Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

C’était écrit sur la déclaration que Donald Trump a lue devant les journalistes : «J’accepte la conclusion de notre communauté du renseignement selon laquelle l’ingérence de la Russie dans l’élection de 2016 a eu lieu.» Puis, le président a levé les yeux de son texte, se lançant dans une improvisation qui contredisait cette même conclusion. «Ça pourrait être d’autres gens aussi. Il y a beaucoup de gens là-dehors», a-t-il ajouté.

Donald Trump avait convié les journalistes à la Maison-Blanche pour prononcer une brève allocution destinée à limiter les dégâts causés par le fiasco de la veille à Helsinki. Il a cependant été incapable de s’en tenir à son texte, trahissant son refus profond, viscéral, inexplicable d’accepter pleinement les conclusions des services de renseignement américains sur le rôle de la Russie dans l’élection qui l’a mené à la Maison-Blanche.

Après avoir été trahi par ses propres mots, Donald Trump a tenté de convaincre son auditoire qu’il s’était mal exprimé lors de sa conférence de presse conjointe avec Vladimir Poutine en affirmant qu’il ne voyait «aucune raison pour laquelle ça serait» la Russie qui serait intervenue dans l’élection de 2016. Ce qu’il voulait dire, c’est qu’il ne voyait «aucune raison pour laquelle ça ne serait pas» la Russie qui serait intervenue.

Autrement dit, se tenant aux côtés du président russe, Donald Trump a dit au monde entier le contraire de ce qu’il voulait dire. Et ce n’est que plusieurs heures plus tard qu’il s’est aperçu de son erreur. Il s’en trouvera sans doute quelques-uns pour croire à sa clarification.

Donald Trump a répété qu’il n’y avait pas eu de collusion de la part de son équipe avec la Russie. Et il a promis de lutter contre les efforts futurs de la Russie pour interférer dans les élections américaines.

Trop peu, trop tard? Même si sa clarification avait été limpide, la réponse n’aurait pas changé.

108 réflexions sur “Une clarification pas très claire

  1. Nina de Villeneuve dit :

    Et bien évidemment, pour conclure le tout et aveugler encore plus ses followers ou ceux qui pourraient être tentés de croire son  »explication » farfelue il annonce à la fin une réduction de taxes. C’est tout ce que les aveugles volontaires se rappelleront, des $$$$ dans nos poches, alors pourquoi s’inquiéter du reste.

  2. mrchose dit :

    Ceci nous aidera peut-être à mieux comprendre : https://www.youtube.com/watch?v=T7UqhDs8zj4

    1. Guylaine dit :

      Lolllll. Merci, très bon. Ça doit ressembler à cela de donner des instructions à Trump!

  3. Turcmic dit :

    « I have the best words » disait-il….

    J’ai hâte de voir comment ceux qui le défendaient hier (de moins en moins nombreux) vont réagir 😉

    1. anniecouni dit :

      Ils détournent normalement le sujet…
      Ou bien ce sera le silence le plus complet…

      1. loup2 dit :

        @anniecouni
        Tu sais que ton « Identifiant » déclenche un ver d’oreille ?
        Vous y échapperai pas. 🙂

      2. anniecouni dit :

        @loup2

        Absolument! Me le suis fait chanter maintes fois alors que j’étais enfant ! 😜😄

  4. duquettegilbert dit :

    …«Ça pourrait être d’autres gens aussi. Il y a beaucoup de gens là-dehors»…Il a cependant été incapable de s’en tenir à son texte, trahissant son refus profond, viscéral, inexplicable d’accepter pleinement les conclusions des services de renseignement américains sur le rôle de la Russie dans l’élection qui l’a mené à la Maison-Blanche.

    Parce qu’accepter ces conclusions revient à dire qu’il incapable de gagner les élections sans l’aide des Russes. Et pour un narcissiques de la trempe de Trump cela est impossible.

    Je recopie mon commentaire sur le sujet précédent :

    Ça pédale fort pour trouver cette perle. Comme M. Hétu vient d’écrire: Donc le Donald voulait dire le contraire de ce qu’il a dit.

    Mais pour le :Je crois poutine comment y va s’en sortir ???

    Pour les +++++++++++fois ou il a affirmé qu’il n’y avait pas eu d’ingérence comment y va s’en sortir ????

    Y pourra même pas dire que l’ingérence des Russes était pour faire élire Mme Clinton. Poutine a affirmé le contraire. À moins que Poutine ait dit le contraire de ce qu’il voulait dire

  5. jeanlouischarette dit :

    C’est clair: Le plus que tu pédales moins vite, le moins que tu avance plus vite.

    1. anniecouni dit :

      Superbe ! 😂

    2. lisois dit :

      clair comme de la vase.

    3. Le Cyclope dit :

      Vous devriez être président; au moins, vous êtes clair…🤣🤣

    4. Henriette Latour dit :

      😂😂😂

    5. jcvirgil dit :

      Le truc en velo c’est de mouliner , cent tours de pedales par minute.
      Pour ce qui est de mouliner on peut dire qu’il mouline Trump.
      Le seul probleme dans son cas c’est du retromoulinage.
      Ca avance pas vite 😅

      1. Gilles Morissette dit :

        @jcvirgil.

        Le « Gros Jambon » me fait penser au conducteur de l’autobus que je prenais à l’époque, à tous les matins pour me rendre au collège. Lorsque le bus était plein pratiquement au rebord, notamment aux heures de pointe, il criait: Avancez vers l’arrière, move to the rear ».

        C’est exactement ce que le « Gros Lard » a fait aujourd’hui.

    6. Daniel A. dit :

      LOL. Est bonne!

    7. Bedjean dit :

      Bien dit. Clair net précis facile à comprendre,pas d’ambiguité😜

    8. patofbarnak dit :

      ROFLLOLMFAO ! Celle-là a faite ma journée !

  6. Martine L. dit :

    Vous avez vu sa photo dans Cyberpresse? Les bras croisés bien dur contre lui. Oh que parle le non-verbal! oh que le monsieur n’a pas le choix! Ça doit lui prendre tout son petit change pour se récuser publiquement…

    1. sorel49 dit :

      Dans La Presse + ce matin, j’ai lu un article divertissant sur le language corporel de l’Andouille durant la rencontre Trump-Putin à Helsinki. Il serait intéressant de lire la même analyse quand Trump rencontrait rencontre la presse de Washington cet après- midi.

  7. lisois dit :

    Je suis sure que sa base va tout gober comme du petit lait. Ils n’ont aucun esprit critique. Ils l’aiment, ils le croient. : je crois en vous seigneur Trump. Amen.

  8. P-o Tremblay dit :

    FAKE NEWS! c’mon, ce n’est absolument PAS se qu’il voulait dire. Son message a la base était ultra claire, je l’ai vue, il m’a dit qu’il ne l’a pas fait et je ne remet pas ça en doute. Désolé, mais c’est encore un putain de gros mensonge et je suis juste écoeuré de lui. Espérons que les républicains se réveillent un peu, ça devient tellement ridicule. Il représente l’antipatriotisme par excellence, républicain ou êtes-vous pour vous insurger? Vous gueuler encore Bengazi alors que en direct votre président vous a traité de stupide et d’idiot de ne pas plier sous la russie?

    1. Richard Desrochers dit :

      Quant à moi, il ne s’est pas mal exprimé : il s’est simplement mal compris.

      1. Henriette Latour dit :

        😄

  9. sorel49 dit :

    Donc avant l’heure, l’Andouille accepte le bienfondé du mandat de la Commission d’enquête Mueller. Il ne reste à la Commiission que décrire les détails de cette ingérence.

  10. bloganon dit :

    Donald est incapable d’accepter l’évidence, c’est un cas de déni irrécupérable.

  11. Loufaf dit :

    Le gros despote ment tellement, qu’il  » s’envarge » dans ses propres mensonges et les imbéciles qui continuent à gober ses propos..

    1. Loufaf dit :

      Oups! « S’enfarge »

      1. chrstianb dit :

        «s’envarge» drôle de lapsus…

  12. Claude Messier dit :

    Cette peur viscérale que semble avoir Trump lorsqu’il s’agirait de parler en défaveur de la Russie, me fait penser à la peur viscérale qu’une personne peut éprouver lorsque risquant de déplaire à la mafia…

    Coup dont, se pourrait-il que Trump ait peur pour sa vie ? Une peur que Poutine puisse réussir à le faire tuer par l’un de ses agents si jamais que ….

  13. leonard1625 dit :

    Ouais, ouais … Il fallait voir les Ingraham, Hannity, Dobbs spinner pour sauver les meubles. Vont faire quoi aujourd’hui?

    Le journaliste qui a posé la question, juste assez piégée pour que Trump s’enlise, s’appelle Jonathan Lemire. Franco-Américain?

  14. fallaitquejteuldise dit :

    J’entend les jérémiades de ses déplorables: « vous savez c’est sa première faute; Obama en a commis plusieurs pendant ses 2 mandats » irrécupérables…

  15. Angelica dit :

    N’importe quoi, je me suis mal exprimé à plusieurs reprises, sérieusement! Trop faible

  16. Skonka dit :

    Grand dieu ! Même pas capable de tenter de se racheter sans avoir l’air d’un parfait idiot.

    Je comprend pas comment il peut encore reste assez de neurones à ce cerveau pour être capable d’envoyer la décharge électrique au poumon pour respirer…..

    1. Henriette Latour dit :

      Moi non plus.

    2. Pile-Poil dit :

      C’est parce que c’est le coeur qui pompe et ça, c’est encore plus incompréhensible , puisqu’il n’en a pas.

    3. ghislain1957 dit :

      Il n’en reste qu’un et c’est celui de la respiration. Donc inutile de se poser la question quant à l’intelligence, il n’y plus assez de neurones actifs pour le reste.

  17. Martine Loiselle dit :

    Avez-vous la photo dans le Cyberpresse? Les bras croisés ben dur contre lui. Oh que parle le non-verbal! Oh qu’il est évident que le monsieur n’est pas enchanté d’être obligé de se récuser! Mais chassez le naturel, il revient au galop : c’est plus fort que lui, il FAUT qu’il rajoute une excuse pour mettre le tort sur quelqu’un d’autre… NOTE AU COLLÈGE ÉLECTORAL POUR LA PROCHAINE ÉLECTION : évaluation psychologique approfondie avant tout dépôt d candidature…

  18. sifu26 dit :

    Je te crois mon Donald, sur parole, sur la bible et sous serment !!! Pauvre imbécile qui en tentant de faire du damage control creuse encore plus son trou dans le marais.

  19. Le plus important pour lui est de sauver la face et je crois que c’est réussi en ce qui concerne sa base.
    Il a possiblement dû passer un p’tit coup de fil à Putin pour lui expliquer le petit bout de phrase que son parti l’a obligé de prononcer et lui dire de ne pas s’inquiéter, qu’il pouvait continuer à l’aider pour les prochaines élections.

  20. Guylaine dit :

    Donc il a dit la chose qu’il fallait pour plaire à son patron, puis quand le patron n’est plus là, il dit exactement le contraire.

    Y’avait juste une job à faire. Lire le communiqué. Donald, LIS le communiqué, rien d’autre. Mais non, même ça c’est au-dessus de ses capacités… le chien qui court après sa queue. Il peut même pas dire que c’était pour élire Clinton, Poutine a dit le contraire. Il est fait à l’os!

    Et puis, il pense qu’on est débiles ou quoi? Qu’on va pas s’en rendre compte? Que son patron va pas s’en rendre compte? Lol. Fait à l’os.

    1. papitibi dit :

      Donc il a dit la chose qu’il fallait pour plaire à son patron, puis quand le patron n’est plus là, il dit exactement le contraire.

      Ça a fonctionné à La Malbaie: : Just Teen Trudeau is such a great leader. A huuuuge friend. Une fois rendu dans Air Force One, c’était quoi, déjà, son discours?

      Ah oui, je me souviens: *Quel enfoiré, ce voisin du Nord. Le traître, il m’a poignardé!…*

      1. Guylaine dit :

        C’est le modus operandi. En fait, comme bien des bullies, il est juste un gros pissou et ne sait pas confronter et dire les choses en pleine face.

  21. Madalton dit :

    Il y a beaucoup de gens dehors comme il y avait beaucoup d’eau autour de Puerto Rico en septembre dernier…
    Je ne sais pas si la CIA le visait avec un gun quand il faisait la lecture. C’est drôle qu’il ait changé de version une fois de retour. Ce n’est pourtant pas son genre de changer d’idée.

  22. duquettegilbert dit :

    …en affirmant qu’il ne voyait «aucune raison pour laquelle ça serait» la Russie qui serait intervenue dans l’élection de 2016. Ce qu’il voulait dire, c’est qu’il ne voyait «aucune raison pour laquelle ça ne serait pas» la Russie qui serait intervenue.

    Et il a fallu plus de 24 heures pour qu’il s’en rende compte. Pas vite vite le Donald hein!!! Sias pas mais moi quand je me trompe en parlant, mon cerveau m’envoie un message me disant :

    Heil ! l’cave t’as tu entendu ce que tu viens de dire???. Pèse sur rewind et réécoute la connerie que tu viens de dire. Pis là dans la seconde même je m’entends dire : Oups s’cusez moi ça pas sorti comme ça devrait.

    Mais bon, l’excuse du Donald est à mettre dans la même catégorie que celle qu’il avait sorti en campagne électorale : Ce que j’ai dit n’était pas ce que je pensais.

    1. Michèle dit :

      @duquettegilbert
      ‘….et il a fallu plus de 24 heures pour qu’il s’en rende compte…’
      Quoi, n’y a-t-il pas des gens qui travaillent autour de lui qui auraient pu lui en glisser un p’tit mot?
      Ah oui, c’est vrai…il n’écoute personne…. Bof pas grave…on va arranger ça en rentrant…🙄
      Il prend son peuple pour des imbéciles qui vont le croire sur parole? Ouais…sa base/vase…

  23. Mistigrinet dit :

    Trump me fait penser à ces gens qui n’osent pas parler de leur association avec la Mafia, sous peine de se faire tuer si jamais ils le faisaient …

    C’est que Trump a vraiment peur de déplaire à Poutine ! Cela devient de plus en plus évident. Au point d’en être terrorisé, même ?

    MAIS COUP DONT : est-ce que POUTINE serait LE PARRAIN de Trump ? (Vito Corléone, référence le film de Mario Puzo).

    Poutine à Trump (avec un ton de menace) : Monsieur Trump je vais vous faire une offre que vous ne pourrez pas refuser … et GARE À VOUS si jamais il vous prendrait le goût de vous retourner contre moi…

    1. Nicmef dit :

      Mistigrinet
      Ce n est pas le film de Puzo. C est le scénario de Puzo révisé et adspté pour l écran à partir de son roman

    2. Daniel Legault dit :

      Avec toutes les critiques que Trump fait des diverses agences gouvernementales, il se dit que personne ne va se faire tuer pour le défendre.

  24. Henriette Latour dit :

    Épais dans le plus mince comme on disait chez-nous.

    1. Nycole L. dit :

      Épais au propre et au figuré. Quelle pourriture cet homme!

  25. Autrement dit :

    Il se trouve drôle avec ses dénis. Les dénis du drôlet.

    1. Henriette Latour dit :

      😂

  26. Le Cyclope dit :

    Comme le disait Obama (tellement plus de classe) aujourd’hui: il y a le divertissement et il y a l’information.

  27. eau-vive dit :

    Pauvre lui, il ne se souvient plus de ce qu’il a dit hier parce que le décalage horaire lui est rentré dans le corps et dans le cerveau.
    Moi aussi je suis écoeurée de le voir mentir, démentir et rementir en pensant que les gens sensés vont le croire.
    Quel minable !

  28. Youno dit :

    Pas capable de s’expliquer sans lire un texte, il trouve le moyen de ne pas coller à son texte, d’encore se contredire et s’enfoncer encore plus profondément la jambe dans la bouche.

    Faudrait qu’il répète qu’il croit ses conseillers autant de fois qu’il les a reniés avant de peut-être commencer à le croire

    1. Youno dit :

      Dans un tweet de Kevin Liptak vers 3h21 ce jour, il publie une photo des notes de DJT pour son allocution de ce jour et on y voit ajouter à la main par DJT: THERE WAS NO COLLUSION …. il ne peut s’empêcher de l’ajouter et il doit se le rappeler ………..Eh misère

      1. Collusion est un des mots qu’il utilise le plus souvent mais il ne sait pas encore comment l’écrire. « There was no colusion »
        Peut-être l’apprendra-t-il lorsqu’il recevra son acte d’accusation…

  29. Daniel A. dit :

    Ah! La double négative. Le cauchemar de tous les grammairiens. En d’autres mots, ce que Trump dit (ou ne dit pas) est: Je ne vous garantis pas que je ne suis pas un menteur, mais je vous mentirais en ne disant pas que je n’en suis pas un non plus. Ca me donne le tourni.

  30. Angelica dit :

    Pour une fois que tout les américains étaient d’accord, unanime en harmonie contre les propos de Trump.

    1. Henriette Latour dit :

      Sauf ses irréductibles!

  31. Apocalypse dit :

    Merci M. Hétu! Votre billet m’a bien fait rire!

    Comme ma mère disait souvent, s’il n’existait pas, il faudrait l’inventer.

  32. Sebb dit :

    « There’s a special place in hell for any foreign leader that engages in bad faith diplomacy with President Vladimir Putin and then tries to stab him in the back on the way out the door, »

  33. ddescarreaux dit :

    «…trahissant son refus profond, viscéral, inexplicable d’accepter pleinement les conclusions des services de renseignement américains sur le rôle de la Russie dans l’élection qui l’a mené à la Maison-Blanche…»

    C’est peut-être simplement stratégique. S’il n’a pas le choix.

  34. jeanfrancoiscouture dit :

    À force de dire le contraire de ce qu’il sait, il va peut-être finir par ne pas croire ce qu’il dit. Difficile quand même, pour un mythomane.

  35. Lucien Dionne dit :

    Comme a déjà dit son ex-conseiller aux affaires étrangères : « f*cking Moron ». Je ne vois rien d’autres à ajouter !

  36. NStrider dit :

    Désolé, mais je ne peux me retenir de « reposter » ce que j’avais écrit comme commentaire au billet du 23 juin de Monsieur Hétu qui s’intitulait d’ailleurs « Confusion ».

    « Il est certains esprits dont les sombres pensées
Sont d’un nuage épais toujours embarrassées ;
Le jour de la raison ne le saurait percer.
Avant donc que d’écrire apprenez à penser.
Selon que notre idée est plus ou moins obscure,
L’expression la suit, ou moins nette, ou plus pure.
Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement,
Et les mots pour le dire arrivent aisément. »

    Comme sont d’à propos
ces beaux mots de Boileau (1636 – 1711)
il met sur le bobo
directement le diagno.
C’est dès le départ
et non pas sur le tard
que le président
s’enfarge dedans

  37. RICK42 dit :

    Je l’ai dit et le répète: ce type est dément…les fils sont mêlés dans sa tête ainsi que le sens des mots…ne cherchez pas le complot , c’est un cas de démence. Passez-lui la camisole qq’un à la CIA…Vite ça presse!

  38. Daniel A. dit :

    Le problème c’est qu’il dit le contraire de ce qu’il ne sait pas. 🙂

  39. Martin cote dit :

    Meme pas capable de s’en tenir aux texte écrit par ses conseillers…ils lui écrivent des textes pour rien…si çe n’est pas ce qu’il pense .., il va dévier de celui-ci et se contredire aussitôt…d’une manière ou l’autre, on a qu’à voir son non-verbal pour comprendre…gros moron

  40. titejasette dit :

    C’est le moment d’agir et de poser des gestes concrets :

    1- Trump DOIT faire une demande officielle au CIA/FBI pour trouver des méthodes plus efficasses afin d’éviter l’ingérence de la Russie lors des prochaines élections.

    2- Trump et le Congrès doivent s’adresser directement à Poutin lui demandant de cesser toutes manigances et grabbage de *** dans le processus électoral, sans quoi de nouvelles sanctions seront imposées.

    Empêchez-le de parler, sa couche est pleine…. Bla Bla Bla ! J’en peux plus.

  41. Dekessey dit :

    Lâche pas mon Donald, full crédible bonhomme.

    *soupir*
    Un humoriste je vous dis. Un artiste incompris.

  42. quinlope dit :

    Quand on ne sait pas la différence entre un positif et un négatif on ne joue pas avec un Putin enflammé.

    On savait qu’il ne savait pas lire, on se doutait qu’il n’avait pas un grand vocabulaire. Maintenant, on est convaincu qu’il n’a même pas appri les rudiments de sa langue maternelle.

  43. A.Talon dit :

    «Autrement dit, se tenant aux côtés du président russe, Donald Trump a dit au monde entier le contraire de ce qu’il voulait dire. Et ce n’est que plusieurs heures plus tard qu’il s’est aperçu de son erreur.»

    Si cela est vrai, il admet donc être un gros niochon. Pas foutu d’être limpide sur une question aussi simple. Si cela est faux, ça ne changera pas grand chose sur ce qu’on pense déjà de ses turpitudes. Souhaitons seulement que l’incroyable manifestation de déloyauté à laquelle on a assisté hier sera le début de la fin de l’usurpateur orangé…

    1. sorel49 dit :

      L’Andouille lui même ne désire pas reconnaître son erreur. Son état-major avait dû travailler fort pour l’obliger de lire un aveu écrit d’avance, et même là, il se rebiffe, sort de son texte pour divaguer un peu.

      C’est un cas d’un « moi » démesuré.

  44. karma278 dit :

    @RH

    Vous n’êtes pas « fair »! Oui oui, rien de moins.

    N’oublions pas que cet homme a un huge vocabulaire, qu’il connait beaucoup de mots, plein de mots, des gros mots, des mots compliqués, toutes sortes de mots. « I know words. BIG words, complicated words! » n’a -t-il pas dit?

    Alors un bref moment de confusion entre tous ces nombreux mots, me semble cé pas si grave. Soyons fair, le gros montant de mots connus par Le Doh!nald ne rend-il pas la confusion inévitable?

    Après tout, Ti-Coune ne faisait-il pas la même chose, ou à peu près?

    1. Dekessey dit :

      https://www.youtube.com/watch?v=0T-Eo0j092Q

      Il a aussi répéter qu’il est « a very stable genius »

  45. Gilles Morissette dit :

    Quelle séance de rétropédalage du « Gros Lard ». Il est assez clair que cette admission lui a été imposé et qu’il ne croit pas un seul mot de ce qu’il a dit. La pression à l’intérieur de son parti devenait sans doute très forte. En plus, les rumeurs persistantes de démission de son directeur des Services de Renseignements américains, Dan Coats, a possiblement pu jouer un rôle dans ce « virage à 360 degrés ».

    Pour le « Gros Jambon » c’est l’humiliation totale. il a perdu la face devant son pays en entier et il a démontré, encore une fois, qu’il n’était qu’un minable sans envergure indigne d’occuper la fonction de président.

    Je me demande bien ce que doit penser les « tarés » de sa base électorale à qui il a dit et répété, depuis plus d’un an, mensonge par dessus mensonge dans ce dossier. Sa conférence de presse était pathétique. Plus il tentait de se justifier, plus il s’enfonçait dans les sables mouvants de ses contradictions. Sa réputation de « grand négociateur » en a pris un coup. Il est arrivé à ce Sommet, sans aucune préparation, improvisant au fur et à mesure alors que Putin lui, s’était bien préparé et il connaissait toutes les faiblesses de son homologue.

    Aujourd’hui à Moscou, Putin doit arborer un large sourire en pensant à la façon dont il s’y est pris pour manipuler le « Gros Jambon » et l’humilier
    non seulement à la face du monde mais devant ses alliés et partenaires commerciaux. Les USA en sortent affaiblis et leur autorité morale estgrandement diminué.

    Pendant ce temps à Johannesburg, son prédécesseur a prononcé un discours inspirant à l’occasion du centième anniversaire de naissance de Nelson Mandela. Il a rappelé l’importance de préserver les notions d’égalité, d’ouverture d’esprit, de respect et de tolérance.Il a dénoncé ces politiciens démagogues et manipulateurs dont le discours axé sur la peur, le fanatisme et l’intolérance, met en péril la démocratie et ses institutions.

    Tout le monde aura compris de qui il parlait. Le contraste entre Obama et le « Gros Lard » n’aura jamais été aussi frappant.

    1. Henriette Latour dit :

      👏👏👏

    2. gl000001 dit :

      En retropedalant, il est passé par dessus les poignées de son bicyk ! Un « endo » !!!

  46. Anne-Marie Allaire dit :

    On en est rendu au pathétique sinon au pathologique. Cela fait longtemps que l’on ne parle plus de politique.

    1. ducalme dit :

      @Anne-Marie Allaire

      Excellente observation; je n’ai rien à jouter.

    2. gl000001 dit :

      De la poésie à mes oreilles !

  47. A.Talon dit :

    «Puis, le président a levé les yeux de son texte, se lançant dans une improvisation qui contredisait cette même conclusion.»

    Autrement dit, il affime une chose et son contraire dans le même paragraphe. Rien de nouveau sous le soleil. Sa technique habituelle pour noyer le poisson.

    «Ça pourrait être d’autres gens aussi. Il y a beaucoup de gens là-dehors» (l’Andouille)

    Et tout ça sans jamais apporter le moindre élément de preuve en appui à ses fabulations, évidemment. Là aussi, rien de nouveau. Ne manque plus qu’à insinuer qu’Hillary Clinton ou le Président Obama seraient responsables du sabotage électoral attribué aux Russes par la communauté du renseignement. Ça s’en vient, n’en doutons pas.

  48. Layla3553 dit :

    Sur mon IPad je viens de faire lire la conférence de presse de DT par la voix d’Amelie puis ensuite avec celle de Nicolas pensant que ma compréhension serait meilleure.

    Finalement l’OTAN fut un ÉNORME SUCCÈS, le SOMMET AVEC POUTINE un ÉNORME SUCCÈS.les allies très HEUREUX.

    De toute évidence je suis vraiment de mauvaise foi, j’ai tout compris de travers pendant une semaine, j’ai imaginé ses tweets et/ou mal interprêtés.

    Je ne l’ai pas entendu au déjeuner de Bruxelles « BLASTER  » Mme Merkel, toutes ses mauvaises pensées sont le fruit de mon imagination, je suis une méchante personne, zéro objective.

    Lâche pas DT tu vas sauver le monde, imaginez l’OTAN ne payait pas ses factures et depuis que DT est là, il paye leurs factures. Il les a convaincu de payer leurs factures en leur disant faites ce que je dis et non ce que je faisais et fais peut-être encore.

    Il est dans le DÉNI TOTAL, IL FAIT PITIÉ .

  49. CBT dit :

    Les dernières accusations concernent essentiellement des russes, mais Trump tord la vérité en disant qu’il pourrait aussi s’agir d’autres gens qu’eux, il prétend une possibilité que les services secrets n’évoquent pas du tout, il veut semer des doutes encore qui feront leur effet sur sa base.

    Il y a sûrement une raison obscure pour expliquer sa réticence à admettre sans hésitation l’ingérence russe, malheureusement sa base avalera ses propos teintés de doutes..

  50. gl000001 dit :

    D. Toutes les réponses précédentes. !!!

  51. Guy Gibo dit :

    Pendant que Trump s’enfarge dans ses mensonges les autres passent aux actes…

    Le plus important de la journée est sans nul doute la signature d’Un traité commercial entre l’Union européenne et le Japon et ĉa au lendemain d’une conférence internationale à laquelle participait la Chine…

    Tiens mon Trump… Ton champ d’action se réduit tranquillement mais sûrement.

  52. capt michel dit :

    surprenant quil ny a pas plus de republicain ne donne pas leur demission

  53. CBT dit :

    Ce sont des hypothèses sur la raison de son comportement dans ce dossier de Poutine et des russes, j’ai hâte qu’il soit confronté à des accusations fermes de traître envers son pays et d’incompétent à occuper le poste de président, mais je doute que ça arrive, il s’en sort toujours !

  54. Lecteur-curieux dit :

    C’est pourtant très clair mais pas dans le sens souhaité par les médias ni par l’establishment républicain.

    Ce qui est très clair c’est qu’on l’a obligé à lire un texte auquel il n’adhère pas vraiment, pas entiêrement.

    C’est cela qui est clair ! Mais sa pensée exacte est quoi ?

    Une tentative ,il faudrait avoir leurs discussions internes.

    Trump.

    – Oui,il respecte probablement les services de renseignements de son pays mais il les trouve extrêmement tâtillons.

    – « La Russie est intervenue ? SO WHAT ? Eux ou d’autres. Ont-ils prouvé que cela a changé le résultat des élections? Ont-ils prouvé la collusion ? J’appelle cela s’enfarger dans les fleurs du tapis. Ce ne sont pas des policiers mais des gratteux de papier et chercheurs de poux. Ils sont à peine mieux que ces fouille-merde de journalistes. » J’adapte en français avec une pensée qui pourrait ressembler à celle de Trump. Pas la nôtre mais celle de gens d’affaires,entrepreneurs qui sont des clients risqués pour les comptables. Les saines pratiques administratives sont souvent des pertes de temps à leurs yeux.

    – « Oui,oui,oui je vais dire aux médias qu’on va s’assurer que les Russes ne feront pas d’interférence à l’automne mais vous vous en faîtes pour des peccadilles. Ma rencontre avec master Vladimir a été un huge success et vous pour des niaiseries de losers, vous embarquez dans le jeu des médias et démocrates. En immobilier à New York vous vous seriez faits démolir avec une telle attitude. Moé Donald, je prenais plaisir à les écraser.»

    – « La politique est rendue un sport de fillettes. »

    Il ne peut pas avoir dit ces choses là il faudrait des caméras et micros cachés pour avoir leurs communications internes.

    Ils ne sont pas d’accord avec Donald mais sont incapables de s’en départir ni de vraiment le contrôler.

  55. cotenord07 dit :

    Tiens, le génie stable tient des propos instables.

    Quelle surprise…

  56. Cubbies dit :

    J’en peux plus de ses niaiseries….Shut the f… up!

    Tu t’es mis les 2 pieds dedans, vis avec les conséquences. Connard!

  57. Daniel A. dit :

    Lu sur La Presse mobile un article qui me jette par terre.

    L’Air Force One de nouvelle génération construit par Boeing pour le président américain sera «incroyable» et «le meilleur au monde», a promis Donald Trump…

    Le seul changement apparent sera la peinture. «Il sera rouge, blanc et bleu, je pense que c’est approprié», a expliqué le président, soulignant préférer cette référence au drapeau américain aux couleurs bleu ciel et blanc instaurées par John Kennedy»

    Simonak, le rouge, blanc et bleu sont les couleurs du drapeau de la Russie. Comme dit Trump, c’est effectivement approprié.

    C’est moi qui « overreact » ou quoi?

    http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201807/17/01-5189878-le-nouvel-air-force-one-sera-incroyable-dit-trump.php

    1. Sjonka dit :

      Ouch ! J’avoue avoir pensé aux couleurs françaises en lisant l’article, mais vous avez tout à fait raison. Ayoye ! Air force One aux couleurs de la Russie.

    2. patofbarnak dit :

      Tabarnak ! Celle-là est bonne, LOL !

  58. Sly dit :

    C’est d’un tel ridicule…comment croire quoi que ce soit qui sort de la bouche de bozo orange? C’est à en mourir de rire…Mais tant et aussi longtemps que les Républicains ne font rien pour le mettre à sa place, rien ne changera. Et quel contraste avec B. Obama; on écoute le discours qu’il a prononcé aujourd’hui et on s’ennuie ferme d’un homme qui sait faire des phrases complètes, avec un sens de l’honneur et qui est intègre.

  59. ghislain1957 dit :

    The art of looking foolish…

  60. Jean11820 dit :

    Surveillez les sondages, il n’y aura aucun changement sur le niveau d’approbation de M. Trump, sa base continuera de le suivre. Il a réitéré exactement ce que ses supporters voulaient entendre; il n’ya pas eu de collusion, la terrible situation des relations avec la Russie est la faute des autres. Si j’avais été là tous ces événements ne seraient jamais arrivés et grâce à moi maintenant tout va déjà mieux.

    Aucun changement, j’en suis pratiquement certain; un deux là dessus!

  61. duquettegilbert dit :

    Une clarification pas très claire surtout lorsuqe l’on voit les notes manuscrites que Trump à ajouté sur le texte officiel qu’il devait lire.

    En effet il a ajouté ceci : There was no collusion (voir la vidéo à 30 sec. et 59 sec du début) : https://us.cnn.com/videos/politics/2018/07/17/trump-notes-russia-statement-sanchez-lead-pkg-vpx.cnn

    1. Jean Saisrien dit :

      …Sarah Trump.
      Incroyable…

    2. chrstianb dit :

      Pis il a réussi à écrire COLUSION au lieu de COLLUSION. Misère…

  62. Autrement dit :

    Double négation, mon oeil! Tout le contexte de son propos contredit ce déni d’après coup. Double négation, quelle excuse pitoyable, minable.

  63. jeanfrancoiscouture dit :

    Tout ce qui sort d’un esprit embrouillé ne peut être que d’une obscure clarté.

  64. stemplar dit :

    Polpotus nous prend pour des imbéciles: au moins quatre fois, il dit qu’il n’y a pas eu de collusion. Donne pas l’impression de quelqu’un qui a « malphrasé sa phrase ». #benvoyonsdonc

  65. dynopax dit :

    Cette fois, le gros enfoiré s’est planté solide et vient d’exhiber à la face du monde entier toute l’étendue de sa stupidité. Le « tipping point » est atteint à mon avis. Observez bien la classe politique républicaine commencer à se distancer du super-vilain Sphincter Orange (merci Bill Maher!) et à le contredire. Le peu de crédibilité qu’il lui restait (!) vient de s’évaporer…

  66. igreck dit :

    Le Yéti existe : Yéti pas assez taré !?!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :