Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Le New York Times estime à 421 millions de dollars les dettes arrivant à échéance au cours des prochaines années que Donald Trump a personnellement garanties. Le magazine Mother Jones a déjà fixé à près de 500 millions de dollars le montant de ces dettes à acquitter dans un délai relativement court. Mais Tim O’Brien, qui connaît bien les affaires de Donald Trump, pense que ces sommes ne reflètent pas l’endettement véritable du président. Il croit plutôt que les dettes de ce dernier s’élèvent à 1,1 milliard de dollars, total que dévoile Dan Alexander, journaliste au magazine Forbes, dans un livre à paraître intitulé White House Inc.

Lire la suite

Une bonne majorité d’électeurs américains (56%) sont opposés à la confirmation de la juge Amy Coney Barrett avant l’élection présidentielle du 3 novembre, selon un sondage national NYT/Sienna Research publié dimanche. Selon le même baromètre, Joe Biden récolte 49% des intentions de vote contre 41% pour Donald Trump.

Lire la suite

Au cours de la semaine qui s’achève, William Barr a : 1) informé Donald Trump d’une enquête en cours sur le rejet de neuf bulletins de vote militaires en Pennsylvanie (on a appris par la suite que ce rejet n’était pas attribuable à une fraude, comme le camp républicain l’a laissé entendre, mais à une erreur); 2) déclassifié un document réclamé par des parlementaires républicains sur le dossier compilé par l’ex-espion britannique Christopher Steele; transmis des messages internes du FBI à l’équipe juridique de l’ex-conseiller pour la sécurité nationale de la Maison-Blanche Michael Flynn.

Lire la suite

À quelques heures de la nomination attendue de la juge Amy Coney Barrett pour remplacer Ruth Bader Ginsburg à la Cour suprême, Donald Trump et ses alliés républicains nourrissent un double espoir. Le premier est qu’un vote de confirmation ait lieu avant l’élection présidentielle du 3 novembre, ce qui n’est pas garanti à 100%. Le deuxième est que les démocrates perdent la tête et aliènent une partie de l’électorat en attaquant la foi de la magistrate catholique.

Lire la suite

Les républicains prévoient déployer des dizaines de milliers de volontaires dans les États clés de l’élection présidentielle pour s’assurer que personne ne commette de fraude le jour du scrutin. Donald Trump se réjouit du fait que des «shérifs» et d’autres représentants des forces de l’ordre surveilleront les bureaux de scrutin. Mais son fils Don Jr va plus loin. Il appelle les «personnes valides» à «s’enrôler» dans «une armée pour une opération de sécurité électorale».

Lire la suite

Donald Trump choisira la juge Amy Coney Barrett pour remplacer Ruth Bader Ginsburg à la Cour suprême, selon CNN, qui cite plusieurs sources républicaines anonymes, et d’autres médias américaines, dont le New York Times. Le président a déjà annoncé qu’il procédera à une nomination samedi à 17 h.

Lire la suite

Bryant Johnson, l’entraîneur personnel de la juge défunte Ruth Bader Ginsburg, lui a rendu un hommage inattendu vendredi en effectuant quelques pompes devant son cercueil enveloppé d’un drapeau américain. Même à un âge avancé, la magistrate continuait jusqu’à tout récemment à fréquenter régulièrement le gym et à soulever des poids.

Lire la suite

Pour atteindre son objectif, tout effort pour trafiquer le résultat de l’élection présidentielle du 3 novembre devrait être généralisé et bien coordonné, a affirmé le directeur du FBI Christopher Wray jeudi lors d’une audition devant une commission du Sénat. Or, le FBI n’a vu aucune preuve d’un «effort national coordonné de fraude électorale», a précisé le chef de la police fédérale.

Lire la suite

Je mentionnais jeudi qu’aucun grand quotidien des États-Unis n’avaient cru bon de publier un article à la une sur le refus de Donald Trump de s’engager à un transfert pacifique du pouvoir après l’élection présidentielle du 3 novembre, décision qui leur ont valu de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux. Plusieurs d’entre eux, dont le Washington Post, le Los Angeles Times et le New York Times, font amende honorable ce vendredi.

Lire la suite

Les journalistes qui couvrent le président ou un candidat d’envergure comme Joe Biden ne peuvent jamais considérer leur journée comme étant finie tant que celui dont ils couvrent les faits et gestes n’a pas déclaré un «lid», une expression qui signifie qu’il a mis le bouchon sur ses activités officielles pour la journée. Ce matin, pour la deuxième journée d’affilée, le candidat démocrate a annoncé un «lid» avant 9 h du matin, ce qui lui a valu les moqueries de Donald Trump sur Twitter.

Lire la suite

«Nous allons devoir voir ce qui se passe.» La phrase de Donald Trump a glacé le sang de plusieurs Américains mercredi. Et pourtant, elle n’a pas été publiée à la une des plus grands quotidiens américains, – New York Times, Washington Post, Wall Street Journal, Los Angeles Times, USA Today, entre autres – et coiffée d’une manchette appropriée : «Le président refuse de promettre un transfert pacifique du pouvoir après l’élection».

Lire la suite