Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Ses critiques ne tarderont pas à le dépeindre comme un dangereux socialiste, presque un communiste. Ce patriote du Vermont finira par participer à un mouvement de résistance contre un démagogue devenu autocrate à la Maison-Blanche. De qui s’agit-il? De Doremus Jessup, protagoniste du roman Impossible ici de Sinclair Lewis, qui sert d’inspiration à la première campagne de financement de ce blogue en 2020.

Ce Jessup fait évidemment penser à un autre patriote du Vermont, bien réel celui-là, qui se propose de prendre la tête d’un mouvement de résistance contre celui qu’il qualifie lui-même de «président le plus dangereux de l’histoire américaine». Ce soir, s’il remporte la primaire du New Hampshire, Bernie Sanders pourra certainement revendiquer le statut de meneur dans la course à l’investiture démocrate.

Qu’on soit d’accord ou non avec les idées du sénateur socialiste démocrate, son combat occupera une place importante, voire cruciale, dans la vie politique américaine d’ici la fin de 2020. Ce blogue se promet de n’en rien rater. Et ses lecteurs et commentateurs peuvent s’assurer qu’il en soit ainsi en soutenant ses artisans à l’occasion de cette campagne de financement qui se poursuivra jusqu’à la fin de la semaine.

Merci de tout coeur à tous ceux et celles qui ont déjà contribué, ainsi qu’à ceux et celles qui le feront aujourd’hui.

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:


16 réflexions sur “Contribuez à ce blogue, jour 2

  1. spritzer dit :

    Coudonc, il faudra que je lise ce livre on dirait qu’il est prophétique.

  2. Ziggy9361 dit :

    Bernie Sanders dont l’état le Vermont est pratiquement dans notre cour devrait (adoucir) ses politiques sociales au niveau de celles du Québec, la pilule serait plus facile à digérer pour les capitalistes à tout crin et les pauvres crétins du midwest et du sud.
    J’avais l’habitude de traverser une dizaine de fois par année au Vermont qui est à quelques dizaine de kilomètres de chez moi mais depuis deux ans je ni vais plus surtout depuis que j’ai vu 3ou4 énergumènes à calotte Maga dans un restaurant de Magog qui comme le gros lard dérangeait pour ne pas dire écoeurait tout le monde en parlant et riant fort ,regardé nous ont est américain.
    Bernie ni est pour rien les Vermontois sont très gentils et acceuillants mais par principe je m’abtiens tant que le gros salaud sera en poste.
    Il a beau mené mais je persiste à croire que l’homme fort n’est pas encore dans la course,Desolé pour Joe mais les miracles sont rares de ce temps ci dans les Amériques.

    1. Madalton dit :

      Encore là, ça serait trop drastique de tout faire d’un coup. Il faut y aller par étape comme le prônait Jacques Parizeau.

      L’humain résiste aux changements. Il faut y aller doucement pour lui faire apprécier les avantages.

      1. Achalante dit :

        L’autre option est de faire croire aux autres que c’étaient leur idée, dès le départ! 😉

      2. jcvirgil dit :

        C’est plutôt l’agent de la GRC Claude Morin qui a converti René Lévesque à l’etapisme pour le plus grand malheur du mouvement independantiste du Quebec.

    2. Louise dit :

      Ziggy

      Vous avez raison « l’homme fort n’est pas encore dans la course. »

      L’objectif de Bloomberg c’est de vaincre Trump.
      Il a engagé 1200 personnes qui sont dispersés aux quatre coins des USA pour organiser sa campagne.
      Il les paie jusqu’à 6000$ par mois et ils bénéficient tous d’une couverture de soins de santé.
      En traitant bien son personnel, il veut s’assurer de maintenir la stabilité de son organisation.
      Il a recruté les meilleurs dans la guerre du numérique. (extrait de la chronique de Luc Laliberté dans le Journal de Montréal)

      Disons que ça commence bien, je ne sais pas s’il va réussir mais il semble déterminé. J’ai bien hâte qu’il se joigne aux autres.

  3. Monique Lacoste dit :

    Nous vous lisons presque religieusement. Continuez votre excellent travail d’information!

    1. Richard Hétu dit :

      Merci!

  4. Claude Vaillancourt dit :

    M.Hétu,

    Votre évocation de ce roman des années 30 m’a amené hier à découvrir un personnage fascinant, soit celui de Huey Long qui aurait semble-t-il été l’inspiration du personnage principal du roman. Le politicien avec supposément un potentiel de dictateur, sauf que quand on lit son histoire, il semble vraiment qu’il avait le sort des plus démunis à cœur et une meilleur de la richesse était vraiment au coeur de son programme. Oui il jouait à la dure dans l’univers politique américain corrompu par l’argent, mais dans tout ce que j’ai lu, on ne mentionne jamais qu’il ait cherché le pouvoir pour s’enrichir personnellement. Ses propositions de limites à la fortune personnelle étaient fantastiques, même chose pour l’impôt progressif qu’il proposait et le montant forfaitaire annuel qu’il proposait de donner à chaque citoyen américain. Pas surprenant qu’il ait fini assassiné. Il y a avait dans ses propositions un mélange de ce que mettent de l’avant Sanders, Warren et Yang, mais de manière beaucoup plus affirmée. Il faut se souvenir que dans les années 30 le budget militaire américain était très modeste. Huey Long dénonçait aussi à cette époque l’instrumentalisation de la politique étrangère américaine aux profits des grosses compagnies américains qui exploitaient les ressources naturelles. Dans le temps c’était en Amérique du Sud, mais cela a pris de l’expansion par la suite et une bonne partie de la situation actuelle au Moyen-Orient découle de cette politique étrangère américaine au profit de compagnie pétrolières privées. C’est quand même drôle que ce Huey Long ait servi de modèle pour bâtir un personnage de dictateur américain fictif. Une chose est sûre, selon ce que j’ai pu lire, il n’était pas question que les riches le laisse s’emparer du pouvoir démocratiquement. Il me semble que Berrnie Sanders fait face à une résistance semblable actuellement. On a pas fini d’entendre parler de socialiste et de communiste. Aux États-Unis les pouvoirs d’argent barrent toujours la route du pouvoir à ceux qui veulent une redistribution plus juste de la richesse.

  5. Madalton dit :

    HS. Le Moron délire encore et ment à tour de bras à son rallye d’hier au NH.

    Personne n’a voté pour son impeachment au congrès et au sénat ?? Misère…

    https://www.politicususa.com/2020/02/10/trump-claims-not-a-single-member-of-the-house-or-senate-voted-to-impeach-him.html

    1. Haïku dit :

      Merci pour le lien. En effet, misère !!

  6. Helene Ouellet dit :

    Tout ce que je sais, tout ce que je ne savais pas , tout ce que je saurai ! MERCI pour votre blogue. J’apporte ma petite contribution avec grand plaisir !

  7. P-o Tremblay dit :

    Je dois lire ce livre prophétique…

  8. Apocalypse dit :

    HS – pour vous empêcher de … DORMIR:

    https://www.youtube.com/watch?v=jC_xC9PM6kE&t=8s

    Are the Trumps the next American dynasty?

    😢

    1. Haïku dit :

      Arghhh !!! (merci pareil 😉).

  9. jcvirgil dit :

    Si Sanders prend effectivement l’avance dans la course à l’investissure démocrate, il est mieux de surveiller ses arrières. Les couteaux vont voler bas …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :