Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Six électeurs de Donald Trump sur dix (61%) s’accordent pour dire qu’« un groupe de personnes dans ce pays essaie de remplacer les Américains nés dans le pays par des immigrants et des personnes de couleur qui partagent leurs opinions politiques », un principe de base de la théorie du complot raciste connu sous le …

Lire la suite

Christchurch. El Paso. Pittsburgh. Poway. Buffalo. Ces villes ont en commun d’avoir été le théâtre d’un massacre dont l’auteur a été inspiré par la théorie raciste du grand remplacement, selon laquelle l’immigration « massive », organisée ou voulue par des groupes influents, souvent juifs, démocrates, multiculturalistes ou diversitaires, entraîne une minorisation des population d’origine. Ce …

Lire la suite

Dans mon premier billet de la journée, j’ai écris qu’il n’y avait guère de doute sur l’identité de la personne qui a communiqué aux auteurs du livre This Will Not Pass l’enregistrement d’un appel téléphonique au cours duquel Kevin McCarthy, chef des républicains de la Chambre des représentants, promet d’exhorter Donald Trump à démissionner après …

Lire la suite

«Les républicains de la Chambre sont unis dans leur volonté de se battre au nom du peuple américain pour sauver notre pays du programme démocrate socialiste radical du président Biden et de Nancy Pelosi. Les Américains traversent une crise économique, une crise frontalière et une crise de sécurité nationale en raison des politiques de l’extrême-gauche …

Lire la suite

Liz Cheney semble être résignée à son éviction prochaine de la hiérarchie républicaine à la Chambre des représentants et à son remplacement par sa collègue de New York, Elise Stefanik, qui a endossé le Grand Mensonge de Donald Trump concernant l’élection présidentielle de 2020, ce qu’elle se refuse de faire. Sa rétrogradation devrait être confirmée …

Lire la suite

«Le bruit court que les leaders du GOP cherchent à évincer la représentante Liz Cheney de son poste de présidente de la Conférence républicaine de la Chambre des représentants – la femme la plus haut placée dans la hiérarchie du GOP – pour une série de raisons très républicaines : elle ne veut pas mentir, …

Lire la suite

Elise Stefanik est entrée dans l’histoire en 2014 en devenant, à l’âge de 30 ans, la plus jeune femme à être élue à la Chambre des représentants. Elle a perdu ce titre en 2018 à la suite de l’élection d’Alexandria Ocasio-Cortez. Mais la républicaine du nord de l’État de New York fait de nouveau parler …

Lire la suite