Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Je suis très préoccupé par ce qui semble être un coup d’État en Bolivie, où l’armée, après des semaines d’instabilité politique, est intervenue pour écarter le président Evo Morales. Les États-Unis doivent appeler à la fin des violences et soutenir les institutions démocratiques de la Bolivie.»

Lire la suite

Après Michael Bloomberg, c’est au tour de l’ex-gouverneur démocrate du Massachusetts Deval Patrick de manifester son intérêt pour une candidature à la présidence, selon le New York Times. Comme l’ancien maire de New York, Patrick avait songé à se lancer dans la course à l’investiture démocrate il y a plusieurs mois mais y avait renoncé après avoir conclu qu’il ne voulait pas infliger à sa famille «la cruauté de notre processus électoral».

Lire la suite

«C’est une grave erreur», a déclaré le patron d’Uber Dara Khosrowshahi à un journaliste de la série Axios on HBO qui l’interrogeait sur l’assassinat du journaliste dissident Jamal Khashoggi par des agents saoudiens l’an dernier. «Nous avons fait des erreurs aussi, non? Notamment avec la conduite autonome et nous nous remettons de cette erreur. Donc, je pense que les gens font des erreurs et que cela ne veut pas dire qu’ils ne pourront jamais être pardonnés. Je pense qu’ils ont pris cette histoire au sérieux.»

Lire la suite

À quelques jours de l’investiture de Volodymyr Zelensky à titre de président d’Ukraine, un associé de Rudolph Giuliani affirme s’être rendu à Kiev et avoir déclaré à un représentant de Zelensky que ce dernier devait annoncer une enquête sur Joe et Hunter Biden, faute de quoi Mike Pence n’assisterait pas à son investiture et les États-Unis bloquerait une aide militaire destinée à son pays. Selon cet article du New York Times, Lev Parnas, l’associé en question, est prêt à témoigner en ce sens devant les élus de la Chambre des représentants enquêtant en vue de destituer Donald Trump.

Lire la suite

Dans un livre à paraître mardi, Nikki Haley révèle que deux poids de l’administration Trump – le chef de cabinet de la Maison-Blanche John Kelly et le secrétaire d’État Rex Tillerson – ont sollicité son aide pour contrecarrer les politiques de Donald Trump : «Kelly et Tillerson m’ont dit que lorsqu’ils s’opposaient au président, ils ne faisait pas preuve d’insubordination, ils essayaient de sauveur le pays. C’était leurs décisions, pas celles du président, qui représentaient l’intérêt supérieur de l’Amérique.»

L’ambassadrice des États-Unis auprès de l’ONU, dont le livre s’intitule With All Due Respect, a refusé de se joindre au complot. Pourquoi?

Lire la suite

Ce n’est qu’un sondage, mais comme c’est le premier depuis que Michael Bloomberg a signalé son intérêt pour une candidature éventuelle à la présidence, il mérite d’être mentionné. Et que dit ce baromètre réalisé par Morning Consult? Que l’ancien maire de New York n’est pas perçu comme un sauveur par les électeurs du Parti démocrate.

Lire la suite

On voudrait l’éviter. Mais c’est devenu un incontournable. Le livre de Donald Trump Jr, « Triggered: How the Left Thrives on Hate and Wants to Silence Us », est devenu le 3e livre le plus vendu sur Amazon.

Dans les librairies de Washington où les essais politiques sont toujours parmi les plus vendus, on se l’arrache. Un peu par dérision. Mais fiston réussit tout de même à être parmi les 5 meilleurs vendeurs dans deux des plus importantes librairies de la capitale. À Kramerbooks, très fréquentées par les politiques, le libraire est plutôt claire à ce sujet: c’est un livre écrit pour qu’on en parle, pas pour être lu.

Lire la suite

L’ancien maire de New York, auréolé de ses succès à la tête de la plus grande ville des États-Unis, avait décidé de jouer son va-tout en Floride, sachant qu’il était défavorisé dans les premiers États à voter dans les primaires républicaines de 2008. La stratégie de Rudolph Giuliani avait échoué lamentablement et il avait abandonné la course à l’investiture du GOP après avoir fini loin derrière John McCain et Mitt Romney dans le Sushine State. Malgré cette fâcheuse expérience, sa stratégie ressemble à celle qu’entend adopter, 12 ans plus tard, un autre ancien maire de New York s’il se lance bel et bien dans la course à l’investiture démocrate pour l’élection présidentielle de 2020.

Lire la suite

Le procès du flamboyant Roger Stone, mentor politique et confident de longue date de Donald Trump, a débuté mardi. Retenez votre souffle. Car ça pourrait durer trois semaines.

Roger Stone est accusé de fausses déclarations au Congrès et de pressions indues sur un témoin durant l’enquête russe du procureur spécial Robert Mueller. Les accusations sont liées, entre autres, aux efforts de Stone pour contacter le fondateur de Wikileaks Julian Assange au sujet de courriels piratés du Parti démocrate. Que Roger Stone soit entré en contact avec Assange ou non n’est pas la question : Stone est accusé d’avoir menti durant l’enquête et d’en avoir incité d’autres à le faire.

Lire la suite

«[John Bolton] a été personnellement mêlé à plusieurs des événements, rencontres et conversations qui ont déjà fait l’objet de témoignages, ainsi qu’à de nombreuses rencontres et conversations pertinentes qui n’ont pas encore été abordées dans les témoignages jusqu’à présent.» Charles Cooper, avocat de l’ancien conseiller de la Maison-Blanche pour la sécurité nationale, a fait parvenir ce message dans une lettre à l’avocat principal de la Chambre des représentants à la suite du refus de son client de participer à une audition devant les élus enquêtant en vue de destituer Donald Trump.

Lire la suite

Elizabeth Warren propose des «changements structurels» qui affecteraient tous les secteurs de la société, de l’économie à la santé en passant par l’éducation. Bernie Sanders promet une «révolution» qui ébranlerait le capitalisme américain dont il n’a de cesse de dénoncer les excès. Or, ni l’un ni l’autre ne représentent l’idéal que recherchent les électeurs démocrates de six États clés de l’élection présidentielle de 2020, selon des sondages réalisés pour le New York Times et publiés ce vendredi.

Lire la suite

On a beaucoup entendu parler des témoignages du chargé d’affaires américain en Ukraine Bill Taylor et de l’ex-ambassadrice des États-Unis en Ukraine Marie Yovanivitch devant les enquêteurs de la Chambre des représentants, avant et après que la retranscription de leur déposition ne soit publiée. Et on entendra également parler d’eux lorsqu’ils témoigneront la semaine prochaine devant la commission du Renseignement de la Chambre à l’occasion des premières audiences publiques sur l’affaire ukrainienne.

Mais il y a un témoin auquel les médias ont accordé moins d’importance. C’est une erreur, si l’on se fie au témoignage que George Kent a livré devant les élus enquêtant en vue de destituer Donald Trump et dont la retranscription a été rendue publique jeudi.

Lire la suite

«C’est comme se pointer à la résidence pour personnes âgées au lever du jour pour trouver votre vieil oncle en train de courir dans la cour sans pantalons et de jurer à haute voix contre la nourriture de la cafétéria, alors que des membres inquiets du personnel tentent de l’attraper. Vous êtes à la fois stupéfait, amusé et gêné. La seule différence, c’est que votre oncle ne le ferait probablement pas chaque jour, ses mots ne sont pas diffusés au public, et il n’a pas à diriger le gouvernement américain après avoir enfilé ses pantalons.»

Lire la suite

Vous avez bien lu : après avoir renoncé à une candidature à l’investiture démocrate pour l’élection présidentielle de 2020, Michael Bloomberg se ravise et jette les bases d’une éventuelle campagne présidentielle en ajoutant son nom à la liste des candidats à la primaire démocrate de l’Alabama, État qui fixe à vendredi la date limite pour procéder à une telle inscription.

Lire la suite