Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Retour dans ma chambre à coucher d’ado, quelque part en banlieue de Montréal. Étendu sur mon lit, je lis en écoutant CHOM-FM. Entre deux chansons, la voix de l’animateur m’arrache à ma lecture et absorbe mon attention. Elle mentionne le nom d’un artiste dont je n’ai jamais entendu parler – un certain Bruce Springsteen – et le titre d’une des chansons de Darkness on the Edge of Town, son nouvel album – Prove It All Night. Dès les premières paroles, je suis conquis.

Springsteen, dont j’allais rapidement découvrir les trois autres albums, fait partie de l’Amérique que j’aime, thème de la troisième et dernière campagne de financement de ce blogue en 2020. Je devrais plutôt écrire l’Amérique que nous aimons, car je vous invite à partager tout au long de la semaine ce qui vous attire encore, ce qui vous a jadis attiré dans ce pays qui a mis à rude épreuve notre affection au cours des quatre dernières années (et depuis plus longtemps pour certains). Les meilleurs témoignages pourraient faire l’objet de billets.

Retour donc dans ma chambre à coucher d’ado, où toutes ces premières chansons de Springsteen évoquant New York, de Lost in the Flood à Incident on 57th Street en passant par Jungleland, m’ont fait rêver à cette ville au point de vouloir m’y établir un jour…

The Rangers had a homecoming in Harlem late last night
And the Magic Rat drove his sleek machine
Over the Jersey State line

C’est une campagne de financement importante qui permettra à ce site consacré à l’actualité américaine d’affronter l’élection présidentielle la plus importante de l’histoire des États-Unis et les mois de turbulence, de renouveau ou de déception qui suivront. C’est aussi une campagne qui nous permettra de redécouvrir ensemble cette Amérique que nous aimons.

Merci d’avance à tous ceux et celles qui y participeront en contribuant à la mesure de leurs moyens à ce blogue qui est autant celui des lecteurs et des commentateurs que le mien.

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:


(Photo AP)

71 réflexions sur “Contribuez à ce blogue, jour 1

  1. Normand Champagne dit :

    Monsieur, Hétu,
    Vous me touchez droit au coeur avec votre lien avec le Boss ce matin. Je suis un irréductible fan. C’est avec un entrain renouvelé que je contribue à nouveau à votre excellent blogue.
    Bonne journée à vous et tous vos lecteurs.

  2. Gaétan Julien dit :

    Fait! Espéront que Trumpy va nous en donner pour notre argent quand il seras en déroute après les élections!

  3. Roger Allard dit :

    Fait. Je fournis le popcorn.

  4. Jacquelino dit :

    Pendant l’été 1981 je suis parti sur le pouce pendant deux mois pour me rendre en Californie où j’avais une lointaine parenté . C’était fréquent à l’époque de partir ainsi mais beaucoup moins maintenant car on était moins au courant des dangers de voyager sur le pouce aux états-unis . Je profitais aussi du courant de sympathie suite à la libération des otages américains en Iran par les canadiens . J’arborais fièrement un chandail avec un immense feuille d’érable rouge et je n’avais pas à attendre très longtemps pour me faire embarquer par des camionneurs américains trop content de nous remercier et de piquer une jasette même si mon anglais était à l’époque très limité. J’ai été particulièrement chanceux d’avoir frapper un monsieur absolument adorable qui demeurait à Greely au Colorado et j’ai compté sur sa gentillesse pour qu’il m’héberge et me transporte jusqu’en Californie . C’était un vétéran de la guerre du Vietnam avec une cicatrice affreuse sur son corps , il avait été doublement meurtri par la mort accidentelle de sa femme et sa fille et sa vie avait une pris une tournure tragique à partir de moment-là . J’ai connu dans mon périple que des gens affables , humains , avec des histoires qui marquent les esprits pour la vie .

  5. Frédéric dit :

    Voilà c’est fait. Suis-je seul à me sentir complètement épuisé de cet environnement politique irréel, dystopique et toxique comme jamais?

    1. Gaétan Julien dit :

      Ça achève…..

    2. constella1 dit :

      Non vous n’êtes pas le seul
      Y en a au moins une autre et c’est moi
      Si on faisait un petit sondage à ce sujet je pense que le pourcentage risquerait d’augmenter
      Mais cela démontre à quel point on peut être atteint par des actes commis par quelqu’un dans un autre pays et que l’on a jamais rencontré
      Cette crapule et ses acolytes nous grugent de l’énergie depuis quatre c’est clair
      Imaginez alors un pauvre dans ce pays qui est un être sensé et réfléchi qui essai de survivre à la COVID se bat pour payer ses factures et constate chaque jour depuis quatre ans que les chances de s’en sortir s’amenuisent un peu plus avec ce fou comme président
      Ces gens doivent être littéralement épuisés physiquement et mentalement
      Et je pense à eux souvent

      1. constella1 dit :

        Mon post était pour Frédéric

      2. gigido66 dit :

        Ils seront, pour plusieurs, atteints d’un « traumastisme post Trump » doublé d’un « traumatisme post covid ». Les Étatsuniens resteront longtemps gravés par cette période et en particulier les plus vulnérables. Un peu comme la guerre au Vietnam qui a fait des loques humaines de ces jeunes hommes qui y ont été envoyés bien malgré eux. Encore aujourd’hui, ces hommes , maintenant considérés comme « seniors » portent en eux des blessures inguérissables. Et de fois en fois, les administrations américaines remettent une petite guéguerre ici et là, juste pour affirmer leur suprématie ou tout simplement pour s’assurer un stock de pétrole …et la roue recommence à tourner laissant dans son sillage des jeunes hommes traumatisés à vie qui viendront grossir le peloton à qui on n’offre rien pour aider à passer au travers ces malchances de la vie..

  6. Parfoislucide dit :

    C’est fait. Je me répète encore sûrement, continuez votre excellent travail monsieur Hétu.

  7. Rick dit :

    Voilà c’est fait! Continuez votre beau travail avec ce blogue, monsieur Hétu! Merci à vous et aux nombreux intervenants qui s’y investissent, dont je fais partie.

  8. Lukas dit :

    Done!!! Toujours intéressant de vous lire, et j’espère pouvoir continuer à vous lire après (espérons) que les USA reviennent « à la normalité » après ce passage de 4 ans de Trumpisme… Les sujets ne manqueront pas, j’en suis sûr…

  9. gigido66 dit :

    Je viens d’inscrire ma contribution, le blogue est devenu mon roman réalité -fiction préféré…
    On va de rebondissements en rebondissements. On est super bien informé et le fait de pouvoir y mettre son grain de sel à l’occasion est un plus, car je peux communiquer avec des gens qui ont le même intérêt.
    Bravo M. Hétu du travail collossal que vous effectuez pour nous tenir au courant , bien souvent, en avant de l’information populaire. J’apprécie grandement la qualité des interventions qui sont parfois très sérieuses et bien documentées et parfois très humoristiques. Ce blogue est un bel amalgame de commentaires de pensées diverses mais souvent convergeantes.

    1. chicpourtout dit :

      @gigido 66
      En prime, ce blogue a la rigueur de diffuser des propos respectueux. Cela est très important pour moi. La qualité du ton qui y est maintenu fait toute la différence. De plus, il est agréable à lire puisque parfois on y apprend des choses intéressantes (sans tenir pour autant un discours austère d’académicien).
      Bonne continuité @M. Hétu! 🌟

  10. Andy29 dit :

    Fait.
    C’est toujours important, mais en effet, avec les élections toutes proches, on ressent peut-être encore plus le besoin d’être bien informé, notamment par votre toujours excellent blogue.

  11. Sylvie Des Roches dit :

    Contribution faite. Merci pour ces beaux texte!

  12. Eric Petitclerc dit :

    Merci pour votre blogue. Je ne suis pas abonné aux journaux, mais votre blogue je suis plus qu’heureux de participer. Ne connaissant presque rien aux détours vaseux de la politique, je suis bien content de vous lire en train d’analyser des éléments que je n’avais pas vu/compris. Merci!

  13. Pierre Goulet dit :

    Moi c’était l’album Nebraska…
    J’espère aussi redécouvrir les USA d’avant….

  14. arizonarc dit :

    Monsieur Hétu; c’est fait.
    En ce temps d’extrême gravité pour l’avenir de votre pays d’adoption et par conséquent pour l’avenir de son voisin que nous habitons, nous avons besoin plus que jamais de vos précieuses antennes pour nous aider à percevoir et à comprendre à la fois la complexité et aussi la simplicité de ce qui se passe présentement chez l’Oncle Sam.
    Bonne et fructueuse semaine.

  15. Dan Lebrun dit :

    C’est fait. Merci beaucoup pour l’information hors de l’ordinaire qu’on peut retrouver sur ce blogue

  16. Isabelle Marcil dit :

    M. Hétu
    Vous êtes mon lien avec cette Amérique que nous aimons, que nous détestons, que nous chérissons. Cette Amérique qui m’éblouie et qui reste insaisissable. Qu’en comprendre finalement? C’est une éternelle relation amour-haine qui m’épuise et qui m’alimente constamment. Vos billets sont une sorte de calmant dans ma névrose quotidienne. Merci.
    Ma contribution va de soi.

  17. gigido66 dit :

    Pour faire suite à votre demande:
    Mon conjoint et moi arpentons les Étas-Unis depuis belle lurette.
    Nous avons voyagé dans plus de 40 états de la Côte est à la Côte ouest et du Nord au Sud.
    Nous y avons séjourné plus de 5 mois en continu et non, pas nécessairement en Floride… nous avons visité de merveilleux sites naturels que la nature a offerts à ce pays. Nous avons pu constater la diversité américaine et partout, même en terrain « moins confortable » pour notre quiétude, nous avons été accueillis avec une certaine curiosité ou une certaine connivence. Plusieurs Américains nous ont reçus comme si nous étions une grande visite. Chez les Navajos, nous avons pu avoir de belles rencontres et reçu de l’aide quand nous en avions besoin. Nous avons eu des belles discussions avec des Américains au coin du feu en Californie, au Minnessota, en Ohio, au Dakota du Sud, en Louisinae, au Texas et bien d’autres endroits où notre motorisé nous a menés. Le pays est magnifique dans sa géographie. Une foule de gens sont sympathiques en dehors du volet politique!

  18. Marc Desjardins dit :

    Springsteen et ce blogue. Deux incontournables essentiels. Mon humble contribution est le reflet de l’importance de ce blogue dans ma vie.

    Marc

  19. Guillaume Thérien dit :

    Pourquoi cette fascination pour les USA ? Entre autres pour le Sud-Est avec ces gens complètement cinglés mais super attachants. Pour le football collégial (il faut vivre un Homecoming Game sur le campus d’une des grandes équipes), les madames afro-américaines dans leurs robes fleuries le dimanche matin avant la messe, un BBQ shack dans un coin reculé de l’Alabama ou un diner en Georgie après la chasse, les bayous de la Louisiane avec sa touche française, le southern drawl du Texas, la quétainerie de Graceland à Memphis ou encore le pire motel au monde au milieu de nulle part en Arkansas. Comment ne pas trouver ça fascinant ?

  20. Louise dit :

    Pour moi les États-Unis c’est le pays des vacances, le pays du soleil et de la mer. Le pays des gens chaleureux et accueillants autant sur la côte est que sur la côte ouest.

    Depuis le temps où mes enfants étaient jeunes, nous n’avons jamais manqué une année (sauf l’été dernier) pour aller nous promener sur les routes de l’insouciance, de la joie de vivre et des découvertes.
    Nous avons sillonné la côte est en voiture de Bar Harbor à Key West en passant par toutes les grandes villes comme New York, Philadelphie, Baltimore, Washington et Miami.

    Contrairement à ce qu’on pourrait croire, je me suis toujours senti en sécurité dans ce pays.
    Ce que je connais du côté sombre des américains je l’ai appris dans les journaux ou à la télévision.

    Je connais quand même l’histoire de ce pays et je savais que la division, la cupidité, la ségrégation et même la violence existaient mais le pays dont nous parlons sur ce blogue depuis quatre ans, je ne l’ai jamais vu en personne. C’est pourquoi je suis souvent déçue, perplexe et peinée.

    Je ne m’en cache pas, j’aime les américains. C’est un peuple qui ose, qui explore de nouvelles avenues qui n’ont jamais été essayées, un peuple fier et sans complexe, un peuple qui aime relever des défis.
    Malheureusement, il y a l’envers de la médaille. Toute une partie de la population refuse d’évoluer et reste accrochée aux valeurs d’autrefois. Ce qui est dommageable c’est qu’ils sont intolérants envers ceux qui ne pensent pas comme eux.

    Cependant ce qui unit ces deux opposés c’est une valeur universelle qu’ils partagent entre eux quel que soit leur appartenance religieuse ou politique: l’amour de la famille.
    Une autre valeur que je trouve très développée chez eux c’est l’entr’aide entre voisins. J’en ai fait personnellement l’expérience puisque pendant cinq ans j’ai habité six mois par année au Vermont dans un chalet que je louais sur le bord du lac Champlain. C’est là que j’ai connu le meilleur de ce que sont les américains et j’en garde de très bons souvenirs.

    Quand je critique les américains sur ce blogue, je m’adresse particulièrement aux élus républicains dans la mouvance du Tea party et de tous ceux qui prônent des valeurs que je trouve inacceptables.

    Quand les frontières seront réouvertes, je me ferai un plaisir de retourner dans ce beau pays qui fait partie des plus belles expériences de ma vie.

    1. richard311253 dit :

      Louise, là vous êtes venue me chercher.

      Très beau texte qui résume très bien ce que je pense de ce peuple souvent mal aimé.

    2. gl000001 dit :

      Excellent mais je nuancerais sur le  » sans complexe ». La majorité des gens ont un incroyable complexe de supériorité. Lorsque je parlais affaires avec eux, c’était exactement ça. Et ça vient de leur grande méconnaissance de tout ce qui est en-dehors des USA. Quand je leur parlais de ce que j’avais vu dans mes voyages en Europe, ils ne me croyaient pas. C’est très agacant.

      1. gigido66 dit :

        Comme vous avez raison, la méconnaissance de ce qu’est le monde chez plusieurs Américains est ahurissante. Ce n’est pas une blague, pour certains, le Canada? 🤷‍♀️Connais pas, encore moins des Francophones venus du même continent qu’eux, on s’est fait demander quelle langue nous parlions, et quand on leur répondait…pour eux c’était réglé, on venait de France…un petit peu véridique, mais ça remonte à loin quand même…😉
        En voyage aux USA, on se rend compte combien on est coupé du monde, les informations venues d’ailleurs passent au compte-goutte.

    3. Louise dit :

      gigido66

      Vous avez raison. Quand je suis allée en Californie, immanquablement je me faisais demander si je venais de France. Plusieurs ne savaient pas qu’il y a une province française au Canada.

    4. Madalton dit :

      Très bien rapporté. J’ai constaté la même chose. Le seul problème, ce sont les religieux fondamentalistes. Ils sont en minorité mais ils sont bruyants. Un des plus beaux pays de la planète.

  21. ________________

    Voilà, contribution en route vers votre blogue M. Hétu.
    Merci pour les moments historiques que vous partagez avec nous.
    En souhaitant que le dénouement électoral US n’inclut pas des bains de sang.

    Bonne journée.

    P.S. Impossible pour moi de « liker » depuis plusieurs semaines.

    1. larouetourne dit :

      J’ai moi aussi le même problème!

  22. Jorence dit :

    C’est fait M. Hétu. C’est toujours un grand plaisir de vous lire!

  23. Boozadvisor dit :

    Je n’ai visité les États-Unis que dans mon enfance pour aller à Disney. Ensuite, un dossier criminel pour avoir cultiver des plantes m’a longtemps empêchée d’y aller, puis finalement el toupette m’en a coupé totalement l’envie par le temps que je reçoive mon pardon. Bref, si je me passionne de la politique américaine depuis près de 15 ans, c’est strictement à cause de vous Richard. Grâce à votre plume et votre blogue que j’ai découvert dans La Presse dans le temps que je travaillais chez SNC Lavalin, entre 2 billets de service administratif, tsé dans le temps que ça paraissait bien sur un cv, dans le temps que Butch fils passait pour le pire des épais ayant brigué la présidence. Appelons ça une autre époque, rendus là. Ah ce que l’eau a coulé sous les ponts depuis! Mais mon attachement à votre blogue, et à plusieurs de ses intervenants, n’a pas changé. Si ça se trouve, il n’en est que plus grand!
    C’est donc pour ça que je vous envoie 20$, même si on est en récession et en pleine pandémie, et même si je suis en retour progressif donc pas à plein salaire. De plus, si mon projet #BongsAndFeet qui décollera sous peu sur OnlyFans devient aussi lucratif que je l’espère, ça sera 2-3 fois ça le montant la prochaine fois!
    Changez rien, continuez votre excellent travail Richard et merci encore!

  24. Merci M. Hétu d’être là pour nous. C’est fait.
    Merci à tout les intervenants – intervenantes pour vos commentaires qui très souvent me font sourire et que dire de la musique, géniale.
    Bonne continuité.

  25. Loufaf dit :

    C’ est toujours avec un immense plaisir que je contribue à ce blogue, le meilleur qui traite de la politique américaine.
    Ce blogue fait partie de mes activités quotidiennes, même si le temps me manque pour participer activement à tous les billets .Cependant, je lis tous les posts des participants , tous intéressants dans leur style.
    Bonne continuité pour plusieurs années.

  26. richard311253 dit :

    Voilà c’est fait, je fais un peu plus partie de la famille.

    Pour répondre à l’invitation de parler des USA, comment ne pas aimer le pays qui nous a donner « california dreamin des mama’s and de papa’s et que dire de la chanson qui prend un sens nouveau par les temps qui court, Bob Dylan, ‘the time they are a changin.

    Un journaliste français a écrit, avant ce prez déjanté, que les USA étaient un condensé de toutes les races, les religions et de toutes cultures et que ça marche pas toujours très bien mais ça marche tout de même. Il ajouta qu’un France, une telle diversité serait tout simplement impensable.

  27. dynopax dit :

    C’est fait une fois de plus, m’ssieur Hétu!

    Incontournable et vital dans mon cas, je consulte votre blogue à tous les jours ou presque. La qualité de vos propos, votre apport quotidien ainsi que celle des nombreux et distingués membres font en sorte de rendre le tout intéressant, divertissant et instructif tout à la fois. Longue vie et santé à tous!

  28. Roch Pagé dit :

    Monsieur Hétu, Je suis un « vieil » abonné à votre blogue, mais il faut plaisir de vous dire que je suis un « jeune » souscripteur. Votre blogue est le seul auquel je suis abonné. De plus, je lis scrupuleusement votre chronique dans La Presse. J’aprécie vos présentations et vos commentaires toujours à point. J’aime bien ceux de votre blogue pour le fait qu’ils ne sont pas trop long, donc toujours ad rem sinon ad hominem. Merci.

  29. marcandreki dit :

    Tout simplement merci M Hétu

    Je joins ici un lien vers ma chanson préférée du Boss

    Atlantic City, tirée du sublime album Nebraska (1982)

  30. Voilà M Hétu mon humble contribution! Félicitation pour votre excellente couverture de la politique Américaine!

  31. mhbdotblog dit :

    Fait

  32. larouetourne dit :

    Contribution faite! Je m’ennuie tellement des États-Unis!! J’y allais plusieurs fois pas année mais j’ai arrêté depuis l’arrivée de D. Trump. J’aime tout de ce pays fait de contrastes: la mer à l’est, les montagnes pour le ski, la sauvage côte ouest et ses parcs à couper le souffle! Ma préférée, New York la magnifique avec ses tours, pubs, parcs, musées, spectacles, galeries d’art et l’eau qui l’entoure. Je pourrais m’étendre encore sur des pages et des pages mais je vous épargne cette lecture. Merci de nous permettre de rêver de pouvoir retourner très bientôt dans ce grandiose pays!

  33. christal dit :

    Versement fait avec plaisir. J’apprécie beaucoup votre travail mons. Hétu. En souhaitant que quelque part en novembre vous aurez à chroniquer sur la défaite du salop.

  34. Cyto dit :

    Tout le monde ici semble aimer les US. En ce moment ce n’est pas mon cas.

    Je crois sincèrement que je n’aime plus ce pays depuis un très grand nombre d’années. Bien plus longtemps que Trump. Ça remonte à Clinton, je penses, mon désamour. Kenneth Star, je penses, a cloué le dernier clou du cerceuil.

    Mais je confesse une fascination. Une méfiance très grande.

    Pour moi, ce pays exporte ses problèmes et son manque de jugement, des idées fausse sur eux-même, sur le monde, qui causent un nombre effarant de misère humaine. Partout dans le monde, chez eux pour commencer.

    Ils sont les premières victimes de leur agressivité, et semblent aveuglés par la rage et la stupidité. L’ignorance.

    Ils sont des voisins irresponsables et dangereux. Ils prennent leurs décisions en fonction d’une vision imaginaire, cauchemardesque, déformée de leur propre réalité.

    Sous une présidence normale, il y a plus de responsabilité de la part des différents organismes fédéraux. On peut voir que le système a été sérieusement mis à mal depuis 4 ans, je ne pensais même pas qu’il resterait en poste jusqu’à la fin de l’été.

    J’y vois la preuve de plusieurs problèmes majeurs liés aux nombreuses maladies sociales et idéologique qui grève nos trop puissants et ignares voisins.

    Possiblement à l’interne, chez les républicain, on se méfie encore plus de VP Pence que du pantin Trump. Cette question n’a pas souvent été posée.

    Le fait est qu’ils sont à mes yeux extrèmement dangereux, pour eux-même et pour autrui.

    La voix de la raison ne se fait pas entendre là-bas, j’y vois le fruit d’un trop grand nombre d’années où sous prétexte du droit de parole absolu on a permis aux menteurs et aux répugnants de se tailler un royaume idéologique.

    à mes yeux, quand ça va éclater officiellement, on ne sera pas épargné au Québec. Personne ne sera épargné.

    Je n’ai aucune confiance que les US sont capables de régler leurs propres problèmes.

    1. jcvirgil dit :

      @Cyto 12h54

      Et voila je partage entièrement votre désillusion vis à vis de ce pays. Nous ne sommes pas les seuls plusieurs américains se posent aussi des questions sur leur pays dont la venue de Trump n’est en quelque sorte que la cerise sur le sundae immangeable que les gouvernements et la société américaine proposent au reste de la planète depuis des années.,

      La romancière Lucy Ellmann qui vient de faire paraître ce qui est selon les critiques, un des livres les plus surprenants de la rentrée , ne mâche pas ses mots quand elle parle de son pays :

      *L’Amérique est maintenant une nation paria avec un impact mondial totalement négatif.
      Je suis troublée par l’apparente passivité de ses concitoyens.
      Ils semblent souffrir d’une sorte de paralysie morale, d’inanition , vraisemblablement causée par les drogues, la malbouffe, la télévision les pièges à clics ,une piètre éducation, la pauvreté culturelle, les mensonges des politiciens, l’anxiété chronique et l’absorption obscène de soi . sans oublier la pollution (air, sol,eau, nourriture, vêtements ) qui peut maintenant faire des ravages sur les fonctions mentales . D’une certaine manière ce livre est un adieu aux États-Unis.

      https://www.babelio.com/livres/Ellmann-Les-lionnes/1230774

      1. jcvirgil dit :

        Ce qui ne m’empêche pas à contribuer avec plaisir à ce blogue . Bonne continuation Richard !

      2. richard311253 dit :

        jcVirgil et Cyto, 12h54 et 14h50

        Vous donnez un autre point de vue qui se défend……..

        Mais ne croyez-vous pas que vous décrivez une autre race d’américains, les élites politiques, les grands leaders, les financiers etc ?

        Le sujet est vaste et il y a matière à polémique.

        Je crois, principalement ces 4 dernières années, que les américains on déviés suffisamment pour que tout leur pète au visage. Les institutions craquent, le racisme systémique, la violence, le 2ième amendement, mal compris et pas adapté au 21 siècle.

        Ce que je vais avancer ici, vaut ce que ca vaut, Les américains est le genre de peuple qui a la colonne pour se sortir du bourbier dans lequel ils s’enfoncent depuis des décennies.

        Quand ? Comment ? Qu’est-ce qui va les faire démarrer vers une société libre et influente positivement ? Ppossible et probable et peut être ni un ni l’autre

      3. kelvinator dit :

        Les USA sont devenu la Floride du Monde!

      4. Cyto dit :

        @richard311253

        Les puissants ont encouragé et promu cette pensée tordue dont je parles. Par opportunisme et courte vue. Arrogance.

        N’importe quel obervateur extérieur peut observer la dérive actuelle, mais c’est un écosystème de pensée qui s’est mis en place graduellement, c’est un symptome d’une maladie identitaire bien installée, de longue date.

        Est-ce qu’ils vont s’en sortir? L’histoire nous apprend qu’ils vont chutter encore avant de se prendre en main.

        Est-ce que ça va être lent, ou s’accélérer? Est-ce que ça sera la révolution russe ou la chute de l’empire romain? Je ne sais pas.

        Entre-temps, la Russie ou la Chine, ou une autre puissance qui émergera, prendra la place. Probablement.

        C’est ce que je penses.

  35. melailleurs dit :

    Comment ne pas contribuer à ce blogue que je consulte systématiquement plusieurs fois par jour? Permettez-moi de vous remercier de votre travail acharné et de la vivacité de vos textes. Si je dois lire sur les aberrations qui se passent au sud de la frontière, je préfère le faire en m’abreuvant à votre plume, cher M. Hétu.

  36. marc lussier dit :

    Bonjour Richard. Je suis un lecteur assidu de votre blogue et j’aimerais contribué quoique modestement. Sauf que je ne suis pas abonné ni à PayPal, ni Twitter, ni Facebook, ni fuck all. Je n’ai ni GPS ni téléphone intelligent. C’est tout dire. Mais je pourrais vous faire parvenir un chèque…
    Marc Lussier
    Ste-Émilie de l’Énergie, Qc
    PS. by the way, je possède ‘La route de l’ouest’ que j’aime beaucoup.

  37. constella1 dit :

    Mon souvenir des usa est différent de ce que l’on en dit aujourd’hui lorsque j’y allais presque tous les étés avec les enfants
    Caroline du sud , Virginie ou Floride en camping les premières années puis en condos en bord de mer par la suite ,
    Heureux souvenirs mais aussi des incidents de voyages dignes parfois des pires cauchemars mais qui ont toujours aboutis à une fin heureuse.
    Genre se retrouver en plein Harlem la nuit parce que perdus et nous faisant rappeler de déguerpir au PC par les dangereux eux- mêmes
    Ou ce portefeuille que j’ai oublié sur le top de la voiture en pleine Caroline du sud profonde et la fois où on m’a volé mes chèques de voyage où j’ai dû me démener comme une bonne au poste de police de la place pour leur expliquer mon désarroi et que j’avais tout perdu…
    Mais plusieurs situations très drôles également
    Comme la fois ou mon fils extrêmement doué qui avait un sens de l’orientation à toute épreuve déjà à 6 ans et qui est venu à là rescousse de son père
    Il reconnaissait plus les routes à suivre que son père qui lui parlait très mal anglais en plus
    Alors lorsque mon ex a demandé à un agent,la route pour revenir à Fort Lauderdale , il a dû répéter au moins dix fois le nom de la ville sans jamais que l’agent ne saisisse le nom
    Moi je riais comme une vraie folle les larmes me coulaient et les enfants aussi quand soudain mon garçon se faufile la tête entre les deux bancs avant et crie au monsieur
    FORTLAUDERDALE
    Et l’agent de répondre ah F…. dale!!
    Oh yes yes
    Take the road etc etc ….
    La honte je vous dis
    Lui humilié par son garçon de six ans n’a plus dit un mot de tout le retour du chemin
    Les enfants et moi on en rit encore chaque fois que l’on se remémore ce voyage en Floride

    1. gigido66 dit :

      Ha! la prononciation …comment bien entrer dans la tête des Amèricains?
      Essayez de bien prononcer, appuyez sur toutes les syllabes pour qu’ils vous comprennent et c’est foutu…nada, niet, rien!
      Nous articulons trop pour eux, nous mordons trop dans les mots et les accents toniques étant plus ou moins respectés, ils nous regardent et n’associent aucun de nos sons émis à une de leur réalité. Ils ont une diction beaucoup plus relâchée…une bouche plus molle et glissent sur les mots….
      Au resto, dans les début de nos périples, il fut extrêmement difficile d’obtenir du « lait »…comment bien prononcer « milk »? Ce fut épique!
      Petit jeu: Je vous mets au défi de prononcer Wikes-Barre….😉

      1. constella1 dit :

        Gigido66
        En effet hahaha on a beau le faire mollement ou tres articulé parfois rien n’y fait
        Petit jeu Votre mot est un défi en soi hahaha
        Mais y a pas mal pire que nous pour l’accent en anglais
        Lorsque j’étais en France pour un stage d’étude y a un gars qui se vantait de jouer de la guitare et particulièrement du Mekatardy Alors moi je lui ai fait répéter au moins cinq à six fois avant que je ne comprenne que c’était Paul McCartney😬

  38. Guy lebrasseur dit :

    C’est fait.Merci pour votre beau travail d’informatoon quotidienne,M.Hétu.!

  39. Hubertine dit :

    Contribution faite, M. Hétu.

    Merci pour votre travail remarquable, votre blogue est devenu ma « drogue ». J’ai commencé à le consulter à l’époque du site de La Presse, par curiosité mais aussi parce que j’aime beaucoup votre plume. J’aime également lire les textes des différents intervenants, la plupart sont très intéressants et bien documentés. D’autres sont franchement drôles et me font rire un bon coup. Votre blogue me permet de connaître un peu mieux notre imposant et turbulent voisin.

    Bonne continuité.

    1. onbo dit :

      @Hubertine

      Je partage votre commentaire. Avant de faire ma contribution, l’image de ténacité d’Elisabeth Warren ( mon choix à la Présidence) m’est revenue avec l’expression qui lui colle à la peau et qui résume son engagement, sa passion, sa persistance et son savoir appliqué : « She persisted! »

      Je veux en dire autant de notre blogueur, ‘He persisted’, pour notre bénéfice personnel et pour l’espace de compréhension et d’expression uniques qu’il nous offre. Mercis avec exposants.

      Longue vie à ce blogue, sans lequel il y a longtemps, faute du recul et du recentrage continuels que ce blogue apporte au quotidien, j’aurais abandonné Trump, ses flatteurs et ses sbires à leur triste sort et fermé ma frontière à double tour, comme dans le mot ‘acte manqué’.

      1. Haïku dit :

        Bien dit !

      2. stellaire11 dit :

        Je seconde. Et merci aussi à vous onbo que j’ai toujours autant de plaisir à lire,

  40. Bonjour monsieur Hétu,

    C’est fait. Toujours et encore merci de nous informer sur l’actualité américaine. Bonne fin de journée.

    Daniel Langlois

  41. Dominus dit :

    Contribution faite avec plaisir. Vous êtes mon refuge favori sur le web.

  42. colicha dit :

    ma contribution est faite 🙂

    Un immense merci pour ce blogue

  43. Helene dit :

    Avec plaisir, je viens de contribuer.
    Vous m’êtes devenu indispensable !

  44. mhbdotblog dit :

    avec plaisir, c’est fait Merci M. Hétu

  45. captmichel dit :

    merci mr hetu je vous lis 2 fois par jour continuez votre bon travail

  46. Alain Neveu dit :

    Bonjour M. Hétu,

    Contribution faite, toujours un plaisir de vous lire, hâte de voir la suite des choses après le 3 novembre… En espérant pour le mieux pour tout le monde!!! Longue vie à votre blogue.

  47. Madalton dit :

    Contribution faite. continuez votre bon travail.

  48. yolandgingras dit :

    Eh bien voilà, j’ai respecté la tradition encore une fois 😎
    Prochain rendez-vous en 2021 !

  49. Layla dit :

    M. Hétu très heureuse d’avoir pu contribuer à votre blogue. Layla

  50. LARS dit :

    Come senators, congressmen
    Please heed the call
    Don’t stand in the doorway
    Don’t block up the hall
    For he that gets hurt
    Will be he who has stalled
    The battle outside ragin’
    Will soon shake your windows
    And rattle your walls…

    Vous c’est Springsteen, moi c’est Dylan. J’ai vu Bob plusieurs fois en concert au Canada, en Europe et aux USA. Mon dernier concert fut au Beacon Theatre de NY en novembre dernier. J’ai eu l’impression que l’Amérique y était, avec toutes ses contradictions, sa pluralité, ses extravagances et surtout sa confiance en elle-même.

    Une petite anecdote pour illustrer cette confiance. Pas longtemps après les attentats du 11 septembre je suis à NY. Je cherche le Katz’s Delicatessen, une institution New Yorkaise en smoked meat, seconde seulement à celles de Montréal. Je demande à un type du quartier si le deli existe toujours. Il me répond jovialement en m’indiquant le chemin et en précisant que le Katz’s tiendra toujours debout, peu importe ce que ce que les terroristes lanceront en bombes sur NY. Comment ne pas être fasciné par ce pays?

    Merci monsieur Hétu et longue vie à votre blog.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :