Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Vous m’avez comblé avec vos témoignages autour du thème choisi pour la dernière campagne de financement de ce blogue en 2020. Je ne pourrai malheureusement leur consacrer tous un billet à part, mais j’invite ceux et celles qui ne l’ont pas déjà fait à les lire (ici, ici et ). Je retiens que plusieurs d’entre vous avez une relation contrastée avec ce grand pays compliqué. Et je pense que Gille Gougeon, un modèle pour les journalistes de ma génération, a bien exprimé cette ambivalence dans ce texte qu’il a eu la gentillesse de partager :

«Pourquoi aimer ce pays qui :

– a usurpé le nom du continent (America) pour s’en faire un prénom;
– a absorbé le nom d’un dieu pour affirmer sa puissance sur ses billets de banques (In God we trust);
– s’affiche comme la plus grande démocratie au monde alors qu’à peine cinquante pourcent de sa population se donne la peine d’aller voter;
– perpétue la domination de « grands électeurs » par méfiance du choix librement exprimés par les citoyens;
– refuse de dépoussiérer le texte de sa constitution afin de permettre à quiconque de se procurer et d’utiliser une arme à feu.

Pourquoi donc?

D’abord parce que les citoyens des États-Unis sont nos voisins. C’est un pays que j’ai découvert avec mes parents alors que j’avais cinq ans. Ma mère y avait une cousine franco-américaine que nous allions visiter de temps à autre. À l’été de 1949, la vieille Pontiac 1939 de mon père a tenu bon jusqu’à Boston. Et j’y ai fait la découverte d’un monde qui m’a mis sur la piste de mon métier de journaliste. En quelques jours j’ai découvert les États-Unis, la mer, la télévision (que nous n’avions pas encore au Canada) et le racisme. (Sur un bout de plage, une pancarte affichait ces mots: « Gentiles only ». Ce qui signifie qu’on n’y acceptait que les non-juifs…)

Jusqu’à ma retraite, après 55 ans de métier, j’ai produit au moins le tiers de mes reportages aux USA. Le seul État où je n’ai jamais mis les pieds est Hawaï. J’aime ce pays, et surtout ses citoyens, pour cette recherche permanente de la découverte, du développement, de l’initiative, de l’autonomie et de la liberté. On y trouve de grandes qualités et les grands défauts de ces qualités. Les Américains ne camouflent pas leurs contradictions. Ils sont à la fois repliés sur eux-mêmes, mais également ouverts à donner un coup de main aux autres. Ils font de la purgation morale héritée des Quakers un paravent qui, hypocritement, les autorisent à camoufler leurs intentions secrètes. Heureusement, il y a une presse libre, indépendante et fiable pour lever le voile sur ces comportements et ces dérives inacceptables.

Pendant que le vieillissement de la population de la Chine, de la Russie et du Japon va affaiblir ces puissances économiques, les USA vivront un rajeunissement nourri par l’immigration (quoiqu’en pense Trump). J’aimerais bien voir ce pays dans cinquante ans. Ce seront mes petits-enfants qui pourront en témoigner.

En attendant, je vais continuer de découvrir ce pays avec lequel j’ai une relation d’amour-haine grâce à l’excellent blogue de Monsieur Hétu.»

P.S. : Nous achevons la deuxième journée de la troisième et dernière campagne de financement de ce blogue en 2020. Un grand merci à ceux et celles qui y ont déjà contribué, de même qu’aux autres qui le feront au cours de la soirée!

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:

31 réflexions sur “L’Amérique que nous aimons (2)

  1. gl000001 dit :

    Très beau texte.

    1. P-o Tremblay dit :

      Je lie les textes depuis leurs parutions et à chaque fois je me dis… ils aiment une Amérique qui n’existe plus…

      Un peu comme les partisans de Trump, mais a l’envers

      1. gl000001 dit :

        Ou on en aime des parties. Certains aspects. Une chose qui est sure, je l’aime de loin. Je ne vais pas aux USA pour un méchant bout !!

  2. Pierre s. dit :

    ————————————–

    Interruption abrupte de l entrevue avec Lesley Stahl par le gros fou à Trump …
    et L’imbécile de président post une vidéo de 6 seconde montrant Mme Stahl sans masque
    à la MB en ajoutant  »much more to come … »

    Much more QUOI ????

    Trump ridiculise le masque depuis toujours … et depuis qu’il est  »guérie » il crie sur tout
    les toits de ne pas avoir peur du virus, que Dr Fauci est un idiot fini, que le monde est écoeuré
    d’en entendre parler ….. etc etc etc …..

    Et c’est exactement cet attitude que Mme Stahl adopte …. c’est quoi son problème mini POTUS ???

    vraiment une longue descente aux enfer pour le fake president qui n’est même plus capable de donner
    d’entrevues moindrement sensé …… il craque, il craque le coucou.

  3. Ioan Warren dit :

    Wow … Monsieur Hétu: Merci de nous permettre de vivre notre liberté, démocratie d’expression magnfique.
    Que j,aime les Américains. ! God Bless America!

  4. Pierre s. dit :

    —————————

    les USA sont le plus magnifique réservoir de culture actuelle au monde envers et malgré tout.
    Et ca, ce n’est pas rien.

    1. CBT dit :

      Je ne penses pas, les européens surpassent les EU, ceux-ci sont un pays à la solde des modernités, tandis qu’en Europe, on retrouve les plus belles cultures du monde entier.

  5. _cameleon_ dit :

    @Gilles Gougeon

    Quel plaisir de vous lire.
    Une référence et un modèle !

    Merci !

  6. ProMap dit :

    Oui gl000001, ce texte est beau en soi. J’ajouterais qu’il nous rejoint tous, chacun de cette communauté que Mona nous a baptisés de communauté hetUSienne, avec respect pour notre hôte qui sait quand partager. Ce partage M. Hetu, vous l’avez ouvert progressivement en regard de vous au fur et à mesure de cette folie partielle qui a animé les États-Unis d’Amérique. Parce que l’Amérique est plus que ce pays pour l’instant fracturé. En fait, il fait aussi partie de nous, Américains du Nord.

  7. treblig dit :

    Le meilleur n’est jamais loin du pire aux États-Unis. D’où les récits contrastés.

    Je relatais, dans un billet précédent, la magie du baseball au Fenway Park à Boston des « boys of summer  » un après midi d’été.

    Sauf , qu’en sortant du stade, je me suis égaré aux abords d’une rue mal famée et d’une pauvreté digne du tiers-monde comme on en voit au cinéma. Tout un contraste.

  8. _cameleon_ dit :

    HS Esos (*) estadounidenses que yo amo ♥

    ♪ Keith Jarrett Standards Trio ♫ ♥

    https://www.youtube.com/watch?v=lBnwDTAoAC8&t=126s

    (*) estadounidenses Commun en espanol. Les étasuiniens en français.

    1. Haïku dit :

      @_cameleon_
      Ah le Keith Jarrett trio.
      Superbe au cube !!!
      Un grand merci !

  9. Paul Roux dit :

    Un très beau témoignage, personnel, original et touchant !

  10. _cameleon_ dit :

    (HS si je puis me permettre)

    La fois ou j’ai été déporté des US of A (Histoire véridique)

    J’ai 20 ans, en cet automne ’81.
    Après avoir cueilli des tonnes de fruits dans l’Okanagan,
    j’appareille pour le sud, avec une couple de mille piastres en poche.
    Destination: Mexico puis Guatemala.

    Reagan vient d’être élu … on préfère passer vite. Train Vancouver -> San-Diego.

    Pour faire un histoire courte …

    Afin d’allonger le voyage je m’improvise commerçant et rapporte des pièces d’artisanat
    du Guaté (comme on disais) vers Cozumel (Mexico) afin de les vendre aux nombreux touristes
    qui fréquentaient alors l’endroit. C’était alors que Cancun et Playa del Carmen étaient encore
    de paisibles villages de pêcheurs.

    Succès ! J’arrive à prolonger mon voyage de quelques semaines, sauf que …
    Tous mes sous sont en pesos Mexicain, qui du jour au lendemain, est dévalué de > 40%.

    Oups. Plus assez de sous pour retourner. Mais j’ai mon billet pour Miami.
    Je me dis, rendu là, je vais ‘monter sur le pouce’. Sera pas facile, en avril … etc.

    Sauf que je fus intercepté à l’aéroport de Miami, et placé sur un avion vers Toronto (!)
    quelques heures plus tard. Gracias a la compania de aviacion !

    Somme toute, cela reste un souvenir marquant pour moi.

    PS Jamais été fiché ni trace dans mon dossier … (à ce que je sache)

  11. Citoyen dit :

    Plutôt que d’avoir une politique de l’égo, il devrait y avoir un pays avec le souci de l’autre, la production de résultats et le bien commun comme cible à atteindre.

  12. Robert B. dit :

    Emn réponse au témoignage de M. Gougeon: Comme vous j’ai une relation amour-haine avec nos « amis » du Sud. Les USA quel contraste !, Je travaille (travaillais) en sol américain et européen, avec mon chargé de projet américain (de descendence « cajun » demeurant en Louisiane) cultivé, ouvert d’esprit, catholique pratiquant, mais qui était tellement fier de m’annoncer l’achat d’un fusil semi-automatique « ROSE » pour l’anniversaire de sa fillette de 8 ans!!!

    M. Hétu… toutes mes félicitations pour votre blogue… ma dose quortidienne!!!

    1. gl000001 dit :

      Je me demande ce qui est arrivée à la fillette de 9 ans qui avait accidentellement tué un instructeur de tir au Nevada. Mr Google me dit que la famille de l’instructeur poursuit le champ de tir. Selon eux, un enfant ne devrait pas être admis dans un champ de tir.
      Certains ont dit que 2 morts en 6 ans à ce champ de tir n’était pas catastrophique. Même pas une « tendance » !!
      Moi, mon passe-temps, mon sport, c’était le volley-ball. Personne n’est mort en 20+ années !!

  13. Quel beau texte de M. Gougeon, entièrement d’accord avec lui et à son analyse de la situation. Oui, nous avons visité de beaux endroits où on n’entendait jamais parler de politique. Malheureusement, le climat actuel me fait douter de vouloir y retourner. Tellement dommage pour ce pays!

  14. karma278 dit :

    « – a usurpé le nom du continent (America) pour s’en faire un prénom;

    Très songé le nom de leur pays. non?
    Ce n’est pas un nom, c’est un descriptif.

    Le Canada pourrait donc s’appeler « Les provinces unies d’Amérique »,
    ce qui connerait Les PUA, pas très joli, j’en conviens.

    Asbestos est devenue Val-des-sources… une nette amélioration. Reste à se débarrasser de Région de l’Amiante maintenant…

    https://www.lapresse.ca/actualites/regional/2020-10-19/asbestos-devient-val-des-sources-un-moment-historique-dit-le-maire.php

  15. Madalton dit :

    HS, le NY Times rapporte qu’une compagnie de Trump a un compte de banque en Chine et que cette organisation a payé 188 k$ en impôts en Chine. Lui qui n’arrête pas de dire que Biden a des liens avec la Chine.

    https://www.politicususa.com/2020/10/20/tax-records-reveal-that-trump-has-a-hidden-chinese-bank-account.html

    1. Danielle Vallée dit :

      Ils ont payé plus au gouvernement chinois qu’au gouvernement américain?!!!!

  16. Pierre s. dit :

    ————

    Ce jeudi ……

    OBAMA !!!

    Amen.

    1. Haïku dit :

      Dominus vobiscum….
      Ouff !..

      Et cum spirito tuo.

      1. Angie dit :

        Dies irae, dies illa…

      2. _cameleon_ dit :

        Offenbach – Dies Irae (Official Audio)

  17. stemplar dit :

    Toujours intéressants, ces tranches de vie.

    Merci à M. Gougeon, journaliste que j’ai découvert grâce à Tous pour un, qu’il animait avec classe et élégance. Souvenir non-américain que j’ai.

  18. ducalme dit :

    SUR LA CONFIRMATION DE LA JUGE AMY CONEY BARRETT

    @ karma278 – 20/10/2020 à 23:31

    En réponse à mon commentaire sur le sujet précédent, suggérant un rehearing par la Cour suprême sur le dossier des mail-in votes de la Pennsylvanie après la confirmation de Amy Coney Barrett, vous écrivez :

    ===================================================================

    « Et le surlendemain, on pourra demander un rehearing à la Cour suprême. »

    J’en doute.

    L’affaire est entendue, la cour a rendu son jugement.En principe, c’est final.
    Je ne vois aucun motif pour demander une rétractation de jugement qui pourrait une nouvelle décision sur l’affaire.

    « Stare decisis » comme disent les juristes.

    ===================================================================

    Je vous invite à prendre connaissance de l’article qui suit du Washington Port écrit hier :

    https://www.washingtonpost.com/politics/2020/10/20/supreme-court-just-made-amy-coney-barrett-loom-even-larger-over-2020-election/

    Il ne s’agit pas d’une décision sujette au stare decisis parce que :

    a) Il s’agit d’une non décision de la Cour qui, par un vote de 4-4, ne tranche pas sur une demande de suspendre une décision de la Cour d’appel en attendant une audition au mérite.

    b) Aucun motif n’est donné par la Cour puisque celle-ci ne tranche pas et de fait, il n’y a pas eu jugement, mais absence de jugement.

    c) Tout ce que l’on sait, c’est que les juges se sont également partagés sur une demande de surseoir.

    On a là une situation idéale pour une demande de rehearing où la juge Coney Barrett fera pencher l’opinion de la Cour d’un côté ou de l’autre en attendant l’audition au mérite.

    Le stare decisis ne peut s’appliquer que sur une décision au mérite et seulement lorsqu’une majorité des juges ont été d’accord, pour les mêmes motifs, sur la ratio decidendi.

    Dans le cas présent, on ne connaît que les noms des 4 juges qui auraient octroyé l’ordonnance de surseoir et ceux des 4 autres qui l’auraient refusé.

    Voici d’ailleurs tout ce qu’a dit la Cour suprême dans le dossier 20A54 :

    ======================================================================

    (ORDER LIST: 592 U.S.)

    MONDAY, OCTOBER 19, 2020

    ORDER IN PENDING CASE

    20A54 REPUBLICAN PARTY OF PA V. BOOCKVAR, SEC. OF PA, ET AL.

    The application for stay presented to Justice Alito and by him referred to the Court is denied.
    Justice Thomas, Justice Alito, Justice Gorsuch, and Justice Kavanaugh would grant the application.

    ==========================================================================

    Ce texte se retrouve sur le site de la Cour suprême, en PDF, avec le lien suivant (omettre les *** pour accéder au site).

    ***https://www.supremecourt.gov/search.aspx?Search=20A54+&type=Site

  19. Très beau texte de M. Gougeon.

    Il nous exprime dans ses mots, la fascination que nous éprouvons pour ce pays rempli de contradictions.

    Merci à M. Hétu de nous le faire partager.

  20. VTS155 dit :

    L’Amérique que j’aime – les américains ont un grand cœur.

    Nous sommes des gens qui aimons faire du camping et voyageons chaque année aux Etats Unis. Voici une histoire qui fait chaud au cœur.
    Un été nous étions à notre camping préféré à Cape Cod, proche du canal. Et une fin de journée, après avoir fait épicerie nous avons décidé de faire une promenade le long du canal. C’était superbe de regarder les bateaux, les pêcheurs et d’humer l’air salin revigorant.
    Mais, en voulant repartir, l’auto a refusé de démarrer. Que faire? Nous n’avions pas de cell à cette époque et ne voyons pas de cabine téléphonique à proximité.
    Heureusement, un couple qui revenait vers leur auto nous a approchés, en voyant le capot ouvert et nos mines perplexes.
    Ils nous ont beaucoup aidés – ils ont appelé un dépanneur, attendus avec nous et nous ont ramenés à notre site du camping avec nos emplettes! Et c’était presque 9 du soir!
    Il s’est avéré qu’il n’aurait pas été facile de trouver un taxi, ni même pouvoir appeler. Comment aurions-nous pu faire pour rentrer??

    Grâce au garage nous avons connu le nom de famille de John et de sa femme et leur adresse.
    Nous avons donc pu les remercier en leur envoyant des chocolats, des fleurs et une carte de remerciement.
    Et nous n’oublierons jamais. Oui, quel geste de leur part. C’est l’Amérique qu’on aime!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :