Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Donald Trump et ses alliés ont d’abord misé sur le rapport à venir de l’inspecteur général du ministère de la Justice pour confirmer leurs théories du complot concernant l’enquête russe. Tout indique que ce rapport, qui doit être publié le 9 décembre, démolira plutôt ces théories fondées sur l’idée que le président a fait l’objet d’une conspiration impliquant des agents partisans du FBI et de la communauté du renseignement.

Face à cette éventualité, le président et ses partisans se sont rabattus sur le rapport à venir du procureur fédéral du Connecticut John Durham, chargé par William Barr d’enquêter sur les origines de l’enquête russe. Or, selon une exclusivité du Washington Post, Durham aurait été incapable de prouver que la communauté du renseignement a espionné ou piégé Donald Trump.

Comment le Post le sait-il? Le quotidien révèle que l’inspecteur général du ministère de la Justice Michael Horowitz s’est adressé lui-même à Durham avant de finaliser son rapport pour être sûr de ne pas publier des conclusions qui seront contredites dans un proche avenir par le procureur fédéral du Connecticut. Selon le Post, ce dernier a dit à Horowitz ne pas être parvenu à confirmer les soupçons des complotistes selon lesquels la CIA a tiré les ficelles pour inciter le FBI à ouvrir une enquête sur l’affaire russe.

Barr a lui-même tenté de confirmer cette théorie en se rendant à Rome pour interroger des responsables du gouvernement italien sur le professeur maltais Joseph Mifsud, qui y enseignait au moment de sa rencontre avec un conseiller de la campagne de Donald Trump, George Papadopoulos. Le FBI considère Mifsud comme un agent russe.

Le Post, faut-il le rappeler, a rapporté la semaine dernière que Barr avait l’intention de critiquer le rapport de l’inspecteur général du ministère de la Justice. Reste à voir si le procureur général des États-Unis sentira le besoin de faire de même après la publication du rapport de John Durham.

(Photo AFP/Getty Images)

50 réflexions sur “L’enquête de William Barr a-t-elle fait chou blanc?

  1. danielm dit :

    Veut, veut pas, l’étau se resserre sur Donald Trump.

  2. Salvador E. Rodriguez dit :

    L’entourage de Trump, pour ce qui en reste ainsi que les républicains manquent cruellement d’arguments pour défendre l’élu. Pas grave. Il vont trouver autre chose. C’est certainement pas fini. Vive le GOP, vive le POS45. Vive la honte que les américains vivent en ce moments.

    1. Superlulu dit :

      Ils vont demander à Benjen. 🙂
      Il sera surement capable de leur trouver quelque chose…

  3. Haïku dit :

    « Quel est le comble pour un agriculteur ? C’est de faire chou blanc. »(D Trump).😉

    1. constella1 dit :

      Haïku
      👌

  4. La paranoïa de 45 en aura coûté du temps et de l’argent et aura fait beaucoup de dommages inutiles…
    Mais ils trouveront bien un moyen de spinner ça en leur faveur.

  5. François dit :

    Si la communauté de renseignements avais comploté contre le Mafieux il serait pas là où il est.Theorie des répugnants complètement farfelue. Pauvre taré. ..

  6. Claude dit :

    Benji-parquerette-tetine va nous servir que le mâle alpha va réagir et tout régler ça, car il est the best. Il va « Win Win Win » contre LA gauche. En tout cas, son briefing sur Fox et autres médias sérieux et vrais lui suggèreront quelques lignes « originales ».

  7. Un tweet qui a légèrement détendu mes mâchoires.

    Elie Honig‏Compte certifié @eliehonig

    Elie Honig a retweeté Joe Lockhart

    The obvious next move for Barr: investigate Horowitz and Durham.

    (Note to Barr: I’m kidding. Don’t do this. This is commentary on your desperate and pathetic quest to find some diversion to support Trump’s view of his own victimhood)

  8. Martin cote dit :

    Vite novembre 2020 pour débarrasser le monde de toute çette racaille et les envoyer ou il doivent être…en prison…

  9. danielm dit :

    Les républicains comprennent très bien le vacuum que le départ de Donald Trump va entrainer et bien sûr ils redoutent d’être aspiré à leur tour. La pression des grands lobbys de l’armement, des industries polluantes (ou génératrice de) et de la spéculation tout acabit, est très forte en ce moment pour garder sa main-mise sur le pouvoir et la politique américaine intérieur eet extérieure.

    Face à des leaders autocratiques comme Vladimir Poutine ou MSB d’Arabie Saoudite, les républicains sont de simples boys scouts amateurs et leur seul rempart reste Donald Trump. Tous les autres sont maintenant des sous-chiffres sans autorité et sans imagination. Les républicains ont perdu toute leur essence à produire des nouveaux penseurs structurés à proposer à la population américaine. Ils sont condamnés à la marginalité de leur base fanatique.

    Donald Trump est un homme fatigué et il commence à se répéter. Ses vieux démons lui pèsent. Et son impuissance commence à transparaitre et c’est peut-être ce qui le perdra au bout de cette route tumultueuse.

    Oui pauvre Amérique, tu dois encore supporter ce spectacle navrant de l’absurde, encre et encore…

  10. Jean11820 dit :

    Plusieurs intervenants mentionnent que M. Trump a l’air préoccupé. Il a l’air fatigué possiblement (c’est dur en moment pour lui qui n’a jamais travaillé) mais pourquoi serait-il préoccupé? Surement pas la peur d’être destitué, le sénat ne le destituera pas, c’est certain à 200%. Son niveau de popularité est solide comme le roc, rien ne l’atteint.

    Sa vraie préoccupation, c’est sa réélection. C’est encore très possible(Que Dieu nous en garde!!!) mais un «close call» par la peau des dents.

    1. danielm dit :

      @ Jean 11820
      D’accord avec vous au sujet du Sénat républicain mais, vous savez, l’essoufflement du pouvoir peut prendre toutes sortes de tournures inattendues. Donald Trump s’isole de plus en plus et ceux et celles qui l’entourent craignent (avec raison) de le conseiller. C’est cela qu’a peut-être bien ressenti notre quatuor humoristique cette semaine à la conférence de l’OTAN.

      1. constella1 dit :

        Moi je retiens ces témoignages de psychiatres auj
        Je crois que c’est de plus en plus dangereux cette situation
        Ce lien a été donné par un autre blogueur cet pm

        https://www.independent.co.uk/news/world/americas/us-politics/trump-mental-state-impeachment-psychiatrist-petition-congress-a9232386.html?fbclid=IwAR2U_IHiEDaPR9qdK_1d9A8b8J3lHuU0uWxy7HmJZ7lc1jS-LveqGTeBWRA

      2. danielm dit :

        @constella1
        Vous soulignez bien les risques inhérents d’une personnalité instable comme Donald Trump. Jusqu’ici certaines limites ne semblent pas avoir été franchies peut-être par « self-control » ou peut-être par l’encadrement préventif de son « entourage ». Souhaitons que ce « gardiennage » psychique ou accompagnateur perdure.

      3. Achalante dit :

        @constella1: De ce que j’en lis, ça veut dire que quoi qu’il arrive, ce type n’ira pas en prison; il (ou ses avocats, s’il en trouve) plaidera l’aliénation mentale.

        Mais il serait interné, ce qui n’est pas si mal.

  11. Découragée... dit :

    Mon premier commentaire ici. Mais on se fait pas de cachette, des historiens dans 100 ans vont relire toute la saga de la présidence Trump et le tout sera une farce monumentale.. comme dirait Fred Caillou, mé vieux…

  12. danielm dit :

    Autre point à surveiller dans l’évolution du show Trump: le temps!

