Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Brian Murphy, ancien responsable du renseignement au sein du département de la Sécurité intérieure, accuse ses supérieurs d’avoir ordonné à son équipe de minimiser les menaces représentées par les groupes de suprémacistes blancs violents et l’ingérence électorale des Russes afin de ne pas mal faire paraître Donald Trump. Il formule cette accusation en tant que lanceur d’alerte dans une plainte déposée mardi et rendue publique mercredi.

Murphy affirme que le secrétaire à la Sécurité intérieure par intérim, Chad Wolf, lui a demandé de cesser de produire des analyses sur l’ingérence russe et de focaliser plutôt sur la Chine et l’Iran. Wolf lui aurait également demandé de ne pas disséminer un rapport sur la campagne de désinformation russe destinée à nuire à Joe Biden.

Murphy soutient par ailleurs que le numéro deux du département de la Sécurité intérieure, Kenneth Cuccinelli, qui occupe également sa position de façon intérimaire, lui a demandé de mettre en sourdine la gravité de la menace représentée par l’extrémisme blanc et d’inclure des informations infondées sur des groupes de gauche. Il accuse ainsi Wolf et Cuccinelli d’avoir violé la loi en forçant son équipe à changer ses analyses pour que celles-ci correspondent avec le discours et les intérêts politiques du président.

Les porte-parole du département de la Sécurité intérieure et de la Maison-Blanche nient en bloc les allégations de Murphy, le qualifiant d’«employé mécontent».

Murphy a été rétrogradé en août dernier. Il affirme que cette rétrogradation est liée à son refus d’obéir aux ordres illégaux de ses patrons. Il comparaîtra à huis clos devant la commission du Renseignement de la Chambre des représentants le 21 septembre.

(Photo Redux)

54 réflexions sur “L’extrémisme blanc : l’autre menace qui aurait été minimisée

  1. ghislain1957 dit :

    Plus capable d’entendre parler des « brown noses » de tRump qui font tout en leur pouvoir et souvent illégalement afin de sauver les fesses de Coronavirus 1er.

    Tout ce que ses sbires font n’ont qu’un but, faire réélire le plus corrompu des présidents que les zétats-zunis ont connu à ce jour.

    1. Madalton dit :

      Ils veulent sauver leur job. Ils ont peur de la réaction du Moron. À commencer par les sénateurs.

      1. Achalante dit :

        Je crois que c’est effectivement la bonne réponse. On a vu beaucoup de personnes perdre leur emploi pour avoir donnée la « mauvaise réponse » à ce type. Alors d’autres ont peur pour leur poste… Et bien peu ont la colonne vertébrale pour faire front. (Ou alors, ils sentent le vent tourner, et ils se lèvent pour éviter de couler avec le navire? Mais dans ce cas, si il a effectivement été rétrogradé pour avoir refusé d’obéir, ça joue en sa faveur.)

      2. loup2 dit :

        @ghislain1957
        donald tient par les couilles ses «brown noses».
        Ils sont presque tous à ces postes par *intérim*.
        C’est une tactique pour s’assurer la loyauté…

  2. Marylap dit :

    Ça commence à faire pas mal d’employés mécontents je trouve. Mais je ne suis pas surprise par cette nouvelle. Trump minimise les problèmes causés par l’extrême-droite (ses supporteurs) et exagère ceux de la gauche depuis le début. Rendu là, ce n’est pas juste Trump qui mérite la prison, c’est tous les élus du GOP qui savent ce qui se passe et qui choisissent de ne rien faire.

    1. lechatderuelle dit :

      Marylap cette réponse navrante est le classique pour ne rien faire tout en désavouant le plaignant….

      trop facile de dépeindre tous ceux qui tentent de nager à contre-sens…. aux USA l’Omerta est une façon d’être….

      Même sous Obama les lanceurs d’alerte ne l’ont pas eu facile….

    2. Achalante dit :

      Avec les révélations sur le COVID-19, certains sénateurs pourraient perdre leur siège à cause d’une situation toute simple: « vous aviez la chance de le mettre à la porte, vous avez préféré le protéger: prenez-donc la porte vous-même. »

      Avec le « risque » d’une victoire démocrate mur-à-mur, je crois qu’on va en entendre encore plus, des mécontents. (Mécontents de la destruction des institutions de leur pays!)

  3. lechatderuelle dit :

    difficile de saisir le but final de tous les mensonges ….

    comment autant de gens peuvent-ils délirer de la sorte en sachant que tout est faux??

    y’a du peureux au pied carré à Washington!!!

    Trop de gens en politique américaine ont perdu de vue la raison d’être de la politique….

    tout a été perverti à une chasse au fric et aux avantages collatéraux personnels….

    La politique américaine est sur le neutre depuis près de 40 ans…. les citoyens américains vivent dans des conditions de plus en plus précaires, inégales, injustes et ils tolèrent tout ça…

    Quand tu dois te nourrir avec des bons alimentaires… te faire soigner dans des « casernes temporaires » qui se déplacent d’état en état pour donne run minimum en plombage de dents, tests de vue et prescription de médicaments pour des problèmes de santé tel que hypertension, diabète, et cholestérol…. tu dois comprendre que tu ne vis pas dans un pays évolué et bien développé…..

  4. Roger Allard dit :

    Il y aura tout un ménage à faire dans cette chaotique administration. Ça pue en ta…

  5. Daniel A. dit :

    Quel cauchemar. Va-t-on se réveiller un jour?

  6. Salvador E. Rodriguez dit :

    Minimiser le COVID-19, l’extrémisme blanc et d’extrême droite, l’ingérence étrangère dans le processus démocratique Américain… Please don’t panic, don’t panic, don’t panic

    Proclamer le danger imminent des caravanes d’immigrants à l’extérieur des frontières, les groupes “organisés” ANTIFA, de la destruction des banlieues et du rêve américain par Biden et les démocrates… Please panic, panic. panic!!!!

    Best cheerleader ever -POS45

    1. Haïku dit :

      Exact ! 👏👏

  7. Abigaelle dit :

    La maison blanche est envahie de crapules il est plus que temps qu’ils partent une extermination est nécessaire. Aucun bon sens, c’est pire que Richard Nixon. La liste est rendu tellement longue!

  8. Danielle Vallée dit :

    Imaginez un peu le ménage que la nouvelle administration va avoir à faire.
    Entre la campagne démocrate et le moment où Obama a été élu les républicains avaient tellement détruit le pays avec les banques et les compagnies d’assurance qui couraient vers la faillite que je me suis dit qu’Obama serait justifié de dire: j’ai changé d’idée, je n’en veux pas de votre emploi.
    Biden et Harris ont besoin d’être ferrés et de s’entourer de gens en pleine forme physique et mentale. Ça va être difficile.

    1. Léo Mico dit :

      @Danielle Vallée :
      En effet, surtout que Biden, si il est élu, va se faire attaquer en permanence par le clan Trump, qui continuera à avoir ses millions de supporters dans le pays.

      1. Achalante dit :

        Peut-être, mais si le FBI commence à les examiner plus sérieusement… Bien sûr, plusieurs vont crier à la vengeance politique, mais avec des dossiers en béton; et leur gourou en prison (et fauché), les racistes vont peut-être reprendre leur trou.

    2. ProMap dit :

      Un nombre important de dégommage d’incompétents sera peut-être plus facile : les intérimaires comme ce Wolf (si je ne m’abuse) ou ce Murphy. On peut nommer un autre intérimaire plus rapidement j’imagine en attendant une nomination en bonne et due forme. Cependant, le nombre total de dégommages est effectivement énorme. Le Congrès ne chômera pas, surtout que les Républicains déchireront leurs chemises en petits morceaux et s’égosilleront jusqu’à la laryngite dès la première nomination intérimaire.

  9. spritzer dit :

    « Wolf lui aurait également demandé de ne pas disséminer un rapport sur la campagne de désinformation russe destinée à nuire à Joe Biden »

    Dommage, j’aurais aimé lire ce rapport. Mais ceux qui fréquentent qui suivent la campagne et qui fréquentent Facebook, Twitter et autres ont sûrement constaté quelque chose. Si quelqu’un veut en parler…

    À moins que ce soit tellement subtil, dans le genre de leur ingérence pour mousser la nomination de Sanders.contre Biden.

    1. Léo Mico dit :

      @spritzer :
      L’ingérence russe dans la campagne électorale 2020 est bien connue.
      Ce sont des milliers de faux comptes et de bots sur les réseaux sociaux qui vont dire du bien de Trump et dénigrer Biden, qui vont publier des propagandes pro-Trump, des théories du complot anti-Biden, ….
      Cela a été expliqué en 2019 par le directeur du FBI :
      https://www.cfr.org/event/conversation-christopher-wray-0

      1. spritzer dit :

        @Léo Mico

        Ils ne disent pratiquement rien sur la campagne 2020. Dans cet entretien de 9000 mots, le seul paragraphe d’intérêt sur la Russie est celui-ci

        « Foreign influence—malign foreign influence—we usually use to describe the fairly aggressive campaign that we saw in 2016 and that’s described in the special counsel’s report, and that has continued pretty much unabated, is the use of social media, fake news, propaganda, false personas, et cetera, to spin us up, pit us against each other, sow divisiveness and discord, undermine Americans’ faith in democracy. That is not just an election-cycle threat; it’s pretty much a 365-days-a-year threat. And that has absolutely continued. We saw that, therefore, continue full speed in 2018, in the midterms. What we did not see in 2018 was any material impact or interference with election infrastructure or, you know, campaign infrastructure. »

        Des généralités, du vague comme d’habitude. Il a été établi que la compagnie IRA avait dépensé $46 000 en pubs Facebook avant l’élection 2016. C’est ce qu’ils décrivent comme une campagne agressive.

      2. spritzer dit :

        « What we did not see in 2018 was any material impact or interference with election infrastructure or, you know, campaign infrastructure. »

        Encore une fois c’est dommage, il aurait été tellement facile d’en apporter la preuve. Que voulez-vous, il faut se contenter de leurs assertions sans preuve.

      3. Benton Fraser dit :

        @spritzer

        Pour quelqu’un qui réclame des preuves, c’est surtout dommage que vous pratiquez l’aveuglement volontaire et que vous vous informez sur des sites de propagandes peu ou pas crédibles!

        Mais pour vous, l’information, c’est un choix et non pas un devoir!!!

      4. spritzer dit :

        @Benton Fraser

        Merci pour vos opinions mais essayez de vous en tenir aux faits, aux démonstrations: Où sont les faussetés dans ce que je dis ? Et pourquoi le directeur du FBI dans l’entrevue de Léo Mico ne parle substantiellement du cas de la Russie, et de façon vague, que dans le paragraphe que j’ai sorti, alors que c’est supposé être le scandale du siècle aux États-Unis ?

      5. Benton Fraser dit :

        Les faits est que l’on a une gouvernance qui empêche une administration d’enquêter et lorsqu’elle enquête un temps soit peu, cette gouvernance détourne les rapports d’enquêtes.

        Pour le reste, de faire la promotion de s’en tenir au faits alors que vous ne faites que référer des sites peu crédibles….

  10. Rick dit :

    L’ influence pernicieuse du « Cheatleader » est présente à tous les échelons de cette administration.

  11. Louise dit :

    Depuis Charlottesville on sait que Trump défend et encourage les extrémistes blancs ou du moins il ne fait rien pour les calmer. Ce qu’on apprend cette semaine c’est qu’il y a tout un système qui soutient le président pour cacher des informations capitales pour les électeurs.

    Une autre fraude mise à jour parce que parmi les employés il y en a encore qui ont une conscience et qui expriment leur refus de collaborer au détriment de leur carrière.
    Ça commence à faire beaucoup de révélations incriminantes et pourtant l’aiguille des sondages ne bouge presque pas.
    N’a-t’il pas dit qu’il voulait nettoyer la swamp ? On voit aujourd’hui que c’était pour se faire passer pour plus blanc que blanc. Vivement les élections pour faire le vrai ménage cette fois.

  12. Abigaelle dit :

    Je suis persuadée que quand l’administration Trump vont enfin quitter la maison blanche son successeur va trouver une panoplie de choses choquantes sans oublier beaucoup de documents disparus entre 2016 et 2020.

    1. lechatderuelle dit :

      Abigaelle le problème est que ce n’est pas trump qui a installé ce « système » corrompu…. ça existait bien avant lui…. le hic avec trump est qu’il a voulu en profiter plus que les autres en nommant ses chums autour de lui….afin de piger plus facilement dans le plat de bonbons… voyant ça, les autres les ont imités….

      trop c’est comme pas assez….
      donc, maintenant ça parait trop et tou tle monde fait en sorte que la noirceur revienne derrière les rideaux afin de poursuivre leurs activités lucratives anonymement…. trump a donné trop de lumière aux arnaques les considérant normales et acceptables donc pourquoi faire semblant….??
      déjà qu’il ne pige pas vite….

      Heureusement Biden aura d’autres chats à fouetter en arrivant et l’administration pourra se refaire un anonymat discret…. les gens voudront du concret sur le terrain, pas du ménage….

      Et quoi de mieux qu’un politicien de carrière en place depuis plus de 40 ans qui sait comment ça marche!!

      trump devait être un super pantin qui verrait osn avantage de se taire, comme les autres avant lui, se disaient les bonzes administratifs et les généreux donateurs … mais non… il est con comme un manche et divulgue tout et n’importe quoi en profitant au grand jour des manigances en plus!!

      Personne ne s’est insulté à Washington des conflits d’intérêt des trump….en tout cas, pas très fort…. fallait pas que ça fouille trop de ce côté… plusieurs ont leur fortune en jeu si les conflits d’intérêt s’étalent au grand jour….

  13. Apocalypse dit :

    ‘Les porte-parole du département de la Sécurité intérieure et de la Maison-Blanche nient en bloc les allégations de Murphy, le qualifiant d’«employé mécontent».’

    ‘Ils nient…’ Comme c’est la 1ère fois depuis le début de cette présidence, on va leur pardonner; ils vont sûrement vérifier cette histoire et nous revenir en disant que les allégations de Brian Murphy sont … fondées … yeah right 😢.

    Ca doit faire quoi? Des centaines de fois où on nie une histoire depuis le début de cette présidence.

    Sous la présidence de Barack Obama, on peut sans doute les compter sur les doigts d’une main.

  14. constella1 dit :

    Danielle Vallée
    Je me dis souvent la même chose que vous
    Probablement l’un des défis les plus difficile que le pays aura à relever de leur histoire que de redresser la barre car le bateau coule de partout et les rats sont nombreux à chasser

  15. Loufaf dit :

    Des ramifications mafieuses partout , instaurées par cette pseudo administration. Tout ça , pour maintenir en poste une crapule de la pire espèce!
    C’ est bien beau que M. Murphy passe en audition devant une commission de la chambre. Que va t’ il se passer ensuite? Rien! A part sortir l’ information qui ne déplacera pas un cheveux du toupet orangé de la chose.
    Je commence à penser que ce serait un miracle, que Biden gagne malgré cette mafia bien installée et institutionnalisée.

  16. Deux bozos qui en réalité ne devraient pas occuper ces postes. N’ayant pas suivi l’ordre de succession, leur nomination est illégale.

    « Acting Homeland Security Secretary Chad Wolf and Acting Deputy Secretary Ken Cuccinelli were invalidly appointed to their positions and are ineligible to serve »

    https://www.politico.com/news/2020/08/14/gao-chad-wolf-ken-cuccinelli-ineligible-dhs-395222

  17. Tiger Mulligan dit :

    Il est plus que temps que les états-uniens se réveillent et qu’ils réalisent que pendant que le trouduc-en-chef les endort avec ses pitreries pour leur faire croire que c’est juste lui le clown qui délire, il y a toute une armée de ploucs derrière lui avec un agenda dangereux, qui sont en train d’essayer de changer ce pays en profondeur et pour longtemps.

    1. Toile dit :

      « Avec un agenda dangereux, qui sont entrain d’essayer de changer ce pays en profondeur et pour longtemps ».

      Je ne sauriez mieux dire sinon que ce changement sera pour le pire , déjà que c’etait pas le «  diable ».

  18. Duduche dit :

    « [Brian Murphy] formule cette accusation en tant que lanceur d’alerte dans une plainte déposée mardi et rendue publique mercredi. »

    Bravo. Il faut que des personnes se lèvent pour dénoncer la corruption mise en place par l’administration actuelle. Comme Alexander Vindman et bien d’autres, il risque d’en payer le prix sur le plan de sa carrière mais c’est grâce à des gens comme eux qu’un régime totalitaire peut être évité.

    Et dans un régime totalitaire, il n’y a pas que la carrière qu’on risque à dénoncer la corruption.

  19. gl000001 dit :

    Un autre VRAI patriote qui va se faire passer dans le tordeur par de faux patriotes.

  20. Toile dit :

    C’est fascinant ( façon de parler) depuis quelques temps comment les horreurs déboulent quotidiennement si pas dans la même journée. Une attend pas l’autre.
    C’est plus juste la maison des fous, c’est le chef lieu des cafards. Ils copulent partout, dans tous les recoins de cette société. Quelque chose me dit, qu’on en verra des plus écoeurantes. Ça doit être exactement ça la définition même de loyauté dans l’univers fucké alternatif des trumpistes. C’est toujours le même scénario qui se répète en boucle. Un autre 4 ans mes chéris, caline que j’en peux plus. Cheerleader…

    1. lechatderuelle dit :

      Toile le problème est que trump n’a jamais été capable de conserver le couvercle sur la marmite marécageuse comme les autres Président sle faisaient avant lui….

      il n’en a pas les capacités…. et il n’en voit pas les raisons de le faire… considérant tout ceci comme « normal » ….

  21. monsieur8 dit :

    L’extrémisme blanc, la Covid…

    Bah! Des petits soucis! Si on les minimise – ou carrément ignore – ils vont finir par disparaître d’eux-mêmes.

    One day, it’s like a miracle, it will disappear.

  22. kyrahplatane dit :

    Bien hâte de voir le fou Jim Jordan s’époumoné à dire
    n’importe quoi devant Chambre des représentants afin
    de discréditer Brian Murphy.

  23. Steve3110 dit :

    Malheureusement, les dirigeants de la plupart des organisations fédérales sont corrompus.

    Le marais (swamp) à Washington est plus gros que jamais et très nauséabond. Beaucoup de travail attend Biden/Harris à leur arrivée au pouvoir,.

    1. gl000001 dit :

      « Corrompus » peut-être, mais définitivement très polarisés politiquement. Et ça oriente leurs actions. C’est débile comment ils peuvent être obnubilés par la politique.
      La justice, la loi et l’ordre, c’est secondaire.

  24. titejasette dit :

    L’ennemi est très fort. C’est la raison pour laquelle le pourcentage de 40% se maintient, et ce, malgré les pitreries / conneries / bavures sur la gestion du virus / mensonges / appels aux fraudes électorales / vols de toutes sortes de Caisse de cette Administration.

    Je m’attends à ce que Trump puisse encore gagner, même avec les résultats des sondages qu’on connait.

    J’aime placer mes attentes à un niveau « hors de mon contrôle ». S’il y a une bonne surprise en novembre, je la prendrais volontier. Bof !

  25. gl000001 dit :

    Première femme à diriger une grande banque américaine.
    Les paris sont ouvert : ça va prendre combien de temps pour que trump se mette à dénigrer cette banque ?
    https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/2020-09-10/citi-jane-fraser-devient-la-premiere-femme-a-diriger-une-grande-banque-americaine.php
    (Oui, j’ai le syndrome que trump me dérange. J’en parle à mon psy demain 😉 )

  26. De mieux en mieux.

    Décidemment, les salopards de cette administration de crapules ne reculent devant rien afin de satisfaire leur « Mafieux de Boss »

    Il ne faut surtout pas indisposer les extrémistes de La « P’tite Drette » qui constituent l’essentiel de sa vase électorale de consanguins.

    Il aura peut-être besoin d’eux après les élections pour répandre le chaos et la terreur comme on voit dans les dictatures.

    La vermine a littérallement envahi la MB.

    Biden (s’il l’emporte) n’aura pas trop de 4 ans pour rétablir le climat de confiance et nettoyer « toute la merde contenu dans la swamp »

  27. MarcoUBCQ dit :

    Quand on voit tout le mal que le gouvernement états-unien a semé partout sur la planète depuis 1945, on peut comprendre pourquoi cette « administration » tait l’information disponible sur l’extrême-droite, celle-ci représentant simplement, chez de simples citoyens, l’extrême-droite au gouvernement. Ce qu’il faut comprendre ici, pour saisir l’appui inconditionnel dont Donald profite au sein de la population, c’est que pour survivre ces gens doivent trouver un ennemi extérieur facilement identifiable. La violence de ces gens vient d’un mal de vivre immense qui pourrait guérir en l’intégrant à la conscience. Mais le mécanisme de défense utilisé ici, la projection, les empêche d’avancer, car toute personne qui projète perd son pouvoir et devient une incessante victime face aux pauvres personnes sur lesquelles elle projète sa violence. Donald est un anxiolytique pathétique mais qui fonctionne!

    On ne peut forcer une personne à devenir consciente, ça ne peut qu’être le résultat d’un désir conscient et volontaire. Ce faisant, les fidèles de Donald ne feront que se braquer dans leurs positions à chaque fois qu’ils entendront un discours négatif sur Donald ou sur eux. Seul un politicien habile et sensible pourrait les rejoindre en reconnaissant leurs vrais besoins et en repectant leur dignité. La seule façon de percer le mystère Donald c’est de voir au-delà et de cesser d’utiliser la violence verbale envers ceux qui sont pris dans ce cercle vicieux. Les fidèles de Donald sont enfermés dans une fantaisie qui les libère de leurs maux sur le coup, mais qui ne va nulle part. C’est comme n’importe-quelle forme de dépendance: Ça fonctionne parce que ça soutient, en partie, ceux qui l’utilisent.

    1. oragoun oragoun dit :

      Mais alors que faire ?
      On sait que cette population en grand mal-être a besoin de cet ennemi qui lui permet d’extérioriser et de supporter le malaise et la douleur créées par la misère.
      Misère qui est, on le sait aussi, créée et entretenue par le système capitaliste extrême tel qu’il est appliqué aux USA.
      Malheureusement à cause de Trump cette population est passé de l’ennemi extérieur ( l’URSS, le bloc d’Europe de l’Est) à un ennemi intérieur ( les Démocrates transformés en monstres « communistes » qui vont détruire l’Amérique).
      Donc je me répète : que faire ???? Comment casser le cercle vicieux ??
      Bon la réponse on la connait tous. Aller vers une économie respectueuse de l’individu et de l’environnement, investir dans l’éducation plutôt que dans abêtissement, etc…
      Mais comment le faire comprendre si c’est une dépendance ?

  28. Apocalypse dit :

    Twitter – Richard Hétu

    Richard Hétu
    @richardhetu
    Un chrétien conservateur s’émeut que la porte-parole de la MB puisse mentir tout en portant une croix autour du cou.

    La naïveté, c’est adorable chez les jeunes enfants, pas chez les adultes M. le chrétien!

    1. Madalton dit :

      Il ne s’émeut pas de voir Trump tenir une Bible et mentir plusieurs fois par jour.

  29. March dit :

    Il faut que le congrès lance une enquête maintenant sur le pourquoi du musèlement de ce dossier.

    FAut pas attendre après l’élection

  30. M.Rustik dit :

    « Méfie-toi de celui qui parle dans l’absolu »

    Les extrémistes de tout acabit sont généralement une menace.

  31. karma278 dit :

    Tiny, en bon abuseur qu’il est
    utilise brillamment la possibilité de nommer des intérimaires, qui ne nécessitent pas d’approbation de qui que ce soit.
    Le pouvoir absolu de placer ses pions là où il les veut, sans la moindre supervision.

    Shtible genious en effet.

  32. oragoun oragoun dit :

    C’est bizarre, aucuns de ces « Responsables », « Directeurs », « Secrétaires » ne sont en poste de façon normale, ils le sont tous « par intérim », aucun n’a été validé par le Congrès ou le Sénat….
    Est-il normal dans une démocratie à 2 chambres qui doivent chacune auditionner les candidats puis valider les nominations à chacun de ces postes qu’aucunes de ces personnes ne l’ait été ?
    « Par intérim » il y a une limite ? dans le temps par exemple ? Le président peut donc légalement virer toutes les personnes qui lui déplaisent et les remplacer par des « intérim » qui lui plaisent ad vitam æternam sans que les chambres ne puissent rien faire ?
    Si c’est le cas, c’est la preuve d’un gros hack possible du système, alors pourquoi personne n’en avait profité avant ?
    Cela veut dire que ceux d’avant, malgré leurs turpitudes (cf Bush Jr et tous ses mensonges pour la guerre en Irak,etc…), n’avaient pas osé le faire…..
    Non, sérieusement, c’est pas possible…..

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :