Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Il y a un an, Alexandria Ocasio-Cortez travaillait dans un bar en attendant de décider la prochaine étape de sa vie. Hier, lors d’une journée de primaires chargée, cette socialiste née dans le Bronx il y a 28 ans, ex-organisatrice de Bernie Sanders et militante de plusieurs causes progressistes, a réussi un exploit électoral remarquable …

Lire la suite

Tiré d’un communiqué annonçant une action en justice intentée par la procureure de l’État de New York Barbara Underwood contre la politique de l’administration Trump de séparer les familles de migrants à la frontière sud :

En exprimant à voix haute sa dissidence ce matin, la juge Sotomayor a comparé la décision de la Cour suprême validant le décret migratoire de Donald Trump à l’arrêt «Korematsu contre les États-Unis». L’ACLU (American Civil Liberties Unions) et la sénatrice démocrate de Hawaï Mazie Hirono, entre autres, ont fait le même parallèle.

Par cinq voix contre quatre, la Cour suprême des États-Unis a renversé la décision d’un juge fédéral de Hawaï invalidant la troisième version du décret migratoire de Donald Trump. Il s’agit d’une victoire juridique et politique pour le président américain qui voulait interdire l’entrée aux États-Unis des ressortissants de six pays à majorité musulmane ainsi …

Lire la suite

La nouvelle ne plaira pas à Donald Trump. Le chef du Service des douanes et de la protection des frontières a confirmé hier que ses agents n’appliquaient plus la politique de «tolérance zéro» de l’administration Trump en matière d’immigration illégale. Cela signifie que les adultes qui sont interceptés après avoir traversé la frontière sud illégalement …

Lire la suite

«Surpris que Harley-Davidson, de toutes les compagnies, soit la première à agiter le drapeau blanc. Je me suis battu pour eux et ils ne paieront pas les tarifs en vendant en Europe, qui nous fait très mal sur le plan commercial (…). Les taxes ne sont qu’une excuse pour Harley. Soyez patients! #MAGA»

Une semaine après avoir égalé sa plus haute cote de popularité depuis le début de sa présidence (45%), telle que mesurée par Gallup, Donald Trump perd de l’altitude: à la fin de la semaine dernière, marquée par la polémique autour de la séparation des familles de migrants, il recueillait 41% d’opinions favorables, selon la maison …

Lire la suite