Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Robert Mueller a examiné la possibilité d’inculper Donald Trump fils en lien avec la rencontre du 9 juin 2016 à la Trump Tower entre des Russes et des responsables de l’équipe de campagne du candidat républicain à la présidence. Il s’agit d’une des révélations du rapport expurgé du procureur spécial, qui en contient quelques autres assorties d’autant de mystères irrésolus. Lire la suite

J’ai expliqué dans un billet précédent comment William Barr avait caché la vraie raison pour laquelle Robert Mueller n’avait pas tranché sur la question de savoir si Donald Trump avait fait de l’entrave à la justice. Cette raison tenait en grande partie à la directive du département de la Justice selon laquelle un président en fonction ne peut être inculpé. Dans son rapport, Mueller publie d’ailleurs une note de bas de page précisant que le président pourrait être poursuivi après son départ de la Maison-Blanche.

Or, le rapport expurgé du procureur spécial démontre que William Barr a également cherché à brouiller les pistes sur la question de la «collusion» dans sa lettre du 24 mars résumant les conclusions de l’enquête russe de Robert Mueller. Lire la suite

Si vous doutiez encore que les deux tabloïds de New York représentent des tendances politiques distinctes, il suffit ce matin de jeter un coup d’oeil à leur Une. Celle du New York Post, quotidien appartenant à Rupert Murdoch, annonce que le rapport de Robert Mueller a complètement blanchi Donald Trump, alors que le document de 448 pages détaille en réalité ses multiples mensonges et nombreuses tentatives de faire entrave à la justice, tentatives qui lui auraient vraisemblablement valu d’être inculpé s’il n’était pas président. Celle du Daily News, en revanche  met l’accent sur les efforts de William Barr pour brouiller les pistes concernant les questions de la collusion avec les Russes et l’entrave à la justice. Lire la suite

Deux fois plutôt qu’une, William Barr a caché la raison pour laquelle Robert Mueller n’a pas tranché sur la question de savoir si Donald Trump avait fait entrave à la justice. Il a d’abord camouflé la vérité dans sa lettre du 24 mars résumant les conclusions du rapport du procureur spécial sur l’enquête russe. Il a refait le coup ce matin lors de sa conférence de presse tenue avant la publication du document expurgé de 448 pages. Dans sa lettre comme dans sa conférence de presse, le procureur général des États-Unis a affirmé que la directive du département de la Justice interdisant l’inculpation d’un président en fonction n’avait pas été un facteur dans la décision finale du procureur spécial. Deux fois plutôt qu’une, il a menti. Lire la suite

 «Oh mon Dieu. C’est terrible. C’est la fin de ma présidence. Je suis foutu.»

Donald Trump, président des États-Unis, le 17 mai 2017, en apprenant de la bouche du procureur général Jeff Sessions la nomination d’un procureur spécial pour enquêter sur l’affaire russe, selon une reconstitution de la scène publiée dans le rapport de Robert Mueller.

(Photo Getty Images)

«Le procureur spécial a confirmé que le gouvernement russe a commandité des efforts pour interférer illégalement avec l’élection présidentielle de 2016 mais n’a pas conclu que la campagne de Trump ou d’autres Américains avaient comploté (avec les Russes).» Le procureur général William Barr  a répété avec encore plus d’emphase ce matin ce qu’il avait écrit le 24 mars dernier dans sa lettre de quatre pages résumant le rapport de Robert Mueller sur l’enquête russe. Lors d’une conférence de presse de 30 minutes, il a défendu Donald Trump comme l’aurait fait son avocat, notamment sur la question de l’entrave à la justice. Lire la suite

En décidant de tenir une conférence de presse ce matin avant la publication du rapport expurgé de Robert Mueller, William Barr a perdu ce qui lui restait de crédibilité auprès des dirigeants démocrates du Congrès, qui exigent maintenant d’entendre le témoignage du procureur spécial sur l’enquête russe. Chuck Schumer et Nancy Pelosi ont fait connaître leur demande ce matin dans un communiqué conjoint dont voici la traduction maison :

Lire la suite

Le département de Justice américain et les avocats de Donald Trump ont déjà tenu plusieurs conversations sur les conclusions du rapport de Robert Mueller, dont une version expurgée sera rendue publique demain matin. Selon un article du New York Times, ces rencontres auront permis à la Maison-Blanche de préparer sa riposte à la publication attendue du rapport du procureur spécial chargé d’enquêter sur l’affaire russe. Et elles ne manqueront pas de mettre à nouveau en cause l’indépendance du procureur général William Barr. Lire la suite

Dimanche matin, Peter Buttigieg lançait sa campagne pour les primaires démocrates. Quatre heures après, il avait déjà amassé 1 million de dollars en dons. Ce n’est évidemment pas dû à un élan de spontanéité des donateurs. La campagne de financement de Buttigieg avait commencé dès qu’il a mis sur pied un comité exploratoire pour l’élection présidentielle de 2020. Selon son dernier rapport à la commission électorale, il a dépensé moins de 700 000 de dollars sur plus de 7 millions de dollars récoltés avant le lancement de sa campagne, nous apprend CNBC. 

Lire la suite

Certes, les Islanders de New York n’ont pas réussi, en éliminant en quatre matchs consécutifs les Penguins de Pittsburgh, un exploit aussi remarquable que les Blue Jackets de Columbus, qui ont balayé hier soir le Lightning de Tampa Bay, équipe championne de la saison régulière de la LNH avec 128 points. Mais il suffit de jeter un coup d’oeil à la Une de tous les journaux de la ville de New York, y compris les tabloïds friands d’exploits sportifs, pour constater que cette formation née à Long Island ne pèse vraiment pas lourd dans le paysage médiatique de la Grosse Pomme. Pas une seule mention de son triomphe inattendu à la Une d’un seul quotidien, pas même en bas de page ou dans un petit encadré. Et pourtant… Lire la suite

Quel effet a eu sur la cote de popularité de Donald Trump le résumé du rapport de Robert Mueller présenté le 24 mars dernier par William Barr? Plusieurs sondages réalisés peu après ont donné à penser que la conclusion hâtive que le président a cru pouvoir tirer de ce document de quatre pages – «Pas de collusion! Pas d’entrave!» – n’a rien changé à l’opinion du public à son égard. Or, à la veille de la publication du rapport expurgé du procureur spécial sur l’enquête russe, au moins un nouveau sondage indique que l’occupant de la Maison-Blanche a perdu quelques plumes au cours du dernier mois. Lire la suite

Plus d’une douzaine de commissions scolaires de la région de Denver ont fermé leurs écoles aujourd’hui, alors que le FBI et la police locale ont lancé un avertissement concernant une jeune femme de 18 ans «armée et extrêmement dangereuse». Sol Pais a pris l’avion lundi à Miami et s’est envolée pour Denver, où elle a «immédiatement» acheté un fusil à pompe et des munitions, selon les autorités policières. Lire la suite

Du 26 mars au 4 avril, trois petites églises noires de la paroisse de St-Landry, en Louisiane, ont été ravagées par des incendies criminels et peut-être racistes. Il a fallu d’un tweet relayé hier par Hillary Clinton, le journaliste indépendant Yashar Ali et l’animateur de CNN Jake Tapper, entre autres, pour que des internautes contribuent plus de 600 000$ à leur reconstruction, tout ça dans la foulée de l’appel aux dons pour la cathédrale Notre-Dame de Paris. Appel qui a engendré des promesses de dons s’élevant à 800 millions d’euros venant notamment d’entreprises et de grandes fortunes françaises. Lire la suite


Pour la deuxième fois de sa présidence, Donald Trump a utilisé son droit de veto pour bloquer une mesure adoptée par les deux chambres du Congrès avec l’appui d’élus démocrates et républicains. Il s’agissait d’une résolution qui exhortait le président à arrêter tout soutien américain à la coalition saoudienne dans la guerre au Yémen qui a engendré l’une des plus graves crises humanitaires au monde. Sept sénateurs républicains l’avaient approuvée le mois dernier dans la foulée d’un vote à la Chambre des représentants à majorité démocrate. Lire la suite