Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

250 millions : montant en dollars américains de la caution fixée par un juge fédéral de Californie en échange de la libération de Thomas Barrack, l’investisseur milliardaire et ami de Donald Trump qui a été arrêté et inculpé plus tôt cette semaine pour lobbying non déclaré au profit d’un pays étranger, en l’occurence les Émirats …

Lire la suite

Un autre nom s’est ajouté mardi à la liste déjà longue des alliés politiques de Donald Trump qui ont été inculpés par la justice américaine. Il s’agit de Thomas Barrack, milliardaire authentique qui a fondé et dirigé la société d’immobilier et de capital-investissement Colony Capital avant qu’elle ne change de nom récemment. Né à Los …

Lire la suite

Décidément, le nom de Thomas Barrack revient souvent dans l’actualité américaine ces jours-ci. La semaine dernière, le confident de longue date de Donald Trump a dû s’excuser après avoir tenté de minimiser l’importance de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi par des agents de l’Arabie saoudite. Quelques jours auparavant, le bureau du procureur fédéral de New …

Lire la suite

«Le meurtre du chroniqueur du Washington Post Jamal Khashoggi est atroce et inexcusable. Je m’excuse de ne pas l’avoir clairement indiqué dans mes commentaires plus tôt cette semaine. Je crois sincèrement que ces gestes mauvais commis par quelques personnes ne doivent pas être interprétés comme une erreur de l’ensemble d’un royaume souverain.»

Confident et allié de longue date de Donald Trump, Tom Barrack occupe une place importante quoique discrète dans l’orbite du président. Après avoir appuyé financièrement la campagne présidentielle du promoteur immobilier, le fondateur du fonds d’investissement Colony Capital lui a recommandé l’embauche de Paul Manafort comme président de son équipe électorale et dirigé le comité …

Lire la suite