Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Deux des associés de Rudy Giuliani dans l’affaire ukrainienne ont été inculpés par la justice américaine. L’avocat personnel de Donald Trump fait lui-même l’objet d’une enquête ouverte par les procureurs fédéraux de New York pour déterminer s’il a enfreint la loi en matière de lobbying en Ukraine. Qu’à cela ne tienne : le procureur général des États-Unis William Barr a confirmé lundi que son agence avait mis sur pied une «procédure» spéciale pour recevoir les informations fournies par l’ancien maire de New York ou toute autre personne concernant l’Ukraine et les Biden.

Barr a précisé que son ministère ne prendra pas «pour argent comptant» les informations de Giuliani, qui a cherché à nuire aux Biden en propageant des théories du complot infondées. Il a assuré que les informations seront évaluées minutieusement.

Il n’a pas rassuré le président de la commission judiciaire de la Chambre des représentants Jerry Nadler. Dans une lettre à Barr, Nadler s’est plaint d’une procédure irrégulière qui semble violer les règles du ministère de la Justice concernant les conflits d’intérêts.

Le représentant démocrate a notamment demandé au procureur général s’il avait l’intention de se récuser de cette affaire ou s’il avait discuté avec la Maison-Blanche de la procédure créée pour recevoir les informations fournies par Giuliani.

Il attend encore la réponse.

P.S. : Nous poursuivons jusqu’à la fin de la semaine la première campagne de financement de ce blogue en 2020. Si ce n’est pas déjà fait, vous pouvez y contribuer en utilisant le bouton ci-dessous. Et merci de votre soutien!

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:

(Photo AP)


40 réflexions sur “Affaire ukrainienne : conflits d’intérêts à la Justice?

  1. jeani dit :

    trump et giulani, les Laurel et Hardy des temps modernes.

    La différence, un duo était drôle et l’autre, un duo de mafiosis.

    Question piège, quel duo était composé de personnages drôles?

    1. @jeani: Les deux duos sont «drôles» à la petite différence qu’un des deux est un «duo drôle» et l’autre est un« drôle de duo».
      Les deux font rire mais dans un cas, la devise du défunt magazine CROC s’applique: «C’est pas parce qui’on rit que c’est drôle.» 🙂

    2. gambitduroi dit :

      @ jeani 11.35
      Les deux.

  2. Madalton dit :

    Conflit d’intérêts, C’est quoi ça?

    Pas grave, on s’en crisse et notre base aussi.

  3. gl000001 dit :

    Des conflits d’intérêt pour régler des histoire de conflits d’intérêts.
    Ca ne s’invente pas !! Only the best !!

    1. Haïku dit :

      En effet, très Kafkaesque.

  4. fallaitquejteuldise dit :

    C’est vraiment n’importe quoi. Tentez de faire quelque chose d’illegal pour justifier ce que l’on fait c’est dans l’intérêt suprême des États-Unis et tenter de changer les règles? La fin justifie les moyens? Giuliani est plus fort que Tony Stark’s et le SHIELD…

    Comme simple citoyen, faites la même chose et la police fédérale et les services secrets seront après vous.

  5. chicpourtout dit :

    « Les bougons de la MB »…
    C’est ça!!

  6. Gilles Morissette dit :

    Nadler va attendre longtemps avant d’avoir la réponse de Barr si réponse il y a.

    Barr est un crosseur, un autre qui gravite dans l’entourage du « Crosseur-En-Chef.

    Il esy trop occupé à servir docilement, comme un gentil « chien-chien », « Dom Tiny Brain » plutôt que de rendre justice et d’agir en toute transparence.

    Il n’en n’a rien à cirer des conflits d’intérêt. C’est devenu monnaie courante au sein de cette administartion de fripouilles et de crapules..

    Un de plus au palmares. Et la vase électorale de demeurés n’y verra que du feu.

    Business as usual dans le « pays de cul » !!

  7. Danielle Vallée dit :

    Je pense que Barr était un peu coincé et que le dossier avec les informations fournies par Giulani vont ramasser la poussière sur un bureau jusqu’en novembre 2020. Le FBI ne se laissera pas embarquer là-dedans.
    Quand même c’était dégoutant pendant le discours sur l’état de l’Union de voir Trump insulter tout le monde et de voir Barr rire aux éclats alors que tous les officiels autour de lui étaient de bois. Quel connard ce Barr.

  8. Supposons que Barr soit corrompu, est-ce que mis à part le congrès quelqu’un peut le déloger de son poste et l’accuser?

    1. Madalton dit :

      Ça doit passer par le sénat. Oubliez ça.

  9. gl000001 dit :

    HS : La Presse : le conoravirus à un nom : COVID-19
    « CO » signifiait corona, « VI » virus et que « D » avait été choisi pour « desease » (maladie en anglais). Le chiffre 19 indique l’année de son apparition (2019).

    Les américains ou le POTRI-16.
    « PO » pour POTUS. TR pour trump. I pour impeached. 16 c’est l’année de son apparition.

    1. gl000001 dit :

      oups : « ont le »

      1. treblig dit :

        Ce qui est ma!heureux dans cette histoire c’est que l’étoile de Biden a été ternie irrémédiablement par des individus sans scrupules comme Rudy. Cette affaire ukrainienne aura probablement détruit toutes les chances pour sa nomination à l’investiture démocrate. Pourquoi maintenant choisir un candidat entaché alors que les autres candidats ne traînent pas des casseroles aussi bruyantes derrière eux.

        Trump voulait nuire à Biden parce que, selon les sondages à l’époque, c’était le candidat le plus susceptible d’être élu contre lui. En fin de compte, il a réussi son coup.

      2. Ma-t-matik dit :

        @Treblig Exact, la plus grande victime de l’impeachment est Biden qui est maintenant cuit politiquement.

        Ça devrait au moins aussi nous débarasser de Susan Collins, c’est ça de gagné.

  10. Benton Fraser dit :

    Giulani et Barr…

    Entre avocats de Trump 1er (ou dernier… selon), on s’entraident!

    1. chicpourtout dit :

      Bien sûr… c’est tout de même de la confrérie… 😉

  11. chrstianb dit :

    Avec trump et cie, la séparation des pouvoirs n’existe plus aux États-Unis.
    Les républicains sont carrément en train de mettre en place tous les éléments pour une dictature.

  12. ghislain1957 dit :

    @ marie4poches

    « Supposons que Barr soit corrompu,… »

    Je dirais plutôt, Barr est corrompu, est-ce que quelqu’un peut le déloger de sont poste et l’accuser.

    Après ce qu’il a fait du rapport Mueller, je ne me pose plus de question sur cette magnifique carpette présidentielle.

    1. chicpourtout dit :

      @ghislain1957
       »Je dirais plutôt, Barr est corrompu, est-ce que quelqu’un peut le déloger de sont poste et l’accuser. »
      Et en autre le signifier à l’American Barr Association…
      Cela représente de sérieux problèmes d’éthique et de déontologie…
      Il est rendu expert dans les  »entorses en tout genre »… non??

  13. Loufaf dit :

    Barr, le valet de pied du gros despote vient d’ inventer un stratagème pour contourner la loi et essayer de relancer l’ affaire de l’ Ukraine pour accuser Biden de corruption et prouver l’ acharnement des démocrates sur son boss et son appel parfait. C’ est incroyable la  » créativité » de cette bande de mafiosos pour arriver à leurs fins. Conflit d’ intérêt? Ça ne s’ applique plus maintenant aux states , quand c’ est « pour l’intérêt du peuple ».

  14. Pierre S. dit :

    —————

    Le film Parasites a tout rafflé aux Oscars.
    Clairement d’actualité ….

    Me fait tellement penser à Trump qui rentre à la MB.
    Il trouve une job au couple de mendiants millionnaires Jared et Yvanka
    qui se pogne le cul solide à se mettre le nez dans les affaires de l’état.
    Même chose pour l’imbécile heureux de Don JR.

    Et Mélania la postiche et Baron le nigau qui suivent comme des chiens de poches.

  15. Toile dit :

    Tout simplement un état de droit trumpien et gare à la jurisprudence de cette « justice » de « Œil pour oeil dent pour dent », une application, dans ce cas ci, supérieure à la loi du Talion, issue du
    code d’Hammourabi, roi de Babylone. C’est ça l’essence.

  16. jeani dit :

    @Madalton

    « Pas grave, on s’en crisse et notre base aussi »

    Juste à lire les commentaires de ses fefans sur son fll twitter et votre commentaire est confirmé. Ses admirateurs en appelle de la condamnation de son chum crosseur et invite le tout petit à le gracier.

  17. Igreck dit :

    « Negative partisanship »

    On ne veut plus gagner, on veut détruire.
    On ne veut plus débattre, on veut abattre.
    L’autre n’est plus un adversaire, c’est un ennemi.
    La raison est submergée par l’émotion.

    Pauvres Amers-Ricains !

    https://www.journaldemontreal.com/2020/02/11/la-politique-de-la-destruction

  18. Apocalypse dit :

    Je ne mettrais pas un vieux trente sous sur les chances de Joe Biden. C’est ce qu’on appelle de l’archarnement; ils ont décidé de couler sa candidature par tous les moyens. Maintenant, on passe de l’information à William Barr qui, même s’il essaie de se montrer un tantinet objectif, est le même homme qui a torpillé le rapport de M. Mueller.

    Après s’être débarassé de Joe Biden, y a-t-il quelqu’un qui pense qu’on va s’arrêter là?

    Celui ou celle qui sortira du processus d’investiture risque fort d’avoir à se défendre d’une autre histoire qui date d’un moment sous l’égide de William Barr qui est celui qui va autoriser ou non une enquête.

    Disons que les démocrates ont toute une côte à monter pour battre le tandem Donald Trump/William Barr.

    Après la joke du procès au Sénat, Donald Trump sait maintenant qu’il peut TOUT faire, n’en déplaise à Madame Collins, pour garder la Maison-Blanche en novembre. Vous pouvez parier que ça va jouer salaud à la puissance 1000 😢.

  19. Ziggy9361 dit :

    Il y a un risque que Barr se ridiculise lui même en relançant des enquêtes dans la tentative du gros bouffon de corrompre un président nouvellement élu,avec la méthode américaine habituel mais pousser à son paroxysme par l’ordure en liant l’aide déjà accordé par le congrès à une magouille de son cru.
    Parnas à déjà impliqué une bonne partie du cabinet (d’aisance)de Tiny hands,habitué à faire des hold-up pour se maintenir à flot,
    quand Parnas témoignera lors de son procès il risque d’entraîné une partie des léches cul.

    C’est quand même malheureux ,que pour se débarrasser d’un tel TDC ça prends une procédure de destitution,on sait ce que sa donne.

  20. xnicden dit :

    HS un peu mais toujours en lien avec Barr…Le DOJ a annoncé qu’il allait modifier sa recommandation pour la sentence de Roger Stone, estimant maintenant que 7 à 9 ans est excessif et grandement disproportionné.

    1. Ziggy9361 dit :

      Sa y est presque,mais ça ne représente pas l’opinion du gros Zouf suprême qui devra probablement le gracié pour rendre justice.

    2. Mon petit doigt me dit que c’est pour éviter un pardon présidentiel.

    3. gl000001 dit :

      « excessif et grandement disproportionné. »
      Bientôt, il y aura des peines pour démocrates et des peines pour républicains !!

  21. Pierre S. dit :

    ——————–

    Mais si il y avait fallu que Stone soit démocrate …. minimum 25 ans ferme de tôlle.

    1. Benton Fraser dit :

      Mais cela n’arrive pratiquement jamais aux democrats, d’où le pourquoi les républicains doivent inventer des accusations… pour équilibrer les choses!!!

    2. Ma-t-matik dit :

      @Pierre S. James Clapper et John Brennan s’en sont tirés pas trop mal pour leurs mensonges devant le congrès.

  22. InfoPhile dit :

    J’ai une question pour les chrétiens qui soutiennent Trump : Êtes-vous disposés à mettre définitivement en terre la démocratie américaine (pour ce qu’il en reste) en échange d’une criminalisation de l’avortement et du retrait du droit au mariage des homosexuels-elles ?

    Et à Barr, je lui demanderais jusqu’où il est prêt à aller pour être en phase avec ses fanatiques convictions religieuses. Jusqu’à travestir l’oeuvre du Christ ou celle qui lui est attribuée ?

    Dans la foulée, peut-être que certains, récupérables, verraient la lumière.

  23. Martin cote dit :

    Barr n’ a qu’un maître et il n’a rien à foutre de çe que pense ou veut Nadler….il est au service de dieu le père et il va tout faire pour le satisfaire…quitte à y perdre son âme….

  24. P-o Tremblay dit :

    God save the king

  25. Etk, à voir les résultats des primaires, il semble bien que Jo Biden a été mis en position de faiblesse à la suite des révélations qui ont amené la mise en accusation de Donald Trump. Ça ben l’air que l’équipe de Trump a fait mouche, et a su se débarrasser de celui qui leurs semblait le plus à craindre aux prochaines élections en novembre prochain.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :