Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

La sénatrice républicaine d’Arizona Martha McSally pourrait créer un fâcheux précédent pour son parti en novembre : elle pourrait subir la défaite pour la deuxième fois en tentant de défendre un siège qu’elle avait été appelée à pourvoir par le gouverneur républicain de son État. Choisie pour combler le siège laissé vacant par le regretté John McCain, McSally, ex-pilote de l’Armée de l’air, avait été défaite par la démocrate Kyrsten Sinema en novembre 2018. Or, selon un sondage publié cette semaine, elle tire de l’arrière par 13 points de pourcentage sur l’ancien astronaute Mark Kelly dans sa défense du siège abandonné par l’ancien sénateur Jon Kyl.

Les problèmes de la sénatrice McSally inquiètent la Maison-Blanche, selon cet article de Politico, qui évoque des échanges sur le sujet entre des conseillers de Donald Trump et le chef de la majorité au Sénat Mitch McConnell. Avec le Colorado et le Maine, l’Arizona fait partie des États où les sénateurs républicains sortants seront les plus vulnérables en novembre.

Fait remarquable : le comté de Maricopa, dont Phoenix est le siège, et où l’infâme shérif Joe Arapaio a été élu et réélu, risque de virer démocrate pour de bon après avoir préféré Sinema à McSally en 2018. Mark Kelly y possède une avance de 8 points de pourcentage.

Le président est lui-même en difficulté en Arizona, tirant de l’arrière par 4 points de pourcentage sur Joe Biden, selon la moyenne des sondages de RealClearPolitics. Il avait remporté cet État par un peu moins de 4 points de pourcentage en 2016.

(Photo AP)

26 réflexions sur “Du jamais vu en Arizona

  1. Michèle dit :

    🤞🏻🤞🏻🤞🏻
    Quant à moi, ce ne serait pas un ‘fâcheux’ précédent!

    1. Haïku dit :

      Bien dit ! 👌

  2. Madalton dit :

    Bonne affaire.

  3. NStrider dit :

    Question sans réponse de ma part : Est-ce là uniquement le résultat de ce que pense la population du 45 (et si c’est le cas ça commence à sentir le roussi pour lui) ou, y-a-t-il aussi une part du résultat associé à la modification démographique de l’état depuis 2016 (et si c’est le cas ça commence à sentir le roussi pour lui et tout le parti républicain) ?

    1. Carl Poulin dit :

      @ NStrider
      En plein ça et je dirais même plus, ça commence à sentir la grosse boucane de feu de maison. Pompeo, Barr, McConnell n’arrivent pas à trouver l’extincteur pour maîtriser les dégâts que le pyromane en chef à généré. À chaque jour il met le feu quelque part et laisse les autres se démerder avec.

      1. Haïku dit :

        @Carl Poulin
        Fort bien formulé ! 👌

    2. simonolivier dit :

      @nstrider Je dirais un peu des deux. Et Mark Kelly a un atout de taille dans son camp en la personne de son épouse Gabby Giffords. Elle est encore très populaire en Arizona même si elle a du quitter la politique il ya plusieurs années.

      1. NStrider dit :

        Mercipour l’info. J’avais complètement oublié Giffords et l’attentat qui l’a forcé à se retirer de la politique. C’est certain qu’en plus de son statut d’astronaute, combiné à l’image publique de sa conjointe, ça doit faire en partant un gros capital de sympathie.

      2. lanaudoise dit :

        Mark Kelly est résolument pro-science. Que cela fait du bien. La vidéo que Mark Kelly a fait avec sa femme est aussi très touchante.

  4. Toile dit :

    Un facheux précédent ? Ma foi c’es plutôt de l’ordre du divin, dans le sens de divinement jouissif.

  5. Gilles Morissette dit :

    Ce serait le comble de l’insulte pour Tiny Brain s’il perdait le comté de Maricopa, là où l’infâme Sherif Arapaio a sévi pendant des années.

    Que l’Escroc-En-Chef ait accordé sa grâce présidentiel à un bandit semblable, lequel s’est servi de son titre et de son badge pour abuser de son pouvoir, en dit long sur l’éthique et la morale de ce président.

    On est rendu à 96 500 décès aux USA. Selon les experts, le pays pourrait défoncer la barrière du 100 000 d’ici le Memorial Day (25 avril).

    GOOD JOB WHINY TINY BRAIN

    1. jaylowblow dit :

      It’s an amazing success story!

  6. Daniel A. dit :

    @Gilles Morissette

    Une faute de frappe. Le Mémorial Day est le 25 mai (et non le 25 avril).

    1. Gilles Morissette dit :

      @Daniel A. (22/05/2020 à 12:54)

      Oups !!

      Merci pour le rectificatif. Faute d’inattention de ma part.

      Désolé.

  7. Samati dit :

    Hors sujet, mais pas vraiment

    Une autre étude impliquant plus de 15 000 personnes atteint de la COVID a démontré sa dangerosité et son inutilité. Raoult prends ça dans les dents.

    l
    @WSJ
    News and features from The Wall Street Journal

    https://on.wsj.com/3byZYZ4

    Your Home Timeline
    The Wall Street Journal
    @WSJ
    ·

    Antimalaria drugs didn’t help patients fight Covid-19, while raising the risk for heart problems and death, a new study analyzing real-world use of the medicines reported

    Malaria Drugs Provide No Covid-19 Help, Raise Risk of Harm, Study Finds
    The study found that chloroquine and hydroxychloroquine given to 15,000 coronavirus patients raised the risk of heart problems while not helping against Covid-19

  8. Madalton dit :

    Trump est en train de mettre la pression sur Moscow Mitch et prépare son excuse en cas de défaite en Arizona et de la perte de la majorité au Sénat.

  9. Encorutilfaluquejelesus dit :

    Beau masque, mais un peu slaque sur les bords. Il faut qu’il soit bien tendu pour être efficace! 😷

    Prenez-le au sens figuré!!! 😉

  10. Christian dit :

    Juste une petite correction. Phoenix fait parti du comté de Maricopa (et non une banlieu). C’est le plus gros (population) comté de l’Arizona.

    D’un residant du comté 😉

    1. Richard Hétu dit :

      Merci.

    2. simonolivier dit :

      @Christian Alors vous êtes bien placé pour nous donner une explication sur le phénomène. Est-ce que la démographie de l’état a changé ou est-ce que les gens en ont ras le bol de Trump?

  11. Loïc Duplantis dit :

    Depuis 2016, ça été désastreux pour les républicains en Arizona. L’État de Barry Goldwater est certes réputé pour son conservatisme, mais à l’image de Jeff Flake et John McCain leur conservatisme est relativement modéré. Donc l’arrivée de Donald Trump a probablement fait déserté plusieurs républicains de ce parti en Arizona. C’était d’ailleurs très serré en Arizona en 2016.

    Le président a absolument rien fait pour améliorer le sort des républicains en Arizona, surtout en se pognant avec les deux sénateurs de l’État, Jeff Flake et John McCain. En particulier en s’attaquant à John McCain qui est une icone en Arizona et qui se battait contre le cancer. Résultat, les démocrates ont obtenu la majorité des sièges à la chambre des représentants en Arizona en plus récupérer le siège au sénat de Jeff Flake qui avait décidé de ne pas se représenter.

    Depuis les midterms le républicains ne font que se tirer dans le pied en Arizona. Donald Trump continue à vouloir humilier John McCain maintenant décédé, ce qui fait que ternir son image dans cet État, d’autant plus que son adversaire, Joe Biden, est un grand ami des McCains. De plus, le siège de McCain a été accordé à Marthy McSally qui avait perdu deux mois auparavant l’élection pour le siège de Jeff Flake, ce qui donne l’impression que les républicains se foutent de l’opinion de la population et de la démocratie. De plus, McSally continue à s’associer à Trump et à prendre des positions extrêmes, malgré que c’est cela qui lui fait perdre l’élection sénatoriale en 2018.

    Tout ce désastre en Arizona pourrait être catastrophiques pour les républicains, car cela pourrait leur coûter à la fois le contrôle du Sénat et les clés de la Maison Blanche.

  12. ghislain1957 dit :

    Ça sent de plus en plus la défaite pour le gros Virus Orange de la maison brune. Je souhaite ardemment que les Démocrates ravissent la Chambre et le Congrès en plus de la Maison qui redeviendre blanche quand tRump serait défait. Il est temps de faire un grand ménage dans ce pays.

  13. SEBB dit :

    De façon étrange les « stratèges » républicain se collent sur les personnes de race blanche d’un certain âge. Ce segment de la population est en diminution en pourcentage sur la population globale des USA. Ce qui fait qu’à terme ils vont perdre de plus en plus souvent. Je ne comprend pas cette stratégie.

    1. Robert Giroux dit :

      Ils sont peut-être moins nombreux (?) mais ils VOTENT !!

  14. treblig dit :

    L’Arizona , c’est la Californie il y a 20 ou 30 ans . Les expatriés latinos ( et leurs enfants) sont désormais des voteurs de plein droit. Comme la Floride, les retraités en provenance du Nord votent plus souvent démocrates. La pratique religieuse est à la baisse et les vieux républicains meurent en laissant place à la nouvelle génération beaucoup plus geeks amoureux du soleil.

    Un lent mouvement démographique est à l’oeuvre dans le sud. Ce qui augure mal pour les républicains incapables d’ajuster leurs discours.

    Pour reprendre la chanson de Queens : . Another one bite the dust

  15. Gina dit :

    Je pense que c’est la réponse à la mauvaise gestion de trump contre cette pandémie qui sème le deuil dans beaucoup de famille . Les familles se rappelleront le jour du vote que le simili président n’a pas répondu à leur détresse . Cet homme est tellement insensible qu’ il ne s’abaissera pas face aux citoyens pour leur présenter des condoléances .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :