Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

1142 : nombre d’anciens responsables du département de la Justice qui avaient signé, au moment d’écrire ce billet, une lettre réclamant la démission du procureur général des États-Unis William Barr, qui est intervenu la semaine dernière dans le dossier de Roger Stone, un ami de longue date de Donald Trump reconnu coupable d’avoir menti pour …

Lire la suite

Décidément, les nouvelles se bousculent côté justice. À la fin d’une semaine marquée par des questions lancinantes sur le respect des principes de l’État de droit par l’administration Trump, le Washington Post publie un article révélant que l’enquête sur Rudy Giuliani menée par le bureau du procureur fédéral de New York, reconnu pour son indépendance …

Lire la suite

Voilà qui ne réjouira pas Donald Trump. Le ministère de la Justice a choisi de ne pas inculper l’ancien directeur adjoint du FBI Andrew McCabe, qui était soupçonné d’avoir menti à des enquêteurs à propos d’une fuite médiatique. Le président aurait souhaité que McCabe et son ancien patron, James Comey, entre autres responsables du FBI, …

Lire la suite

Il faut attendre le 22e paragraphe de cet article du New York Times sur l’«extraordinaire réprimande» de William Barr envers Donald Trump pour tomber sur l’expression d’un doute concernant la sincérité du procureur général des États-Unis. Lors d’une interview accordée à ABC News jeudi, ce dernier a demandé au président de cesser ses tweets et …

Lire la suite

Quatre procureurs fédéraux ont démissionné de leur poste après l’annonce de la décision du ministère de la Justice de changer la recommandation faite à un juge sur la peine qui devrait être infligée à Roger Stone. Jonathan Kravis, l’un des procureurs, a quitté le gouvernement, alors que les trois autres, Aaron Zelinsky, Adam Jed et …

Lire la suite

Deux des associés de Rudy Giuliani dans l’affaire ukrainienne ont été inculpés par la justice américaine. L’avocat personnel de Donald Trump fait lui-même l’objet d’une enquête ouverte par les procureurs fédéraux de New York pour déterminer s’il a enfreint la loi en matière de lobbying en Ukraine. Qu’à cela ne tienne : le procureur général …

Lire la suite

Au bout du compte, les sénateurs républicains décideront peut-être de refuser d’entendre ce que John Bolton a à raconter sur l’affaire ukrainienne. Mais ils pourraient le regretter en prenant connaissance de toutes les révélations que contient son livre à paraître le 17 mars prochain et. En attendant, le New York Times vient de publier un …

Lire la suite

Je n’ai pas à revenir sur tous les épisodes où la bonne foi de William Barr a été mise en cause. À ceux-là, cependant, il faut désormais ajouter la réaction du procureur général des États-Unis au rapport de l’inspecteur général du ministère de la Justice, Michael Horowitz, sur les origines de l’enquête russe. En temps …

Lire la suite

Les lecteurs assidus de ce blogue connaissent déjà les grandes lignes du rapport de l’inspecteur général du ministère de la Justice sur l’enquête russe menée par le FBI qui a été rendu public ce lundi : le FBI a commis des erreurs et des fautes sérieuses dans la préparation de documents utilisés pour obtenir des …

Lire la suite

Donald Trump et ses alliés ont d’abord misé sur le rapport à venir de l’inspecteur général du ministère de la Justice pour confirmer leurs théories du complot concernant l’enquête russe. Tout indique que ce rapport, qui doit être publié le 9 décembre, démolira plutôt ces théories fondées sur l’idée que le président a fait l’objet …

Lire la suite

William Barr n’est pas d’accord avec l’une des conclusions clés du rapport que s’apprête à publier l’inspecteur général du ministère de la Justice Michael Horowitz concernant la gestion de l’affaire russe par le FBI. Selon le Washington Post, le procureur général des États-Unis estime que Horowitz a tort de conclure que le FBI avait des …

Lire la suite

Un rapport très attendu de l’inspecteur général du ministre de la Justice devrait conclure que l’enquête lancée par le FBI sur l’ingérence russe dans l’élection présidentielle de 2016 ne faisait pas partie d’un complot ourdi par les dirigeants de cette agence fédérale pour nuire à Donald Trump, selon le New York Times et le Washington …

Lire la suite