Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Dernière journée des audiences publiques au Congrès cette semaine en vue de déterminer si Donald Trump doit faire l’objet d’une procédure de destitution. Deux témoins au programme : Fiona Hill, chargée jusqu’en juillet dernier de la Russie et de l’Ukraine au sein du Conseil de sécurité nationale de la Maison-Blanche, et David Holmes, conseiller politique …

Lire la suite

Le 24 juillet dernier, Robert Mueller a enterré l’affaire russe avec des réponses hésitantes et parfois confuses lors de son audition au Congrès pour défendre son rapport d’enquête. Mercredi, William Taylor a donné une nouvelle dimension à l’affaire ukrainienne en offrant une performance hautement crédible et en fournissant un nouvel élément d’information qui implique encore …

Lire la suite

John Bolton est prêt à défier Donald Trump et à vider son sac sur l’affaire ukrainienne si les tribunaux l’autorisent à le faire, selon NBC News et le Washington Post, qui citent des sources anonymes proches de l’ancien conseiller de la Maison-Blanche pour la sécurité nationale. Son témoignage pourrait aider les démocrates de la Chambre …

Lire la suite

John Bolton a été convoqué comme témoin par les élus enquêtant en vue d’une procédure de destitution éventuelle contre Donald Trump. L’ancien conseiller de la Maison-Blanche pour la sécurité nationale a rendez-vous le 7 novembre devant les trois commissions de la Chambre des représentants qui entendent les dépositions des témoins à huis clos.

Depuis le début de l’affaire ukrainienne, la Maison-Blanche défend le président en qualifiant les témoignages gênants ou accablants des responsables de l’administration républicaine, anciens ou actuels, de «ouï-dire». Or, si tout se passe comme prévu ce matin, elle devra se trouver un autre argument pour dénigrer la déposition du colonel Alexander Vindman, qui a écouté …

Lire la suite

Les démocrates de la Chambre des représentants tiendront jeudi un vote en séance plénière afin de formaliser les prochaines étapes de l’enquête en vue d’une procédure de destitution éventuelle contre Donald Trump. La résolution soumise à l’approbation des élus fixera les balises des auditions publiques devant avoir lieu dans les prochaines semaines. Elle fera suite …

Lire la suite

Human scum. C’est l’horrible expression que Donald Trump a utilisée mercredi pour dénigrer les «Never Trumpers», ces républicains qui s’opposent à lui depuis le début. Il a inclus dans ce groupe Bill Taylor, le diplomate de carrière recruté par Mike Pompeo pour remplacer l’ambassadrice des États-Unis en Ukraine Marie Yovanovicth, qui a offert mardi un …

Lire la suite

Le Washington Post et le New York Times rapportent que Vladimir Poutine et Victor Orban, l’autocrate hongrois, ont contribué à ternir l’image de l’Ukraine aux yeux de Donald Trump. Orban a notamment qualifié l’Ukraine d’État «semi-fasciste» et dénoncé le traitement réservé par ce pays à sa minorité hongroise lors d’une rencontre dans le Bureau Ovale …

Lire la suite

Robert O’Brien aurait impressionné Donald Trump en obtenant la libération d’Américains détenus en Corée du Nord et en Turquie. Il a fait rire de lui en se rendant en Suède pour apporter son soutien au rappeur A$AP Rocky, accusé d’agression causant des lésions corporelles dans ce pays. Et voilà que cet avocat de Los Angeles, …

Lire la suite

Le départ abrupt de John Bolton, conseiller de la Maison-Blanche à la sécurité nationale, a marqué l’actualité washingtonnienne de la semaine. Les raisons de se réjouir de ce départ son multiples : il est considéré comme un va-t-en-guerre (un chickenhawk, pour les plus critiques), un pourfendeur des institutions internationales et un unilatéraliste luttant contre les traités …

Lire la suite

John Bolton et sa moustache n’importuneront plus Donald Trump. Le conseiller de la Maison-Blanche pour la sécurité nationale, qui s’opposait au président sur plusieurs sujets d’importance, a été limogé par ce dernier. L’occupant de la Maison-Blanche l’avait choisi pour remplacer le général à la retraite H.R. McMaster, malgré sa désapprobation vis-à-vis de sa touffe de …

Lire la suite

Une demi-heure avant l’opération militaire prévue contre l’Iran, Donald Trump aurait demandé à des responsables militaires : «Combien de personnes vont-elles être tuées?» Un de ses interlocuteurs aurait répondu : «Monsieur, j’aimerais vous revenir sur ce sujet.» Quelques minutes plus tard, il aurait fourni la réponse demandée par le président : «Environ 150.» Jugeant que …

Lire la suite

Les avions de chasse étaient dans les airs. Les navires de guerre étaient en position. L’opération américaine en représailles à la destruction d’un drone de surveillance par l’Iran était sur le point de commencer. Puis, à la dernière minute, Donald Trump l’a annulée. C’est l’histoire exclusive que raconte le New York Times dans cet article.

Donald Trump trouve que les tambours de la guerre résonnent trop fort à Washington. C’est du moins ce qu’on peut lire dans cet article du Washington Post qui fait état de la «frustration» du président face à la précipitation avec laquelle certains de ses conseillers semblent vouloir entraîner les États-Unis dans un conflit armé avec …

Lire la suite

Le secrétaire à la Défense intérimaire, Patrick Shanahan, a présenté la semaine dernière un plan prévoyant le déploiement de 120 000 soldats au Moyen-Orient si l’Iran attaque des forces américaines ou accélère ses activités pour construire des armes nucléaires, rapporte le New York Times. Ce plan a été préparé à la demande du conseiller national …

Lire la suite