    Le temps joue beaucoup en sa défaveur et comme tout spéculateur qui se respecte, il sait qu’il doit agir vite et, de fait, de plus en plus rapidement pour conter les efforts persistants de ses adversaires (pour reprendre l’état d’esprit du multi-pseudo-provocateur).

    D’autre part Donald Trump ne semble plus vraiment s’amuser de cette présidence et de la crédulité de ceux et de celles qui le supportent aveuglément ou avec intérêt.

    Oui le gong de la déchéance va sonner tôt ou tard et peut-être plus tôt que tard (Là je fantasme un peu, désolé).

    1. constella1 dit :

      Danielm
      Je pense qu’en effet son entourage peut sans doute jouer le rôle de rempart
      Mais pour combien de temps encore avant que le barrage ne cède .,.,

      1. danielm dit :

        @ constella1
        Seul son coiffeur le sait…! 😉

  13. Ziggy dit :

    Attention ! ont n’ a pas encore vue toute l’étendue de sa fourberie,il ne sait pas traîné à quatre pattes en larmoyant et implorant les moldus que dans le fond tout ce qu’il à fait était pour donner à l’Àmérique toute sa grandeur .Àpres son spectacle de guignol il invoquera sa divinité pour que sa secte vole à son secours si il le faut il va témoigné insistant pour être debout il s’avancera en
    boîtant en s’appuyant sur le bras de Mélanome habillé de loque avec l’inscription « Pas nous Pas nous »en proclamant
    God bless me.

    1. danielm dit :

      Bref du très grand spectacle nous attend! Attachons nos ceintures, le manège va nous secouer!

    2. Marilyne dit :

      Il risque plutot la crucifixion .

  14. onbo dit :

    Dans l’Alchimiste, le narrateur rappelle de porter attention aux signes.

    Le sénateur de South Carolina, celui qui change d’idée plus vite que l’éclair et tous les trois jours, est devenu convaincu comme par magie de la matérialité l’ingérence russe!…

    Bien sûr il a rappelé l’affaire UKr, comme l’ont fait aujourd’hui les Républicains au Comité judiciaire de la Chambre, mais sans aucune conviction autre que les esbroufes de Collins, Gaetz et monsieur le yoyo de l’Ohio aucunement gêné de se donner en spectacle sous les yeux d’experts constitutionnels.

    Rien de neuf n’est sorti des Républicains. Sauf le contraste frappant entre leur manque effarant d’arguments versus leur conviction exprimée que rien dans la preuve ne justifie aucune des 3 accusations génériques…?!?!

    L’autre signe, le déplacement in extrémis de Giuliani en Hongrie, puis en Ukr, ce hail mary trumpien.

    Mon dernier signe, des exemples de mots clefs des Républicains aujourd’hui pour étirer le temps et charmer la base via Fox. De vrais Calimero!

    This is too divisive for our democracy! (Roby)
    We have to reconcile! (Turley)
    We have to take the time! (Turley)
    Preferable to be judge by the court! (Tutley)
    This brings a toxic climate! (Johnson)
    They are eroding the truth (Johnson)
    (Because of this).. We are angry! (Cline)
    We have the choice between Rage or Reason! (Turley)

    1. danielm dit :

      @ onbo
      Diriez-vous que l’appui mur-à-mur des républicains envers Donald Trump à commencer à fissurer?

      1. danielm dit :

        en ce qui me concerne, ce sont mes conjugaisons qui ont commencé à fissurer…Désolé!

      2. onbo dit :

        Fissurer est un euphémisme je crois.

        Si nous à distance on sent venir un creux de vague, imaginons les parlementaires des États et ceux de Washington, leurs contacts, leurs sondages, leurs spéculations électorales et aussi leurs moyens concrets de sortie de crise advenant ce qui risque d’arriver.

        C’est un processus collectif qui se passe lentement, pendant que ! la routine habituelle quoi ! les affaires de l’État, la campagne des Primaires qui continue, et la vie et les affaires de tous les jours. Certains souhaitent « que les Américains se réveillent ». Je dis plutôt, ils sont bien éveillés et respirent par le nez, vont un pas à la fois en espérant le meilleur…! Ils voient.

        Les médecins thérapeutes et les spécialistes de la santé mentale s’invitent pour la seconde fois à être consultés; Leur lettre sert à prévenir lentement les partis et la population qui s’intéresse au bien supérieur de l’État, à considérer avec humanité et au delà de toute partisanerie, la possibilité de décompensation rapide du président face aux rapports qui vont sortir très bientôt et qui pourraient affecter grandement l’estime de soi de Potus et l’amener à paniquer face à un abattement subit de son propre mur, (le WALL de la frontière SUD n’étant que la métaphore d’affirmation de la force de son propre mur artificiel intérieur pour dissimuler son manque d’estime de soi à la vue des autres.

        Ce serait en effet une excellente idée que de les inviter à témoigner en privé devant le Comité judiciaire de la Chambre pour partager leurs préoccupations et offrir leur savoir sur la Santé en lien avec une destitution souhaitable ou nécessaire.

        ps: à cette heure, j’ai aussi tout plein de fissures rassurez-vous 😉

  15. quinlope dit :

    @onbo
    J’aime bien votre qualificatif du « yoyo de l’Ohio ».
    En effet il répète toujours sa même ritournelle. Encore plus vide que Trump, c’est pas peu dire.

    1. Haïku dit :

      @quinlope
      J’ai fait des recherches dans Larousse/Robert pour le qualificatif du « yoyo de l’Ohio ».
      Peine perdue.
      Mais chez Breitbart News, j’ai trouvé la définition.
      Est-ce Bul**it ? 😉

  16. monsieur8 dit :

    Décidément, les théories du complot impliquant la Russie se debunkent les unes après les autres !

    1. el_kabong dit :

      @monsieur8

      C’est de l’ironie, je suppose… ou vous n’avez rien compris du sujet du billet…

  17. Guy Pelletier dit :

    Quand forceront-ils Donald Trump a répondre a ces questions:

    -Qu’est-ce qui a motivé en 2016 des membres et conseillers de l’équipe électorale de Donald Trump de chercher chez les Russes et chez les seulement et pas ailleurs des informations pouvant nuire à la campagne électorale d’Hillary Clinton.

    -Qui leur a laissé croire qu’ils y trouveraient ce qu’ils cherchaient, cette aide tant nécessaire et espérée pour couler la campagne électorale d’Hillary Clinton qui dominait largement dans les sondages à cette époque là.

    -Qui leur a conseillé de cherchez ces renseignements et pas ailleurs qu’en Russie auprès d’oligarques, de proches de Poutine ou d’officiers du gouvernement Russes ou se prétendant proche de lui .

    -Qui dans l’équipe électorale de Donald Trump a donné l’autorisation de faire de telles démarches qui ont éveillés les soupçons d’agents de renseignements de pays alliés des États-Unis témoins de ces rencontres à l’étranger entre des membres de l’équipe électorale de Trump et des Russes ou soupçonnés d’êtres des espions Russes. Pourquoi ces rencontres et réunions à l’étranger sinon pour les cacher des yeux des services de sécurité et renseignement du gouvernement Américain qui avisé par les alliés ont lancées des enquêtes sur ces étranges rencontres, communications entre les Russes et l’équipe électorale de Trump.

    -Quel formidable hasard et quelle chance pour Donald Trump toute cette histoire du coulage des courriels d’Hillary Clinton arrivé juste à temps pour Donald Trump alors que son équipe électorale demandait désespérément des Russes un coup de main.

    La Russie a fait du bon boulot!

  18. MarcoUBCQ dit :

    Le pouls de ce blogue, en parfaite concordance avec ce qui se passe aux États-Unis, montre clairement que la tension monte et que la conclusion de ce cirque grotesque, absurde, délirant, hilarant et Grosse Tétinant arrive à sa fin. Je ne vois pas comment ces magouilleurs de basse cour peuvent s’en tirer encore bien longtemps. Barr est un ti-coune de première, incapable de voir que son soutien à Donald va l’envoyer direct dans l’enfer de l’opprobre total et absolu. Quand ton leader est sourd, aveugle et muet, faut pas s’étonner que la fin va être… plutôt inconfortable? Barr est à la mesure de Donald: Vide de sens.

  19. Cubbies dit :

    Je souhaite que Barr se plante avec toute cette histoire qui relève de la haute voltige. Il trahit le serment associé à sa position d’Attorney General en tentant d’accréditer toutes ces théories du complot. Je ressens un profond mépris envers cet homme. C’est plus fort que moi.

    Les choses ne roulent pas trop bien ces jours-ci pour le Bully. Tough luck.

    1. spritzer dit :

      @Superlulu

      Très bonne image ici. 😉
      https://checkpointasia.b-cdn.net/wp-content/uploads/2019/12/16123757.jpg

  20. ghislain1957 dit :

    « Le Post, faut-il le rappeler, a rapporté la semaine dernière que Barr avait l’intention de critiquer le rapport de l’inspecteur général du ministère de la Justice. »

    Donc le rapport n’est pas sorti et on est prêt à le descendre en flammes. Même raisonnement que pour le rapport Mueller et même carpette pour supporter tRump.

  21. Benjen Stark dit :

    Le FBI prétend que Misfud est un agent russe…et ils l’ont laissés partir tout bonnement alors que Mueller et ses goons avaient le grappin dessus. Pourquoi ont-ils laissés allés celui qui aurait pu prouvé qu’il y avait collusion?

    Cet article joue avec les mots. Personne ne prétend que Misfud est un agent du FBI ou de la CIA, la théorie est qu’il est un espion d’un autre pays ( Italie, Royaume-Uni ou peu importe) que Brennan a utilisé pour infiltrer la campagne Trump.

    1. dynopax dit :

      Parce que le FBI ne pouvait légitimement le détenir en se basant sur les dires de Papadopoulos concernant leur « relation », des mensonges conspirationistes que vous semblez défendre d’ailleurs… Wow, big surprise here! Big, huge!!!

    2. Gilles Morissette dit :

      @Benjen Stark (05/12/2019 à 06:14)

      WTF. Vous n’êtes pas tanné de nous radoter vos théories du complot sorti tout droit de votre esprit tordu.

      Les seuls qui jouent avec les mots et qui déforment la réalité est vous même et votre pote « Grosse Tétine » .

      Relisez cette chronique. Toutes vos théories du complot sont en train de s’effondrer comme un château de cartes. Selus les lobotomisés de la vase électorale du Gros Abruti y croient encore.

      Je vous invite néanmoins à continuer à nous faire partager vos délires paranoïaques. À défaut de nous donner ders informations crédibles, vous allez au moins nous divertir

  22. noirod dit :

    Je ne me fais pas d’illusion sur la suite des choses meme si j’ aime bien croire qu’un vent de panique est en train de scléroser le camp des gros tas fidèles au visqueux one. Mais tsé, ils ne sont même pas capables de comprendre que si le FBI avait ourdi un complot contre le gros épais, la fin de son règne aurait été identique a celle de JFK. Je ne comprendrai jamais d’ ailleurs comment il se fait que ce scénario ne se soit jamais matérialisé si ce n’ est qu’ avec la conclusion habituelle que le gros graisseux est le chosen one des américains plus que moyens. Ce n’ est pourtant pas le nombre de fêlés qui manquent aux zétats !

    Attention contenu épicé. Vue sur FB ce matin la fameuse photo ou Melania se perd dans les yeux de Trudeau avec le gros tas grumpy a ses cotés avec la mention : Hey Trump ! On which face do you want you wife to sit on ? Dans les dents celle la !

    1. constella1 dit :

      noirod
      Vous parlez de quelle photo?
      Celle du g7 ds Charlevoix ?ou récente

  23. spritzer dit :

    Un peu de lecture sur Mifsud pour comprendre l’improbabilité qu’il soit un agent russe.
    https://disobedientmedia.com/2018/04/all-russiagate-roads-lead-to-london-as-evidence-emerges-of-joseph-mifsuds-links-to-uk-intelligence/

    Le FBI dit quelque chose qui ne peut pas s’accommoder avec ce qu’on connait de Mifsud. Comment voulez-vous croire au reste du russiagate?

  24. Pierre S. dit :

    ——————

    spritzer

    Trump avec les deux russe4s au bureau ovale qui rigolent tout les trois du
    congériment de J Comey ……..

    ton avis la dessus ?

  25. spritzer dit :

    @Pierre

    Je me rappelle vaguement de cette histoire mais sans plus. Il faudrait que je m’y retrempe. En attendant, si tu veux lire le lien que j’ai mis et donner ton avis. 😉

  26. Pierre S. dit :

    ————-

    Déjà lu … mais en tout respect

    Le FBI et la CIA étaient tout a fait justifié d’enquêter sur Trump dès le moment ou il s’est
    pointé en politique ne serait ce que pour ses liens d affaires douteux avec bien des gens dont
    la russie mais encore plus, la quantité de gens douteux qui constituait sa garde rapproché.

    ceci dit une enquète comporte sa part de bonne pistes et de mauvaises piste.
    De pointer comme le font les républicains les quelques mauvaises pistes fait pas mal plus
    preuve de mauvaise foi et de crétinisme volontaire que de véritables faits sur lesquels
    s’appuyer.

    L’homme qui pointe la lune du doigts …. et bien cet article intéresse ceux qui regarde le doigt.

  27. spritzer dit :

    Je regrette mais il est question de Mifsud dans le billet et qu’il soit lié aux russes ou aux britanniques fait toute la différence.

    C’est comme pour Trump, qu’ils enquêtent sur ses liens douteux, ses crapuleries est une chose, mais l’accuser de collusion avec les russes est une toute autre chose dans le contexte de la politique américaine.

  28. Pierre S. dit :

    ——————————-

    Alors M Spritzer ….

    Exigez les compte rendu des discutions entre Poutine et Trump.
    Des discutions qui sont tenues au plus grand secret dont absolument rien
    ne transparait. Combiné a des décisions impromptue du POTUS qui comme
    en Turquie, avantagent exclusivement les Russes.

    Cette diplomatie  »parralèle » de Trump avec les Russes et l’Ukraine est hautement suspecte.
    Et les enquètes en cours sont non seulement justifié mais en plus lourdement entravé
    par la présidence, la MB et le GOP .

    Me semble qu’un type aussi avisé que vous doit avoir quelques lumières rouges qui commencent
    a flasher sur le panneau de contrôle non ?

  29. Gilles Morissette dit :

    @Benjen et @Tetine, nos deux trolls préférés.

    Avez-vous lu ça les gars? Une autre théorie du complot qui vient de foutre le camp.

    Le sous-fifre de votre gourou vient de « frapper un noeud » dans sa tentative grotesque de confirmer les théories du complot véhiculés par le Mafieux-En-Chef et toute la petite (très petite) »Drette néo-conservatrice ». LOL

    Normalement, vous devriez vous trouver un autre « nonos » à ronger mais on sait que ça n’arrivera pas.

    Vous allez continuer encore et encore à radoter vos inepties sur ce blogue (et peut-être sur d’autres) à partir des conneries que vous prenez sur des sites conspirationnistes à la crédibilité plus que douteuse.

    On aura de quoi rigoler encore pendant un bon bout de temps.

    On attend de vous lire avec impatience.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :