Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Au bout du compte, les sénateurs républicains décideront peut-être de refuser d’entendre ce que John Bolton a à raconter sur l’affaire ukrainienne. Mais ils pourraient le regretter en prenant connaissance de toutes les révélations que contient son livre à paraître le 17 mars prochain et. En attendant, le New York Times vient de publier un nouvel article sur ces révélations.

Selon le Times, Bolton a confié à William Barr ses inquiétudes concernant les conversations de Donald Trump avec les dirigeants de la Chine et de la Turquie. L’ancien conseiller de la Maison-Blanche pour la sécurité nationale trouvait que le président était trop complaisant à l’égard des chefs d’État autoritaires comme Xi Jinping et Recep Tayyip Erdoğan.

Selon Bolton, le procureur général des États-Unis a répondu à l’expression de son inquiétude en affirmant qu’il était lui-même préoccupé par le fait que le président laissait ses interlocuteurs sous l’impression qu’il exerçait une influence indue sur des enquêtes menées par le département de la Justice sur des entreprises liées à la Chine et à la Turquie.

(Photo Reuters)

24 réflexions sur “Ce que Bolton a dit à Barr

  1. ProMap dit :

    L’ennemi vient toujours de l’intérieur, M. Barr. Parlez-en à M. trump. Il en sait et en saura de plus en plus quelque chose.

  2. Apocalypse dit :

    ‘Au bout du compte, les sénateurs républicains décideront peut-être de refuser d’entendre ce que John Bolton a à raconter sur l’affaire ukrainienne.’

    Les sénateurs républicains vont refuser d’entendre des témoins. M. Romney sera peut-être le seul à voter pour des témoins et encore là, il faudra que je le vois pour le croire.

    Des témoins, M. Bolton, qui vont ajouter à la preuve accablante qu’on a déjà contre M. Trump et on sait pertinemment que les républicains ne voteront jamais pour le destituer quelque soit les preuves, alors on votera contre des témoins, on passera au vote et le supplice sera terminé cette semaine.

    Au point où sont les républicains, voter contre des témoins représente sans doute le moindre mal.

    1. ProMap dit :

      Apocalypse – « … le moindre mal ». À court terme, probablement. Mais cela ne mettra pas fin au supplice. Avouons qu’ils sont quand même un peu masochistes ces Républicains.

    2. Claude dit :

      Je suis bien d’accord avec vous. Il est fort possible que le calcul politique des Républicains sera que les dommages d’un témoignage de Bolton soit plus dommageable qu’un vote collectif contre ces auditions.

  3. Apocalypse dit :

    @ProMap – 21:24

    Sans témoin et mettre rapidement fin au supplice, les républicains s’achètent du temps. Il peut, et va sans doute, se passer bien des choses et les gens vont oublier cette épisode; qui parle du rapport de M. Mueller qui était pourtant accablant?

    L’élection s’en vient à grand pas et Donald Trump va trouver un clou sur lequel taper et les gens ne vont voir que cela 😢.

    Je ne crois pas une seule seconde que M. Bolton va témoigner et il le sait pertinemment, alors il donne des munitions pour susciter l’intérêt pour son livre.

  4. RICK42 dit :

    Les Ripoux vont devoir payer un jour…si ce n’est présentement. Ils vivent « sur du temps emprunté » et l’échéance de ce prêt sera novembre 2020.C’est sûr que toutes ces révélations vont faire basculer dans le camp démocrate une frange importante de voteurs: démocrates à 100%, indécis à peut-être 75% et répus mous à peut-être 15 à 20% Même si la base dure de Trump demeure inflexible, ce ne sera pas suffisant pour le reporter au pouvoir.

    1. Igreck dit :

      I hope so !

  5. Marylap dit :

    Plus les jours passe, plus ça devient difficile de défendre Trump. Avec un peu de chance assez de Républicains vont retrouver leur colonne vertébrale et mettre leur pays avant leur parti. Mais honnêtement, je ne me fais pas trop d’espoirs.

    1. Math dit :

      Leur pays avant leur parti? Non.
      Leur peau avant celle de l’escroc? Ah ça oui ils le feraient.

  6. treblig dit :

    « Le président était trop complaisant à l’égard des chefs d’État autoritaires comme Xi Jinping et Recep Tayyip Erdoğan. »

    Non seulement ceux-là mais aussi Mohamed Ben Salmane, Nétanyahu et Poutine. Plus une collection d’apprentis dictateur de la Hongrie en passant par le Brésil.Et

    Bref Trump exercerait, si on le laissait faire, une attitude autoritaire dans son gouvernement. Il n’est pas un adepte de la démocratie. Tout juste un « wannabe » dictateur

  7. Pierre S. dit :

    ———————————

    L’histoire retiendra que les sénateurs républicains qui ont siègés en 2020
    lors du procès en destitution de Donald J Trump se sont comporté comme des
    crapules, ont obstrué la justice et bafoué l’état de droit pour reconduire un escroc
    criminel à la maison blanche.

    Refus d,entendre des témoins clefs
    Mentir à tout vent
    Intimidation de témoins
    Obstruction à la justice
    Tourner ce procès en dérision
    Outrage au tribunaux
    être juge et parti
    Coordonner sa décision avec la complicité de l’accusé.

    etc …..

    Leur noms sera porteur de honte et considéré comme une véritable trahison
    dans les livres d histoires.

    1. A.Talon dit :

      «Leur noms sera porteur de honte et considéré comme une véritable trahison
      dans les livres d histoires.»

      Tout despotisme a besoin de ses collabos pour pouvoir se maintenir. En Allemagne nazie, ce furent les magistrats qui tinrent ce régime honni à bout de bras en pervertissant profondément le système judiciaire. À moins d’une agréable surprise, nous savons maintenant quels seront les malheureux qui tiendront ce même rôle en regard de l’Histoire dans le contexte du régime trumpeux américain: les sénateurs répulibans.

    2. Anne-Marie dit :

      Pierre S 21h37
      Ils s’en foutent des livres d’histoire! Ils veulent un peuple ignorant. Probablement qu’ils vont abolir l’école prochainement, alors personne ne saura lire dans quel merdier leur 45 et son parti d’escrocs ont détruit un pays qui fut jadis la plus grande démocratie

  8. Pierre S. dit :

    —————————

    Chose sure, Bolton avait très bien compris une chose que
    Rex tillerson et John Kelly avaient compris avant lui

    Trump est non seulement un fraudeur un menteur et un escros, c’est
    également un traitre à la nation qui traficotte avec les russes et les pires
    racailles de la planète.

  9. quinlope dit :

    Qu’il arrive quoi que ce soit avec ce faux procès, le livre de Bolton aura plus d’effet dans l’opinion publique.

    Quand une avocate de Trump en est rendue à dire que Rudy Giuliani a joué un rôle mineur dans l’affaire Ukrainienne, c’est qu’elle en avait manqué de grands bouts de témoignages.

  10. Stéphane dit :

    Pas sûr qu’ils ne voudront pas entendre de témoins, ils ont besoin de redorer leur image. Mais ils ne condamneront pas pour autant DT, faute de preuves tangibles (« les documents »), qui sont bien gardées à la MB. Le suspense durera jusqu’aux élections. Palpitant.

  11. Haïku dit :

    RE: « Ce que Bolton a dit à Barr »…
    —-
    -« La plus grande révélation est le silence. »(Lao T’sé).

  12. C’est ce genre de révélation que j’espère de la part de tous ceux qui ont travaillé avec 45.

    Les magouilles, les dangers qu’il représente pour la sécurité nationale et internationale, les « cadeaux » qu’il pourrait faire juste pour obtenir un semblant de victoire, ses rencontres avec Kim, Putin, Erdogan, Xi etc…

    Bolton inquiet, Barr préoccupé alors que les propos sont alarmants…des gens zen quoi!

  13. A.Talon dit :

    HORS SUJET

    Dernière perle de stupidité de la part de notre gros «génie stable» orangé: il faut maintenant «protéger» Thomas Edison ainsi que l’inventeur [américain, paraît-il] de la roue! Du grand n’importe quoi.

    Voici le délire trumpeux tel que formulé par cette pauvre cloche, tout à fait incapable d’exprimer la moindre pensée cohérente et rationnelle:

    «[Elon Musk] est bon en fusées, au fait. Je n’avais jamais vu de moteurs atterrir sans ailes, sans rien, ils atterrissent. […] Je m’inquiétais pour lui car c’est l’un de nos grands génies, et il faut qu’on protège notre génie. Il faut protéger Thomas Edison et il faut protéger tous les gens qui… ont inventé l’ampoule… et la roue et tout cela.»

    Source:
    «Trump : il faut protéger Elon Musk et l’inventeur de la roue»
    https://auto.lapresse.ca/guide-auto/tesla/202001/22/01-5257808-trump-il-faut-proteger-elon-musk-et-linventeur-de-la-roue.php

  14. lechatderuelle dit :

    quand les politiciens républicains se rassemblent pour le lunch après une autre journée d’audience, ils jasent de quoi ???

    ce ne sont pas des caves… ils entendent et voient comme tout le monde….

    évaluer si le Président a commis un délit grave sans entendre toutes les informations, ça doit en chicoter certains….

    une grande majorité des politiciens savent très bien que la crédibilité des USA sera entachée avec cette parodie….
    la perte d’influence ira en s’accélérant….

    les USA seront très mal placés pour faire des leçons ….. mais ça ne semble pas les stresser de faire rire d’eux autres….

  15. POLITICON dit :

    Pôvre Bolton, j’ai l’impression qu’il deviendra difficile de vendre son livre si l’essence même est semé à tout vent avant sa sortie officielle. Dans un pays normalement constitué, ses écrits seraient saisis par la justice, son auteur et tous ceux qui font partie de la trame arrêtés et traduit devant un juge, un vrai cette fois-ci. Les chefs d’accusation serait complot, corruption, trahison, tentative d’influencer la justice, menace aux témoins, abus de pouvoir et j’en passe.

    Enfin, dans un pays normalement constitué, ils auraient tout le temps d’écrire un tome 2 en prison pour se payer quelques clopes ou du fixatif à cheveux.

  16. A.Talon dit :

    «Au bout du compte, les sénateurs républicains décideront peut-être de refuser d’entendre ce que John Bolton a à raconter sur l’affaire ukrainienne.»

    Pas un seul témoin, donc? Rien pantoute? Faut croire que les sénateur répulibans ne cherchent même plus à sauver les apparences dans tout ce cirque. Non seulement n’y aura-t-il pas justice au Sénat mais il n’y aura pas non plus apparence de justice. Bravo, champions!

    Et comment comptez-vous vous en sortir dans les livres d’Histoire? Ah bon, je comprend! Ne reste plus qu’à conscrire tout les Winston Smith nécessaires pour la réécrire et la façonner suffisamment pour qu’elle corresponde à votre vision délirante de la réalité. Aussi simple que ça! De plus en plus orwellien, ce régime…

  17. Haïku dit :

    Ce que Bolton a dit à Barr.
    Ce que Trump a chuchoté à Bolton.
    Ce que Giuliani a mal compris.
    Ce que le GOP a des oeillères
    Ce que j’ai vomi.

  18. Gilles Morissette dit :

    Les » Répugnants » vont peut-être faire en sorte que Bolton ne puisse témoigner mais les dommages sont faits.

    Le livre finira par sortir (des extraits ont commencé à couler dans le NYT) et il risque de faire encore pius mal paraître ce président narcissique.

    Même de parfaits salopards comme Barr et Bolton se rendent compte que Tiny Brain, avec toute ses magouilles, met en danger l’indépendance nécessaire des institutions qui gouvernent ce pays.

    Quoiqu,il en soit, cette affaire a fourni aux Démocrates tout le matériel qu’il faut pour miner sa crédibilité aux yeux de l’opinion publique.

    À eux maintenant de bien s’en servir et à mettre de côté leurs divergences en s’unissant derrière celui ou celle qui sera choisi lors de la prochaine investiture.

    Ils doivent surtout se rappeler que le véritable ennemi, celui à abattre, celui à qui il ne faut faire aucun quartier, celui sur qui il faut concentrer sans cesse ses attaques même les plus vicieuses (s’il le faut) est TINY BRAIN ou si vous préférez, L’ESCROC qui occupe présentement le BO.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :