Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Le New York Times a identifié le trafiquant de drogue afghan qui aurait servi d’intermédiaire entre une unité du service de renseignement militaire russe (GRU) et des insurgés liés aux talibans récompensés pour tuer des soldats américains ou de l’OTAN en Afghanistan. Il s’agit de Rahmatullah Aziz, qui a étalé sa nouvelle richesse au cours …

Lire la suite

«Il parle de facultés cognitives. Il n’est pas cognitivement conscient de ce qui se passe. Soit il lit ou il est briefé sur des questions importantes qu’il oublie, soit il ne pense pas qu’il ait besoin de le savoir. L’idée qu’il ne savait ou qu’il n’a pas été briefé [sur les primes russes] – c’est …

Lire la suite

Donald Trump a été informé fin février des primes offertes par une unité de renseignement militaire russe (GRU) à des insurgés liés aux talibans pour qu’ils tuent des soldats américains ou de l’OTAN en Afghanistan, selon deux responsables américains cités de façon anonyme par le New York Times. L’une des sources précise même la date …

Lire la suite

Donald Trump a nuancé dimanche soir son premier démenti concernant les primes offertes par une unité de renseignement militaire russe (GRU) à des combattants islamistes et à des criminels «proches des talibans» pour qu’ils tuent des soldats américains ou de l’OTAN en Afghanistan. Si lui et le vice-président n’en ont pas été informés, c’est que …

Lire la suite

L’histoire semble tout droit sortie d’un roman d’espionnage : une unité du renseignement militaire russe (GRU) aurait offert l’an dernier à des militants liés aux talibans des primes pour l’assassinat de soldats de la coalition internationale en Afghanistan, y compris des militaires américains. Elle est racontée dans cet article publié par le New York Times, …

Lire la suite

Gregory Charles aura-t-il aidé la cause du Canada? Mardi soir, l’artiste québécois a offert un concert virtuel à l’intention des émissaires des Nations unies, acceptant leurs demandes spéciales pour clore la campagne canadienne en vue de l’obtention d’un siège non permanent au Conseil de sécurité de l’organisation, comme le raconte Mélanie Marquis dans La Presse. …

Lire la suite

«Si nous donnons l’impression de jouer au plus fin, la Maison-Blanche sera furieuse. Protégeons notre institution en ne jouant pas au plus fin. […] Quel est notre objectif? Vérité/admission ou le faire mentir afin que nous puissions le poursuivre ou obtenir son limogeage?» Ces notes ont été écrites le 24 janvier 2017, jour de l’interview …

Lire la suite

N’en déplaise à Donald Trump et à ses alliés républicains, dont Bill Barr, la conclusion de la CIA et du FBI selon laquelle la Russie a interféré dans l’élection présidentielle de 2016 pour aider la candidature du promoteur immobilier de New York était justifiée, selon le rapport final de la commission du Renseignement du Sénat …

Lire la suite

Les services de renseignement américain ont informé Bernie Sanders que la Russie tentait d’aider sa campagne présidentielle dans un effort destiné à influencer la course à l’investiture démocrate, rapporte le Washington Post. Ils ont également averti Donald Trump et des élus du Congrès que le Kremlin voulait aider le président à obtenir un second mandat. …

Lire la suite

Les responsables du renseignement américain ont averti des élus de la Chambre des représentants que la Russie interférait actuellement dans la campagne présidentielle de 2020 pour aider Donald Trump à gagner un second mandat à la Maison-Blanche, selon le Washington Post et le New York Times. Un breffage a eu lieu sur ce sujet le …

Lire la suite

L’ancien représentant républicain de Californie Dana Rohrabacher, agissant au nom de Donald Trump, s’est rendu à Londres et a offert à Julian Assange une grâce présidentielle s’il acceptait de dire publiquement que la Russie n’avait joué aucun rôle dans le piratage des courriels du Parti démocrate lors de la campagne présidentielle de 2016. C’est du …

Lire la suite

Donald Trump souriait à pleines dents ce mardi après-midi lorsqu’il a pris la pose en compagnie du ministre des Affaires étrangères de la Russie Sergueï Lavrov dans le Bureau ovale de la Maison-Blanche. Lavrov, lui, n’a pas desserré les lèvres. Leur physionomie était aussi contradictoire que les propos qu’ils ont tenus après leur rencontre.

Donald Trump n’a pas voulu participer à une interview en personne avec Robert Mueller lors de l’enquête sur l’affaire russe. Dans des réponses écrites aux questions du procureur spécial, cependant, il a nié se rappeler avoir parlé de WikiLeaks avec son confident de longue date Roger Stone ou avoir été informé que ses conseillers avaient …

Lire la suite