Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Donald Trump se félicite souvent d’avoir réagi «rapidement» à la menace du coronavirus en fermant les États-Unis aux étrangers venant de Chine, le 31 janvier dernier. Or, selon des recherches dont fait état le New York Times ici, le coronavirus a commencé à circuler à New York à la mi-février et y a été propagé …

Lire la suite

La Maison-Blanche, la CIA et plusieurs parlementaires américains soupçonnent la Chine d’avoir sous-estimé le nombre de décès liés à la COVID-19 sur son territoire. Les motifs sont peut-être différents, mais le même problème existe aux États-Unis, selon le Washington Post et le New York Times, qui publient des articles sur le sujet (ici et ici).

430 000 : nombre minimum de personnes de diverses nationalités qui sont arrivées aux États-Unis à bord de vols directs en partance de la Chine depuis que les autorités chinoises ont dévoilé l’existence d’un nouveau coronavirus aux responsables de santé internationaux à la veille du jour de l’An, selon une analyse des données recueillies dans …

Lire la suite

Ces données sont à prendre avec un grain de sel. Elles ne reflètent pas nécessairement la réalité sur le terrain, notamment en Chine. Mais voilà : un mois exactement après que Donald Trump a prédit que son pays ramènerait le nombre de cas américains de contamination au coronavirus de 15 «à presque zéro», les États-Unis …

Lire la suite

Le S&P 500, qui regroupe les 500 plus grandes entreprises de Wall Street, a dégringolé de 4,42 % à 2978,76 points, comme l’indique le graphique ci-dessus, à l’issue d’une journée de panique qui a touché les principaux indices boursiers. Ceux-ci se dirigent ainsi vers leur pire semaine depuis 2008.

2 : nombre de cas confirmés d’infection par le nouveau coronavirus chinois aux États, selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), qui estiment par ailleurs à 50 le nombre de patients faisant en ce moment l’objet d’analyses pour confirmer si leurs symptômes étaient dus au virus.

«Une cérémonie à la Maison-Blanche ne peut cacher la dure réalité derrière la ‟phase1” de l’accord commercial avec la Chine : l’accord ne s’attaque en rien aux subventions de la Chine à ses manufacturiers. Tous ces ‟hommes et femmes oubliés” dans les usines américaines ont été, une fois de plus, oubliés.»

« C’est une très bonne résolution pour les producteurs d’aluminium. Il y a eu de très importants gains et on est très content de pouvoir continuer d’appuyer les producteurs d’aluminium. Ce sont des gains. Nous avons des protections pour les producteurs d’aluminium et ce sont des très bonnes nouvelles. »

Donald Trump veut gagner son pari dans les négociations commerciales avec la Chine. Et pour ce faire, il est prêt à mettre le soutien américain aux manifestants dans la balance. Sur les ondes de Fox News, Donald Trump a annoncé vendredi matin que s’il n’y a pas eu de bain de sang à Hong Kong, …

Lire la suite

«L’accord que je viens de conclure avec la Chine est, de loin, le meilleur et le plus gros accord jamais conclu pour nos formidables agriculteurs patriotes dans l’histoire de notre pays. De fait, on pourrait même se demander si on peut produire ou pas autant de marchandises? Nos agriculteurs trouveront la solution. Merci La Chine! D’autres …

Lire la suite