Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

C’était écrit sur la déclaration que Donald Trump a lue devant les journalistes : «J’accepte la conclusion de notre communauté du renseignement selon laquelle l’ingérence de la Russie dans l’élection de 2016 a eu lieu.» Puis, le président a levé les yeux de son texte, se lançant dans une improvisation qui contredisait cette même conclusion. …

Lire la suite

Donald Trump a refusé de formuler la moindre critique à l’égard de Vladimir Poutine lors de la conférence de presse conjointe qui a suivi son sommet avec le président russe à Helsinki. Interrogé sur la conclusion des services de renseignement américains selon laquelle la Russie a interféré dans l’élection présidentielle américaine de 2016, le président …

Lire la suite

La Maison-Blanche et le Kremlin ont annoncé simultanément la tenue d’un premier sommet entre Donald Trump et Vladimir Poutine en terrain neutre – Helsinki, capitale de la Finlande – le 16 juillet. «Les deux leaders vont discuter des relations entre les États-Unis et la Russie ainsi que d’un certain nombre de sujets liés à la …

Lire la suite

Mine de rien, Donald Trump a fait deux concessions majeures à Kim Jong-un hier. Il a d’abord laissé tomber sa demande d’un démantèlement de l’arsenal nucléaire nord-coréen «sur une très courte période», reconnaissant que le sommet du 12 juin à Singapour ne serait que le début d’un processus qui nécessiterait plusieurs autres rencontres. Puis il …

Lire la suite

Oubliez le malentendu de la semaine dernière. Donald Trump vient d’annoncer que le sommet du 12 juin à Singapour avec Kim Jong-un aura lieu. «Je pense que nous aurons une relation et elle commencera le 12 juin», a-t-il déclaré aux journalistes après un entretien à la Maison-Blanche avec Kim Jong-chol, un haut responsable nord-coréen qui …

Lire la suite

Kim Yong Chol, ancien chef des services secrets nord-coréens, est attendu cet après-midi à New York, où il participera à des discussions pour préparer un éventuel sommet entre Kim Jong-un et Donald Trump. La présence aux États-Unis de ce haut responsable nord-coréen illustre la détermination du régime de Pyongyang à sauver ce sommet qui a …

Lire la suite

Tiré d’une dépêche de l’AFP : Le président sud-coréen Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un ont créé samedi la surprise en se rencontrant dans la zone démilitarisée entre leurs deux pays, au lendemain de l’annonce par le président américain Donald Trump que son sommet avec M. Kim pourrait finalement avoir lieu. Cette rencontre …

Lire la suite

Dénonçant «la grande colère et l’hostilité ouverte» de la Corée du Nord, Donald Trump a annoncé ce matin dans une lettre adressée à Kim Jong-un sa décision de ne pas participer au sommet prévu le 12 juin à Singapour avec le dictateur nord-coréen. L’annulation du sommet fait suite à un retour de la rhétorique traditionnelle …

Lire la suite

La Corée du Nord a de nouveau menacé d’annuler le sommet prévu le 12 juin entre Kim Jong-un et Donald Trump. Par la voix de sa vice-ministre des Affaires étrangères, Cheo Son Hui, elle a fustigé les propos récents de Mike Pence selon lesquels Kim commettrait une grave erreur s’il pensait «qu’il pourrait se jouer …

Lire la suite

«Si les États-Unis nous mettent au pied du mur et exigent unilatéralement que nous renoncions à l’arme nucléaire, nous n’aurions plus d’intérêt pour des discussions et nous devrions reconsidérer la question de savoir s’il faut accepter le sommet à venir entre la Corée du Nord et les États-Unis.»