Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Personne ne s’attend à ce que le Sénat ne condamne Donald Trump à l’issue de son procès en destitution, qui s’ouvrira mardi. Mais certains de ses alliés craignent que les arguments présentés par les procureurs démocrates réduisent encore davantage l’appétit des Américains, et notamment des républicains, pour le retour en politique de l’ancien président accusé d’incitation à l’insurrection lors de l’assaut du Capitole.

«Les démocrates ont un dossier très émotionnel et convaincant», a confié au site Politico l’ancien stratège en chef de la Maison-Blanche Steve Bannon. «Ils vont essayer de le condamner aux yeux du peuple américain et le salir à jamais.»

Selon un nouveau sondage, l’appui des républicains à une nouvelle campagne présidentielle de Donald Trump est passé de 65% à 45% depuis décembre.

Les avocats de Donald Trump sont conscients du dilemme, selon Politico. Ils se promettent donc d’éviter de parler de l’éléphant dans la pièce, c’est-à-dire de l’assaut meurtrier du Capitole par des partisans de l’ancien président. Comme ils l’ont déjà évoqué dans un document de 14 pages présenté mardi, ils feront valoir des arguments constitutionnels pour défendre leur client, à savoir que le Sénat ne peut tenir un procès en destitution contre un ancien président et que les propos enflammés de ce dernier avant l’assaut du Capitole étaient protégés par le premier amendement.

Selon Politico, les avocats de Donald Trump présenteront des extraits de discours prononcés par des démocrates pouvant également être considérés comme des appels à la violence. Dans l’un d’eux, qui remonte à mars 2020, le nouveau chef de la majorité au Sénat Chuck Schumer a affirmé que les juges conservateurs de la Cour suprême Brett Kavanaugh et Neil Gorsuch auraient à «payer le prix» s’ils votaient de façon à réduire l’accès de l’avortement en Louisiane. Schumer s’est par la suite excusé pour son choix de mots.

N’empêche : les démocrates pourront montrer de leur côté des images d’émeutiers prenant d’assaut le Capitole en clamant qu’ils sont là parce que Donald Trump les a priés de le faire. Steve Bannon semble croire que ces images auront un effet puissant sur l’opinion publique. Pour contrer cet effet, il recommande aux avocats de Donald Trump d’aborder un sujet auquel ces derniers ne semblent pas vouloir toucher : la fraude électorale dont l’ancien président dit faussement avoir été victime.

Quoi qu’il en soit, on devine que Donald Trump serait actif sur Twitter au cours de son procès s’il avait encore accès à sa plateforme préféré. Il pourrait évidemment dire ce qu’il pense de tout ça en acceptant l’invitation des procureurs démocrates de témoigner avant ou pendant le procès. Ses avocats et un de ses proches ont refusé cette offre en son nom, disant n’y voir qu’un «stratagème de relations publiques». Ils savent aussi qu’un tel témoignage pourrait se retourner contre Donald Trump, étant donné que la loi interdit à un témoin de mentir devant le Congrès.

(Photo AP)

83 réflexions sur “Procès en destitution : les craintes des alliés de Trump

  1. chicpourtout dit :

    On dit que personne n’est au dessus de la loi… je ne peux pas croire que

    1. chicpourtout dit :

      (Suite…)
      …. qu’il va s’esquiver des procédures et s’en tirer indemne encore une fois…. 🧐

  2. Charlot dit :

    Mais depuis quand Donald se sent-il concerné par une loi le contraignant?

  3. Daniel A. dit :

    Steve Bannon serait le dernier gars à qui je demanderais conseil. J’espère que les avocats de Trump suivront ces conseils. 🤪

    1. Haïku dit :

      Fin renard ! 😉👌👌

  4. Michel dIP dit :

    Trump pourrais mentir ? Ça ne serait pas la toute première fois !!

  5. gl000001 dit :

    «Ils vont essayer de le condamner aux yeux du peuple américain et le salir à jamais.»
    Il s’est sali lui-même. Plus d’eau dans les douches ne l’ont pas lavé de toute la merde qu’il a lancé.

    « se retourner contre Donald Trump, étant donné que la loi interdit à un témoin de mentir devant le Congrès. »
    Il n’y a pas quelqu’un près de lui qui pourrait lui conseiller fortement d’y aller et de témoigner ? Ou est Rudy lorsqu’on a besoin de lui ?

    1. MarcB dit :

      @gl000001 « Il s’est sali lui-même »
      Oui, mais sa base fidèle, qui s’abreuve de Fox News, NewsMax ou OANN, n’est souvent pas au courant de toutes les saletés qu’a fait Trump. Quand c’était rapporté par CNN, ou les autres médias, c’était du « Fake News ». Fox News et les autres n’auront pas le choix de re-transmettre le procès et les preuves présentées à ce procès. Ces preuves ne pourront pas être rejetées aussi facilement que les « Fake News ».

      Donc, je crois que Bannon a raison qu’un des buts du procès est de salir le Trumpisme, ou plutôt, de mon point de vue, d’exposer la vérité sur Trump à un auditoire qui refusait d’écouter les preuves.

      1. Hilarion Lefuneste dit :

        je pense qu’ils sont au courant mais pour eux, ce ne sont pas des saletés , ils sont d’accord avec tout ces gestes du 45.

      2. MarcB dit :

        @hilarion
        J’étais de votre avis jusqu’à ce que je lise le témoignage de cette anciennne « maman Qanon »
        https://www.cnn.com/2021/02/03/tech/qanon-mom-former-believer/
        En particulier « She doesn’t watch the news. « What have we heard the last four or five years? Don’t watch the news. ‘Fake news.’ ‘Fake news.' ».

        Une républicaine de génération en génération, plus ou moins intéressée par la politique, qui se fait répéter par « ses sources de nouvelles », celles approuvées par les républicains, que les démocrates sont des pédophiles canibales ne verra pas les gestes de sont présidents comme sales mais plutôt comme nécessaires. Tout comme les actions militaires durant la 2eme guerre mondiale étaient nécessaire pour vaincre le nazisme.

  6. Sebb dit :

    Ce n’est pas dans un procès jugé par des sénateurs qu’il a des risques. Il faut attendre des accusations au civil et au CRIMINEL pour que des juges le condamnent comme il se doit. Les arguments des démocrates sont évident pour un juge mais pas pour un sénateur républicain.

    1. Guy Pelletier dit :

      @Sebb

      Tout à fait ça va prendre une enquête du FBI et du comité de sécurité intérieure du Congrès des USA sur toute l’affaire de la tentative de vol de l’élection et acte de sédition et là les langues vont se délier si les gens risques gros de mentir aux autorités. Ceux qui ont magouillés qui ont complotés dans ces histoires doivent être empêcher de nuire pour l’avenir et la sécurité des États-Unis.

  7. Pierre s. dit :

    ———————————–

    les alliés de trump on peur que ce procès révèle la vrai nature de l’imbécile trump finalement

    1. Gina dit :

      La vraie nature de la bête sera révélée quand même ., au procès civil et criminel à venir par les familles des gens décédés et aux victimes de cet assaut. Trump ne s’ en sortira aussi facilement qu’ il le pense ainsi que son ami bannon

      1. chicpourtout dit :

        @Gina
        J’espère que vos vœux se réaliseront. Il s’en tire indéniablement à chaque fois… (comme diront certains, il est drôlement « mardeux »…)

      2. igreck dit :

        « Mardeux » ! C’est le maux !!! 👍

    2. Guy Pelletier dit :

      @Pierre s.

      Mais aussi et surtout de leur complicité tacite alors qu’ils ont directement contribué à ce qui est arrivé par leur aveuglement et silence volontaire par partisanerie politique crasse.

  8. sorel49 dit :

    Pour la cause qu’ils défendent, les avocats de Donald Trump doivent empêcher leur client de se montrer . Donald Trump aime trop parler en public et ne se contrôle pas. Ils ont encore frais en mémoire que lors de son 1er procès, les conseillers juridiques avaient simulé une apparition en personne de l’inculpé. Ce dernier ne tardait pas à sortir de la ligne de conduite tracée et commençait à s’échauffer.

  9. jfk999 dit :

    Ce qui me dégoûte le plus c’est que pris indépendamment, il y a de nombreux actes de Trump qui se suffisent à eux-mêmes pour le disqualifier ad vitam d’un mandat publique. Et que même si les démocrates arrivent à le disqualifier avec ces derniers actes de sédition, il y en aura toujours pour le trouver crédibles.

  10. Pierre s. dit :

    —————————–

    sorel49

    par contre depuis sa défaite, trump fuit les caméra et se tiens loin du public.
    Il n’est plus l’ombre de lui même, il est en complète décompensation psychologique
    fort possiblement médicamenté.

    Alors il était impensable qu’il ose venir témoigner à son procès pour la simple raison
    que son état mental et sa pathologie qui le pousse continuellement à mentir font qu’il se serait
    fait complètement détruire par ls avocats démocrates …..

    De fait Trump lui même se serait fort possiblement sauvé de la pièce en courant.
    comme il l’a fait à chaque fois qu’il avait le malheur de donner une entrevue le moindrement
    juste et confrontante, avec de vraies questions … et non pas des monologue complaisant
    mensonger et halluciné comme il donnait a fox, OAN etc ….

    1. lechatderuelle dit :

      Pierre s.
      Je crois que vous serez déçu… machin n’est pas en détresse ….

      la perte de twitter lui a enlevé sa capacité d’intervenir quand ça faisait son affaire…
      il se tient loin des caméras parce que tout son entourage lui a fait comprendre les risques financiers que ça comporte… rien de plus…

      machin ne ment pas… il raconte « SA » vision de la réalité…. alors il ne craint pas de parler en public, il ne craint pas les caméras…. machin n’aime pas se faire contester…. et c’est sans doute suffisamment pour qu’il refoule son désir d’aller faire son show….
      mais si on lui assurait qu’il ne serait pas interrompu…. qui sait….

      machin joue sans doute au golf chaque jour, heureux d’être content…. ce genre de type réarrange toujours sa perception des choses en sa faveur…. donc il est en pleine forme….

      1. Pierre s. dit :

        —————————

        lechatderuelle.

        pour chacune des rares images qui nous sont parvenu depuis trois semaine
        son langage corporel est très évocateur, le bonhomme est brisé, les trait tiré, sans aucune vigueur
        et ce n’est pas parce qu’il travaille fort, il ne l’a d’ailleurs jamais fait.

        le travail que j’exerce dans la vie exige un sens de l’observation et une connaissance de l’humain …
        et je peut vous assurer que, pour le peu que j’ai vue, Trump est un homme fini, brisé.
        On ne le reverra pas dans l’espace public ….

        et encore bien moins avec ce qui va ressortir publiquement de ce procès et les guerres internes
        qui vont ronger le GOP dans la prochaine année.

      2. gl000001 dit :

        « machin n’est pas en détresse … rien de plus… »
        Vos sources 😉

    2. igreck dit :

      De toute manière, le trumpisme, qui empoissonne l’un des deux grands partis et qui en fait le Trumpublican Party, est beaucoup plus dangereux que son furoncle : Vous-savez-Qui ! Ce con-servatisme d’extrême-droite, qui croit depuis le mandat de Reagan, ne sera pas facile à affaiblir ou à contrer.

  11. lechatderuelle dit :

    il suffirait aux démocrates de présenter une vidéo des « meilleurs moments » de machin en 4 ans avec en finalité l’assaut du Capitole….

    pas un mot de plus, pas de témoins… Juste la vidéo.

    les enfants en cage à la frontière, la Russie, l’Ukraine, les réponses aux ouragans et feux de forêt, les Kurdes en Syrie, l’Arabie Saoudite, la Corée du nord, le virus et son déni, les délires, le Capitole…..

    Bannon a tout faux, les Démocrates ne tenteront pas de le salir…. machin a réussi à le faire sans aide….

    les démocrates doivent piquer machin au vif en laisser douter la peur de les affronter… devant une pléthore de caméras… le mot caméra le convaincra.. machin sautera dans le 1 er avion vers Washington pour y faire son show….

    1. Pierre s. dit :

      —————————-

      excellente idée …
      the lincoln projet pourrait être consultat pour cette petite vidéo

  12. marie4poches4 dit :

    On a vu suffisamment d’images à la télé nous montrant le discours de 45, la réaction des gens y assistant, leur entrée au Capitol, les menaces proférées ainsi que leur violence qui a mené à la mort de 5 personnes pour se faire une idée sur la culpabilité de 45. Alors tout ce qui sera montré lors du procès ne changera absolument rien dans la tête de la majorité des sénateurs répus ni dans celle des supporteurs purs et durs de 45.

    1. lechatderuelle dit :

      marie4poches4
      évidemment mais la vidéo ne s’adresserait pas à eux de toute façon….

      il demeure que ce sera un cirque total ce procès … on y verra des invraisemblances, des absurdités et des angles de défense complètement déjantés…

      les républicains sont coincés peu importe la route choisie….

  13. Gaétan Julien dit :

    Pourquoi les républicains veulent t’il encore lui sauver la peau pour espérer qu’il revienne, au lieu de profiter de l’occasion de s’en débarasser une fois pour toute! ???

    1. Madalton dit :

      Parce qu’ils veulent que les suckers, parmi les 74 M qui ont voté pour Trump, continuent de contribuer au GOP.

      1. Duduche dit :

        @Madalton: si le bouffi-45 continuait à sa planter ou se faire planter, une partie de sa base comprendrait sans doute que c’est lui le sucker et reviendrait dans le giron du parti Républicain « classique ».

        C’est vraiment dommage qu’il ne vienne pas se défendre publiquement. Ça serait comique de le voir dire qu’il est encore président parce qu’il a été volé » alors que ses avocats défendent qu’on ne peut l’accuser de rien parce qu’il n’est plus président.

        J’imagine que des vendeurs de drogues ou les tueurs prennent des notes: il suffit d’arrêter une activité criminelle pour ne plus pouvoir être accusé de celles passées.

  14. Encorutilfaluquejelesus dit :

    Tout comme les pommes, il y a parfois des avocats pourris!

    1. Superlulu dit :

      Exactement.
      Ça en prend juste une, pour pourrir le tas.

  15. Pierre s. dit :

    ————————

    apres ce procès, sa base de fidèle va diminuer de moitié , certain seront mort de honte
    d’avoir suivi ce crétin et d,autre comme plusieurs vont se désintéresser de leur vedette de
    téléréalité tout bêtement ….

    on les as vu les partisans de Donald le 6 janviers ……
    beaucoup d’ignorance, de sous éducation et de colère certes mais aussi
    beaucoup de peureux de pauvresmondes et de gens avec des problèmes psychologique.

  16. treblig dit :

    Quand on fait le gratin du speech de Trump, on se retrouve avec 2 versions :

    « Fight like hell” or else “you’re not going to have a country anymore.” Et “We will never give up. We will never concede. It doesn’t happen »

    D’autre part Trump invite à marcher sur le Capitole « peacefully and patriotically ».

    Question de degré : Trump dit une vingtaine de fois le mot « fight » et un fois le mot  » peacefully  » .

    1. treblig dit :

      Le gratin? Euh… C’est verbatim. Méchante correction.

    2. Benton Fraser dit :

      Trump n’est pas aussi idiot qu’on le croit.
      Il dit souvent 10 fois une chose et une fois son contraire, les 10 fois c’est pour sa base et le une fois, c’est juridique!

    3. gl000001 dit :

      La révolution tranquille quoi ? 😉

  17. Jean Allaire dit :

    Est-il possible que le Sénat, même dans le cadre d’un tel procès, n’a pas le pouvoir de contraindre un témoin? Si c’est le cas, alors n’appelons pas cet exercice un procès!

  18. jeanfrancoiscouture dit :

    @chicpourtout, 09:22: «On dit que personne n’est au dessus de la loi…»
    Le principe est excellent. Là où il y a risque de dérapage, c’est dans l’application. Ici, on demande à un groupe d’élus partisans d’agir comme juges d’une situation mettant en cause le leader d’un des deux groupes.
    C’est un peu comme si on accusait le «bully» de la cour d’école X parce qu’il est allé faire du grabuge dans la cour d’école Y et que le jury soit composé des élèves des deux écoles. Vous pariez combien que chacun des groupes de jurés voterait selon que l’on est, ou pas, élèves à l’école du «bully» mis en accusation?
    Ce pays en est rendu à un tel degré de division sociale, idéologique et politique que tout est couru d’avance. La Chambre à expulsé la complotiste des comités où son groupe l’avait nommée parce que le groupe dont elle fait partie est minoritaire et qu’une majorité simple suffit pour l’expulser.
    Le «procès» de Donald Trump se déroulera selon les mêmes lignes partisanes et comme les règles exigent plutôt un vote aux deux tiers pour confirmer la culpabilité, oublions tout de suite une condamnation.
    Seul point positif: Cette démarche, comme si cela devait être nécessaire, fournira un énième portrait de celui qui a utilisé les pouvoirs de la présidence comme un enfant de mauvaise humeur. Cela réveillera peut-être quelques consciences de plus.

    1. Carl Poulin dit :

      @ jeanfrançoiscouture
      Je serais curieux des résultats du vote de ce « jury » s’il se déroulait secrètement? Pas vous?
      C’est ce qui aurait dû être fait pour MTG. Les lâches ont toujours plus de courage lorsqu’Ils peuvent se cacher pour commettrent leurs crimes ou pour dénoncer leurs amis d’hier.

      1. jeanfrancoiscouture dit :

        @Carl Poulin: Un vote secret pourrait, en effet, en surprendre plusieurs. Le problème c’est trop souvent, des élus n’ont pas l’indépendance, surtout financière, qui leur permettrait d’affronter la vindicte d’un Donald Trump qui, malheureusement, a toujours l’air d’exercer le contrôle sur le parti et qui pourrait les priver d’emploi et donc de gagne-pain..
        C’est ce qui arrive quand, mélangeant principes et gagne-pain, on doit choisir entre défendre ses principes ou protéger son gagne pain.
        C’est la raison pour laquelle à la question «Pourquoi tu ne te lances pas en politique» je répondais à la blague mais pas totalement: Si jamais vous me voyez en politique, dites-vous qu’il y aura une des trois raisons que voici: 1- Je suis devenu fou. 2-Je suis devenu riche 3-Je suis tellement «cassé» que je suis prêt à prendre n’importe quelle «job». 🙂 🙂

  19. Louise dit :

    treblig

    Trump n’a pas employé le mot « peacefully » avant l’assaut du Capitole, au contraire il a dit si vous êtes faibles vous ne regagnerez jamais votre pays, il faut y aller avec de la force. (ma traduction)
    C’est seulement quand ils ont constaté que tout le monde avait perdu le contrôle que les conseillers de Trump lui ont dit qu’il devait s’adresser à la foule pour essayer de les calmer. C’est à ce moment-là qu’il a dit: « go home peacefully, your are very special and the great patriots.

    Juste ce petit bout de l’événement suffirait à le faire condamner si les républicains étaient honnêtes et avaient encore une conscience.

    1. treblig dit :

      @Louise

      Je citais Dan Bongino, un ardent partisan de Trump sur FoxNews, qui lui-même a cité extuellement, selon ses dires, les mots peacefully et patriotically. Serait-ce une fausse citation.? J’en serais pas surpris.

      1. Louise dit :

        treblig

        Quand Trump a fait son fameux discours avant l’invasion du Capitole, je l’ai écouté en direct mais étant donné que je ne maîtrise pas parfaitement la langue anglaise peut-être que ça m’a échappé.

    2. marie4poches4 dit :

      Il a bien dit peacefully et patriotically

      Vers 1:00 minute

      https://youtu.be/3Vq1w6jtRlM

      1. Louise dit :

        marie4poches

        Vous avez raison. J’aimerais bien être parfaitement bilingue comme vous.
        Mais on fait ce qu’on fait peut avec ce qu’on a comme disait ma mère. 😜

  20. ghislain1957 dit :

    «Ils vont essayer de le condamner aux yeux du peuple américain et le salir à jamais.»

    Mettons que les Démocrates n’auront pas besoin d’en ajouter beaucoup, tRump a déjà fait une bonne partie du travail lui-même.

  21. FlorentNaldeau dit :

    @lechatderuelle, 10h10

    Exactement. Si le réquisitoire et la preuve présentée par les « managers » Démocrates agissent en fait comme un dossier à charge destiné à influer sur l’opinion publique, le public-cible ne sera certainement pas le noyau des purs et durs pro-DT aux convictions inamovibles.

    Son effet se ferait surtout sentir sur les Démocrates « mous » dont l’assiduité aux urnes est plutôt inconstante, afin de consolider leur mobilisation contre un possible retour de DT et aussi contre ses alliés actifs et passifs, mais aussi sur les indépendants ou autres électeurs versatiles, qui changent leur vote d’une élection à l’autre, de manière à obtenir un résultat similaire auprès de ce segment souvent décisif de l’électorat.

  22. constella1 dit :

    certains seront mort de honte

    Je vous trouve bien optimiste car moi j’ai beau chercher des pro T**** avec un semblant de jugement émotionnel je n’en ai pas encore trouvé et c’est pas faute d’avoir essayé
    La base même du problème est qu’ils ont tous un point commun : aucun jugement rationnel capable de les sortir de leur adulation
    Pour avoir honte il faudrait être capable d’avoir honte de leur propre comportement à la limite et admettre qu’ils se sont faits avoir sur toute la ligne .Ils sont ds le déni depuis le début alors pourquoi ils changeraient
    Mais oui il y en aura certainement qui quitteront le bateau n’ayant plus leur show de télé-réalité quotidien qui les nourrissait

    1. Carl Poulin dit :

      @ constella
      Consultez-vous les twitts que M. Hétu nous partage? Vous seriez en mesure de constater qu’il y a effectivement de ses partisans qui ont très honte de leur ancien gourou.

  23. Mabuse dit :

    @Pierre S

    « .. on les as vu les partisans de Donald le 6 janviers ……
    beaucoup d’ignorance, de sous éducation et de colère certes mais aussi
    beaucoup de peureux de pauvres mondes et de gens avec des problèmes psychologique. »

    Pas exactement, c’est probablement beaucoup plus sérieux qu’il n’y paraît:

    https://www.washingtonpost.com/opinions/2021/02/04/house-gop-is-lost-cause-what-about-their-followers/ (Jennifer Rubin)

    « Comme l’ont écrit Robert A. Pape et Keven Ruby pour The Atlantic concernant les personnes accusées d’activités violentes pendant l’insurrection du 6 janvier :

    « L’âge moyen des personnes arrêtées que nous avons étudiées est de 40 ans. Les deux tiers ont 35 ans ou plus, et 40 % sont propriétaires d’entreprises ou occupent des emplois de cols blancs. Contrairement à l’extrémiste typique, beaucoup de participants présumés à l’émeute du Capitole ont beaucoup à perdre. Ils travaillent comme PDG, propriétaires de magasins, médecins, avocats, spécialistes en informatique et comptables. Il est frappant de constater que les documents judiciaires indiquent que seuls 9 % d’entre eux sont au chômage. Parmi les premiers suspects d’extrême droite que nous avons étudiés, 61 % avaient moins de 35 ans, 25 % étaient au chômage, et presque aucun n’exerçait une profession de col blanc. »

    Alors que les républicains peuvent considérer ces personnes comme leur « base », le reste d’entre nous devrait reconnaître qu’il s’agit d’une pathologie sociale. Nous avons maintenant une masse non négligeable d’extrémistes qui embrassent la violence. Nous pouvons éliminer les extrémistes républicains et leurs facilitateurs aux jambes molles, mais le problème se situe au-delà du Beltway. »

    1. igreck dit :

      Cette analyse prouve que les « insurgé-e-s » appartiennent à une Classe Moyenne complètement abandonnée au cours des dernières décennies (depuis les reaganomics). D’honnêtes travailleurs-euses ignoré-e-s par leurs élites politique et économique. Lorsqu’un sociopathe manipulé par un idéologue a su leur parler des vrais problèmes qu’ils vivent même avec des solutions mensongères… ils l’ont écouté et l’ont élu contre toute attente. Un sacré coup de pied dans la ruche⁉️

  24. jcvirgil dit :

    Je ne comprend pas trop la nécessité d’un procès de destitution qui ne pourra jamais aboutir à une condamnation. Trump a été battu , il n’est plus président, c’est donc une destitution fictive . Il me semble qu’une motion de blâme aurait été suffisante , surtout que Biden n’arrête pas de dire qu’il faut refaire l’unité…

    C’est l’effet contraire qu’apporte ce procès de destitution . Surtout qu’avec le temps la gravité de ce qui est arrivé au Capitole dépend beaucoup de ce que les partisans des deux partis y voient. Pour les Démocrates c’est l’équivalent de l’assaut du Reichstag,(le parlement allemand) dans les années trente par les sympathisants nazis, pour les Républicains c’était une manifestation du peuple qui a mal virée quand des fauteurs de troubles sont entrés trop facilement faute de sécurité adéquate.

    1. Pierre s. dit :

      —————————-

      mettre en lumière les crimes de trump ses attaques contre la démocratie et
      sa tentative autocrate de voler la présidence ou, dans le pire des cas saboter
      celle qui suivrait ……

      Sans ce procès le GOP aurait tenté de noyer le poisson, banaliser, mentir et
      continuer de nourrir cette base toxique d’électeurs d’extrème droite de QAnon et de sous scolarisé
      qui gobent toute les conneries qu’on leur dit.

      1. igreck dit :

        Tout à fait d’accord❗️👍

    2. titejasette dit :

      @jcvirgil 10h48 « …Trump a été battu , il n’est plus président, c’est donc une destitution fictive . Il me semble qu’une motion de blâme aurait été suffisante … »

      Je vais vous dire les raisons pour lesquelles il faut aller jusqu’au bout du processus et donner une leçon aux républicains.

      Disons par exemple, Mme Cheney (que je connais peu) se présente aux élections de 2024 ou 2028. Elle me donne l’impression d’une personne avec des valeurs fondamentales, une personne intègre mais appartenant au parti républicain. Elle est battue par son adversaire démocrate, disons par une marge de votes minime.

      Si on se base sur l’exemple de ce que Trump a tenté de faire, Mme Cheney peut contester les élections et déclarer que c’est elle la gagnante ?

      Les conséquenses de la tentation du vol de Trump sont très graves et peuvent donner des exemples à suivre aux républicains mais aussi aux démocrates (ou tout autre parti politique sans scrupule). On ne badine avec ça.

      1. titejasette dit :

        tentative (non tentation)

      2. igreck dit :

        Tout à fait d’accord❗️👍

    3. Madalton dit :

      Il y a aussi des représentants républicains qui ont voté sur la mise en accusation de Trump par les Démocrates.

  25. Loufaf dit :

    Tant qu’ à présenter au bon peuple la personnalité de vous- savez-qui, pourquoi ne pas présenter des extraits non caviardés du rapport de Mueller, où il est question d’ entraves à la justice, abus de pouvoir, corruption . Et pourquoi ne pas ressortir  » l’ appel parfait » au président de l’ Ukraine pour l’ aider à gagner l’ élection en trouvant du  » dirt » sur Biden. Et remettre sur la table ses  » grâces présidentielles » accordées à des escrocs notoires.
    Si les républicains n’ avaient pas été aussi lâches , il y a longtemps que le fêlé aurait été destitué et sorti définitivement du monde politique.

    1. igreck dit :

      Tout à fait d’accord❗️👍

  26. Sebb dit :

    Question bizarre : « Les craintes des alliés de Trump ».

    Qui est allié de Trump ? Il faut vraiment ne rien comprendre du bonhomme pour se dire son allié. Lui il n’a pas d’alliés, il n’a pas d’amis non plus, il n’a juste que lui. Il va utiliser des gens pour atteindre ses buts. Mais ce ne sont pas ses alliées. D’ailleurs une fois qu’ils ne sont plus utiles, il s’en débarasse. En dessous de l’autobus comme ils disent.

    Bref, pour se dire son alliés, il faut vraiment avoir manqué quelques chapitres de l’histoire.

  27. Sjonka dit :

    C’est dommage qu’il ne témoigne pas. Ça aurait été très drôle le voir s’empêtrer dans ses mensonges et le voir se discréditer lui-même.

  28. Carl Poulin dit :

    M. Hétu,
    Lizez-vous tout les commentaires qui sont affichés sur votre blogue?

  29. Carl Poulin dit :

    M. Hétu
    Merci pour les twitts concernant le nazisme. Ils sont très révélateurs de la tangente que prennent plusieurs de nos voisins du sud et c’est très inquiétant.

    1. Haïku dit :

      Carl Poulin
      Bien d’accord avec vous !!

  30. onbo dit :

    @JFC

    Votre commentaire est implacable. Dans votre exemple, même les enfants abusés de l’école ayant à juger un des leurs, versus les enfants de l’autre école, vont avoir une réaction de « protection », donc vont voter pour préserver celui qui dans leur propre école les traumatise, que ce soit pour affirmer « leur » école ou par réflexe de groupe contre l’autre groupe d’enfants qu’ils voient comme menaçants leur « école ».

    Comme l’ont dit et répété McConnell et des Sénateurs républicains, et même je crois Paul Ryan, celui qui disait que les républicains seraient au pouvoir pour 50 ans à venir: Que voulez-vous, c’est NOTRE Trump!

    Je crois encore que Trump va faire une apparition surprise au procès, de quelque manière, peut-être présenter une vidéo pré-enregistrée à la nation, en live et présence au procès, puis ensuite quitter avec fracas.

    Au sujet du « comme un enfant de mauvaise humeur », c’est bien là une des caractéristiques de Donald Trump. Trump est très souvent dans « la mauvaise humeur ».

    Chacun se souvient de ses rires et moqueries grotesques sur scène, accompagnés ou immédiatement suivies d’un visage béat, ultra gras souriant, alors qu’il venait tout juste de dire quelque chose de méchant ou affreux.

    À l’inverse, j’ai vu la prestation remarquable d’un garçon de 11 ans environ à un concours de voix du genre « got talent ». Dès la première seconde de la fin de la prestation du jeune, Trump a hurlé: « YOU’R FIRED ».
    L’enfant s’est effondré en pleurant (en réel) et les deux autres femmes jurés ont tout fait pour calmer le vrai gros bébé en colère et jaloux à mourir évidemment de voir un enfant de 11 ans réussir son chant et sur le point d’être applaudi.

    Hummm!, notre ami MarcoUBCQ pourrait nous révéler le sens de cette bizarre d’inversion de l’humeur de Trump, inversion qui représente un danger réel et grave pour toute personne qui s’approche de lui, tout comme Trump l’a fait en insistant pour être invité sur le jury qui auditionnait entre autre ce jeune chanteur.

    Je vois nul autre que Jon Oliver pour inviter à son émission l’adulte aujourd’hui que Trump a écrasé hier. Pour que chacun voit la malice de Trump et que ça aurait facilement pu être moi ou toi, elle ou lui.

    Ce visage inversé a cours encore aujourd’hui. Jim Jordan s’accroche un sourire au visage qui annonce une question ou une remarque désobligeante. Je n’avais jamais vu auparavant le sourire épanoui et soutenu de Marc Meadows avant la vidéo du clan Trump observant dans la jubilation, depuis une tente près de la Maison Blanche, une foule hystérique forçant les portes du Capitol le 6 janvier dernier.

  31. onbo dit :

    @jeanfrançoiscouture

    mon commentaire aurait du apparaître sous le vôtre à 10:16.

    Excusez l’abréviation JFC. J’utiliserai votre pseudo comme il se doit à l’avenir.

    Mes respects et toute mon appréciation.

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      @onbo: 🙂

  32. Pierre s. dit :

    —————————–

    le problème de ce procès est bien simple
    Trump sera jugé par le sénat dont la moitié des mebres sont ses complices.

    Alors comment obtenir 66% des vote dans un contexte aussi ridicule, bancal …. et injuste.

    1. Carl Poulin dit :

      @ Pierre S.
      Allez lire mon post de 10:56 à jeanfrançoiscouture

  33. MarcoUBCQ dit :

    La Don-Alt-Right est la sable mouvant dans lequel le GOP est tombé. Et les sots gigotent au maximum, rendant leur disparition la plus rapide possible. Quand tu es sot et que tu te crois brilliant, alors qu’en réalité tu es corrompu à l’os ou déjanté comme Donald J. (prononcez « g » comme en anglais), ta sottise te mènera inévitablement à ta perte un jour ou l’autre.

  34. Carl Poulin dit :

    La République de Bannon va s’affaisser après le procès de Détritus 2er. Je n’arrive pas à croire que Steve Bannon puisse encore avoir le droit d’utiliser une plateforme médiatique pour transmettre ses idées.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Idées ou haine-mépris-vengeance-violence-turpitudes infinies-immoralité-sottise émotionnelle abyssale?

    2. igreck dit :

      Une « république de bannon » !
      Je la retiens celle-là❗️👍😂

  35. Nefer111 dit :

    J’espère TELLEMENT qu’ils vont oser aller sur la voie du BIG LIE … 😈 🤞🏼🤞🏼🤞🏼

  36. titejasette dit :

    QQues jours avant l’adoption du Plan d’aide de 1 900 milliards, en début de semaine, Biden a signé un décret….

    « En début de semaine, le président Joe Biden a signé un décret qui aidera les restaurants à s’associer avec les villes et les associations à but non lucratif pour fournir une aide alimentaire, dans une démarche qui, selon les défenseurs de cette cause, aidera davantage de familles à obtenir la nourriture dont elles ont besoin.

    Dans un décret signé mardi, M. Biden a demandé à l’Agence fédérale de gestion des urgences de couvrir 100 % des coûts pour les États et les localités afin qu’ils puissent s’associer avec des restaurants et des organisations à but non lucratif pour préparer des repas pour les soupes populaires et les garde-manger à distribuer.

    Le décret a essentiellement fait de la loi bipartite sur l’alimentation d’urgence une réalité sans vote du Congrès. La proposition, qui faisait à l’origine partie de la proposition d’aide d’urgence de 1 900 milliards de dollars de l’administration Biden, est une solution gagnant-gagnant qui permet aux restaurants de rester ouverts et de payer des employés pour préparer des repas pour les nécessiteux.

    Près de 24 millions d’Américains, soit environ 11 %, mangent parfois ou souvent pas assez pendant la semaine, selon la dernière enquête du Census Bureau réalisée à la mi-janvier. C’est une augmentation significative par rapport à l’analyse pré-pandémique qui estimait qu’environ 8,5 millions d’Américains avaient faim à un moment donné en 2019, selon le Center on Budget and Policy Priorities.

    Pour aider à ralentir cette crise, l’administration Biden a proposé de prolonger l’augmentation de 15 % des prestations du Programme d’aide à la nutrition complémentaire (SNAP) jusqu’en septembre 2021, une mise à jour qui devrait permettre à 40 millions d’Américains d’échapper à la faim. Biden fait également pression pour un investissement de 3 milliards de dollars dans le Programme spécial de nutrition complémentaire pour les femmes, les nourrissons et les enfants (WIC), ainsi qu’un autre milliard de dollars qui sera dirigé vers les territoires américains pour aider à financer l’assistance nutritionnelle supplémentaire…. »

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

  37. FlorentNaldeau dit :

    @jeanfrancoiscouture, 10h16
    Ce phénomène de solidarité automatique de la meute est fréquent. Les membres d’un groupe peuvent se déchirer entre eux et se livrer à toutes sortes de querelles intestines, mais si l’un d’entre eux est attaqué de l’extérieur, les rangs se resserrent et les différends sont oubliées (pour un temps).

    Du genre « Moi j’ai le droit de taper sur mon frère, mais ne t’avise pas à le faire, toi l’étranger, car tu vas y goûter ».

    C’est probablement ce réflexe qui explique au moins partiellement les comportements récents de la majorité des Républicains.

  38. Les Démocrates semblent avoir un dossier étoffé, supporté par des documents audio-visuels illustrant en long et en large, la complicité de « DiaperDon » dans les évènements du 6 janvier.

    Ils sont conscients que jamais ils n’obtiendront la condamnation de l’ex-président . Ils ne recueilleront pas assez de votes favorables des Républicains pour ce faire.

    Cependant, ils vont essayer de démontrer sa responsabilité dans cette insurrection ratée, avec ses propos incitant sa meute de chiens enragés à la violence, la haine et la destruction.

    Bannon a raison de s’inquiéter de ce que les Démocrates veulent faire car c’est le but visé.

    Discréditer à jamais la réputation de « TinyDesk » en ruinant ses chances d’un retour en politique, en montrant aux Américains notamment les électeurs modérés, la vrai nature de ce personnage et son peu de respect pour la démocratie et ses institutions.

    Ce n’est pas la documentation qui va manquer.

    La vrai bataille se jouera donc dans l’opinion publique.

    La stratégie invoqué par Bannon de jouer sur la « fraude électorale » a ZÉRO chance de succès. C’est une tentative désespérée de gens qui voient le bateau couler sans pouvoir n’y rien faire.

    À ce prix là, qu’on fasse témoigner M. « MyPillow ». À défaut d’être crédible, on pourra se bidonner devant la stupidité d’un tel individu.

    La prochaine semaine risque donc d’être intéressante. Bien hâte de voir la couverture que feront CNN, MSNBC et surtout Fox News, OANN, News Max, etc. Ça risque d’être différent !!

    1. igreck dit :

      En effet, Bannon c’est Di Caprio accroché sur la rambarde de l’énorme cul du Titanic, flottant pour quelque instants encore sur l’océan glacé… mais qui bientôt s’enfoncera et disparaîtra dans l’abîme. 🎶 Tout près de Toi mon Dieu, tout près de Toi !🎶

  39. Normand dit :

    Pourquoi un procès en destitution ? Lorsqu’il a appelé à l’insurrection, il était chef de l’armée en tant que président.
    Alors c’est plutôt la Cour martiale qui devrait le juger, avec le peloton d’exécution vite fait.

  40. sousmarin dit :

    Pour l’instant, les trumpistes sont dans le déni ou la colère, mais on commence à voir les prémisses du marchandage chez certains, bientôt viendra la dépression puis l’acceptation que trumpette n’est qu’un bonimenteur à 2 balles qui, dans une société digne de ce nom, serait un commercial bas de gamme (vendeur de voiture d’occasion bonne pour la casse par exemple).

    Il faut bien qu’ils fassent leur deuil, les pauvres petits.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :