Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

De toute évidence, il n’y a pas que Donald Trump qui soit capable d’utiliser des formules choc à la Maison-Blanche. Joe Biden l’a prouvé mercredi en réagissant à la décision des gouverneurs républicains du Texas et du Mississippi de lever les restrictions imposées pour freiner la propagation du coronavirus.

À quelque chose malheur est bon. S’il existe une version de ce proverbe dans la langue de Willie Nelson, Beto O’Rourke y pense peut-être ces jours-ci. L’ancien représentant démocrate du Texas, candidat malheureux à l’élection pour un siège au Sénat en 2018, songe à briguer le poste de gouverneur du Lone Star State en 2022. …

Lire la suite

«C’est ce qui se passe quand vous forcez le réseau à dépendre en partie du vent comme source d’énergie. Lorsque les conditions météorologiques se détériorent comme cette semaine, les énergies renouvelables intermittentes comme le vent ne sont pas là quand vous en avez besoin.» Le représentant républicain Dan Crenshaw a emboîté le pas de plusieurs …

Lire la suite

«Mon opinion est que Biden peut gagner le Texas. Et nous n’allons pas attendre que la campagne de Biden se réveille pour prendre conscience de cette réalité.» Le 2 octobre dernier, Beto O’Rourke a exprimé ainsi un mélange d’optimisme et d’impatience en parlant des chances de l’ancien vice-président de devenir le premier candidat démocrate à …

Lire la suite

«Votez en personne, New York.» Ce titre coiffe aujourd’hui un éditorial du New York Times à la suite d’un nouveau cafouillage de la commission électorale de la ville de New York, qui confirme son incompétence à chaque élection. Cette fois-ci, elle s’est distinguée en envoyant dans l’arrondissement de Brooklyn près de 100 000 bulletins de …

Lire la suite

Le 20 mai dernier, je publiais un billet intitulé «La colère du gouverneur de Floride». Je faisais état de la sortie de Ron DeSantis contre ceux qui, disait-il, ne voulaient pas reconnaître le succès de son État face à la pandémie de coronavirus. Ce qui frappe aujourd’hui encore plus qu’il y a deux mois, c’est …

Lire la suite

«Le Texas interrompra toute nouvelle phase d’ouverture de l’État pour répondre à la récente augmentation des cas positifs à la COVID-19 et des hospitalisations. Nous nous concentrons sur les stratégies pour freiner la propagation de ce virus tout en permettant aux Texans de continuer à gagner un chèque de paie pour supporter leurs familles.»