Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Ce vendredi matin, j’ai emprunté à Lanaudoise, une de nos commentatrices préférées, une de ses suggestions de « chansons politiques », thème de l’avant-dernière campagne de financement de ce blogue en 2022, qui prend fin ce soir à minuit. La Manifestation des Cowboys Fringants s’écartait de mes propres choix, qui se limitaient au répertoire étasunien, mais elle correspondait bien à ton festif et québécois que je voulais donner à la journée. C’était avant que la Cour suprême donne le cafard à une partie de l’Amérique, qui s’est mise à pleurer un peu ou qui en a eu le goût.

Il se trouve évidemment que L’Amérique pleure est l’autre chanson des Cowboys Fringants proposée par Lanaudoise. Je termine donc cette campagne avec elle, en demandant à ceux et celles qui ne l’ont pas fait d’apporter leur contribution volontaire au maintien de ce blogue et en remerciant du fond du coeur tout ceux et celles qui l’ont déjà fait. Et bonne Saint-Jean !

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:

(Photo La Tribu)

23 réflexions sur “L’Amérique pleure un peu

  1. Gilles Morissette dit :

    Ce n’est pas seulement une bonne partie de l’Amérique qui pleure.

    C’est tout ce que la planète compte de pays civilisés où la notion de démocratie a encore un sens.

    C’est un deuil terrible pour les femmes et un dur coup à leurs droits en tant qu’être humain responsable, capable de prendre une décision éclairée en ce qui concerne leur corps.

    Tout ça au nom du « respect de la vie » alors que cette même SCOTUS, pas plus tard que la veille, avait invalidé une loi visant à instaurer un certain contrôle sur les armes à feu et qui visait à sauver des vies humaines.

    L’hypocriie de la « Drette » dans toute sa splendeur.

    D’où l’importance de maintenir ce blogue en vie en y contribuant, dans les limites de ses moyens.

    Ce blogue est unique car il est pratiquement dédié à la politique américaine, dont les aléas, qu’on le veuille ou non, ont des impacts chez nous.

    Allons, un dernier « coup de collier » !!

    1. Haïku dit :

      @Gilles Morissette
      Tout à fait d’accord avec vous ! 🙏 👍

    2. Mona dit :

      @Gilles Morissette je seconde de toutes mes forces @Haïku
      D’ailleurs, « dit entre nous », une certaine tristesse que je ressens (peut-être à tord) chez Mr Hetu, m’interpelle et m’inquiète un peu…

  2. Haïku dit :

    HS,
    Malgré les mauvaises nouvelles de la Cour dite « suprême » des States,
    c’est vendredi…..
    ————————————
    Un homme gentil, calme et respectable entre dans une pharmacie
    et se rend au comptoir de la pharmacienne.
    Il la regarde droit dans les yeux et lui dit : « Je veux acheter du cyanure»

    La pharmacienne lui demande : «Mais pourquoi vous faut-il du cyanure ???»

    L’homme répond : «J’en ai besoin pour empoisonner mon épouse».

    La pharmacienne abasourdie s’exclame :
    «Que Dieu nous protège !
    Je ne peux pas vous donner du cyanure pour tuer votre épouse, c’est contre la loi !
    Je pourrais perdre ma licence ! On se ferait mettre tous les deux en prison !
    Toutes sortes de mauvaises choses pourraient arriver ! Absolument pas !  
    » JE NE PEUX PAS VOUS VENDRE DU CYANURE «.

    L’homme cherche dans sa mallette,
    et sort une photo de son épouse au lit avec le mari de la pharmacienne.

    La pharmacienne regarde la photo et lui dit :
    «Ah, mais si vous avez une ordonnance, ce n’est pas pareil !…»

    1. constella1 dit :

      Haïku
      Hahaha excellente !

      1. Haïku dit :

        @constella1
        Gracias !

  3. constella1 dit :

    Mince consolation
    Aucune confiance ds les états conservateurs même pour cette méthode ils trouveront le moyen de l’empêcher
    Merrick Garland says states cannot ban abortion-inducing drug in wake of Roe reversal – Raw Story

    https://www.rawstory.com/2657559458/

  4. ralbol dit :

    Dans l’fond, en ce 24 juin, réjouissons-nous de ne pas être américains !

  5. Haïku dit :

    HS,
    En cette soirée du 24 juin, et en guise de pause musicale,
    pourquoi pas le classique de Robert Charlebois « Les ailes d’un ange »…
    https://youtu.be/sATRhhqUiAc

    1. gambitduroi dit :

      Parlant de Charlebois, j’aime bien ké-can blues comme chanson politique.
      Je suis trop nul en informatique pour fournir le lien. Peut-être qu’une âme charitable pourrait le faire Merci!

      1. gl000001 dit :
  6. gl000001 dit :

    Je viens d’apprendre le « fiasco » de la CS et je suis en tabarnak de voir ce pays désévoluer comme ça. !!

    1. Mona dit :

      @gl00001 … « désévoluer » c’est de vous ou c’est québécois ?
      Excellent de toute façon !!

      1. gl000001 dit :

        C’est québécois. On devrait écrire dé-évolution, il me semble.
        On a inventé « dégénération » aussi.

      2. gl000001 dit :

        Il semble que « de-evolution » se dit seulement en anglais. Les antoymes de « évolution » sont : abrutissement, fixité, immobilité, permanence, stabilité.
        J’aime bien « abrutissement » !!

      3. Mona dit :

        @gl00001 👏 vous êtes créatifs, avec cette pointe de pragmatisme qui ne manque ni de saveur ni de poésie pour nous …pauvres françoys 😉

  7. constella1 dit :

    En souhaitant adoucir un peu cette fin de soirée pourquoi ne pas la terminer sur une bonne note

    Qu’est-ce qui vous rend fier du Québec ?
    https://lp.ca/2iMBgP?sharing=true

  8. NStrider dit :

    Pour adapter la parlure d’un autre coin de pays, c’est d’même que je feel à soir:

    Ostie de gang de pas de classe
    P’t-être que demain, ça ira mieux, mais aujourd’hui, ma vie, c’est d’la marde
    P’t-être que demain, ça ira mieux, mais aujourd’hui, ma vie, c’est d’la marde
    J’ferais attention à toi, mon p’tit gars
    Parce que mes chums de filles veulent te casser les jambes
    J’ferais attention à toi, mon p’tit gars
    Parce que mes chums de filles veulent te casser les jambes
    J’ai d’l’air d’une grosse robineuse assis toute seule au bar
    En bitchant toute la soirée à ceux qui ont le malheur de m’écouter
    J’y ai dit p’t’être que demain, ça ira mieux, mais aujourd’hui, ma vie, c’est d’la marde
    P’t-être que demain, ça ira mieux, mais aujourd’hui, ma vie, c’est d’la marde
    P’t-être que demain, ça ira mieux, mais aujourd’hui, ma vie, c’est d’la marde
    P’t-être que demain, ça ira mieux, mais aujourd’hui, ma vie, c’est d’la marde

    https://youtu.be/kF7DW_mZatA

    1. Haïku dit :

      @jeanfrancoiscouture
      Ouch !
      Très pertinent rappel.
      (En passant, la chanson est superbe.) 🎵

  9. La fin du monde

    Bienheureux celles qui sont persécutées pour la justice
    (Texte de Dieu le Père – Musique de Robert Charlebois)

    Prophétie osstichodienne en désarroi majeur (avec Mouffe et Yvon Deschamps)

    Quand vous entendrez parler
    De guerres et de soulèvements
    Ne vous effrayez pas
    Il faut que ces choses arrivent d’abord
    Mais, aimez-vous les uns les autres
    Ce ne sera pas
    Sitôt la fin
    Bienheureux ceux qui sont persécutés pour la justice (Bienheureux…)
    Bienheureux ceux qui pleurent car ils seront consolés (Bienheureux…)
    Bienheureux serez-vous quand les hommes vous haïront (Bienheureux…)
    Bienheureux les pacificateurs
    Quand vous entendrez parler
    De guerres et de soulèvements
    Ne vous effrayez pas
    Il faut que ces choses arrivent d’abord
    Mais, aimez-vous les uns les autres
    Ce ne sera pas
    Sitôt la fin

    Le premier ange sonna de la trompette
    Le tiers de la Terre fut incendié
    Le tiers des arbres fut incendié
    Le deuxième ange sonna de la trompette
    Le tiers de la mer devint du sang
    Et le tiers des poissons mourut
    Le troisième ange sonna de la trompette
    Il tomba du ciel une grande étoile
    Qui brûlait comme un flambeau
    Le quatrième ange sonna de la trompette
    Et furent frappés le tiers du soleil
    Le tiers de la lune et le tiers des étoiles
    Le cinquième ange sonna de la trompette
    Et des scorpions torturèrent
    Le tiers des hommes pendant cinq mois
    Le sixième ange sonna de la trompette
    Et le tiers des hommes mourut
    Et les anges se mirent à hurler

    1. ralbol dit :

      Sur cet album, on retrouve mis en musique, « Sensation », le poème d’Arthur Rimbaud.

      Par les soirrs bleus d’été
      J’irai dans les sentiers…

      De toute beauté.

  10. Oui la musique et le texte en union parfaite.
    Et ce Rimbaud de devenir marchand d’armes au Choa (partie de l’Éthiopie d’aujourd’hui) !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :