Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«J’ai un service à vous demander car notre pays a traversé beaucoup de choses, et l’Ukraine en sait quelque chose. J’aimerais que vous trouviez ce qu’il s’est passé autour de l’Ukraine, ils parlent de Crowdstrike… On dit que le serveur est en Ukraine.» Ces propos obscurs sont tirés de l’appel téléphonique du 25 juillet dernier entre Donald Trump et son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky, appel qui a déclenché l’enquête des démocrates de la Chambre des représentants en vue d’une procédure de destitution éventuelle contre le président.

Ils font référence à une théorie du complot infondée qui a été implantée dans la tête de Donald Trump dès l’été 2016 par son ancien directeur de campagne, Paul Manafort, révèlent des documents liés à l’enquête russe de Robert Mueller et obtenus par BuzzFeedNews.

Cette théorie s’appuie sur un scénario fictif : l’Ukraine et non la Russie a orchestré le piratage des courriels du Parti démocrate, idée contraire aux conclusions des agences du renseignement américaines et de l’enquête du procureur spécial. Un de ses premiers promoteurs, sinon le premier, est Konstantin Kilimnik, partenaire d’affaires de Manafort en Ukraine et ancien officier du GRU, le service de renseignement militaire russe. Le FBI considère que Kilimnik est toujours lié au renseignement russe.

Outre Manafort, Michael Flynn, ancien conseiller de la Maison-Blanche pour la sécurité nationale, a également fait la promotion de cette théorie auprès de Donald Trump, selon les documents obtenus par BuzzFeedNews. Flynn, faut-il le rappeler, a reçu plus de 30 000 dollars pour assister au gala de la chaîne russe Russian Today en décembre 2015 aux côtés de Vladimir Poutine.

Cette théorie du complot semble avoir contribué à alimenter l’hostilité de Donald Trump à l’égard de l’Ukraine. «Ils ont essayé de me torpiller», a déclaré le président à trois de ses conseillers qui tentaient de lui expliquer que le nouveaux président de l’Ukraine était un allié méritant l’appui des États-Unis, selon un article du Washington Post.

«Ce sont des gens horribles et corrompus», a répété le président américain à tous ceux qui ont tenté de lui faire changer d’idée après l’élection de Volodymyr Zelensky.

«Il continuait à dire… que cela ne valait pas la peine d’irriter la Russie et que l’Ukraine était un mauvais pays», a confié au Post un ancien conseiller du président en faisant allusion au refus de Donald Trump de débloquer l’aide militaire de 391 millions de dollars l’Ukraine approuvée par le Congrès américain.

Selon plusieurs dépositions recueillies par les enquêteurs de la Chambre, Donald Trump a fini par conditionner l’octroi de cette aide à l’ouverture d’une enquête sur le serveur du Parti démocrate et les Biden.

On sait déjà que Donald Trump doit son ascension à une théorie du complot, celle des birthers. L’ironie serait qu’il doivent sa chute à une autre théorie du complot, celle propagée par les Manafort, Flynn et Kilimnik, tous liés de près ou de loin aux intérêts russes.

(Photo Reuters)


98 réflexions sur “Comment est née l’hostilité de Trump envers l’Ukraine

  1. Laliberté dit :

    Ce gros imbécile ne comprend rien à la politique étrangère et rien à la politique tout court

    1. Henriette Latour dit :

      Laliberté

      Il ne comprend rien à rien tout comme sa secte qui croit fermement qu’il travaille pour eux.

    2. Lecteur-curieux dit :

      Qu’il comprenne ou pas seuls les résultats politiques comptent pour le meilleur et le pire et donc il a été élu.

      Imaginez s’il comprenait… Il n’aurait jamais été élu. C’est beaucoup trop fou.

    3. A.Talon dit :

      Le président Obama ne disait-il en 2016 pas que le Drumpf, ce sinistre bouffon, était tout à fait inapte à exercer la fonction de président des États-Unis d’Amérique?

      «Obama: Trump ‘unfit to serve as president’»

    4. Benton Fraser dit :

      Trump comprends surtout ce qu’il fait son affaire… et il est plus intéressant pour lui de faire affaire avec la grande Russie qu’avec la petite Ukraine!

  2. Louise dit :

    Si Trump a si facilement accepté et intégré cette théorie du complot, c’est que ça faisait son affaire d’accuser l’Ukraine et de disculper la Russie. Et s’il a fait ça, ce n’est certainement pas pour des pinottes.
    Comme toujours avec Trump cherchez la trace des $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

    1. xnicden dit :

      Ça me semble très juste. J’ajouterais que mon hypothèse est que Poutine a pointé l’Ukraine en joué sur l’insécurité de Trump. Je crois que c’était un argument en bonus au discours voulant que la levée des sanctions serait une bonne occasion d’affaire pour tous. Mais ce que Poutine n’avait pas prévu est que Trump en devienne obsédé.

    2. onbo dit :

      Il y avait en effet beaucoup plus qu’on pouvait croire dans l’appel de Trump. Entre autres:

      1- Chercher à détruire les conclusions de Mueller en ce qui concerne l’influence russe dans l’élection de 2016

      2- Pour ce, chercher à accréditer la thèse que le vol des documents du DNC venaient de l’Ukraine.

      3- Pour ce, demander à Zelensky d’ouvrir une enquête … sur la corruption

      3a- Pour ce, aussi, demander à Barr d’ouvrir une enquête maison sur l’origine de l’enquête Mueller.

      Conclusion: Si 3- peut démontrer 2-, alors 2- démontre 1-

      Et si 1- est démontré par 3- et 2-, alors Trump « a raison » et peut triompher, moralement, à propos de 2016.

      Mais triompher ne suffit pas, il faut aussi être ré-élu. Alors, et rebelote.

      4- Comment maintenant chercher à détruire Biden, son principal adversaire politique pour 2020.

      5- Pour ce, Give me a favor, though….. demander à Zelensky d’ouvrir une enquête sur …(…)

      6- Vu le contenu de l’appel, cacher encrypté le verbatim de l’appel.

      7- Vu le dénonciateur, ne révéler que ce qui porte sur 3-, pas sur 5-

      8- Vu le témoignage de Vickman, l’original de l’appel est présumé connu. « Cette entreprise qu’on nomme comme une entreprise ukrainienne et bla bla bla, serait en fait Burisma, écrit sur le verbatin original.

    3. theophileraulet dit :

      C’est possible. Il espère peut-être encore sa Trump Tower à Moscou. De plus, serait-il possible que le Président Poutine possède des informations/photos incriminantes ou qui ruineraient sa carrière et, possiblement, ses commerces?

  3. fallaitquejteuldise dit :

    Mis à part les propos que vous nous présentez M.Hetu et rapportés par les journeaux americains, y-a-t-il un journaliste qui a posé directement à Trump, la question sur sa position sur cette histoire de serveurs cachés? Que pense Trump publiquement?

    1. gl000001 dit :

      Il me semble qu’il l’a assez dit : « witch hunt »

      1. fallaitquejteuldise dit :

        Vous melangez: witch hunt contre lui mais pas sur la recherche de serveur démocrates..

      2. gl000001 dit :

        La différence est trop subtile pour lui.

  4. louise tanguay dit :

    vous m enlevez les mots de la bouche Laliberté- je peux pas croire qu ils vont le réélire une 2e fois-

  5. HebenMonVieux! dit :

    Mais dans sa tête, tous les coups sont permis et Comme à la télé, 《perception is reality 》. Donc il est prêt à n’importe quoi pour créer la 《narrative》 qui le sert. De plus, ça fait 50 ans qu’il fait ça et s’en tire (tristement) assez bien. Comme on dit en bon français :《 If it ain’t broken, don’t fix it》

  6. sorel49 dit :

    Depuis 2016 ou même avant , l’opinion de Trump sur l’Ukraine était faite . « …. ce n’était pas un « pays réel », il faisait toujours partie de la Russie et il était « totalement corrompu ». ». Les arguments de son entourage n’ont pas pu le faire changer d’avis.

    Résultat du travail d’infiltration de la Russie? ou Trump reprend l’idée partage du monde en zones d’influence ?

  7. ghislain1957 dit :

    « Cette théorie s’appuie sur un scénario fictif : l’Ukraine et non la Russie a orchestré le piratage des courriels du Parti démocrate… »

    Dans la tête de tRump, le neurone actif croit que ce scénario est bel et bien ce qui s’est passé. Donc, la Russie ne l’a pas écouté quand il lui a demandé de retrouver les courriels de Hillary et tout ce qui a trait à la Russie et les liens avec sa campagne électorale est faux. Et cela inclut l’enquête de Mueller, le plus grand « witch hunt » de tous les temps.

    Faudrait donc trouver une théorie du complot à lui planter dans la tête à l’effet que c’est dangereux pour lui de se représenter en 2020, on ferait d’une pierre deux coups!

    1. Richard Desrochers dit :

      Votre conclusion me paraît juste : Trump écoute ses conseillers et son entourage, non quand ils lui proposent quelque chose de sensé et de fondé, mais seulement quand ils lui offrent une théorie du complot.
      Par ce qu’il ne connaît lui même rien d’autre sans doute.
      L’avantage des théories du complot, c’est que ça lui permet de se présenter comme le héros qui les déjoue. C’est facile à déjouer, un complot qui n’existe pas.

      1. Haïku dit :

        Richard Desrochers

        « C’est facile à déjouer, un complot qui n’existe pas. »
        Touché !! 👌👌👌

  8. noirod dit :

    Le gros épais est hostile envers tout. C’est un gros bully pas de classe. Faudrait quand même pas tenter de faire une analyse exhaustive pour essayer de trouver la source d’ un évènement précis. J’ose croire que les démonstrations publiques hostiles a son égard de plus en plus fréquentes sont un signe qu’ aux U.S of A il n’ y a pas que des hypocrites Jesus and cash lovers.

    1. Haïku dit :

      noirod
      « Le gros épais est hostile envers tout…. »👌

      Ajout:
      « Si le dégout du monde conférait à lui seul la sainteté,
      je ne vois pas comment je pourrais éviter la canonisation »(D. Trump).

      (Merci Cioran).

  9. Toile dit :

    En adoptant la théorie que c’est l’Ukraine qui serait à l’origine des piratages des couriels du parti démocrate, sa Capoterie de fait n’irrite en rien la Russie. Encore la Russie. Tout ce qui tourne dans son cerveau rempli de swamp blanche apparait nullement lui être en propre: ou bebon il se fait exorciser par une secte d’illuminés, se fait lessiver le cerveau par des libertains, des climato fosses septiques, des extrémistes ségrationistes, sa progéniture, ou bedon par Vlad, MTS, le king de la Corée du Nord ou des conseillers adeptes de théorie de complot. Pas fort…..même nul. Plutôt ☠️

  10. Luc dit :

    Lu quelque part, je ne me rappelle plus où… « Quand tu acceptes le fait que Trump travaille pour la Russie, ces actes et paroles deviennent logiques »… un bel exemple ici…

  11. theophileraulet dit :

    Le président Trump a vraiment un problème cognitif important qui le rend inapte pour diriger un pays. Il le cache en se moquant de ses opposants et en les harcelant (« bullying »), en montrant que c’est lui qui dirige à chacune de ses apparitions, quitte à passer pour quelqu’un de faible intellect, débordant de fatuité, sourd aux autres. À cela, il ajoute la méchanceté et la cruauté envers les autres, spécialement ceux qui ne peuvent se défendre contre lui. Face aux dirigeants de puissances nucléaires adverses des USA, il se montre timide. Il sait qu’il ne peut se permettre un conflit armé avec eux: ses souteneurs et les leaders du GOP le lui ont certainement dit, le Pentagone le lui a sans doute rappelé. S’il veut se faire réélire, et que les membres du GOP le soient, il ne faut pas de problème militaire qui montrerait au grand jour son incapacité. Par ailleurs, il est encore plus timide face au président Poutine, irions-nous jusqu’à dire « soumis » au président Poutine?

    1. RICK42 dit :

      Si l’on accepte l’hypothèse que Putin fait chanter Trump, alors tout le comportement en politique internationale de tRump s’explique…

      1. Guy Pelletier dit :

        @RICK42 dit :
        03/11/2019 à 12:07
        Chanter probablement pas, ça vient bien plus de sa proximité avec les Russes. Les oligarques Russes lui ayant sauvé les fesses du naufrage quand il n’arrivait pas a vendre ses appartements, les banques occidentales refusant de prolonger leurs prêts. Ils l’ont sauvés de la faillite en achetant plusieurs des appartements qu’il avait à vendre plus cher que le marché qu’ils ont plus tard revendus. Il faudrait regarder de plus près dans cette direction. Les Russes sont ses amis ça ne fait de doutes……les Ukrainiens……non, puisqu’ils n’ont n’ont rien faits pour lui alors……il détourne l’attention pointant ses amis vers ceux qui ne le sont pas mais aura bien du mal a cacher que son équipe électorale dirigée jusqu’à la fin par Paul Manafort cherchait désespéremment des renseignements pouvant nuire à la campagne électorale d’Hillary Clinton non pas chez les Ukrainiens mais chez les Russes……..les amis de Trump, Manafort, Flynn et combien d’autres………………..

      2. Henriette Latour dit :

        RICK42

        👏👏

    2. Louise dit :

      Ce que Trump ne comprend pas c’est que poutine ne joue pas sur la même glace que lui.
      Il adhère à cette théorie du serveur en Ukraine pour des intérêts financiers personnels et pour continuer d’avoir un petit coup de pouce de son ami Vladimir pour sa réélection.
      Poutine a des visées beaucoup plus larges. Ce qui l’intéresse c’est de reconquérir l’Ukraine au complet comme dans le temps de l’Union Soviétique. Là on parle d’une grosse pointure et tout ce qu’il attend de Trump c’est qu’il ne lui mette pas de bâtons dans les roues. Si Trump résiste, Vladimir conserve quelques cartes scandaleuses dans son jeu pour faire fléchir son « ami »
      Le reste c’est de la p’tite bière pour lui.

    3. Mouski dit :

      Malgré tout et tout……il y a encore 45% des Americans qui trouvent qu’il fait une bonne job……décourageant.

      1. Gina dit :

        Mouski,oui 45% d’Américains sont en faveur de trump mais ce n’est pas si décourageant que ça . Parce que certains américains commencent à huer trump en public. Trump a été hué à Washington la semaine dernière et hier soir à New-York à un match de lutte . Cela prouve que les américains commencent à désapprouver leur président . Si ce mouvement continue à prendre de l’ampleur ,2020 risque de ne être une promenade facile comme le croit trump . J’espère que les démocrates vont s’unir et se mobiliser derrière un nouveau chef capable de déloger trump à la Maison Blanche . C’est à dire ,il faut laisser tomber les discours trop socialistes . Si les américains refusent d’avoir un système de santé qui répond à leur besoin , il ne faut pas leur rentrer ça à la gorge de force . C’est un peuple dont le cerveau est lavé par des discours religieux . Ils disent que c’est écrit dans la bible . Aide-toi et le ciel t’aidera . Et c’est sur cette parole que les américains s’inspirent pour ne pas s’entraider .

      2. Guy Pelletier dit :

        @Gina dit :
        03/11/2019 à 13:57

        *C’est un peuple dont le cerveau est lavé par des discours religieux*

        En effet mais dans le cas précis de leur système se santé il faut dire qu’ils sont endoctrinés depuis tellement longtemps a croire que seul le privé seules les assurances santé et hôpitaux privés peuvent bien s’occuper d’eux les systèmes de santé publics *socialistes* soit disant non efficaces bien plus cher d’impôts……. Malheureusement comme les Américains ne s’intéressent pas à ce qu’il se passe ailleurs ils ignorent ou préfèrent ignorer ce qu’il se fait comme soins de santé public dans le reste des pays industrialisés. Compter sur ces puissant lobbys du privé encore plus puissant que la NRA pour financer des campagnes électorales à tous niveaux et empêcher quelques changement que ce soit. .

        On les a bien vus ici au Québec quand on a créé le système d’indemnisation publique des victimes d’accidents de la route comment ces lobbys des compagnies d’assurances étaient partout a laisser croire que non seulement ça ne marcherait pas mais qu’on ferait faillite.

  12. xnicden dit :

    Un jour on aura peut être accès aux conversations entre Sharpie Pussy Grabber 1er et Poutine cachées sur le fameux serveur.

  13. Est-ce que tout cela finira en queue de poisson? Trump sera innocenté à cause de sa grande naïveté, victime d’avoir fait confiance à des gens de son entourage, les meilleurs disait-il….

    1. theophileraulet dit :

      Il me semble impossible qu’il soit innocenté pour ses déficiences cognitives. Il est sensé diriger les États-Unis; il a été élu président par 62,984,828 électeurs (Wikipedia) contre 65,853,514 pour Ms Clinton; les élus du GOP, ses aides et Fox News et lui-même ne cessent de le glorier « Genius », « the Chosen One », « father figure » pour Kim Jong-un, « Reborn Christian »…

  14. Apocalypse dit :

    On comprend encore une fois pourquoi Donald Trump prend tant de décisions contraires aux intérêts de la grande majorité des amércains: un homme facilement manipulable et influençable! Vous pouvez parier que plusieurs qui approchent cet homme le connaisse et savent quoi dire pour l’amener à voir leur point de vue et obtenir ce qu’ils désirent.

    Consternant d’entendre les services de renseignements dire quelque chose et Donald Trump croire tout le contraire sur la base d’informations qu’un enfant de cinq ans rejetterait du revers de la main. Cet homme a plus confiance aux infos qui vienne de l’ennemi (ex. la Russie), que de ses propres services de renseignments … ouf :-(.

  15. Lecteur-curieux dit :

    Disons que des gens d’affaires ou politiciens peuvent avoir intérêt à avoir un côté parano et donc imaginer tous les scénarios pouvant leur être hostiles. Il reste que cela ne doit pas devenir trop fort et l’entourage devrait être digne de confiance mais ne l’est pas toujours. Le complot réel n’est donc pas celui propagé dans les théories loufoques se retrouvant dans la population.

    Un dirigeant sous pression on peut comprendre mais qu’il gère cela à l’interne.

    C’est une folie collective leurs histoires de théories du complot. Si elles étaient très limitées chez des zozos et si le POTUS avait droit à des séances chez un psy plutôt que lancer cela en gazouillis sur Twitter cela serait moins pire.

  16. Lecteur-curieux dit :

    Pour la compagnie de cybersécurité :

    https://en.m.wikipedia.org/wiki/CrowdStrike

  17. Gilles Morissette dit :

    Plus rien ne devrait nous surprendre venant de Tiny Brain. Tout ce qui sort de son cerveau fêlé (et de sa bouche) n’est que délire par dessus délire. Ce type est tellement demeuré qu’il est incapable de faire la différence entre la réalité des faits et la fiction. Pas étonnant qu’il vive dans une réalité alternative qui n’a rien à voir avec la vrai.

    D’ailleurs, il ya beaucoup de ses fefans qui sont dans la même situation. On en a deux exemples sur ce blogue. Personne ne devrait en être surpris lorsqu’on regarde quels sont leurs sources d’informations (Breitbart, Drudge Report, InfoWars sans oublier Faux News !!!).

    Que 40% et + des Américains continuent malgré tout à l’appuyer et à croire à ces théoris fantaisistes en dit long sur l’état de décrépitude morale dans laquelle se trouve présentement ce pays.

    Bienvenue en Absurdistan.

    1. Louise dit :

      Gilles Morissette

      Je ne crois pas que les américains se perçoivent eux mêmes comme en état de décrépitude morale.
      Ce qui est beaucoup plus apparent à mon avis c’est l’ignorance généralisée.
      Il y a l’ignorance de base par manque d’instruction mais il y a aussi une ignorance fonctionnelle du fait qu’une majorité ne s’informe pas des enjeux qui se jouent actuellement et qui met leur démocratie en péril.
      Une grande partie des américains, des deux côtés du spectre politique vivent selon la loi du moindre effort. Ils se contentent des shows que Trump leur offre tous les jours, ils s’en amusent et ne creusent pas plus loin pour comprendre les politiques de leur pays.
      Comme beaucoup de gens, ils réagissent quand ils sont touchées personnellement.
      Ça risque de faire très mal un jour ou l’autre.

      1. constella1 dit :

        Louise
        Vous avez tout à fait raison
        Et c’est fort décourageant
        Ceci dit on peut ne pas être tres instruit mais se servir de son jugement et s’intéresser à ce qui se passe
        Mais voilà cela demande un minimum d’effort intellectuel et d’intérêt également
        Ce qui malheureusement semble leur manquer cruellement
        Ceux participant à ce blogue en connaissent davantage sur leur réalité politique actuelle qu’eux
        C’est tout dire ….

      2. A.Talon dit :

        «Ça risque de faire très mal un jour ou l’autre.»

        Quand il n’y aura probablement plus qu’une démocratie de façade et que certains de leurs proches se feront arrêter arbitrairement et enfermer pour délit d’opinion. Quand il sera devenu fréquent que les rares journalistes et militants des droits humains qui resteront se feront régulièrement assassiner par les «Second Amendment Peoples» au service du régime orangé. Quand ils perdront leur emploi pour avoir dit un mot de trop au travail contre la clique au pouvoir ou que leurs propres enfants disparaîtront mystérieusement pour les mêmes raisons… Comme dans le Chili de Pinochet, la Russie de l’ami Vlad ou la Chine de Xi.

  18. Apocalypse dit :

    Ce billet de M. Hétu sur Donald Trump, les complots et la vérité me donne l’occasion de citer Jordan Peterson qui a donné une réponse brillante à une question qu’on lui posait dans une vidéo que je visionnais récemment:

    ‘You can tell a lot about a man’s character by how much truth he can take!’ (Jordan Peterson)

    Cette phrase prend TOUT son sens avec Donald Trump et son rapport avec la vérité.

  19. Carl Poulin dit :

    @ FrancoisP73
    Merci pour les liens sur les huées nourries au MSG qu’a dû subir le chauve qui a du toupet orangé tout le tour de la tête. Je pense que le gros lard s’est présenté devant un auditoire qu’il croyait plus près de ses idéologies partisanes afin de recevoir les applaudissements qu’il n’a pas eût à Washington lors du 5ième match des séries mondiales de baseball suite à l’élimination du chef de l’EI. Ou, il savait qu’il allait recevoir des applaudissements suite à la nouvelle de son départ de NY pour résider en Floride dans son club privé de Mare-à-Lobo et déclarer faussement par la suite que les spectateurs l’auraient applaudi pour 《son exploit en Syrie》

    1. RICK42 dit :

      Peut-être que tRump aurait davantage d’applaudissements que de huées s’il se présentait à un spectacle de lutteuses dans la boue!

      1. Haïku dit :

        RICK42
        Exact !😉👌

      2. constella1 dit :

        RICK42
        Hahaha
        Très bonne

  20. xnicden dit :

    Ce qui doit être très frustant pour Poutine est que Trump a tout saboté avec son obsession pour que le président de l’Ukraine fasse un Comey de lui-même – parler publiquement d’une enquête contre son rival.

  21. treblig dit :

    Ne cherchons pas midi à 14 heures. Le propre d’un individu stupide est d’agir stupidement. Et Trump est particulièrement stupide.

  22. Apocalypse dit :

    @Lecteur-curieux – 12:07

    Qu’un politicien ou un homme d’affaire soit un peu parano, comme vous dites, ça peut aller, s’il y a un contrepoids à cette personne pour lui dire les ‘vrais affaires’. Comme vous savez, Donald Trump ne supporte, autour de lui, rien d’autre que des gens qui disent toujours: ‘Oui, M. le président’.

    Ca prend un esprit fort pour supporter d’être contredit, d’avoir tort, de se faire dire la vérité et on s’entend que Donald Trump n’est pas un esprit fort.

  23. Apocalypse dit :

    @Louise – 12:08

    ‘Vladimir conserve quelques cartes scandaleuses dans son jeu pour faire fléchir son « ami »’

    A voir Donald Trump jouer le jeu de la Russie, on peut vraiment se poser cette question: ‘que possède M. Poutine sur Donald Trump qui le fasse passer pour une marionnette’?

    1. Carl Poulin dit :

      @ Apocalypse
      Que des intérêts financiers déjà signés entre ces deux usurpateurs et fraudeurs de leur nation respective en favorisant aussi leurs protecteurs financiers-électoraux. Des lèches-bottes d’affaires pseudo-politiciens aux sévices de leurs électeurs.
      Pas de correction fautive de mon correcteur dans ce cas.

  24. Carl Poulin dit :

    OYEZ! OYEZ!
    L’usurpateur en chef de la MB vient de déposer une offre d’achat pour la province de Québec.
    En retour il nous promet des lois environnementales qui feront qu’on aura un climat estival à longueur d’année. En plus, il signera un décret pour l’élimination de tout les blogueurs du site de M. Hétu sauf 2 de ses participants faisant parti de ses inconditionnels suppôts de Satan sue-porteurs d’eau.
    J’oubliais le plus important, le blogue de M. Hétu sera dorénavant soumis à la censure de Fox-Niouzes.

    1. constella1 dit :

      Car Poulin
      Hahahaha
      👏👏👏👏👌

  25. Carl Poulin dit :

    Envoi d’EL-DESPOTUS à son ami Putin pour l’encourager à se battre contre l’avortement en Russie:
    LUTTEZ-RUSSES!

    1. Haïku dit :

      @Carl Poulin
      Trop bonne !! 😉👌

    2. Richard Desrochers dit :

      Ah c’est pour ça qu’il a fait parvenir ce message à Xi : À bord, Chine !

      1. Haïku dit :

        😉👌 !!!

  26. lechatderuelle dit :

    voilà où mène le manque de connaissances générales et d’éducation…..

  27. Carl Poulin dit :

    @ lechatderuelle
    Élaborez votre pensée plus clairement svp.

    1. lechatderuelle dit :

      Carl Poulin trump dns son ensemble explique mon propos….

  28. Benjen Stark dit :

    Lorsque les médias tappent sur un clou assez souvent, le lavage de cerveau colle et il est irréversible. Les larbins sont convaincus.

    Trump a été plus dur envers la Russie en 3 ans qu’Obama en huit mais au diable les faits, il y a un « pee-pee tape », il y a eu de la collusion et Barr a caché les preuves, etc etc etc.

    1. Bartien dit :

      Bon toutou

    2. Carl Poulin dit :

      Hey mon cyberintimidateur, t’as déjà oublié que si ton animal de cirque favori à été aussi dur envers Raspoutine II c’est qu’il a eût de fortes pressions de la chambre des représentants pour qu’il respecte les engagements de Barack Obama à leur égard? Encore un geste de mémoire sélective de votre part?

    3. gl000001 dit :

      Lorsque le pseudo-président tape sur un clou assez souvent, le lavage de cerveau colle et il est irréversible. Les déplorables (et vous) sont con-vaincus.

      Trump a été plus mou envers tous les pays-voyous en 3 ans qu’Obama en huit mais au diable les faits, il y a peut-être un « pee-pee tape », il y a bel et bien eu de la collusion et Barr a caché les preuves, 13000+ etc
      😉

    4. Carl Poulin dit :

      @ Benjen Stark
      Votre premier paragraphe s’adresse tout à fait à votre idole prézidencielle, trouvez nous quelque chose de nouveau à nous mettre sous la dent pour nous surprendre. À cela je vous crois incapable cher cyberharceleur de mes deux.

    5. lechatderuelle dit :

      Benjen Stark misère soyez sérieux un tantinet…..

      « dur envers la Russie »….
      bla bla bla….

      concentrez-vous…..

      les faits….

      simplement les faits….
      trump est d’une incompétence pathétique dans tous les dossiers…..

      rien ne lève…
      rien ne fait avancer les USA…..

      pourtant trump avait toutes les cartes dans son jeu…
      une croissance continue et robuste jamais vu…
      des sondages favorables…
      une marge de manœuvre et surtout des occasions en or de remettre les USA en tête de file…..

      il a tout raté….
      simplement parce qu’il est un cancre profond sans culture et éducation…..

      il a imaginé pourvoir gérer un pays comme sa business…..
      grave, grave erreur…..

      il est confronté à des individus passablement plus instruits et intelligents que lui…. tsé quand Kim Jong-Un te surpasse et te roule dans la farine…..

    6. Gilles Morissette dit :

      @Benjen Stark (03/11/2019 à 13L17

      Dites nous donc sur quel site conspirationniste vous avez pigé toutes les conneries que vous avez écrites dans votre commentaire !!

      Ce serait intéressant de connaître vos sources d’informations. à moins que tout ça ne soit issu de votre cerveau (!).

      En passant, avez-vous vu le vidéo où on peut entendre les huées subis par votre gourou hier soir au MSG de NY lors du gala de l’UFC? Deux fois dans la même semaine. « Comme disait le regretté Claude Ruel (ex-instructeur du CH:  » y en aura pas de facile »

      J’ai placé le lien dans mon commentaire sur « le sondage du jour (03/11/2019 à 10:15)

      Bon visionnement !!

    7. Layla dit :

      @Benjen Stark
      « Trump a été plus dur envers la Russie en 3 ans qu’Obama en huit mais au diable les faits. »

      C’est un fait parce que DT l’a dit? Layla

    8. Pierre S. dit :

      ——————–

      Il arrete pas de rendre service à la Russie, la saga en Syrie était le plus récent  »service rendu »
      à son mentor Vladdy la Poutine.

    9. Benton Fraser dit :

      Trump a été plus dure envers la Russie qu’Obama…. un p’tit comique!!!

    10. Guy Pelletier dit :

      @Benjen Stark dit :
      03/11/2019 à 13:17

      HAHAHAHA! Tombé dans le panneau solidement l’ami Benjen. Le grand ami de la Russie et du Kamarad n’a tout simplement pas le choix d’imposer des sanctions il est le président des états-Unis plus seulement un promoteur immobilier, ne pas le faire sèmerait de sérieux doutes à savoir s’il travaille pour les intérêts de son pays ou ceux de la Russie et du Kamarad. Ce ne serait même pas surprenant que dans leurs discussions privé ils en parlent pour adoucir les coins.

      Quelque chose comme, patiente mon Vladimir après les élections je vais faire tomber les sanctions contre nos amis oligarques et ton gouvernement une fois vos comptes bancaires dégelés tu t’assureras de me trouver des financiers qui vont enfin bâtir une Trump Tower et stations balnéaires pour riches qui porteront mon nom.

      MRGA

      Make Russia Great Again!

  29. Carl Poulin dit :

    Suite à ce billet de M. Hétu
    Il faudrait enquêter sur les démarches politiques d’EL-DESPOTUS pour trouver les vraies raisons de ses rapprochements avec la Corée du Nord, l’Arabie Saoudite, la Turquie, la Russie et l’Ukraine.

    1. gl000001 dit :

      Le prix Nobel de la Paix ? 😉
      Greta va l’avoir avant lui hihihihi !!!

  30. Carl Poulin dit :

    J’oubliais ses appuis à Boris Johnson.

  31. spritzer dit :

    « Un de ses premiers promoteurs, sinon le premier, est Konstantin Kilimnik, partenaire d’affaires de Manafort en Ukraine et ancien officier du GRU, le service de renseignement militaire russe. Le FBI considère que Kilimnik est toujours lié au renseignement russe. »

    Juste pour mettre les pendules à l’heure, il faut savoir que Konstantin Klimnik est une source d’information pour le département d’État.

    « But hundreds of pages of government documents — which special counsel Robert Mueller possessed since 2018 — describe Kilimnik as a “sensitive” intelligence source for the U.S. State Department who informed on Ukrainian and Russian matters.
    https://thehill.com/opinion/white-house/447394-key-figure-that-mueller-report-linked-to-russia-was-a-state-department

    La théorie selon laquelle les ukrainiens sont responsables du piratage des courriel du DNC est ridicule puisqu’ils n’avaient rien à gagner en agissant de la sorte, au contraire ils ont essayé de nuire à la campagne de Trump à la demande de gens liés au DNC et c’est ce point on dirait qu’on veut obscurcir en mettant l’emphase sur une fausse théorie pour le piratage des courriels. Une théorie qui n’a jamais levé à ma connaissance, et par les propos confus de Trump c’est pas évident non plus que c’est ce qu’il avait en tête.

    « Ukrainian government officials tried to help Hillary Clinton and undermine Trump by publicly questioning his fitness for office. They also disseminated documents implicating a top Trump aide in corruption and suggested they were investigating the matter, only to back away after the election. And they helped Clinton’s allies research damaging information on Trump and his advisers, a Politico investigation found.  »
    https://www.politico.com/story/2017/01/ukraine-sabotage-trump-backfire-233446

  32. Carl Poulin dit :

    La prochaine campagne électorale des Démocrates devrait s’intitulée TRUMXIT.

  33. Carl Poulin dit :

    OUPS! Plutôt TRUMPXIT!

  34. citoyen dit :

    juste enlever le téléphone devrait être suffisant pour calmer la politique étrangère.

  35. Carl Poulin dit :

    Le prochain candidat à la présidence des USA qui utilise un slogan promettant une Amérique plus grande, plus forte ou meilleure qu’avant, je vais lui enfoncer mon pied profondément à l’intérieur de son rectum ou de ses parties intimes.

    1. gl000001 dit :

      MAFtA. Make America Forget trump’s Absurdity. C’est ok comme ça ? 😉

      1. Haïku dit :

        Ok ! 👌 Vitement les casquettes.

      2. gl000001 dit :

        Ou les camisoles de force !

    2. kintouai dit :

      De toute maniêre — et personne ne semble s’en être rendu compte –, le slogan MAGA est déjà un aveu de faiblesse. Comme je l’ai lu quelque part récemment, le désir des Trumpiens de morceler les grands ensembles comme l’Europe, l’OTAN, etc. prouve que les Amaricains sont bien conscients qu’ils sont désormais incapables d’imposer leur volonté à l’ensemble du monde et qu’ils doivent, pour avoir le dessus, négocier avec chaque pays individuellement.

      Même les plus cons parmi les Trumpiens savent donc que leur empire est en déclin et près de sa chute.

  36. lechatderuelle dit :

    pauvre monsieur….
    trump est totalement, mais totalement dépassé….

    il échappe le ballon sur chaque jeu…..
    et pendant son incompétence, les USa reculent un peu plus chaque jour…..

  37. A.Talon dit :

    Trois ans après l’«élection» truquée de l’Imbécile Orangé, voilà dans quel cul-de-sac politique se retrouve présentement ce grand pays déboussolé.

    «America Is Stuck With a Broken President — Trump is unfit for office. But the system has no answers.»
    https://foreignpolicy.com/2019/10/08/america-is-stuck-with-a-broken-president/

    EXTRAIT: «By that measure, Donald Trump’s presidency poses a special threat: The man who leads the country is demonstrably unfit, but there is no feasible way for the laws to remove him. That situation poses a uniquely grave threat to U.S. national interests.»

    L’épisode ukrainien n’étant que la toute dernière manifestation de l’incapacité du gros crétin enragé à exercer la fonction présidentielle au bénéfice des intérêts fondamentaux de son pays.

  38. Apocalypse dit :

    @A.Talon – 15:32

    Merci pour l’info!

    Le fameux système politique américain dont on nous a tant rabattu les oreilles et bien, il est celui qui a donné cette horrible, horrible présidence de Donald Trump et pas de solution évidente pour corriger la situation. Le sénat ne votera pas pour le destituer et les démocrates n’ont pas un(e) candidat(e) ‘star’ qui le sortirait en novembre 2020, alors joyeux problème. Il est tout à fait possible qu’on voit cet homme, l’incompétence parmi l’incompétence, faire un autre quatre ans dont les Etats-Unis ne se remettront pas.

    Plus le temps passe et plus Donald Trump est audacieux dans sa présidence parce que rien ne peut l’empêcher. On a déjà vu des décisions désastreuses et ça risque fort d’empirer.

    On se croise encore les doigts pour qu’on ne voit pas une fin horrible à cette présidence.

    1. A.Talon dit :

      «pas de solution évidente pour corriger la situation.»

      La raison principale étant qu’il n’existe aucune disposition dans la constitution américaine pour destituer un président incompétent. AUCUNE. Parions que cela constituera l’élément central de l’un des nombreux amendements qui s’ajouteront dans les décennies à venir, lorsque les États-Unis en viendront à ramasser les pots cassés par cette désastreuse présidence…

  39. Pierre S. dit :

    ——————————-

    Le GOP est vraiment le repaires des parano des fèlés et des pourris.

  40. Apocalypse dit :

    @A.Talon – 16:18

    La solution passe par les politiciens et les politiciens pensent toujours à une chose, leur avenir politique. Les républicains ont le pouvoir et veulent le garder, même si Donald Trump est l’incompétence incarnée.

    Si par un coup de baguette magique on voulait solutionner ce problème, il suffirait de se débarasser du collège électoral et instaurer un système où le poids du vote est le même pour TOUS les citoyens américains. En ce moment, le système favorise les républicains ‘big time’ et fait en sorte que la majorité est à la merci de la minorité.

    En corrigeant le système, ce qui serait justice pour TOUS les électeurs, la raison reviendrait chez les républicains qui auraient besoin de plus de votes pour prendre le pouvoir.

    Malheureusement, on ne verra aucun changement tant que les républicains seront en position de dire ‘non’ sur quelque proposition que ce soit…

    1. Haïku dit :

      @Apocalypse

      « Les républicains ont le pouvoir et veulent le garder, même si Donald Trump est l’incompétence incarnée…. »

      Bien dit !👌

      -Ajout:
      « Personne ne s’empare du pouvoir dans l’intention d’y renoncer un jour.
      Le pouvoir n’est pas un moyen, c’est une fin »(G. Orwell -1984).

  41. Micheline dit :

    Pourquoi Trump, comme il a dit, faire écouter « au coin du feu », l’intégralité de l’appel (je dit bien l’intégralité). Est ce trop demandé a cet imposteur? Quelles belles d’hypocrites.

    1. Haïku dit :

      @Micheline
      Bien d’accord avec vous.👌

      -Ajout:
      « L’hypocrisie fait les amis, la franchise engendre la haine »(B. Werber).

  42. Alexander dit :

    Pourquoi détourner l’attention sur l’Ukraine?

    Une affaire ridicule de serveur et des hackers. Ben oui toé.

    Pas si difficile à comprendre, on éloigne l’attention de la Russie. À date, Biden est la principale menace à la réélection de Trump. S’attaquer à son fils affaiblit Uncle Joe par la bande. Et les sondages montrent effectivement une baisse de popularité de Biden chez les démocrates.

    Il est prouvé que les russes ont influencé l’élection de 2016. Pourquoi vous pensez?

    Écarter Clinton et mettre au pouvoir un type qui est sous influence.

    Les motivations de Poutine? Baisse des sanctions contre lui et son pays, affaiblissement de l’OTAN et notamment dans les pays baltiques et au Moyen-Orient, donc augmentation importante de l’influence russe.

    Pourquoi pensez-vous que Trump veut cacher ses impôts et ses affaires au max? Si on comprenait qui l’a financé à part la Deutsche Bank quand il était acculé à la faillite, on retrouverait fort probablement du cash russe en arrière.

    Pourquoi s’est-il retiré de la Syrie? Pour laisser le champ libre aux russes et aux turcs? Tiens donc.

    Tout se recoupe.

    L’avenir nous le dira, mais je demeure convaincu que Trump est sous influence, et sérieusement à part ça.

    Trump est motivé par le cash, le pouvoir qui le dope d’extase et l’immunité présidentielle qui le protège. Sans compter que le bonhomme est malade, très malade. Entre les deux oreilles.

    Comme une bête blessée il va se battre à mort. Sa survie en dépend.

    1. Haïku dit :

      @Alexander

      « …Comme une bête blessée il va se battre à mort. Sa survie en dépend. »

      -Très bonne formulation de votre part !👌👌👌

  43. Carl Poulin dit :

    Bein mon ti gros insignifiant président quand on se présente à une élection présidentielle juste pour se faire du capital commercial on se retire avant d’être élu si vraiment on ne veut présider un pays plus grand que soi. La suire des choses prouverais que tu voulais vraiment le pouvoir pour te procurer de plus grands avantages commerciaux personnels et dans ce cas-ci t’es un profiteur de la pire espèce qui soit. J’espère que ceux à qui tu as promit d’injustes promesses électorales vont te ramasser au coin des voies de l’injustice et du meonge.

  44. Carl Poulin dit :

    …du mensonge…

  45. Carl Poulin dit :

    Suite à l’apparition très en nuances sur le processus de destitution de Nancy Pelosi et des Démocrates envers le PORCTUS au Late Show de Stephen Colbert, je crois que les carottes sont cuites pour lui et certains de ses adoteurs Républichiants. La Speaker en chef a justifié brillamment cette démarche tout en évitant les écueils de la vengeance politique envers l’actuel président.

  46. citoyen dit :

    un cas de désétrangérisation de l’état et de dédinosaurisation de l’état pour les démocrates lors des élections.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :