Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

ct-1549387761-u9u07bclr8-snap-image

Ce n’est vraiment pas drôle d’être un milliardaire ces jours-ci aux États-Unis. Non seulement des politiciens progressistes proposent-ils de vous taxer davantage mais les Américains ordinaires, dont plusieurs républicains, sont d’accord avec eux! D’où l’idée d’au moins un milliardaire de réclamer qu’on cesse d’utiliser ce mot pour l’identifier. Je parle de Howard Schultz, ancien patron de Starbucks, qui jongle sérieusement avec l’idée de briguer la présidence en 2020 à titre de candidat «indépendant centriste».

«L’appellation ‟milliardaire” est devenue un slogan», a-t-il répondu à l’animateur de CNBC Andrew Ross Sorking, qui lui demandait hier si les milliardaires avaient amassé trop de pouvoir aux États-Unis. «Je reformulerais ça et je dirais que les ‟gens fortunés” (people of means) sont parvenus à utiliser leur richesse et leur intérêt de façons qui sont injustes.»

L’euphémisme de Schultz a vite été tourné en ridicule par certains internautes, dont Anand Giridharadas, auteur d’un nouveau livre intitulé Winners Take All, qui a publié sur Twitter un clip de l’échange.

Dan Riffle, conseiller politique de la représentante démocrate de New York Alexandria Ocasio-Cortez, est l’un des responsables de la popularité croissante du mot «milliardaire» comme injure. Sur Twitter, il a un nouveau pseudo qui pourrait devenir un slogan : Every Millionnaire is A Policy Failure (Chaque milliardaire est un échec politique).

Selon Riffle, les milliardaires comme Bill Gates sont peut-être de bonnes personnes malgré leur richesse, mais leur existence est «moralement inacceptable».

À débattre…

(Photo AP)

113 réflexions sur “Milliardaire : oh le vilain mot

  1. Mouski dit :

    Tout un débat à l’horizon. C’est extrêmement mal parti. Il revient aux deux chambres d’instituer des tables d’impôts équitables. Il y aura toujours des milliardaires et c’est très bien ainsi.

    1. Benton Fraser dit :

      En quoi c’est bien ?

      « Chaque milliardaire est un échec politique! »

    2. Theophile Raulet dit :

      S’il n’y a aucun problème moral à être milliardaire, alors comment se fait-t-il que ceux-ci sont de plus en plus riches, possèdent d’année en année une plus grande part des richesses de l’humanité alors que les pauvres le sont de plus en plus et qu’il y en a de plus en plus? La plupart des milliardaires travaillent à augmenter leur richesse plutôt que pour pricipalement la partager avec les pauvres, et mettre sur pied un système économique plus équitable pour partager la richesse, selon le peu dont j’ai entendu parler.

  2. kelvinator dit :

    « les milliardaires (comme Bill Gates) sont peut-être de bonnes personnes (malgré leur richesse), mais leur existence est «moralement inacceptable». »

    Je reprendrai une de mes répliques dans un commentaire précédent :
    Remplacer milliardaire par pauvre, latino, noir, juif, musulman, même femme.
    Êtes-vous mal à kl’aise avec ce genre de discours? Moi oui.

    1. P.L. dit :

      Je dois avouer que j’ai eu de la difficulté à ne pas me mettre à hurler en lisant ce commentaire. On peut être en désaccord sur le droit à être milliardaire, mais de comparer ça à du racisme, du sexiste, de la ségrégation économique, etc., c’est hallucinant!

      Je suis 100% mal à l’aise avec quelque chose qui dit qu’être musulman est moralement inacceptable.
      Par contre, je suis 100% à l’aise avec quelque chose qui dit que le vol est moralement inacceptable.
      Miliardaire se rapproche bien plus du deuxième que du premier pour moi.

      Il faut arrêter avec cette idée de racisme anti-riche. Le vrai non de ce soit-disant racisme, c’est « lutte des classes ». Ça a toujours existé et, aujourd’hui encore, ce sont les milliardaires qui gagnent haut la main.

      1. kelvinator dit :

        Donc vous avouez que votre vision marxiste de lutte des classe vous pousse à croire que les riches vols « je suis 100% à l’aise avec quelque chose qui dit que le vol est moralement inacceptable. »

        Vous trouvez tout à fait acceptable d’utiliser la généralisation dans le seul but de diffamer un groupe de gens??
        En quoi est-ce différent de supporter des stéréotypes négatifs contre les races, religions, et sexes pour généraliser les excès d’une minorité à l’ensemble du groupe dans le seul but d’attiser la haine??

        Vous prouvez exactement mon point, la haine rend aveugle, et chaque hater voit sa haine justifié par une généralisation, le plus basique des sophismes.

      2. kelvinator dit :

        « Je suis 100% mal à l’aise avec quelque chose qui dit qu’être musulman est moralement inacceptable.
        Par contre, je suis 100% à l’aise avec quelque chose qui dit que le vol est moralement inacceptable. »

        Pourquoi les gens en ont contre les latinos? Ils nous volent nos jobs. Contre les musulmans? Ils nous volent notre quiétude. Contre les femmes? Ils nous volent notre supériorité masculine. Notez que chacun des ce hater est convaincu que le groupe, qu’il généralise dans un ensemble monolithique, est malveillant et ne veut que leur perte. Je ne vois nul part en quoi votre discours est différent des leurs. Nul part. Prouvez-moi le contraire S.V.P.

      3. Benton Fraser dit :

        @kelvinator

        Je parlerais plus immoralité que de vol….

        C’est avant tout un problème d’inéquité et les milliardaires sont les personnes qui contribuent en première ligne à l’inéquité….

    2. monsieur8 dit :

      @kelvinator : Brandir l’épouvantail de la « haine des riches » chaque fois qu’on parle d’augmenter leur fardeau fiscal, c’est un sophisme ridicule. Dire qu’il faut plutôt travailler à enrichir les plus pauvres, comme vous avez déjà dit, en est un autre. Vous, le spécialiste des sophismes, vous ne voyez pas les gros que vous nous balancez?

      Si on veut augmenter les recettes de l’État, pour offrir des services décents par exemple, il faut aller cherche l’argent quelque part. Il se trouve que ceux qui en ont le plus, donc probablement le moins besoin, ont été outrageusement épargnés, pour ne pas dire favorisés, par le fisc Américain depuis quelques décennies. Ce que plusieurs proposent, c’est de financer les programmes sociaux en prenant l’argent chez ceux qui… sont dus pour payer leur part. Haine des riches? Non. Politique fiscale rénovée.

      Pour ce qui est d’essayer d’enrichir les plus pauvres… ça se fait tous les jours, avec le succès qu’on voit. Le développement économique est la priorité de tous les gouvernements de la planète. Ils y réussissent plutôt bien, en moyenne. Mais partout le même problème : la nouvelle richesse se concentre entre les mains d’une minorité. On a pensé que la nouvelle richesse créée finirait par ruisseler, ça n’a jamais été le cas. On constate encore, de plus en plus, que le développement économique ne profite pas à tous. C’est assez unanime chez les spécialistes de la finance, du FMI à l’OCDE (pas juste l’UNESCO) : il est temps d’agir, d’employer des moyens coercitifs, pour mieux répartir la richesse afin qu’elle profite plus équitablement à TOUS ceux qui la génèrent. La croissance économique et la stabilité sociale vont être affectées si on ne fait rien. La fiscalité est le meilleur des moyens disponibles.

      1. kelvinator dit :

        @monsieur8 Quel sophisme ai-je utiliser alors? Faire une généralisation ou tout les riches sont mauvais, donc on devrait augmenter leur impot, ce n’est pas un sophisme selon vous? Votre meilleure accusation de sophisme : « Dire qu’il faut plutôt travailler à enrichir les plus pauvres, comme vous avez déjà dit, en est un autre. » Hein?!?! Vouloir enrichir les plus pauvres est un sophisme? Vraiment? Lequel alors? Vous savez qu’accuser injustement un autre de sophisme est en soit un sophisme?

        « Si on veut augmenter les recettes de l’État, pour offrir des services décents par exemple »
        Vous ne venez pas juste d’écrire que « travailler à enrichir les plus pauvres » est un sophisme? Un programme qui offre des services décents ne travaille-t-il pas à enrichir les pauvres, en enlevant une parti du fardeaux monétaire qui les afflige? Est-ce seulement moi ou il y a une ÉNORME contradiction dans votre position? Ou est-ce simplement une vélléité à lancer des accusation de sophisme sans même se donner la peine de les nommer? Je suis habitué de me faire insulter sans que les gens ne prennent la peine de montrer pourquoi j’ai tort, simplement par ad hominem, mais de votre part, je me serai attendu à plus.

        « il est temps d’agir, d’employer des moyens coercitifs, pour mieux répartir la richesse afin qu’elle profite plus équitablement à TOUS ceux qui la génèrent. » D’accord, mais comment on fait? Avec des programmes, pour enrichir les pauvres… Augmenter un peu, d’accord, mais doubler? Doubler?? C’est juste est n’est aucunement motivé par une aversion marxiste envers les riches? Je n’y croit pas vraiment, ce pourquoi vous tenter de ridiculiser « l’épouvantail de la « haine des riches » » sans réel argument. Un peu comme les racistes : « On accuse n’importe qui s’opposant à l’immigration de raciste. » J’ose espérer que votre objectivité et votre neutralité vous permettra de voir les similarités entre les deux discours.

      2. monsieur8 dit :

        @kelvin : «Faire une généralisation ou tout les riches sont mauvais, donc on devrait augmenter leur impôt, ce n’est pas un sophisme selon vous ».

        LOL! Z’êtes impayable! Le sophisme, gros comme ça (!!), c’est de dire qu’on augmente leurs impôts parce qu’on les haït, qu’ils sont mauvais. Ça n’a aucun rapport. La connerie et la bêtise ne seront pas taxées sous un gouvernement progressiste, c’est l’argent qui le sera.

        «Vouloir enrichir les plus pauvres est un sophisme? »

        Re-LOL ! Finalement, je conclue que vous êtes nul en sophisme, je me suis trompé à votre égard. Le sophisme dans ce cas, tout aussi gros que le précédent, c’est de laisser entendre qu’on a le choix entre les 2 options opposées : une bonne, et une que vous n’aimez pas. Mais on peut faire les 2 mon cher, et tout le monde, y compris vous, le sait. C’est ça votre sophisme.

        Je vous explique les motivations économico-sociales derrière l’idée d’augmenter le taux d’imposition des plus riches, et vous me revenez avec ma « haine des riches non-argumentée. ». Je perds mon temps ou quoi? Et c’est quoi ce rapport stupide avec le racisme? Je perds mon temps certain !

      3. kelvinator dit :

        Doubler les taxes sur les riches parce qu’ils sont une faillite politique n’est pas haïr les riches? Rappelez-vous mon commentaire originel qui parle du billet de M. Hétu, qui cite Riffle qui traite les riches de «moralement inacceptable»…

        Imposer une taxe de 70% sur les riches parce que vous trouvez que c’est « moralement inacceptable » est par définition un discours haineux. Vous voulez frauduleusement réduire cette question à « chaque fois qu’on parle d’augmenter leur fardeau fiscal »… La question n’a jamais été sur une augmentation partielle, la question est la raison invoqué par Riffle pour justifier un doublement des taxes, « moralement inacceptable ». Trafiquez les propos de l’autres, lui faire adopter une position qui nous est plus commode, contre lequel il sera plus facile de s’attaquer, n’est-ce pas un homme de paille? Je suis pour une augmentation si cela permettrait de payer des programmes, le taux actuels est assez bas, surtout avec Trump. L’homme de paille que vous dressez est prétendre que je qualifie « chaque fois qu’on parle d’augmenter leur fardeau fiscal » de discours haineux. Non. Je qualifie de discours haineux le sujet du billet, ce pourquoi je commente et vous aussi d’ailleurs. C’est pourquoi vous m’accusez en écrivant : « c’est de dire qu’on augmente leurs impôts parce qu’on les haït, qu’ils sont mauvais. »
        Non, ma position est de dire qu’on pense que les riches sont mauvais (« moralement inacceptable »), donc on augmente leur impôts.

        « 2 options opposées : une bonne, et une que vous n’aimez pas. Mais on peut faire les 2 mon cher »
        C’est un simple constat, ce n’est pas un choix entre deux options, que vous omettez de soulignez justement. Enrichir les pauvres, comme je l’ai écrit par la suite pour clarifier : « Un programme qui offre des services décents ne travaille-t-il pas à enrichir les pauvres, en enlevant une parti du fardeaux monétaire qui les afflige? » La couverture médicale universelle travail à enrichir les pauvres en leur donnant des service de santé plus abordable. À la limite, il y aurait 2 options « une bonne, et une que vous n’aimez pas » qui consisterait simplement à ne pas travailler à enrichir les pauvres, ce qui serait effectivement une option que je n’aimerai pas.

        « Je vous explique les motivations économico-sociales »
        À la base vous ne comprenez pas parce que vous occulter totalement la proportion de cette augmentation. La question n’est pas d’augmenter de quelques pourcentage, mais de le doubler et même plus parce que ce groupe est vu comme mauvais pour la société. « outrageusement épargnés […] par le fisc Américain depuis quelques décennies ». Ou en attribuant aux riches seulement la responsabilité des inégalités économiques, sans parler des autres facteurs possible. (La mondialisation, l’enrichissement des pays du BRICCS qui accapare une part accru de la production manufacturière qui fut jadis l’échine de l’enrichissement de la classe moyenne, l’augmentation des emplois dans le secteur tertiaire au détriment du secteur secondaire, les entreprises du secteur tertiaire)

        Si vous voulez vraiment lutter contre les inégalités économiques, ce n’est pas en pénalisant tout les riches sans exception, mais en s’attaquant aux cas ou il y a disparité. Le cas des PDG des centaines de fois plus payés que leur employé est archi-connu. Ce n’est pas doubler les taxes qui lutte contre cette inégalité. Ce sont des mesures concrètes. Ce ne sont pas tout les riches qui sont « épargnés outrageusement », ils ne font pas tous de l’évasion fiscale, alors selon moi doubler sans distinction est inégalitaire.

        Le lien avec le racisme est justement dans la proportion. Doubler les impôts, comparativement à augmenter un peu, c’est assez différent. Vouloir réduire de moitié l’immigration, c’est différent de vouloir la réduire un peu. C’est de généraliser le comportement d’une minorité à l’ensemble, accuser un groupe complet des malheurs qui afflige notre société.

        Je n’ai pas commenté votre dernier paragraphe parce que je suis en grande partie d’accord, je suis par contre en désaccord sur les raisons de cet inégalité et sur les moyens de l’enrayer comme j’ai écrit. Je veux aussi « employer des moyens coercitifs, pour mieux répartir la richesse » comme aider les pauvres, mais travailler à enrichir les pauvres est un sophisme selon vous… Doubler les impôts des riches n’est pas coercitif, mais punitif.
        S’attaquer à l’inégalité directement par des politiques et mesure imposant davantage les PDG ultra-payé, comme ça se fait déjà ailleurs, c’est coercitif. Rendre plus transparent les paradis fiscaux en faisant pression, c’est coercitif. S’attaquer directement aux inégalités, c’est être coercitif.

      4. Benton Fraser dit :

        Difficile d’enrichir les pauvres et même la classe moyenne lorsqu’ils sont écrasés par le pouvoir des plus nantis!

        Tout est une question de pouvoir et trop de pouvoir c’est malsain….

    3. Achalante dit :

      On peut décider de ne plus être milliardaire. Mais allez dire à un Afro-américain qu’il peut ne plus être noir, et on se reparle de la question.

      1. kelvinator dit :

        Effectivement, la richesse ou la religion n’est pas innée, contrairement à l’ethnie ou le sexe.

        Ce qui est mal est de généraliser les comportements d’une minorité sur l’ensemble d’un groupe pour attiser la haine.

      2. Achalante dit :

        @ Kelvinator : Considérant que la religion dépend énormément de la famille où vous êtes né, et que certaines religions interdisent qu’on en sorte… Ça peut être dur.

        Mais la richesse… Elle s’acquiert.

        Parfois sans qu’on ne fasse rien pour, soit l’héritage, ou gagner un super gros lot. Dans le premier cas, ce qu’on en fait avec dépend de beaucoup de comment on a été élevé. Et comme on hérite généralement de la famille qui nous a élevé, si cette fortune a été faite sur le dos des autres, il y a de bonnes chances que la personne qui hérite exploite aussi son prochain. Pour le gros lot, la plupart des gens qui gagnent ne savent pas gérer leur argent, en plus d’être (encore une fois, souvent) la proie de profiteurs; et en quelques années, ils ont pratiquement tout perdu (ou dépensé). Ceux-ci ne sont alors plus « super-riches » (mais ils ont fait rouler l’économie du temps où ils dépensaient sans compter).

        Pour ceux qui ont créé leur propre richesse, il y a ceux qui ont travaillé dur pour. Je peux prendre l’exemple d’une personne que je connaissais bien. Il a travaillé dur. C’était un homme de vision. Il s’est planté plus d’une fois, mais il y croyait, alors il a continué. Mais il n’a jamais fait d’ententes que de bonne foi; sans chercher à étrangler ses concurrents ou ses partenaires d’affaires. À sa mort, sa compagnie a été vendue pour moins de 20 millions, qui ont été partagés entre ses enfants et petits-enfants. 20 millions pour toute une vie d’efforts finalement récompensée de « succès ». Ça, c’est la richesse à laquelle peut s’attendre un travailleur honnête (et chanceux).

        Alors, pour amasser des milliards de dollars en moins d’une vie, il faut être plus que chanceux. Plus que d’avoir une vision. Il faut écraser les autres, magouiller, tricher, et être généralement malhonnête. Y a-t-il des exceptions? Peut-être. Mais elles sont rares. On pourrait considérer le cas Steve Jobs.

        Parti de rien (ou presque) avec un copain, il a monté des compagnies, qui ont beaucoup innové dans le monde de l’informatique et du graphisme. Il s’est planté. Il s’est fait voler ses idées (par Bill Gates, un autre milliardaire qui essaie de faire oublier son passé en étant « généreux »). Mais il n’a pas fait tout seul non plus. Beaucoup d’argent lui a été fourni par des investisseurs, ce qui lui a permis éventuellement de créer le iPod, qui a finalement été la voie du succès monétaire pour Apple. Mais Apple fait ses ordinateurs, iPods, iPhones et autres en Chine, où les travailleurs sont souvent à peine mieux traités que des esclaves. Et n’oublions pas que Steve Jobs était connu pour être colérique. Et bon nombre de personnes reprochent à Apple d’avoir des prix trop élevés. Oui, c’est ce que les gens sont prêts à payer… Mais à voir les profits indécents engrangés pour faire plaisir aux investisseurs, je crois que oui, ils pourraient se permettre 1) de prendre le contrôle de leur chaîne de montage et s’assurer que les travailleurs soient décemment payés; ou 2) vendre leurs produits moins cher; voire les deux. Alors, oups! Il n’était pas si blanc que ça, Steve Jobs. Même si il n’a pas magouillé comme d’autres ont pu le faire.

        Alors, montrez-moi un milliardaire « self-made (wo)man » qui n’a rien à se reprocher, qui n’a pas fait preuve d’avarice; qui a toujours bien traité ses employés, qui n’a pas abusé de ses clients… Parce qu’il ne m’en vient pas à l’esprit. Oprah Winfrey, peut-être? Pas sûre qu’elle soit milliardaire elle-même. Si son empire vaut près de trois milliards, elle n’en est pas la seule actionnaire. Et n’est-elle pas parmi ceux qui disent qu’ils pourraient payer plus d’impôts?

        Quand on ne peut pas trouver de contre-exemples (ou alors, si rares qu’ils sont l’exception qui confirment la règle), alors c’est que le groupe lui-même peut être généralisé. Je vous met au défi : prouvez-moi que j’ai tort!

      3. kelvinator dit :

        @Achalante
        « si cette fortune a été faite sur le dos des autres, il y a de bonnes chances que la personne qui hérite exploite aussi son prochain. »
        C’est un jugement de valeur. Un héritier riche peut faire fructifier cette richesse en exploitant les autres, ou non. Il peut simplement la dépenser sans chercher à la fructifier. Il l’investir, permettant à d’autres de s’enrichir, comme votre ami de 20 millions. Croyez-vous que votre ami n’a jamais fait de faute? Je crois que nous faisons tous des fautes, riche comme pauvres peuvent frauder, exploiter, profiter de la faiblesse des autres. Vous tentez de défendre le point ou tous les milliardaires font des erreurs. Oui, comme tout le monde d’ailleurs, personne n’est parfait. Est-ce que cela en fait pour autant une classe qu’il faut punir? Comme vous l’écriviez, les gagnat de gros lots sont la proie de profiteurs, rarement des milliardaires, mais la famille, les fraudeurs, des vendeurs aux fausses promesses. Des gens de tout horizons, de toute les classes, de toute les couches de la société.

        Votre ami entrepreneur a selon vous mener des pratiques loyales, honnête. Je me demande pourquoi selon vous ce comportement est impossible chez les milliardaires. Qu’est-ce qui vous pousse à dire que les milliardaires sont foncièrement mauvais? Parce que vous trouvez que c’est impossible d’amasser autant de richesse sans être profiteur ou malhonnête? Prenez votre exemple de Jobs, vous-même en arrivé à la conclusion qu’il n’était pas blanc. Est-ce que ses erreurs font de lui quelqu’un de mauvais, malveillant? Vous semblez dire que non puisque selon vous il n’a pas magouiller. Selon moi, il a fait sa fortune sur le dos de Wozniak qui a tout inventé, Jobs avait pour talent de vendre, d’augmenter artificiellement la valeur d’un objet. Encore aujourd’hui Apple est une compagnie qui a des marges de profits faramineuse. Lorsque les produits se vendent moins en nombre, on augmente le cout pour compenser, pour faire plaisir aux investisseurs. Votre jugement de Jobs pourrait très bien être contesté.

        Kevin Adams dans la controverse qui entoure Gad Elmaleh ces derniers jours disait en blague que Snapchat avait été vendu 1 milliards, mais que lui l’avait eu gratis sur l’Applestore. Quelqu’un fait une application photo qui devient populaire, qui attire les publicitaires, et le vend ensuite en faisant un joyeux magot. A-t-il exploité des travailleurs, été malhonnête? Je ne connais pas tout les détails de sa vie, mais je pense que non. Cette personne a créé un produit par lui-même, puis dirigé un petit bureau qui s’est agrandi avec les besoins. Les employés n’étaient pas nécéssairement mal payés ou exploité. Cette exemple démontre bien pourquoi les riches sont plus riche, on peut augmenter la valeur d’une application par un facteurs important, sans exploiter personne, simplement en travaillant à sa promotion, comme Jobs faisait.

        « Alors, montrez-moi un milliardaire « self-made (wo)man » qui n’a rien à se reprocher »
        Donc votre question à la base est faussé. Vous soumettez les milliardaires à des standards inatteignables, que vous n’appliquez pas aux autres. D’autant que je ne connais pas l’intégralité de la vie de chacun, c’est aussi exiger des détails qui ne peuvent être fourni. Il y a aussi la question de la subjectivité, ce qui peut être « bien traité ses employés » ses employés pour certain ne le serait pas pour d’autres. Vendre un produit le double de sa valeur est selon moi abuser de ses clients, alors que vous excuser Jobs de ces pratiques.

        Nous faisons tous des erreurs. Les immigrants illégaux par exemple, sont tous entrés illégalement, ils ont tous commis un crime, quelque chose d’illégal. Sont-ils tous foncièrement mauvais? Bien sur que non. Un républicain pourrait adopter votre ligne de penser pour justifier une répression des illégaux. Nous savons tout deux qu’il ne voulait pas mal faire, simplement améliorer leur position.

      4. Achalante dit :

        @Kelvinator : Vous n’avez pas répondu à ma question. Aucun exemple de milliardaires qui n’exploite pas ses employés, qui ne surcharge pas ses clients, qui ne magouille pas ses contrats. CQFD

        Et je savais que vous compareriez l’exemple à 20 millions avec les milliardaires. La différence? L’ordre de grandeur de la fortune. Deux ordres de grandeur, dans ce cas. Vous pouvez chipoter, mais c’est évident.

        J’en conclus que vous êtes de mauvaise foi. Je changerai d’avis quand on me fournira suffisamment de contre-exemples pour le justifier.

      5. kelvinator dit :

        @Achalante
        « Vous n’avez pas répondu à ma question. »
        Parce que vous n’avez tout simplement pas lu ma réponse. Vous exigez chez les milliardaires ce que vous n’exigez pas chez les millionnaires, avec comme seule excuse « L’ordre de grandeur de la fortune »…. Il n’y a pas de différence entre accumuler 20 millions ou 20 milliards, sauf vous qui prétendez qu’il y en a une sans fournir d’argument. On peut appeler ça de la mauvaise foi, mais j’évite les accusations personnelles, moi.

        Peu importe la grandeur de la fortune, nous faisons tous des erreurs. Prétendre que seul les milliardaires doivent être parfait est un double standard. Que vous m’accusiez de mauvaise foi, en plus d’être une attaque gratuite et sans fondement, démontre seulement que vous n’appliquez pas vos standard éthique de manière égale.

        Prouvez-moi que les immigrants illégaux ne font rien d’illégal, donc rien de mauvais. « Je changerai d’avis quand on me fournira suffisamment de contre-exemples pour le justifier. » Voyez-vous la malhonnêteté de ce genre d’affirmation?

      6. Achalante dit :

        Ce que l’ordre de grandeur fait comme différence? La quantité d’argent qu’une personne honnête (et avec de la vision et de la chance) peut faire dans une vie, versus un homme malhonnête. Il est possible de faire quelques millions sans écraser les gens autour. Mais des milliards? Non, je ne crois pas. Les start-ups avant la crise de l’an deux mille, ils ont profité d’une bulle spéculative. Ils ont peut-être eu leur argent de bonne foi. Mais certains aussi ont volontairement pris des brevets quasi indéfendables, ou pour lesquels ils n’avaient pas de produits les utilisant, juste pour les vendre au gros prix à des entreprises qui elles en avaient besoin pour mettre leurs produits en marché. Pas joli-joli comme procédé. Combien ont floué les investisseurs en promettant mer et monde juste pour se tirer avec l’argent?

        Alors, pour la troisième et dernière fois, donnez moi dés exemple de milliardaires qui n’ont pas fait leur argent par des méthodes sales, et je retire mes propos. Sinon, cessez de plaindre ces pauvres petits garçons (et filles) riches… Les véritables pauvres; ceux qui sont réellement victimes de persécutions; eux on bien plus besoin de votre sympathie que les super-riches. (Et aucun de ces riches ne vous donnera ne serait-ce qu’un petit million pour défendre leur réputation.)

    4. Benton Fraser dit :

      Rempalcez milliardaire par pauvre, latino, noir, juif…. c’Est comme remplacer dictateur par par pauvre, latino, noir, juif!!!!

      On parle de gens de pouvoir, pas des laissés pour compte!

      1. kelvinator dit :

        @Benton Fraser
        La question est de généraliser les mauvaise pratiques d’une minorité à l’ensemble. Argent ne veut pas dire pouvoir non plus. Ce ne sont pas tout les riches qui ont du pouvoir ou qui l’utilise à mauvais escient. Buffet milite pour plus d’équité, Gates et Bezos dépense des milliards en philanthropie. Carlos Slim Helú fourni du travail à des milliers de mexicains qui serait pour une partie pauvre. L’erreur, comme avec les minorités mentionnés, est d’oublier le positif pour ne garder que le négatif. Stigmatiser un groupe en exagérant leur méfaits. Les riches exploitent, les musulamns terrorise, les latino viole, les noirs sont fainéants. Ce genre d’amalgame.

  3. Gilles Morissette dit :

    Schultz n’a rien compris. Ce n’est pas le fait d’être milliardaire qui pose problème.C’est le fait que ces gens là ne paient pas leur juste part d’impôt et qu’ils trouvent toutes sortes d’échappatoires (ex. évasion fiscale) pour l’éviter.

    C’est ce que veulent corriger AOC, Sanders et d’autres élus. Il est temps de revoir en profondeur le système de taxation aux USA.

    Il ne faudra pas,cependant,compter sur l’actuel administration pour faire un tel exercice.

    1. kelvinator dit :

      Prétendez-vous que ce sont tous les riches qui font de l’évasion fiscale?

      Le problème est les lois qui encourage cette inégalité, la taxation ne servirait qu’à financer ces lois. Par contre, il n’y a pas de lois pour lutter contre les inégalités, donc on taxeras plus tout les riches, alors que les fraudeurs seront impunis? Est-ce juste?

      1. jcvirgil dit :

        @Kelvinator

        Le problème est plutôt que ce sont eux *vos amis les milliardaires * qui se paient des politiciens pour leur légiférer toutes les lois fiscales qui au fil des ans leur permettent de ne plus payer d’impôts ou si peu comparativement à tous ces profits qu’ils engrangent gouluement comme des insatiables termites..

        Qu’ils s’acquittent de leurs devoirs fiscaux et qu’ils paient décemment leurs employés et ils regagneront l’estime de leurs concotoyens

        C’est complètement immoral que 26 super milliardaires possèdent autant que la moitié de l’humanité.

      2. kelvinator dit :

        @jcvirgil
        *vos amis les milliardaires *
        On reconnait votre complotisme. Une personne ne peut avoir une idée indépendante sans être d’une manière quelconque assujetti au groupe des puissant que l’on attaque. Vous faites un homme de paille, je ne suis pas complètement contre une augmentation, mais doubler parce qu’on n’aime pas les riches et qu’on croit qu’ils nous arnaquent, tous sans exception, non. Un peu comme vous qui croyez que tout les riches ne « paient décemment leurs employés ». C’est une haine basé sur une généralisation. La même qui entraine l’antisémitisme, l’islamophobie, le racisme.

      3. kelvinator dit :

        @jcvirgil
        Écoutez, la manière de faire selon moi est d’y aller dans l’ordre.
        On établit un programme qui permettra d’aider la classe moyenne. On débat, on se questionne sur la marche à suivre la plus équitable, la plus productive, pour enrichir la classe moyenne et lutter ainsi contre les inégalités. On arrive à un cout, et on tente ensuite de voir comment on peut regler ce cout.

        Là c’est : Doublons les taxes pour lutter contre les inégalités.
        Je ne vois nul part en quoi cela lutte contre les inégalités, et je ne vois nul part le besoin de lever une taxe aussi importante. Comment vous auriez fonctionné?

      4. jcvirgil dit :

        Kelvinator

        Quand vous divaguer on peut dire que vous n’y allez pas avec le dos de la main morte comme dirait Jean Perron 🙂

        Des accusations de haine et de racisme ! Vous beurrez epais. Vous devez être du pour une bonne petite pilule de votre pharmaceutique préférée.

      5. kelvinator dit :

        Ad hominem. Insultes sans rien de constructif.
        C’est difficile défendre un point lorsque l’on en a pas.

      6. jcvirgil dit :

        @kelvinator 18h11

        La je vous reconnais plus avec votre désir d’echanger. Oubliez mon precedent laius …

        On se reparle des solutions pour revenir a une société plus égalitaire. Il y en a plusieurs et on est d’accord que c’est ultimement ce qu’on doit rechercher .

      7. kelvinator dit :

        D’accord, oublions nos précédentes querelles, je suis toujours ouvert à entendre les arguments
        s’ils sont fait dans le respect.

      8. gl000001 dit :

        « je suis toujours ouvert à entendre les arguments s’ils sont fait dans le respect. »
        Vraiment ?

      9. kelvinator dit :

        Exact. Vous avez un exemple vous impliquant?

      10. gl000001 dit :

        Votre réponse à J.C. Virgil. Plutôt que d’essayer de comprendre ce qu’il écrit en lui demandant de clarifier vous lancez : Complotisme, homme de paille, haine, antisémitisme … Ca, c’est du respect !!

      11. kelvinator dit :

        @gl000001
        Vous voulez visiblement en découdre et cherchez le commentaire opportun pour le faire. Toutefois, je me demande ce qui est un manque de respect:

        Souligner le complotisme d’un commentaire est manquer de respect?
        Souligner un sophisme dans un commentaire est manquer de respect?
        Souligner le parallèle entre la haine des milliardaire et la haine d’autre groupe social est manquer de respect?
        L’ai-je insulté personnellement, ou critiquer ses idées, son commentaire?

      12. gl000001 dit :

        Je veux juste vous faire comprendre ou il se situe votre problème. Vous n’avez pas confirmé ce qu’il voulait dire. Et vous avez dérapé sur cela. Il est là, le manque de respect.

      13. kelvinator dit :

        « Vous n’avez pas confirmé ce qu’il voulait dire. »
        Confirmer? Comme dans :
        confirmer
        1. Confirmer qqn dans, rendre (qqn) plus ferme, plus assuré.
        2. Affirmer l’exactitude, l’existence de (qqch.).

        Je n’ai pas confirmé parce que je trouve ces propos inexactes.
        J’avoue ne pas trop comprendre.

      14. gl000001 dit :

        Clarifier.

      15. kelvinator dit :

        @gl000001
        Je trouvais le commentaire amplement clair, pas vous?
        Il me semble avoir très bien compris son point, pourquoi demander des clarification s’ils ne sont pas nécéssaire? Parce que vous avez décider que ne pas le faire est manquer de respect?

      16. gl000001 dit :

        Vous avez accroché sur la partie la moins importante du message :
        « *vos amis les milliardaires * »
        Et vous avez dérapé là-dessus. Et c’est vous qui reprochez aux autres de vouloir « en découdre » !! Vous avez fait sensiblement la même chose avec Monsieur8 et BentonFraser.

      17. kelvinator dit :

        Vous me prêtez des intentions maintenant…
        Tout comme JC Virgil avec « mes amis milliardaires »… Avouez simplement que je n’ai pas manqué de respect à JC Virgil.

        Énoncer les raisons de notre désaccord n’est pas chercher à en découdre. Chercher des pécadilles pour tenter de démontrer que quelqu’un a tort, comme prétendre faussement que j’ai manqué de respect à JC Virgil, est selon moi chercher à en découdre. C’est pourquoi vous cherchez à m’accusez d’autres chose une fois que votre accusation de manque de respect a foiré.

      18. gl000001 dit :

        Vous les avez les intentions. Je ne vous prête rien. Vous ergotez sur des bouts de phrase pour essayer vainement de ne pas perdre. Tout le monde perd en vous parlant.

      19. kelvinator dit :

        @gl000001
        Encore des insultes personnelles…
        Décrochez, allez prendre l’air.
        Je n’ai pas manqué de respect, vous m’avez prêter des mauvaises intention, et devant la preuve de votre erreur, vous tentez de changer de sujet.

        Je suis allergiques aux accusations personnelles sans fondement. Dénoncer une accusation personnelle n’est pas « ergotez sur des bouts de phrase ». Dénoncer vos incessantes insultes personnelles n’est pas ergoter. Vous insulter en évitant de parler du sujet, et ne semblez pas vous en rendre compte.

      20. gl000001 dit :

        VOUS mettez le feu aux poudres. Vous ne semblez pas vous en rendre compte. Plus précisément, vous faites tout en votre possible pour détourner le sujet sur les autres en ne regardant même pas leurs arguments.

      21. kelvinator dit :

        @gl000001
        Corrigez-moi si je me trompe, mais votre seul sujet dans notre conversation était à quel point je suis une mauvaise personne.

        « vous faites tout en votre possible pour détourner le sujet sur les autres en ne regardant même pas leurs arguments. »
        Le sujet de basé était bien les milliardaires et les inégalités.

      22. gl000001 dit :

        J’ai démontré amplement que vous manquiez de respect envers vos interlocuteurs alors que vous dites le contraire. Vous avez refusé d’en débattre. Vous avez préféré prêter des intentions à vos interlocuteurs. Comme vous venez de faire ici. Vous jouez à être le juge, le juré, le bourreau et la victime. Vous êtes désagréable.

      23. kelvinator dit :

        « J’ai démontré amplement que vous manquiez de respect envers vos interlocuteurs »
        Exactement mon point. Votre seul but est de « prouver » que je suis une mauvaise personne. C’est chercher à en découdre. Vous continuez à m’insulter avec des accusations gratuites.

      24. gl000001 dit :

        Elles ne sont pas gratuites. Je l’ai démontré de plusieurs façons. Je vous ai même dit comment arrêter d’être désagréable (mauvais est le mauvais mot). Mais vous ne voulez pas en discuter. Vous me « prêtez des intentions » à la place !

      25. kelvinator dit :

        @gl000001
        Notez que jamais vous remettez en question que votre seul but est de me dépeindre comme étant mauvais en évitant le sujet du billet. (désagréable n’est pas très différent) Vous renchérissez avec les accusations gratuites, car elle ne repose sur aucun exemple. « Je l’ai démontré de plusieurs façons. » je n’ai pourtant vu aucun exemple, aucune démonstration, que des insultes gratuites.

      26. gl000001 dit :

        Je répète, vous n’avez pas voulu les voir les exemples. Et pour moi, désagréable est très différent de mauvais. Arrêtez de confondre.

      27. kelvinator dit :

        Affirmations sans aucun exemple, encore une fois. Ce n’est pas parce que vous dites avoir des exemples qu’ils existent, je n’en voit pas. La rigueur aurait demandé de les souligner, pas de répéter sans preuves qu’ils existent. C’est pourquoi vous tentez plutôt de partir sur un débat sémantique entre mauvais et désagréable, sur fond d’insulte gratuite encore… (confondre) « Ce commentaire/personne est mauvais/désagréable. »

        Vous confirmez encore que votre seul but est de me dépeindre comme mauvais.

      28. gl000001 dit :

        C’est tordant de vous voir me reprocher exactement ce que vous faites. C’est bien plate à dire mais c’est la méthode trump. Répéter. Nier. Ne rien admettre. Jouer à la victime.
        Vous n’êtes même pas capable d’admettre quelque chose de simple : pour MOI, mauvais et désagréable est très différent. On commence pas la base ici. Ca devrait être hyper-simple.
        Ca ne marche pas pour trump et ça ne marche pas pour vous.

      29. kelvinator dit :

        Insultes, aucune démonstration…

      30. gl000001 dit :

        Quand on ne veux pas les voir, on ne les trouve pas 😉

      31. kelvinator dit :

        Insultes gratuites, encore…

      32. gl000001 dit :

        Répétition à la trump

      33. kelvinator dit :

        Insultes gratuites, encore…

      34. kelvinator dit :

        Sans démonstration, même que vous m’insulter pour ne pas voir ce que vous ne faites pas…

      35. kelvinator dit :

        @gl000001
        De plus, ce sont tout deux monsieur8 et Brenton qui ont répondu à mon commentaire. Je n’ai pas chercher inutilement la confrontation, je n’ai pas chercher à en découdre inutilement. C’est quand même le but des commentaires de ce blogues, exprimer ses différences. Vous parlez comme si c’était une tare…

      36. gl000001 dit :

        « Vous parlez comme si c’était une tare… »
        Vous me prêtez des intentions 😉
        Traiter les gens de complotiste, c’est exprimer ses différences ou vouloir « en découdre » ? Tout le monde connait la réponse sauf vous !

      37. kelvinator dit :

        Je vous laisse le dernier mot. Insultez-moi comme bon vous semble.

      38. gl000001 dit :

        Refuser de discuter comme vous le faites est une insulte .

      39. Benton Fraser dit :

        Ce ne sont pas les lois qui encourage mais la cupidité!

        Pour ce qui est de la généralisation, je suis pour la généralisation du 0,1% de la population pour qu’elle devient le 100%!!!

      40. Gilbert Duquette dit :

        @ Kelvinator

        Vous dites et c’est vrai : …Le problème est les lois qui encourage cette inégalité,…

        Mais qui selon vous font pression sur les politiciens pour créer et augmenter(et non seulement conserver) ces inégalités, les paradis fiscaux, la fiscalité avantageuse pour les plus que bien nantis, le B.S. corporatif qui a étatisé la privatisation du profit et la socialisation des pertes???

        Ils ne peuvent s’identifier en victime alors que leurs actions sont celles de prédateurs

      41. kelvinator dit :

        @Gilbert Duquette
        « Mais qui selon vous font pression sur les politiciens […] »

        Une poignée de lobbyiste. Des milliardaire comme Warren Buffet font le contraire. Vous avez raison, c’est un problème important, mais quel en est la cause au juste? Les politiciens qui décident ce genre de politique, qui décide que couper de moitié les impôts est juste. Ce ne sont pas tout les riches qui sont cupide et qui appuient ces politiques. Des riches peuvent être socialiste. LE problème est de tout mettre les riches dans le même panier.

        Chaque coté fait du lobbying. Les frère Koch veulent réduire les impôts sur les entreprises, AOC veut doubler les impôt des riches. Chacun fait pression sur les sujets qui l’intéresse.

  4. Dekessey dit :

    « If I should run for president, I am not in bed with any party, I am not in bed with any special interest. »

    Me semble avoir déjà entendu ça il n’y a pas si longtemps…

    « All I’m trying to do is one thing: walk in the shoes of the american people. »

    Ben oui toi, un milliardaire qui veut se mettre dans les souliers des gens « ordinaires ». Ça promet.

    1. Superlulu dit :

      Ben oui toi, un milliardaire qui veut se mettre dans les souliers des gens « ordinaires »
      Il va avoir des ampoules, le pied d’athlète, des engelures, et parfois, sans nouveaux souliers.
      Vous êtes dur.

  5. Syl20_65 dit :

    Ce n’est pas avoir qui est mal mais avoir en exploitant ses travailleurs et ses fournisseurs. Il N,y a aucune morale à être milliardaire alors que ses employés doivent avoir 2-3 jobs pour arriver.
    De plus, beaucoup de ces milliardaires et de leurs supporteurs sont des supposés croyants. L’avarice, la luxure et la gourmandise ne sont-ils pas des péchés capitaux punissables de la terreur de leur dieu?
    Mais bon, comme à leur habitude, ils font du  »cherry picking » pour justifier leur hypocrisie.

    Il n’y a pas beaucoup de façon de devenir milliardaire. Être malhonnête, abuser de ses travailleurs et de ses fournisseurs, acheter les politiciens ou avoir un héritage. La fable du milliardaires qui travaille dur est surfaite comme tous les fantasmes économiques véhiculés par la droite profonde.
    Si la rémunération allait vraiment avec la force du travail. les femmes africaines seraient hyper riches.

    1. Francois dit :

      🤗

    2. Micheline L dit :

      👍

  6. Benjen Stark dit :

    Si le parti démocrate se fait envahir par ce radicalisme, ils vont sombrer avant longtemps.

    1. gl000001 dit :

      Quel radicalisme ?

    2. Benton Fraser dit :

      Tout le radicaliste est monopolisé par le GOP!

    3. el_kabong dit :

      @Benjen Stark
      « Si le parti démocrate se fait envahir par ce radicalisme, ils vont sombrer avant longtemps. »

      Ben oui chose, après une victoire historique aux mid-terms et 75% de la population qui sont d’accord avec ces propositions « radicales »…

  7. Apocalypse dit :

    Howard Schultz, en voilà un qu’on aimerait voir disparaître de l’espace public dans sa tentative de faire de la politique. Je l’entendais parler de lui comme étant un ‘self made man’, ah bon, on va t’envoyer tout seul sur une planète avec ton idée de vendre du café et on va repasser dix(10) ans plus tard et on va compter les milliards de dollars dans ton compte de banque.

    Ces gens sont tellement arrogants qu’ils pensent littéralement que tout leur succès ne dépend que d’une seule variable: ‘eux-mêmes’.

    Comme quoi, tu as beau avoir tout l’argent du monde, il y a des choses qui ne s’achètent PAS.

  8. monsieur8 dit :

    «Chaque milliardaire est un échec politique ».

    Excellent ! Brutal, choquant… mais tellement vrai. Si AOC en fait son slogan, je la demande en mariage.

    1. kintouai dit :

      En v’là un autre slogan :

      «People of means are mean people»

    2. spritzer dit :

      Nous ferons un mariage double avec moi et Tulsi Gabbard pour ses positions anti-guerres et anti-néocons.

      « As commander-in-chief, I will work to end the new cold war, nuclear arms race and slide into nuclear war. That is why the neocon/neolib warmongers will do anything to stop me. »

    3. kelvinator dit :

      «Chaque immigrant illégal est un échec politique ».

      1. Achalante dit :

        Nah. Ceux-là sont des échecs administratifs. Mais à quoi s’attendre d’autre quand les fonctionnaires sont en sous-nombres et sous-payés?

      2. Benton Fraser dit :

        Effectivement, si les riches n’exploiterient pas ces pays en les appauvrissants!

      3. kelvinator dit :

        @Benton Fraser
        Des gens de la classe moyenne emploi des immigrants à taux très réduit et les menace parfois sachant qu’ils n’ont aucun recours.

        Les riches ne sont pas les seuls à blâmer, encore moins TOUT les riches. J’ai toujours un problème avec cet amalgame ou tout les riches sont mauvais, cupide, exploiteur, alors que c’est l’humain en général qui l’est. L’exploitation est fait à tout les niveaux.

      4. Benton Fraser dit :

        @kelvinator

        Faut croire que vaut mieux être exploité par des particuliers dans un autre pays que par les grandes entreprises qui non seulement les exploitent, mais exploitent leurs propre terre!

      5. kelvinator dit :

        @Benton Fraser
        L’exploitation est un problème important qui touche toute les classe de la société. Des riches furent exploités par Madoff par exemple. Ce ne sont pas tout les riches qui exploite, et les exploiteurs ne sont pas tous riche.

      6. Benton Fraser dit :

        @kelvinator

        Les exploiteurs peuvent aussi faire faillite… à répétition même!

        Certains terminent en prison…

        À grand pouvoir, grande responsabilité…. le problème est que beaucoup de riches prennent le pouvoir et non les responsabilités… qu’ils laissent cela a leurs avocats!

  9. Apocalypse dit :

    ‘Selon Riffle, les milliardaires comme Bill Gates sont peut-être de bonnes personnes malgré leur richesse, mais leur existence est «moralement inacceptable».’

    Disons que ça aurait pu être mieux phrasé!

  10. gl000001 dit :

     » leur existence est «moralement inacceptable». »
    Exagération. Leur « richesse » est peut-être moralement inacceptable. Ca dépend toujours de ce qu’il en font. Créer des emplois par exemple. Pas dormir sur son pactole.

    « People of means » ou « Mean people » ?

    1. jcvirgil dit :

      Ce qu’ils pourraient faire de mieux , c’est tout simplement donner de meileurs salaires à leurs employés pour qu’ils puissent avoir une meilleure vie et réinvestir dans la société par leurs dépenses et leurs impôts, au lieu d’engranger leur fortune dans des paradis fiscaux et des fondations de charité qui leurs servent à la fois d’abris fiscaux et de valorisation de leur image.

      Si la richesse était mieux répartie,on aurait moins besoin de ces fondations et des soupes populaires,ça me paraît évident.

      1. gl000001 dit :

        Exact. J’aurais du écrire « des job plus payantes ».

  11. Lecteur_curieux dit :

    Les milliardaires ne sont pas si nombreux mais ont une influence trop grande. Mais pas seulement eux ceux qui ont 50 millions et plus et même avant ont aussi trop d’influence.

    Par contre quand on se met à parler du 1%, on attaque tous les wealthy.

    Je ne crois pas par ailleurs que les milliardaires sont un signe d’un échec politique.

    De leur donner trop de crédit je n’aime pas plus que les démoniser. Quelle est la limite à l’enrichissement ? Je trouve qu’il faut plus regarder leurs actions et comportements que leur valeur nette financière.

    Cela ne doit pas mesurer la valeur réelle d’un individu positivement ou négativement.

    L’argent est un bon serviteur mais un mauvais maître dit le proverbe.

    Pour les Starbucks, il en pleut à Montréal même si je ne les fréquente pas et ferment tous un peu trop tôt à mon goût. Je ne décide que pour moi comme consommateur. Si les 3 très proches fonctionnent tant mieux pour eux.

    Il est milliardaire qu’il s’assume. S’il faut qu’il regarde des épisodes des Joyeux Naufragés… À l’époque millionnaire était suffisant.

    L’archétype du milliardaire en 2019 c’est qui et quoi ?

    Pour les États-Unis ce serait un devoir moral de réduire les inégalités et ce ne sont pas les républicains qui vont le faire et encore moins avec Trump.

  12. patofbarnak dit :

    « mais leur existence est «moralement inacceptable». »

    Je suis parfaitement d’accord avec ça, lorsqu’il y a des pauvres qui n’arrivent pas à envoyer leurs enfants à l’école, dans le même pays.

  13. Henriette Latour dit :

    Milliardaire serait un moins vilain mot si les porteurs de ce titre étaient moins fascinés par leur rang dans la revue Forbes.
    Milliardaire serait un moins vilain mot si les porteurs de ce titre admettaient qu’ils ont eu une bonne idée mais que des milliers de travailleurs avaient contribué à cette richesse.
    Milliardaire serait un moins vilain mot si les porteurs de ce titre n’utilisaient pas toutes les lois et leurs échappatoires pour éviter de payer leur juste part.
    Milliardaire serait un moins vilain mot si les porteurs de ce titre ne considéraient pas la présidence des États-Unis comme le fleuron manquant à leur biographie.

  14. Apocalypse dit :

    @Lecteur_curieux – 17:20

    ‘Les milliardaires ne sont pas si nombreux mais ont une influence trop grande.’

    C’est le cas aux Etats-Unis, beaucoup moins au Canada. Aux Etats-Unis, il n’y a pas de limite aux contributions politiques, ce qu’on peut voir comme de la corruption légale, mais qui est en fait un poison pour le système politique américain.

    Les républicains semblent littéralement achetés par l’argent des riches ou des corporations. Ca semble être un peu moins pire du côté démocrates.

  15. Lecteur_curieux dit :

    J’ai jamais acheté un café dans un Starbucks de ma vie. Même si cela fait plusieurs années qu’ils sont rendus ici. Une perception au départ de faire du bonbon, de la friandise plus que du café mais ce n’est probablement pas exact je vais dans les autres pareil.

    Il semble pas une mauvaise personne mais pourquoi lui comme POTUS? Il a beau se dire centriste et indépendant cela est parfait pour un outsider qui le reste.

    Un milliardaire ou un multi-millionnaire disons 75 millions et plus qu’on peut admirer vraiment c’est plus ce type qu’on veut comme candidat. Sa chaîne de cafés n’est pas si spéciale que cela.

  16. Rdnsls dit :

    Et si Schultz veut justement se présenter comme indépendant afin de jouer les trouble- fête et assurer les Républicains d’un autre 4 ans à la présidence, que ce soit Trump ou un autre? Ça protégerait sa fortune.

  17. xnicden dit :

    L’économiste Paul Krugman a bien résumé selon moi – de @paulkeugman: : « There is, I’m starting to realize, a phenomenon kind of like the Dunning-Kruger effect, but involving wealth: people who are too rich to realize that they’e fools, because they’re surrounded by sycophants who praise their wisdom »

    S’enrichir attire sa part de groupies qui passent leur temps à vous répéter combien vous êtes génial. Certains riches finissent par y croire.

  18. Lecteur_curieux dit :

    Je ne crois pas que M. Schultz soit la personne la plus qualifiée pour le poste. Ah mais il ferait moins pire que Trump ? Facile à battre.

    On veut un leader qui a confiance en lui mais qui en même temps a assez d’humilité pour reconnaître que d’autres sont meilleurs que lui.

    S’il oeuvrait plus dans ce sens, peut-être un poste élevé dans un Cabinet démocrate pourrait être pour lui, peut-être. Il serait dans l’aile droite du parti mais devrait se rallier et/ou convaincre.

    Certes l’ambition personnelle n’est pas un péché mais on veut vraiment le meilleur candidat, la meilleure candidate que possible. Il a un horizon plus large que Trump mais pas assez pour les défis qui s’imposent. Si les démocrates lui courraient après cela serait différent.

    N’empêche que si jamais il réussit le tour de force d’être élu il va falloir faire avec. On imagine que c’est un rêve pour plusieurs alors que cela peut être correct mais j’aime mieux voir cela comme un honneur et une immense responsabilité et la personne doit essayer de s’en montrer digne. Alors le titre à conquérir arrive en contradiction car la compétition devient le moteur de la victoire plutôt qu’un des ingrédients.

    Le milliardaire qui commencerait par des responsabilités plus basses voulant alors apprendre et s’enrichir humainement d’une nouvelle culture serait meilleur candidat après. Sauf qu’il faudrait alors être milliardaire à 40 ans et ensuite passer sa vie au service de la collectivité et briguer le poste de POTUS vers 55-57 ans…

    Milliardaire à 40 ans ? Le type risque d’être loin du self made man ? Aucune importance. Au contraire ce serait mieux. Reconnaître le mérite des autres dans sa propre réussite. Pourquoi est-ce mal ? Être fier de soi mais savoir qu’on a pas réussi seul. Il peut y avoir des moments de solitude mais une entreprise ne se bâtit pas seul, pas une importante.

  19. leonard1625 dit :

    « Selon Riffle, les milliardaires comme Bill Gates sont peut-être de bonnes personnes malgré leur richesse, mais leur existence est «moralement inacceptable».

    Comment est-ce que quelqu’un peut être une bonne personne s’il accepte d’être moralement inacceptable?

    Les dems s’engouffrent. AOC est bien sympathique, mais elle n’a pas encore le nombril sec politiquement et ca parait. Elle et son équipe se permettent des déclarations fâcheuses. Je n’aime pas ce qui se prépare.

  20. Apocalypse dit :

    @xnicden – 18:06

    La citation de Paul Krugman: j’adore! Merci!

  21. xnicden dit :

    @spritzer 17:59

    « As commander-in-chief, I will work to end the new cold war, nuclear arms race and slide into nuclear war. That is why the neocon/neolib warmongers will do anything to stop me. »

    Je ne sais pas encore comment la classer. À mon sens la guerre froide était pas mal terminée avant l’arrivée de Poutine. Et l’enthousiasme de certains pro Kremlin envers elle me la rend suspecte. D’un autre côté, qu’on mette un frein à l’accroissement des dépenses militaires, qui peut être contre? J’ai hâte de l’entendre sur l’OTAN, l’Ukraine et d’autres enjeux internationaux.

    1. spritzer dit :

      @xnicden

      « À mon sens la guerre froide était pas mal terminée avant l’arrivée de Poutine »

      Elle était terminée parce que la Russie était à genoux sous Eltsine à la suite des conseils économiques du FMI et de la Banque Mondiale dirigées par les US. Poutine a redressé la situation de façon spectaculaire, redonnant sa place légitime à la Russie au grand dam des États-Unis.

      La position anti-guerres et anti-néocons de Gabbard et son désir de mettre fin à la guerre qui est plus ou moins froide pour l’instant avec la Russie est un no-brainer en ce qui me concerne, les conséquences d’un conflit armé entre les deux puissances nucléaires sont trop horribles pour être envisagées, et ce sont effectivement les néocons qui poussent dans cette direction.

      Malheureusement j’ai lu que Gabbard, comme la plupart des politiciens américains, ne pouvait pas s’empêcher de donner une passe gratuite à Israël. Je ne comprends pas trop comment on peut attaquer de front les néocons et cajoler en même temps Israël, mais je dois dire que ma connaissance de ses positions est assez superficielle.

  22. Apocalypse dit :

    @xnicden – 18:06

    Les riches, les milliardaires, la chance d’être au bon endroit au bon moment. En fin de semaine, Bill Maher parlent d’eux en terme de ‘fluke’ et il avait bien raison. Un gars a une bonne idée, ou l’a emprunté à quelqu’un, et des années plus tard, se retrouve avec des millions et millions, voir des milliards dans son compte de banque; il a effectivement du mérite, peut-être même beaucoup, mais c’est ‘totalement disproportionné’ comme récompense pour son idée et son travail.

    Un boss qui gagne en une journée ce que gagne la plupart des employés de sa compagnie en UN an, c’est du délire. Ces boss ne valent pas cela, jamais oh grand jamais. Et pendant ce temps, toute la société s’appauvrit … sérieusement?

    Howard Schultz, Mark Zuckerberg et cie, lorsque tu écoutes ces gens, tu te dis, désolé, mais vous ne valez pas tout cet argent, vous avez été incroyablement chanceux. Des gens plus intelligents que ces hommes, il y en a tout plein et ils font leur travail, leur contribution à la société en toute humilité.

    1. xnicden dit :

      X2. C’est effectivement disproportionné. D’autant plus que la ligne entre le succès professionnel et l’échec est parfois si mince.

    2. Dekessey dit :

      @Apocalypse.

      Bien dit. Les riches ne sont pas tous des crosseurs immoraux ou des exploiteurs sanguinaires comme le laissait entendre un autre intervenant. Il y en a bien une bonne partie, mais il y a aussi des chanceux, des opportunistes et des génies*. Je n’ai rien contre eux, mais ils ne valent certainement pas des milliards! C’est devenu de la folie.
      Enfin… Comment évaluer tout ça et y mettre de l’ordre, beau défi!

      *par génie, j’entends des personnes intelligentes, talentueuses et visionnaires qui ont su mettre à profit une bonne idée. Ça existe.

    3. Benton Fraser dit :

      Mais ils se considèrent tous comme une élite…

  23. papitibi dit :

    À 18h, mon chat a parié avec moi – une grosse boulette de viande – que Kintouai lancerait sa première bombe fumigène dans les 20 prochaines minutes. Kintouai est connu pour sa passion IN-CON-DI-TION-NELLE envers les ¢&@#&% de milliardaires…

    Je commençais à célébrer ma victoire quand, à 18h19, l Kintouai a publié!

    J’ai l’impression de m’être fait arnaquer solide.Mais diantr, comment ce diable de chat parvient-il à communiquer avec Kintouai? Mystère et boule de poils!

    1. kintouai dit :

      Cher Papatibi, vous avez oublié de reculer votre horloge d’une heure en novembre dernier. J’ai publié ma «bombe fumigène» à 17h19 et, si vous avez lu les messages suivants, vous avez pu constater qu’à la même minute, gl000001 a eu la même réflexion que moi (les beaux esprits se rencontrent).

      Si vous avez un chat, vous ne pouvez être qu’une bonne personne (contrairement à mon salopard de voisin, aussi con que son clébard aboyeur).

      1. jcvirgil dit :

        Attention ! Vous pourriez faire l’objet d’une poursuite de l’association des p’tits jappeux.

        J’en ai un moi-même un, molosse croisement entre un shitsu et caniche et quand je lui ai lu votre commentaire , il m’ a fait part bruyamment de sa désapprobation.

        Wouf Wouf 🙂

      2. papitibi dit :

        I DO own a cat. Ou comme ELLE le miaule en se frottant sur ma jambe, j’appartiens à une vieille mémé Maine Coon à 6 doigts.

        la face de minou qui m’a inspiré mon avatar, c’est celle de Moustache – qui était la fille de ma grosse Balloune. C’est ma fille (feue ma fille) qui m’en avait fait cadeau en 2008. Un beau matin, à mon réveil, j’ai retrouvé Moustache sans vie. Alors j’ai entrepris de la faire revivre, avec une petite touche de retouches. Je lui ai greffé des yeux.

        Toujours préféré les minous mais j’ai quand même eu un malamute, un samoyède, un golden retriever, un boston terrier, un berger allemand, et quelques jappeux de race indéfinie. Si je devais en retenir un, ce serait Kayak. Le malamute. Le jour où il a embrassé un porc-épic, on s’est mis à trois pour lui retirer les pics logés dans le museau et les babines Mais bon, une bête comme ça, tu peux pas garder ça dans ton salon!

      3. gl000001 dit :

        Papa-chat moi aussi.

  24. Francois dit :

    26 milliardaires possedent autant que la moitié la plus pauvre de la planète sois 3.5 milliards de personnes.Tout est dit!!!@$#%$&
    ?*&%$^€¥=#%@

  25. Danielle Vallée dit :

    Les milliardaires devraient considérer le petit peuple comme:
    1- des employés qui vont mieux performer s’ils sont bien loges et bien nourris;
    2- des clients pour leurs produits qui devraient avoir au moins les moyens d’acheter les dits produits.
    Ces gens là devraient prendre soin de la classe moyenne comme un agriculteur prend soin de la terre.
    C’est leur stupidité qui nous a amené là où nous sommes.
    Ils sont quand même chanceux. Y a pas si longtemps quand le petit peuple en avait marre, les têtes roulaient.

  26. igreck dit :

    Pire : Trump est désormais un nom de famille dont les gens qui en sont affublés demandent de se défaire! À commencer par le p’tit Trump invité par Melania à la soirée sur le Discours sur l’état de désunion du pays !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :