Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

D’ici la fin de juin ou le début de juillet, la Cour suprême des États-Unis rendra sa décision très attendue sur la loi du Mississippi interdisant l’avortement après 15 semaines de grossesse. Si l’on se fie à l’avant-projet d’une décision majoritaire ayant fait l’objet d’une fuite début mai, les juges conservateurs de la plus haute instance américaine profiteront de l’occasion pour invalider l’arrêt « Roe c. Wade ». Disparaîtra ainsi le droit constitutionnel à l’avortement reconnu depuis 1973 aux États-Unis. De quoi donner le goût de réécouter Mississippi Goddam de Nina Simone, même si ce que la chanteuse de Caroline du Nord dénonçait alors était le racisme des États du Sud.

C’est donc sur une note de colère bien assumée que commence l’avant-dernière campagne de financement de ce blogue en 2022. Et la chanson de Nina Simone en introduit le thème : les chansons politiques. Les chansons politiques qui m’inspirent des réflexions en cette période périlleuse de l’histoire américaine. Les chansons politiques qui vous inspirent, puisées dans le répertoire des États-Unis ou d’ailleurs, et que je vous invite à partager dans la section des commentaires de ce blogue. À la fin de chaque journée de cette campagne, je publierai un de vos témoignages sous la forme d’un billet.

L’objectif est toujours le même. Renouveler les liens entre les membres de la communauté créée autour de ce blogue et assurer à son animateur le soutien financier nécessaire à la poursuite de son travail. Depuis mai 2018, cette formule donne à des milliers de lecteurs accès à une couverture unique de l’actualité américaine. Or, chaque campagne de financement est l’équivalent d’un saut dans le vide pour l’auteur de ce blogue. Merci donc à l’avance à tous ceux et celles qui lui fourniront des ailes pour continuer l’aventure !

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:

(Photo Getty Images)

84 réflexions sur “Contribuez à ce blogue, jour 1

  1. Haïku dit :

    Voilà ; contribution faite avec plaisir.
    Merci M. Hétu !

  2. Madalton dit :

    Fait. Continuez votre bon travail. Très apprécié.

  3. gigido66 dit :

    Trois chansons engagées qui sont encore celles qui me reviennent en tête à chaque fois que les sujets d’actualité me les rappellent.
    La première est « Le déserteur » de Boris Vian qui parle de la guerre et de la conscription…je fais le lien avec les jeunes soldats russes conscrits pour servir en tant que chair à canon à la lubie du minable petit tsar et des hommes ukrainiens qui ne peuvent se défiler devant ce conflit parce qu’ils sont obligés de défendre leur pays contre l’envahisseur.
    La deuxième et troisième chansons concernent l’environnement et la bêtise humaine,
    « J’appelle » de Paul Piché. et « Si j’étais » de Richard Cocciante
    Pas de gros éclats de revendications dans ces textes, peut-être plus ressembants a une complainte, on sent le désespoir, l’incapacité pour l’homme de changer son comportement envers la nature.

    1. gigido66 dit :

      Contribution faite.

    2. lanaudoise dit :

      Le Déserteur est moi aussi la première chanson politique qui me vient à l’esprit. Tellement politique que Boris Vian s’est retrouvé en prison pour l’avoir écrite. Il a aussi écrit cette autre, délicieuse: La saga des bombes atomiques.

  4. Loufaf dit :

    Oui en effet, grand retour en arrière aux states en ce qui concerne l’ avortement et beaucoup d’ autres sujet, et ce, grâce à la SCOTUS qui penche à l’ extrême droite comme la plupart des reps qui font partie de sa composition.
    Je ferai ma contribution au maximum de ma capacité financière au cours de la journée et merci M. Hétu de nous tenir si bien informer .

  5. Rick dit :

    Voilà! C’est fait. Pour moi, la chanson tragique Strange Fruit popularisée en 1939 par Billie Holiday en réaction aux lynchages de Noirs dans le Deep South est un saisissant exemple de chanson engagée…

    1. Haïku dit :

      @Rick
      RE: Strange Fruit..
      Excellent choix ! 👍

  6. Layla dit :

    Bien heureuse de contribuer à ce blogue. Merci beaucoup à vous M.Hétu ainsi qu’à tous les intervenants.

  7. L’encan de Félix Leclerc

    Mémoires d’une époque où Duplessis vendait nos ressources pour des pinottes aux É.-U., avant que Jimmy Carter ne soit élu. Version en public couchée sur vinyle (cric, crac, croc et distorsion garantis).

  8. Haïku dit :

    RE: chanson politique
    (ou plutôt socio/politique)

    « I’m Afraid of Americans »/David Bowie
    (vidéo clip):
    https://youtu.be/LT3cERVRoQo

  9. dynopax dit :

    Done m’ssieur Hétu! Un plaisir que l’on tient tous à renouveler, évidemment 🙂

    Votre suggestion m’inspire deux grands classiques de la même époque, où les idéaux d’une jeune génération engagée ont affronté l’autorité conservatrice et paternaliste de leur gouvernement, pour le meilleur et pour le pire. On regarde comment le monde évolue maintenant et on en vient à se demander pourquoi nous n’avons rien appris…

    https://www.youtube.com/watch?v=JCS-g3HwXdc

  10. treblig dit :

    Je commençais à peine à me débrouiller avec l’anglais au début du secondaire quand notre prof nous a fait jouer Imagine de John Lennon en classe. Une chanson toute douce qui reprenait les mots qui me manquait et que, confusément, j’avais en tête quand on me parlait de religion. Et là, un géant des Beatles qui faisait l’apologie de l’athéisme certes mais pas seulement. Il y avait aussi un message politique.

    Cette chanson a 50 ans et n’a pas pris une ride. Ne vous y trompez pas. C’est une « toune  » hautement politique que les radios du Sud des États-Unis ne font toujours pas jouer.

    You may say i’m a dreamer but i’m not the only one

    https://youtu.be/rAn-AWXtHv0

    1. Haïku dit :

      @treblig
      « Imagine »….
      Effectivement, c’est nec plus ultra ! 🎵

  11. onbo dit :

    Contribution faite. Merci monsieur Hétu pour votre passion et votre résilience époustouflante dans cette marée de négativité instruite et malicieuse à ses heures.

    Avance, avance, on est fait pour de marcher
    Avance, avance, on va finir par y arriver!
    Paul Piché

  12. Mini dit :

    Contribution faite! Je suis d’une plus jeune génération (née au début des années 80). Pour moi, mes chansons politiques qui m’ont touché sont Zombie des Cranberries et reprise par Bad Wolfs en 2018. Je la trouve toujours d’actualité même si au départ elle s’applique au conflit irlandais, elle est toujours d’actualité. Il y a aussi Bloody Sunday de U2, sur le même conflit. Il y a aussi le répertoire de Rage against the machine qui est un groupe assez politisé dans l’ensemble de leur oeuvre autant sur scène qu’à l’extérieur de la scène. Mais treblig a un bon point avec Imagine, je l’avais oublié, car c’est aussi une chanson qui m’a interpellé durant mon secondaire.

    1. Jean Létourneau dit :

      Zombie, sûrement!, je recherche cette version pour comparer, Bloody Sunday je l’ai volontairement oubliée, pcq la bande à Bono, je ne suis « plus capable ».

  13. rabol dit :

    Chanson qui pourrait éviter tellement de guerres si plus de gens se donnaient la peine de bien l’écouter..:

    1. ralbol dit :

      Oups !

      Mal signé mon commentaire…

      I’ll go to L !

    2. lanaudoise dit :

      Ma préférée! J’ai fondu de bonheur de voir que le spectacle en tournée consacré à Brassens se termine par cette chanson. Luc De Larochellière en a la même opinion, semble-t-il.

      1. ralbol dit :

        C’est Jean Lapointe qui chantait « C’est dans les chansons qu’on apprend la vie, y’a dans les chansons beaucoup de leçons… »

        Brassens est de ceux dont à l’écoute, on peut retirer beaucoup de leçons !

  14. Joke du jour:
    Puit de forage Russe attaqué près de la crimé – les russes dénonce cette ACTE HOSTILE.

    1. ralbol dit :

      Et Zelenskyy de répondre :

      « Et puit après ? »

  15. Haïku dit :

    RE: Avortement au Mississippi..
    ———
    Voici un trio de citations très ironiques  :

    -« Tout pays qui accepte l’avortement n’enseigne pas son peuple à aimer,
    mais à utiliser la violence pour obtenir ce qu’il veut. »
    (Mère Teresa)

    -« J’ai remarqué que tous ceux qui sont pour l’avortement sont déjà nés. »
    (Ronald Reagan)

    -« Les hyènes sont moins cruelles que ceux qui cautionnent l’avortement. »
    (A. Kadjo)

    😱…..

    1. ralbol dit :

      Faudrait faire remarquer à ces gens que la Nature elle-même cause des avortements…

      Ça pourrait donner une jolie citation du genre :

      « Coupable du plus grand nombre d’avortements sur la planète, la Nature devrait être arrêtée. »

      C’est pour ça que les capitalistes et les républicains veulent la tuer, la nature..?

  16. Jean Létourneau dit :

    Une autre qui me revient:
    Maxime Forestier « Parachutiste »:

    1. Haïku dit :

      @Jean Létourneau
      Merci du partage.
      C’est une belle découverte pour moi. 🎵

    2. lanaudoise dit :

      Excellente. Lorsqu’on songe aux horreurs commises lors de la Guerre d’Algérie…

  17. marie4poches4 dit :

    HS

    Greitens qui a dû démissionné de son poste de gouverneur du Missouri pour abus contre son ancienne maîtressse et
    maintenant candidat au poste de sénateur, accusé de violence conujugale par son ex-femme publie une pub sur Twitter. Possible qu’elle soit retirée par Twitter.

    https://twitter.com/i/status/1538881246109093890

    1. Richard Dufour dit :

      Sans être nostalgique c’est toujours bon de se rappeler des moments marquants de nos vies.

      Un incontournable moment, le 11 septembre 2001. Renaud avec « manhattan/Kaboul » a bien cerné toute l’horreur de ces événements aux USA mais aussi ailleurs sur la planète.

      https://youtu.be/qtLJnn3Up-I

      Bob Dylan avec « the time they are a changin »

      https://youtu.be/90WD_ats6eE

      Dernière chanson politique, pas pantoute mais pour le souvenir d’un monde peace and love. Mama’s and the papa’s, « californie dreamin »

      https://youtu.be/N-aK6JnyFmk

  18. constella1 dit :

    J’aurais bien quelques pièces en tête mais pour moi cette chanson est celle qui des le plus pertinente

    D’abord écrite par Paolo Nutini issu des dernières générations et qui rejoint donc les plus jeunes et par le fait qu’il a intégré la voix de Chaplin et ses paroles qu’il a prononcé ds son film le dictateur
    Les arrangements musicaux sont accrocheurs et frappent l’imaginaire
    Voici quelques paroles de Chaplin intégrées à la chanson
    Elle ne peut pas être plus d’actualité qu’en ce moment je trouve

    « A ceux qui peuvent m’entendre, je dis, ne désespérez pas. La misère qui est maintenant sur nous n’est que la cupidité passagère, l’amertume des hommes craintifs.

    « La haine des hommes passera, et les dictateurs mourront, et le pouvoir qu’ils ont pris au peuple reviendra au peuple. Et tant que les hommes mourront, la liberté ne périra jamais.

    « Ne vous livrez pas à ces hommes contre nature ! Des hommes-machine avec un esprit et un cœur de machine ! Vous n’êtes pas des machines, vous n’êtes pas du bétail, vous êtes des hommes !

    « Vous, le peuple, vous avez le pouvoir de rendre à la vie sa liberté et sa beauté, de faire de cette vie une aventure merveilleuse.

    « Utilisons ce pouvoir. Unissons-nous tous ! »

    Je vs met une vidéo de Chaplin extrait court du dictateur et la chanson de Nutini

    https://youtu.be/k8bVG8XC-4I

    https://youtu.be/ELKbtFljucQ

    1. Haïku dit :

      @constella1
      – L’extrait du Dictateur est extraordinaire ! Bon rappel.
      – Paolo Nutini est excellent ! C’est une très belle découverte pour moi. Merci.

    2. constella1 dit :

      Correction
      La plus pertinente et non le

  19. Mona dit :

    Contribué Mr Hetu avec respect pour votre travail et amitié partagée avec vos blogueurs qui savent aussi être des blagueurs tellement utiles 😉

    1. Haïku dit :

      @Mona
      C’est toujours un plaisir de vous lire ‼️

    1. Haïku dit :

      @Bob Inette
      Bon rappel ! 👌
      J’adore. 🎵

  20. Gilles Morissette dit :

    Merci pour le magnifique travail accompli.

    Vous lire est toujurs un plaisir car vous nous apportez un éclairage différent qu’on ne trouvepas généralement dans d’autres médias.

    La possible décision de la SCOTUS (advenant l’abrogation de Roe vs Wade) marquera un grave recul non seulement pour les droits des femmes mais également pour les droits humains en général.

    En autant que je suis concerné, il n’y a plus rien à espérer de ce pays noyauté par des fanatiques, des cinglés, des fous furieux pour qui « God » et « Guns » sont plus importants que la vie des enfants.

    Les Amewrloques sont des enfoirés.

    Q

  21. Mona dit :

    En cette période complètement démoralisante je pense à cette chanson de résistance et d’intelligence, de celui qui dit non, non a la guerre et qui le déclame au risque de sa liberté : Le déserteur, de Boris Vian
    https://youtu.be/Fko5fYIBJFU

    Un autre partage, un autre combat sur la ligne de combat entre franquiste et républicains pendant la guerre d’Espagne de 1936.
    C’est un film, un de mes film fétiche sur la capacité de dire non au risque de sa vie alors que rien, vraiment rien, ne vous y préparait.
    Le film « Ay Carmela », de Carlos Saura, traite de ce point de rupture ou collaborer n’est pas envisageable quelqu’en soit le prix.
    https://www.persee.fr/doc/homig_1142-852x_1991_num_1149_1_5853
    https://youtu.be/gjndTXyk3mw

    1. Haïku dit :

      @Mona
      Bien d’accord avec vous !

      En complément, voici une autre version très sympa. 🎵
      https://youtu.be/UyXXmLWENPo

  22. lanaudoise dit :

    Amer America de Luc De LaRochellière.
    https://www.youtube.com/watch?v=zXxzgEgVztQ
    Et aussi « Sauvez mon âme », pour tous ces amis du ti-Jésus qui se disent pro-vie, le fusil à la main.

  23. lanaudoise dit :

    La Manifestation des Cowboys fringants.

  24. ralbol dit :

    Notre monde vu à hauteur d’homme..:

  25. Gilles Morissette dit :

    Vous lire est toujours un grand plaisir.

    Vous nous apportez un éclairage différent de ce qu’on retrouve généralement dans d’autres médias.

    La décision de la SCOTUS ( advenant l’abrogation de Roe vs Wade) marquera un recul important non seulement pour les droits des femmes mais également pour les droits humains en général.

    Ce pays a été noyauté par des fanatiques, des fous furieux, des cinglés qui tentent par tous les moyens de répandre leur idéologie malsaine et pernicieuse dans toutes les sphères de la société.

    Il n’y a plus rien à espérer de ce ramassis de cafards.

    Qu’ils aillent se faire foutre.

    Contribution faite.

    Longue vie à ce blogue, un incontrournable si on veut comprendre les dessous de la politique américaine..

    MERCI M. HÉTU

  26. lanaudoise dit :

    Jaurès de Jacques Brel.
    L’Amérique pleure des Cowboys fringants.
    Hurricane de Bob Dylan

  27. Haïku dit :

    RE: chanson politique…

    Peter Gabriel/ »Biko »
    (les crimes de l’apartheid)

    https://youtu.be/-LwbSeZx990

    1. lanaudoise dit :

      Et toute la discographie de Johnny Clegg

    2. constella1 dit :

      Haïku
      👏👏👌

  28. Je me présente: Graine dans l’oeil!
    C’est la première fois que je m’exprime sur ce blog que je suis attentivement et auquel je souscris depuis ses débuts. Les sujets abordés par M. Hétu sont souvent pour moi comme cette graine dans l’oeil qui agace, qui dérange et qui persiste jusqu’à ce qu’on la déloge. C’est parfois ce qui arrive grâce aux commentaires tellement pertinents et éclairants que les blogueurs nous donnent si gracieusement. J’aime le respect de la diversité de leurs opinions, l’érudition qui sous-tend leurs propos et l’humour qui souvent les pimente.

    Quel thème inspirant que la chanson patriotique! J’aime croire que ses auteurs sont de sages poètes assis sur leur nuage, des témoins de leur temps qui ont une vue plongeante sur l’état de nos « États ». Que leurs mots sont comme la lumière des phares qui éclaire la direction que le monde emprunte, des prédicteurs de son avenir et qu’ils dressent des garde-fous pour éviter les gouffres.

    Quand ces hymnes sont repris par les foules, ils galvanisent le passage à l’action et permettent l’espoir d’un changement pour le mieux!

    Pour ma part, je vous suggère le Chant du patriote de Félix Leclerc et interprété avec conviction par Daniel Boucher. Le propos est universel et toujours d’actualité.

    https://youtu.be/sJbD5m1HUsU

    1. Darth Smart dit :

      « Quand les hommes vivront d’amour » de Raymond Lévesque.

      Ma contribution suivra dans les prochaines heures

      1. _cameleon_ dit :

        Raymond Lévesque – Quand les hommes vivront d’amour

  29. lanaudoise dit :

    « Plus rien ne m’étonne » (Ils ont partagé le monde). De Tiken Jah Fakoly .
    J’adore.

    1. _cameleon_ dit :

      ♪ Plus rien ne m’etonne : Tiken Jah Fakoly ♫

  30. Voici une petite colonie d’agents ailés à tittre de contribution pour notre, votre blogue. Bonne continuation et, surtout, bon courage.
    Louise Lef

  31. Gérard Séguin dit :

    Fait, pour mon grand plaisir de vous lire M »Hétu et tous(tes). Du GBS, il y aura jamais assez.

  32. _cameleon_ dit :

    Nina Simone: Why? (The King Of Love Is Dead)

    https://www.youtube.com/watch?v=8Uy8cyVWU2A&ab_channel=msccc8000

    Pour la contribution … est-ce que vous acceptez les bouteilles vides ou encore les canettes ?

    1. constella1 dit :

      👍👌Pour votre choix de chanson

  33. kintouai dit :

    La plus émouvante : « Mommy » de Pauline Julien (https://www.youtube.com/watch?v=VZMauq1jszM).

    Encore quelques années et ça deviendra la réalité. Les saletés de Canadians et les traîtres francophones pourront crier : mission accomplie.

    1. Jean Létourneau dit :

      Excellent choix!

      Mommy, paroles de Marc Gélinas et Gilles Richer, musique de Marc Gélinas. La première version était chantée par Gélinas et Dominique Michel dans le film « Tiens-toi bien après les oreilles à papa ». Dans la même veine il y a aussi « Cajun de l’an 2000 » par Steve Faulkner:

  34. _cameleon_ dit :

    Rage Against The Machine – Killing In the Name (Official HD Video)

  35. Hubertine dit :

    Bonjour M. Hétu,
    Contribution faite avec grand plaisir.
    Pour ma part, la première chanson politique à laquelle j’ai pensé suite à votre demande est la bien nommée (et toujours d’actualité) « Protest song » de Richard Séguin.

  36. _cameleon_ dit :

    Boris Vian – Le petit commerce

  37. _cameleon_ dit :

    Et permettez m’en une petite dernière

    Black Sabbath ~ War Pigs

    1. _cameleon_ dit :

      Les paroles:

      Generals gathered in their masses
      Just like witches at black masses
      Evil minds that plot destruction
      Sorcerer of death’s construction
      In the fields, the bodies burning
      As the war machine keeps turning
      Death and hatred to mankind
      Poisoning their brainwashed minds
      Oh lord, yeah!
      Politicians hide themselves away
      They only started the war
      Why should they go out to fight?
      They leave that role to the poor, yeah
      Time will tell on their power minds
      Making war just for fun
      Treating people just like pawns in chess
      Wait till their judgement day comes, yeah!
      Now in darkness, world stops turning
      Ashes where their bodies burning
      No more war pigs have the power
      Hand of God has struck the hour
      Day of judgement, God is calling
      On their knees, the war pigs crawling
      Begging mercy for their sins
      Satan laughing, spreads his wings
      Oh lord, yeah!

      1. _cameleon_ dit :

        War Pigs est une chanson antimilitariste créée par le groupe de hard rock Black Sabbath considéré depuis comme à l’origine du heavy metal à l’occasion de la sortie de leur album Paranoid le 18 septembre 1970. Cette chanson est écrite et composée par Tony Iommi, Ozzy Osbourne, Geezer Butler, Bill Ward.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/War_Pigs

  38. ralbol dit :

    Un de nos grands chanteurs/compositeurs, malheureusement méconnu avec une de ses meilleures chansons :

    https://www.youtube.com/watch?v=-U-JyQ1XjE0

    On rêvait de changer le monde
    Est-ce le monde qui nous a changés?
    L’espoir qu’on semait à la ronde
    Aujourd’hui nous semble étranger
    On défilait pas toujours sages
    En entonnant Le Déserteur
    Se peut-il qu’en prenant de l’âge
    On déserte son propre cœur
    On déserte son propre cœur
    En échange de quelques roses
    Offertes aux canons des fusils
    On croyait que l’ordre des choses
    Allait se mettre en fleurs aussi
    On rêvait de changer la vie
    Et de tout reprendre à zéro
    Ça nous a donné la Bosnie
    Et les amants de Sarajevo
    Et les amants de Sarajevo

    Mais
    Qu’est-ce qu’on a fait de nos rêves?
    Les rêves de nos vingt ans
    Qu’est-ce qu’on a fait de nos rêves?
    Même trop fous, même trop grands
    Les rêves, les rêves
    Les rêves de nos vingt ans
    Les rêves, les rêves
    Les rêves de nos vingt ans

    On rêvait d’un peu d’équilibre
    Entre les pauvres et les nantis
    Mais désormais pour être libre
    Il faut la cote de crédit
    Désormais partout sur la terre
    Bourgeois et prolétaires unis
    N’ont plus qu’une hymne planétaire
    L’internationale du Pepsi
    L’internationale du Pepsi
    Qu’est-ce qu’on a fait de nos rêves?
    Les rêves de nos vingt ans
    Qu’est-ce qu’on a fait de nos rêves?
    Même trop fous, même trop grands
    Les rêves, les rêves
    Les rêves de nos vingt ans
    Les rêves, les rêves
    Les rêves de nos vingt ans

    On rêvait aussi d’une terre
    D’un pays qu’on croyait à nous
    Mais y avait trop de propriétaires
    Sorry, Thank you – excusez-nous
    Sur IBM ou Mcintosh
    Ces choses-là n’ont que peu de poids
    Alors c’est au plus fort la poche
    Sauve qui peut et chacun pour soi
    Sauve qui peut et chacun pour soi

    Mais
    Qu’est-ce qu’on a fait de nos rêves?
    Les rêves de nos vingt ans
    Qu’est-ce qu’on a fait de nos rêves?
    Même trop fous, même trop grands
    Les rêves, les rêves
    Les rêves de nos vingt ans
    Les rêves, les rêves
    Les rêves de nos vingt ans

    1. _cameleon_ dit :

      J’♥ Sylvain Lelièvre !

      Merci !

      1. ralbol dit :

        Plusieurs merveilleuses chansons, des textes fignolés, des musiques qui restent…

        Malheureusement trop peu entendu.

      2. Jean Létourneau dit :

        J’ai acheté l’intégrale la semaine de sa sortie.
        Je suis un fan fini.

      3. lanaudoise dit :

        Lettre de Toronto: https://www.youtube.com/watch?v=aQZFM9_7ml4
        Place Tianamen: https://www.youtube.com/watch?v=c2bxduPRFCY
        Et cette chanson où il rabotait solide Robert Bourassa.

  39. Haïku dit :

    RE: chanson politique..
    ———
    « This is not America »/David Bowie avec le Pat Metheny Group,
    tiré de la trame sonore du film « The Falcon and the Snowman ».

    https://youtu.be/ubc3o2KZA4w

  40. Haïku dit :

    RE: chanson politique…
    —–
    « Revolution »/The Beatles:
    https://youtu.be/BGLGzRXY5Bw

  41. Jean Létourneau dit :

    J’ai pris un certain temps avant de retrouver cette chanson de Julos Beaucarne.

    Dans cette sorte de lettre ouverte adressée à l’ex-diplomate et conseiller politique Henry Kissinger, Julos Beaucarne évoque le souvenir du chanteur chilien Víctor Lidio Jara Martínez, dit Victor Jara, assassiné lors du coup d’État fasciste au Chili, le 11 septembre 1973.

    Ce putsch — coup d’État militaire — est mené par le général Pinochet contre le président socialiste Salvador Allende, élu démocratiquement et au pouvoir depuis le mois de novembre 1970. Il est par ailleurs soutenu par les États-Unis et leur président Richard Nixon, conseillé à l’époque par son très influent secrétaire à la sécurité nationale : Henry Kissinger.

    Julos Beaucarne met ainsi en cause dans cette chanson la responsabilité américaine — à travers la personne de Kissinger — dans ce putsch et dans l’assassinat de Victor Jara, connu pour ses chansons engagées à gauche et à revendications sociales.

    “Lettre à Kissinger” est le morceau le plus connu de Beaucarne et est resté un chant notoire dans le réportoire révolutionnaire et militant de la chanson française.

  42. Pierre-Alexandre Bonin dit :

    C’est fait !

    Et pour la contribution musicale, je vais laisser la parole à Green Day, qui représente bien ce que m’inspire les élections de mi-mandat qui arrivent à grand pas et le climat politique actuel qui alimente mon cynisme à l’égard de la politique américaine : https://www.youtube.com/watch?v=Ee_uujKuJMI

    Sinon, dans une veine tout aussi politique, mais oh combien ironique, ce bijou que nous a offert l’équipe derrière South Park : https://www.youtube.com/watch?v=LasrD6SZkZk

    1. _cameleon_ dit :

      Ouch !!!

  43. _cameleon_ dit :

    Une autre de mes préférée …

    Pink Floyd – Another Brick in the Wall Official Music Video (Lyrics In Description)

  44. jeanfrancoiscouture dit :

    Contribution faite. Pour les raisons que vous connaissez. Merci M. Hétu et toute la collectivité du blogue.
    Tant de chansons pertinentes. Merci également tout le monde.
    Pour ma part, je vous propose Guy Béart et «LA VÉRITÉ»

    Le premier qui dit se trouve toujours sacrifié
    D’abord on le tue
    Puis on s’habitue
    On lui coupe la langue on le dit fou à lier
    Après sans problèmes
    Parle le deuxième
    Le premier qui dit la vérité
    Il doit être exécuté.

    J’affirme que l’on m’a proposé beaucoup d’argent
    Pour vendre mes chances
    Dans le Tour de France
    Le Tour est un spectacle et plaît à beaucoup de gens
    Et dans le spectacle
    Y a pas de miracle
    Le coureur a dit la vérité
    Il doit être exécuté.

    A Chicago un journaliste est mort dans la rue
    Il fera silence

    Sur tout ce qu’il pense
    Pauvre Président tous tes témoins ont disparu
    En chœur ils se taisent
    Ils sont morts les treize
    Le témoin a dit la vérité
    Il doit être exécuté.

    Le monde doit s’enivrer de discours pas de vin
    Rester dans la ligne
    Suivre les consignes
    A Moscou un poète à l’Union des écrivains
    Souffle dans la soupe
    Où mange le groupe.
    Le poète a dit la vérité
    Il doit être exécuté.

    Combien d’hommes disparus qui un jour ont dit non
    Dans la mort propice
    Leurs corps s’évanouissent
    On se souvient ni de leurs yeux ni de leur nom
    Leurs mots qui demeurent
    Chantent « juste » à l’heure.
    L’inconnu a dit la vérité
    Il doit être exécuté.

    Un jeune homme à cheveux longs grimpait le Golgotha
    La foule sans tête
    Était à la fête
    Pilate a raison de ne pas tirer dans le tas
    C’est plus juste en somme
    D’abattre un seul homme.
    Ce jeune homme a dit la vérité
    Il doit être exécuté.

    Ce soir avec vous j’ai enfreint la règle du jeu
    J’ai enfreint la règle
    Des moineaux, des aigles
    Vous avez très peur pour moi car vous savez que je
    Risque vos murmures
    Vos tomates mûres
    Ma chanson a dit la vérité
    Vous allez m’exécuter
    Ma chanson a dit la vérité
    Vous allez m’exécuter

    1. Jean Létourneau dit :

      Vous savez comme j’aime Béart…

    2. Haïku dit :

      @jeanfrancoiscouture
      C’est une belle découverte pour moi.
      Très génial !
      Merci !

    3. ralbol dit :

      Et sa chanson sur la célébrité : « Le Quidam »…

      Petit bijou !

    4. constella1 dit :

      Comme dirait Haïku
      Petit ajout amical et pour la petite histoire
      Tiré du Devoir

      Montréal a sauvé Emmanuelle Béart à l’adolescence

      Au cours de sa carrière, Guy Béart s’est produit à plusieurs reprises au Québec. Mon père adorait le Canada, souligne sa fille.

      Le chanteur aimait tellement ce pays qu’il a envoyé cette dernière étudier à Montréal de ses 15 ans à ses 18 ans.

      J’étais dans un état de rébellion assez avancé. Il savait que je trouverais une forme de bienveillance et d’hospitalité dans ce pays. Montréal m’a sauvé la peau, à un âge qui peut être un âge assez difficile.

      Son père disait que faire des mélodies et écrire de la poésie c’est se donner la main de génération en génération …
      Joli non…

  45. _cameleon_ dit :

    @jeanfrancois

    Merci ♥

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :