Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Le Washington Post et CNN ont publié hier de nouvelles exclusivités explosives sur des conversations compromettantes ou potentiellement compromettantes entre Donald Trump et des dirigeants étrangers. Lors d’une conversation dans le Bureau ovale avec deux diplomates russes en 2017 (photo), le président américain a déclaré que l’interférence russe dans l’élection présidentielle de 2016 ne le préoccupait pas parce que les États-Unis font la même chose, selon le Post.

CNN a révélé de son côté que la Maison-Blanche a dissimulé des retranscriptions de conversations téléphoniques de Donald Trump avec Vladimir Poutine et trois dirigeants saoudiens, dont le prince héritier Mohammed ben Salmane, dans le même système informatique ultra-secret où a été placée la retranscription de sa conversation du 25 juillet dernier avec le président de l’Ukraine.

Dans sa plainte formelle, le lanceur d’alerte qui a notamment dénoncé l’appel du 25 juillet soulignait que «ce n’était pas la première fois sous cette administration qu’une retranscription présidentielle était placée dans ce système […] purement dans le but de protéger des informations politiquement sensibles, et non sensibles d’un point de vue de sécurité nationale».

Il ne fait pas de doute que la révélation de CNN intéressera les démocrates de la Chambre des représentants qui ont ouvert une enquête en vue d’une procédure de destitution contre Donald Trump.

La rencontre du président avec les deux diplomates russes dans le Bureau ovale a déjà fait couler beaucoup d’encre. Elle intervenait au lendemain du limogeage du directeur du FBI James Comey, soit le 10 mai 2017. Quelques jours plus tard, le Washington Post révélait que Donald Trump avait partagé des informations ultra-secrètes avec ses interlocuteurs sur une source de renseignement auprès du groupe État islamique et confié que le départ de Comey lui enlevait une «grande pression».

Dans son exclusivité d’hier, le Post a précisé que les commentaires de Donald Trump sur l’interférence russe avaient tellement troublé des responsables de la Maison-Blanche qu’ils s’étaient assurés de limiter à un nombre très restreint les personnes pouvant avoir accès à une note résumant la conversation. Le Post n’a pu déterminer si la note avait été placée dans le sytème information réservée aux informations ultra-secrètes.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergei Lavrov et l’ambassadeur de Russie aux États-Unis Sergei Kislyak étaient les interlocuteurs du président américain lors de la rencontre du 10 mai 2017.

Ce n’est pas la première fois que Donald Trump utilise une logique digne de Vladimir Poutine pour excuser les comportements de la Russie. Il l’avait déjà fait en parlant de l’assassinats de journalistes attribués au Kremlin. L’historien Timothy Snyder a dénoncé hier soir sur MSNBC cette logique poutinienne qui menace ou mine toutes les démocraties :

(Photo AFP)

205 réflexions sur “Ce que Trump a dit aux Russes et aux Saoudiens

  1. Henriette Latour dit :

    Il a été mis à la tête des EU pour en détruire la puissance. Quand il parle de traître, encore une fois, il s’agit de l’effet miroir. 😡🤬

    1. Pierre dit :

      M.Hétu
      Pensez-vous qu’on pourrait se voter une journée « TRUMP FREE »

      1. Michèle dit :

        Quelle bonne idée, Pierre 👍🏻.
        Ça ferait du bien à la terre entière!
        Je voterais même pour un mois entier!

    2. gigido66 dit :

      Opérant sous le Titre de Président des États-Unis, (La Couverture de l’espion Agent Orange russe.
      Vlad le tient par les “ coui..es.” : Mon beau Donald, je vois, tu as un urgent besoin qu’on cache tes transactions douteuses des dernières années, oui bien sûr, oui…mais pourrais-tu me faire une faveur…. du déjà vu récemment!

  2. Salvador E. Rodriguez dit :

    Donc si je comprend bien, Donald Trump ne fait pas que regarder la TV et manger des hamberders. Tout ça est un cover up.

    1. papitibi dit :

      No cover-up
      Np covfefe
      No nothing

  3. Superlulu dit :

    Dire que les courriels d’Hillary le troublaient.
    Attends qu’ils mettent la main sur tes conversations.

    1. Salvador E. Rodriguez dit :

      « Locked me up »

      Donald J Trump

      1. Haïku dit :

        Est bonne.👌

  4. ghislain1957 dit :

    Ce président de pacotille est un traître et un danger à la nation. Les ripoux-blicains qui le supporteront dans la procédure d’impeachment devront en subir les conséquences.

  5. Guy Pelletier dit :

    On va peut-être finir par comprendre pourquoi hier le ministre russe des Affaires étrangères Sergei Lavrov implorait hier les Américains de ne pas rendre public les conversations entre Donald Trump et des officiels du gouvernement de Russie.

    Ce serait bien aussi qu’on nous explique comment les USA auraient interféré directement dans des élections en Russie pourtant contrôlées d’une main de fer par Poutine et son gouvernement, ce qui supposément justifierait que les Russes en fasse autant dans des élections présidentielles Américaines. Est-ce dire que si les Russes récidivent pour donner un coup de main à leur candidat les USA devraient les laisser faire sans qui’il y ait de conséquences à leur action…………….

    1. Madalton dit :

      Ils auraient interféré dans d’autres pays. Pas la Russie.

      1. Pierre dit :

        @Madalton
        La semaine dernière ils ont (USA) interféré dans les élections canadiennes en permettant à Times magazine de publier la photo brown face de Justin Trudeau, qu’on aime ou non le PM, les américains à travers Harper et sa bande de sbires tentent par tous les moyens d’entraver notre processus démocratique…

    2. jcvirgil dit :

      Le gouvernement américain interfère dans les élections des autres pays grâce à l’espionnage de son super centre de la NSA érigé au coût de milliards de dollars pour mettre sous écoute la planète au complet et ses dirigeants.

      Quand il veut forcer l’élection de candidats favorables à ses ventes d’armes ,à l’implantation des transnationales américaines , en gardant les salaires et les mesures environnementales à un faible niveau pour assurer leur profitabilité et l’accès aux richesses naturelles du pays .
      Il finance alors la contestation des gouvernements en place s’il y a lieu surtout s’ils sont socialistes et entendent faire profiter leur peuple de leurs richesses, il se sert des ONG de la CIA et des fameuses révolutions de couleurs .

      Une solution qu’il applique évidemment en priorité en Russie, un pays qui s’est relevé du cauchemar des années 90 , où les oligarques , la mafia et le fameux libre-marché avaient ramené le pays au rang de république de banane ouverte à toutes les convoitises..

      1. kelvinator dit :

        « Il finance alors la contestation des gouvernements en place »

        La contestation existant déjà, cela veut dire que déjà une large population est contre le gouvernement, comme au Venezuela et en Ukraine. Pourquoi prétendre alors que les USA ont dicté l’élection, alors qu’il est clair que les gens veulent un autre gouvernement? N’est-ce pas ainsi que la démocratie fonctionne? Vous accusez aussi les ONG d’être des organes politiques, comme Putin?

      2. Guy Pelletier dit :

        @jcvirgil dit :
        28/09/2019 à 08:54
        Vous avez raison là-dessus mais Donald Trump serait-il aussi conciliant avec la Russie si au lieu de l’appuyer elle aurait travaillé à faire élire son adversaire politique du moment Hillary Clinton plutôt que lui. Serait-il aussi conciliant si c’eût été un autre pays que la Russie, la Chine, l’Iran par exemple qui se seraient mêlés de l’élection présidentielle américaine pire encore auraient chercher a faire élire Hillary Clinton qui ne leur était pas défavorable. On en doute passablement.

        C’est cela qui dérange dans cette histoire, le fait qu’il ait prit à la légère l’intrusion de la Russie un pays non allié des USA du moins pas encore dans l’élection présidentielle de son pays pour le favoriser alors qu’il n’est plus un simple citoyen, un candidat à la présidence mais le président des États-Unis.

        S’est-il conduit comme un candidat à la présidence des USA ayant reçu l’appuie de la Russie ou comme le président des États-Unis.

      3. jcvirgil dit :

        @ Kelvinator

        Les mouvements d’opposition ne représentent pas forcément le désir de la majorité de la population…
        Par contre une ingérence étrangère n’a pas plus sa place en Russie qu’aux Etats-Unis.
        Quand au rôle des ONG comme *Open Society* de George Soros ,il n’y a pas d’ambiguïté,elles sont sur place pour favoriser des changements de gouvernement.

        @Guy Pelletier

        C’est certain qu’il était en opposition totale avec la position de Clinton sur la Russie, mais je ne crois pas qu’il a demandé son aide formelle dans la campagne, même si les révélations de Wikileaks le servaient fort bien.

        Il s’est comporté en opportuniste.

      4. Benton Fraser dit :

        Cela reste une république de banane lorsqu’un chef d’État prends la tête des oligarques et de la mafia comme l’a fait Poutine!

      5. Benton Fraser dit :

        @jcvirgil (12:01)

        Lorsqu’un gouvernement contrôle tout les médias, les « désirs » de la majorité de la population reste reclus.

        Pour lee ONG comme « Open Society » comme Soros, il favorise le changement de la condition des gens et non des gouvernement… sauf dans le bon sens!
        C’est comme si vous diriez que « Green Peace » favorise le changement climatique, oui…… mais « oubliez » de spécifier dans l’autre sens!!!

      6. jcvirgil dit :

        @Benton Fraser 12h23

        Vous oubliez que Putin a mis en prison plusieurs oligarques qui syphonnaient littéralement les richesses du pays et redressé la situation économique générale de la Russie ,qui ne s’est jamais aussi bien portée qu’aujourd’hui , avec une dette presque à zéro.

        Qu’il en ait profité avec les gens près de son pouvoir , je n’en doute même pas , mais comme Clinton était mieux que Trump, Putin est cent fois mieux que ne l’était Eltsine . Pour dire que les peuples n’ont souvent que le choix entre les * moins pires* pour les gouverner, quand ils ont le choix….

        Pour ce qui est du contrôle des médias si c’est vrai en Russie , c’est aussi vrai en occident où les médias appartiennent en majorité à des milliardaires dont ils servent les intérêts. Je vous donne un exemple, l’invasion de l’Irak et renversement de Saddam Hussein : vous souvenez-vous de Colin Powell agitant sa petite fiole de poudre de perlimpinpin devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies pour pousser la communauté internationale à adhérer à ses projets d’invasion et tous les grands médias américains servant de perroquets au gouvernement de W »Bush ?

        On sait aujourd’hui qu’il s’agissait d’une manipulation et que Saddam Hussein ne possédait pas d’armes de destruction massive.

        Comment se fait-il qu’on ait pas demandé la destitution de W.Bush pour avoir entraîné le pays dans une guerre illégale aux yeux de l’ONU et causé des milliers de morts de soldats américains, déstabilisé complètement une région et causé les millions de morts qui en ont suivi ?

        C’est pas mal plus grave que de demander au président de l’Ukraine d’espionner un concurrent politique, non ?

      7. Achalante dit :

        @JCVirgil: Vous avez tort sur un point : ceux que Poutine emprisonné sont ceux qui ont des velléités politiques. Ceux qui le critiquent. Et il confisque leurs avoirs qui se retrouvent dans ses poches ou celles de ses amis.

        La dette est presque à 0? Le pays est exsangue!

      8. Gina dit :

        Vous avez vu juste en parlant des ONG et la CIA

      9. kelvinator dit :

        @jcvirgil
        Ah bon! Vous aussi en êtes rendu à accuser George Soros des pire calamités…
        J’ignore si c’est la naiveté ou l’antisémitisme qui mène ces accusations factices?

  6. Lecteur-curieux dit :

    Je pense exactement la même chose que Donald Trump mais jamais je ne le dirais comme POTUS et être Américain jamais je ne serais assez fou même milliardaire ou fake milliardaire pour me présenter en politique.

    Sur l’interférence et l’espionnage ? Oui je crois que les Russes en font depuis toujours et en faisaient encore plus fort à l’époque de l’URSS et que les Américains en font aussi et possiblement ici au Canada…

    La Chine aussi…

    Un simple électeur ne peut pas changer cela… Juste s’occuper de son vote à lui.

    Mais si on est POTUS ? Dire cela aux diplomates étrangers ? Je le sais que vous interférez et nous espionnez notre gouvernement le fait aussi… Il a probablement raison mais doit assumer ses responsabilités.

    S’il a des doutes sérieux, il doit agir.

    Sinon il reflète la négligence, l’insouciance, l’irresponsabilité et en plus le conflit d’intérêts.

    J’ai dit que je pensais comme lui alors que c’est plutôt le contraire ? Je pense que cela existe et que tous les pays le font mais que les dirigeants n’ont pas le droit de ne pas s’en préoccuper.

    Il doit faire évaluer les risques de cela et se protéger en faisant une analyse coûts versus bénéfices et on est jamais protégé à 100%.

    Je suis Canadien, je n’aime pas tellement plus les espions américains que ceux chinois ou russes. Et encore ce n’est pas moi qu’ils vont espionner ou vraiment par hasard et là ils risqueraient de complètement être perdus.

    1. Votre dernière phrase m’a fait rire de bon cœur cher mystérieux lecteur- curieux😜

      1. Louise dit :

        marie4poches

        J’allais écrire exactement ce que vous avez écrit puis j’ai lu votre commentaire. 😂😂😂

      2. Lecteur-curieux dit :

        Il y a à la fois de l’autodérision et aussi une connaissance que les machines bureaucratiques sont faciles à faire dérailler.

        Sinon ? On ne le sait pas. Cela vient qu’on étudiait de la comptabilité et fiscalité avancées tout en écoutant des émissions parlant de musique contemporaine ?

        Sinon en comptabilité, dans plusieurs postes, il y a beaucoup plus de chiffres, de tableaux et d’états financiers que de réflexions littéraires sur des sujets donnés.

        Sinon une personne m’avait dit que je lui rappelais Bernardo Soares, l’hétéronyme de Fernando Pessoa dans Le livre de l’intranquilité son chef d’œuvre. Le personnage est un comptable ou un aide-comptable mais sur des justificatives ou l’équivalent, il écrit ses pensées décousues sur la vie mais dans son cas profondes.

        Ils ont retrouvé la malle de Pessoa et tentent toujours de mettre de l’ordre là-dedans alors que cela n’a aucune importance. Les pièces justificatives en comptabilité sont faciles à classer mais les méandres de l’âme humaine ? Pour lire le livre, il faudrait avoir un basket in et un autre out voulant dire qu’il est lu mais en tirant les pièces ou pages au hasard. Et on se rapproche là aussi des avant-garde, des modernes, surréalistes, contemporains, et difficile de les classer eux aussi.

        Il y a ses artistes là et aussi les théoriciens du système, l’approche systémique ou holiste et donc la pensée non-linéaire qui influencent notre façon de penser mais on passait pour très technique et analytique ou même scientifique auprès de confrère ou d’un ami d’enfance qui lui était le distrait et m’imaginait devenir un scientifique alors que c’est lui qui l’est devenu.

        Chacun voit les autres à travers ses prismes et la prof de marketing était physionomiste et faisait une comparaison entre moi et son collègue plus auditif que visuel et dans le marketing plus scientifique. J’aime les deux mais si on va dans le littéraire je vais plus dans l’intuitif.

        On cachait notre véritable personnalité? Comme prendre pour Descartes plutôt que Freud dans un travail mais si Descartes avait été lu avec un autre prof je n’aurais pas eu à le défendre de se contredire avec l’autre prof même Descartes n’est plus cartésien comme on l’entend.

        Défendre aussi Mauriac dont j’avais très peu aimé la lecture face à Sartre. Mais je n’étais pas pour répondre, Mauriac est un romancier plate mais un romancier pareil, Sartre lui est un philosophe. Mauriac a le droit de faire ce qu’il veut avec ses personnages car l’auteur est Dieu, il peut s’il le veut les juger de l’intérieur et l’extérieur en même temps. Un narrateur caméra à la John Steinbeck n’est pas obligatoire.

    2. Richard Desrochers dit :

      Pas besoin d’être un espion pour être perdu en vous lisant !

      1. Lecteur-curieux dit :

        Pas besoin de me lire non plus pour être non pas dans un labyrinthe mais dans un cul-de-sac.

        Perdus en croyant avoir déceler l’identité québécoise.

        C’est comme les algorithmes Facebook qui ne valent rien dans mon cas. Les annonceurs peuvent avoir un lien avec ce dont j’ai pu parler mais ne sont pas ceux desquels je pourrais acheter.

        Bon mais cela reste de la publicité de masse qu’ils tentent de cibler et au global s’ils obtiennent eux de meilleurs résultats c’est tout ce qui leur importe.

        Et disons pour espionner les Canadiens et les Québécois même notre propre gouvernement mettait des annonces pour cela sur Twitter.

        Bon mais si les agents du renseignement prenaient des notes sur nous ce n’est pas assez pour faire dérailler le système quand même.

        Ils ont des échantillons suffisamment grands pour tenir compte des individus atypiques.

    3. Louise dit :

      Lecteur-curieux

      Au début vos longs commentaires m’exaspéraient puis j’ai fini par accepter que c’était votre façon à vous de vous exprimer.
      Maintenant je suis tout aussi perdue en vous lisant mais j’admire votre persévérance à vouloir développer votre pensée.
      Continuez à faire fonctionner vos neurone, c’est comme ça que vous allez rester jeune. 😜

      1. Louise dit :

        Zut ! J’ai oublié un s à neurones. Mais il y a pire que ça dans la vie.

  7. Apocalypse dit :

    @Superlulu – 08:11

    ‘Dire que les courriels d’Hillary le troublaient.’

    Et s’il tenait quà lui, il l’enverrait en prison.

    Hillary Clinton a sans aucun doute le drapeau des Etats-Unis tatoué sur le coeur, mais Donald Trump, on y retrouve une photo de … LUI.

    Donald Trump est un traître à son pays, les Etats-Unis. Si Justice il y avait, il finirait ses jours en prison.

    On se met à rêver qu’on en apprenne tellement, que les républicains au Sénat finissent par se retourner contre lui, mais il est plus probable qu’ils vont encore s’écraser et protéger le traître qu’il est, ce qui en ferait dans mon bouquin, des traîtres tout autant que Donald Trump.

  8. Impressionnant de voir à quel point ce 45 a été protégé au détriment de la sécurité nationale et tout ceci n’est que la pointe de l’iceberg.

    Qu’est-ce qui fait que tous ces officiels, avocats, secrétaires n’ont jamais donné l’alerte? Ce n’est tout de même pas les DNA qu’ils ont été obligés de signer.

    Juste de savoir qu’il se foutait de l’interférence des russes aurait dû être suffisant pour comprendre qu’il n’avait aucune qualité ni même un soupçon d’intelligence suffisant pour ce poste et agir dès ce moment.

    1. Guy Pelletier dit :

      @marie4poches (@marie4poches3) dit :
      28/09/2019 à 08:31
      Tout a fait, comment le président des USA pas un simple citoyen mais le plus haut responsable de ce pays a-t-il pu prendre autant à la légère l’interférence des russes dans l’élection présidentielle dont il était un des deux candidats sinon par pure partisanerie du fait que les Russes le favorisait. Aurait-il agit autrement s’ils avaient favorisé Hillary Clinton, on en doute.

      Ce serait bien aussi que Donald Trump le président des États-Unis soit plus transparent et nous dise enfin ce qui justifiait son équipe électorale a tenir de nombreuses rencontres et communications avec des oligarques et officiers du gouvernement Russe, avant et pendant la présidentielle et pourquoi lorsque interrogés par l’équipe de Mueller et le Congrès ces gens ont refusés de témoigner, se sont contredits à de nombreuses reprises, ont faits de faux témoignages. S’ils n’avaient rien a cacher pourquoi tant d’efforts pour éviter de s’expliquer.

      1. constella1 dit :

        Si lus avez regardé la dynastie de Trump vous apprenez que cet homme a été essayé depuis longtemps de faire des affaires avec les Russes
        Il voulait sa Trump tower et à fait des pieds et des mains pour rencontrer Poutine a l’époque ce qui ne s’est pas produit . Il a même organisé miss Monde pour ca.Il s’est accoquiné avec des gens de l’immobilier peu recommandables pour trouver un support dans son projet
        Il se serait fait des tractations questionnables avec un genre de banque qui n’en est pas vraiment une mais plus reliiée à l’état russe. Quels étaient l s conditions pour y avoir acces?On peut spéculer certainement sur ca
        Alors rien de surprenant à ce que ses liens avec les Russes lui tiennent si à cœur
        Il est clair pour moi que c’est un traitre à sa nation et depuis longtemps

      2. constella1 dit :

        Correction si vous avez regardé

  9. Madalton dit :

    Pour faire suite au sujet de monsieur Hétu, le GOP a empêché la FEC ( Fédéral Élection Commission) de publier son interprétation de l’interdiction d’une contribution d’une aide étrangère. wow!

    https://www.politicususa.com/2019/09/27/republicans-block-fec-from-publishing-rule-on-foreign-election-interference.html

    1. Guy Pelletier dit :

      @Madalton dit :
      28/09/2019 à 08:32
      Merci de ce lien qui prouve que les Républicains depuis la venue de Trump à la tête de leur parti n’ont plus rien a foutre de la démocratie, se foutent des lois et règlements régissant les élections de leur pays cherchant a les contourner ou les faire disparaître s’ils ne les avantage pas. Non seulement ils n’ont rien a foutre que des étrangers financent leur parti politique, les encouragent. Encore des actions néfastes pour la démocratie américaine qu’on cache en s,assurant que l’attention des médias soient tournés ailleurs.

  10. kyrahplatane dit :

    trump ne peut pas gagner une élection sans le soutien illégal de l’étranger.

  11. kyrahplatane dit :

    Je suis contente que cette photo refasse surface, ça ravive les mémoires.

  12. jfk999 dit :

    On comprend mieux pourquoi MBS est sorti dans la presse. C’est parce qu’il craint que ses conversations avec Trump ne soient révélées. On appelle ça une tentative de dammage control.

  13. Madalton dit :

    Comme je l’ai déjà écrit sur ce blogue, dans les années ´60, la CIA s’en serait occupé.

  14. Layla dit :

    Plus je lis des choses plus je me dis « est ce que je veux vraiment savoir »

    Je pense que ce que l’on va apprendre va nous sembler tellement surréaliste qu’on va finir par douter.

    Je dirais que les pièces manquantes de R.Mueller qu’il connaissait mais ne pouvait pas produire sont à nos portes.
    Ça va plus qu’être Laid ça va être terrifiant. Ses complices vont s’ouvrirent, pour abréger leur peine, on va en entendre des « je n’avais pas le choix le président des USA me l’avaient ordonné »

    1. gl000001 dit :

      Les erreurs, il faut les afficher gros comme ça sur le mur. Pour qu’on les voie souvent et qu’on ne les refasse plus.

    2. Louise dit :

      Layla

      Ce qu’on voit ces jours-ci n’est que la pointe de l’iceberg. Probablement qu’on ne saura jamais tout ce qui se cache en dessous mais il va en sortir suffisamment pour que tout citoyen honnête ajoute sa voix aux Démocrates pour les soutenir dans leurs démarches de destitution.

    3. ProMap dit :

      Layla – Il y a .énormément de beaux secrets dans ce serveur au contenu « politiquement » sensible. Connaissant trump, on ne se trompe pas trop en disant cela. Fouiller ce disque dur est comme jeter un regard LED sur trois ans d’administration trump : de nouvelles couleurs sur les événements, révélatrices d’intentions et de gestes qu’on ne saurait voir autrement.

      Et McTortue qui retient un projet de loi bipartisan, si ma mémoire est bonne, sur l’ingérence électorale parce que trump ne l’aimerait pas. Voilà une raison : un serveur. Au fait, Mitch est-il au courant de ce serveur?

      1. Des beaux secrets dans le serveur, alors imaginez les beaux secrets lors de tête-à-tête avec Kim ou Putin, surtout celui où les interprètes ont été obligés se débarrasser de leurs notes…

    4. Guy Pelletier dit :

      @Layla dit :
      28/09/2019 à 08:41
      Plutôt, je n’avais pas le choix le président des USA me l’avaient fortement suggéré.

      1. Layla dit :

        @Guy Pelletier
        Effectivement il suggère fortement..mon erreur😉Layla

    5. Lecteur-curieux dit :

      La métaphore avec le surréalisme me laisse pantois à chaque fois même si elle comporte une part de vérité.

      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Surréalisme

      Les artistes surréalistes sont presque tous de gauche et très fortement. Pour Salvador Dali lui c’est plus ambiguë mais il faut voir son œuvre comme une étude des paradoxes et non comme une prise de position. Il faut comparer cela à la théorie du chaos et aux attracteurs étranges.

      La droite républicaine est autoritaire, freak control et anale obsessionnelle, elle tue la beauté et la poésie du monde. Tout le contraire des artistes.

      Avec les artistes, l’ordre naît du chaos et avec les dadaïstes, il n’y a aucun chef tous sont chefs.

      Alors qu’avec la droite autoritaire leur obsession du contrôle et de l’ordre crée en fait l’anarchie. L’ordre mène au chaos. Et contrairement aux dadas, il n’y a qu’un chef. Mais on ne sait pas plus où on va ?

      Les conservateurs ne veulent pas remettre le monde vraiment en question pour en créer un nouveau ils veulent revenir à un état antérieur en parfaits réactionnaires qu’ils sont.

      Alors que les surréalistes et les dadaïstes aussi malgré toutes leurs querelles sont des cousins des avant-gardes. Et un Dali et d’autres lui ou eux peignent ou dépeignent l’ensemble de la réalité.

      Alors on va de l’extrême gauche à l’extrême droite et les boucles cybernétiques de rétroactions s’affrontent dans l’attracteur et le système finit par s’autoréguler, se stabiliser au centre.

      Donc les vrais artistes semblent incohérents ou bordéliques dans leur démarche mais la véritable cohérence émerge de leur art. Alors que les réactionnaires vont prendre le mors aux dents si on décèle des contradictions et paradoxes chez eux car ils ne les assument pas. Et vont prétendre diriger une machine bien huilée alors que ce sont des humains et une machine c’est très facile à faire dérailler ou à faire tomber en panne juste un peu de sable dans le moteur et tout tombe en panne. Ou dans une chaîne il suffit que le maillon le plus faible cède.

      Il faut aller au-delà de cette métaphore et tenter de réduire les méfaits de la bureaucratie. Non pas des employés, les fonctionnaires ceux de la machine détruisant l’humanisme.

      Vous voyez bien que les républicains n’ont rien à voir avec les artistes sauf peut-être Donald Trump qui en est un raté ou non assumé et dans le parfait déni sinon il ne sombrerait pas dans ce conservatisme réactionnaire ni dans cet amour de l’autorité qui sonne faux. Un artiste fait ses propres lois mais les suit ou tente de les suivre ! Trump contredit ses propres enseignements bien que mis en volumes par d’autres.

  15. Superlulu dit :

    Dernière nouvelles.
    Le Mexique est d’acoord pour payer pour l’impeachement de trump. 🙂

  16. gl000001 dit :

    Le trumpxit est commencé !!!

    1. Layla dit :

      Trumpxit

      Bon rappel, ce mot me semblait en dormance…

  17. PROBERT dit :

    J’espère seulement que le résultat final de la présidence Trump, suite aux élections de 2020, sera une grosse prise de conscience des américains sur certains enjeux fondamentaux: La fragilité de la démocratie, l’influence de l’agent sur les élections et la conduite des élus, la liberté de la presse, les tueries et la propagation de la violence et des idéologies extrémistes, l’urgence d’agir pour contrer le réchauffement climatique. Et que les élections à venir seront le début de quelque chose d’historique. Comme un gros backlash par rapport à la situation actuelle.

    1. Lecteur-curieux dit :

      Backlash c’est dans le sens inverse.

      Il y a un ressac contre le progrès qui va trop rapidement pour une population et les éléments réactionnaires en profitent.

      Un backlash contre le féminisme, contre les LBGTQ contre les minorités et contre un POTUS noir élu.

      Mais il y a action versus réaction. Ou les contraires s’attirent.

      C’est comme au hockey backcheck et forcheck.

      On veut revenir à Obama ? Il faut reconstruire et aller de l’avant à nouveau.

      Donc c’est l’inverse du ressac c’est une renaissance, un reset ou rebuild qu’on espère.

  18. Danielle Vallée dit :

    J’aime beaucoup les paroles de Timothy Snyder. Trump a changé les élections américaines en un référendum international. D’ailleurs Kim a donné son vote à Trump hier.

  19. Benjen Stark dit :

    J’imagine qu’ils ont enterrés au 19 ième paragraphe de cet article le fait que l’administration mettait toutes les conversations avec des leaders étrangers sur ce système secret depuis que deux de ces conversations, celles avec le PM australien et le Président mexicain, avaient été fuitées dans les médias?

    N’est-ce pas là un plus grand risque à la sécurité nationale que les hommes de Brennan disséminent ces conversations au grand public?

    1. gl000001 dit :

      Le plus grand risque à la sécurité nationale est d’avoir un traitre comme président.

      1. gigido66 dit :

        Ça ressemble à “l’arbre qui cache la forêt”, ces deux fuites. On nous les montre comme extrêmement dangereuses pour la sécurité de la nation alors que , par en arrière, on fait davantage contre notre propre pays avec des puissances étrangères beaucoup plus destructrices de la démocratie.

      2. ghislain1957 dit :

        @ gl000001 et @ Benji

        « Le plus grand risque à la sécurité nationale est d’avoir un traitre comme président. »

        J’ajouterais à votre commentaire: …et des adorateurs aveuglés par le toupet jaune-pisse…

    2. el_kabong dit :

      @benjen

      C’est la nouvelle « explication » de vos sites de réalité alternative qui vous fournissent vos « idées »? Est bonne…

      Et rappelez-moi quelles étaient les informations sensibles au point de vue sécurité nationale dans la conversation avec le président de l’Ukraine (ainsi que celles avec le pm australien et le président mexicain auxquelles vous faites référence)…

  20. jcvirgil dit :

    La politique de Trump était déjà connu lors de l’élection de 2014. Là où elle différait de celle traditionnellement en vigueur c’était d’ouvrir des négociations avec la Russie dans une recherche de détente qui permettrait un rapprochement entre les deux pays.
    Une position qui allait à l’encontre des intérêts du fameux complexe militaro-industriel et de ses néo-cons de service au gouvernement américain ,qui y voyaient une menace directe pour leurs intérêts et leur main-mise sur les centaines de milliards de dollars annuels qu’ils pompent chaque année dans le budget.

    Avec leurs médias affiliés ils ont alors façonné l’opinion publique et mis Trump sur le grill avec le fameux russiagate , empêchant ainsi toute politique de rapprochement qui risquait à terme de se traduire par une fermeture de bases militaires et une réduction du budget..

    Quand à l’allié saoudien Trump est en accord avec la politique américaine déjà en vigueur au Moyen-Orient qui s’appuie sur deux grandes théocraties Israel et l’Arabie saoudite , le dernier qui assure sa protection par l’achat de milliards de quincaillerie militaire pendant l’autre qui bénéficie des largesse de l’État avec un lobbying des plus efficaces dans les officines du pouvoir américain.

    1. gl000001 dit :

      La magouille, c’est de la « détente » maintenant ?

      1. jcvirgil dit :

        Eh oui ! Je n’ai jamais écrit que Trump était honnête…Il faudrait être naif pour croire qu’il ne cherche pas son profit personnel et je ne le suis pas. Comme je ne le suis pas non plus dans l’affaire Bidon père et fils…

    2. Samati dit :

      Une théorie du complot qui nous vient directement de la propagande russe. Jcvirgil est le seul à croire avec Ben Stark que les russes ne sont pas intervenus dans la campagne électorale de 2016. Même Trump le reconnait dans sa conversation avec les russes. Par ailleurs jcvirgil aurait intérêt à prendre connaissance du rapport Mueller qui démontre CLAIREMENT l’impliction russe qui a favorisé l’élection de Trump.

      Le projet de détente avec la Russie préconisé par Trump visait à éliminer les sanctions économiques touchant les fonds déposés à l’étranger par les oligarques russes, dont le dictateur Poutine. Trump a toujours été proche de ces criminels russes selon le témoignage de Cohen, d’où son intérêt financier à lever ces sanctions financières.

      1. jcvirgil dit :

        @Samati

        Essayez de suivre 😎 Mueller après deux ans d’enquête n’a pu prouver la collusion electorale entre Trump et la Russie.
        C’est ce que retiens la population américaine.
        Il s’est donc rabattu sur les tentatives de nuire à son enquête.

        On étudie donc maintenant la légitimité du président à nuire à une enquête qui s’est révélée illégitime..

        Quand à la proximité de Trump et oligarques russes , j’aurais tendance à vous croire, c’est bien dans le style de l’individu mais ça ne prouve pas le reste.

    3. Guy Pelletier dit :

      @jcvirgil dit :
      28/09/2019 à 09:12
      L’affaire étant qu’a la demande de Donald Trump des discussions entourant le projet d’une Trump Tower à Moscou se sont poursuivies jusqu’en octobre ou en novembre 2016 donc pendant la campagne présidentielle.

      Quel aurait été le prix a payer pour les USA si les Russes auraient accédés à ses demandes.

      Trump justement en tentant d’obtenir une faveur personnelle des dirigeants de la Russie s’est disqualifié pour en être le principal négociateur pour les USA et oui la guerre froide est terminé, il vaut mieux pour l’occident a commencer par l’Europe de faire de la Russie notre allié que de la laisser dans les bras de la Chine. Mais Trump en cherchant trop a trouver des financiers Russes prêts a lui financer un complexe récréo-touristique et d’habitation pour riches en Russie n’est justement pas l’homme qu’il faut pour faire un tel rapprochement.

      Top d’intérêts personnels en jeux pouvant l’amener a se commettre avec les Russes.

  21. V-12 dit :

    Avec tout le cover-up qui est maintenant exposé, il doit y avoir un paquet d’avocats qui se frottent les mains, assis à côté de leur téléphone, attendant des appels d’employés de la Maison Blanche. LOL

    Les supposés adultes dans la pièce qu’on croyaient voir contrôler Trump, les Mattis, Priebus, McMaster, McGahn, Pence et autres, n’étaient, en fait, que des témoins habilitants. Tous savaient ce qui se passait mais aucun n’a posé le bon geste. Une véritable honte.

    L’enquête sur les procédures de destitution va se compliquer car il sort de nouvelles révélations presqu’aux heures. Ca va vite déborder. Et vu que la Maison Blanche, qui, selon Trump, est innocente et victime d’un complot Démocrate, n’a rien a cacher, elle va sûrement ne pas respecter les subpeonas et obliger des comparutions en cour.

    Il faudrait un courageux. Serait-ce Volker? Qui sait. Mais être les Démocrates, je commencerais par interroger les anciens employés car ils ne peuvent plus, sous subpeona, se cacher derrière le privilège éxécutif. En sortir un ou deux récalcitrants à répondre avec les menottes aux poignets, ca révaillerait peut-être les autres.

  22. fallaitquejteuldise dit :

    A quand l’intervention des membres du « fives eyes » pour dénoncer le laxisme des États-Unis? Les États-Unis sont-ils devenus le maillon faible de la sécurité de ce groupe? Le Canada est en droit de demander des comptes sur sa sécurité… quoique la GRC a aussi ses faiblesses…

  23. Louise dit :

    V-12

    « Tous savaient ce qui se passait mais aucun n’a posé le bon geste. »

    Elle est bien là la question concernant cette administration corrompue.
    Depuis trois ans il y a eu des fuites dans les journaux nous indiquant que des responsables de l’administration ont exprimé leurs préoccupations au sujet de la stratégie de Trump. Tout ça se disait derrière des portes closes.

    Alors il y a lieu de se poser la question.
    Pourquoi personne n’a rien fait avant la plainte du lanceur d’alerte.

    Plusieurs hypothèses peuvent être envisagées.
    1. iIs étaient de connivence avec Trump.
    2. Ils craignaient Trump et n’osaient pas l’affronter.
    3. Ils craignaient les représailles comme de perdre leur emploi.
    4. Ils subissaient des pressions des bonzes du parti Républicain
    5. Et enfin l’hypothèse que je privilégie : ils manquaient de courage.

    1. Boileau dit :

      Mme Louise, je seconde et je dirais même plus : un mélange de toutes ses réponses, dans l’ordre et surtout dans le « désordre ». 😉

      1. Haïku dit :

        Boileau
        Bien vu !👌

    2. Danielle Vallée dit :

      Certains ont pu croire que ce serait pire s’ils n’étaient pas là et qu’une fois sur deux ils réussissaient à le contrôler, comme on a appris par le passé, en faisant par exemple disparaître des papiers de son bureau.
      Certains comme Mc Ghan représentent des groupes religieux et devaient prier tous les soirs en se disant qu’ils le faisaient pour LA bonne cause.

    3. Toile dit :

      Dans une dynamique de tyran/victime, cette dernière en vient à être anéantie et conséquemment elle a intégrée l’intolérable. J’ai souvenir d’une maman qui,avec ses enfants, avait halluciné de bonheur a visionné en paix un film ( suite à la rupture physique avec le bourreau, lequel avait absolument TOUT fait, sexuel, physique, psychologique avec tous) un vendredi soir pour constater à la fin d’un 2 eme film, que le son n’y était pas. D’une tristesse infinie cette assimilation. J’en ai pleuré de peine et de rage.

      Ça prend du courage de s’affranchir.

    4. V-12 dit :

      @Louise,

      Vous avez raison. Je me permet d’ajouter le privilège blanc/racisme dans de cocktail.

      Je me rappelle aussi le commentaire d’un collègue basé à Washington sur l’élection de Trump. « Revenge of the idiots ».

      Il n’aura jamais si bien dit!

    5. onbo dit :

      @Louise 9h30

      J’ajouterais une 6e hypothèse ??

      6. Ceux qui parmi eux sont intègres attendaient, souhaitaient, colligeaient, consultaient, en espérant avec patience et ferveur que la goutte de trop ferait très certainement un jour ou l’autre déborder la vase de la Swamp… Puis Trump a présumé qu’avec un tit-artist président, l’affaire était déjà dans la poche… puis adieu veau vache cochon couvées…

      Et nous y serions à ce point d’inflexion à la fois juridique, politique, social et moral…. Dans une cause de cette envergure, il fallait des faits probants hors de tout doute raisonnable, comme dit papitibi…

      Vos 5 premiers points sont justement très valables. Ils démontrent à quel point il était difficile d’avancer dans ce dossier empoisonné, empoisonnant.

      ________________

      Le lanceur d’alerte a par génie choisi une voie inédite, celle d’intégrer plusieurs témoignages de témoins de première main. Si bien que même en sortant en public, il ne fait qu’agir comme le narrateur (le simple scribe) d’une histoire vraie qu’on lui a racontée et dont il peut attester de l’authenticité, non pas du contenu par lui-même, mais du contenu par la haute convergence des propos des témoins, sans même avoir à les nommer. Si bien qu’il est plutôt difficile de l’attaquer.

      Et comme il a parfaitement suivi ses ordres et règles d’engagement,

      et comme il est sous la protection de la loi sur les lanceurs d’alertes,

      et comme il est un professionnel national autorisé (us) du renseignement américain,

      et comme le contenu de sa collection de témoignages et/ou informations a été jugée crédible et d’urgence nationale par l’inspecteur général du renseignement,

      et comme le Directeur des services de renseignement lui-même a à plusieurs reprise devant le commissaire Schiff spécifiquement refusé de nier la crédibilité et l’urgence d’agir déclarées par son propre inspecteur général,

      en conséquence, il apparait quasi impossible de réprimander pour quoi que soit le lanceur d’alertes.

    6. chicpourtout dit :

      C’est une combinaison de ces hypothèses. L’expérience en organisation le démontre aisément. Par exemples, lorsque les conseils d’administration, ou la direction d’une entreprise est pleine de corruption, conflits d’Intérêts, de copinage, etc. même si les gens le savent, s’en parlent discrètement, sont au courant de faits particuliers, etc. ils ne font rien. La Commission Charbonneau l’a abondemment démontré. C’est dans la nature humaine. On se dit toujours  »comment se fait-il » que personne en n’a soufflé mot?? L’inertie est flagrante…

      Les lanceurs d’alerte ne sont pas assez protéger ici. En France, de nombreuses dispositions de protection, des législations sont en place pour ce faire.  »Believe me… » ils ont un bonne longueur d’avance sur nous.

  24. Si la CIA et et les autres agences de renseignement utilisent leurs accès à l’information pour s’allier à un parti politique pour renverser un gouvernement démocratiquement élu, les États-Unis ont des sérieux ennuis. Ces agences n’ont pas été concues pour ça batinsse!

    1. jcvirgil dit :

      Ça s’appelle un coup d’État contre un président élu, même s’il est la pire calamité que le système électoral américain ait jamais produit !
      Il reste à voir maintenant comment le peuple américain jugera l’affaire.

      1. kelvinator dit :

        Je vous conseille fortement de revoir la définition de coup d’État…
        Le président est criminel, une enquete est lancé.

        Si la police enquete sur un viol, elle ne s’allie pas à la victime, elle fait simplement con travail.
        Le travail du congrès est celui de contre-balance du pouvoir.
        C’est pourtant un élément de base de la république américaine, pourquoi ignorer cette évidence pour se vautrer dans les accusations vides??

      2. Benton Fraser dit :

        Le gouvernement est redevable avec les citoyens, les lois et la constitution, n’oubliez pas cela.

        La démocratie ne se résume pas à une journée d’élection et 4 ans d’impunité!

    2. kelvinator dit :

      La CIA a pour mission d’enqueter sur les crimes contre les USA.
      Quand on ne sais pas de quoi on parle…

      1. Samati dit :

        Ces deux internautes ont le cerveau lessivé par la propagande russe qui on doit l’avouer est efficace sur certains individus que certains qualifient de déplorables.

      2. jcvirgil dit :

        Ah oui ! Pour l’eclairage de tous Expliquez moi donc maintenant la différence de mission entre la CIA et le FBI.

      3. kelvinator dit :

        CIA = extérieur du pays.
        FBI = intérieur du pays.

      4. jcvirgil dit :

        @Kelvinator 10h23

        Pour vous aider dans votre recherche: La CIA ,(Central Intelligence Agency), est l’agence fédérale d’information des États-Unis sur l’étranger. Fondée en 1947, son quartier général est à Langley, en Virginie, États-Unis. Elle est chargée de fournir et d’analyser des informations sur les gouvernements, les entreprises et les individus de tous les pays du monde pour le compte du gouvernement américain. Elle n’a pas le droit de mener des actions aux États-Unis.

        Le FBI,(Federal Bureau of Investigation), est une agence de police judiciaire fédérale des États-Unis. Cette organisation peut traiter plus de 200 crimes fédéraux sur le territoire américain. Ses compétences vont du contre-espionnage et de la lutte anti-terroriste à la lutte contre le crime organisé (mafia), aux enlèvements ou à la collecte de renseignements généraux.

      5. kelvinator dit :

        Le whistleblower agit à titre personnel, oui ou non?
        Ce n’est pas une tentative du deep state et la CIA de faire un coup d’État quand même…

      6. jcvirgil dit :

        @ kelvinator 9h 19

        Ben oui , avec l’ange de la mort John Brennan qui lui souffle ses interventions par derrière..

      7. kelvinator dit :

        Qu’avez-vous contre John Brennan exactement?

      8. jcvirgil dit :

        @Kelvinator 9h27

        À part d’avoir été complice dès le départ d’une tentative de renversement d’un gouvernement élu (même si c’est la pire choix que pouvait donner le système électoral américain) , en mettant sur pied le *russiagate*, c’est un être abject .

        Il a été l’exécuteur de hautes oeuvre sous W.Bush chapeautant le programme de torture à Guantanamo et dans les prisons secrètes de la CIA à travers le monde, pour ensuite sous Obama être responsable de celui des assassinats extra-judiciaires de présumés terroristes et de tous les civils qui avaient le malheur de se trouver sur les lieux de ses attaques de drones.

      9. kelvinator dit :

        Renverser un gouvernement élu? Le Russiagate? Vraiment??? Une enquête est automatiquement un coup d’État dans votre vision simpliste??!??

        Quel est la quantité de Kool-Aid conservateur ingurgitez-vous à chaque jours? Vous semblez avoir dépassé le point de non-retour…

        « assassinats extra-judiciaires de présumés terroristes »
        Vous vouliez les amener devant la justice américaine alors? Les soldats peuvent être tué sans aller devant le tribunal, j’espère que vous savez ce fait élémentaire, sinon tout le monde est coupable selon votre vision beaucoup trop simpliste.

      10. kelvinator dit :

        En fait, vous l’accusez pour des choses qu’il n’a aucunement faite, mais seulement parce qu’il était employé lorsque cela est arrivé. Je vous conseil minimalement de revoir la chaine de responsabilité avant d’accuser aveuglement.

      11. kelvinator dit :

        @jcvirgil
        Je vous recommande cet article d’Axios qui parle de la manière de Trump de lancer des accusations sans fondement, et à quel point cela est mauvais pour ceux qui défendent la vérité. Insinuez sans preuve une multitude de crime ne fait qu’amener de l’eau au moulin de la désinformation, comme vos précédent post le montre.
        https://www.axios.com/donald-trump-attack-opponents-suspicion-8d6be62d-bf84-4c4a-a2f9-e33afcdef5d6.html

      12. jcvirgil dit :

        @Kelvinator

        Défendre le milliardaire Sirois qui a fait fortune en spéculant et en mettant des familles dans la misère et le psychopathe Brennan vous vous surpassez !

        Continuez à vous abreuver dans la désinformation pour les nuls. Ça va bien avec votre esprit simpliste.

        Voyez comme c’est facile de sortir l’insulte quand on manque d’arguments 😎

      13. jcvirgil dit :

        Pas Sirois, Soros évidemment.Quelle plaie ce correcteur !

    3. simonolivier dit :

      La CIA n’a pas été conçue pour renverser des gouvernements démocratiquement élus. Ha non! Parlez-en aux Chiliens. La CIA a justement été créée pour, entres autres, renverser des gouvernements qui menaçaient les intérêts des USA. Et tiny n’a pas été élu démocratiquement, Mme Clinton récoltant près de 3 million de votes de plus que le gros plouc.

      1. jcvirgil dit :

        @ Samati

        Déplorable toi-même, incapable d’argumenter sans insulter ceux qui ne partage pas ton avis .

        Quel manque de classe !

    4. ghislain1957 dit :

      @ Gros Toton

      Encore et toujours les théories du complot! Ça devient lassant votre rengaine ainsi que celle de Benji. Je vous l’ai dit l’autre jour, faite comme votre idole. Une faillite (vos interventions) et repartez sous un autre nom.

      La CIA et les autres agences de renseignement sont là pour protéger le pays et avec votre gros clown en place, ce pays a besoin encore plus d’être protégé.

    5. Benton Fraser dit :

      Si Trump respectait la loi et la Constitution américain, il n’y aurait pas d’alerte et les lanceurs d’alertes seraient tuent….

      Vous oubliez (volontairement) le cadre légal de la destitution.

  25. Gilbert Duquette dit :

    Au rythme où les conversations du Donald sont transférées sur ce serveur, je crains qu’il soit plein d’ici peu.

  26. ProMap dit :

    Grosse Tétine – Ben si ça prend  » la CIA et et les autres agences de renseignement  » pour empêcher que ce pays bascule vers la dictature parce que les grandes pointures de cette administration n’ont pas le courage de le faire, ben CIA GO, GO, GO, batinse!

    1. Boileau dit :

      Ce n’est certainement pas au département de la santé à défendre le pays … quoique probablement oui, celui de la santé mentale!

  27. Layla dit :

    Ça va vite…si et encore si…certains vont se dire tout comme moi ce matin, voyant toute la manne d’information qui sort et que le scandale grossit s’ils avaient mis leur culotte avant, s’ils avaient oser intenter cette procédure avant qui leur donne les coudées franches…si et si
    Et ma soupe aux légumes m’a parlé😉

    Jeudi je sors les légumes de mon frigo pour me faire une soupe aux légumes…j’avais des oignons du céleri des carottes et je pouvais ajouter une conserve de tomates, mais je n’avais plus de bouillon de poulet maison, OK 👌 j’avais des cubes Knorr, si au moins j’avais eu du Bovril mais non. Pas de concession je veux la totale. Je remets le tout au frigo.

    Ce matin, j’ai un bouillon de poulet maison sur ma cuisinière, j’ai mes légumes de jeudi mais en plus j’ai du chou, du panais et du navet et un zucchini et au diable la conserve de tomates.

  28. Toile dit :

    Que la pointe de l’iceberg. Comme disait l’autre, le pire est à venir mais l’ampleur connue du pire restera toujours moindre que l’ampleur réelle du pire.

    1. Louise dit :

      Toile

      Vous philosophez ce matin ! 😊

      1. Toile dit :

        Surdose de caféine !

  29. chicpourtout dit :

    Photo de l’article: Le ministre russe des Affaires étrangères Sergei Lavrov, l’ambassadeur de Russie aux États-Unis Sergei Kislyak, et Donald Trump lors de la rencontre du 10 mai 2017.

    A chaque fois que je vois cette photo je frémit… c’est l’image emblèmatique de la CUPIDITÉ, de l’Imbécilité et de la trahison à son paroxisme.

    1. Toile dit :

      Même effet chez moi. Déjà au moment de sa diffusion, soit il y a qq mois, et encore plus intense actuellement vu que plusieurs morceaux de casse tête donnent tout le relief et la justesse de la trahison.

    2. J’y vois aussi l’image du bonheur d’un enfant d’enfin faire partie des plus « grands »

    3. onbo dit :

      Exact!

      Trump révèle un secret d’état américain puis dit aux deux ruses: « J’en sais des affaires moi! »
      Les deux russes disent à Trump en riant: … « Vous savez bien qu’on sait tout ça par nos sources »
      Et Trump de rire jaune en disant: C’est vrai? vous saviez ça aussi!
      Et les deux russes de se regarder en éclatant de rire. « You’r a friend Don »
      Et Trump est très très très content de lui!

    4. gigido66 dit :

      La photo parle d’elle-même…une image valant mille mots.
      N’est-ce pas lors de cette rencontre qu’ils ont ri au congédiement de Comey…
      “Un emmerdeur de moins sur notre chemin…vas-y camarade Trump, tu fais un bon boulot, passe- leur un sapin à ces foutus Américains. Dors sur tes deux oreilles tant que tu fais une bonne job dans la démolition de la démocratie, on va protéger tes fesses!”

    5. chicpourtout dit :

      En fait, cette image est si forte… elle représente à elle seule l’ère  »Trompe »…

  30. Igreck dit :

    Le Parrain
    Lors de sa conversation avec le président ukrainien, c’est un peu comme si le président américain avait lancé : « C’est un beau pays que vous avez là, ce serait dommage qu’il lui arrive quelque chose. » Donald Trump s’est (ainsi) de nouveau comporté en chef mafieux.

    https://www.lapresse.ca/debats/editoriaux/201909/27/01-5243173-donald-trump-comme-un-chef-mafieux.php

    1. Madalton dit :

      La même phrase dite à Stormy Daniels au sujet de son enfant…

      1. Haïku dit :

        En effet.👌

  31. Boileau dit :

    Comment est-il possible qu’un « soi-disant » président aie pu penser que la divulgation volontaire de sa conversation téléphonique, même si elle était expurgée, le disculperait ?

    Pour un agresseur en série (tout comme pour les tueurs en série), le sentiment d’invulnérabilité va toujours croissant jusqu’à l’erreur fatale!

    Et dans le cas de Trump, l’erreur risque d’être fatale, car il n’est pas seule dans son rafiot qui prend l’eau!

    1. Boileau dit :

      Autre réflexion!

      Pourquoi les rats au sénat répouxblicain ne peuvent-ils pas quitter ce rafiot?

      La plupart ne savent pas nager et ils savent que Trump a confisqué tous les gilets de sauvetage.

      Je leur conseil de ne pas attendre que la tempête n’atteigne une catégorie 5 .

      Tempête que le trump qualifiera de « Huge and biggest never seen! »

    2. chicpourtout dit :

      @Boileau
       »Pour un agresseur en série (tout comme pour les tueurs en série), le sentiment d’invulnérabilité va toujours croissant jusqu’à l’erreur fatale!  »

      Oui, en effet (c’est leur narcissisme qui leur fait faire cela).
      C’est l’hubris qui assurera la perte fatale de  »Trompette » comme pour les délinquants (avec leur croyance qu’il ne se feront pas prendre).
      Et à suivre l’actualité ces temps-çi (ses déclarations, commentaires et agissements dans la presse écrite), il est vraiment bien parti pour échouer.

      Note: L’hubris est : son comportement vaniteux, orgueilleux à la démesure (voir Wikipédia pour plus d’infos). Son syndrome semble l’habiter particulièrement….

      Le syndrome d’hubris c’est  »Perte du sens des réalités, intolérance à la contradiction, actions à l’emporte-pièce, obsession de sa propre image et abus de pouvoir… Ce seraient quelque uns des symptômes d’une maladie mentale liée à l’exercice du pouvoir, le syndrome d’hubris ».
      Réf.: https://www.cerveauetpsycho.fr/sd/psychanalyse/le-syndrome-d-hubris-la-maladie-du-pouvoir-3250.php

  32. Amazonia dit :

    Pouvez-vous m’indiquer un site de pari politique ?Je vais parier $100 Que Donald Trump ne terminera pas son mandat. Si l’option suicide est proposée je la joue aussi.

    1. Gilbert Duquette dit :

      @ Amazonia

      Snas avoir de site officiel, voici certains titres d’article :

      Trump impeachment odds skyrocket to 62% on popular betting website
      Les cotes de mise en accusation de l’atout montent en flèche à 62 % sur le site Web de paris populaires

      President Donald Trump Impeachment Odds Hit 90-Day High, Speaker Pelosi Announces Formal Inquiry
      Les chances de destitution du président Donald Trump atteignent un sommet de 90 jours, depuis que la présidente de la chambre Pelosi a annoncé la tenue d’une enquête officielle

      Voici un site de pari :
      https://www.predictit.org/ et aller sur l’onglet Trump admin

      Le bet est à 66 pour et 34 contre sur la question suivante : Est-ce que Trump sera destitué au cours de son premier mandat (Will Donald Trump be impeached in his first term?)

      1. Amazonia dit :

        Merci @ Gilbert Duquette.

      2. constella1 dit :

        Merci

  33. Layla dit :

    Hier le WAPO titrait
    « L’autre scandale en Ukraine: les menaces de Trump à notre ambassadeur qui ne veut pas plier »

    C’est intéressant de lire cet article…surtout le dernier paragraphe qui résume bien l’article et mon point 2 qui est très troublant.

    « Ce que faisait Yovanovitch en Ukraine – avec ses collègues de l’Union européenne, du Fonds monétaire international et d’autres institutions multilatérales – consistait à faire un travail difficile et inlassable pour faire pression sur le gouvernement ukrainien pour qu’il lutte contre la corruption, poursuive les réformes et continue à résister à l’agression russe. Ce n’était pas à elle de faire pression sur les Ukrainiens pour qu’ils se concentrent sur ce sur quoi Trump voulait apparemment qu’ils se concentrent, à savoir recueillir des informations pour promouvoir ses intérêts politiques. Ce Trump était apparemment disposé à tirer parti de l’assistance militaire américaine – laissant potentiellement l’Ukraine vulnérable aux menaces militaires de la Russie – pour faire avancer ces intérêts politiques est choquant et profondément préjudiciable. Le fait qu’il était apparemment disposé à jeter un ambassadeur des États-Unis sous le bus dans le cadre de cet effort aggrave encore les choses. »

    En complément je vous met d’autres brides de l’article

    1-nous savions que le gouvernement avait prématurément limité… Marie Yovanovitch, à la suite d’attaques publiques contre elle par le fils aîné du président et son avocat. , Rudolph W. Giuliani.

    2-.DT a dénigré l’ambassadeur en disant à Zelensky que « la femme » était une « mauvaise nouvelle ». et notant vaguement mais inquiétant que « elle va passer par certaines choses…..
    Il est impossible de savoir quelles «choses» Trump suggérait à Zelensky que l’ambassadeur allait passer, mais il est impossible d’imaginer une interprétation anodine de ces mots troublants.

    3-Mais il ne faut pas sous-estimer les conséquences de la volonté apparente de Trump de punir un haut représentant américain et de la dénigrer dans une conversation avec un gouvernement étranger

    https://www.washingtonpost.com/opinions/the-other-ukraine-scandal-trumps-threats-to-our-ambassador-who-wouldnt-bend/2019/09/27/03ac9a00-e13e-11e9-8dc8-498eabc129a0_story.html

    1. ProMap dit :

      Layla – Merci. Très éclairant. Et que le verbatim de cette conversation « beautiful » est important. Le Congrès doit le voir et même l’entendre cette conversation. Les intonations d’un parrain débusquent la vérité terrée sous les paroles. La « femme » doit être entendu bientôt (V-12), on en saura peut-être plus.

    2. constella1 dit :

      De plus en plus troublant
      Merci Layla

  34. kintouai dit :

    HS, mais pas trop, en cette ère trumpienne où mensonges et turpitudes deviennent la norme :

    Une excellente chronique de Normand Baillargeon dans Le Devoir montre que même la science est en train de se mercantiliser. Extrait :
    «Un journaliste réputé, John Bohannon, a généré par ordinateur des articles au contenu similaire et présentant tous de graves erreurs scientifiques, des erreurs détectables selon lui par un étudiant de cégep.

    Sous le nom fictif d’Ocorrafoo Cobange, un supposé biologiste au Wassee Institute of Medicine, à Asmara (qui n’existe pas), il a soumis ces articles à 304 revues [scientifiques] dites en libre accès.

    Plus de la moitié l’ont accepté. Très rapidement, bien souvent ; sans condition, sans correction, mais contre paiement d’une jolie somme.»

    https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/563631/economie-politique-de-la-verite

    Nous sommes vraiment dans la merde…

    1. Boileau dit :

      « La liste de ces revues appelées prédatrices ne cesse, hélas, de croître, nouvelle incarnation des effets d’un modèle marchand exacerbé appliqué à la recherche scientifique. »

      Le problème n’est pas au niveau de la science, mais au niveau du financement des recherches qui attire toute la gamme de profiteurs.

      Le manque de financement gouvernemental laisse la place aux compagnies qui ont alors le contrôle sur la divulgation des résultats. On entend donc rarement parler des recherches qui n’ont pas donné le résultat attendu.

      Le même phénomène explique aussi le manque de ressource pour la révision par les pairs, étant donné l’augmentation exponentielle du nombre de recherches.

      1. ProMap dit :

        Boileau – Je ne saurais mieux dire. Voilà l’envers de la médaille de l’auto-gouvernance et de la disparition de l’État des sphères d’intérêts communs, telle la science.

    2. chrstianb dit :

      Je travaille dans un centre de recherche universitaire. Au début de chaque session universitaire, je reçois dans mes courriels un avis de formation de mon employeur pour la publication scientifique et un des thèmes concerne les «éditeurs» prédateurs dénoncés par Baillargeon. De plus en plus d’institutions universitaires prennent le problème très au sérieux.

      1. onbo dit :

        merci de cet encouragement!

  35. Moscow cocaine Mitch urged WH to release call transcript between trump ans Zelensky.

    Est-ce que ça se pourrait que lui aussi en ait assez?

    1. ProMap dit :

      marie4poches – De deux choses l’une :

      a) il connait le contenu et ne s’en fait pas, malgré la poule pas d’tête qu’est son boss ces jours-ci
      b) Il est souffrant et le GOP devrait s’en inquiéter

      Une chose est sure, ça se développe à vitesse Mach 3 depuis quelques jours. Une chance pour trump qu’il a Fox News pour lui remonter le moral, pôvre ti!

      1. Madalton dit :

        Fox News se prépare déjà à l’après Trump.

        https://www.politicususa.com/2019/09/26/hannity-trump-whistleblower.html

  36. RICK42 dit :

    On voit bien que le déballage des « trumperies » a commencé et ça va aller en s’accentuant. Le spectacle sera digne des meilleures téléséries américaines sur l présidence, sinon meilleur, car aucun scénariste n’oserait aller aussi loin dsns le spectacle de la trahison, du chantage, des mensonges, et de l’escroquerie d’un président en fonction.

  37. Apocalypse dit :

    @kintouai – 11:00

    Merci pour l’info!

    Cela dit, misère … comme si on avait pas assez de problèmes dans notre société.

  38. Pierre S. dit :

    ————————-

    LOLLLLLLLLLLLLL

    Excellent Lavrov qui ordonne a la MB de ne pas rendre public les conversation entre Trump et les
    crapules comme Vlad, MBS etc …..

    Effectivement, tu rend pas ca public, mais tu les donne a la CIA par contre.
    Apres ca tu sort l’andouille de la MB en camisole de force et tu met ca au trou pour 150 ans.
    Parce que ce doit pas etre joli joli ce qu’il y a la dedans

    Hey mon Donald tu sais ce qu’on faisait aux traitres jadis ????

  39. Pierre S. dit :

    ———————–

    Le fil twitter de Donald ce matin …..

    Phrases creuses en lettre majuscule … délire de persécution …
    Ouffff le génie stable l’échappe solide ce matin … et ca ne fait que commencer ….

    Éloignez ce fou du bouton rouge des nuclear nukes svp.
    Donnez lui un big mac un coke diet et installez le confortablement devant Fox news …lolll

    1. Benton Fraser dit :

      Pour se défiler, Trump n’aura aucun scrupule a mettre le feu au pays!

  40. Pierre S. dit :

    —————————-

    Regardez la photo ci haut ….
    Est ce que vous croyez Trump quand il dit que les démocrates sont le vrai probleme aux USA ?

    Benjen, grosse tetine etc … explication requise

  41. MarcoUBCQ dit :

    Je l’ai déjà écrit au sujet de cette photo, mais je n’ai jamais vu Donald sourire de façon aussi naturelle. Ça indique un réel bien-être de sa part, et c’est très mauvais signe pour un président des États-Unis. Il traite ses compatriotes de traîtres et pourtant lui…

  42. Alexander dit :

    Le fameux deuxième serveur qui filtre les communications parallèles, est-il encore accessible? Me semble qu’à la place des trumpistes, j’aurais effacé toute donnée compromettante. Pas sûr qu’on va jamais retrouver ces données sensibles.

    Ces bandits ont sûrement déjà détruit bien des données incriminantes.

    À moins que des gens du renseignement les ai copiées en douce et que ça ressorte.

    Sortir les squelettes du placard. Un par un.

    1. Benton Fraser dit :

      Ils en font plutôt un « résumé »!

      La méthode Trump….

    2. ProMap dit :

      Alexander – La destruction de preuves est évidemment courant chez les mafiosos. À la MB par contre, cela me semble un jeu très dangereux. La version expurgée que nous avons vu implique une version intégrale. Une disparition, loin d’innocenter, augmente la preuve d’entrave à la justice. Une modification de cette version est aussi possible et aussi dangereuse. Il est possible de détecter la modification d’une image « photoshopée ». Le point faible d’une modification d’enregistrement est justement la personne qui l’exécuterait. Un peu comme le comptable d’Al Capone, ce dernier aurait eu avantage à le suicider.

    3. Madalton dit :

      La CIA l’a sûrement infiltré déjà avant le dévoilement de la transcription.

  43. ProMap dit :

    Il serait intéressant de mesurer l’impact des candidats qui se présentent contre trump à la course républicaine pour 2020. Pour l’instant, on patauge dans les ligues mineures. L’image de trump pâlissant, des noms mieux pourraient peut-être s’y risquer, mais ils devront se défaire de l’image de gentils tits pitous qu’ils ont affichée depuis 3 ans. Je ne trouve rien là-dessus. Il est vrai qu’il est un peu tôt.pour une attaque frontale.

    1. ProMap dit :

      mieux connus

    2. Difficile de mesurer l’impact. Le premier débat a eu lieu cette semaine, évidemment 45 n’y était pas et il manquait 1 candidat sur 3 et où était-il possible de voir se débat? sur Facebook! Personne n’en a parlé.
      En fait, oui on peut mesurer l’impact, il se situe à un gros zéro!

      1. ProMap dit :

        En effet pour l’instant, ça lève pas fort. Un peu trop tôt, Ils font apparemment bloc derrière trump. La trentaine de Répus qui dans le secret des dieux pourraient balancer leur parrain s’affoleraient peut-être si de gros nuages s’amoncèlent à l’horizon.de leur avenir. Suffisamment pour pousser dans le dos d’un autre candidat. Pour le GOP, un autre candidat pour 2020 est une autre façon de s’en sortir sans perdre la face en votant une destitution. Seigneur, éloignez de moi ce calice… À leurs électeurs, ils pourraient dire que « trump a perdu la course, ce n’est pas nous qui l’avons mis à la porte. » Un peu de fabulation ne fait pas de tort un jour de pluie.

  44. Pierre S. dit :

    ———————————-

    La question

    Comment deux diplomates Russes peuvent t’il être aussi décontracté et
    euphoriques même en présence d’un président américains ?

    Si ce n’est que cet imposteur est l’un des leurs.

    1. onbo dit :

      @pierre S.

      Trump ne sera jamais l’un des leurs. Trump essaie bien de paraître à la hauteur avec son rire faux. Les deux russes lui rient en pleine face et il semble pas s’en apercevoir. Les deux russes éclatent de rire, de lui je pense, parce qu’il vient sans doute de révéler qu’il a balancé son directeur du FBI. Mettez-vous à la place des deux russes. C’est pissant comme aveu de désorganisation de Trump, qui lui semble prendre cela comme « une belle complicité entre chums de haut calibre »… 😉

  45. papitibi dit :

    @ jcvirgil 13h04
    Vous oubliez que Putin a mis en prison plusieurs oligarques qui syphonnaient littéralement les richesses du pays et redressé la situation économique générale de la Russie ,qui ne s’est jamais aussi bien portée qu’aujourd’hui , avec une dette presque à zéro.

    Quand le nouveau Calife s’empare du trône, son prédécesseur ne survit jamais bien longtemps.
    Ou, s’il survit au sens biologique du terme, sur le plan politique, il est rapidement mis en terre.

    Vous évoquez Eltsine. Un saoulon. Un dépravé. Peut-être. Mais un dictateur, soucieux de se maintenir au pouvoir jusqu’à la fin des temps, ça, je ne sais pas.

    La différence la plus évidente entre Poutine et Eltsine, c’est que Poutine a duré, dure, et durera encore. Peut-être Eltsine aurait-il lui aussi usurpé le pouvoir pour 3, 6 ou 7 mandats consécutifs, mais on ne le saura jamais. Par contre, on sait que Poutine, lui, n’a pas hésité à tordre la Constitution pour ne jamais s’éloigner du pouvoir.

    Bref, si Eltsine était demeuré en place, la Russie serait-elle devenue ce succès économique que vous voyez dans la Russie de Poutine? Eltsine a hérité d’une Russie exsangue, amputée de ses colonies intérieures (ex-URSS), sans ‘classe affaires’; vous lui reprochez d’avoir favorisé quelques oligarques mais, au fait, ne sont-ils pas quelques-uns à s’en mettre plein les poches sous Poutine? Just askin’, though…

    Ailleurs, ils se succèdent les uns aux autres sur la foi des liens du sang. La dynastie des Kim en est l’illustration; et si His Holy Trumpness affiche une telle admiration pour Kim Junk Zoune et Poutine, c’est pas un hasard: il les voit comme indélogeables. Les chanceux! Alors que lui, il pourrait se faire destituer. Ouache!

    1. jcvirgil dit :

      @Papitibi

      Dans les années 90, sous la direction de Eltsine la Russie a atteint le fond du baril du point de vue économique.

      Elle etait laissée a la merci de tous les prédateurs du libre marché qui se partageaient sa depouille.

      Sa population avait même commencée à décliner . Putin a redressé la barre et arrêté le carnage.

      Je ne suis pas un expert mais force est de constater que la Russie se porte aujourd’hui beaucoup mieux économiquement malgré les sanctions économiques américaines.

      Son rapprochement de la Chine , ses échanges économiques et son implication dans le méga traité commercial des nouvelles routes de la soie lui permettent d’envisager l’avenir avec optimisme
      .
      Putin s’en met-il plein les poches? Je n’en doute pas , tout comme les milliardaires du monde occidental qui avec l’aide des politiciens a leur botte creusent chaque année l’écart de la richesse entre eux et les autres classes de la société .

      1. papitibi dit :

        Oui,sous Eltsine l’économie était moribonde. Et oui, sous Poutine, ça s’est amélioré.

        Mais si Poutine avait précédé Eltsine et pris la Russie au rebond de la chute du mur, aurait-il fait mieux? Si Eltsine avait présidé aux destinées de la Russie en lieu et place de Poutine, à l’époque Poutine?

        C’est ça mon questionnement.Et Sur le plan MORAL, Eltsine aurait-il pu faire pire?

  46. L’ordure de Brennan confirme ce que je disais hier :

    https://twitter.com/JohnBrennan/status/1177917399254872064?s=20

    Voici la prochaine phase, les agents de la CIA vont maintenant se mettre à fuiter des informations qu’ils ont obtenu de source secondaire ou tertiaire et ils vont se cacher derrière le statut de lanceur d’alerte pour ne pas faire face à la justice. Un coup d’état clair, net et précis.

    1. Richard Desrochers dit :

      C’est clair, net et précis pour un esprit qui ne l’est pas. Avez seulement lu (et compris) la plainte (ou même le « résumé ») ? Ça c’est net, clair et précis.
      Si les sources anonymes vous font sourciller, qu’avez-vous de sérieux à opposer, quand même la MB s’émeut ?

      1. Richard Desrochers dit :

        Il est clair en tout cas que vous ne savez pas ce qu’est un coup d’état. Ça ne se fait pas dans les règles. Les Démocrates en ce moment suivent les règles. Ceux qui ne les respectent pas sont à la MB.

    2. Pierre S. dit :

      ———————-

      Le coup d’état c est le vol de l’élection par trump avec la sortie illégale de Comey
      a 11 jours du vote pour plomber la campagne d’H Clinton … la job des Russes a
      également contribué a faire rentrer la grosse andouille a la MB.

      Les russes ont high jacké la MB

    3. ghislain1957 dit :

      @ Gros Toton

      Vos pilules ne sont plus assez fortes… Vite un rendez-vous chez votre médecin!

    4. jcvirgil dit :

      @grosse tetine 14h16

      Vous mettez le doigt sur un gros bobo. Brennan le grand maître de la torture sous W.Bush et des prisons secrètes de la CIA, nommé directeur par Obama, chargé du programme des assassinats extras-judiciaires à l’aide de drones, a politisé une agence qui doit par son essence même être apolitique et l’a mise au service d’un parti politique dans le but de renverser un président élu .

      La suite nous dira comment tout ça va se terminer.

    5. gl000001 dit :

      L’anonymité vous dérange ? Elle vous arrange vous par exemple.
      Un analyste de la CIA anonyme a plus de crédibilité que vous.
      Pour vous donner de la crédibilité … vous faites quoi dans la vie ? Vous êtes gérant-adjoint à votre cinéma, au moins. Depuis le temps !!

  47. Gilbert Duquette dit :

    @ M. Virgil

    J’aimerais connaître votre opinion sur le fait que le lanceur d’alerte a été voir la conseillère légale de la CIA qui elle a décidé d’aller consulter qui d’après vous??? Eh oui la Maison-Blanche. Et après avoir consulté les avocats de la Maison-Blanche, elle a déterminé que la plainte du lanceur d’alerte était raisonnable.

    L’agent a d’abord soumis ses préoccupations de façon anonyme à Elwood, Elwood a discuté des accusations de l’agent avec des représentants du ministère de la Justice et l’avocat de la Maison-Blanche John Eisenberg avant de déterminer que les préoccupations avaient un « fondement raisonnable ».
    https://www.law.com/corpcounsel/2019/09/27/cia-general-counsels-role-in-trump-whistleblower-complaint/?slreturn=20190828141337

    Je crois que la CIA n’a pas agit pour torpiller Trump car sinon, elle n’aurait pas pris le temps d’aller les consulter.

    1. jcvirgil dit :

      Ok vous tenez un point. Mais il ne faut pas oublier que John Brennan le directeur de la CIA sous Obama a comploté pour lancer le *russiagate* , dès l’arrivée de Trump au pouvoir .

    2. Layla dit :

      @Gilbert Duquette
      « Je crois que la CIA n’a pas agit pour torpiller Trump car sinon, elle n’aurait pas pris le temps d’aller les consulter. »

      Très bon point.

  48. chrstianb dit :

    @jcvirgil
    https://richardhetu.com/2019/09/28/ce-que-trump-a-dit-aux-russes-et-aux-saoudiens/#comment-145296

    Non, la dette russe n’est pas à zéro. Elle augmente constamment : elle est à 13 000 milliards roubles (268 milliards $ CAN)
    https://d3fy651gv2fhd3.cloudfront.net/embed/?s=russiagovdeb&v=201906291028V20190821&lang=all&d1=19190101&d2=20191231&type=type=spline&h=300&w=600
    Noter le saut en 2015. C’est la guerre au Donbass?
    Extrait du site
    https://fr.tradingeconomics.com/russia/government-debt

    1. jcvirgil dit :

      @christianb 14h47

      Pourtant cet article nous explique comment la Russie a réduit sa dette à zéro. Qui croire ?

      https://fr.rbth.com/economie/83523-taux-dette-publique-russie

      Ok vous allez probablement me dire que c’est de la désinformation . Pourtant un autre site BFM Business dans un article daté de mars 2018 ,nous apprend que :

      Le tableau n’est toutefois pas si noir, en témoigne la bonne santé de certains secteurs comme l’agriculture. Le taux de chômage atteint 5,1% (contre 8,9% en France) et la dette publique seulement 15,6% du PIB (96,5% pour la France). La hausse des prix semble s’être stabilisée : 3,8% en 2017 contre 15,5% en 2015. Le secteur bancaire, frappé de plein fouet par la crise de 2008, et exposé du fait de la multitude d’établissements existants, est également en passe d’être restructuré.

      https://bfmbusiness.bfmtv.com/monde/cinq-chiffres-pour-mieux-comprendre-l-economie-russe-1397534.html

    2. Samati dit :

      @ chrstianb

      Il ne faut pas oublier que l’économie russe est plus petite que les économies du Canada et de l’Italie, malgré une population de 3 et demi fois supérieure et cela malgré une production de pétrole et gaz importante.

      L’espérance de vie des citoyens russes se situent à un peu plus de 72 ans, un niveau digne des pays en développement (autrefois appelé tiers monde).

  49. Pierre S. dit :

    ———————————-

    FOU RAIDE …

    Début des procédures de destitution du pire président des USA.
    Et ses partisants crient au coup d’état ….. ha ha ha …..

    Dans la majorité des pays démocratiques, il sera soit déja en prison.
    Incroyable d’endurer et de défendre une telordure à la tête du pays.

  50. Pierre S. dit :

    ——————-

    By the way …..

    Si vraiment la CIA avait voulu règler le cas de l’andouille en douce …
    Il aurait pris une balle dans le front ou aurait fait un arrêt cardiaque depuis longtemps.

    Mais s,aurait été trop facile, la ils y vont par les voies officielles, preuves à l’appuis pour
    le dégommer dans les règles de l’art et exposer publiquement toute sa médiocrité.
    Et la raison en est simples, ils veulent éviter les débordements de sa bases hystérique
    intolérante et stupide qui pourrait plonger le pays dans le chaos comme Trump le souhaite si ardemment.

    Car la vérité est que cet imposteur en a rien a cirer des USA, il veut simplement demeurer POTUS pour
    se garder à l’abris total de la justice.

    1. fylouz29 dit :

      La CIA a déjà tenté cela en 2002 avec George W. Bush, et ils se sont vautrés.
      « Quis custodiet ipsos custodes ? »

      1. chrstianb dit :

        De quoi parlez-vous? Un coup d’état de la CIA tenté contre GW Bush en 2002 ??????

      2. Madalton dit :

        L’épisode du pretzel lors du super Bowl?

  51. Apocalypse dit :

    HS – vraiment beaucoup, mais c’est drôle:

    https://www.lapresse.ca/voyage/asie/arabie-saoudite/201909/28/01-5243255-arabie-des-amendes-pour-les-touristes-violant-la-decence-publique-.php

    Ces gens ne savent toujours pas que nous au sommes 21ième siècle.

    1. xnicden dit :

      MDR! Mais il faut bien qu’ils commencent quelque part, ça ve leur prendre des touristes pour le projet de MBS de super cité dans le désert.

      https://www.wsj.com/articles/a-princes-500-billion-desert-dream-flying-cars-robot-dinosaurs-and-a-giant-artificial-moon-1156409756

      Taxis volants, pluie par ensemencement de nuages, restaurants étoilés, robots dinosaures, hôpitaux d’avant-garde, combats de robots, lune artificielle, etc.

      Au fond, derrière sa fascination pour les scies électriques, MBS est resté un garçon de 6 ans.

      1. Henriette Latour dit :

        xnicden

        trump a deux ans. Les grands de six ans le fascinent. On comprend maintenant bien des choses! 😂😂

    2. gl000001 dit :

      Ils vont attendre ma visite très longtemps !!

      1. Henriette Latour dit :

        gl000001

        Et la mienne alors! Ils veulent le beurre et l’argent du beurre. Les seuls qui peuvent se payer un voyage en Arabie saoudite pour profiter de tous ces gadgets sont des occidentaux qui boivent, ne sont pas vêtus correctement selon eux. C’est avec les amendes qu’ils feront de l’argent.

  52. Benjen Stark dit :

    Brennan est complètement cinglé ou quoi? Il appelle maintenant ouvertement à la sédition?

    1. chrstianb dit :

      Non, à dénoncer les actes illégaux.

    2. fallaitquejteuldise dit :

      Sédition:  « incitation à l’émeute, à la révolte et au soulèvement contre la PUISSANCE ÉTABLIE »😂😂😂😂😂😂😂

    3. ghislain1957 dit :

      @ Benji

      Vos interventions font partie des sédiments sur ce blogue.

  53. Adel dit :

    Tout ce salissement est inutile … Il sera ré élu haut les mains en 2020 … Le peuple ne se dérange pas avec cela … Enfin il a try in Président qui aime son pays … Pas un traître de type Obama et Hillary … Ou de type troud’eau ou macarons!

    1. ghislain1957 dit :

      @ Adel

      Tiens! Le nouveau troll de service?

      « Il sera ré élu haut les mains en 2020 »

      Moi je dirais qu’il sera reconduit en prison « haut les mains » d’ici 2020…

    2. treblig dit :

      @Adel

      Réélu haut la main ? Avec une cote d’appréciation à 38% ? Si on exclus les homme blancs, ce sont les femmes blanches de la banlieue qui ont les plus votées pour Trump à 52%. . C’est justement elles qui se tournent actuellement le cul à la crèche avec un taux d’approbation de 44%.

      Mais bon, nous sommes à 13 mois des prochaines élections. Une éternité en politique

    3. fallaitquejteuldise dit :

      Êtes-vous la sœur de @Paquerette ou de @benjen ou l’amoureuse de grosse tétine?

    4. constella1 dit :

      Tiens une nouvelle troll ou un je ne sais pas
      C’est benj qui se réincarne ?🙄 Ou sa copine,son ami selon le cas?🙄

    5. Lecteur-curieux dit :

      Haut les mains ? En passant par le Club Med ?

      Le message serait tout de même plus positif moins intolérant de la différence.

  54. Pierre S. dit :

    ———————-

    Trump appelle bien à la guerre civile depuis pres de 3 ans et ca pas l’air de te déranger.

    1. constella1 dit :

      Excellent!!

  55. Pierre S. dit :

    ————–

    John Brennan appelle juste les gens à dénoncer les actes et les paroles criminelles
    d’un imposteur qui se croie au dessus des lois. Cette présidence doit être destitué.
    Trump est non seulement dangereux mais toxique.

    Il risque de plnger les USA dans le chaos total.

    1. onbo dit :

      Nous risquons bientôt d’apprendre ce qu’a dit Trump aux Russes et aux Saoudiens. pour la raison que jusqu’à maintenant le lanceur d’alerte a soumis une plainte crédible et sérieuse, mais aussi un texte écrit selon tous les critères d’une excellente littératie.

      À preuve, le représentant Ratcliffe du Texas y va vaillamment de son feutre sur les points importants et les faits saillants. Un prof émérite donne la cote A au lanceur et explique pourquoi.

      Ce qui expliquerait en partie, faute de devoir tout expliquer parce que le texte est limpide, bref, clair et précis, qu’on en serait déjà rendu à la fin de semaine prochaine, ou avant, à exiger par subpoenas les originaux cachés dans la boite noire du vol Wasington-Moscou et du vol Washington – Ryad…. 😉 😉

      https://www.nytimes.com/2019/09/27/opinion/whistleblower-complaint.html

  56. fallaitquejteuldise dit :

    Photo:

    Sergei Lavrov: (en russe) « on l’a faite !»
    Sergei Kislyak: (en russe) «  pis l’gros y pense qu’on rit avec lui! »
    Trump: « les gars dites pas des niaiseries je vais être obliger de soudoyer quelqu’un pour qu’on cache le tape de la conversation! »

  57. jeanfrancoiscouture dit :

    @Apocalypse, 15:10.

    Merci pour le lien. C’est en effet assez drôle. L’Arabie saoudite ouvre ses portes au tourisme dit «de masse» mais se propose d’enquiquiner ses invités pour des questions de longueur des jupes et autres détails anodins.

    Je rappellerais au prince dit «réformateur» ces mots de Plutarque: «L’intimité est funeste à toute grandeur.»

    Bref, plus vous il va faire venir du monde chez lui tout en leur mettant des bâtons dans les roues pour des vétilles, plus il va valider les raisons de se tenir loin du Moyen-âge politico-religieux.

    1. Haïku dit :

      @jeanfrancoiscouture
      Je suis de tout coeur avec votre commentaire. Bingo! (Comme d’habitude.)👌

  58. el_kabong dit :

    @benjen et grosse tetine

    De toute évidence, vous employer des expressions qui vous dépassent… c’est ce qui arrivent quand on répète comme des perroquets les opinions de vos sites de réalité alternative (qui ne savent pas plus que vous de quoi ils parlent)…

  59. titejasette dit :

    Quelqu’un peut-il me dire la suite des choses ?

    -si Pompeo refuse de se soumettre aux subpoenas;

    -si la Maison-Blanche qui a sévèrement restreint la distribution des mémos, refuse de transmettre les retranscriptions de conversations téléphoniques de Donald Trump avec Vladimir Poutine et trois dirigeants saoudiens, dont le prince héritier Mohammed ben Salmane ?

    Que va-t-il se passer maintenant ?

    1. constella1 dit :

      Je me pose les mêmes questions

  60. Igreck dit :

    Le Donald peut bien être considéré comme un « messie » par ses zouaves. Pour sûr, il a été envoyé par le Père pour détruire notre planète afin que le Fils puisse revenir juger les (encore) vivants et les morts puis créer une Terre nouvelle. Les Crétins évangélistes trépignent d’impatience en s’imaginant qu’ils seront épargnés, pauvres débiles. Ceux qui ont compris le coup fourré, ce sont les Zeureux du 1% qui profitent au maximum du peu de temps qui reste. Oui, en vérité, en vérité je vous le dis, les Zétats-Zunis ont une mission divine et s’en acquittent avec zèle !

    1. gl000001 dit :

      Avec zèle ou avec Zelinsky ?

      1. jcvirgil dit :

        L’humour quel bon biais pour éviter de prendre tout ça trop au sérieux 🙂 Bon je vais aller écouter la *semaine verte* « Ils nous expliquent tellement bien comment on empoisonne nos assiettes …

      2. gl000001 dit :

        Exact. On serait bien malheureux sans l’humour.

  61. jcvirgil dit :

    @ Papitibi 22h20

    Eltsine était un ivrogne sans envergure il n’aurait sûrement pas réussi à redonner à la Russie plus de fierté et pu arrêter sa descente aux enfers des années 90..

    Contrairement à ce que peuvent penser des petits esprits manichéens de ce blogue qui sont bloqués à l’ère W »Bush *vous êtes avec nos ou vous êtes contre nous*, je ne suis pas un admirateur du régime politique de Putin. On s’entend c’est une dictature qui emprisonne l’opposition qui menace son pouvoir.

    Cependant c’est aux Russes de décider quand ils en auront assez, comme ils l’ont fait quand ils ont virés le tsar avec la révolution bolchévique et quand ils ont tourné dos au communisme . Pour le moment il semble assez populaire , ayant redonné une grandeur perdue à la Russie.

    Quand au côté moral de la chose, on s’entend moral et politique ne vont pas ensemble comme nous le prouve chaque jour la politique américaine du gouvernement Trump , une espèce de mafia qui ordonne des sanctions économiques contre l’Iran, le Vénézuéla , la Syrie, la Palestine, Cuba, propageant la famine parmi les populations qui refusent de se soumettre aux diktats de son administration de bandits internationaux.

    Au Yemen il fournit des armes à une dictature sanguinaire et participe au blocus des ports du pays dans une guerre qui a déjà fait des centaines de milliers de morts dans la population.
    À l’interne il augmente le fossé des inégalités en coupant les impôts de sa caste de milliardaires.

    Des raisons qui devraient être à la source de sa destitution beaucoup plus que la crise actuelle.

  62. jcvirgil dit :

    Tiens et pour ceux qui veulent s’informer sur l’état de l’économie russe , un lien du ministère de l’économie et des finances de France . Probablement des serviteurs de Russia Today comme dirait l’autre farfelu.

    On y apprend que l’économie russe bien que fragile , a d’importants excédents extérieurs et des finances publiques saines après un ajustement drastique.

    https://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/RU/situation-economique-et-financiere-de-la-russie-mai-2018

  63. papitibi dit :

    @ jcvirgil 8h47
    Cependant c’est aux Russes de décider quand ils en auront assez, comme ils l’ont fait quand ils ont virés le tsar avec la révolution bolchévique et quand ils ont tourné dos au communisme . Pour le moment il semble assez populaire , ayant redonné une grandeur perdue à la Russie.

    Eltsine, un ivrogne sans envergure? Difficile à nier.
    Par contre, ce n’est pas parce qu’il es trop saoul pour conduire un bulldozer ou une déneigeuse que les routes ne seront pas construites puis déneigées.

    L’État, c’est plus que son Président élu; c’est aussi une machine… or Eltsine, justement pcq il n’avait pas d’envergure, ne pouvait pas NUIRE autant que Poutine qui lui, est un joueur d’échecs, un manipulateur. Avec un agenda…

    Le maire d’une ville a beau être un analphabète insignifiant, la ‘machine’ peut se suffire à elle même; suffit d’un bon DG, qui peut-être aura été nommé par un maire précédent! Évidemment, je caricature un peu…

    = = =

    C’est aux Russes de décider quand ils en auront assez…
    Oh là là…

    À votre avis, dans une dictature (ou dans une so-called démocratie dirigée avec une main de fer…), la population peut congédier ses dirigeants?

    Vous êtes Saoudien, vous ne voulez plus du Prince ‘réformateur-égorgeur’ en jupons? Pas sûr que vous allez survivre longtemps à l’expression de vos doléances! MPeme chose en Corée du Nord, à ce qu’il me semble…

    Et dans la Russie de Poutine? Avez-vous entendu parler de ces rumeurs de dissidents empoisonnés ou autrement assassinés à Moscou ou même dans les rues de Londres? Je vais pas commencer à fouiller les sources; mes yeux n’aiment pas ça!

    = = =

    Quant aux succès de l’économie russe, ils reposent davantage sur le prix des hydrocarbures vendus aux voisins européens que sur la vigueur de l’industrie manufacturière ou de l’agriculture russe.

    Aaaah… j’allais oublier l’industrie de la guerre et les space techs; ça, ça roule…

    1. jcvirgil dit :

      Oui la population d’une dictature peut renverser ses dirigeants. Ça prend du temps du sang et des larmes mais l’histoire humaine est pleine d’exemples où ça s’est fait.

      Quand à notre ami Vlad, il semble que suite à sa réforme des retraites et à la contestation de la jeunesse russe ,ça pourrait arriver plus vite qu’on pense.

      Mais pour être remplacé par qui? Un libéral comme lui qui suit le modèle capitaliste à la lettre avec une oligarchie qui s’engraisse pendant que le peuple récolte des miettes ,ou un crypto-communiste ?

      A suivre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :