Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Pas moins de 17 républicains ont approuvé mercredi soir l’ouverture d’un débat sur un projet de loi prévoyant des investissements d’environ 1 000 milliards de dollars dans les infrastructures. Parmi ceux-ci : Mitch McConnell, chef de la minorité au Sénat, qui a tourné le dos pour le moment à sa réputation de fossoyeur des programmes souhaités par les démocrates.

Il faut dire que le projet de loi n’a pas encore été entièrement rédigé et que le sénateur du Kentucky a encore le temps de torpiller l’initiative rendue possible grâce à une entente bipartisane négociée par cinq de ses collègues républicains et cinq sénateurs démocrates. Mais son vote illustre la popularité de la mesure envisagée auprès de l’électorat.

L’entente bipartisane prévoit 110 milliards de dollars pour les routes, les ponts et les grands projets, 66 milliards de dollars pour le transport ferroviaire de passagers et de marchandises, 39 milliards de dollars pour les transports en commun, 65 milliards de dollars pour l’internet à haut débit, 17 milliards de dollars pour les ports et les voies navigables et 46 milliards de dollars pour aider les États et les villes à se préparer aux sécheresses, aux incendies de forêt, aux inondations et aux autres conséquences du changement climatique, selon un responsable de la Maison-Blanche.

Les démocrates ont notamment dû réduire le montant qu’ils souhaitaient pour les transports en commun (de 10 milliards de dollars) ainsi que pour les bornes de recharge pour voitures électriques. «Aucune des deux parties n’a obtenu tout ce qu’elle souhaitait dans cette entente», a déclaré Joe Biden, qui a néanmoins estimé qu’il s’agissait du plus important investissement dans les infrastructures «en près d’un siècle».

L’entente est aussi la réalisation de sa promesse de travailler avec les républicains pour améliorer le sort des Américains.

Mais les obstacles à venir sont nombreux. Et les républicains ne sont pas les seuls à pouvoir faire dérailler ce train. Au moins un démocrate progressiste de la Chambre des représentants a déclaré qu’il ne voterait pas pour le plan d’investissement sous sa forme actuelle. D’autres veulent que les sénateurs démocrates procèdent à l’adoption d’un autre programme d’investissement ambitieux, totalisant 3 500 milliards de dollars celui-là, avant de toucher à l’entente bipartisane sur les infrastructures.

Bref, restez à l’antenne.

(Photo AP)

40 réflexions sur “Quand Mitch McConnell vote avec les démocrates

  1. gl000001 dit :

    Je regarde ma boule de cristal et elle me donne des choix de réponses que nous donnera McConnell lorsque la loi ne passera pas:
    – Mais j’étais d’accord pour examiner le projet de loi mais les démocrates ont présenté quelque chose de lamentable. Je ne peux voter pour ça.
    – Je n’ai pas réussi à convaincre mes collègues.
    – Je n’ai pas voté. Je travaillais.
    – Mon futur président en 2024 m’a dit de ne pas voter pour ça.

    1. xnicden dit :

      En revanche si la loi passe, il va passer son temps à dire que les républicains ont fait plier l’administration Biden pour obtenir des fonds pour les infrastructures.

  2. A.Talon dit :

    «a déclaré Joe Biden, qui a néanmoins estimé qu’il s’agissait du plus important investissement dans les infrastructures «en près d’un siècle»

    Ce n’est pas faux. Ça rappelle de plus en plus le fameux New Deal (1933) du Président F.D. Roosevelt tout ça, non? Incidemment, lui aussi a servi à lutter contre la tentation de l’extrémisme de droite.

    1. lanaudoise dit :

      Bien trop vrai.

  3. Jean Beaudin dit :

    Si ce proje tdéraille , peut-être que le filibuster disparaitra!

    1. André dit :

      McConnel n’attend que les cartes soient complètement exposées pour tout faire dérailler! C’est son pattern!

      1. Haïku dit :

        Très bon point !

  4. kelvinator dit :

    Il ne faut pas oublier que parfois de petits détails insignifiants peuvent faire déraillé le processus. ä ne m’étonnerai pas que les plus progressistes vote contre parce qu’il n’et pas assez ambitieux, vu qu’ils ont fait ce chantage à chaque vote sur un projet d’investissement important.

    1. kelvinator dit :

      L’exemple du squad qui a refusé de voter un bill pour financer la police du Capitole.
      Il ne serait pas surprenant que des dépenses liés à la sécurité change leur support du projet pour répondre aux demandes de defund the police de leur base.

      1. Richard Hétu dit :

        Il n’y a aucune dépense liée à la sécurité dans ce projet, à ma connaissance.

  5. Louise dit :

    « restez à l’antenne »
    C’est certain que je vais rester à l’antenne parce que je ne comprends pas tout le processus législatif pour faire adopter une loi.
    Si je comprend bien ce projet d’infrastructure a été préparé par un comité bipartite puis envoyé au Sénat afin d’obtenir le consentement pour en discuter. Ce qui ne veut pas dire qu’il sera accepté en bout de piste.
    Et la Chambre des représentants, quel est son rôle dans ça ?
    J’ai lu que c’était possible qu’il ne passe pas à la Chambre, même si les démocrates sont majoritaires. Les progressistes voteraient contre ? Il y a encore des points d’ombre pour moi.

    En tout cas, même si ce n’est pas terminé, le vote d’hier soir est tout une humiliation pour Trump.

    1. Oui, Trump va vouloir les noms de ces 17 traîtres (même si ce n’est pas un secret), coupables de « discussion ».

      1. Haïku dit :

        Richard Desrochers
        -« traîtres […] coupables de « discussion ».
        ——-
        Remarque amicale:
        On dirait lire 1984/Orwell.
        (C’est un compliment).

  6. A.Talon dit :

    «D’autres veulent que les sénateurs démocrates procèdent à l’adoption d’un autre programme d’investissement ambitieux, totalisant 3 500 milliards de dollars celui-là, avant de toucher à l’entente bipartisane sur les infrastructures.»

    Avec cette mentalité du tout ou rien, nos radicaux de la go-gauche exaltée offriraient ainsi une immense victoire au saboteur orangé. Bravo, champions!

    Ils me rappellent parfois la gauche dogmatique européenne des années ’30 (ex: Front Populaire), dont le manque de réalisme et les outrances ont ouvert la voie à l’extrême-droite. Tiens, nos ‘wokistes’ fous à lier jouent le même rôle aujourd’hui!

    1. Richard Hétu dit :

      Sauf que c’est aussi la position de Nancy Pelosi… Il y a aussi une part d’esbroufe dans ces déclarations.

      1. A.Talon dit :

        Hum, à quelle fin? Pourquoi mettre en danger un accord si durement gagné? Politique interne au sein du Parti Démocrate?

    2. monsieur8 dit :

      « La présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a fermement précisé jeudi qu’il n’y aurait pas de vote sur le texte de consensus entre républicains et démocrates sur les infrastructures, à moins que le Sénat approuve aussi un projet de loi comprenant les autres grandes priorités démocrates : aide aux personnes âgées, garde d’enfants, mais aussi lutte contre le changement climatique.

      Une déclaration applaudie par des figures de l’aile gauche du parti, comme l’élue de la Chambre Alexandria Ocasio-Cortez. »

      https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1804298/etats-unis-joe-biden-accord-infrastructures-negociations

      Je ne sais pas si mesdames Pelosi et Ocasio-Cortez sont des « wokes folles à lier », mais j’apprécie qu’elles se battent pour leur principes. Elles ont été élues pour ça.

      1. Jean Létourneau dit :

        monsieur8 annonce: La noire au coin par deux bandes et réussit!

        Bravo! Un parallèle est à faire avec nos libéraux et PET Jr qui est supposément le porte étendard du plan vert au Canada et n’a rien foutu sinon que de contribuer à l’oléoduc Trans Mountain. C’est bien beau de parler de changements climatiques, il faut agir.

        AOC et Pelosi ne sont pas des chiens fous, mais de garde! Elles font leur boulot avec panache. Une économie autour d’un plan vert exige une transition et nécessairement un certain ralentissement au début. Mais il y a moyen de faire tourner la roue économique en devenant plus écolo, c’est plus de travail et il faut brasser la cage, comme disait mon ancien boss.

      2. lanaudoise dit :

        Quand il s’agit d’envoyer toujours plus d’argent public aux ultra-riches qui ne paient pas d’impôts, les gens bien comme les appelait l’historien Henri Guillemin, c’est correct. Il faut soutenir les Koch et les Halliburton de ce monde, les bons barons de la pétrochimie qui sont derrière le Tea Party. Et puis, seuls les riches devraient avoir droit de vote, comme l’a dit ce bon Eric Duhaime. Voilà un beau projet de société!

        Mais investir dans une société plus équitable et prendre le virage nécessaire que requiert la crise climatique, quelle horreur! C’est de l’extrémisme.

      3. Guy Pelletier dit :

        @lanaudoise

        « Et puis, seuls les riches devraient avoir droit de vote, comme l’a dit ce bon Eric Duhaime.  »

        Quelque chose nous dit que celle là lui reviendra en pleine poire très bientôt de même que tous ses propos qu’il a tenu sur les radios vidanges en tant que tribun controversé, lui l’homme du « peuple » !!!!!!.

      4. A.Talon dit :

        «mais j’apprécie qu’elles se battent pour leur principes. Elles ont été élues pour ça.»

        Je l’espère bien. En quel cas, cela évoquerait plutôt une «game de poker». Quitte ou double. Pas rassurant tout de même pour l’avenir de la présente entente de 1000 milliards de dollars.

        Quant au ‘wokisme’, cela n’a plus rien à voir avec le progressisme. Bien au contraire. Ce courant de pensée malsain et intransigeant, complètement perverti par la lutte idéologique, est de plus en plus nocif au bien vivre collectif. Potentiellement aussi dangereux que l’extrémisme de droite, son allié objectif, si vous voulez mon avis. Cela évoque le maoïsme d’antan…

  7. Charlot dit :

    Ce que je trouve hallucinant dans votre billet c’est de voir des gens, tous partis confondus, qui se comportent souvent comme des enfants immatures jongler avec des chiffres pareils comme si c’était des billes; « je t’échange ces trois rouges contre cette bleue ». À la réflexion, pas hallucinant, terrifiant.

    1. gl000001 dit :

      C’est parce qu’ils sont aussi terrifiés que vous … mais par le transport en commun ou les bornes de recharge !!

  8. Layla dit :

    Les 17 républicains pour

    Blunt (R-MO)
    Burr (R-NC)
    Capito (R-WV)
    Cassidy (R-LA)
    Collins (R-ME)
    Cramer (R-ND)
    Crapo (R-ID)
    Graham (R-SC)
    Grassley (R-IA)
    Hoeven (R-ND)
    McConnell (R-KY)
    Murkowski (R-AK)
    Portman (R-OH)
    Risch (R-ID)
    Romney (R-UT)
    Tillis (R-NC)
    Young (R-IN)

  9. gl000001 dit :

    « Les démocrates ont notamment dû réduire le montant qu’il souhaitait pour les transports en commun (de 10 milliards de dollars) ainsi que pour les bornes de recharge pour voitures électriques »
    « Transport en commun-iste ? Qu’on les transporte en Russie !!
    L’électricité !!! Je me souviens quand ça a commencé cette invention du diable. Les fils étaient à nus dans les maisons. Après il les ont mis dans les murs et les maisons flambaient. » -Une parodie de républicain qui chauffe sa maison à la chandelle !!

    1. A.Talon dit :

      «Une parodie de républicain qui chauffe sa maison à la chandelle !!»

      Tous le monde sait qu’ils chauffent au charbon ‘propre’, voyons!

      1. gl000001 dit :

        Haha !! C’est un républicain … progressiste 😉

      2. Haïku dit :

        Excellent ! 😂🤣

    2. lanaudoise dit :

      👍🤣🤣

  10. leonard1625 dit :

    J’ai un peu l’impression que ces républicains sont portés à coopérer parce que cela éloigne Trump du parti. Quoique la présence de Graham dans la liste de Layla réduit le bien fondé de mon impression.

  11. gl000001 dit :

    HS mais très peu : Le plus vieux fossile d’animal aurait été découvert au Canada.
    Et le plus vieux aux USA est sénateur au Kentucky !!

    https://www.lapresse.ca/actualites/sciences/2021-07-29/le-plus-vieux-fossile-d-animal-aurait-ete-decouvert-au-canada.php

  12. Louise dit :

    Tous les votes sont le résultat d’un calcul politique. C’est encore plus vrai pour Mitch McConnel.
    C’est un vieux filou de la politique et s’il a voté positivement hier soir c’est qu’il a quelque chose à gagner ou qu’il veut nuire à quelqu’un.
    Comme l’a mentionné M.Hétu  » son vote illustre la popularité de la mesure envisagée auprès de l’électorat »
    Mais se pourrait-il aussi qu’il en ait assez de l’influence de Trump ? L’avenir nous le dira.

    Chose certaine, la politique américaine n’est jamais plate.

  13. Layla dit :

    Pour moi c’est toute une victoire…ses menaces d’hier ont échoué pour moi c’était le plus important, la peur que je ressentais que ses menaces en fassent reculer 2 ou 3 des 5. Donc je reçois cette nouvelle avec un grand soulagement et avec espoir.

    Une fois de plus ce vote nous démontre que le roi se meure et il était temps.

    Hier encore ont pouvait lire ici même que trouver 5 républicains de plus que les 5 c’était impossible et j’en étais et il y en a eu n’ont pas 5 de plus mais 12.

    Le respect de Joe Biden est inspirant dans ce vote, il a fait une déclaration qui selon moi parle d’une entente winner/winner.

    L’autre aurait vomi immédiatement sur les démocrates…il se serait dit le plus grand négociateur ever. Une entente bipartite pour DT signifie donner moi TOUT ce que je veux.

    En toute logique les républicains n’ont pas le choix de conclure une entente pour le bien du peuple, et si c’est bon pour le peuple c’est bon pour le parti.

    C’est un début…avec DT a ce que je sache ils n’ont même pas franchi cette étape, mais je peux me tromper.

  14. jeanfrancoiscouture dit :

    Quand une entente qui ne porte que sur l’opportunité de discuter est considérée comme une grande victoire, surtout que l’éminent McConnell fait partie du processus, c’est une preuve que quelque chose va de travers dans le système.
    Comme vous nous le conseillez:«I stay tuned» (Je reste à l’antenne)

  15. POLITICON dit :

    Tout un exploit pour le Congrès qui arrive presque sans effort à mettre le bien des citoyens dans la balance. Mais tout peut dérailler à la dernière minute avec Mitch. Tout dépend de l’humeur de Trump aujourd’hui lorsqu’ils discuteront au téléphone.

  16. Sur le billet d’hier j’avais écrit vers 23h13:
    ———— ———— ———— ———— ————
    Je corrige mon commentaire de 22h23, après avoir lu cet l’article de Politico:

    https://www.politico.com/news/2021/07/28/biden-infrastructure-bipartisan-win-501463
    (où on apprend que 17 repus ont appuyé la proposition d’en débattre)

    Le seul sénateur repu-pis-plein que je vois changer inopinément de vote à la suite de l’intervention de DJT est Lindsay Graham. Je ne me souvenais pas que DJT avait ouvertement annoncé qu’il voudrait remplacer M&M McTortue comme leader dès 2022. Ce dernier devra décider s’il fait un pied de nez à DJT ou s’il endosse comme il l’a presque toujours fait.
    ———— ———— ———— ———— ————

    On ne disait pas que McConnell avait endossé la proposition,

    C’est une grande et belle nouvelle. M&M McTortue a renié le CataschTrumph Orange. Le clous sont positionnés sur le couvercle du cercueil de DJT. Un accord final les enfoncerait définitivement. Il y a plus de « bad guys » dans les rangs des repus-pis-pleins que les fils de Ma Dalton qui pourraient faire dérailler le projet, mais je garde espoir.

    On doit imaginer que la déclaration de DJT, une ultime entourloupe, pour torpiller cette entente primaire a été rendu possible par un ou plusieurs sénateurs informateurs. Lindsay Graham a-t-il oublié son cellulaire pour manquer la communication de DJT?

    On doit se souvenir que bien des infrastructures sont vieillissantes datant du boom des années 60 (comme au Québec avec l’explosion de projets due à l’expo, entre autres).

  17. christal dit :

    Attention! Hypocrite !

  18. Pierre s. dit :

    ———————–

    au moins pour cette fois ….fuck you donald.

  19. Capitaine B dit :

    Qu’en est-il des mesures proposées pour financer ce programme? N’était-ce pas celui-ci qui devait être financé avec de « l’argent neuf » (on parlait de taxer les fortunes)? Ou bien c’est l’autre projet de 3500 milliards?

  20. anizev dit :

    je me plagie
    Peut-être que stratégiquement certains républicains vont se péter les bretelles devant leurs électeurs et dire que c’est grâce à eux que les lampadaires au gaz seront enfin remplacer par des lampadaires électriques et que les trottoirs en bois seront maintenant en béton comme dans les grandes villes et qu’ils doivent être réélus mais pas là gang à Biden qui n’ont rien fait pour eux.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :