Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Aujourd’hui, notre bureau a engagé des poursuites contre Amy Cooper pour avoir faussement signalé un incident au troisième degré. Nous sommes fermement déterminés à tenir responsables les auteurs de ce type de conduite.»

Cyrus Vance, procureur de Manhattan, annonçant l’inculpation de la New-Yorkaise blanche qui a appelé le 911 pour accuser un New-Yorkais noir, Christian Cooper, de l’avoir menacée alors qu’il venait tout juste de lui demander de tenir son chien en laisse à Central Park en mai dernier. La Canadienne d’origine, qui a été filmée par Christian Cooper durant l’incident, est passible d’une peine d’emprisonnement d’un an.

(Photo Christian Cooper)

100 réflexions sur “La citation du jour

  1. Daniel A. dit :

    On ne rigole plus au pays des elfes. Quant à savoir si cette approche contre les « incidents au troisième degré » va s’appliquer au « White Lives Matter », je ne retiens pas mon souffle.

  2. Danielle Vallée dit :

    En fait je crois que le fait qu’elle soit canadienne a quand même de l’importance. Les américains ne sont pas racistes qu’envers les minorités.
    Ils se croient supérieurs au monde entier. Exceptionnels. Choisis par Dieu.
    Je vous parie que si un raciste de la Géorgie avait fait la même chose, il se bercerait bien tranquillement chez lui.
    Pas que j’approuve ce qu’elle a fait.
    Je crois qu’on a choisi d’en faire un exemple qui ne coûte rien à personne.

    1. Carl Poulin dit :

      @ Danielle Vallée
      Je crois que vous généralisé un peu beaucoup. Les Canadiens sont bien perçus et reçus aux États-Unis, surtout dans les états du nord et de la côte est américaine.

    2. Pierre Kiroule dit :

      @Danielle Vallée Vous avez parfaitement raison. Les Amaricains (surtout les WASP), qui sont à peine en train de commencer à avoir le début de l’embryon d’une prise de conscience qu’ils vivent dans un pays qui, à bien des égards, est un pays du Tiers-Monde, et qui regardent de haut tous les autres êtres humains — à part les Juifs et les autres WASP, bien entendu, qui ont le même complexe de supériorité –, ont sûrement vu dans la situation une magnifique occasion de se dédouaner un tant soit peu de leur racisme rampant.

      1. Achalante dit :

        Oh, même les Juifs. C’est juste que la fin du monde (« rapture » – quand les « bons » seront emmenés directement au ciel alors que les « méchants » vivront l’enfer sur terre) n’arrivera que quand tous les Juifs seront retournés en Terre Promise. Alors, ces WASP ont tout intérêt à ce qu’Israël survive et soit assez attrayant pour que tous les Juifs aient envie d’y vivre… Mais comme ils ne sont pas Chrétiens, ils ne feront pas partis des « bons » qui iront au ciel.

    3. Encorutilfaluquejelesus dit :

      L’effet Trump, qui traverse la frontière. On sait ce que Monsieur pense de Trudeau. 🤔

    4. Pierre Kiroule dit :

      @achalante Exactement. D’où cette alliance un peu contre-nature entre les protestants (surtout, les évangéliques) et les sionistes, les premiers soutenant les projets annexionnistes des salopards de la droite israélienne, bien représentée par Nétanyaou la Fripouille, contre l’espoir (encore vain aux dernières nouvelles) d’un appui des Juifs américains aux Républicains.

  3. garoloup dit :

    N’est-ce pas un.peu exagéré, quand on sait que la « victime » en question, un homme imposant, à lui aussi agit avec peu de discernement, en proférant des menaces à la jeune femme? Cette cause n’ira pas loin, car les deux protagonistes sont à mettre dans le même sac!

    1. Yossi dit :

      @garoloup C’est un show de boucane, de la vertu ostentatoire. Il y a eu 205 fusillades à New-York au mois de juin mais l’état se concentre plutôt à faire régner la loi et l’ordre dans ses parcs de promenade de chien.

    2. Geneviève dit :

      Ben voyons, il n’a pas proféré des menaces, il lui a dit poliment de mettre son chien en laisse dans un endroit où il est formellement interdit de ne pas avoir son chien en laisse, il ne lui a pas demandé de baisser son pantalon!!! Et un homme imposant, voyons donc, il a l’air d’un nerd avec ses jumelles. Si vous dites qu’il est imposant parce que c’est un homme et qu’il est noir, vous confirmez le problème en l’occurrence. Elle s’est plainte parce qu’un homme noir lui a parlé et qu’en tant que femme blanche, ce n’est pas acceptable qu’un homme noir se permette de lui adresser la parole. Est-ce qu’elle paie pour les autres? Peut-être, mais il faut faire jurisprudence pour que ce phénomène cesse.

      1. gl000001 dit :

        Il a voulu prendre le chien de la dame. Il a donc menacé sa propriété.
        Deux idiots. Match nul !!

      2. Achalante dit :

        @gl000001: Non, il n’a pas voulu lui prendre son chien. Il a voulu l’attirer pour le mettre en laisse, comme il se doit. Puis il aurait probablement tendu la laisse à la dame. Il ne serait pas parti avec, il voulait juste retourner à ses oiseaux.

      3. Haïku dit :

        @gl00001
        « Il a voulu prendre le chien de la dame. Il a donc menacé sa propriété. »
        Ajout amical:
        C’est pas mal plus compliqué que cela.
        J’ai lu plus loin que le titre de la manchette et la vidéo initiale, comme vous.
        Effectivement, Chris Cooper a avoué que sa réponse était peut-être un ti-peut trop musclée.
        Mais bon, pour ceux qui ne lisent pas tous les détails,
        ce n’est pas « match null » comme vous dites.

        Ok, lancez moi des tomates.

    3. Benton Fraser dit :

      Par sûre….
      Il n’a pas proféré de menace et la femme n’avait aucunement peur de lui!

    4. Robert Seymour dit :

      Vous vous trompez. Elle est poursuivie pour avoir menti a la police. Et non, M. Cooper ne l’a pas menace. Quand elle a voulu s’approcher de lui, il lui a dit de s’eloigner. Tout cela est documente par la video faite par M. Cooper. C’est tres important de poursuivre ce genre de delit puisque la confrontation eventuelle entre la Police et M. Cooper aurait pu etre fatale. Tres franchement, ce sont les personnes comme vous qui etes le probleme a refuser de voir ce qui est clair comme l’eau de roche devant vous.

    5. nemiscau dit :

      @ Garoloup

      Ce n’est pas au loup que je prendrais gare, mais bien à vous Garoloup.

      Votre réponse démontre une incroyable insensibilité envers cet homme noir qui ne mérite rien de ce que cette horrible menteuse veut lui faire subir.

      Et que dire de la façon dont cette femme frustrée et cruelle traite son chien sur le vidéo, trop absorbée par son désir de vengeance envers un homme qui a refusé de s’aplatir devant elle.

  4. Carl Poulin dit :

    Changement de paradigme? Si oui, on verra combien de temps ça va durer.

  5. Hé ben mon Vieux! dit :

    Bonne décision! Ça va faire le niaisage.

  6. Gilles Morissette dit :

    Bravo au Procureur du District de Manhattan.

    Certains vont peut-être trouver une telle mesure un peu drastique.

    Possible.

    Cependant, il est temps que les autorités passent un message aux enfoirés et autres salopards qui se servent de la police pour essayer d’assouvir leurs bas instincts racistes.

    Qu’ils se le tiennent pour dit. Il peut y avoir des conséquences au fait de faire venir des policiers pour des futilités et de porter de fausses accusations contre une personne..

    La « récréation » est terminé (du moins espérons-le)

    1. Racza dit :

      G. Floyd est mort pour un faux billet de 20$. D’ailleurs était-il vraiment faux ce billet ?

    2. François dit :

      Exact!🤗

    3. papitibi dit :

      Porter sans motif des accusations cointre une PERSONNE?

      Oui, légalement, appeler la police pour des broutilles, ça demeure un méfait Quelle que soit la couleur de l;a peau des protagonistes.

      Mais ZE vrai problème, ici, c’est pas celui pour lequel White Cooper va être accusée; c’est celui d’avoir profité de sa peau BLANCHE pour faire accourir la police à son secours et la protéger des prétendus bas instincts d’un homme à peau noire.

      Pcq, ce faisant, et quelles que soient les intentions de cette bitch, elle savait – ou aurait dû savoir – que le ‘sale nèg’ serait interpellé sans ménagement, mis en joue et possiblement abattu. parce que – et tous les BLANCS savent cela, TOUS LES NÈGS sont des violeurs en puissance.

      La Police le sait, et j’imagine qu’elle ne tient pas particulièrement à envoyer le message que ‘Si vous voyez un Nèg, appelez-nous, on va le tabasser. Ou l’abattre’.

  7. ghislain1957 dit :

    Espérons que ça envoie un message à toutes les Karen de ce monde!

  8. titejasette dit :

    L’idée derrière tout ça: Souriez ! vous êtes filmé ! Amy Cooper ne le savait pas qu’elle était filmée. C’est la même chose pour les policiers qui ont tué G. Floyd et Brooks.

    Ils se croient être invincibles. Personne en vue ? Pas de témoins ? Allons-y gaiement.

    Jeffrey Epstein et Ghislaine Maxwuell, c’est pareil. Ils auraient pu trouver des adultes consentants. Bin Non ! les enfants sont vulnérables et faciles à « fourrer » (c’est le cas de la dire)

    1. Achalante dit :

      Vous croyez vraiment que la dame n’a pas vu que M. Cooper tenait son téléphone à la main? Que les policiers n’ont pas vu les passants en train de les filmer? Ils ont juste cru pouvoir s’en tirer quand même, parce que le racisme systémique fait en sorte qu’il n’y a à peu près jamais de conséquences pour eux dans ces cas-là.

  9. lechatderuelle dit :

    Bâillement….

    Un geste pour donner une illusion de bouger…. de plus il me semble qu’à New-York, il y a des trucs passablement plus gros et urgents à gérer que ce délire sans importance….
    Le systémique est pas mal majeur ailleurs….. mais bon….. piétiner sur place donne souvent l’illusion d’avancer…..

    ET à la Maison-Blanche trump tente de lancer des pavés dans la mare, mais l’eau boueuse de sa swamp empêche la formation de vagues….. ça ne fait qu’un plouf visqueux…..

    incapable de soulever l’indignation comme il parvenait à le faire en 2016….. il est devenu le Roméo Pérusse de la politique USA…. un has been qui voit ses salles se vider de plus en plus…..

    1. Benton Fraser dit :

      Le racisme systémique commence par ça!

  10. ducalme dit :

    @Danielle Vallée

    Je ne sais pas d’où vous tenez que les Canadiens sont mal accueillis aux États-Unis.

    En Nouvelle-Angleterre, on se fend en quatre, plus qu’à Toronto, pour leur parler en français.

    Bien sûr, il y a des gens mal élevés comme ailleurs, mais règle générale les touristes sont bien accueillis.

    1. Pierre Kiroule dit :

      Bizarre comme les gens peuvent, selon leurs perceptions, lire dans un texte des choses qui n’existent pas.

      Mme Vallée n’a jamais écrit que les Canadiens sont mal accueillis aux USA. Elle a écrit que le fait que la femme blanche est canadienne facilitait la tâche aux Américains dans leur accusation, car n’étant pas Américaine, elle est considérée comme une personne inférieure.

      Pour avoir souvent voyagé aux USA, je confirme que les Canadiens y sont en général bien accueillis. Surtout, d’ailleurs, dans une relation où le Canadien est un client qui apporte de l’argent.

      De là à s’y faire des amis….

      Je rappellerai l’anecdote de ce Britannique de ma connaissance — pourtant, un WASP, lui aussi — qui m’avait confié avoir du mal à se faire des amis américains, en Géorgie où il habitait, parce qu’il n’était pas considéré comme un « true American ».

  11. Réal Tremblay dit :

    La punition ne devrait être trop douloureuse en cas de culpabilité.
    Mais si ça peut servir d’avertissement pour ceux et celles qui se croit supérieurs à ses semblables, c’est déjà un bienfait.

    1. Achalante dit :

      On prend les paris? Mon avis; ce sera entre dix et 30 heures de travaux communautaires.

    2. nickoleterrible dit :

      Elle est passible d’un emprisonnement de 1 an, même si elle faisait une journée ça lui ferait un dossier criminel il me semble, après…interdit d’entrer aux états-unis, un paquet de jobs où elle ne pourra plus appliquer. Envoyez, du sang on aime ça.

  12. Robert Seymour dit :

    @garoloup Vous vous trompez. Elle est poursuivie pour avoir menti a la police. Et non, M. Cooper ne l’a pas menace. Quand elle a voulu s’approcher de lui, il lui a dit de s’eloigner. Tout cela est documente par la video faite par M. Cooper. C’est tres important de poursuivre ce genre de delit puisque la confrontation eventuelle entre la Police et M. Cooper aurait pu etre fatale. Tres franchement, ce sont les personnes comme vous qui etes le probleme a refuser de voir ce qui est clair comme l’eau de roche devant vous.

  13. Danielle Vallée dit :

    @ducalme: ‘règle générale les touristes sont bien accueillis’
    Je n’ai pas dit que les Canadiens sont mal accueillis aux États-Unis. Carl Poulin a compris que c’était ce que je disais, mais ce n’est pas ce que j’ai dit.
    Les touristes amènent de l’argent. Il y a même des états comme le Maine qui paniquent en ce moment parce que les touristes canadiens ne sont pas là.
    Ça n’empêche pas qu’il y a des suprémacistes blancs qui font pire que ce qu’elle a fait, en encore une fois je n’approuve pas ce qu’elle a fait, mais ils ne passeront pas le prochain cinq ans à se défendre en Cour sans compter les milliers de dollars en frais d’avocat
    Je trouve la réaction excessive.

    1. Carl Poulin dit :

      @ Danielle Vallée
      Alors relisez vous avant d’émettre un commentaire car le vôtre était empreint d’une vision généralisée sur le racisme qu’ont les américains envers toutes les autres nationalités incluant les canadiens.

    2. papitibi dit :

      Nooooon! La réaction (déposer une accusation) n’a rien d’excessif!. Et tant pis pour elle si elle doit hypothéquer sa maison pour payer les honoraires de son avocat!

      Dans le Parc, en présence l’un de l’autre, lui, il a réagi comme tout bon citoyen se devait de réagir: ATTACHE TON CHIEN, sinon j’appelle la police et je leur fournis la preuve photo de l’infraction.

      Le caractère odieux de sa réaction – appeler la police en simulant un état d’urgence factice, et quelle que soit sa bonne ou sa mauvaise foi (erreur de perception?), c’est que la direction de la Police et la Mairie de New-York se sont sentis manipulés. S’ils étaient arrivés sur la foi des cris d’horreur de la madame, ce gars-là aurait pu être violenté. Tabassé. Abattu.

      La madame s’en serait tirée: Bin quoi, j’pouvais-tu savoir que la police allait l’abattre? Mais la Police, elle, aurait porté le chapeau. C’est un policier qui sera condamné à vivre avec cette réputation de tue-nèg… Et c’est le chef de police qui serait blâmé pour cette autre ‘bavure’ à saveur raciste, le cas échéant.

      1. nemiscau dit :

        @ Papitibi

        Tellement bien dit!

        Entre les conséquences que la dame subira ET celles qu’aurait pu subir sa victime (un homme noir non menaçant) si celle-ci n’avait pu filmé le tout, il y a toute une différence et certains ne semblent pas vouloir la voir. Sans doute les mêmes qui refusent d’admettre la notion de racisme systémique au Québec et au Canada.

  14. Elle mériterait aussi une amende pour la façon qu’elle traitait sont chien. Quel horreur, pauvre bête.

    1. opps, son chien.

  15. Apocalypse dit :

    @Danielle Vallée – 16:23

    ‘Je trouve la réaction excessive.’

    Ce fût ma première réaction en lisant le billet de M. Hétu: ‘n’est-ce pas un brin (pas mal) exagéré?’

    Il me semble qu’une excuse bien sentie aurait suffit pour clore cet incident, mais bon, aux Etats-Unis, on aime poursuivre, alors … 😢.

    Comme vous dites, certains s’en tirent en faisant des choses nettement pires.

  16. François dit :

    Pauvre bête;et oui pauvre Donald!

  17. titejasette dit :

    @lechatderuelle – « il y a des trucs passablement plus gros et urgents à gérer que ce délire sans importance….Le systémique est pas mal majeur ailleurs….. mais bon….. piétiner sur place donne souvent l’illusion d’avancer… »

    La plupart d’entre nous n’a pas compris le racisme vécu par les Noirs et cette affaire met en relief un exemple frappant mais bien trop souvent utilisé par les blancs pour montrer aux Noirs leur supériorité.

    Mme Amy Cooper est à la fois raciste et vicieuse. En faisant le 911, elle veut montrer au Noir qu’elle veut lui attirer de gros ennuis. Étant donné que l’appel provient d’une blanche, elle croit (à raison) que le policier qui va se pointer lui donnera automatiquement raison, peu importe la nature du problème (le problème porte effectivement une niaiserie affaire de chien sans laisse). Elle cherchait à faire punir le Noir et elle savait qu’elle pouvait compter sur la complicité du policier

    Le symbolique de cette affaire dépasse l’entendement  » La police est prêt à défendre les Blancs et ce, contre les méchants Noirs. Il suffit de faire le 911″

    1. gigido66 dit :

      Vois dites « sa supérioté »…pas plutôt « ses privilèges » d’être « blanc »

      1. titejasette dit :

        @gigido66

        Ce que j’entends par le mot supériorité:

        Je suis le maître, tu es l’esclave.
        Je suis supérieur, tu es inférieur..
        J’appartiens à un caste professionnel héréditaire, tu viens de la planète singe.

        C’est plus que les « privilèges » d’être blancs

  18. FlorentNaldeau dit :

    Je crois que c’est en effet une généralisation outrancière que de décrire les états-uniens comme hostiles aux étrangers, notamment les Canadiens dans le cas qui nous occupe; le fait qu’ils ont une opinion exagérément positive de leur propre pays (phénomène qui ne se limite pas aux ÉU) ne les rend pas globalement xénophobes pour autant.

    Alors je ne crois pas que la mise en accusation de AC découle de sa nationalité. Le battage médiatique autour de l’incident a probablement été un facteur bien plus déterminant.

    C’était d’ailleurs le bon recours à prendre; les services d’urgences sont déjà débordés sans avoir à traiter de tels appels futiles, fondés sur des déclarations mensongères, et il faut sévir lorsqu’il y a abus de procédures du genre. Par contre, je crois encore qu’il a été déplacé qu’elle perde son emploi pour son geste, puisqu’il n’a pas été commis dans le cadre de ses fonctions. À moins que son contrat d’emploi ne contienne une disposition d’absence complète de controverse publique ou judiciaire.

    Finalement, à l’écoute de cette vidéo je ne vois pas comment il est possible pour quiconque d’en arriver à la conclusion que des menaces avaient été proférées à son endroit par celui qu’elle voulait dénoncer comme agresseur. Il est resté bien plus calme que nombre de gens auraient été capables de faire compte tenu de l’excès grossier du procédé auquel AC voulait avoir recours.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Les pays dominant ou qui l’ont été autrefois carburent fort au chauvinisme. Seuls de petits pays comme le Canada, la Belgique, le Luxembourg, l’Irlande, la Nouvelle-Zélande, etc, ne peuvent tomber dans ce piège.

  19. jcvirgil dit :

    Réjouissons nous, cette affaire montre une évolution de la société americaine.

    Imaginez un noir oser faire un reproche à une blanche dans le sud des Etats-Unis il y a cinquante ans.

    Les autorités auraient pris le témoignage de la femme pour vrai et l’afro-americain aurait passé un sale quart d’heure ou pire pour l’exemple.

    Cette cacanadienne croyait sûrement que dans le doute , sa version serait retenue.
    Too bad, elle n’avait pas pensé au téléphone cellulaire . 😎

  20. loup2 dit :

    HS
    Ce livre là il m’intéresse. Pas les précédents.
    Le donald doit se sentir petit dans ses culottes.
    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2020-07-06/la-sortie-du-livre-de-la-niece-de-trump-devancee-au-14-juillet.php

    Faites provision de pop-corn pour mardi de la semaine prochaine. 🙂

    1. Haïku dit :

      @loup2
      « Faites provision de pop-corn pour mardi de la semaine prochaine. 🙂 ».
      Bien d’accord avec vous ! 👌
      Je sais que certains intervenants diraient « Bah » ou « Boff ».
      Mais, let’s see what happens.

    2. Encorutilfaluquejelesus dit :

      Parfaite lecture pour les vacances! 😎

  21. Danielle Vallée dit :

    @Carl Poulin: Désolée de vous décevoir mais les Américains sont très égocentriques.
    Ils nous trouvent gentils mais pas très importants dans le grand cycle de la vie.
    Nos cultivateurs empêchent apparemment les leurs de vivre.
    Notre production de bois les dérangent.
    Notre production de métaux aussi.
    Ils veulent détruire la production de films au Canada.
    A part New York qui vient d’accorder un contrat à Hydro, d’autres états ont obstinément refusé que des câbles souterrains passent sur leur territoire.

    Il faudrait qu’on s’incline devant leur grandeur. Or ils n’ont plus de grandeur.
    J’ai travaillé dans le passé pour une compagnie américaine pendant 11 ans, pour me faire demander à la fin dans quel état je demeurais par une personne très gentille d’ailleurs.

    Pour en revenir au sujet du jour, il faudrait faire attention de ne pas faire payer une jeune femme arrogante pour le fait que les policiers tirent sur les Noirs allègrement.

  22. Apocalypse dit :

    HS – dans le genre solide; des scientifiques suggèrent que la COVID-19 est ‘airborne’. Voici le lien sur la vidéo:

    *https://www.youtube.com/watch?v=vMVdZWJWZA0

    Scientists suggest coronavirus is airborne, ask WHO to change recommendations

    Cette nouvelle signifierait que le masque aiderait, mais que le virus pourrait toujours trouver une entré par les yeux. Décidément, nous ne sommes pas sorti de l’auberge.

    1. monsieur8 dit :

      @apocalypse: le masque, c’est pas pour empêcher le virus d’entrer, c’est pour l’empêcher de sortir.

      1. Haïku dit :

        Exact !

      2. jeani dit :

        @monsieur8

        Tout à fait.

    2. jcvirgil dit :

      @Apocalypse

      Pourrait-il aussi en sortir via un *dirty look* …Dans ce cas l’expression un regard qui tue ne serait plus au figuré 😎

      Sérieusement j’ai personnellement arrêté de lire les résultats de recherches scientifiques sur le sujet.

      En plus de se contredire on apprend que même certaines publiées dans une revue prestigieuse comme The Lancet sont remise en question à cause dun échantillonnage douteux …

  23. Apocalypse dit :

    @monsieur8 – 17:47

    ‘@apocalypse: le masque, c’est pas pour empêcher le virus d’entrer, c’est pour l’empêcher de sortir.’

    Si le virus est ‘airborne’, alors on peut plus facilement être infecté et que je porte le masque ou non, le mal est fait, le virus est dans l’air et les yeux sont une porte d’entrée.

    De toute manière, il faut attendre d’autres sources pour savoir de manière définitive s’il est ‘airborne’.

    La dame dans la vidéo semblait toutefois avoir une certaine crédibiité.

    1. loup2 dit :

      C’est quoi qui est difficile à saisir pour vous ?
      Le masque c’est pour empêcher le virus d’être expulser par le souffle, les expirations des personnes qui sont porteuse et se répandre dans l’air ambiant .

      De toutes manières préparez vos provisions car dans votre ville vous devrez porter un masque dans tous les endroits public à la fin Juillet.
      Misère que y’en a qui comprennent pas.
      Ils me font penser aux fans des radios de Québec —–> Libarté estie, mon prochain je m’en criss.

    2. lechatderuelle dit :

      Apocalypse cd que j’ai lu est que le virus n’a que peu de capacité d’infection via les yeux, nez et bouche, genre se sucer les doigts…. mais en aérosol, s’il parvient à entrer dans les poumons, il devient actif et dangereux…

      mais bon, dans quelques semaines, il y aura d’autres connaissances qui feront d’autres conclusions….

      le truc est que actuellement il vaut mieux en exiger plus et même si les gestes ont peu d’impact, ils donnent conscience aux gens de faire attention…. et donc, ils évitent certaines situations ….

      est-ce que le masque est utile ou pue utile ou inutile mais devient un incitatif qui rappelle aux gens d’être prudent ??
      c’est pas si important que ça….

      Ancien professeur de physique de l’université d’Ottawa, Denis Rancourt explique que le port du masque a peu d’effet….parce que ce virus est diffusé par les aérosols…
      est-il crédible?? sais pas….

      1. loup2 dit :

        Je m’épuise.
        Quel est le nom de la Dre en charge du département *infection* à l’hôpital Ste-Justine ?
        Elle est régulièrement invitée à R-C. Elle est d’origine Vietnamienne.
        Elle expliquait il y a deux jours que le masque, même si vous le fabriquez vous-même et qu’il bloque seulement 25 % de vos expirations contaminée ben c’est mieux que 0%…

      2. @loup2

        Caroline Quach-Thanh

      3. loup2 dit :

        Exactement.
        Merci bien.

      4. loup2 dit :

        C’est elle, c’est pas une carte 2 de pique je crois.
        Je me souviens d’avoir entendus il y a quelques temps, des voix s’élever pour qu’elle soit *consulter* officiellement dans les décisions et orientations du gouvernement.
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Caroline_Quach-Thanh

    3. Denis Dallaire dit :

      En plus du masque il y a des lunettes…..soleil, lecture ou autres…..ça completerait le déguisement

  24. HS fâchant…

    Kanye West received a PPP loan according to federal documents released today.

    His net worth is $1.3 billion.

    https://twitter.com/travisakers/status/1280235742929784834?s=20

    1. gigido66 dit :

      C’est y un ti ami de « Chose »?

      1. loup2 dit :

        En tk il va diviser le vote à l’avantage du donald.

        Pour votre question à savoir si il est un ti ami du gros.

        https://www.qwant.com/?client=brz-moz&q=Kanye+West+et+Appui+à+Trump

      2. Oui. Je ne sais pas s’il l’est toujours…il semblerait qu’il veuille se présenter en novembre.

        Here’s every word of Kanye West’s bizarre meeting with President Trump

        https://www.google.com/amp/s/amp.usatoday.com/amp/1609230002

  25. Danielle Vallée dit :

    Plutôt comique. Pris dans un article de AP expliquant pourquoi les publicités du projet Lincoln fonctionnent tellement bien avec les conservateurs.

    Ces derniers souffrent d’un problème physique qui les rend nerveux et peureux, ce qui les amène à accepter des dépenses extravagantes pour l’armée et la police. Infirmité que Trump a bien exploité en 2016, et veut utiliser en 2020.

    C’est un article très sérieux :

    Research shows there’s a reason these ads could be effective with Republicans voters: Conservatives are an especially fear-prone group. In a 2008 paper in the journal Science, researchers subjected a group of adults with strong political beliefs to a set of startling noises and graphic images. Those with the strongest physical reactions were more likely to support capital punishment, defense spending and the war in Iraq.

    A 2011 paper in the journal Cell found a correlation between conservative leanings and the size of the right amygdala, the portion of the brain that processes emotions in response to fearful stimuli. In her book Irony and Outrage, University of Delaware professor Dannagal Young points out that liberals and conservatives respond differently to entertainment rhetoric: Liberals have a higher tolerance for open-ended ambiguity, while conservatives look for closure and want problems to be solved.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Science & Vie a fait paraître un article sur une composante génétique qui fait voter d’un bord ou l’autre. Semble-t’il que la différence dans l’objet du dégoût serait en cause: Dépendamment de ce qui dégoûte, la personne vote plutôt d’un côté du spectre politique que l’autre.

    2. MarcoUBCQ dit :

      En passant un conservateur est, par définition, une personne qui a peur du changement. Le désir du statu quo est bien humain, et aussi très irréaliste. L’Univers est changement, point à la ligne.

      1. gl000001 dit :

        La seule constante dans l’univers, c’est le changement !

  26. titejasette dit :

    Le problème de racisme systémique entre Blancs et Noirs est évident et criant dans cette affaire. Pourquoi y ajouter la dimension canadienne ? Cela ne lui donne rien de plus à cette canadienne, même pas un ti pardon sur les bouts de lèvres.

    Mme est une immigrante (p-e naturalisée citoyenne) blanche et elle s’est très adaptée à son pays d’adoption. Elle a su utiliser la couleur de sa peau pour tenter d’écraser un Noir. Elle a vu comment s’est incrusté le racisme aux États et elle s’y trempe les deux pieds joints.

    Cette affaire aurait pu finir différemment si Floyd et Brooks n’avaient pas été assassinés par les policiers, si Donald n’avait pas ignoré les manifestations et le mouvement BLM.

    Son pays d’origine (le Canada) n’y est pour rien dans sa condamnation. Le Canada ? C’est où çà ? De toute manière, l’américain moyen est un immigrant, de première ou 2è ou 3è génération. Tout le monde aux États est un immigrant.

    1. Danielle Vallée dit :

      @MarcoUBCQ:
      L’idée qu’ils sont naturellement peureux explique tellement leur amour des guns, des parades militaires et des tanks dans les rues.

      1. Danielle Vallée dit :

        Il reste que Trump se sent aussi comme ça et qu’il réussit à leur transmettre ses peurs. Il les manipulé par la peur.
        La nation qui se sent au dessus de tout, king of the world (Sinatra)

      2. MarcoUBCQ dit :

        Ils sont peureux et attisent leur peur volontairement. D’où leur besoin de la projeter là où ça fait leur affaire. Les victimes de cette projection y réagissent mal (duh), et ainsi ils se sentent confortés dans leur préjugés.

    2. MarcoUBCQ dit :

      Je dirais plutôt que dans ce pays la peur est attisée par le discours républicain depuis longtemps. La peur vient de la vulnérabilité, caractéristique fondamentale de tout être vivant (quand le danger est réel, la peur nous aide à affronter ce qui nous met en danger). Au lieu de l’intégrer, après l’avoir reconnue, plusieurs se lancent dans un mouvement de folie, carrément, pour tenter de l’éliminer. La victime idéale pour projeter cette peur, l’homme noir, permet à ces républicains de se soulager l’esprit en localisant la source de leur peur à l’extérieure d’eux, malgré le fait que la vulnérabilité est intérieure. Les hommes noirs sont des victimes « parfaites » car ce sont eux qui ont le moins de moyens de se défendrent de cette injustice. Les animateurs de radio à Québec font pareil: Ils tapent sur ceux-là mêmes qui sont le moins capables de se défendre.

      Amy Cooper a sans doute eu réellement peur, mais sa peur était absolument irréelle, un peu comme une personne qui a peur d’une araignée. Une phobie est une réaction similaire à une allergie: Ce qui la déclenche n’est nullement une menace. Pourquoi ces conservateurs ont peur? Je suis convaincu que c’est leur éducation de base, qui les empêche d’intégrer au quotidien leur vulnérabilité naturelle (Voir le commentaire de Danielle Vallée (18:34)). Dans les familles plus souples où on n’attise pas artificiellement le sentiment de vulnérabilité de tous, les enfants peuvent apprendre par leurs propres moyens, naturellement, à intégrer la peur dans leur quotidien d’une façon saine. Un enfant qui apprend que la peur est son amie, qu’elle le guide et le protège, ne sentira pas ce besoin de projeter sa peur artificiellement gonflée sur les personnes de son entourage qui sont les plus vulnérables, et donc celles qui pourront le plus dificilement se défendre de cette injustice.

      Quand on va au fond des choses, les républicains/conservateurs vivent dans une peur malsaine et plutôt que la maîtriser, ils la projètent sur des personnes vulnérables. C’est horrible, odieux et scandaleux. C’est pour ça que Donald doit perdre les prochaines élections, et qu’après ces gens soient confrontés à un monde où leur délire n’a plus l’approbation de la majorité.

      1. lechatderuelle dit :

        MarcoUBCQ les conservateurs sont des gens qui aiment la routine, l’,ordre, le respect des traditions….. pour eux la religion et tout ce qui en est relié et l’armée avec tout ce qui en est relié sont des fondements « sacrés » de leur stabilité, de leur monde…..

        Le « bon vieux temps » fantasmé comme étant simple, facile, noble…

        Leur peur est de perdre leur certitude…
        même si ces certitudes les maintiennent dans une relative misère…. ça les rassure d’y être….

        Alors tout ce qui « pourrait » modifier, changer, leur fait peur….

        trump ne cesse de leur parler en évoquant les héros du passé, l’Histoire du pays, les repères de leur pays…..

        Pas pour rien qu’ils sont contre le progrès…. ça fait peur….

  27. Danielle Vallée dit :

    @marie4poches:
    Ça va vous faire plaisir ça aussi.
    Toute la swamp s’est réunie pour voler l’argent du petit peuple:

    Data released Monday by the Small Business Administration show that businesses owned by members of Congress and the law practice that represented President Trump were among the hundreds of thousands of firms that received aid from the agency.

    As part of its $660 billion small business relief program, the SBA also handed out loans to private schools catering to elite clientele, firms owned by foreign companies and large chains backed by well-heeled Wall Street firms. Nearly 90,000 companies in the program took the aid without promising on their applications they would rehire workers or create jobs.

    Les Zamis du prézident..m

    1. Charité bien ordonnée commence par soi-même….et il ne fallait pas s’attendre à autre chose.

      Je n’ai pas accès au dailybeast mais ça semble intéressant.

      Devin Nunes winery got a PPP loan

      Trump’s Small Biz Rescue Bailed Out Kushner’s Family, Obama’s Aides and Other

      https://mobile.twitter.com/samstein/status/1280246835504971778

    2. Pierre Kiroule dit :

      Complément d’information sur ce hold-up trumpien dans https://www.washingtonpost.com/business/2020/07/06/sba-ppp-loans-data/.

    1. lechatderuelle dit :

      gl000001 les probabilités jouent contre trump…. 2 sceptiques l’ont eu….

  28. A.Talon dit :

    HORS SUJET

    Une très pertinente analyse de la sombre période vécue présentement par son pays par l’universitaire et ex-politicien américain Robert Reich.

    *https://en.wikipedia.org/wiki/Robert_Reich

    «Robert Reich: 7 Ways 2020 Has Exposed America»

  29. A.Talon dit :

    HORS SUJET

    Une autre excellente analyse de l’universitaire Robert Reich réduisant cette fois-ci en bouillie le mythe de l’exceptionnalisme américain. Il est plus que temps que ce mythe prenne fin pour que la population américaine et ses élites commencent enfin à prendre conscience qu’il faudra s’inspirer de ce qui se fait de mieux ailleurs dans le monde pour sortir leur pauvre pays déboussolé de l’ornière.

    «Robert Reich: America is Not Exceptional»

  30. MarcoUBCQ dit :

    Donald est bel et bien l’arme de destruction massive dont avait besoin ce pays. Une fois que l’empereur sera tombé, tout ceux qui l’ont appuyé publiquement se retrouveront dans une position difficile: Que faire maintenant que ma folie a été démontrée publiquement? Comme d’anciens fumeurs ils détesteront l’ancien objet de leur compulsion. Le rêve américain, depuis longtemps déjà un cauchemar, va forcer ses citoyens à un examen de conscience pénible et long. Je souhaite qu’enfin ces états-uniens apprennent à vivre ensemble et surtout à vivre tout court!

    1. A.Talon dit :

      «Donald est bel et bien l’arme de destruction massive dont avait besoin ce pays.»

      De quel pays parlez-vous? De la Russie, de la Corée du Nord ou de la Chine? 😉

      «Comme d’anciens fumeurs ils détesteront l’ancien objet de leur compulsion.»

      Pas sûr que ces fanatiques voudront se sortir la tête du sable, anyway. La «Cause perdue» sudiste et le nazisme ont longtemps eu leurs nostalgiques, bien après la fin de la période où ces régimes ont sévit. La Russie doit elle-même compter présentement sur les nostalgiques du communisme.

  31. Haïku dit :

    HS.
    Les déboires de Trump et du GOP vs les morts du COVID…..

    -« Ne se suicident que les optimistes qui ne peuvent plus l’être.
    Les autres, n’ayant aucune raison de vivre,
    pourquoi en auraient-ils de mourir ?(Cioran). 😨

    Uh oh, shit, j’ai besoin d’une blague…..

    -« Une femme reçoit souvent son amant pendant que son mari est au travail.

    Un jour, son fils de 8 ans se cache dans l’armoire pour voir ce que sa mère fait avec cet homme-là.
    Un moment plus tard, le mari rentre à l’improviste.

    Paniquée, la femme cache son amant, dans la même armoire.
    Et c’est ainsi que l’amant et le fils font connaissance.

    – le fils : fait sombre ici.
    – l’amant : ouais c’est vrai
    – le fils : j’ai un ballon de foot.
    – l’homme : content pour toi.
    – le fils : tu veux l’acheter ?
    – l’homme : non merci.
    – le fils : mon père est là dehors…
    – l’homme : ok, combien ?
    – le fils : 250 dollars !

    Quelques jours plus tard, le fils se retrouve à nouveau dans l’armoire en compagnie de l’amant de sa mère.

    – le fils : fait sombre ici.
    – l’homme : ouais c’est vrai.
    – le fils : j’ai des super baskets…
    – l’homme se rappelant la dernière fois, grimace : bon combien ?
    – le fils : 500 dollars.

    Quelques jours plus tard, le père dit à son fils :
    Mets tes baskets et prends ton ballon, on va faire une partie.

    – le fils : je peux pas, j’ai tout vendu.
    – le père : pour combien ?
    – le fils : 750 dollars !
    – le père : c’est inadmissible d’arnaquer les gens comme ça.
    Ces affaires n’ont jamais coûté ce prix là.
    Je t’amène à l’église pour te confesser.

    Le père amène son fils à l’église, le pousse dans le confessionnal et ferme la porte.

    – le fils : fait sombre ici.
    – le curé : ah non !, maintenant tu arrêtes tes conneries ! »

    1. papitibi dit :

      Wèyons donc!
      Comme si ça pouvait exister, ça, des confesseurs fornicateurs!

      This is a HOAX.

      1. Haïku dit :

        « This is a HOAX, en ostie »(Jimmy Swaggart). 😉

  32. Apocalypse dit :

    @A.Talon – 21:57

    ‘Une autre excellente analyse de l’universitaire Robert Reich réduisant cette fois-ci en bouillie le mythe de l’exceptionnalisme américain.’

    Merci pour la vidéo! Les américains, grand temps d’arrêter de se trouver exceptionel et de commencer à travailler pour le devenir, ce qui ne sera pas une mince tâche tant on part de loin.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Cette croyance d’être meilleurs que tous les a fait bucher et suer depuis longtemps, avec des résultats plus ou moins convaincant. Je crois que ça fait partie des empires, et clairement l’empire amaricain est maintenant dans sa phase qui « empire », genre se dégrade. Quand tu as Donald comme président, que peut-il t’arriver de pire?

  33. papitibi dit :

    @FlorentNaldeau 17h32
    je crois encore qu’il a été déplacé qu’elle perde son emploi pour son geste, puisqu’il n’a pas été commis dans le cadre de ses fonctions. À moins que son contrat d’emploi ne contienne une disposition d’absence complète de controverse publique ou judiciaire

    J’ai représenté autrefois jadis un gros syndicat dont les membres ont reçu des centaines de plaintes au Criminel et des milliers de plaintes de nature pénale.

    Un contrat…. payant! Et encore, c’est un euphémisme! Cela dit, non, on ne les a pas plaidés un par un; on a fait le procès dans quelques causes-type…

    Mais dans le cas de Madame Cooper, si son job avait consisté à additionner des pièces de 10 cennes et à les mettre en rouleaux, le congédiement aurait pu paraître non justifié et excessif. Si, par contre, son job exige qu’elle fasse preuve de discernement et de jugeote, son boss peut la congédier sans égard à l’existence ou à la non-existence d’une clause spécifique , Suffit que l’employeur soit en mesure de démontrer qu’une relation de confiance DOIT exister et que par son manque de jugeote, la madame a elle-même détruit ce lien de confiance essentiel à son maintien dans le poste qu’elle occupe.

    Moi, je l’aurais congédiée, et je n’aurais pas eu peur de me faire ramasser par mon Conseil d’Administration. À moins qu’il ne soit formé de parfaits z’idiots – auquel cas j’aurais refusé le poste de Directeur du personnel (ou whatever!).

    1. papitibi dit :

      Sauf erreur, le job dont la madame a été congédiée, c’était: VICE-PRÉSIDENTE (!) à la société d’investissement Franklin Templeton. Un titre ronflant, qui ne veut rien dire. Des amis à moi – qui étaient somme toute DIRECTEURS DE SUCCURSALE, ont porté le titre de VP chez Scotia McLeod ou au sein d’un méga bureau de comptables. Ça paraît bien sur une carte d’affaires. Ça inspire confiance quand ton conseiller en placement te remet une carte d’affaires sur laquelle tu apprends qu’il est VP! Eille, là, c’est le VP qui s’occupe de mon dossier. On rit pu, là! Chu donc un client IM-POR-TANT.

      Si la madame est prise en flagrant délit de racisme outrancier, c’est-y bon pour la bizness chez Franklin Templeton? Ouin… des White Supremacists Investors vont applaudir la madame, mais c’est pas l’image que veut donner une firme de conseillers en placement. Si elle est raciste, son jugement risque-t-il d’être affecté quand vient le temps de recommander au client le titre d’une entreprise dirigée par des ‘sauvages’, des ‘Chintoks’, des ‘nègs’, des z’arabs?

      By the way, j’ai trouvé ceci:
      https://lawandcrime.com/high-profile/heres-why-amy-cooper-would-likely-lose-a-wrongful-termination-lawsuit-against-franklin-templeton/

      Faut croire que mon instinct de juriste ne m’a pas trompé…

  34. Gina dit :

    Hors du sujet ,
    Quelqu’un peut-il m’expliquer la stratégie de Lyndsey Graham , il était en accord sur tout avec trump . Et voilà maintenant il s’oppose publiquement à trump et sur plusieurs sujets chers à trump .Un revirement de veston qui détonne , car il était là et supportait toutes les dérives de son chef . Voyant sa réélection difficile , il change de face . Il n’est plus le même homme depuis quelques jours . Mystère ?

    1. Benton Fraser dit :

      En 2016, il était contre Trump, une fois Trump élu, pour Trump et maintenant que Trump perds, de nouveau contre Trump.

      Un opportuniste vire-carpot!

      1. Mona dit :

        Pour revenir à Karen.
        Il me semble que parler de racisme a son égard est totalement déplacé.
        Elle est cadre, cultivée, éduquée…et hystérique face à un homme noir pacifique.
        Elle cherche à utiliser la loi, les services publiques et l’image raciste du noir = danger…ça ne suffit pas pour la poursuivre ?

  35. lechatderuelle dit :

    Mona Cette « Karen » était une cadre et a des diplômes d’études… pour ce qui est de la culture… on ne sait pas….

    Pourquoi a-t-elle eu « peur » de cet homme?
    Il peut y avoir 100 000 raisons….
    Dans son milieu de vie immédiat, comment était la « vision » de la cohabitation ethnique …

    On peut imaginer qu’elle aurait eu la même réaction face à un homme blanc… une condescendance idiote….
    sa façon de décrire la situation qu’elle estimait vivre laisse deviner une incapacité de jugement….

    toutefois, elle a eu un réflexe typiquement new-yorkais… tu me déranges, donc tu m’agresses et je vais faire valoir mes droits…
    Aux USA, c’est commun ce genre de confrontations….

    Est-elle xénophobe, raciste? Sais pas… mais elle manque furieusement de discernement … son manque de jugement a commencé en libérant son chien dans une zone interdite… tout est parti de là…

    À la base, son refus de respecter une règle communautaire qui la brimait….

    le reste est un mélange de culpabilité de se faire surprendre dans un geste illégal…. la frustration de se faire donne rune leçon…. la condescendance de celle qui regarde souvent les autres de haut, car elle a « des diplômes »….

    par la suite, tout le reste est un mélange d’interactions et d’incompréhension de 2 frustrations….
    C’est le post-mortem qui donne le reflet « trop souvent décelé »…..
    Raciste? Xénophobe?
    sans doute un peu….

    Sa description de l’incident au 911 est complètement irréelle, mais pour elle, ça signifiait l’urgence bête de sa vision des choses…. « Je suis une cadre, je suis importante, j’ai un droit de faire et décider ce que je veux et cet homme m’importune…. Venez prendre position pour MA vérité…. »

    Elle méritait le congédiement car elle a démontré un clair manque de jugement, en libérant son chien dans un parc sans que ce soit permis… le « vivre ensemble » ne la concerne pas…

    Elle a, de plus, fait perdre du temps, aux forces policières dans cette histoire….

    Que la ville de New-York se saisissent de cette affaire est politique…. une image pour démontrer qu’ils sont « sensibles » aux dérives qui impliquent des gens avec des teintes de peau différentes….

    La ville de NY tente de camoufler de multiples maladresses en ciblant une maladresse …

    Cependant, cet incident banal laisse voir comment un rien peut devenir subitement une bavure policière raciale…. il aurait fallu de peu pour que cet incident se transforme en « une tragédie Floyd » ….

    ça permet de voir les conséquences immenses qui sont au-dessus des têtes de certaines personnes … et c’est cette tension qui doit être intenable avec le temps….

    tout devient un prétexte au dérapage si tu as le malheur d’avoir une peau un peu trop foncée…..

    les « petites » (on comprend qu’il n’y a pas de gradations dans la xénophobie, mais disons que petit équivaut à danger 0…) xénophobies de Karen qui s’additionnent à celles de flics, devient rapidement un cas de profilage racial….. que la confrontation amplifie…. et le point de rupture est rapidement atteint….

    Ce monsieur Cooper a été chanceux …. et c’est ça qui heurte plus que la crisette de nerfs de la madame…
    être « chanceux » ne peut pas et ne doit pas être un état d’être pour un truc si banal….
    cet homme a le droit à l’insouciance dans ses gestes de tous les jours…. il a le droit à la quiétude de l’esprit en traversant une journée… mais aux USA, ça ne semble pas acquis….

    et c’est surtout ça qui est déstabilisant …. Les USA devront se pencher sur leurs peurs….

    la ville de NY ne devrait pas juger « Karen »… elle devrait juger sa société…. en ciblant cette femme, tout le monde sera heureux… ils ont leur coupable….
    et étrangement, ça ne doit pas rassurer cet homme, pour qui rien n’aura changé et qui subira encore cette épée de Damoclès juste là, au-dessus de lui…

  36. FlorentNaldeau dit :

    @papitibi, 22h47 « Moi, je l’aurais congédiée, et je n’aurais pas eu peur de me faire ramasser par mon Conseil d’Administration. »

    Aux ÉU, le cadre législatif protégeant les employés est beaucoup moins fort qu’ici au Canada, même dans les milieux de travail syndiqués. Je me rappelle certains collègues syndicalistes états-uniens qui soulignaient que dans certains États, on peut vous mettre à la porte parce que le patron n’aime pas la couleur de votre cravate. Les protections fédérales au titre de la race, du sexe, de l’orientation sexuelle, etc. ne s’appliquent pas uniformément.

    La dame n’était évidemment pas syndiquée. C’est pourquoi je me demandais si son contrat de travail contenait une disposition sur la nécessité de ne pas susciter de controverses pouvant peut-être éclabousser l’employeur. L’équivalent de ce qu’aux ÉU on appelle encore souvent une « morals clause ». D’autant plus que de nos jours il est très facile pour une entreprise de devenir une victime collatérale; une campagne de boycott sur le Web s’organise en quelques minutes et peut prendre rapidement une grande ampleur. On peut donc comprendre que la compagnie l’ait balancée pour ne pas donner prise à des accusations de complicité implicite avec le comportement répréhensible de la personne.

    Pour ma part, mon vieux réflexe d’ex-syndicaliste m’amène encore à conclure que s’il n’y a pas faute professionnelle commise dans le cadre de ses fonctions, la mise à pied est excessive. Mais je sais bien que la bonne vieille notion de justice naturelle paraît bien surannée de nos jours, et qu’elle a depuis longtemps été battue en brèche par les tribunaux, les avocats et les législateurs.

    @Mona, 02h32 « Elle cherche à utiliser la loi, les services publiques et l’image raciste du noir = danger…ça ne suffit pas pour la poursuivre ?  »

    Effectivement et c’est d’ailleurs le fondement des accusations dont elle fait l’objet: avoir menti aux services d’urgence ce qui équivaut à un abus d’une procédure de recours légitime, à un détournement de sa finalité première. De plus, ce geste jette le discrédit sur les cas légitimes d’agression et de menace et mine leur crédibilité puisqu’il s’en trouvera toujours certains pour croire que l’accusateur/trice est peut-être une autre Amy Cooper.

  37. Mona dit :

    Oooh merci @lechatderuelle.
    et @FlorentNaldeau

    Merci pour vos remarques qui vont au au-delà du droit constitué pour maintenir l’existence collective et permet de pénétrer dans cette complexité/contradiction et reexamen des forces d’équilibre et de changement qui traversent notre époque et les individus.

    Et de permettre de mieux comprendre la complexité des individus et de la société.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :