Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Bruce Springsteen ne pensait pas à Donald Trump lorsqu’il a écrit Rainmaker, une des chansons de son plus récent album, Letter to You. « Je crois que j’ai peut-être écrit Rainmaker quand Bush était président », a dit le Boss à un groupe de journalistes européens lors de la sortie de l’album, en octobre 2020. « Ça correspond en quelque sorte mieux à Trump parce que c’est sur un démagogue. »

La chanson s’inspire de l’histoire réelle de Charles Hatfield, un arnaqueur qui exploita, durant la première partie du 20e siècle, sa connaissance des phénomènes météorologiques pour faire croire aux habitants de villes et villages frappés par la sécheresse qu’il pouvait « faire la pluie ». C’est une métaphore politique qui ne s’applique pas seulement à Donald Trump, mais qui tombait pile à la veille de l’élection présidentielle de 2020. D’où ma décision de l’inclure parmi les chansons politiques qui m’inspirent des réflexions, thème de l’avant-dernière campagne de financement de ce blogue en 2022.

Rainmaker, a little faith for hire
Rainmaker, the house is on fire
Rainmaker, take everything you have
Sometimes folks need to believe in something so bad, so bad, so bad
They’ll hire a rainmaker

Lors de cette entrevue avec le groupe de journalistes européens, Springsteen avait affiché sa conviction et son enthousiasme concernant le verdict à venir de l’élection présidentielle du 3 novembre 2020 : « Donald Trump va perdre. Joe Biden va gagner. Et le long cauchemar national sera… eh bien, je ne sais pas si ce sera terminé mais il sera parti. J’en suis sûr. »

Le Boss n’avait pas tort sur toute la ligne. Donald Trump a perdu. Mais le long cauchemar national n’est pas vraiment terminé, et Trump n’est pas parti.

Sur ce, je renouvelle mon appel pressant à ceux et celles qui n’ont pas encore contribué à l’avant-dernière campagne de financement de ce blogue en 2022 – mais qui ont l’intention de le faire. S’il vous plaît, ne tardez pas un instant de plus, surtout si vous vous apprêtez à décrocher pour le début de vos vacances estivales. Et merci de tout coeur à tous ceux et elles qui ont déjà apporté leur soutien !

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:


(Photo Apple+)

29 réflexions sur “Contribuez à ce blogue, jour 4

  1. Youno dit :

    Je crois que les chansons écrites pour décrier un mauvais président, elles sont revues car TFG a surpassé dans la médiocrité les présidents sujets de ces chansons

  2. gl000001 dit :

    On parle encore du Vietnam. Ils vont parler du 45 encore longtemps.
    Lu en quelque part. Un jeune américain dit « Tu ne peux pas être vietnamien. Le Vietnam, c’était une guerre, pas un pays. »
    Dans le même recueil de niaiseries « J’en ai ma claque des USA. Je suis écoeuré. Je retourne vivre à New York »

    1. « J’en ai ma claque des USA. Je suis écoeuré. Je retourne vivre à New York »

      C’est prémonitif. 🙂

    2. Bob Inette dit :

      NYC devrait s’inspirer de Firenze (Florence) de la Renaissance et s’attribuer le titre de CITÉ-ÉTAT !

    3. Un jeune américain dit
      – C’est vrai qu’il y a une guerre en Ukraine ?
      – Euh, oui, dumb ass.

      1. Chanounou dit :

        @ l🥚ou le 🐥

        Sont donc pas si incultes les Etazuniens, si même les jeunes ont entendu parler de l’Ukraine!….

        Contribution faite avec quelques craintes car pas de compte PayPal . Espère que ça aura marché!!!

      2. gl000001 dit :

        Pas de compte Pé Pâle non plus. Et ça fonctionne bien.

      3. Il faut garder  »E$POIRE.  »

  3. Louise dit :

    M.Hétu

    À chaque campagne de financement, tout le monde reconnaît votre excellent travail.
    Aujourd’hui j’ajoute que l’excellence a un prix.
    Chacun contribue selon ses moyens et j’apprécie cette liberté mais j’ai de la difficulté à concevoir que quelqu’un puisse lire ce blogue et même y participer sans apporter sa contribution financière, à moins d’être vraiment dépourvu.
    C’est vrai que tout coûte plus cher qu’il y a deux ans mais c’est une raison de plus pour établir des priorités.

    Je ne veux pas faire la leçon mais je veux juste dire que je tiens à ce blogue et je ne voudrais pas qu’il disparaisse. J’aime la communauté que nous avons créée pour échanger nos idées et quelquefois nos expériences. J’apprécie beaucoup le capitaine de ce gros paquebot qui nous guide au travers des grosses et petites tempêtes de la politique américaine.
    La mer n’est pas souvent calme, raison de plus pour se fier sur un guide clairvoyant et persévérant.
    Longue vie à notre blogue !

    1. gigido66 dit :

      Plus on est à contribuer, plus longtemps ce blogue survivra…j’oserais dire qu’il y a pour l’avenir, pas mal de pain sur la planche comme le dit la publicité.

  4. Guy LB dit :

    Habituellement, je reste discret
    sur ma contribution au blogue. Mais j’ai l’impression que, cette fois-ci, les indécis (mon correcteur automatique me suggère zézitants…) se font tirer l’oreille plus qu’à l’accoutumée. Ils ont besoin d’une petite claque dans le dos pour passer le pas.

    Alors, si ça peut aider, je vous laisse savoir que j’ai contribué dès le premier jour de la campagne courante et que j’encourage tout le monde (on ne sera jamais trop) à s’empresser de contribuer dans la mesure de leur intérêt et de leurs capacités. Allez, un effort, tous ensemble.

    C’est pour le bien commun.

    1. gigido66 dit :

      Merci pour votre commentaire 👍🫶🏻

    2. Bobo dit :

      Pour paraphraser une locution célèbre: « Put your money where your brain is ».
      Bonne fin de campagne à toutes et tous.
      Et gros merci à monsieur Hétu.

  5. Samati dit :

    Il semble que l’actualité ces jours-ci ne nous apporte que de mauvaises nouvelles, aux États Unis, en Europe, en Asie. Cette actualité apporte son lot d’images et de films d’horreur. Ce qui se passe en Ukraine depuis 4 mois est incompréhensible par le taux élevé de souffrance et de morts, tout cela en raison de la folie d’un dictateur que personne ne semble pouvoir arrêter.

    La chanson de Pete Seeger composé en 1955 est plus que toujours d’actualité. Je propose cette interprétation du Kingston Trio réalisé en 1962, appuyé d’images qui malheureusement se reproduisent encore aujourd’hui.

    1. Guy LB dit :

      @Samati : 👌Le rythme, la mélodie,
      les harmonies vocales, le texte… 🥲 C’est vieux, tout ça, mais tellement émouvant.
      Merci Samati 😘 d’avoir déniché pour nous ce beau et touchant rappel d’un temps où il y avait déjà matière à beaucoup protester.

      1. Haiku dit :

        @Samati
        Je seconde Guy LB ! 🎵👍

    2. gigido66 dit :

      Je l’avais oubliée, celle-là! 🫶🏻

    3. Louise dit :

      Merci Samati
      Cette chanson m’a émue aux larmes. Pourquoi toute cette folie ?
      Toutes les mères qui ont donné la vie aux soldats qui meurent encore tous les jours dans des guerres insensées ne peuvent pas comprendre qu’un dictateur puisse avoir le droit de faire tuer leur enfant juste pour satisfaire un besoin maladif de pouvoir.
      Bien cruelle période que nous traversons !

    4. Layla dit :

      @Samati
      Merci. Excellent mais tellement déchirant, désolant voire révoltant.

      J’aimerais avoir le pouvoir d’arrêter cette tuerie qui dépasse l’entendement.

      Où puisent-ils le courage de laisser derrière eux femmes et enfants?

      La guerre en Ukraine me touche beaucoup, comment l’expliquer, les guerres ne manquent pas, les tueries, les massacres…

      Cette guerre ce n’est pas une guerre civile, ni une guerre de religion, c’est une guerre absurde, inexcusable, menée par un seul homme et son égo hors de son pays, chez un voisin où a leur corps défendant plusieurs doivent combattre contre leur propre famille et amis.

      1. Guy LB dit :

        @Layla : 👌Oui, ça fait mal
        d’assister, impuissants, au spectacle révoltant d’une guerre qui n’a pour justification que la gloriole d’un tyran poltron, ivre du pouvoir qu’il s’est octroyé et dont il abuse.
        Ça me tue, cette énorme injustice qui se déroule sous mes yeux et à laquelle je ne peux rien faire… quoique sûrement pas autant que les bombes qui détruisent les quartiers, les rues, les maison et qui tuent, pour vrai et sans appel, des gens semblables à nous, qui voudraient seulement vivre tranquilles, comme nous.
        Quelle horreur !

  6. Gilles Morissette dit :

    M. Hétu a bien raison de dire que « le cauchemar n’est pas vraiment terminé ».

    Depuis le 6 Janvier 2021, la démocratie ainsi que toutes les valeurs qui ont fait la grandeur de la société américaine vacillent dangereusement.

    Ce pays sombre de plus en plus vers le dysfonctionnement, l’anarchie, la dictature.

    Si les audiences sur la Commission d’enquête sur les évènements du « 6 Janvier » permettent au peuple américain de « s’ouvrir les yeux » et de constater qu’ils sont passés proches d’un Coup d’État, elles auront été utiles.

    En attendant, on va suivre avec attention, les décisions qui seront rendus cette semaine par la SCOTUS à majorité conservatrice (voir tweet de M. Hétu)

    J’appréhende fortement certaines des décisions concernant notamment l’avortement, les armes à feu, l’environement, etc.

    On verra !!!.

    Un petit effort pour la survie de ce blogue.

    Je sais. On a vécu des temps difficilles. L’économie est fragile. On est sur le bord d’une récession. L’argent est plus rare.

    Cependant, toute contribution, si modeste soit-elle, sera la bienvenue.

    Comme je l’ai déjà dit, ce blogue est un phare qui nous guide à travers le monde tortueux et plein de contradictions qu’est la société américaine.

    ,

    1. Guy LB dit :

      @Gilles Morissette : 👌
      « Si les audiences sur la Commission d’enquête […] permettent au peuple américain de « s’ouvrir les yeux » […], elles auront été utiles ».

      Tout à fait 😮, mais si, surtout, elles n’entraînent pas un changement en profondeur, il faudra craindre sérieusement pour la santé politique de ce pays. Quant on met en évidence autant de folie, les choses ne peuvent pas continuer comme si de rien n’était.

      Ça n’a pas de sens que Trump se promène encore en liberté dans ce pays qu’il a voulu assassiner.

  7. Madalton dit :

    Ce professeur renommé d’Harvard , Lawrence Tribe, qui a enseigné, entre autres, à Obama, Garland, Schiff et Roberts, recommande de poursuivre Trump comme une organisation criminelle familiale. Quand on dit que Trump agit comme le parrain de la mafia.

    https://www.politicususa.com/2022/06/22/trump-prosecute-trump-crime-family.html

  8. Gilles Morissette dit :

    HS

    Décision de la SCOTUS.

    Elle invalide la Loi de l’État de NY sur les armes à feu.

    Dorénavent, les résidents de cet État auront le droit, sous n’importe laquelle prétexte, de demander un permis afin de pouvoir porter sur eux, un « gun »(voir tweet de M. Hétu)

    Décision à 6 vs 3.

    Conclusion. Évitez cet État surtout NYC.

    Vous risquez de vous faire flinguer par un « timbré » dans le métro ou dans un lieu public.

    Encore une fois, le droit d’avoir un « gun » a préséance sur la sécurité des citoyens.

    Bienvenue dans la Jungle !!

    1. NStrider dit :

      Quelqu’un connaît un bon endroit pour acheter une veste anti balles pas cher ? Je demande pour un ami qui va voir un show sur Broadway la semaine prochaine.
      Il recherche quelque chose d’assez bien coupé qui ne dérangerait pas la coupe d’un veston, genre, ce que portait Mo Brooks lors de son discours insurrectionnel.

      1. gl000001 dit :

        $29,000 !!! *https://www.thisiswhyimbroke.com/ca/bulletproof-suit/
        $1,200 *https://www.bulletblocker.com/bulletproof-twill-blazer-with-body-armor.html

  9. ralbol dit :

    « Donald Trump a perdu. Mais le long cauchemar national n’est pas vraiment terminé, et Trump n’est pas parti. »

    Ça, c’est seulement parce qu’il a perdu l’élection

    Imaginez ce que ça va être si le Dohnald est accusé et condamné…

    Les 47 % minimum d’électeurs membres de la secte des adorateurs du Dohnald, vont gueuler, monter aux barricades sinon pire.

    En effet, le long cauchemar national n’est pas vraiment terminé…

  10. sergeericblais dit :

    Une autre de mes chansons politiques, que j’adore pour beaucoup de raison, est « Yes we can » de Will.i.am. C’est le discours d’Obama que Will.i.am a mis en chanson et qui est chanté par un collectif de personnalité américaine. Les paroles sont encore plus importantes aujourd’hui qu’en 2008. Les média sociaux nourrissent les extrémistes qui semblent montrer une division croissante de nos sociétés, mais la majorité, la grande majorité de nous, est beaucoup plus unis que les jérémiades des extrêmes droites et gauches.

    Nous pouvons rendre le monde meilleur, atteindre nos but, être là pour notre prochain… Yes we can

  11. Michèle dit :

    Contribution complétée. C’est toujours avec grand plaisir que je vous lis quotidiennement, et j’apprends et apprécie grandement les commentaires de tou-te-s!
    Longue vie à votre blogue monsieur Hétu!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :