Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Joe Biden a reçu un 2X4 en pleine figure vendredi. Pendant qu’il complétait à Los Angeles un sommet des Amériques boudé par certains dirigeants sud-américains, dont son homologue mexicain, les chiffres de l’inflation sont sortis : loin de poursuivre leur déclin d’avril, les prix sont repartis à la hausse en mai et le coût de la vie a augmenté de 8,6 %, du jamais vu depuis décembre 1981. À moins de cinq mois des élections de mi-mandat, le président ne pouvait guère recevoir une plus mauvaise nouvelle.

Mais Biden ne doit pas seulement affronter l’inflation, préoccupation majeure des électeurs et problème contre lequel ses moyens sont limités. Il doit aussi composer avec des démocrates démoralisés par son incapacité à réaliser ses plus grandes promesses et à contrer la glissade des États-Unis vers l’autoritarisme. Autoritarisme qui pourrait ramener à la Maison-Blanche Donald Trump, celui-là même dont les violations de la loi et de la Constitution ont été dénoncées jeudi soir à heure de grande écoute lors d’une audition publique de la commission d’enquête sur le 6-Janvier.

D’où la question que se posent un nombre croissant de démocrates et à laquelle fait écho le New York Times dans un article ce samedi : « Biden devrait-il se présenter en 2024 ? » La réponse du journal, après avoir interviewé plus de 50 responsables démocrates : « Les murmures démocrates disant “non” commencent à s’élever. »

J’ai beau fouiller ma mémoire, je ne me souviens pas d’un tel article dans un journal de référence concernant un président n’ayant pas complété la moitié de son mandat. Notons que le Times n’est pas le premier média à aborder la question. L’hebdomadaire New York consacrait récemment un article sur les efforts discrets de démocrates pour trouver une « solution de rechange » à Joe Biden en 2024. Il faudra s’attendre à ce que ce genre de « murmures » et d’efforts discrets se muent en débats angoissés sur la place publique après ce qui pourrait être une dégelée démocrate en novembre prochain.

Mais certains en ont déjà assez vu. « Dire que notre pays est sur la bonne voie s’écarterait de façon flagrante de la réalité », a déclaré au Times Steve Simeonidis, membre du Comité national démocrate à Miami. [Biden] devrait annoncer son intention de ne pas se représenter en 24 juste après les élections de mi-mandat. »

Joe Biden pourrait se plaindre de l’ingratitude de ses troupes, jusqu’à un certain point. Il a hérité d’un pays frappé par une triple crise – politique, sanitaire et économique – sans précédent. Sur le plan de l’économie, ses critiques lui reprochent d’avoir alimenté l’inflation avec son plan de relance économique de 1 900 milliards de dollars, mais l’inflation est un problème mondial. À cela s’ajoute d’autres problèmes face auxquels le président est ni plus ni moins impuissant, dont la fin probable de « Roe c. Wade », les tueries de masse à répétition et la montée des prix de l’essence à la pompe. De quoi faire vieillir le plus jeune des présidents.

Aussi, Joe Biden, âgé de 79 ans, peut-il vraiment donner suite à son idée de briguer la présidence en 2024 ?

« La présidence est un travail monstrueusement éprouvant et la dure réalité est que le président serait plus proche de 90 que de 80 ans à la fin d’un second mandat, et ce serait un problème majeur », a confié au Times David Axelrod, stratège en chef des deux campagnes présidentielles victorieuses de Barack Obama.

« M. Biden ne reçoit pas le crédit qu’il mérite pour avoir guidé le pays au plus fort de la pandémie, pour avoir fait passer des lois historiques, pour avoir rassemblé l’alliance de l’OTAN contre l’agression russe et pour avoir restauré la décence et le décorum à la Maison Blanche. Et une partie de la raison pour laquelle cela n’arrive pas est liée à la performance. Il fait son âge et n’est plus aussi agile devant une caméra qu’avant, et cela a alimenté un récit sur la compétence qui n’est pas ancré dans la réalité. »

Mais la perception est souvent la réalité en politique.

Dans son article, le Times cite des démocrates qui sont persuadés que Joe Biden est encore le seul de leur camp à pouvoir remporter une élection nationale dans le contexte actuel ou qui rappellent que Barack Obama avait suscité les mêmes doutes et les mêmes angoisses en 2010 et 2011 avant d’être réélu contre Mitt Romney. La comparaison entre Biden et Obama semble forcée.

Le Times dresse déjà la liste des démocrates qui seraient tentés à briguer l’investiture démocrate pour l’élection présidentielle de 2024 après un retrait éventuel du président en exercice. Kamala Harris fait évidemment partie de la liste, de même que les sénateurs Cory Booker (New Jersey), Amy Klobuchar (Minnesota), Bernie Sanders (Vermont), Elizabeth Warren (Massachusetts), le secrétaire aux Transports Pete Buttigieg et Beto O’Rourke, l’ancien représentant qui brigue aujourd’hui le poste de gouverneur du Texas.

Mais le candidat rêvé d’Alex Wyshyvanuk, analyste de données au Maryland, ne figure pas sur cette liste. « J’ai besoin de l’équivalent démocrate de Ron DeSantis, pas un septuagénaire ou un octogénaire – une personne plus jeune », a-t-il déclaré. « Quelqu’un qui sait que ce qui a fonctionné pour vous en 1980 ne va pas fonctionner pour vous en 2022 ou 2024. »

(Photo Getty Images)








153 réflexions sur “Joe Biden en 2024 ? « Non »

  1. Charlot dit :

    Bernie Sanders? Pour remplacer Joe Biden? Sérieux?

    1. Samati dit :

      Il n’est pas même membre du parti démocrate. Out…

    2. AB road dit :

      Non, j’opterais plutôt pour Jimmy Carter…

  2. kyrahplatane dit :




    J’ajouterais à votre liste de candidats potentiels Jamie Raskin.
    La place de trump en 2024 est la prison.

  3. Pierre-Henri dit :

    Il a 79 ans, pas 82 encore 😉 En 2024, il aura 82.

    1. Achalante dit :

      Mais à la fin de son second mandat, soit en 2028, il aurait 86, donc oui, plus proche du 90 que du 80.

      M. Biden devrait mettre Mme Harris de l’avant, pour qu’elle soit en bonne position pour 2024.

  4. Guy Pelletier dit :

    Des losers de première ces Démocrates qui devraient être partout pour dénoncer les séditieux qui ont tentés un coup d’État et vont récidiver et pro terroristes intérieurs que sont les Républicains et leur refus systématique comme le souhaite la population de légiférer pour un meilleur contrôle mais surtout contre la vente à de simples citoyens d’armes de tueries de masse que sont les armes à feu semi automatiques du type des AR-15 pour que les Américains et leurs enfants soient enfin en sécurité dans leur pays.

    Qui donc en passant parmi tous ces invisibles Démocrates aurait de meilleures chances pour ce parti de remporter l’élection présidentielle de 2024 surtout si le comploteux et séditieux en chef ou De Santis se présentent pour les Républicains? Tant qu’à celle de mi-mandat comme ont dit les jeux sont faits………….

    Évidement les Républicains peuvent bien dénoncer l’ambitieux programme de rénovation des infrastructures publiques du gouvernement des USA eux ne l’auraient lancés préférant retourner cet argent aux privilégiés par d’autres énormes baisses d’impôts pour par la suite prétexter qu’il en coûterait trop cher pour rénover ces infrastructures et les privatisées, au profits évidement de leurs petits amis les finançant.

    Comme dirait l’autre……..On verra!!!!!!

  5. _renaud dit :

    D’accord avec l’idée que Biden ne reçoit pas le crédit qu’il mérite et que c’est beaucoup une question de perception.

    Perception mais également projection. Les gens aiment se projeter dans leur leader et on s’entend qu’un vieil homme avec un debut de demence ce n’est pas l’archétype le plus inspirant.

    Biden c’est un peu le contraire de Trudeau. C’est le contenu VS contenant et la réalité c’est qu’en politique les gens vont beaucoup plus voter pour le contenant.

    1. Kelvinator dit :

       » Les gens aiment se projeter dans leur leader et on s’entend qu’un vieil homme avec un debut de demence ce n’est pas l’archétype le plus inspirant. »

      Faux. Trump!

      1. _renaud dit :

        Trump ce n’était pas ça. Son archétype c’était le mâle alpha, le businessman, l’outsider qui s’en venait à Washington pour faire changer les choses.

        Et je ne dit pas qu’il était ça, juste que c’est ça qu’il était pour beaucoup de gens.

    2. jeani dit :

      @_renaud

      « Un vieil homme avec un début de démence… »

      Pouvez-vous nous dire sur quoi se base votre diagnostic? Est-ce que c’est vous qui lui avez fait passer son MoCA?

      Un diagnostic à la Fuck niouze!

      1. _renaud dit :

        Je ne sais pas si c’est de la démence mais c’est ça son archétype. Le vieux monsieur un peu mêlé. C’est ce qu’il représente pour beaucoup de gens.

      2. jeani dit :

        @_renaud

        Vous ne dites pas que c’est de la démence, mais vous l’écrivez.

        C’est ce que font les Fuck niouze et Cie de ce monde. Ces mêmes personnes qui font abstraction des très nombreux écarts d’une amanchure comme l’ex-simili.

        Bien que je trouve que le jeunot Biden devrait laisser sa place à des Beto, Cory, Amy ou Pete de ce monde, il semble bien facile de fesser sur des « vieux » qu’on rend plus vieillards et mêlés qu’ils ne le sont

      3. _renaud dit :

        Donc vous me faites la morale à cause de mes propos sur Biden pour ensuite dire que vous voudriez le remplacer.

        Personnement je l’aime Biden et je trouve qu’il fait du bon travail. Il ne mérite pas de se faire remplacer.

        Maintenant si on me demande pourquoi il est aussi peu populaire. Et bie. Je dirais parce qu’il est vieux et un peu mêlé

      4. gl000001 dit :

        C’est principalement à cause des répus qui mentent, exagèrent et font de l’obstruction.

  6. brady4u dit :

    Dans les noms de la liste de Richard Hétu, on retrouve essentiellement les mêmes qu’en 2020

    L’histoire des temps modernes nous démontre qu’un président sortant est indélogeable lors des caucus et primaires.

    Gerald Ford et Jimmy Carter l’ont démontré, quoique Carter doive sa nomination à la prise des otages américains en Iran.

    Après la fin de cette corde, Ted Kennedy a à peu près tout raflé.

    Faut-il souhaiter un balayage en règle du GOP en novembre pour que Biden ne se représente pas ou une victoire républicaine en demi-teinte qui pourrait l’amener à se ressaisir et forcerait ses adversaires à agir de façon feutrée ?

    1. Richard Hétu dit :

      Les gens sur la liste n’ont pas l’intention de défier Biden s’il décide de se présenter en 2024. À moins d’une énorme surprise, ils ne se lanceraient dans la course que si Biden décidait de ne faire qu’un mandat.

  7. spritzer dit :

    Je pensais que c’était convenu au départ que Biden faisait un mandat, pas deux, et qu’ensuite dans le meilleur des cas la VP prenait le relai. Est-ce la piètre performance de Kamala Harris qui a changé la donne ?

    Je trouve surprenant que dans un si grand pays ce soit tellement difficile de trouver des candidats de valeur, des hommes ou des femmes d’idées avec une vision. Il faut dire qu’une campagne présidentielle coûte 1 milliard maintenant, les qualités morales des candidats pèsent pour peu.

    1. onbo dit :

      La plus grande qualité d’un VP américain est de passer inaperçu, ne jamais faire ombrage au Président, s’appliquer à présider le Sénat et au cas d’égalité à voter pour son Président et le parti qu’il dirige.

  8. philippe deslauriers dit :

    Définitivement pas Berni
    Beto? Si il veut être pris au sérieux par le Texas, qu’il se consacrent au Texas. Sinon il seas vue comme un opportuniste.

    J’aime bien Pete… mais je crois pas les US ne sont pas encore assez évolué pour accepté un gai comme président.

    Klobuchar ou Harris, probablement.

  9. Jean Létourneau dit :

    Elizabeth Warren demeure mon premeir choix, mais elle aussi commence à vieillir, 75 ans en 2024… Biden était une option pour attirer un certain vote républicain. Ils ont mordu en 2020, ils ne mordront plus aux prochaines élections.

    Le problème avec Warren, c’est que c’est malheureusement une femme et que nos voisins du Sud sont pas encore prêt pour en mettre une à la tête du pays. Quel dommage !

    1. Samati dit :

      Warren, ouach. Son image, ses petits mensonges et surtout la façon de s’exprimer qui tombe quelquefois dans l’hystérie en font la pire candidate. Elle fait une bonne job comme sénatrice et elle devrait continuer dans cette voie. Elle est trop à gauche pour la très grande majorité de l’électorat américain.

      1. Petit mensonges ?

        “Elle est trop à gauche pour la très grande majorité de l’électorat américain.” 100% d’accord. Mais quand même moins que Bernie. Je vois un dynamisme bien dosé où vous voyez un début d’hystérie.

  10. Bantu Steve Biko dit :

    ….La performance pitoyable de Kamala Harris lors des primaires de 2020 aurait dû sceller sa carrière politique au niveau fédérale…Elle n’a pas de talent de politicienne, et son règne de VP n’a fait que confirmer la chose…Klobuchar aurait dû être VP, ce qui aurait été son tremplin pour 2024…Un beau gâchis…

    1. philippe deslauriers dit :

      Le grande question, si Klobuchar aurait été VP, est-ce que ca carrière n’aurait pas été scrapé comme Harris?

      Si Harris a des chance pour 2024, n’est-ce pas par ce qu’elle n’est pas VP et qu’on ne peut pas le relier a la présidence Biden et tout les malheur qui s’abattent sur cette période?

    2. constella1 dit :

      Pas du tout faux votre analyse de Harris
      Non pas qu’elle n’a pas de compétences mais et surtout s’il fallait remplacer Biden elle ne m’apparaissait pas le meilleur choix stratégique

  11. Gilles Morissette dit :

    On peut s’attendre à ce genre de « grenoulliages » au sein du Parti Démocrate surtout si ce dernier obtient les résultats désastreux anticipés lors des Mid-terms.

    Le président Biden aura été victime des circonstances.

    Vrai qu’il ne reçoit pas le crédit pout tout ce qu’il a accompli à commencer par avoir ramené la décence, le respect au sein de l’administration gouvernementale.

    Il aura réussi à débarsasser la MB du climat toxique qui prévalait à l’époque de LA CHOSE, ce qui en soit, est déjà un exploit.

    Il a pris les rênes du pays au moment où celui-ci traversait une crise économique, sociale, politique très grave, alimenté par les conséquences d’une gestion désastreuse de la pandémie, par son prédécesseur.

    Il faut également dire qu’il a reçu des coups de jarnac de la part de certains membres de son parti (Manchin, Simena, etc) qui ont plombé certaines de ses tentatives de mettre sur pied son programme.

    La mince majorité des Démocrates au Congrès l’a forçé à faire des compromis difficilles et à arbitrer les conflits entre les modérés et les progressistes sur des questions comme l’environnement, les armes à feu, la justice sociale, etc.

    Sans oublier bien sûr, les efforts des « Répugnants » afin de saboter tous ses efforts en alimentant les divisions idéologiques par des propos haineux voire violents.

    L’âge et sa santé n’ont pas non plus aidé.

    On peut donc comprendre certains démocrates de se poser de sérieuses questions sur l’avenir du Parti sous la gouverne de Joe Biden.

    La politique est un milieu ingrat. Parfois les pires coups viennnent de tes alliés.

    Plusieurs se rappelleront certainement la façon odieuse avec laquelle les péquistes ont montré la porte à René Lévesque et Lucien Bouchard.

    D’autres leaders ont subi et subiront le même sort.

    Ça se produit généralement à l’approche d’élections ou après de mauvais résultats.

    Biden, comme d’autres avant lui, n’y échappera pas.

    Il a fait certes des erreurs notamment en Afghanistan .

    Il n’est pas le seul à blâmer mais en tant que « Commander-In-Chief », il doit en porter l’entière responsabilité.

    C’est de cette façon que les choses se passent en politique.

    Bienvenue dans la « vraie vie ».

  12. Alexander dit :

    Un genre de De Santis démocrate?

    Et si les astres s’alignaient pour que De Santis soit le candidat républicain de 2024 plutôt que Trump?

    Biden est surtout victime d’un mauvais en alignement de planètes. Pas une si mauvaise présidence, mais ça prend un coupable comme exutoire.

    Toujours plus facile de congédier le coach que 20 joueurs. Et à proche 80 ans, il mérite de se reposer. La pandémie, Poutine, l’inflation galopante et le reste, ça use son homme.

    Effectivement, ça va prendre un leader plus jeune, charismatique et visionnaire.

    1. Bantu Steve Biko dit :

      @Alexander …J’évalue les chances de Donald Trump d’être le candidat républicain en 2024 à 0%…Tant et aussi longtemps qu’il n’est pas capable de passer à autre chose que le résultat de l’élection 2020, ce sera foutu pour lui…C’est la même chose que le 6 janvier, le peuple américain veut passer à autre chose, notamment l’économie désastreuse qui détruit les moins fortunés…

      1. AB road dit :

        Vous avez bien raison.
        D’ailleurs, c’est fort probablement pour ça qu’il s’entête de continuer à propager son grand mensonge.
        Il n’en veux pas de la job de Président en 2024.

        Au moins, il pourra pour toujours dire qu’il n’aura JAMAIS admis la victoire de Biden, pour lui « la plus grande fraude de l’histoire américaine ».

        Ainsi, ses fidèles supporteurs seront toujours « fiers » de lui.

        Que voulez-vous, il aime et a toujours aimé être adulé par des ignares crétins finis.

        Il prend ce qu’il lui reste comme adorateurs.

        Pour lui, c’est toujours bien mieux que rien pantoute…

  13. Dekessey dit :

    D’accord avec Alex Wyshyvanuk, les démocrates doivent se trouver un bon père de famille dans la fin quarantaine ou jeune cinquantaine.
    Les USA retournent dans les années 50, alors pas un vieux, pas une femme, et surtout pas un gai. C’est plate mais c’est ça.

    1. garoloup dit :

      …en somme, un genre de François Legault…😁

  14. Louise dit :

    Actuellement tout est en place pour une tempête parfaite ( politique, économique, sanitaire, migratoire, écologique) non seulement aux États-Unis mais dans le monde entier.
    Notre avenir est entre les mains de dirigeants qui sont impuissants à régler les immenses problèmes que nous rencontrons collectivement et qui ne peuvent se résoudre que par une solution collective.

    Biden est dans le même bateau que les autres et de plus il dirige un pays profondément divisé qui penche dangereusement vers l’autocratie.
    Est-il l’homme de la situation dans une époque aussi perturbée ? Je ne crois pas.
    Malgré tous ses efforts, il n’a pas le charisme et même la force physique pour rassembler une majorité derrière lui afin d’opposer une détermination aussi pugnace que les républicains.

    Le problème c’est que celui ou celle qui peut affronter Trump et ses adeptes ne s’est pas encore manifesté (e). Même Obama est trop soft pour faire à ce raz-de marée autoritaire.
    Peut-être Michelle ? Si seulement elle voulait.

    Je me mets à regretter qu’ Hillary n’ait pas été élue quand c’était le temps.
    Mais ça c’est une autre histoire………………

  15. NStrider dit :

    Je ne crois pas qu’il ait l’intention de se représenter. Cependant, s’il l’annonçait maintenant, il, comme la si bien imaginer Monsieur, s’auto-peluredebananesiserait, et s’auto transformerait en canard boiteux, le proverbial « lame duck » de fin de mandat. Je suis cependant d’accord avec les analystes qui disent qu’il devrait faire connaître, publiquement, rapidement après les élections de mi mandat pour donner le temps aux démocrates de se préparer ou devrais-je plutôt dire de s’entre-déchirer.

    1. NStrider dit :

      Pas imaginer mais imagé

  16. onbo dit :

    Il est assez clair que De Santis vise la Présidence. Je ne souhaite pas que le leader démocrate soit une sorte de « De Santis »!

    Ses chances de se présenter et de réussir seront en bonne partie fonction du sort du Freedom Caucus et de ses membres* à la suite des 7 présentations du Comité sur le 6 janvier 21.

    *https://en.wikipedia.org/wiki/Freedom_Caucus

    On connaît déjà le rôle de Marc Meadow en partie.

    En effet, Ron De Santis est cofondateur en 2015, avec Marc Meadow, du Freedon Caucus. Son nom risque de faire surface lorsque viendra le temps pour les électeurs de décider s’ils veulent à tout prix conserver leur pays ou le laisser à l’abandon aux mains des profiteurs autoritaires et antisociaux du type Trump, Stone et de ceux qui rampent dans l’ombre.

    « In 2015, DeSantis was a founding member of the Freedom Caucus, a group of congressional conservatives and libertarians. »*

    *en.wikipedia.org/wiki/Ron_DeSantis

  17. Madalton dit :

    Le programme de 1900 G$ de Biden sera versé sur plusieurs années. Ce programme n’a pas une grosse influence sur le taux d’inflation aux ÉU. Pendant l’année 2020, Trump a approuvé un plan de 900 G$ et un autre de 2200 G$ en décembre 2020 pour soutenir l’économie pendant la COVID. Le GOP ne s’est pas gêné pour augmenter le déficit mais il blâme le programme de Biden qui s’étale sur plusieurs années.

    Pour mon candidat démocrate en 2020, je vois Gary Newsome de la Californie.

    1. marie4poches4 dit :

      J’ai souhaité un certain temps que Newsom se présente jusqu’à ce que j’apprenne qu’il avait déjà été marié à Guilfoyle, ce qui m’a fait douté de son jugement et j’ose à peine imaginer la campagne de salissage qu’il pourrait subir.

    2. Richard Hétu dit :

      Vous mêlez ce programme avec le plan Build Back Better. Le plan de relance a injecté dans l’économie cette énorme somme d’argent à au cours de 2021 et 2022.

      1. Madalton dit :

        Merci pour la précision.

  18. Gilles Morissette dit :

    Voilà un puissant message qui, hélas, tombera dans le vide, les « Répugnants » étant trop fanatisés pour en saisir la portée.

    La balloune va, un jour, leurs éclater en plein dans leur sale gueule.

    1. Haïku dit :

      @Gilles Morissette
      Merci pour la vidéo.
      —–
      Fort bien dit Mme Cheney !

    2. Madalton dit :

      Le plus tôt sera le mieux.

  19. Apocalypse dit :

    @spritzer – 09:24

    « Je trouve surprenant que dans un si grand pays ce soit tellement difficile de trouver des candidats de valeur, des hommes ou des femmes d’idées avec une vision. »

    Moi aussi, je trouve cela surprenant!

    Dans la liste des prétendant(e)s, pas un(e) n’est proche qu’on se dise: WOW!

    Effectivement, peut-être que l’argent est un des principaux problèmes.

  20. oeufoulepoussin dit :

    Je n’avais jamais envisagé que Biden aurait pu faire un second mandat. Je le voyais plus comme un président de transition.
    Je ne suis pas en mesure de dire si Biden a des problèmes cognitifs ou pas, mais ces ennemis aiment bien se servir de ce genre de vidéo pour le discréditer.

    1. oeufoulepoussin dit :

      Le lien ci-haut ne semble plus fonctionné. En voici un autre.

  21. treblig dit :

    En gros l’électorat américain, en dehors des périodes électorales se divise ainsi : 45% démocrates, 40% républicains et 15% indépendants. Donc, le succès se mesure au vote des indépendants que l’on est capable d’attirer chez soi et sa capacité à faire sortir le vote de nos propres adhérents. Le collège électoral induit une distorsion qui favorise légèrement les républicains. On peut s’en indigner mais on doit en tenir compte.

    Tout ça m’indique que Biden doit laisser sa place à un nouveau candidat susceptible de mobiliser l’enthousiasme de ses troupes et d’attirer à lui les indépendants. Mon souhait est donc que Biden se retire.

  22. brady4u dit :

    Sauf en Géorgie, les candidats ayant l’appui de Donald Trump ont généralement obtenu de bons résultats, le dernier et lice étant Mehmet OZ en Pennsylvanie.

    Mais le véritable triomphe de Donald Trump, celui qui devrait asseoir définitivement son leadership et faire taire les velléitaires de son parti devrait être celui du 16 août lors des primaires du Wyming pour la Chambre qui opposeront Liz Cheney à Harriet Hageman.

    Actuellement, Hageman mène par rien de moins que 30 points.

    Qui osera s’opposer à Trump ensuite ?

    https://www.politico.com/news/2022/05/27/cheney-reelection-poll-00035597

    1. philippe deslauriers dit :

      Je ne suis pas du tout d’accord. TFG n’as aucun triumph.
      Attendre les sondage pour savoir c’est qui qui a le plus de chance de gagner et dire que c’est celui qu’ils appuis et appeller ca un triumph?
      De plus que c’était des primaire entre ripous, ca n’as aucune valeur du poids de TFG sur les ripous.

      Les seul fois qu’il n’as pas gagner c’Est quand il n’as pas suivi les sondage; la fois qu’il n’as pas choisie le favoris mais le gars de la TV et l’autre fois ou il a choisi l’opposant de celui qui avait refusé de lui trouvé des votes.
      Si pour ces deux cas il aurait suivi les sondage, ils aurait gagner tous ces gagure et vous seriez en admiration devant lui.

      Trump n’as aucun agenda, aucune plateforme electorale autre que de dire que les éoliennes donne le cancer.

      TFG, n’arrete pas de revenir sur ces election  »volé », il a rien d’autre a dire, c’est un vieux qui radotte, il vas disparaitre en Nov 2022
      C’est DeathSantis vas tout raffler chez les ripous en 2024.

  23. Stéphane dit :

    « La perception est souvent la réalité en politique. »

    Et en politique américaine, on a souvent la perception d’une téléréalité!

    1. Haïku dit :

      Très vrai !

  24. Igreck dit :

    HS… quoique…
    Assaut sur Trump 👍

    Que les États-Unis 🇺🇸 aient été ainsi ébranlés de l’intérieur et qu’on laisse courir les traîtres 🤡 ne peut que nuire à un géant de plus en plus fragile et, par extension, au Canada 🇨🇦

    https://www.journaldequebec.com/2022/06/10/assaut-sur-trump

  25. marie4poches4 dit :

    HS

    Pour la primaire en Alaska aujourd’hui, il est possible que Santa Claus passe le 1er tour !

    1. Madalton dit :

      On va avoir une lutte entre Santa Claus et la fée dégueulasse (Palin).

  26. Kiki de La Prairie dit :

    Vu que l’on parle de candidats pour remplacer Joe Biden, pourquoi pas Katie Porter de Californie ? Elle est pragmatique, dynamique et est la défenderesse de l’Américain moyen. Qu’en pensez-vous ?

    1. Elle est surtout impitoyable et capable de réduire en miettes n’importe quel Républicain, ce que quelqu’un comme Biden n’oserait jamais tenter de faire.

  27. marie4poches4 dit :

    HS

    Un article intéressant sur inculper 45 ou non? « une décision capitale et sans précédent – pas aussi facile que certaines personnes pourraient l’imaginer »

    Does the Justice Department want to charge Trump? Here’s what could happen.

    https://www.nbcnews.com/politics/justice-department/justice-department-want-charge-trump-happen-rcna33042

    1. constella1 dit :

      C’est un peu ce que j’expliquais hier je crois
      Les enjeux sont majeurs et inédits donc ça leur prend des preuves en béton genre comme une vidéo le voyant parler et agir durant les événements selon certains experts
      Ce que j’ai un peu de mal à comprendre ce sont les preuves déjà établies comme ces téléphones afin de faire changer le nombre de votes en sa faveur me semble que déjà là c’est une sacrée preuve
      Mais leur façon de voir ce qui est illégal ou non m’échappe
      C’est aussi
      Une première pour les usa, ce genre de situation
      Mais au final l’intérêt national comme il est mentionné ds l’article pour moi il réside ds l’accusation ferme de Trump afin d’envoyer un message clair et que jamais plus on ne tente à nouveau le coup
      Ne pas agir c’est envoyer un message que l’on peut agir en toute impunité, à tenter de renverser un gouvernement légitimement élu et que rien ne se passera
      Pour moi c’est ça l’enjeu majeur dans ce pays
      Ça ferait trois en plus qu’un dérangé élu président agit contre le bien de son peuple et la constitution sans conséquences aucune
      Ça commence à faire pas mal de raisons
      Le bien national me semble qu’il est là

      1. marie4poches4 dit :

        C’est l’intention criminelle qui est difficile à prouver, raison pour laquelle il persiste à crier au vol. Même K. Conway dans une entrevue ce matin dit qu’il est convaincu d’avoir gagné. Même si Barr et autres de son entourage lui ont dit qu’il a perdu, des Giulani , Powell, Lindell et cie lui ont affirmé le contraire avec supposément des preuves à l’appui. Alors le croit-il ou pas, est-ce son narcissisme qui l’empêche d’y croire ou ce n’est que sa seule défense possible? J’ai bien peur que tout va se jouer là-dessus parce qu’avec des « bons » avocats, il est possible qu’ils réussissent à l’innocenter et ça, ce serait peut-être pire que de ne pas l’inculper.

        Mais bon, on ne voit que la pointe de l’iceberg et j’ai encore confiance que la partie cachée contient des explosifs. 😊

      2. constella1 dit :

        Oui en effet d’où les preuves en béton à avoir je sais . Mais le fait qu’il ait appelé un responsable et ouvertement demander de lui trouver des votes supplémentaire ça m’apparaissait en être une entre.Sauf que le jour J il faudrait l’entendre dire ou le voir agir selon plusieurs experts .Je ne sais pas si ce serait pire de le voir gagner ou ne rien faire pour éviter que ça ne se produise .Craindre de perdre et rester ds l’immobilisme pas certaine que ça enverrait un bon message pour l’avenir . Mais comme vs le souligner on ne voit peut-être que la pointe de l’iceberg en ce moment 😐On verra bien

    2. Haïku dit :

      @marie4poches
      Merci pour le lien.
      En effet, l’article est très éclairant.

    3. NStrider dit :

      Selon moi, voici l’extrait essentiel de l’article: « Déposer des accusations criminelles contre Trump dans le cadre de ses efforts pour annuler les élections « va très probablement déclencher des troubles civils, et peut-être même une guerre civile », a déclaré Barbara McQuade, analyste juridique de NBC et ancienne avocate américaine.

      Mais, a-t-elle dit, « je pense que ne pas inculper est encore pire, car ne pas inculper signifie que vous n’avez pas tenu pénalement responsable quelqu’un qui a tenté de renverser notre démocratie. » »

      Comme je l’écrivais hier, après une décantation de quelques heures, malgré le super bon show de jeudi soir, je vais attendre les autres auditions pour voir si elles dévoileront des preuves suffisamment éloquentes pour faire bouger Garland et le DOJ. Donc, je ne mets pas le champagne au frais 🥂 pour le moment, mais, je sors le popcorn 🍿 car ça risque d’être « fort divertissant ».

      1. constella1 dit :

        NStrider
        👌👌
        Et pour la suite 🤞

  28. ralbol dit :

    Si les républicains prennent le pouvoir en 2024, la situation économique, environnementale et sociale sera encore pire qu’actuellement.

    Que feront les républicains devant la continuelle dégradation du bien commun ?

    MENTIR !!!

    Ils vont se coller à la recette qui a si bien servi Trump, et mentir, mentir, mentir encore plus et pour faire changement, mentir !

    L’inflation augmente… pas grave tu dis que ça va bien, que les salaires augmentent pour compenser, que si toi t’es dans chnoutte, c’est que t’es un « loser »… mentir !

    Le climat se réchauffe, les sécheresses et les incendies hors de contrôle augmentent… tout va bien, les prières sont efficaces, il a plu 2 heures à Frostbite Falls, et si t’as pas d’eau, c’est que t’es un « loser »… mentir !

    Les épidémie se succèdent, les morts s’accumulent… c’est pas vrai, ce sont des Fake News, tout va bien, pas besoin de mesures sanitaires, et si t’as perdu des membres de ta famille, c’est que t’es un « loser »… mentir !

    Tu fais relayer tous tes mensonges par FOX et des sites web choisis comme Twitter si Musk l’achète, et ça va marcher !

    L’américain moyen va croire tout ça, comprendre qu’il est un « loser », et travailler plus fort pour moins cher afin de devenir un « winner » comme le Dohnald.

    Donc, chers démocrates, vous avez ci-dessus la recette du succès.

    À vous d’en tirer le meilleur parti…

  29. Toile dit :

    Je peux concevoir que Biden s’interroge peu avant le terme de son mandat sur sa candidature comme président. Je peux aussi concevoir que des membres du parti démocrate aient la même réflexion et que certains expriment des doutes, des réserves ou même des dissidences. Mais là, on est qu’au mid term: la moitié du mandat. Quel est l’enjeu de ceux qui se massent en défaveur mais surtout pourquoi ici et maintenant ?

    A ce que je sache, il préside pas des terrains de golf. Il m’apparait assez centré sur la tache, une affaire colossale pour n’importe qui qui succède à la bête. Il y a là une flagrante ingratitude vicieuse. Les ripoux le tournent constamment en bourrique de service. Ses résultats sont passablement tributaires des boycott de ceux ci dont la devise est de dire à tout. Pitoyable.

  30. treblig dit :

    HS ( yé)

    Dans le but d’échapper au montant de son amende pour libelle diffamatoire ( qui sera fixé en septembre), Alex Jones voulait déclarer faillites. Non a dit un juge du Texas. Pas de faillites pour une entreprise ( infowars) qui a déclaré des revenus de 79 millions en 2019.

    Selon les estimations sérieuses, Alex Jones a dépensé environ 10 millions en frais d’avocat pour cette poursuite. D’ailleurs les parents de Sandy Hook réclament plusieurs millions à être versés immédiatement pour payer leur propre frais d’avocat sans attendre le mois de septembre

    1. Madalton dit :

      Il peut bien crever. Aucune pitié pour lui.

      1. Haïku dit :

        @Madalton
        Effectivement !
        @treblig
        Je seconde votre ‘yé’ ! 👌

      2. Dekessey dit :

        Crever d’accord, mais il doit souffrir au max pendant des années et des années avant.
        Puisse ses dépenses et poursuites le jeter à la rue, qu’il mendit 24/7, 12 mois par année.

      3. constella1 dit :

        👌👍

  31. Benton Fraser dit :

    Le parti Démocrate n’ont peut-être pas des candidats rêvés, mais le parti Républicain ont seulement des candidats cauchemardesques!

    1. Haïku dit :

      @Benton Fraser
      Très bon point ! 👍

  32. Apocalypse dit :

    @marie4poches4 – 12:25

    Merci beaucoup pour le lien sur l’article de NBC news!

    Ils disent bien qu’ils ont suffisamment d’informations pour accuser Donald Trump, mais la question est: « le DOJ et Merrick Garland le feront-ils? ». 🤔

    J’ai malheureusement l’impression que Merrick Garland n’aura pas les « balls » pour le faire.

    On pourra dire qu’on a peur des répercussions dans la population, mais si on ne va pas de l’avant, ça voudra dire qu’il est au-dessus des lois; ne pas oublier qu’il pourrait reprendre la Maison-Blanche en 2024 et faire encore plus de dommages que lors de son 1er passage. Là, il ne ferait qu’une chose, se venger de tous ceux et celles qui, selon sa perception, lui ont fait du tort. 😰

    Je le disais cette semaine, si on a les munitions pour le pincer, il ne devrait y avoir aucune hésitation; la peur est mauvaise conseillère et au final, ne rien faire contre lui risque d’être bien pire que l’accuser.

    1. Benton Fraser dit :

      Un solution serait de poursuivre au criminel tous les gens qui ont suivit Trump dans illégalité!

      Il est sans doute un intouchable devant la loi mais Il serait en plus intouchable comme pestiféré!

  33. constella1 dit :

    ne rien faire contre lui risque d’être bien pire que l’accuse
    Tout à fait d’accord avec ça

  34. Serge MTL dit :

    Hors-sujet mais intéressant…J’ai noté avant-hier que, pour la nouvelle ligue de golf d’Arabie-Saoudite…deux des tournois américains vont être tenus sur les parcours de Trump….Je serais prêt à jurer que les ententes ont été signées avant que la politique extérieure des USA soit allégée pour normaliser les relations entre le criminel Salmane et la présidence….POUR UN ANCIEN PRÉSIDENT…PAS FORT….et inutile de dire que ca a du être très lucratif….

  35. Comme NStrider, je crois que Biden devra céder sa place. Et l’annoncer assez tôt pour laisser une chance aux coureurs. Pas qu’il est un mauvais président, loin de là, mais il faudrait rajeunir et dynamiser ce parti. Aussi, s’il ne reconduit pas sa candidature, il démontrera qu’on peut ne pas s’acharner à rester au pouvoir.

    J’ai mentionné Warren plus tôt; je serais états-unien, je voterais pour elle. Pete Buttigieg est un autre candidat intéressant. Ces deux ne réussiront pas à remporter la présidence. On ne peut guère juger du travail de Harris à la vice-présidence, c’est un travail dans l’ombre, comme il a été mentionné. Par contre, on a dit d’elle qu’elle très exigeante avec son équipe, voire autoritaire. Je sens chez elle un certain arrivisme qu’il y avait chez Hillary.

    https://www.politico.com/news/2021/06/30/kamala-harris-office-dissent-497290

    Il leur faudrait un leader charismatique et populaire dans la veine de René Lévesque ou Jack Layton.

  36. brady4u dit :

    @marie4poches4

    Merci pour le lien vers l’article de la NBC.

    L’Amérique n’a aucune tradition de poursuivre devant un tribunal pénal ses anciens présidents.

    Même le président des États confédérés, Jefferson Davis, quoique d’abord inculpé, n’eut jamais à subir de procès.

    Qu’un ancien président républicain soit inculpé par une administration démocrate rabaisserait les États-Unis au rang de l’Indonésie ou de la Birmanie (le Myanmar démocratique).

    Avec une Chambre républicaine et possiblement le Sénat passant aussi aux républicains en novembre prochain, ce serait infernal pour l’administration et politiquement suicidaire pour les démocrates.

    Parce qu’à compter de novembre, il y aura manifestement un conflit de légitimité aux USA.

    On peut facilement imaginer un Garland inculpant Trump faire ensuite l’objet d’un impeachment par la Chambre issues élections de novembre.

    What goes around comes around.

    Sans compter que sur les 71 millions de votes qu’à reçus Donald Trump, certains de ces électeurs prendraient très mal (c’est un euphémisme) une inculpation de celui qu’ils croient être encore leur président.

    La comptes que Donald Trump a à rendre à la population, c’est aux midterm et surtout à la prochaine présidentielle qu’il doit les rendre.

    Paris vaut bien une messe !

    1. NStrider dit :

      Je ne partage absolument votre lecture de la situation.

      Quand un coup d’état ne réussit pas, mais que les conspirateurs ne sont pas punis, ce n’est pas un coup d’état raté, c’est une répétition générale.

      1. Jean Létourneau dit :

        Je suis d’accord avec vous, si on peut prouver l’intentionnalité de DJT à propos du coup d’état le DOJ doit poursuivre. Il ne faut pas encourager une autre insurrection.

        Par contre, ce que dit brady4u n’est pas faux. Imaginons que TFG est finalement accusé et trouvé coupable, le pays se retrouve dans quelle situation ? Difficile à prévoir, mais on peut imaginer des vagues de réjouissance dans certains états et de déception dans d’autres. Mais il y aura possiblement de la violence, beaucoup de violence. Et ça brassera aussi au Congrès et au Sénat. Moralement, je crois qu’on doit accuser, je ne pas sûr que les États-Unis s’en porteront mieux à moyen ou court terme.

        Je fais un parallèle avec la guerre en Ukraine. Zelensky, aurait-il dû accepter une paix sans intégralité de son territoire ? je crois que personnellement que non. Mais il doit vivre avec beaucoup de mort sur la conscience. D’autre part, Poutine aurait pu faire fi du traité et continuer à gruger.

        Pas des choix faciles, ni évidents.

  37. Apocalypse dit :

    @NStrider – 16:05

    Tout à fait d’accord!

    Si les gens ne sont pas punis, la prochaine fois risque d’être une réussite et donc, que les Etats-Unis se retrouvent dans une situation bien pire.

  38. Louy dit :

    Quel âge aura AOC en 2024 ?
    Louy

    1. Gilles Morissette dit :

      @Louy (11/06/2022 à 16:55)

      Elle est née le 13 octobre 1989.

      En 2024, elle aura 35 ans.

  39. jeanfrancoiscouture dit :

    La modernité devenue toxique! C’est ainsi que je qualifie cette situation où des individus comme Donald Trump, Tucker Carlson, De Santis et trop de leurs semblables d’une part exploitent sans vergogne la crédulité d’une certaine couche du peuple américain en utilisant les moyens modernes de communication et d’autre part utilisent à outrance et à leur avantage toutes les dysfonctions du système démocratique américain.

    Un système où l’on est perpétuellement en élection; un système dans lequel la faction minoritaire devient dans les faits majoritaire par le seul jeu des blocages systématiques à la Mitch McConnell; un système qui fait porter au seul président le poids des dysfonctions sur lesquelles il n’a aucun pouvoir;

    Joe Biden n’est pas si différent de Barack Obama qui a dû se contenter d’un avorton de changement au régime des soins de santé; qui n’a pu faire nommer un juge à la CS pendant presque un an avant la fin de son second mandat; et c’est sans compter les autres obstacles que ce foutu système a mis sur sa route. Or, on n’entend pas grand monde lui mettre sur le dos la responsabilité de ce qui lui est arrivé. Pourquoi taper sur Joe Biden qui fait face à exactement le même genre d’obstacles? Pourquoi mettre sur son âge le fait qu’il n’ait aucun pouvoir sur un sénat ingérable pour cause de dysfonction? Un sénat qui s’oppose systématiquement à ce qui vient de la Chambre des représentants où le président détient une infime minorité, cela n’est pas la faute de Joe Biden.

    Trouver une vraie «vedette charismatique» pour briguer la présidence? Cela va donner quoi si les tactiques dilatoires de l’autre bande le privent d’une vraie double majorité? Cela va faire comme pour Obama: Un président évolué, brillant, fort en thème, bon communicateur mais néanmoins incapable de vaincre la résistance du camp adverse même avec une majorité substantielle du vote populaire.

    Ce beau projet de pays voulu par ses fondateurs a -et excusez le jeu de mots- sérieusement du plomb dans l’aile. Je ne suis malheureusement pas très optimiste pour la suite des choses.

    1. Haïku dit :

      @jeanfrancoiscouture
      Excellent résumé de la situation ! 👍👍

      1. jeanfrancoiscouture dit :

        Merci. Et j’en profite pour corriger une importante coquille: à la Chambre des représentants, le président détient Une «infime MAJORITÉ» et non «infime minorité» ce qui est un non sens. Désolé pour la gaffe.

      2. Haïku dit :

        @jeanfrancoiscouture
        Pas de problème.
        Je me doutais que c’était une erreur de frappe.

    2. Jean Létourneau dit :

      @jeanfrancois

      J’ai lu quelques textes dernièrement à propos de la constitution. Plusieurs mentionnent « Fathers » (pères fondateurs), mais d’autres mentionnent plutôt « Framers » (charpentier, responsables de la structure). Mais chez les anglos « to frame a aussi une connotation négative (piéger); « to frame someone »: to manipulate a situation so that an innocent person appears to have committed a crime (so that the actual criminal can avoid blame or detection). On a l’impression que les États-uniens ont piégés dans ce qui paraissait un beau rêve, une constitution idéale qui leur assurrait un avenir meilleur.

      L’aigle a définitivement du plomb dans l’aile…

      1. Jean Létourneau dit :

        Petite correction, moi itou…

        On a l’impression que les États-uniens ont été piégés dans ce qui paraissait un beau rêve, une constitution idéale qui leur assurerait un avenir meilleur, mais qui les amène présentement dans un cul-de-sac.

  40. Biden n’a rien à voir avec l’inflation, comme tous les gouvernements…. il n’a rien à voir avec le lait maternisé manquant, rien à voir avec la pandémie, rien à voir avec la hausse du pétrole et de l’essence…. rien à voir avec la guerre en Ukraine….

    Toutefois, il n’a pas réussi à rallier toute son équipe, ce qui laisse voir un leadership faible… Ces projets n’ont pas passé… on ne sent rien venant des démocrates pour aider à quelque niveau que ce soit….

    il est gentil, mais il n’a pas un effet sur son pays et sa société…
    il fait de plus en plus vieux et il arrive à peine à mi-mandat…. sa voix est moins sûre qu’en 2020, sa démarche aussi…

    ça prend un(e) leader dynamique, audacieux(se) et surtout avec une vision pour les USA2,0… avoir un plan du « vivre ensemble », une stratégie environnementale, une poigne pour redonner une éthique à toute cette classe politique littéralement à genoux devant leurs lobbies donateurs…

    pour le parti et pour le pays….

    sinon les républicains qui semblent creuser un puits de bêtises humaines à haut degré d’idioties risquent de provoquer passablement de dommages collatéraux à longue portée…

    mais au final, ce sont les électeurs qui choisissent leur bourreau…ou leur guide….

    c’est tellement sidérant de constater que des citoyens USA voteront pour des républicains malgré toutes les conneries qu’ils disent et font depuis 6 ans….

    mais il semble de plus en plus évident que Biden ne pourra pas s’offrir un autre mandat…et Kamala Harris est tellement peu visible qu’elle ne peut pratiquement pas penser au poste de son boss….

    Les USA seront dans un brouillard d’épaisseries fabuleuses….

  41. marie4poches4 dit :

    HS

    40 000 personnes à la marche « March for our lives » à Washington

    https://twitter.com/AMarch4OurLives/status/1535675430606360576?s=20&t=Cq6Znmlru_2-HMZthu0_tg

    1. kintouai dit :

      « 40 000 personnes à la marche « March for our lives » à Washington…»

      Et 100 millions de tarés qui ne font pas de marches, mais qui sont prêts à tuer pour ne pas qu’on leur enlève leur gun.

      Et c’est sans compter les dizaines de millions de suprémacistes blancs, d’homophobes, de xénophobes, de misogynes, tous des fans finis du Gros Taré, qui sera réélu en 2024 avec l’appui de ce peuple de crétins.

      Les bons Amaricains ont encore des croûtes à manger en tab…

      Ce pays est foutu. RIP Shithole USA. On passe à un autre appel…

  42. nefer111 dit :

    Personnellement c’est AOC que j’aimerais voir comme présidente mais c’est pas de sitôt que ces foutus cons de ricains vont élire une femme ou un gay …

    1. Surtout pas une communiste !

      Mais même en 2024 elle sera encore passablement jeune, et n’aura pas suffisamment d’expérience dans les méandres tortueux du Congrès ou dans la proximité de l’exécutif. Elle promet, c’est sûr, elle a les couilles et l’intelligence, et surtout l’intérêt du bien commun. Mais elle sera pour les républicains une cible encore plus facile que Biden, ou Sanders, ou les autres progressistes (ou femmes, ou de « couleur ». (Pourtant Trump, pour ce qui est de la couleur… ) Et ça mettrait tellement en rogne MTG, Boebert et un tas d’autres que ça donne envie de rêver.

  43. oeufoulepoussin dit :

    HS – La variole du singe (Monkeypox) serait transmissible par aérosols.

    Très étrange que cette recrudescence du Monkeypox, et difficile à expliquer.
    – mutations soudaines du virus ???

     » Depuis le 13 mai, date à laquelle le premier cas de l’épidémie a été signalé, plus d’un millier de personnes dans 31 pays ont été diagnostiquées avec le virus, et au moins un autre millier de cas font l’objet d’une enquête. Mardi, les États-Unis avaient enregistré 31 cas dans 12 États et le district de Columbia.  »
    https://www.nytimes.com/2022/06/07/health/monkeypox-masks-cdc.html

    1. ralbol dit :

      TOUS les épidémiologistes disent qu’on entre dans l’ère des pandémies à répétition.

      Rien n’a été fait pour changer les conditions menant aux rapides mutations et à la rapide dissémination des virus.

      La population humaine continue d’augmenter, l’entassement des animaux servant à nous nourrir s’accentue, ce qui facilite le développement des virus, leur mutation et leur transmission.

      Jetez pas votre masque et vos gants…

  44. Quand j’y pense… les électeurs républicains voulaient un Bruce Willis. Et pourtant ils ont voté pour Trump. J’exige des explications !

  45. Haïku dit :

    HS,
    Pause musicale….

    C’est Joe Zawinul (ex: Miles Davis et ex: Weather Report),
    avec toute une équipe du tonnerre.
    Avertissement; ça chauffe grave ! 🔥

    « Orient Express »;
    https://youtu.be/ppNFJbMrOHw

    1. Jean Létourneau dit :

      Wow ! Que de souvenirs!

      1. Jazz0347 dit :

        HS
        (Feu) Zawinul? une sommité et un innovateur jusqu’à l’âge vénérable de 75 ans (son âge sur ce video). Accessoirement, il a gagné 28 fois (!!!) le reader’s poll de la revue Down Beat à titre de meilleure claviériste électrique (selon wikipedia). Si ce n’est déjà fait, les curieux gagneraient à consacrer 10 minutes à ce superbe clip.

    1. Jean Létourneau dit :

      Autres pénuries:
      1. D’amour,
      2. De compréhension,
      3. d’écoute interactive,
      4. D’aménités,
      5. De bonne volonté, et
      6. De paix qui accompagne cette dernière.

    2. ralbol dit :

      D’un autre côté, réjouissons-nous, on ne manque aucunement de pénuries.

  46. Haïku dit :

    Je suis peut-être en dehors des sentiers battus,
    mais si j’étais aux States, je voterais pour Adam Schiff, sans hésiter.

    1. jeani dit :

      @Haïku

      C’est son « ami » trump qui n’apprecierait pas.

      Je donne mon vote en appui.

  47. jeani dit :

    31 membres d’un groupe supremacistes blancs arrêtés près d’une fête de la fierté. Probablement, tous de bonnes personnes … de l’autre coté, pour paraphraser l’ancien POTUS au cerveau trop démuni.

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2022-06-11/idaho/31-membres-d-un-groupe-supremaciste-blanc-arretes-pres-d-une-fete-de-la-fierte.php

    1. ralbol dit :

      C’est pas plutôt des supridiotistes blancs ?

  48. brady4u dit :

    @Richard Hétu — 10:11 le 2022-06-11

    Je ne pense pas un instant que les candidats potentiels à une éventuelle succession de Joe Biden risqueraient une collision frontale avec lui en 2024 si ce dernier se représente.

    Ce serait courir à une défaite assurée et brûler leurs vaisseaux pour 2028.

    Lorsque je parle de personnes agissant à pas feutrés pour l’inciter à ne pas solliciter un deuxième mandat, je pense à son « inner circle », ses proches conseillers élus et non élus et quelques membres du DNC.

    Mais quelque soit le candidat démocrate en 2024, il aura besoin d’un colistier capable de ratisser large.

    En 1984, le VP George H.W. Bush a sauvé la présidence de Ronald Reagan.

    Je me demande bien pourquoi quand son tour est venu en 1988 d’être le porte étendard de son parti, il a choisi Dan Quayle, un personnage encore plus faible que Kamala Harris et presque autant que Sarah Palin.

  49. Bob dit :

    « La légende raconte qu’un jour la Vérité et le Mensonge se sont croisés.
    – Bonjour, a dit le Mensonge.

    – Bonjour, a dit la Vérité.

    – Belle journée, a continué le Mensonge. Alors la Vérité est allée voir si c’était vrai. Ça l’était.

    – Belle journée, a alors répondu la vérité.

    – Le lac est encore plus beau, a dit le mensonge avec un joli sourire.

    Alors la Vérité a regardé vers le lac et a vu que le mensonge disait la vérité et a hoché la tête.

    Le Mensonge a couru vers l’eau et a lancé:

    – L’eau est encore plus belle et tiède. Allons nager !

    La Vérité a touché l’eau avec ses doigts et elle était vraiment belle et tiède.

    Alors la Vérité a fait confiance au Mensonge.

    Les deux ont enlevé leurs vêtements et ont nagé tranquillement.

    Un peu plus tard, le mensonge est sorti, il s’est habillé avec les vêtements de la Vérité et il est parti.

    La Vérité, incapable de porter les habits du mensonge a commencé à marcher sans vêtements et tout le monde s’est éloigné en la voyant nue.

    Elle a cherché le Mensonge dans le monde entier. Et le monde regardant la Vérité nue se retournait en la dévisageant avec mépris et colère.

    Attristée, abandonnée, la Vérité se réfugia au fond d’un puits.

    Depuis lors, un mensonge voyage partout dans le monde, habillé comme une vérité, répondant aux exigences de la société, car de toute façon, le monde n’a aucun désir de connaître la vérité nue. »

    1. xnicden dit :

      👍

      1. Haïku dit :

        Je seconde !!

    2. Samati dit :

      Wow une fable provenant d’un des champions des vérités alternatives.

      1. spritzer dit :

        Il faut dire que vous en connaissez un bout sur les vérités alternatives.
        https://richardhetu.com/2022/05/19/la-citation-russe-du-jour-22/#comment-411244

      2. el_kabong dit :

        Je dirais même plus, d’un champion des mensonges même pas déguisés en vérité…

    3. constella1 dit :

      Bob
      👌👌👏👏👏
      Criant de vérité en plus 👌

  50. anizev dit :

    Une confrontation Buttigieg contre De Santis, ça serait du bonbon.

    Cela tombe sous le sens que Biden ne doit pas se représenter pas pour une question d’incompétence Le filibuster l’empêche de faire avancer son programme et n’importe quel autre personne aurait été confronté à la même réalité. Mais ça prend du renouveau au parti démocratique.

    Les Américains devront choisir entre deux visions diamétralement opposées.

  51. Gilles Morissette dit :

    HS

    Les USA viennent d’échapper, in extrémis, à un possible « massacre », cette fois en Idaho, de la part d’un groupe de suprémacistes blancs, issu de la mouvance des évènements de Charlottesville (2017)

    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/monde/31-membres-dun-groupe-haineux-arr%c3%aat%c3%a9s-pr%c3%a8s-dune-f%c3%aate-de-la-fiert%c3%a9-en-idaho/ar-AAYmwys?li=AAayzNa.

    La violence, la haine, le fanatisme, l’intolérance, etc. ne se sont jamais aussi bien portés dans le « shit hole country ».

    Cette fois-ci, la tentative a, heureusement, échoué.

    Les autorités ne seront peut-être pas aussi chanceuses la prochaine fois.

    1. NStrider dit :

      Un commentateur, au sud de chez nous, affirme qu’ils étaient entassés dans la boîte d’un camion « U-Heil »

      1. Haïku dit :

        @NStrider
        Ouch !!

  52. oeufoulepoussin dit :

    HS – L’impérialisme, qu’elle soit américaine, russe ou chinoise est la réelle menace à la paix que nous
    recherchons tous. Et la dernière victime à en payer le prix est l’Ukraine.

    Ce vidéo, à ma grande surprise, résume exactement le fonds de ma pensée sur ce conflit qui a débuté il y a plus de 3 mois.
    Si vous pensez que la diplomatie n’a jamais eu la chance de s’exprimer, vous en comprendrez les raisons en écoutant ce vidéo.
    Il y a également un segment fort intéressant sur l’inefficacité des sanctions, et que, au contraire, elles seront beaucoup plus nuisibles aux européens, et au reste du monde. (crise alimentaire, inflation)

    Je suis un défenseur de la paix, et non de la guerre, mais les américains ont vu une occasion d’affaiblir la seconde puissance militaire au monde, en choisissant de militariser l’Ukraine. Cette tactique a été utilisé contre les russes en Afghanistan, avec succès… Mais cette fois-ci, les enjeux sont beaucoup plus importants pour les russes. C’est une ligne rouge vin qui a été traversé.

     » L’Ukraine: le nouvel Afghanistan  »

    1. gl000001 dit :

      Tiens, voila ce que le Conspiracy Watch pense de votre canard réfractaire. Du travail bâclé influencé par la propagande russe 😉

      1. oeufoulepoussin dit :

        J’ai été voir, et ce site condamne aussi Le Monde Diplomatique, alors….

      2. oeufoulepoussin dit :

         » influencé par la propagande russe  »

        Je suppose que vous n’avez pas regardé, vous non plus le vidéo. C’est exaspérant.
        Comme mentionné, l’impérialisme russe est aussi néfaste que l’impérialisme américain ou chinois.

        Définition du mot impérialisme:
         » Politique d’un État visant à réduire d’autres États sous sa dépendance politique ou économique.  »

      3. gl000001 dit :

        Vous supposez mal. L’impérialisme russe est bien pire. On le voit à tous les jours depuis 4 mois !!

      4. oeufoulepoussin dit :

        Aujourd’hui, c’est les ukrainiens qui sont victimes des russes, hier c’était les irakiens qui étaient victimes des américains. Et cette guerre a causé beaucoup plus de morts que la présente guerre….qui n’est pas encore fini.

        Est-ce que l’impérialisme russe est mieux ou pire ? Il faudrait voir les critères qui nous amènent à cette conclusion.

        Par exemple,
        Les américains sont les plus grands vendeurs d’armes aux mondes, dont le principal bénéficiaire est, de loin, l’Arabie Saoudite. Est-ce qu’on peut dire que le monde est plus sûr avec ce constat ?
        Si on regarde le nombre d’armes en circulation aux États-Unis, et toute la violence que cela engendre, l’avenir pour ceux qui prône la paix n’est vraiment pas rassurant.

      5. Benton Fraser dit :

        @oeufoulepoussin

        La nuance est que les États-Unis pratique la méthode grande entreprise alors que Poutine pratique la méthode mafieuse.

        L’une est beaucoup moins violente et laisse plus de liberté que l’autre…

        Faite votre choix, un mal de tête ou un cancer ?

      6. oeufoulepoussin dit :

         » L’une est beaucoup moins violente et laisse plus de liberté que l’autre.  »

        Je vous concède évidemment la liberté, mais pour la violence, c’est discutable.
        40 000 morts violentes en 2017 (dernières statistiques disponibles)
        Je pense que le mal qui frappe actuellement les américains est plus qu’un simple mal de tête.

  53. oeufoulepoussin dit :

    test

  54. Apocalypse dit :

    @oeufoulepoussin – 11:16

    Merci pour la vidéo!

    Si quelqu’un pense que les Américans sont autant investis en Ukraine pour sauver la démocratie OU le peuple Ukrainien, deviner ce que j’ai à vous vendre. 🤔

    Les Etats-Unis sont en Ukraine pour une et une seule chose: le bien des Etats-Unis. Ils ont sans doute trouvé une oreille naïve – et peut-être même deux – en la personne de Volodymyr Zelenskyy et ils en profitent.

    Ensuite, ils se demanderont pourquoi ils sont si détesté à travers le monde. 😣

    1. el_kabong dit :

      @apocalypse (et oeufoulepoussin par extension)

      Vous êtes prêt à avaler n’importe quelle théorie qui vous conforte dans votre vision obsessionnelle des méchants-usa-responsables-du-conflit-en ukraine…

      Je n’ai pas regardé la vidéo mais j’en devine le contenu et comme toutes les autres du même acabit, je parie qu’elle oublie les mêmes points importants:
      – la Russie est la seule responsable de son agression sauvage (et toute allusion à quelque provocation revient à dire « oui, oui, le type l’a agressé, mais la fille était habillée diablement sexy »;
      – n’en déplaise à votre position d’apaisement, l’Ukraine est un pays indépendant, libre de ses choix et ni les usa, l’otan ou l’ue n’a forcé ou encouragé l’Ukraine dans ses démarches de rapprochement vers l’ouest (à ce titre, ce n’est certainement pas à vous ni aux autres émules de Chamberlain à décider quelles concessions l’Ukraine devrait faire pour mettre fin à cette guerre);
      – une fois l’agression enclenchée, les usa et l’otan avait 2 choix :
      1. ne rien faire et laisser l’armée ukrainienne se faire massacrer et les russes occuper un pays indépendant et démocratique;
      2. appuyer l’Ukraine dans sa résistance à l’envahisseur barbare, en lui fournissant toute l’aide possible (autre qu’une intervention directe); à noter ici également que personne n’a forcé l’Ukraine à emprunter la voie de la résistance, il s’agit d’une décision entièrement ukrainienne;

      Il est cependant certain que si les usa peuvent tirer profit de la situation actuelle d’une quelconque façon (dont, principalement, affaiblir l’armée russe), ils ne vont pas s’en priver. Mais traiter les usa d’opportunistes, c’est défoncer une grande porte ouverte…

      1. oeufoulepoussin dit :

        Vous êtes sérieux ?
        Vous prenez le temps de commenter un vidéo que vous n’avez même pas visionné ?
        Bravo.

        Je dois malheureusement vous décevoir, car votre fantasme concernant la fille habillée très sexy n’existe que dans votre imagination, et c’est ainsi pour le reste de vos propos.

        J’aurais bien aimé débattre avec vous des éléments soulevés dans ce vidéo, mais se sera pour autre fois peut-être.

      2. el_kabong dit :

        @oeufoulepoussin

        Comme mentionné à votre pote apocalypse, vous pourriez commencer par essayer de répondre aux points de mon commentaire, au lieu de vous défiler…

        P.S. je ne vois pas où vous allez avec mes supposés fantasmes…

      3. oeufoulepoussin dit :

         » la Russie est la seule responsable de son agression sauvage (et toute allusion à quelque provocation revient à dire « oui, oui, le type l’a agressé, mais la fille était habillée diablement sexy »;  »

        – je ne dis pas qu’il y a eu provocation, ce que je dit, c’est que le conflit aurait pu se régler autrement que
        par une guerre.
        La réponse que je reçois est que Putin ne voulait pas négocier, ce qui est une affirmation complètement
        gratuite.
         » l’Ukraine est un pays indépendant, libre de ses choix et ni les usa, l’otan ou l’ue n’a forcé ou encouragé
        l’Ukraine dans ses démarches de rapprochement vers l’ouest.  »
        – La solution proposée aurait été un statut  » neutre » de l’Ukraine.
        Cette solution a été rejeté à 2 reprises par les ukrainiens.
        https://fr.euronews.com/my-europe/2022/04/19/a-quoi-ressemblerait-une-ukraine-neutre
         » une fois l’agression enclenchée, les usa et l’otan avait 2 choix :  »
        1) ne rien faire
        2) appui tel que vécu actuellement
        – les sanctions de la part de l’OTAN sont arrivées si vite, que la fenêtre de négociation s’est rapidement
        refermé.
        Dans l’option (1) les troupes ukrainiennes se seraient vite effondrées, et le coût en vies humaines et
        destruction du pays aurait bien moins élevé.
        Nous sommes dans l’option (2) et le nombre de morts continuent à augmenter, tout comme la destruction
        du pays. Personne ne voit encore la fin de ce conflit.

        La grande question est la suivante:
        Est-ce que les américains avaient avantage à mettre un terme au conflit en jouant à fond la carte de la diplomatie ou avait-elle plutôt avantage à laisser aller le conflit afin d’obtenir les gains suivants:
        1) Affaiblissement de la puissance militaire et économique des russes.
        2) Créer un sentiment de peur au sein des membres de l’OTAN pour augmenter la vente d’armes.
        3) Mettre un terme à la dépendance européenne face au pétrole et au gaz russe, en leur proposant de
        vendre leur propre gaz issu du gaz de schiste.

      4. el_kabong dit :

        @oeufoulepoussin

        Who died and made you king (of Ukraine)… vous d’une condescendance et d’un mépris fascinant face aux choix des ukrainiens; vous êtes qui pour critiquer leurs choix?…

        « La solution proposée aurait été un statut » neutre » de l’Ukraine. Cette solution a été rejeté à 2 reprises par les ukrainiens. »

        Ouin, pis (je ne vois pas la « responsabilité » des usa ici)?

        « Dans l’option (1) les troupes ukrainiennes se seraient vite effondrées, et le coût en vies humaines et destruction du pays aurait bien moins élevé. »

        Ouin, pis? Ce n’est pas ce que les ukrainiens souhaitaient (je ne vois toujours pas la « responsabilité des usa – à part refuser leur aide)

        « Est-ce que les américains avaient avantage à mettre un terme au conflit en jouant à fond la carte de la diplomatie… »

        Ben non, p.q les américains n’avaient rien à voir dans les négociations puisqu’ils n’avaient rien à décider pour l’Ukraine… bref ce n’est certainement pas la « grande question »…

        La vraie question (qui n’a jamais été répondue) : en quoi est-ce que Poutine pouvait se sentir menacé par une alliance dont la raison d’être est défensive (à moins d’avoir des idées d’agression)?
        En sous-question, j’ajouterais : en quoi est-ce que l’otan en Ukraine était plus menaçante que dans les pays baltes?

      5. oeufoulepoussin dit :

         » vous êtes qui pour critiquer leurs choix?…  »
        je suis un nobody, tout comme vous. Je me donne le choix de critiquer qui je veux, que ce soit Macron,
        M. Xi, Trump, Biden, et surtout le choix de Zelensky d’affronter la 2ième puissance militaire au monde en
        pensant qu’il aurait une chance (et il le croit encore d’ailleurs) de vaincre les russes.
        Je me donne le droit d’avoir mal face aux morts inutiles d’ukrainiens, et la destruction d’une grande partie
        de ce beau pays parce que le politique n’a pas su comprendre les vrais enjeux et les conséquences d’un
        conflit avec les russes.

        Et oui, je blâme les américains, qui ont choisi d’offrir aux ukrainiens une mort lente en leur promettant
        de leur offrir des armes en quantité suffisante pour donner du fil à retordre aux russes, mais pas assez
        pour leur donner l’avantage, et ainsi faire perdurer cette guerre.
        Il aurait été mieux de pas intervenir et laisser les ukrainiens face à leur choix.

         » les américains n’avaient rien à voir dans les négociations puisqu’ils n’avaient rien à décider pour
        l’Ukraine  »

        Vous faites preuves d’une grande naïveté en pensant que les État-Unis ou les russes ou les chinois, ne se donnent pas l’occasion d’interférer dans un pays lorsque les enjeux ont une grande importance stratégique pour eux. Surtout, lorsqu’on parle d’une guerre par proxy au frontière de la Russie, qui il faut rappeler détient près de 6 000 ogives nucléaires.

         » En sous-question, j’ajouterais : en quoi est-ce que l’otan en Ukraine était plus menaçante que dans les pays baltes?  »

        Pour Putin, Kiev est considérée comme le berceau de la civilisation slave orientale, et qu’elle est indisociable de la Russie. Depuis la guerre du Donbass entre les séparatistes pro-russes et les ukrainiens de l’ouest du pays, le mouvement pro-européen a pris de l’ampleur, et les demandes pour rejoindre l’UE et l’OTAN se sont multipliés sous les encouragements des occidentaux.
        Pour Putin, il n’était pas question que l’Ukraine tombe sous le giron des occidentaux, et qu’il était prêt à tout pour que ce scénario n’arrive pas. TOUT!!!!

        Alors, nous voilà dans une situation épineuse, non pas seulement pour l’Ukraine, mais aussi pour l’Europe,
        car bien que l’usage d’armes nucléaires n’est pas encore au programme, plus le conflit s’étirera et plus on augmente les chances que le conflit se propage ailleurs en Europe.

      6. gl000001 dit :

        « une mort lente »
        C’était mieux une mort rapide ?
        « Putin ne voulait pas négocier, ce qui est une affirmation complètement
        gratuite. » Misère ! Suivez-vous les nouvelles ? En mentant effrontément sur les nazis, il a montré ses couleurs. Il est décollé de la réalité et ne veut pas la retrouver. Comme trump et son grand mensonge.

      7. oeufoulepoussin dit :

        Une mort rapide aurait occasionné moins de mort et de destruction du pays.

        La mort lente, nous la vivons sous nos yeux. Bien entendu, les russes meurt également en grand nombre, si cela peut en consoler quelques uns.

        J’ai trouvé ce texte qui rapporte l’état des négociations en date du 8 décembre 2021 entre les russes et les américains. Il y avait un peu d’espoir à l’époque, mais qui ne s’est finalement pas concrétisé.
        Voici quelques extraits:

        « Constructif », c’est ainsi que le président russe Vladimir Poutine a qualifié son échange hier, avec son homologue américain, Joe Biden, notamment sur la situation en Ukraine. Et d’ajouter, « La Russie mène une politique extérieure pour la paix, mais elle a le droit de protéger sa sécurité ».

         » Il faut dire que les Etats-Unis s’opposent depuis longtemps à ce gazoduc. D’une part, parce que NS2 renforcera la dépendance européenne à l’égard du gaz russe. D’autre part – et surtout – parce qu’il va à l’encontre des intérêts économiques américains. Or en réduisant l’accès au gaz russe, Washington pourrait augmenter ses propres exportations de gaz naturel liquéfié (LNG) vers le continent européen. »

         » Washington affirme avoir des « preuves » que Moscou prépare une invasion militaire, prochainement, en Ukraine. Probablement en février. Moscou dément.  »

        Chaque partie poussait ses pions, en vue de se donner un avantage sur l’autre. Sauf que les pourparlers se sont terminés sans avoir d’accord, malgré les 100 000 soldats et plus postés à la frontière ukrainienne.
        Putin avait joué toute ses cartes, sauf une, l’attaque de l’Ukraine.

        https://www.rtbf.be/article/tensions-autour-de-l-ukraine-la-proposition-de-poutine-est-loin-detre-mauvaise-il-faut-une-zone-tampon-aux-portes-de-la-russie-10894131

        Un vidéo qui traite aussi des négociations de l’époque.

      8. gl000001 dit :

        « Une mort rapide aurait occasionné moins de mort et de destruction du pays. »
        Il n’y aurait plus eu de pays. C’est la pire destruction. Non ? Et pour le nombre de morts … votre opinion vaut la mienne mais je n’y crois pas.
        « Constructif » Déjà il mentait !

    1. Haïku dit :

      Est bonne ! 👍

      1. Igreck dit :

        Merci Haïku.
        Mais quand même (un peu) macabre… comme l’invasion de ce pays par le rustre vampire 🧛‍♂️😡

  55. Igreck dit :

    Le Putin de président a trouvé un moyen de cacher la jeune « chair à canon » qui revient d’Ukraine☹️

    https://www.bfmtv.com/economie/les-anciens-restaurants-mc-donald-s-de-russie-rebaptises-vkousno-i-totchka_AD-202206120082.html

  56. Apocalypse dit :

    @el_kabong – 14:38

    « Je n’ai pas regardé la vidéo… »

    Sérieusement? Ca, c’est ce qu’on appelle se discréditer avant même le début d’une conversation.

    Dans ce cas, continuer à prendre pour du cash ce que les autorités vous disent sans jamais vous poser de questions ou essayer d’avoir des informations qui pourraient changer votre perception des choses.

    Je suppose que vous êtes un pour qui: « ignorance is bliss ». 🤦‍♂️

    1. el_kabong dit :

      @apocalypse (et par extension oeufoulepoussin)

      Comme d’habitude, vous n’avez aucun argument à répondre à ceux qui vous sont présentés, seulement des attaques gratuites du genre « continuer (sic) à prendre pour du cash yadda-yadda-yadda »…

  57. Apocalypse dit :

    @oeufoulepoussin – 15:09

    Ca me fait toujours sourire de voir comment la plupart des gens sont conformistes. On regarde le discours dominant et on saute à pieds joints dessus pour vouloir être du bon côté et au diable l’esprit critique et les informations qui pourraient changer notre point de vue.

    Avec ce qu’on sait et qu’on a vu des Etats-Unis, toujours, toujours avec l’esprit critique à ON au cas où…, car on parle du peuple le plus égocentrique sur la planète. 😖

    1. gl000001 dit :

      « Esprit critique » laissez-moi rire !!
      Et que faites-vous de cette nouvelle ? On les avertit et ils ne font rien. Après, vous dite que les USA ont manigancé tout ça pour affaiblir les russes.
      Pick and choose !!

    2. oeufoulepoussin dit :

      Les gens qui commentent sur ce site semble réaliser que la politique interne des américains est remplie de contradiction, amenant son lot d’amertume et d’incompréhension de notre part.
      Je le constate à tout les jours.
      Par exemple: le dossier des armes à feu, l’avortement, coup d’état avorté du 6 janvier, etc…

      Les lobbys américains sont en parties responsables de ces contradictions, car grâce à leurs dons, ils peuvent se payer des élus qui défendront becs et ongles leurs causes au national, comme à l’international, au détriment du peuple américain, et des autres peuples du monde.

      Mais lorsqu’il s’agit de la politique internationale, se sont les mêmes lobbyistes qui tirent les ficelles pour établir les objectifs stratégiques des américains.

      Ce n’est pas dans un monde de paix mondial que tu pourras vendre des armes.
      Au national par exemple, lorsqu’une tuerie a lieu, on constate une hausse des ventes d’armes, et une hausse des titres boursiers des entreprises d’armement.
      Pourquoi pensez-vous qu’il est si difficile de réglementer ce secteur ? Le 2ieme amendement ? Faites-moi pas rire…

      Gagner des parts de marché pour vendre son gaz de schiste ne se fait pas sans casser des oeufs.
      Pourtant, la guerre en Ukraine a permis aux États-Unis de répondre aux besoins des industries de l’armement ET du pétrole/gaz. Les européens, qui étaient dépendants des russes pour le pétrole et gaz, dépendront désormais des États-Unis.

      Achat de gaz
      https://www.lemonde.fr/international/article/2022/02/16/la-nouvelle-diplomatie-du-gaz-americaine-vis-a-vis-des-europeens_6113966_3210.html
      Exemple achat d’armes
      https://www.lefigaro.fr/conjoncture/l-allemagne-confirme-des-depenses-records-pour-la-defense-des-2022-20220314

      Bref, quand on se met à creuser un peu plus sur les vrais intentions des américains, russes ou chinois,
      on constate qu’il s’agit plutôt de se donner un avantage sur les autres afin de continuer à dominer le monde (pour les américains) ou de supplanter ce dernier pour la Chine. Le reste n’est que secondaire.

    1. Haïku dit :

      @gl000001
      Je lui souhaite une excellente convalescence.
      (Nyet).

  58. Apocalypse dit :

    @gl000001 – 16:32

    ‘« Esprit critique » laissez-moi rire !!’

    La grande majorité des gens n’ont aucun esprit critique et vous n’êtes pas une exception. Les gens veulent l’approbation des autres et donc, vont chercher à suivre la tendance, la parade pour faire parti de la gang.

    Regarder tout le monde sur ce blogue, vous êtes tous et toutes pro-Biden, vous êtes absolument incapable d’une quelconque critique de sa présidence qui est dans le sérieusement ordinaire.

    Il faut être d’une naïveté consternante pour prendre pour du cash tout ce que disent les politiciens. Qu’on se rappelle l’appui aveugle des Etats-Unis à Israël qui fait vivre l’enfer aux Palestinien(e)s.

    1. oeufoulepoussin dit :

      Au moins, on sert à quelque chose. 🙂

      J’ai l’avantage, sur ce site, d’avoir la chance de remettre en question ma vision des choses. 🙂
      Parce que, à mon grand dam, je n’ai pas toujours raison.

    2. gl000001 dit :

      « absolument incapable d’une quelconque critique »
      Affirmation totalement gratuite comme votre ami le Poussin dit.
      Vos analyses sont trop souvent superficielles. Vous ne cherchez pas les causes profondes. Voila ce qu’on vous reproche. Vous cherchez des solutions faciles.
      Voila deux bons exemples en seulement trois paragraphes :
      « vous êtes tous et toutes pro-Biden » Faux.
      « suivre la tendance, la parade pour faire parti de la gang. » Faux.

  59. Apocalypse dit :

    @oeufoulepoussin – 16:51

    « Bref, quand on se met à creuser un peu plus sur les vrais intentions des américains, russes ou chinois,
    on constate qu’il s’agit plutôt de se donner un avantage sur les autres afin de continuer à dominer le monde (pour les américains) ou de supplanter ce dernier pour la Chine. Le reste n’est que secondaire. »

    C’est exactement cela! 👏👏

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :