Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Le colonel Alexander Vindman a affirmé hier aux élus enquêtant en vue de destituer Donald Trump que la retranscription de l’appel téléphonique entre le président américain et son homologue ukrainien fournie par la Maison-Blanche contenait des omissions de mots et de phrases importantes. Il a précisé que ses tentatives de les inclure dans la retranscription avaient échoué.

C’est ce que révèle le New York Times en se fiant à trois personnes anonymes qui sont familières avec le témoignage du principal expert sur l’Ukraine au sein du Conseil de sécurité nationale de la Maison-Blanche. L’officier de l’armée a écouté en direct l’appel téléphonique du 25 juillet dernier au cours duquel Donald Trump a demandé à Volodymyr Zelensky d’enquêter sur des affaires impliquant des démocrates, dont Joe Biden.

Selon le Times, les omissions évoquées par le colonel Vindman incluent une allusion par le président Trump à des enregistrements dans lesquels Joe Biden aborde la question de la corruption en Ukraine et une mention par le président Zelensky de la société Burisma. Le fils de l’ancien vice-président, Hunter Biden, a reçu 50 000$ par mois pour siéger au sein du conseil de Burisma pendant que son père servait de bras droit à Barack Obama.

Le colonel Vindman n’a pu expliquer pourquoi ses corrections n’avaient pas été retenues. Son témoignage soulève de nouvelles questions sur la gestion d’une retranscription qui avait été placée de façon extraordinaire sur un système électronique distinct réservé d’habitude aux informations hautement sensibles.

L’un des enregistrements de Joe Biden auquel Donald Trump aurait fait allusion concerne vraisemblablement une conversation remontant à janvier 2018 au cours de laquelle l’ancien vice-président se félicite d’avoir obtenu le limogeage de l’ancien procureur général d’Ukraine, Viktor Shokin, jugé corrompu par les gouvernements occidentaux. Donald Trump et ses alliés affirment faussement que Biden cherchait à faire dérailler une enquête sur Burisma et son fils.

(Photo Getty Images)

 

92 réflexions sur “Des omissions dans la retranscription de l’appel Trump-Zelensky

  1. ghislain1957 dit :

    « Le colonel Vindman n’a pu expliquer pourquoi ses corrections n’avaient pas été retenues. »

    Et Gros Toton. Benji le mini clown ainsi que le gros clown orangé de nous rabattre les oreilles avec « Read the transcript. »

    1. Salvador E. Rodriguez dit :

      Y a il quelqu’un, autre que Benjoe, Grosse Tétée et 95% des républicains (pourcentage fourni par Trump) qui doute encore de l’existence d’un Quid pro Quo?

    2. @ghislain1957 « C’est ce que révèle le New York Times en se fiant à trois personnes anonymes qui sont familières avec le témoignage du principal expert sur l’Ukraine au sein du Conseil de sécurité nationale de la Maison-Blanche.  »

      Vous n’avez pas encore compris que Schiff fait des fuites sélectives pour nourrir les gros nigauds comme vous?

      1. treblig dit :

        @ grosse tétine

        Solution simple : le verbatim. Ce ne sera plus la version Trump ou Schiff. Ce sera le texte intégral. Plus de discussions possibles,

      2. constella1 dit :

        Grosse tétine
        Ghislain
        Wow des gros nigauds comme.vous … les gros mots ce matin1957 ,, Ghislain avez vous peur?😳
        C’est votre argument ?
        Zzzzzzzzzzzzzz

      3. ghislain1957 dit :

        @ Gros Toton

        Les 3 personnes anonymes sont et seront encore plus fiables que votre gros clown orange. Parlant de « comprenure » je me demande bien où vous avez laissé trainer votre cerveau?

      4. Éric Beauchemin dit :

        De quelqu’un qui suit aveuglément Trump, laisse moi rire un bon coup !

      5. ghislain1957 dit :

        Et le gros nigaud vous envoie ch***

      6. gl000001 dit :

        Nous nourrir de la vérité sur cette affaire. S’il le fait pour vrai, on doit juste lui dire merci Mr Schiff.

      7. ghislain1957 dit :

        @ constella1

        « Ghislain avez vous peur? »

        Oui, j’en tremble encore! 😀 😀 😀

      8. Madalton dit :

        Qui sait, c’est peut-être des républicains anti-Trump qui sont derrière ces fuites.

      9. fallaitquejteuldise dit :

        Même si on s’abreuve aux fuites, vous ne niez pas les fuites n’est-ce pas! Au moins, on ne parle pas de vérités alternatives…

      10. slyderv dit :

        Votre mère vient de m’appeler, Elle est inquiète que vous ne répondiez pas. Elle vous rappelle de toujours suivre la parole de Dieu. Elle aimerait Que vous ramassiez Le linge qui traine dans votre chambre.

        Elle se demande si vous n’auriez pas des péchés à vous faire pardonner. Elle aimerait vous voir à l’Église ce soir.

      11. Gilles Morissette dit :

        @Grosse Tétime (30/10/2019)

        Le seul gros nigaud ixi est vous-même. Il faut, en effet, être un « gros nigaud » tout comme votre comparse Benjen, pour avaler comme un connard, tous les mensonges proférés par votre gourou et ce, sans poser la moindre question.

        Les faits sont là et vous refusez de regarder la réalité en pleine face. Continuez à aller chercher vos infos sur vos sites de « merde » et vivez « heureux dans votre univers parallèle rempli de licornes.

        La journée où on a distribué le jugement et le discernement, vous, Benjen et tous les consanguins de la vase électorale de votre gourou étiez absents. Ça paraît

      12. Achalante dit :

        Allons, allons. Je suis certaine que cet intervenant a une intelligence au moins moyenne. Mais c’est ce qui arrive quand on est endoctriné; soit par une éducation à la maison pour raison religieuse, soit par un employeur qui tient à ce que les réseaux sociaux continuent de répandre des mensonges qui l’arrangent.

        Bref, il aurait juste besoin d’une solide éducation, soit logique, soit éthique. Et les compétences pour avoir un autre emploi que celui-ci ou la restauration rapide.

      13. Benton Fraser dit :

        @Grosse tétine

        Si l’on parle de « fuites sélectives » d’un eneregistrement « sélectif » de la Maison Blanche…. même l’enregistrement « sélectif » n’est pas à l’avantage de Trump!

        Imaginé l’enregistrement complet mon nigaud!!!

  2. Réal Tremblay dit :

    On revient à la case de départ. Je doutais fortement de ce résumé de 5 pages, connaissant la maladie compulsive de la Maison Blanche à la dissimulation et la distorsion de la réalité. Donc, allons-nous finir par avoir cette fameuse transcription intégrale?

    Trump ne doit pas être content qu’on revienne sur cette transcription qu’il a brillamment réussit à nous faire oublier depuis ce temps.

    1. Lecteur-curieux dit :

      Peut-être. Et si le cas plus rapidement que ses déclarations de revenus.

      Bon dans 8 ans pour le verbatim et dans 14 ans pour ses déclarations de revenus et il n’est pas dit que le bonhomme sera encore vivant ou sinon caché à quelque part. À 87 ans et plus sera-t-il dangereux ?

      Non mais toute l’enquête pourrait faire cas d’école. Et plusieurs films réalisés et romans écrits sur notre époque.

  3. treblig dit :

    « Read the transcript  » proclame à tout vent Trump.

    Sauf que le « franscript » n ‘est pas le verbatim ( le mot à mot) de la conversation téléphonique. C’est un résumé. Alors, une suggestion simple : produisez le verbatim de la conversation entre Trump et Zelensky. On verra à ce moment ce qui a été dit .

  4. Martin cote dit :

    Pratiquement tout le monde savait qu’il y avait anguille sous roche quand Trump a remis sa retranscription de sa brillante conversation………cela semblait trop beau pour être vrai……Trump…un menteur pathologique ………qui est prêt à tout pour conserver le pouvoir…

  5. noirod dit :

    Qu’ils soient démocrasses ou répulignants je comprends mal a qui ce climat de mensonges, d’ allégations et de manipulations peut profiter. Ce n’ est que ca depuis le jour 1 ! Ca ressemble a un chat, ca marche comme un chat,ca miaule comme un chat mais ca n’ en est pas un ? On sait bien que ceux qui gardent le silence et/ou agissent dans l’ombre du gros épais on tout avantage a ce que rien ne change mais l’intérêt des américains a moyen et long terme lui ?
    Un espèce de journal a potin mal écrit .

    En ce qui me concerne la seule certitude que j’ ai c’ est que votre idée de créer ce blogue monsieur Hétu fut géniale. Ca nous permet de ventiler ,de nous exprimer et de completer une information qui d’ un coté ou de l’ autre n’ a qu’ un seul agenda souvent trop biaisé. C’ est tellement gros (sier) ce qui se passe aux U.S. of A depuis la dernière élection qu’il est a souhaiter que jamais plus nous n’ ayons a assister a une si mauvaise joke. Personnellement , cette jolie naiveté qui m’ a habitée pendant des décennies au profit de nos voisins du sud ne reviendra plus jamais.

    1. Lecteur-curieux dit :

      Je ne l’étais pas naïf envers eux depuis l’enfance mais c’est que le cinéma et la télé montraient cela.

      Je ne l’étais pas complètement tout en étant pas assez critique encore et au secondaire, un prof de géographie nous disait lors d’une sortie scolaire en secondaire 4 amis qu’il était notre enseignant en secondaire 3 :  » Vous êtes pro-américains, c’est normal à votre âge. » Sous Reagan comme POTUS.

      Au Cégep en politique internationale là toute la critique était très forte. En philo lors du cours d’éthique et politique cela était différent. On les critique ou on les vante ? Ou on parle plutôt de la philosophie de Nietzsche.

      En management et notamment avec le livre de Omar Aktouf à HEC-Montréal, les Américains sont encore fortement critiqués mais différemment du cours de politique. Dans les cours de microéconomie ? Là la première prof est en partant une titulaire d’un doctorat de l’Université de Chicago. Et dans le cours plus tard de PPE ( Problèmes et Politiques Économiques) un devoir ou cas ou exercice se réjouit de la chute du Mur de Berlin et y voyant le triomphe de l’idéologie libérale classique disons qu’on inclut les néoclassiques et néolibéraux là-dedans. Les néo-keynésiens devaient aussi être heureux mais ce n’étaient pas eux.

      On les aime et on les critique à la fois nos voisins. Vivre dans le giron d’un empire le nom de la conférence d’il y a 12-14 ans des deux profs de philo.

      Dans un film populaire et peut-être américain cela disait quoi d’eux ?

       » Une si grande puissance pour si peu de conscience  » dans un film d’Eddie Murphy ? L’enfant sacré du Tibet ? Peut-être. Des films populaires ou émissions d’enfance qui reviennent. Bien sûr, c’est plus facile à se souvenir dans les détails qu’un chef-d’oeuvre vu une seule fois.

  6. titejasette dit :

    Question à M. Hétu et à tous

    Étant donné que la retranscription contenait des omissions de mots et de phrases importantes, étant donné qu’on ne connaitra jamais le fin fond de cette histoire, le Sénat (ou le Congrès) a-t-il le pouvoir d’exiger de voir le verbatin ? Le peuple a-t-il son mot à dire ?

  7. Loufaf dit :

    Exactement comme avec le rapport de Mueller. La mafia de la MB présente une partie de la conversation pour arranger la vérité, selon les dires du parrain. Le colonel Vindman est un témoin direct de la conversation et il affirme qu’ il manque des éléments importants. Pas difficile de savoir qui croire.

    1. Mariette Beaudoin dit :

      Pour plaire à sa base, Trump va-t-il aller jusqu’à dire que c’est comme de la dentelle ? Bien beau, mais plein de trous.

  8. Louise dit :

    noirod

    « Personnellement , cette jolie naïveté qui m’a habitée pendant des décennies au profit de nos voisins du sud ne reviendra plus jamais. »

    C’est la même chose pour moi.

    1. Henriette Latour dit :

      noirod et Louise

      La naïveté et les lunettes roses sont disparues pour moi depuis belle lurette.

    2. Guy le brasseur dit :

      Moi aussi ,même chose pour moi!

  9. Benjen Stark dit :

    LOL laissez-moi deviner, les « corrections » de Vindman auraient probablement été identiques aux mensonges, pardon, à la « parodie » de cet appel que Schiff a fait lors de l’ouverture de cette audience, son fameux « go ahead, make up dirt on Biden »?

    L’administration Trump savait bien ce qu’elle faisait en sauvegardant ces conversations sur un serveur privé, à l’abri des Vindman et des hommnes de Brennan qui auraient pu les trafiquer dans leur effort continuel de renverser ce Président.

    1. ghislain1957 dit :

      @ Benji

      « L’administration Trump savait bien ce qu’elle faisait en sauvegardant ces conversations sur un serveur privé et bla, bla, bla… »

      Oui l’administration tRump savait ce qu’elle faisait, elle cachait ainsi des motifs de destitution de votre gros clown orange. Mais, ça n’a pas marché, parce qu’il reste des gens honnêtes et intègres, même aux états-unis.

    2. gl000001 dit :

      @BS
      GBS veut dire pour les gens normaux : Gros Bon Sens.
      Pour vous, ça veut dire Grosse BullShit !!!
      C’est quasiment vos initiales en plus 😉

    3. fallaitquejteuldise dit :

      Si je comprends bien, tous des traîtres qui font du contre espionnage, qui tentent de détruire les preuves. La théorie du complot possible ou non: Prenez vos médicaments, prenez rendez-vous avec votre psy et arrêtez de regarder les films hollywoodiens! Bon dodo…

    4. Gilles Morissette dit :

      @Benjen Stark (30*10/2019 à 08:20)

      Vous savez que vos théories du complot sont tout simplement fascinantes. On les dirait sorti tout droit d’un scénario de film à moins qu’elles ne soient le résultat d’une forme de délire paranoîaque, propre à un cerveau détraqué.

      Il faudrait demander à la psychiâtrie de se pencher là-dessus. On pourrait avoir des réponses surprenantes.

    5. Bartien dit :

      @benji

      Je travaille fort sur moi-même actuellement pour ne pas te traiter de sombre crétin…osti que je travaille fort.

    6. Benton Fraser dit :

      @benji

      « L’administration Trump savait bien ce qu’elle faisait en sauvegardant ces conversations sur un serveur privé, à l’abri des Vindman et des hommnes de Brennan qui auraient pu les trafiquer dans leur effort continuel de renverser ce Président. »

      Je peine a croire que vous êtes aussi niaiseux… Cela ne peut-être que de la provocation de votre part, on ne peut pas être aussi niaiseux…

  10. Louise dit :

    « Il a précisé que ses tentatives de les inclure dans la retranscription avaient échoué. »

    Doit-on se surprendre ? C’est le contraire qui aurait été surprenant.
    Les Démocrates accumulent beaucoup d’informations venant de divers témoins qui incriminent Trump mais ont-ils des preuves écrites ou sonores qui pourraient le faire condamner hors de tout doute ? Si ce n’est pas le cas, jamais il ne sera destitué et c’est l’élection qui va sceller son sort.

  11. Benjen Stark dit :

    «  »On July 25, 2019, the call occurred. I listened in on the in the Situation Room with colleagues from the NSC and office of the Vice President. As the transcript is in the public record we are all aware of what was said. »

    Quand même étrange qu’il ne semble pas avoir de problème avec la retranscription de l’appel dans sa déclaration écrite mais la boulechite que Schiff a fuité au NYT fait allusion à des « corrections » à apporter. Pas grave, avec des valises comme Pierre S. ou El_kabong qui vont gober tout ce que les démocrates Wapo/NYT vont gerber, ça passe comme du beurre!

    1. ghislain1957 dit :

      @ Benji le mini clown

      Et vous êtes assez stupide pour croire tout ce qui émane de l’administration clownesque de votre gros gourou orange?

      Désolé, question de trop…

    2. gl000001 dit :

      Pour corriger des « omissions ». Arrêtez le Pick and Choose. Vous ressemblez à Pikachu !!

    3. fallaitquejteuldise dit :

      @benjen

      Paranoïa: Le terme paranoïa, qui tire son origine des mots grecs para et noos, signifie « à côté de l’esprit ». La personne atteinte de paranoïa est méfiante, elle se sent constamment menacée et persécutée par des personnes inconnues, ou même par son entourage. Elle interprète les situations, les paroles, les comportements de façon erronée. Un mot ou un regard peuvent suffire à éveiller en elle le sentiment de persécution.

      https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=paranoia

      Peut-on vous aider ou vous référencer?

    4. Gilles Morissette dit :

      @Benjen Stark (30/10/2019 à 08:33)

      Les seuls « tatas »qui sont assez connards pour gober toute la merde qui sort des sites que vous avez l’habitude de fréquenter sont vous-même et votre pote « Gros Teton » sans compter les fefans du Gros Salopard-En-Chef. La « crème de la société » quoi !!

      Il faut croire, comme je l’ai déjà dit que lorsque le jugement et le discernement ont été distribué à l’humanité, vous étiez absent..

    5. dynopax dit :

      J’adore ta propension à venir constamment te couvrir de ridicule à chacune de tes interventions. Maso le bonhomme? Ça commence à faire beaucoup d’araignées dans le grenier si on ajoute la paranoïa, l’obsession compulsive et le délirium tremens. Pilule bleue ou rouge? You’ve got problems, man!

  12. Sjonka dit :

    +1 @ noirod. Je n’aurais pas mieux dit l’entièreté de votre post.

  13. treblig dit :

    @benjen

    J’avoue que ma confiance est sérieusement érodée envers Trump après 13 000 mensonge ou approximations. Alors, un simple accès au serveur privé règlerait la question, Schiff ou Trump ?

    La procédure de destitution est inscrite dans la constitution. Les pères fondateurs avaient une peur bleue que le président, dans le futur, se comporterait comme un roi élu ou s’allierait avec une puissance étrangère pour gouverner . Pas la peine de s’être battu contre la monarchie britannique si c’était pour en reproduire le fonctionnement anti démocratique.

  14. RICK42 dit :

    Tru,mp l’a avoué candidement, ce quid pro quo, ainsi que Mulvaney, alors pourquoi essayer encore et encore de faire marche arrière par les Ripouxblicains?

  15. Ziggy9361 dit :

    ….À propos de la retrancription de la conversation et de la pré-‘enquête qui se déroule présentement est selon moi un leurre
    qui est présenté à la grosse andouille et ses partisans, auquel ils ne manquent pas de mordre avec des déclarations qui vont les peinturés dans un coin .
    Jeudi quand Adam Shiff,Nancy Pélosi et les commissions de là chambre des représentants officialisereront la démarche
    en l’envoyant au sénat pour une mise en accusation officiel du dégénéré au toupet jaune pipi,l’atmosphère va changé et
    nous allons assisté à un spectacle hallucinànt quand les trous du cul recevront des subpoena pour venir témoigné à nouveau sous serment en publique je crois que le cinquième amendement sera invoqué fréquemment.

    Est-ce-que ce sera suffisant pour déboulonner la statue de l’élu?au moins confronté ses déclarations mensongères ainsi que celles de ses fidéles exposeront le gourou plus qu jamais.Il faut convaincre les indépendants et les ŕépublicains avec plus de trois neurones
    soit deux de plus que Tiny.

    1. gl000001 dit :
      1. Haïku dit :

        Vous touchez juste.😉

  16. Lecteur-curieux dit :

    Les politiques comme appelés en Europe incarnent dans cette histoire entre autres, tout le contraire de la bonne gouvernance.

    Je trouve que les Biden ont plusieurs manquement à l’éthique dans cette affaire et Burisma cette compagnie ne m’inspire pas du tout confiance.

    Mais que Trump l’homme qui multiplie les manquements à l’éthique, les irrégularités et les illégalités depuis plus de 40 ans et même avant et c’est de famille aussi… Et qu’ils aient lui ou des alliés recours à des théories du complot et transgressent l’éthique et les règles allègrement pour supposément combattre ou dénoncer cela est très ridicule.

    Une administration transparente diffuserait l’appel et même le résumé publié, il est déjà problématique tout en ne pouvant peut-être pas conclure à l’illégalité encore, il en manque un peu pour la prouver.

    Burisma je me tiendrais loin de cette société mais tout autant sinon plus des obligations de pacotille de Trump pour financer son Taj Mahal, plus tard de l’émission d’actions publiques avec THCR, de Trump University ou des investissements dans Trump Toronto, des comptables si leurs clients auraient posé la question et ce dans les limites de leur expertise et mandat auraient déconseillé ces « investissements » ou si le client veut y aller pareil d’avoir d’autres opinions et d’être très prudents. Des cas d’EFU ressemblaient à cela pour ceux s’y préparant ou ceux allant vers le titre CGA à l’époque, les étudiants qui allaient être candidats CA ou CGA.

    Burisma cela ne sent pas vraiment bon. Trump cela a toujours été pour joueurs très avertis seulement et à vos risques et périls. Un 7up à la Trump Tower ou un rhum & coke cela ne doit pas être trop pire mais il y a 9 ans cela était moins risqué.

    Sinon ne pas être investisseur ou créancier ou dans un faux programme de formation hors de prix.

    Il a fait la même chose avec madame Clinton. Je changerais plutôt le système et elle aurait peut-être quelques tapes sur les doigts mais Trump lui serait sanctionné très sévèrement. Quelques deux minutes de punition de plus pour des joueurs démocrates et Trump lui des inconduites de partie avec expulsion et suspensions et même déjà en 2015 il aurait été considéré comme banni à vie avant même de se présenter.

    Trop peu de respect des règles du jeu dans la vie, en affaires et en politique. Avec les birthers? Cela aurait dû être le clou final ?

    Trop un homme de mauvaise foi, inéligible pour une fonction publique ou politique.

    1. Danielle Vallée dit :

      Mon cher lecteur curieux, Burisma et son propriétaire ont été investigués en long et en large et aucune accusation n’a été portée à date.
      Ça peut changer mais d’ici là personne ne connait rien de plus.
      Il faut comprendre que quand l’Union Soviétique a été démantelée, la Mafia a pris le contrôle de la Russie et des états environnants.
      Et dans le courant Putin est devenu multi-milliardaire et ses oligarches aussi.
      On ne parle pas de la commission Charbonneau là.

      La bande d’associés qui entoure Giulani en est un vestige et est aussi associée aux fortunes faites en vendant du gaz naturel russe de Gazprom à des Ukrainiens pauvres.
      Gazprom, Rex Tillerson, une commission énorme promise aux supporters de Trump et qui intéressait Manafort, Carter Page, etc…
      tout se tient, mais on ne connaît pas encore les détails.

      Ça va prendre des années avant de voir clairement dans tout cela, mais ça va être très intéressant.

    2. jcvirgil dit :

      Finalement pour résumer votre opinion, on pourrait parodier Lafontaine et ses animaux malades de la peste.* La corruption ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés * 🙂

  17. el_kabong dit :

    On le sait qu’il ne s’agit pas d’une « retranscription » (5 pages pour une conversation de 30 minutes, imaginez). D’ailleurs, si le médias cessaient d’utiliser ce mot (évidemment propagé principalement par le minable orangé), ça ne changerait évidemment rien pour le troupeau de benjen qui avale le kool-aid orange au tonneau, mais ça éviterait quand même toute confusion pour les gens normaux…

    1. gl000001 dit :

      Je suggère sans originalité aucune « fake transcript » !

      1. Haïku dit :

        C’est en plein ça !👌

  18. el_kabong dit :

    @benjen
    « L’administration Trump savait bien ce qu’elle faisait en sauvegardant ces conversations sur un serveur privé, … »

    C’est amusant que votre troupeau insistiez pour garder secrètes les preuves qui blanchiraient totalement votre minable orangé et ridiculiseraient les démocrates. Un excès de générosité, sans doute…

    1. ProMap dit :

      Benji – Ce que vient de dire el_kabong ne vous sonne pas des cloches. Les rapports d’impôt par exemple, les déposer démolirait l’affaire russe et ridiculiserait les Démocrates. Idem pour le rapport Mueller intégral, tiens-toi le DoNotingDemocrate! Idem pour les notes du traducteur lors de sa rencontre avec Putin. Idem pour… on en a trois ans d’idem.où trump met à l’abri des « preuves de non culpabilité ». Al Capone a fait ça lui aussi.

  19. sorel49 dit :

    C’est un peu normal avec Trump. Il répète souvent la même phrase plusieurs fois en parlant. La 2e fois pour comprendre ce qu’il avait dit juste avant, puis la 3e fois pour prolonger le plaisir de son trait d’esprit.
    Aussi dans les transcripts, les secrétaires coupaient les redondants.

    Je laisse aux psychologues analyser le Phénomène

  20. fallaitquejteuldise dit :

    @benjen

    Vous me faites penser à Sheer qui par des manœuvres douteuses à donner un contrat pour nuire à ces opposants: Quand t’as rien à te reprocher pis que tu mets carte sur table, la vérité ne te fais pas peur. Sheer piégé, n’a pas voulu dire qui avait le contrat… Encore des tactiques de la droite qui se croit tout permis.

  21. treblig dit :

    Le nom du whistleblower ? Selon les fuites républicaines il s’agirait de Eric au NSC, l’ancien responsable de l’Ukraine dans l’adminitration Obama. Le nom circule largement sur les réseaux sociaux conservateurs.

    1. treblig dit :

      Eric Ciamarello, je sais pas pourquoi son nom a sauté

  22. A.Talon dit :

    «la retranscription de l’appel téléphonique entre le président américain et son homologue ukrainien fournie par la Maison-Blanche contenait des omissions de mots et de phrases importantes.»

    Maquillage
    Camouflage
    Travestissement de la réalité
    Falsification
    Fraude intellectuelle
    Escroquerie
    Fourberie
    Tromperie
    Bref, la marque du Drumpf

  23. A.Talon dit :

    «Le colonel Alexander Vindman a affirmé hier aux élus enquêtant en vue de destituer Donald Trump que la retranscription de l’appel téléphonique entre le président américain et son homologue ukrainien fournie par la Maison-Blanche contenait des omissions de mots et de phrases importantes.»

    Une soi-disant «retranscription» qui fait fi des détails les plus importants d’une conversation n’est qu’une oeuvre de fiction destinée à tromper les imbéciles. On en encore une fois la preuve que le Menteur-en-Chef ne reculera devant rien pour tenter de fuir la justice.

  24. spritzer dit :

    @Danielle Vallée

    Début février 2016 des maisons appartenant à Zlochevsky ont été saisies par le procureur Shokin dans son enquête sur Burisma. Quelques semaines plus tard Shokin était congédié de son poste sous les pressions américaines, particulièrement de Biden.
    https://www.moonofalabama.org/2019/10/biden-timeline.html

    Pour ce qui est de Poutine multi-milliardaire, vous avez vu un relevé de son compte de banque? Sinon d’où vient l’information?

    1. A.Talon dit :

      @ spritzer 9h30
      «Pour ce qui est de Poutine multi-milliardaire, vous avez vu un relevé de son compte de banque? Sinon d’où vient l’information?»

      Poutine serait immensément riche. C’est un secret de Polichinelle. Une fortune estimée à 200 milliards de dollars.

      «Vladimir Poutine est-il l’homme le plus riche du monde ?»
      https://www.capital.fr/economie-politique/vladimir-poutine-est-il-lhomme-le-plus-riche-du-monde-1277920

      INTRO: «Vladimir Poutine est investi ce lundi pour la quatrième fois à la présidence de la Russie. Ce que l’on sait moins c’est qu’il pourrait aussi être la plus grosse fortune de la planète, avec une fortune estimée à près de 200 milliards de dollars par un financier.»

      1. spritzer dit :

        @A.Talon

        En effet, cette histoire de $200 G vient du témoignage Bill Browder, un escroc qui voulait flouer le gouvernement russe de centaines de millions de dollars.
        https://journal-neo.org/2019/04/11/what-about-a-bill-browder-tribunal/

      2. chrstianb dit :

        @spritzer
        Faut faire attention, le New Eastern Outlook est une publication de «The Institute of Oriental Studies of the Russian Academy of Sciences» (Институт востоковедения Российской Академии Наук). Difficile de savoir si c’est indépendant de Moscou…
        https://www.wikiwand.com/en/Institute_of_Oriental_Studies_of_the_Russian_Academy_of_Sciences#/External_links

      3. spritzer dit :

        @chrstianb

        Des liens de différentes sources sur l’escroc Browder et l’affaire Magnitsky je peux vous en mettre des tonnes. Au fait, avez-vous vérifié le pedigree du site que A.Talon propose à 09h44?

      4. chrstianb dit :

        @spritzer
        Oui. Capital.fr fait parti du groupe «Prisma Media», filiale du groupe allemand «Gruner + Jahr» et ce dernier est propriété de Bertelsmann.
        Prisma Media c’est les publications GEO, Ça m’intéresse, National Geographic.

      5. spritzer dit :

        @chrstianb

        « Capital.fr fait parti du groupe «Prisma Media», filiale du groupe allemand «Gruner + Jahr» et ce dernier est propriété de Bertelsmann. »

        Ah Ha! Je l’savais, une publication totalement biaisée! 😉

        Sérieusement, ils ont relayé une info qui a sa seule source dans le témoignage de Browder.
        http://www.israelshamir.com/article/the-untouchable-mr-browder/

      6. A.Talon dit :

        @ spritzer 9h55
        «En effet, cette histoire de $200 G vient du témoignage Bill Browder, un escroc qui voulait flouer le gouvernement russe de centaines de millions de dollars.»

        Browder n’est qu’une des sources de ces allégations, pas l’unique source. Quant à cette réputation d’escroc que vous tentez de lui accoler, ce n’est que votre opinion. Des médias aussi importants que Politifact, The Washington Post et The New York Times ne semblent pas la partager.

        https://en.wikipedia.org/wiki/Bill_Browder#Criticism

    2. treblig dit :

      Il n’a pas seulement Biden qui voulait la tête de Shokin. Il y a eu des manifestations en Ukraine pour son rôle dans le gestion du dossier corruption. Mais aussi la Communauté européenne , le Fond monétaire international ( FMI) et la European bank for reconstruction and développement (EBRD).

      1. spritzer dit :

        @treblig

        Il reste qu’il enquêtait sur le propriétaire de Burisma avant son congédiement alors qu’on nous fait croire qu’il n’y avait pas d’enquête.

    3. el_kabong dit :

      @spritzer

      Le problème avec les complotistes dans votre genre (et jcvirgil) et les sites qui vous nourrissent (moon of alabama, rt, et autre référence « fiables ») c’est que vous prenez des éléments disparates, créez des liens imaginaires entre eux et présnetez vos conclusions comme des faits…

      Une phrase tirée vers la fin de votre référence démontre très bien ma position…
      « The timeline above seems to support Shokin’s claim that he was fired on Joe Biden’s order… »

      1- Le « timeline » est créée de toute pièce pour arriver à la conclusion voulue
      2- « seems to support », SEMBLE supporter… avec vous, on est toujours dans l’apparence, les suppositions, les « c’est louche » sans aucune preuve à l’appui…

      D’ailleurs, votre article écarte en 2 phrases, sans autre forme de procès, l’enquête subséquente au congédiement du procureur ukrainien (demandé par tout le monde, pas seulement Joe Biden, qui représentait le gouvernement américain à cet effet, faut-il le rappeler une centième fois), comme étant « louche »… évidemment, aucune enquête qui n’arrivera pas aux conclusions que VOUS désirez ne sera jamais crédible…

      1. spritzer dit :

        @el_kabong

        Et évidemment, du côté de la version opposée c’est toujours une démonstration claire et nette, appuyée par des preuves irréfutables…

        Celui qui opère le site Moon of Alabama est un ancien analyste des services de renseignements allemand et ses analyses valent amplement tout ce qu’on peut lire ailleurs. Qu’il ait écrit « seems to support » prouve bien qu’il fait preuve d’une certaine prudence même si tout ce qui précède dans son analyse est plutôt éloquent.

      2. el_kabong dit :

        @spritzer
        « Et évidemment, du côté de la version opposée c’est toujours une démonstration claire et nette, appuyée par des preuves irréfutables… »

        Ce n’est pas ce que j’ai mentionné, c’est simplement votre habitude de tirer des conclusions grotesques sur ce qui vous est présenté…

        Cependant, le FAIT est là : le gouvernement ukrainien a enquêté sur Burisma et fermé l’enquête et toute procédure légale après 10 mois (vous ne nierez sûrement pas ces faits, ils viennent de votre source). Prétendre que cette enquête et ses conclusions sont louches et non crédibles, ça ce sont VOS conclusions et c’est à VOUS de présenter des preuves à cet effet…

        Mais de toute façon, cette supposition ne vient que de la première supposition : si le congédiement du procureur qui enquêtait supposément sur Burisma est louche, une enquête subséquente qui n’aboutirait à rien est nécessairement louche, n’est-ce pas?…

        « Qu’il ait écrit « seems to support » prouve bien qu’il fait preuve d’une certaine prudence même si tout ce qui précède dans son analyse est plutôt éloquent. »

        Éloquent seulement pour vous et vos potes complotistes…
        Non seulement vous n’avez pas de preuve à l’appui de vos assertions, mais vous ignorez sciemment tous les faits qui viennent à l’encontre de celles-ce (et qu’on vous a répétés as nauseam)…

    4. Benton Fraser dit :

      Vous oubliez que l’enquête de Shokin sur Burisma était la réponse à la demande de la communauté européenne et des États-Unies pour que soit destitué Shokin et non l’inverse!

      P.S.: Moon of Alabama est un site de nature « complotiste »… pas vraiment crédible.

  25. jeanfrancoiscouture dit :

    Bon. Nous voici plongés, encore une fois, dans une situation «Nixonienne» avec ses rubans secrets. Si tant est que ce document existe et qu’il n’ait pas lui aussi été trafiqué, seule une écoute intégrale de l’audio original de cette satanée conversation fera la lumière.
    En attendant, c’est le «transcript» vraisemblablement édulcoré que l’on oppose à la mémoire d’un participant de première main que la «nébuleuse trumpienne» essaie désespérément de discréditer.
    Devrais-je être qualifié de pessimiste si je persiste à croire qu’il va encore une fois s’en sortir, se rendre en 2020 et «passer»? 🙁 🙁

    1. chicpourtout dit :

      @jeanfrancoiscouture 9h39

      Comme beaucoup d’entre nous, espérons que non… ce serait tellement désolant et décougeant…
      Imaginez le cynisme que la population aurait envers nos institutions démocratiques… (certains le sont déjà depuis belle lurette…).
      Mais quel modèle ce gouvernement offre-t-il aux générations futures???

      Faisons le choix délibéré de rester positif (sans être candides) et espérons que le meilleur est à venir pour nos voisins du sud.
      Autrement ce serait trop navrant…

  26. March dit :

    Question pour les trolls de Trump:

    Considérant que c’est la WH qui a autorisé la publication de la transcription dont le but était de disculper Trump.
    Comment les omissions et phrase importante de la conversation pourrait disculper le Trump?
    Pourquoi la WH aurait autorisé une publication omettant des portions importantes pouvant disculper Trump?

    Aucun sens votre argumentation. Une personne qui veut se disculper n’omet pas une part importante d’une conversation le disculpant.

  27. Gascar dit :

    Le gagnant du couple de l’année pour la désinformation a ce blogue est Grosse Tétine et Benjo bravo au gagnant pour ce beau succès .

  28. Igreck dit :

    Nos cousins Français appellent ça du « cover up » !

  29. Alexander dit :

    Juste agaçant d’imaginer que des gens à la MB, des officiels autres que Trump versés en informatique et en politique, puissent falsifier des documents officiels pour couvrir le président.

    Ça me rappelle le colonel North qui avait déchiqueté une série de documents compromettants sur les contras du Nicaragua pour couvrir les fesses de Reagan vers 1980.

    Ça ne travaille plus pour le pays, mais pour le président.

    La transparence est un vain mot, faut croire.

  30. jcvirgil dit :

    @spitzer 9h59

    Les manigances de Trump assorties de chantage à l’aide financière américaine pour forcer les ukrainiens à enquêter sur Biden semblent claires. Elles vont en plus dans le sens de l’oeuvre générale de cet escroc . Maintenant est-ce que c’est assez pour entraîner sa destitution, assoyons nous avec un sac de pop-corn la suite nous le dira 🙂

    Cependant pour les amateurs de faits. C’est clair qu’il y a eu une intervention de Biden auprès du procureur ukrainien chargé d’enquêter sur l’entreprise Burisma qui lui avait fait la fleur d’engager fiston Bidon au salaire de 50,000$/mois.

    Ça prend beaucoup de foi dans un système corrompu à sa face même, saupoudré de beaucoup de partisannerie pour croire le tout était désintéressé, même si la justice ukrainienne l’a blanchi semble t-il. Surtout comme Québécois alors que l’actualité politique des dernières années avec les commissions Charbonneau, Bastarache et le saga de l’UPAC a fort bien démontré qu’un système corrompu au plus haut niveau, l’est aussi souvent dans son système de *justice*.

  31. citoyen dit :

    un parti politique composé de personnes pas bonnes n’est pas en mesure de faire ce qui est bon.

  32. Maïs1988 dit :

    Il y a moins d’une semaine, le 25 octobre sous la plume de monsieur Hétu « VERS UNE CANDIDATURE INDÉPENDANTE POUR TULSI GABBARD? », cette dernière a été jeté sous l’autobus (thrown under the bus) par à peu près l’ensemble des intervenants sur ce blogue et par l’ensemble des MSM (mainstream media): « pas de classe, louve dans la bergerie, « pussy grabbed », ingérence russe, » et j’en passe ». Rien de particulièrement édifiant.

    Que voulez-vous! La major Tulsi Gabbard osait dénoncer Hillary Clinton. Pourtant, alors que la première a vaillamment servi son pays, a fait preuve de patriotisme, démontré « ce qu’elle pouvait faire pour son pays », (pour paraphraser JFK), la deuxième a plutôt planché sur « ce que son pays pouvait faire pour elle »: s’enrichir grâce à Wall Street, va-t-en-guerre à la limite de l’hystérie (we came, we saw, he died, hi hi hi), toujours plus de guerres (on conviendra qu’il est toujours plus facile d’envoyer les fils et filles des autres que d’y aller soi-même ou d’y envoyer ses propres enfants; les Clinton, Bush l’avaient bien compris) et mépriser les « déplorables » qui sont ceux qui ont tout perdu, soit à Wall Street (maison, emploi, mariage, famille), soit dans les guerres Made in USA (membre de leur famille, père, frère, fils, etc.), etc.

    Une semaine plus tard, un autre héros, le colonel Alexander Vindman, qui a tout aussi vaillamment servi son pays, « à la Tulsi Gabbard » monte au créneau pour dénoncer un appel téléphonique de Trump. Pas pour dénoncer Wall Street, pas pour dénoncer l’état de guerre perpétuel « à la Tulsi Gabbard », Non! Pour dénoncer un minable appel téléphonique.

    Tulsi Gabbard, Alexander Vindman, deux traitements médiatiques aux antipodes, une anti-patriote, voire une espionne, l’autre un grand patriote, un héros. Cherchez l’erreur.

    1. jcvirgil dit :

      @ Mais 88

      En effet ce déferlement de haine, d’insinuations sans aucune preuve et de sous entendus d’une certaine classe médiatique à l’égard d’une candidate qui ne fait somme toute qu’exprimer l’opinion d’une large partie de la population américaine, estimée selon les sondages à 60% , quelle que soit leur allégeance politique qui en a assez des guerres sans fins , est difficile à comprendre.

      C’est comme si pour ces gens la Paix est maintenant devenue suspecte !

      1. el_kabong dit :

        @jcvirgil
        « … d’insinuations sans aucune preuve et de sous entendus… »

        Venant d’un expert dans le domaine, à une autre expert, c’est d’un comique total…

      2. jcvirgil dit :

        @el kabong 11h18

        Ça ce sont vos prétentions qui quand à moi sont appuyées sur du vent.Vous ne relevez que les soi-disants faits et opinions qui vous conforte dans votre délire que tout ce qui ne vient pas des officines médiatiques conventionnelles propriétés à 80% d’une oligarchie qui atout intérêt à manipuler l’opinion publique dans le sens de ses intérêts, le reste étant des théories du complot.

        Ça ne sert à rien de continuer ce dialogue de sourds. Passez donc dorénavant par-dessus mes commentaires , je ferai de même pour les vôtres.

      3. el_kabong dit :

        @jcvirgil
        « …des officines médiatiques conventionnelles propriétés à 80% d’une oligarchie qui atout intérêt à manipuler l’opinion publique dans le sens de ses intérêts… »

        J’espère que vous êtes conscient que cette affirmation n’est pas un fait, mais simplement une autre de vos suppositions…

      4. AB road dit :

        Avec jcvirgil, aucune nuance possible.

        C’est noir ou noir ou vice-versa…

    2. Benton Fraser dit :

      Clinton ne l’avait pas nommé et Gabbard a mis le chapeau sur sa tête et a répondu à la Donald Trump!

      De plus, les démocrates ne se sont pas acharnés sur Gabbard!!!

      Comparaisson à la Martineau…

      1. jcvirgil dit :

        @Benton Fraser

        Vous en avez perdu un bout, pourtant il ne fallait pas chercher tellement loin 🙂

        https://richardhetu.com/2019/10/25/vers-une-candidature-independante-pour-tulsi-gabbard/

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :