Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« [Vladimir Poutine] est en train de perdre. Et la réalité du champ de bataille à laquelle il est confronté est irréversible. En d’autres termes, au cours des sept derniers mois, le président Zelensky et l’Ukraine se sont beaucoup mieux mobilisés que la Russie. […] Il a annoncé l’annexion et il a déjà perdu un élément vraiment critique dans cette affaire, une ville critique, qui aurait été un centre d’approvisionnement très important s’ils avaient pu aller plus loin. Et cela va continuer. Il va continuer à perdre sur le champ de bataille. Et à un moment donné, il va falloir le reconnaître. À un moment donné, il va falloir commencer à négocier, comme l’a dit le président Zelensky, ce qui sera la fin ultime. »

Le général à la retraite David Petraeus, ancien directeur de la CIA, brossant à l’émission This Week d’ABC un sombre tableau de la situation militaire des Russes en Ukraine, où il ne voit pas de scénario permettant à l’homme fort de Moscou de sortir victorieux.

(Photo capture d’écran)

100 réflexions sur “La citation du jour

  1. Grenouillage dit :

     » À un moment donné, il va falloir commencer à négocier, comme l’a dit le président Zelensky, ce qui sera la fin ultime. »  »

    Je me demande sur quelle planète il vit ce général. C’est vraiment mal connaître Putin.
    Je pense que Putin à un autre scénario en tête comme solution ultime. Et cela n’augure rien de bon pour personne.

    1. Dekessey dit :

      Je pense que ce général vit beaucoup plus proche de la planête terre que Putin.
      Comme vous dites, l’ultime scénario n’augure rien de bon pour personne, Putin en premier. S’il l’applique ce sera un aveux qu’il a perdu, et il sera foutu.
      Lui-même le sait, et ses généraux le savent.

    2. MarcB dit :

      Le général Patraeus n’a pas que ce serait avec Poutine que les négociations se feront.

    3. Kelvinator dit :

      L’élément qui pourrait l’empêcher d’utiliser l’arme nucléaire est sa vanité et son orgueil.
      Il veut que les russes se souviennent en bien de lui pour ne pas finir comme les autres dirigeants russes conspués une fois décédés. Putin se fout pas mal de la perception de l’occident, mais celle des russes lui importe beaucoup à mon avis. S’il allait utiliser l’arme nucléaire à grande échelle, il serait honni pour la fin des temps. Chaque dirigeant mégalomane se souci de son héritage et son image.

      1. Grenouillage dit :

        Comme je l’ai mentionné à Marc, l’utilisation d’une arme nucléaire tactique en Ukraine pourrait être le prochain niveau d’escalade. On verra ensuite comment répondra l’OTAN.

      2. le_furote dit :

        Si Poutine utilise l’arme atomique, il n’aura pas à se soucier de ce qu’en pensent les Russes. La nation russe sera vaporisée (et la nôtre aussi j’imagine, du moins en partie, mais ça ne compte pas pour lui).

        La réaction de l’OTAN ne sera pas au début de type nucléaire. Chaque base, bunker, silo ICBM, bombardier, navire de guerre, sous-marin russe est connu et sera détruit assez rapidement. Si un pays de l’OTAN, par exemple une base en Pologne, est attaqué, l’OTAN avec dominance aérienne immédiate va entrer en Ukraine et celle-ci sera libérée en 2 jours, mettons 7 vu que le terrain est plutôt pourri à l’est (Crimée inclue en bonus).

        Aucun scénario n’est à l’avantage de Poutine. À moins de déclarer forfait pour des raisons évidentes, la seule solution pour la Russie est que l’Armée russe dépose Poutine et passe à l’appel suivant.

        Ciao

    4. Lauzon dit :

      L’Ukraine est devenu le cauchemar de Poutine ! Il croyait la conquérir en quelques jours, il y a 9 mois ! Les jeunes russes se sauvent par centaines de milliers de Russie pour ne pas être enrôlé! Et la grogne se fait de plus en plus entendre parmi la population ! Poutine a déjà perdu la guerre !!!

      1. Grenouillage dit :

         »Poutine a déjà perdu la guerre !!!  »

        Peut-être, mais si Putin croit qu’il a encore certaines cartes à jouer pour renverser le cours de la guerre, alors il continuera à se battre.

  2. Math dit :

    C’est quand quelqu’un est accollé au pied du mur qu’il est le plus dangereux. C’est ce qui est en train d’arriver à Poutine.
    Ça va mal finir tout ça.

    1. Pierre Lesage dit :

      @matht
      « C’est quand quelqu’un est accollé au pied du mur qu’il est le plus dangereux. C’est ce qui est en train d’arriver à Poutine.
      Ça va mal finir tout ça. »

      comme un rat

  3. marie4poches4 dit :

    À la télé russe aussi on dit que ça ne va pas bien pour les troupes russes.
    Par contre, ce que je trouve inquiétant c’est qu’on dise que Kyiv pourrait commencer à bombarder Moscou. Est-ce que les russes iraient jusqu’à faire croire à une attaque contre eux dans le but de répliquer très fortement?

    Reality sneaks up onto unsuspecting Russian state TV hosts. One pundit reveals they aren’t supposed to mention Lyman (although the host denies it). He says that everyone knows things aren’t going well for the Russian troops. Another pundit says Kyiv might start bombing Moscow.

    https://twitter.com/JuliaDavisNews/status/1576331334317879297?s=20&t=57kBMaqq7e1jamfkVEzLpA

    1. Grenouillage dit :

      À ce stade ci, tout est possible. 🙁

      1. el_kabong dit :

        L’alarmiste en chef qui endosse la propagande hallucinatoire soviétique, quelle surprise…
        Et avec quelle arme « secrète » ou magique vous croyez que les ukrainiens pourraient bombarder Moscou?…

      2. Grenouillage dit :

        Je pense que vous me confondez avec un autre interlocuteur. Mais bon, je suis certain que vous vous sentez nettement mieux maintenant.
        🙂

        Bonne journée.

      3. el_kabong dit :

        Belle diversion.
        Essayez de répondre à la question maintenant…

      4. Grenouillage dit :

        Si cela peut vous faire plaisir, je ne vois pas comment Kiev peut attaquer Moscou avec les armes qu’ils ont présentement.

  4. Toile dit :

    « où il ne voit pas de scénario permettant à l’homme fort de Moscou de sortir victorieux.« 

    C’est bien là le très gros danger. Un moment donné, des forces internes pourraient y mettre un frein. Assez hasardeux toutefois comme avenue. Une fin il y aura. Laquelle et sous quelle forme ? A suivre.

  5. Loufaf dit :

    J’ admire l’ optimisme du général Petraeus un homme plein d’ expérience en conflits armés.
    Cependant, il n’ a jamais eu affaire à un psychopathe qui se prend pour le meilleur chef de guerre de l’ histoire.Ce malade NE PEUT PAS PERDRE! Quitte à mettre la terre entière à feu et à sang.
    Quelqu’ un doit l’ arrêter car il n’ arrêtera jamais de lui- même.

  6. Toile dit :

    Comment se sortir victorieux d’une telle melasse de merde quand ton cerveau te déclare victorieux? Déjà, ca ne fait pas de sens. Et ses generaux que l’on voyaient au bout de la longue table le savaient déjà eux. Ca sera pas evident un coup interne tellement c’est ficellé, muselé.

  7. Gilles Morissette dit :

    Putin est rendu au stade où il est comme un animal traqué.

    Il est de pus en plus à court d’option et c’est là qu’il faut s’attendre au pire.

    Non, il ne négociera jamais car pour lui, ce serait reconnaître qu’il a perdu la guerre.

    C’est quelque chose qu’il ne veut même pas envisager.

    À chaque jour, il faut s’attendre au pire en espérant que cela n’arrivrera pas.

  8. Sebb dit :

    Moi je vois 3 fins à ceci et aucune ne ressemble à celle de ce général.

    1- Putin est accolé au pied du mur et il y va all-in. Un de ses général allait dans ce sens cette semaine.
    2- Il se fait tasser par des russes plus fous que lui et alors…..
    3- Il se fait tasser par des russes plus pacifique et alors peut être….

    Bref ça va se décider en Russie et non aux USA.

    Mais je ne suis pas un général américain alors il doit avoir raison et pas moi.

    1. Kelvinator dit :

      À moins qu’il s’arroge le plaisir que plusieurs convoite : se tirer une balle dans la tête.
      Cela pourrait entrainer la première révolution démocratique de l’histoire du pays.

      1. AB road dit :

        Imaginez tout ce botox éclaboussé sur les murs.

        Que de gaspillage…

    2. Benton Fraser dit :

      4ième scénario:
      Que Poutine laisse l’armée russe s’user en Ukraine tout en augmentant la répression sur la population russe pour garder le pouvoir…(Élimine du coup l’opposition civile et l’opposition qui pourrait venir de l’armée…)

  9. Louise dit :

    Poutine s’est peinturé dans le coin et son dernier recours sera d’utiliser l’arme nucléaire.
    Mais si j’ai bien compris il va commencer par la plus petite pour donner un autre avertissement qu’il n’arrêtera pas son escalade.
    La question est de savoir quelle sera la réponse des USA et de l’Europe.
    D’après ce même général ce ne sera pas une réponse nucléaire mais un bon coup de pied dans le derrière des russes pour les chasser des quatre régions annexées. et s’organiser pour qu’ils ne puissent pas revenir.
    L’Otan peut très bien mettre Poutine à genoux sans utiliser l’arme nucléaire.

  10. treblig dit :

    Les rumeurs de coup d’état en Russie se multiplient. Poutine a de la misère à convaincre les Russes de l’utilité de cette guerre. Et la logistique de l’appareil militaire ne suit pas. Le moral des soldats n’est pas bon. Les pénuries de produits occidentaux est criant.

    Plein de signaux d’alarmes clignotent au rouge

    Mais Poutine est borné. Entêté. Son coup de dé , envahir l’Ukraine pendant que l’Occident regarde ailleurs, n’a pas marché. Il est dangereux

  11. MarcB dit :

    La position des russes ressemble à la position de l’Allemagne en 1918. Oui, ils contrôlent des territoires qu’ils ont « conquis », mais ils ont de gros problèmes de logistiques, la grogne s’installte à la maison, leurs alliés (Chine et moindrement l’Inde) pourrait faire comme l’Italie et leur tourner le dos.
    Et l’hiver approche, ce ne sera pas facile de nourrir toutes ces troupes entranchées, sous-équipées, et sous-motivées.

    1. Grenouillage dit :

      À la différence qu’Hitler n’avait pas l’arme nucléaire contrairement à Putin.

      1. MarcB dit :

        1) Je parle de l’Allemagne 1918, pas 1945.
        2) voir plus haut le commentaire de Louise. L’utilisation d’armes nucléaires tactiques dont les retombées se feront sentir partout en Europe (et ailleurs aussi), donnera à l’OTAN une légitimité à frapper avec des armes conventionnelles les forces russes, incluant toute les plateformes militaires (aviation, marines) pouvant utiliser ces bombes.
        Et je ne crois pas que son état major le laissera raser la planète avec des armes nucléaires stratégiques

      2. Grenouillage dit :

        La prochaine escalade de Putin serait l’utilisation d’une arme nucléaire tactique en Ukraine, et voir quel sera la réponse de l’OTAN.

  12. Toile dit :

    L’enjeu n’est plus miltaire. Sur ce, vlad s’est mis volontairement KO. L’enjeu est de penser comme un rat coincé dans un coin. Et c’est pas jojo un psychopathe.
    Ca commence à me turpider d’etee ici. Me semble que sur mon continent, je me sentirai un peu mieux. Reste 14 jours. Aie, une premiere ppur moi !

    1. Haïku dit :

      @Toile
      Bon courage !

  13. chatderuelle dit :

    poutine se fera « suicider »….

    se rendra-t-il à Noël ??

    ça va grogner de partout en Russie quand l’hiver s’installera….

    sur le front, dans les rues et dans les chaumières….

    probablement qu’en ce moment même, des gens évaluent leurs options de stopper cette folie meurtrière inutile, quelque part en Russie…

    le peuple suivra celui qui donne une présence qui se rapprochera de la réalité…
    ça va créer des bouleversements internes, mais ce sera à eux de régler ça entre eux, mais prioritairement, il faudra cesser cette lamentable guerre absurde.

    la pression interne doit commencer à être suffocante en Russie…
    les généraux doivent toujours vérifier leurs angles morts… un suicide arrive si vite en Russie….

    peuvent pas tous être cons au même degré en même temps…. quoique en regardant les républicains… on se dit ouais c’est possible….

    d’ici Noël on verra si poutine tient la Russie dans sa poigne et s’il a des fidèles de planquer un peu partout…. ou si l’appui cessera….
    le moral ne doit pas être très fort sur la ligne de front…. les mauvaises nouvelles pour les russes sont quotidiennes et les soldats apprennent la mort de centaines des leurs chaque jour… quand tu recules sans cesse, le moral ne tient pas… et l’automne qui est pluvieux et l’hiver qui approche…. et y’a pas que la neige qui leur tombe sur la tête….

  14. Haïku dit :

    Citation ; (circa: environ le printemps 2022) :

    « La Russie devra nous parler tôt ou tard.
    Parler de la manière dont on pourra mettre fin aux combats et arrêter l’invasion.
    Plus tôt cette conversation commence, et plus réduites seront les pertes pour la Russie elle-même. »
    (V. Zelensky).

  15. Samati dit :

    @ MarcB

    La Chine et l’Inde ne sont pas des pays alliés de la Russie dans ce conflit. Les deux pays sont contre cette guerre et contre l’annexation des territoires ukrainiens. Ils maintiennent des activités commerciales (respectant la majorité des sanctions) et demeurent neutre politiquement. Ils profitent de cette situation pour acheter à bas prix des ressources naturelles en leur vendant en retour des produits de mauvaise qualité.

    Les seuls alliés déclarés des russes sont : la Corée du Nord, le Nicaragua, Cuba, l’Érythrée, le Zimbabwe, le Myanmar et possiblement quelques autres dictatures de gauche ou de droite (possiblement le Venezuela, la République Centre Africaine).

    Ces alliés n’ont aucune capacité économique ou militaire pour influencer le développement de cette guerre.

    1. MarcB dit :

      Oui, sauf que personnellement je considère tout pays qui ne condamne pas fermement les actions de la Russie comme un allié tacite.
      Ces deux pays pourraient mettre de la pression sur la Russie mais leur silence continue d’alimenter les ambitions de Poutine.

      1. Madalton dit :

        La Chine et l’Inde sont sont abstenus lors du vote à l’ONU sur la résolution condamnant l’annexion des territoires ukrainiens. Un message envoyé à la Russie.

        https://www.blogdudemocrate.org/la-russie-oppose-son-veto-a-une-proposition-de-lonu-contre-les-annexions-de-lukraine-la-chine-sabstient-de-voter/

    2. Layla dit :

      Ma perception, au début la Chine marchait sur la pointe des pieds pour ne pas le provoquer et lui suggérait de négocier, dans mes mots.

      Que la Chine soit neutre devait être bon signe dans le cerveau fêlé de Putin. Bloomberg dès le début disait que la Chine ne se rangerait pas du côté de Putin et qu’elle respecterait les sanctions.

  16. parfoislucide dit :

    Ça va pas se jouer juste en Russie. La Chine a envoyé un message pas rassurant aux Russes. Poutine ne va probablement pas aller jusqu’à se mettre à dos la puissance chinoise car c’est dire adieu à une aide économique de la 2e puissance économique mondiale.

    1. Grenouillage dit :

      Je pense que la Chine n’est pas triste de voir l’OTAN (américains) et la Russie s’entredéchirés dans ce conflit. Elle ne pourra qu’en ressortir plus forte face à son rival américain. Elle restera bien entendu neutre, mais en gardant des propos durs envers la Russie, sans plus.

  17. _renaud dit :

    Poutine est fini. Tout ce qui lui reste c’est d’essayer de faire pitié et de se vendre comme une victime des occidentaux comme il le fait depuis quelques semaines.

    En fait c’est simple, depuis qu’il s’est fait revirer par la Chine et les Indes il n’a plus d’options.

  18. Kelvinator dit :

    Putin devrait méditer sur quoi faire ensuite.
    De préférence sur le bord d’une fenêtre au 5e étage.

    1. Haïku dit :

      @Kelvinator
      Si seulement….

    2. AB road dit :

      Au moins 10è, c’est encore plus sûr…

      1. Kelvinator dit :

        Comme le chante Ginette Reno
        « Un peu plus haut, un peu plus loin »

  19. Samati dit :

    Les américains viennent de livrer à l’armée ukrainienne un nouveau type de missiles visant à frapper les cibles molles (soft targets, lire soldats russes). Ce ne sont pas des bombes à fracturation (cluster), telles que celles utilisées par les russes contre les population civiles, mais plutôt un type de grenade géant visant à tuer ou blesser tout ce qui est vivant dans un périmètre de quelques centaines de mètres.

    Ces missiles devraient être utilisés dans la région de Kherson où les russes ont transféré près de 25 000 soldats, maintenant prisonniers dans la région. Ces missiles sont efficaces lorsqu’il y a regroupement de soldats. Ils sont tirés à partir des HIMARS.

    *https://twitter.com/ChuckPfarrer/status/1575869951331643392
    *https://twitter.com/jphilli88/status/1576249356146987009

    1. Samati dit :

      Un détail, chaque missile contient 182 000 fragments, faits de tungstène, et l’utilisation des HIMARS rend précise le lieu des frappes, évitant des pertes collatérales.

  20. treblig dit :

    Il est convenu que les Russes ont gagné la guerre avec les Nazis au prix de 20 millions de morts ( dont 8.6 millions de soldats). La Russie faisant peu de cas des pertes humaines subies en autant que les territoires soient reconquis.

    Chiffe intéressant: Entre 1941 et 1945 ce sont 157.593 personnes, preuves à l’appuies, qui ont été exécutées dans l’armée pour espionnage, trahison, désertion, ou encore défaitisme. Probablement beaucoup plus en tenant compte des exécutions sommaires de soldats effectuées sur-le-champ, pour avoir reculé devant l’ennemi, par les commissaires du Parti communiste qui n’ont pas été comptabilisés. Chiffre inégalé dans les pays alliés et même en Allemagne nazie ( si on fait exception des juifs bien sûr).

    Historiquement, le respect de la vie des soldats n’était pas une priorité pour les Russes. Ce qui se poursuit encore aujourd’hui.

  21. titejasette dit :

    « Le ministère russe de la Défense a déclaré samedi qu’il retirait ses troupes de la zone de Lyman « en raison de la création d’une menace d’encerclement ».

    Il n’a pas mentionné Lyman dans sa mise à jour quotidienne des combats en Ukraine dimanche, bien qu’il ait déclaré que les forces russes avaient détruit sept dépôts d’artillerie et de missiles dans les régions ukrainiennes de Kharkiv, Zaporizhzhia, Mykolaiv et Donetsk.

    L’armée ukrainienne a déclaré dans son communiqué du soir dimanche que ses forces avaient repoussé les avancées russes dans plusieurs zones – notamment dans la région de Donetsk près de Bakhmut et de Spirne, juste à l’intérieur de la région de Donetsk près de Lysychansk, un centre important de la région voisine de Louhansk.

    Les forces russes ont pris Lysychansk à l’Ukraine en mai et l’avaient utilisée comme centre de logistique et de transport pour leurs opérations dans le nord de la région de Donetsk. Sa perte est la plus grande perte de la Russie sur le champ de bataille depuis la contre-offensive éclair de l’Ukraine dans le nord-est de la région de Kharkiv le mois dernier.

    Le contrôle de Lyman pourrait s’avérer un « facteur clé » pour aider l’Ukraine à reconquérir les territoires perdus dans la région voisine de Luhansk, dont Moscou a annoncé la prise totale début juillet après des semaines d’avancées fulgurantes, a déclaré le gouverneur de Luhansk, Serhiy Gaidai.

    L’importance opérationnelle de Lyman était due à son commandement sur un passage routier clé sur le fleuve Siverskyi Donets, derrière lequel la Russie a tenté de consolider ses défenses, a déclaré le ministère britannique de la Défense.

    La Russie a probablement subi de lourdes pertes lors du retrait, a ajouté le ministère. La Russie avait 5 000 à 5 500 soldats dans la ville avant l’attaque ukrainienne, a déclaré samedi un porte-parole militaire ukrainien.

    LES RÉGIONS ANNEXÉES

    Les régions que Poutine a revendiquées comme annexées – les régions de Donetsk et de Louhansk dans le Donbas, ainsi que Kherson et Zaporizhia dans le sud – forment une bande de territoire équivalant à environ 18 % de la superficie totale de l’Ukraine.

    Le Parlement russe doit examiner lundi les projets de loi et les traités de ratification visant à absorber les régions, a déclaré le président de la chambre basse du Parlement russe, Viatcheslav Volodine.

    Une cérémonie de signature en grande pompe au Kremlin avec les dirigeants des régions installés en Russie vendredi n’a pas réussi à endiguer une vague de critiques en Russie sur la façon dont l’opération militaire est gérée. Le ministère de la défense britannique a déclaré que ces critiques risquaient de s’intensifier avec de nouveaux revers.

    L’allié de Poutine, Ramzan Kadyrov, le chef de la région de Tchétchénie, dans le sud de la Russie, a appelé samedi à un changement de stratégie « jusqu’à la déclaration de la loi martiale dans les zones frontalières et l’utilisation d’armes nucléaires à faible rendement ». Washington affirme qu’elle répondrait de manière décisive à toute utilisation d’armes nucléaires.

    D’autres personnalités russes bellicistes ont critiqué samedi sur les médias sociaux les généraux russes et le ministre russe de la défense, Sergei Shoigu, pour avoir supervisé les revers, mais n’ont pas attaqué Poutine.
    LES ÉTATS-UNIS SONT « TRÈS ENCOURAGÉS ».

    Les États-Unis sont « très encouragés » par les gains ukrainiens, a déclaré dimanche le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin, tandis que M. Stoltenberg, de l’OTAN, a estimé que la chute de Lyman démontrait l’efficacité des armes occidentales dans le conflit.

    « Les alliés renforcent leur soutien à l’Ukraine et c’est la meilleure façon de s’assurer que […] l’Ukraine soit réellement capable de libérer et de reprendre le territoire occupé », a déclaré M. Stoltenberg dans une interview à la chaîne NBC.

    Dimanche, le pape François a lancé un appel passionné à Poutine pour qu’il mette fin à « cette spirale de violence et de mort » en Ukraine et a également demandé à M. Zelenskiy d’être ouvert à toute « proposition de paix sérieuse ».

    Zelenskiy a déclaré vendredi que des pourparlers de paix avec la Russie tant que Poutine était encore président seraient impossibles. « Nous sommes prêts à un dialogue avec la Russie, mais avec un autre président de la Russie », a-t-il déclaré. »

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

    https://www.cnbc.com/2022/10/02/ukraine-claims-full-control-of-key-logistics-hub-of-lyman-eyes-further-gains.html

  22. Samati dit :

    L’armée ukrainienne semble maintenant prête à reprendre la région de Kherson au nord du fleuve Dniepr (Dnipro), Fournir un support logistique (munitions, repas, médic, etc.) à 25 000 soldats sans pouvoir utiliser les ponts partiellement démolis, est la pire situation dans laquelle les forces russes se retrouvent.

    La concentration de soldats russes dans ce piège serait une idée du grand chef militaire Poutine. Un autre massacre de soldats russes en perspective pour servir l’égo d’un sinistre individu. Déjà que les pertes russes dans la région de Lyman s’élèveraient à plus de 1 000 soldats tués, un nombre aussi élevé de soldats blessés et de prisonniers (pertes totales totaliseraient plus de 3 000 soldats (KIA, WIA, POW). L’état major russe s’opposait, semble-il, à ces décisions.

    https://twitter.com/Biz_Ukraine_Mag/status/1576643785609531393

  23. POLITICON dit :

    Poutine a le bras dans l’engrenage et il ne pourra pas s’avouer vaincu. Il a tué beaucoup trop de gens et il est responsable de beaucoup de morts du côté de la Russie. C’est un dictateur et comme tout dictateur, il est fou et mégalomane.

  24. Layla dit :

    Si je me fie à son discours et son affirmation que ce n’est pas un bluff, il va faire quoi?
    Utiliser des armes nucléaires tactiques sur le champ de bataille?

    Oh mais il ne le ferait que si…l’Ukraine refuse d’accepter le résultat de son faux référendum en s’attaquant à ses territoires russes incluant ceux acquis par son faux référendum.

    Et bien mon vieux comme on dit L’Ukraine n’a pas tardé à te répondre…

    Alors il va faire quoi? Mettre sa menace à exécution?

    De plus j’ai cru comprendre cette semaine que ses « amours » avec l’Inde et la Chine, la flamme était assez vacillante.

    Et je ne parle même pas de ses réservistes.

    Mais je n’ai aucun doute que cette guerre est sous la lentille des microscopes.

    Négocier avec Putin ? Il entre dans la pièce et dit il y a 52 cartes sur la table et je veux le jeu au complet avec 54 cartes. Merci bonsoir.

    Ses armes nucléaires ne vont pas dessiner le pourtour avec précision de ce qu’il veut détruire. Ses verts pâturages, ses eaux vont en pâtir et je ne parle même pas de l’humain. Oui je sais il n’en a rien à cirer de l’humain. Peut-être bien que oui peut-être bien que non.

    Le gars a dit trois mots de trop « pas du bluff » ce sera dur pour son égo.

    Tout ce que je souhaite c’est qu’il y a des adultes dans la classe.

  25. Samati dit :

    @ Layla

    En lien avec votre commentaire, la Russie demande au Conseil de sécurité de l’ONU, une réunion d’urgence contre l’agression de l’Ukraine dans la région de Kharkiv. L’ambassadeur russe Nebenzya demande que des sanctions soient imposées à l’Ukraine pour son agression 🙂

    Les russes utilisent la diplomatie (ironie suprême) pour justifier l’annexation des territoires ukrainiens. La qualité de leurs diplomates n’a d’égal que la qualité de leurs militaires. Ce pays est devenu sous Poutine, une véritable « joke ».

      1. MarcB dit :

        Lol! Poutine et ses sbires en ont fumé du bon!
        J’ai quand même hâte de coir comment voteront la Chine et l’Inde. Probablement des abstentions, mais ça envoie quand même un drôle de message à leur partenaires occidentaux.

    1. Layla dit :

      @Samati 18:04

      😂Il me fait penser à l’autre, il s’est mis dans le trouble et il ose dire démerdez moi.

      Il cherche quoi une autre excuse pour mieux se victimiser?

  26. Pierre s. dit :

    —————————

    La Russie qui demande l’aide de l’ONU pour se défendre contre l’Ukraine
    mais qu’attendent les Russes pour se débarrasser de leur idiot Poutine ?

  27. chatderuelle dit :

    Samati

    Fallait s’y attendre… la Russie tente d’entrainer l’ONU dans leur monde imaginaire….
    les diplomates russes auront le visage incrédule quand leur demande sera rejetée… ils pourront se victimiser à souhait….

    tout le monde sait que les russes ne gagneront rien à ce petit jeu… mais alors pourquoi se lancer dans cette avenue??
    la Russie voudra démontrer quoi?? Elle fait tout ça pour qui?? Son peuple??

    Voyez comment l’Occident est méchant… tout est corrompu… tout le monde est contre nous alors à quoi bon vivre? On va tout faire péter!! Dieu protègera les vrais et ils survivront…

    C’est ça le « plan »??

    on se demande si les russes sont sérieux dans tout ça….

    aucune de leurs décisions ne fait du sens…. à croire que trump leur a envoyé « juste ses meilleurs » pour les planifier…

  28. chatderuelle dit :

    Trump a notamment déclaré : « Je me suis présenté deux fois. J’ai gagné deux fois. J’ai même mieux réussi la deuxième fois que la première, en obtenant des millions et des millions de voix de plus en 2020 qu’en 2016. J’ai même obtenu plus de voix que n’importe quel président en exercice dans l’histoire de notre pays, comme je l’ai dit. Et maintenant, nous pourrions bien avoir à le refaire. Je pense que vous allez être très heureux. Je pense que vous allez être très heureux… »

    poutine qui radote un discours fleuve tout aussi invraisemblable que ce que trump peut vomir….

    et plus au sud Bolsonaro qui annonce en avance que s’il perd c’est que les élections ont été truquées et plusieurs croient que le Brésil pourra vivre une période très trouble et même un coup d’état!!….

    3 phénomènes de cirque égocentriques qui font suer tout le monde autour d’eux….

  29. Grenouillage dit :

    HS – L’Opep vient de déclarer qu’elle couperait leur production de pétrole afin de maintenir les prix élevés.

    Biden ne sera pas content.

    https://www.ft.com/content/bee3f1c7-4b7b-432b-ad35-6f506d173516

    1. Samati dit :

      Vous tirez trop vite à vos conclusions, possiblement basées sur votre compréhension superficielle de cette industrie.

      Ce sujet sera discuté mercredi lors de la réunion de l’OPEP et pourra prendre diverses formes. Déjà que l’OPEP produit 3 millions de barils/jour de moins que leur objectif, il serait surprenant qu’une majorité de pays producteurs acceptent une coupe supplémentaire de 1 million de barils par jour.

      La coupe de 1 million de bp/j représente environ 1% de l’offre mondiale et ne serait appliqué que pour maintenir les prix dans une fourchette autour de $80 le baril. Cette baisse de production n’aurait possiblement pas d’impact avant les élections de novembre.

      Les États Unis ont des moyens pour faire pression sur l’Arabie saoudite en coupant l’exportation de matériel militaire ou de haute technologie.

      1. Grenouillage dit :

        Toujours chouette d’avoir vos commentaires, mais je ne comprends pas encore une fois votre réaction, car mon point de vue concorde avec le vôtre.

        Biden aurait voulu que l’Opep HAUSSE sa production, et non l’inverse, afin de mettre une pression à la baisse sur les prix du pétrole, et non les maintenir hauts.
        Avez-vous compris autre chose de ma part ?

        Biden a mis énormément de pression sur l’Arabie Saoudite lors de son dernier périple au Moyen-Orient, mais cela ne semble pas avoir été suffisant.

      2. Samati dit :

        Cela l’a été si vous examinez le graphique suivant. Un des objectifs de l’OPEP est d’éviter que la tendance se prolonge vers le bas. Des prix stables à ces niveaux est le meilleur moyen d’éviter une destruction de la demande. Tous les producteurs de pétrole, incluant les canadiens et américains, font des profits importants aux niveaux actuels.

        L’OPEP par le passé a toujours évité de brusquer le marché. Les fortes hausses de prix de 2007-08 et 2022 sont liés à des facteurs exogènes à l’OPEP, et sous la direction de l’Arabie saoudite, il serait étonnant que l’OPEP change ses stratégies de marché.

        https://boereport.com/detailed-quote/?tvwidgetsymbol=TVC%3AUSOIL

      3. Grenouillage dit :

        Merci pour votre réponse.
        Je vais continuer à suivre ce dossier de prêts. Il y aura certainement des annonces plus officielles dans les prochains jours, semaines.

  30. sousmarin dit :

    Il y a les discours, y compris chez les faucons russes, et il y a la réalité du terrain.
    La guerre est perdue pour les russes et l’emploi d’une arme nucléaire tactique n’y changerait rien du tout parce qu’il n’y a pas de gros contingent de soldats ukrainiens à un endroit donné. Raser Kiev est impossible vu que la Russie considère cette ville comme étant le berceau de son histoire.
    Enfin, l’emploi de cette arme lui mettrait à dos la Chine, l’Inde et probablement beaucoup de pays « neutres » ainsi que la Corée du Nord par pression de la Chine.
    Aucun avantage et beaucoup d’inconvénients !
    De plus, il faut l’accord de 3 personnages de l’état pour cet emploi et l’obéissance de toute la chaîne hiérarchique, ce qui fait que son usage est hautement improbable

    Poutinette va devoir commencer sérieusement à négocier son départ s’il ne veut pas « tomber » dans les escaliers. D’ailleurs, il semblerait que bon nombre de politiques et de « journalistes » pro-guerre commencent à se « placer » dans l’après poutinette.
    Reste à savoir qui le remplacera mais il paraît probable qu’il sera soutenu par l’armée et cherchera à calmer le jeu afin que celle-ci puisse se reconstituer avant de s’effondrer (à mon avis, nous n’en sommes pas loin, vu les pertes colossales en hommes et en matériel).
    Il devra également reprendre en main le pays qui est en train de se liquéfier en perdant massivement sa jeunesse qualifiée et en subissant des départs de feux à ses extrémités territoriales, sans parler de son économie…

    Une fuite en avant est très improbable car elle ne changerait rien du tout et ne ferait qu’empirer la situation, y compris pour la Russie, et la quasi-totalité des russes, y compris dans l’élite, le sait et n’a pas du tout envie de mourir en martyre ou de voir son niveau de vie chuter vers zéro…
    La dernière carte de poutinette était de jouer la montre en tenant les lignes et en espérant un délitement du soutien occidental mais les lignes ne tiennent plus…sauf retournement de situation spectaculaire, c’est fini pour lui.

  31. Jehan Lambert dit :

    Poutine est maintenant comme un rat blessé pris dans un coin: il n’a absolument plus rien à perdre et est prêt à tout pour rester en vie… quitte à mourir! ☠️

    1. Ziggy9361 dit :

      Le dernier dans son genre pris en souricière et sans issus, Adolf Hitler s’est tiré une balle dans la tête voilà l’exemple à suivre pour le stzar de toutes les Russie , moin l’Ukraine.

  32. parfoislucide dit :

    Et je ne crois pas que le général hiver va lui être d’un très grand secours compte tenu des difficultés d’approvisionnement de l’armée russe. Si l’armée russe se terre dans des positions fixes, elle sera mise en charpie par l’artillerie ukrainienne terriblement efficace.

  33. Samati dit :

    Biden communique directement avec Poutine via le téléphone rouge (Macron a également des entrées privilégiées avec Poutine). Des experts signalent que Biden aurait informé Poutine qu’en cas d’attaque nucléaire tactique, des sanctions drastiques seraient prises contre la Russie, et pourrait comprendre :

    – l’anéantissement de la flotte militaire russe
    – un blocus naval, terrestre et aérien pour tout type de transport international de personnes et de marchandises
    – la saisie de tous les comptes bancaires russes extérieurs (dont beaucoup sont gelés)
    – l’expulsion de la majorité des diplomates russes et fermeture des consulats sur les territoires de l’OTAN
    – l’expulsion de tous les citoyens russes ayant des visas temporaires (sauf les réfugiés)
    – la saisie ou le gel de tous les biens possédés par des citoyens russes dans les pays de l’OTAN
    – utilisation des troupes de l’OTAN en territoire ukrainien (en 1 semaine les russes seraient expulsés devant la puissance de frappe des occidentaux)
    – …et possiblement plusieurs autres sanctions.

    Poutine est informé de ces mesures et possiblement certains dirigeants politiques.

  34. Grenouillage dit :

    HS – Élections au Brésil.

    Ces résultats datent de 30 minutes.

    Brazil vote count shows Lula with 45.7% vs Bolsonaro with 45.5%, 70.0% of voting machines counted

    https://twitter.com/Apex_WW/status/1576710006862331904

    1. Grenouillage dit :

      BREAKING: Lula wins 1st round of Brazil’s presidential election, will face Bolsonaro in October 30 run-off

      1. Kelvinator dit :

        À quand le 6 janvier brésilien?

  35. MarcB dit :

    « utilisation des troupes de l’OTAN en territoire ukrainien »
    Ca devrait aussi impliquer un no-fly zone au-dessus de l’Ukraine. L’aviation russe fait de beaux spectacles lors des foires aériennes, mais ils ont été incapables de s’imposer face à l’Ukraine qui possède environ 100 avions de combats. L’OTAN doit en avoir 3000+. Du moment que la supérioté aérienne est établie, les troupes au sol deviennent du tir au pigeon d’argile.

  36. brady4u dit :

    Brésil -pour des résultats officiels et en temps réel sur le site du Tribunal électoral du Brésil

    https://resultados.tse.jus.br/oficial/app/index.html#/eleicao/resultados

    1. Grenouillage dit :

      Si les résultats du 30 octobre prochain sont aussi serrés qu’aujourd’hui, il pourrait y avoir de la casse au Brésil, et ce à quelques jours des élections de mi-mandat américaines.
      À suivre….

      1. Benton Fraser dit :

        Bolsonaro a ouvertement promit un bain de sang s’il perd l’élection.
        Un chantage qui vient de permettre un second tour…

  37. Alexander dit :

    Il y a Poutine, il y a ses généraux et il y a toute ligne de commandement en dessous.

    S’il avère exact que les russes mangent une volée et que ça ne va pas en s’améliorant à cause des directives de Poutine, je ne sais pas comment l’armée raisonne en dessous. Pas la population, l’armée. Ceux qui exécutent les ordres et mangent une raclée présentement.

    Être un haut gradé militaire et voir mon armée massacrée par les décisions du Petit Tsar, je ne sais pas combien de temps j’endurerais autant d’incompétence pour détruire mes militaires.

    Si les militaires russes abandonnent Poutine, ce dernier est fini, juste fini.

    Et même si Poutine commandait l’utilisation de l’arme nucléaire, je ne suis pas sûr que l’ensemble de la ligne de commandement le suivrait, parce qu’un militaire de carrière, ça connaît les conséquences mieux qu’un psychopathe isolé dans son bunker.

    Si l’OTAN répliquait, on parle de massacre de russes en riposte à une échelle immense. Est-ce que ça vaut de protéger un lâche isolé dans son bunker, loin d’être convaincu.

    Si Poutine va trop loin, il va jouer à la roulette russe avec des balles plein le barillet.

    Bye bye Boss?

    1. Grenouillage dit :

       » Si les militaires russes abandonnent Poutine, ce dernier est fini, juste fini. »

      Le problème dans ce scénario est qu’il est possible qu’une partie de l’armée désavoue Putin, et qu’une autre lui soit fidèle.
      En d’autres mots, on pourrait se retrouver avec une guerre civile sous les bras. Et là, on ne parle pas du Burkina Faso.

      1. Alexander dit :

        @Grenouillage

        Une guerre civile en Russie?

        Ils s’entre déchireraient entre eux et finiraient par lâcher l’Ukraine.

        L’autodestruction de la Russie?

        Pas sûr que c’était le scénario prévu par Poutine.

        Un sinistre retour du balancier si ça s’avérait le cas.

        Le peuple russe mérite la paix, pas sa destruction.

        Le scénario le plus logique est de mettre Poutine hors d’état de nuire.

        Implacablement.

        Vaut mieux congédier le coach que l’ensemble de l’équipe.

      2. Grenouillage dit :

         »Vaut mieux congédier le coach que l’ensemble de l’équipe. »

        Je veux bien, mais cela prends quelqu’un de crédible pour le remplacer. Les deux derniers despotes qui ont été  »remercié », soit Saddam et Khadafi, , ont donné au final de très mauvais résultats.
        Une guerre civile s’en est suivi en Irak,( le pays n’est toujours pas stable aujourd’hui), et la guerre civile sévit toujours en Lybie.
        Je ne parle même pas des talibans en Afghanistan.

        Le problème avec la Russie, c’est qu’ils ont BEAUCOUP d’ogives nucléaires, dont certaines qui sont miniaturisés, et facilement transportable….
        On pourrait se retrouver avec un scénario (un vrai cette fois-ci) à la James Bond.

        Nous réglerons le problème de Putin, en pensant que le monde sera plus stable, mais c’est tout le contraire qui arrivera.

      3. Ziggy9361 dit :

        grenouillage
        nom masculin
        FAMILIER
        Intrigues louches, tractations immorales.
        Mots de sens similaire :
        magouille
        Commentaires
        Voulez-vous que l’on envoie John Wick s’occuper de la poupée de chiffon qu’est Putin avec sa tête de caoutchouc botoxé ?

      4. Grenouillage dit :

        Lorsque j’ai choisi ma photo sur ce site, le mot  »grenouiller » qui signifie  »Barboter dans l’eau » est venu à mon esprit, représentant l’insouciance, espoir et sécurité.

        Malheureusement, certaines entités, états dont le seul désir est le contrôle, la puissance, et la domination d’un monde en perdition utilisent le grenouillage pour parvenir à leurs fins.

        Et nous, les humains et grenouilles qui peuplons cette planète, en sommes les premières victimes.

        John Wick est un bon choix, mais je pensais plutôt à Tom Cruise et son équipe des TOPS GUNS volant à plus de mach 10 faire le travail. 🙂

      5. gl000001 dit :

        Tom Cruise est un porte-parole pour une secte.
        Keanu Reeves est un sapré bon gars qui fait beaucoup pour les gens démunis.
        😉

      6. Grenouillage dit :

        Justement.
        On garde Keanu Reeves ici, et on envoie Tom Cruise en mission suicide.
        Il se fera descendre en territoire russe après avoir accompli sa mission, volera un Mig pour son vol de retour, mais s’écrasera à mi-parcours, les russes n’ayant pas effectué de maintenance sur l’avion.

      7. Ziggy9361 dit :

        Bon ,j’aime bien cette explication,au fond j’aimais mieux Oeuf de poussin.

      8. Benton Fraser dit :

        @Alexander

        La mentalité des dirigeants russes est qu’il vaut mieux congédier la population (l’opposition) que le chef d’État.
        La police et le FSB est bien en main par Poutine.
        Et Poutine semble bien protégé contre une révolution de palais, les fenêtres biens ouvertes et lui dans son bunker!

  38. marie4poches4 dit :

    HS 🙄

    Republicans for National Renewal @RNRenewal

    Massive fraud is reportedly taking place in the Lula strongholds of Pernambuco, Ceará and Bahia.

    The elites and the left want to steal this election from President @jairbolsonaro.

    https://twitter.com/RonFilipkowski/status/1576711099675648000?s=20&t=Tln7QoSRuhegUdnbfuSFSw

    1. Grenouillage dit :

      Je vois que les républicains se frottent déjà les mains en vue des mid-terms.

    2. Ziggy9361 dit :

      Pas chanceux ces républicains ,c’est toujours eux autres qui se font volé.

  39. chatderuelle dit :

    Lula en avance avec 47,95 % avec 97,61 % des suffrages….
    il va lui en manquer un peu pour gagner au 1 er tour…

    Bolsonaro est à 43, 59 %

    une différence de 5,1 millions de votes…

    ça va hurler à la trump au Brésil….

  40. Samati dit :

    Les russes cherchent les uniformes hivernisés de ses militaires qui ont disparus, …ou non jamais été achetés ou produits. Ces 1,5 millions d’uniformes doivent être trouvés avant les grands froids. Déjà le mercure avoisine les 5-6 degrés le matin, et sans uniformes appropriés, les soldats vont se révolter.

    Ils connaissent le haut niveau de corruption de leur structure de commandement et souffrir pour permettre à ces criminels de s’acheter des villas en Italie ou en Espagne devient inacceptable.

    https://twitter.com/JayinKyiv/status/1576586342989205509

  41. Stéphane dit :

    Et ce n’est plus avec Poutine qu’il faudra négocier, mais avec Zelensky!

  42. el_kabong dit :

    @grenouillage

    Ainsi, selon vous, tout est possible:
    – Moscou bombardé par l’armée ukrainienne
    – des armes tactiques nucléaires en Ukraine
    – une guerre civile en Russie
    et vous êtes étonné que je vous dépeigne comme « alarmiste »???…

    1. Grenouillage dit :

      Quand je mentionnais que tout est possible, je faisais référence à l’utilisation du nucléaire dans ce conflit.

      Concernant mon côté alarmiste, oui je le suis, surtout à la suite du dernier discours de Putin, qui a menacé l’occident (surtout les américains) d’utiliser des armes nucléaires pour défendre la Russie.

      Si vous ne percevez pas de menaces crédibles de Putin, je ne vois pas ce qui pourra vous convaincre du danger qui nous pend au bout du nez.

  43. Haïku dit :

    HS,
    Pause musicale en fin de soirée…

    (NDLR:
    Correction…
    À la lumière des récents ténèbres qui semblent menacer notre survie,
    que diriez-vous d’une pause musicale plutôt relaxante ?)

    « Ascent-Apollo »/(Brian Eno, Roger Eno, Daniel Lanois).
    https://youtu.be/OlaTeXX3uH8

  44. Pierre s. dit :

    —————————

    a propos du Brésil

    Si le débile Bolsonaro décide de se la jouer mauvais perdant comme Trump je souhaite
    que Lula ne niaise pas et le sorte cul par dessus tete du parlement et si ne n’est pas de l’envoyer
    direct en prison.

    Un moment donné, t as perdu, et bien du décalissss ….

    1. chatderuelle dit :

      Pierre s.

      plusieurs experts s’étonnent du pointage de Bolsonaro…. s’il y a irrégularité, ce sera de son côté!!
      Il avait une équipe chevronnée pour envahir les médias sociaux du Brésil et une armée de robots pour diffuser ses messages de propagande…

      avec ce type, tous les coups sont permis si c’est lui qui les donne!

  45. La Russie a de grandes difficultés avec l’armée de l’Ukraine.

    Elle a devant elle la plus grande et la plus puissante armée au Monde: L’Otan et les USA.

    Personne n’en parle, mais il y a surement des plans faits pour attaquer et détruite les sous-marins lance-missile ainsi que les bases de lancement de missile. Cela peut être fait avec une aviation forte et entrainée et avec des armes conventionnelles.

    Tous les services de renseignement doivent être à l’affut de toute tentative de la Russie d’utiliser des armes nucléaires.

    Les militaires russes doivent se douter qu’ils ne peuvent pas utiliser l’arme nucléaire sans subir de grandes conséquences.

  46. chatderuelle dit :

    Daniel Legault

    même pas! les armes qui sont en Ukraine ne sont qu’une infime partie des armes USA et autres…..
    l’armée russe a de grandes difficultés face à l’armée ukrainienne, simplement…

    la Russie se fait mettre la réalité en face des trous. Depuis 25 ans, la corruption est devenue institutionnalisée en Russie…
    les détournements de fonds, le vol, la mauvaise qualité des produits russes deviennent maintenant visibles….
    les oligarques ne sont pas devenus immensément riches par leur compétences et leur vision…

    la Russie récolte ce qu’elle a semé depuis 25 ans …
    Faut avouer que la corruption existait bien avant et à la chute du Mur de Berlin, on lisait dans les médias que tout s’achetait en Russie… même des tanks!
    avec poutine, le racket institutionnel a été plus limité à un groupe trié et sélectionné…. il récolte les fruits!!

    les sous-marins nucléaires sont très difficiles à situer, car ils peuvent demeurer sous l’eau très longtemps…

    détruire les bases de lancement de missiles est plus facile à écrire qu’à faire…

    les militaires sont entrainés pour obéir… alors …
    évidemment, en 2022, avec l’internet, ça peut créer des doutes chez certains, mais comme dans toutes les armées, les plus convaincus sont ceux qui commandent… fait que…

    quand un pays faits des parades avec ses missiles et ses tanks avec des régiments de soldats en cadence, c’est pas mal plus pour impressionner la galerie, créer un sentiment de force parmi la population et les soldats… ça les nourrit et ça crée un faux sentiment de supériorité…
    ils l’ont en pleine gueule leur sentiment de supériorité en ce moment….

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :