Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Les fidèles lecteurs et commentateurs auront remarqué que je n’ai fait ni allusion à un objectif ni à un besoin d’accélérer la cadence des contributions pour l’atteindre pendant l’avant-dernière campagne de financement de ce blogue en 2020, comme je l’ai parfois fait par le passé. Je trouvais la chose déplacée au coeur d’une pandémie qui …

Lire la suite

Last but not least… En pensant au petit panthéon de personnalités afro-américaines que je voulais présenter pendant l’avant-dernière campagne de financement de ce blogue en 2020, je m’étais dit que je réserverais la dernière journée à un athlète masculin. Oui, mais lequel? Selon les saisons ou les époques de ma jeunesse sportive et même après, …

Lire la suite

Chaque événement marquant de l’histoire américaine permet à des journalistes de s’élever au-dessus des autres. La guerre du Vietnam, par exemple, a lancé ou transformé la carrière de plusieurs grands noms du journalisme américain, dont Neil Sheehan, David Halberstam et Morley Shafer, un Canadien d’origine. Plus près de nous, les manifestations du mouvement Black Lives …

Lire la suite

Né esclave en 1817 ou 1818 au Maryland, Frederick Douglass ne pouvait prédire le rôle que tiendrait un jour la vidéo dans la lutte contre l’injustice raciale aux États-Unis. Mais cet ardent abolitionniste qui réussit à s’évader à 20 ans après s’être instruit en cachette connaissait la puissance de l’image. Dans les années qui suivirent …

Lire la suite

«Une rage insatiable» : ces mots coiffaient un éditorial publié dans le New York Times lundi sous la signature du journaliste noir Charles Blow, qui tentait d’expliquer la colère des Afro-Américains après le meurtre de George Floyd. Cette colère devait également habiter Nina Simone, l’une des plus grandes chanteuses et musiciennes afro-américaines, lorsqu’elle composa, en …

Lire la suite

Si je tiens un blogue sur les États-Unis depuis 2006, si je m’intéresse depuis toujours à l’histoire américaine, si je vis à New York depuis plus de 25 ans, c’est en très grande partie à cause de l’homme dont la photo coiffe ce billet. Il va donc de soi que je lui accorde la première …

Lire la suite

Je vous avouais au début de la semaine ne pas avoir le coeur léger à l’amorce de la première campagne de financement de ce blogue en 2020. Je faisais allusion au climat politique aux États-Unis, qui pèse parfois sur le moral. Mais les lecteurs et commentateurs de ce site m’ont de nouveau rempli de gratitude, …

Lire la suite

Comment ça finit? Dans Impossible ici, le roman d’anticipation de Sinclair Lewis publié en 1935, ça finit par une guerre civile à laquelle prend part notre protagoniste du Vermont, Doremus Jessup, après avoir rejoint la résistance au Canada. À noter que l’autocrate de la Maison-Blanche, victime d’un coup d’État, sera exilé en France. Comment ça …

Lire la suite

Dans la foulée de l’affaire Roger Stone qui met en cause le respect de l’État de droit, il serait sans doute à propos d’établir quelques parallèles entre «Buzz» Windrip, l’autocrate du roman Impossible ici de Sinclair Lewis, et Donald Trump. Mais, à mi-chemin de la première campagne de financement de ce blogue en 2020, un …

Lire la suite

Ses critiques ne tarderont pas à le dépeindre comme un dangereux socialiste, presque un communiste. Ce patriote du Vermont finira par participer à un mouvement de résistance contre un démagogue devenu autocrate à la Maison-Blanche. De qui s’agit-il? De Doremus Jessup, protagoniste du roman Impossible ici de Sinclair Lewis, qui sert d’inspiration à la première …

Lire la suite

Je mentirais si je vous disais que j’aborde le coeur léger la première campagne de financement de ce blogue en 2020. À vrai dire, les événements de la dernière semaine m’ont fait penser à It Can’t Happen Here, le roman de Sinclair Lewis publié en 1935 et traduit deux ans plus tard en français sous …

Lire la suite

Vous avez peut-être déjà lu hier cette boutade d’un lecteur de ce blogue dans la section des commentaires ou sur mon fil Twitter. Je la reproduis ici pour ceux qui l’auraient ratée, car elle représente une excellente raison de contribuer au maintien et à la croissance de ce site, raison à laquelle je n’avais même …

Lire la suite