Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« Lorsqu’un élu démocrate de la Californie au Congrès a récemment engagé une conversation prolongée avec la sénatrice Dianne Feinstein, il s’attendait à une discussion politique rigoureuse comme celles qu’il avait eues avec elle à de nombreuses reprises au cours des 15 dernières années. Au lieu de cela, le législateur a déclaré qu’il a dû se présenter à nouveau à Feinstein plusieurs fois au cours d’une interaction qui a duré plusieurs heures. »

Ainsi commence un article publié la semaine dernière par le San Francisco Chronicle sur le déclin cognitif de la démocrate de 88 ans. Déclin qui pousse certains des collègues de la sénatrice à se demander si elle est encore mentalement apte à servir à la chambre haute du Congrès et à compléter son mandat, qui prendra fin en 2024.

J’abordais lundi dans un autre billet le cas du sénateur républicain de l’Utah Mike Lee, dont les problèmes d’intégrité ont retenu mon attention pendant mes vacances. Les problèmes de santé de la sénatrice démocrate de Californie ne m’ont pas davantage échappé. Ce n’était pas la première fois que le sujet était abordé. Mais l’état de Dianne Feinstein semble s’être détérioré depuis que le New Yorker a consacré un article à ce sujet en décembre 2020.

Dianne Feinstein n’est certes pas la seule octagénaire au Sénat américain. Au moins six autres de ses collègues ont atteint le cap des 80 ans, soit Chuck Grassley (88), Richard Shelby (87), James Inhofe (87), Patrick Leahy (82 ans), Mitch McConnell (80) et Bernie Sanders (80). Et c’est sans compter tous ceux qui s’en approchent.

La sénatrice de Californie n’est pas non plus sans avoir des défenseurs, dont la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi, qui est elle-même octagénaire. « La sénatrice Feinstein est un bourreau de travail pour les habitants de la Californie et une dirigeante respectée parmi ses collègues du Sénat », a-t-elle confié au Chronicle. « Elle voyage constamment entre la Californie et le Capitole, travaillant sans relâche pour s’assurer que les besoins des Californiens sont satisfaits et que leurs voix sont entendues. »

Dianne Feinstein déclare de son côté n’avoir aucune intention de se retirer. « Je reste engagée à faire ce que j’ai dit que je ferais lorsque j’ai été réélue en 2018 : me battre pour les Californiens, en particulier sur l’économie et les questions clés pour la Californie de l’eau et du feu », a-t-elle déclaré dans un communiqué publié par son bureau. « Bien que je me sois concentrée pendant une grande partie de l’année dernière sur la santé et le décès ultime de mon mari, je suis restée engagée à obtenir des résultats et je mettrais mon bilan contre celui de n’importe qui. »

N’empêche : Dianne Feinstein pourrait faire un jour partie de ces nonagénaires gâteux, tels Strom Thurmond et Robert Byrd, qui ont insisté pour rester au Sénat aussi longtemps que possible, et ce, malgré des facultés cognitives extrêmement réduites.

Si le cas de Mike Lee est choquant, celui de Dianne Feinstein est attristant.

(Photo AP)

48 réflexions sur “Deux sénateurs sur la sellette (deuxième partie)

  1. anizev dit :

    Si on peut empêcher une personne avec un trouble neurocognitif de conduire sa voiture car elle peut être un danger pour soi-même ou les autres, il doit y avoir moyen de la retirer de ses fonctions. Bien entendu, cela se fait seulement après une évaluation neuropsychologique et médicale rigoureuse.

  2. savoir quitter est une preuve de grande sagesse et qui permet de renouveler le discours…

    Demeurer en politique à 80 ans ne laisse voir que la politique c’est « facile »… 88 ans .. un moment donné…

    encore là, les vrais coupables sont les électeurs…. comme si, à 88 ans, la madame pouvait tenir le rythme que chacun décrit comme exigeant…

    ou alors, le rythme exigeant de la politique est une fable!!

    la politique au-delà de 70 ans, c’est de l’acharnement, un manque de lâcher prise… comme si le pays ne pouvait pas fonctionner sans eux… désolé mais les nouvelles idées arrivent avec du nouveau monde, plus jeune, plus connecté à la réalité du moment….

    évidemment l’âge n’explique pas tout… les « jeunes » républicains ne sont pas des exemples… mais 88 ans…. désolé…. elle se voit plus grosse que son poste….

    1. karma278 dit :

      « encore là, les vrais coupables sont les électeurs….  » le matou

      Really? Ils étaient censés faire quoi, les électeurs californiens, voter répu?

      1. karma278

        vous croyez qu’elle n’a jamais été mise au défi pour son poste par d’autres démocrates??

      2. Les vrais coupables sont les autres élus, dont en premier lieu les chefs des majorités, qui continuent à entretenir l’illusion que Mme Feinstein leur est utile et l’est encore pour son électorat. Ça fait longtemps qu’on sait qu’elle n’est pas toute là — sinon qu’elle est toute pas là — et qu’il tentent de la protéger. Les aides de Feinstein doivent faire tout le travail pour elle, et en plus elle fait perdre du temps à ses collègues, qui doivent tout leur expliquer dix ou vingt fois, qui doivent s’identifier tout le temps. Un jour un Républicain va se faire passer pour un Démocrate et la convaincre de voter du côté républicain sans qu’elle le sache.

    2. ProMap dit :

      lechatderuelle – Je pensais écrire un commentaire allant dans le sens du vôtre. Les cimetières sont remplis de gens qui se sont crus irremplaçables. Ce n’est pas de l’âgisme que de parler de tirer sa révérence lorsque le moment nous l’impose.

      La grand-mère de ma belle-fille a 102 ans. Elle a traversé l’an dernier une infection de la Covid sans conséquence apparente et elle a encore toute sa tête. Ma mère est décédée récemment à 93 ans et depuis une dizaine d’années, ma soeur et moi avons vu la détérioration exponentielle de ses facultés cognitives affectant sa mémoire à cour terme jusqu’à se résumer à un souvenir ne dépassant pas les 30 secondes dans les dernières années. Deux cas, deux mesures.

      Il est peut-être difficile de fixer un âge maximal pour l’occupation d’une fonction. Cependant, comme vous l’indiquez, dans le cas où cet âge limite n’existe pas, la sagesse doit le remplacer.

      On dit souvent qu’un mandat d’inaptitude, une procuration légale, un testament doivent s’écrire et se signer lorsqu’en pleine connaissance de cause, c’est-à-dire lorsque nos facultés cognitives sont adéquates. Il en va de même de notre rôle en société, surtout lorsque ce rôle a des conséquences importantes pour les autres.

      Pour Mme Feinstein comme notre hôte, je trouve un peu triste sa décision de rester en fonction. Cette décision aide-t-elle ses commettants comme elle le pense? Elle devrait vraiment se poser la question. Les autres du calibre de Grassley aussi d’ailleurs.

      1. Igreck dit :

        Dans certaines religion il existe un âge maximal pour occuper un poste (sauf le plus élevé ce qui n’est pas à mon avis très salutaire) alors que les conséquences d’une mauvaise décision sont pas mal moins graves qu’en politique⁉️

  3. Loufaf dit :

    Il me semble assez évident que Mme Feinstein est atteinte de problèmes cognigifs. C’ est vraiment pathétique de voir tous ces vieux sénateurs s’ accrocher au pouvoir jusqu’ à leur mort. Un peu comme dans le cas de la juge Ginsburg qui a préféré s’ accrocher jusqu’à sa mort, plutôt que de démissionner, ce qui a permis au gros fêlé de nommer une juge ultra conservatrice à la CS.
    Il devrait y avoir un âge limite pour siéger, ce qui pourrait éviter de graves erreurs de jugement si la personne refuse de faire face à son état.

  4. Apocalypse dit :

    ‘Si le cas de Mike Lee est choquant, celui de Dianne Feinstein est attristant.’

    Bien dit!

    Dans le cas de Dianne Feinstein, je l’ai entendu quelques fois et aucun doute, c’est la pente!

    En ce qui me concerne, c’est aussi le cas pour Nancy Pelosi, Joe Biden! Grand temps de laisser la place à de plus jeunes.

    Bernie Sanders semble l’exception qui confirme la règle. Il semble encore très alerte. 😊

    On devrait – ce qu’on ne fera sûrement pas – mettre une limite d’âge pour se (re)présenter – 65 ou 70 ans – pour permettre d’avoir toujours des gens qui sont au summum de leur forme.

    Cet entêtement à vouloir rester ressemble plus à ne vouloir servir que soi-même plutôt que ces concitoyen(ne)s. Désolée, mais Dianne Feinstein est loin de donner son 100% pour son État, alors temps de laisser sa place.

    1. Toile dit :

      « En ce qui me concerne, c’est aussi le cas pour Nancy Pelosi, Joe Biden! Grand temps de laisser la place à de plus jeunes.

      Bernie Sanders semble l’exception qui confirme la règle. Il semble encore très alerte. 😊« 

      —-

      Est-ce à dire que vous estimez Nancy Pelosi et le président comme des personnes non alertes? C’est du moins la conclusion qui s’impose de votre écrit.

      1. Kelvinator dit :

        La conclusion que j’en tire est une perception fortement teinté de partisanerie.
        La gauche pro-Sanders a longtemps voulu dénigré Biden en l’accusant d’être sénile, reprenant ainsi les pires attaques républicaines. Nancy Pelosi a subit le même sort, le squad entre autre étant très opposé à son leadership, après s’être ravisé.
        Toutefois, Sanders est l’exception à la règle selon eux, basé sur quoi?? Mystère!

      2. Pelosi semble encore alerte, je n’ai jamais vraiemnrt vu une de ces élocution. Mais elle devrait grandement préparé une succession.
        Pour ce qui est de biden, il est trop vieux, mais il était le mieux placé pour débarqué l’abominable. Il devrait se retirer pour les prochaines élection et laisser des jeune comme Buttilieg ou Klobuchar.

        Un Buttilieg homosexuelle auras beaucoup de la misère a se faire accepter comme président pour une très grande partie de la population, incluant des démocrates. Donc mon choix est Klobuchar.

        J’ai hate de voir le sort que réserveras les Floridiens a Desantis en novembre. Rejet ou embrassement?
        J’ai aussi hate de voir les résultat de Beto au texas, aussi en novembre 2022
        C’est deux election vont donner le pouls de ou s’en vont les états d’uniens.

      3. constella1 dit :

        Toile
        Évidemment que c’est ça
        Il aime Sanders alors il affirme qu’il a toute sa tête
        De la partisanerie pur et simple
        Mme Pelosi est un exemple de vivacité d’esprit on l’a vu plusieurs fois à l’œuvre sans jamais vaciller
        Se battre contre les répugnants leur tenir tête accuser deux fois la Chose et tenter de le sortir de la scène politique
        Tout ça prend bcp d’énergie de présence d’esprit et de capacité intellectuelle
        Comment peut-on dire un truc pareil !
        Ça me tue !!!
        Aucun argument ou exemple pour appuyer une telle chose par ailleurs
        Et s’il vous répond ce sera pas mal plus bas qu’en dessous de votre commentaire
        Comme d’habitude…

    2. Apocalypse

      ce n’est pas une question d’être alerte….

      c’est qu’il fut suivre son époque…

      trainer sa vieille mentalité, sa vision politique pendant 40 ans, ça limite l’évolution de la suite des choses…

      aux USA, il y a un âge minimal pour être Président!! Comme si un jeune de 20 ans ne ferait pas un bon Président… basé sur quoi?? un manque d’expérience??
      L’expérience est surtout l’équipe… l’enrobage du candidat tout autant que le candidat lui-même…

      votre conclusion est dans le mille….
      Quand t’es incapable de décrocher ça laisse imaginer 2 choses, tu t’estimes plus important que le poste lui-même et tu n’as pas de vie….

  5. Gilles Morissette dit :

    Triste fin de carrière pour une sénatrice qui a loyalement servi son État, son pays.

    Elle va s’accrocher à son poste aussi longtemps qu’elle le pourra, convaincu, malgré son état de santé, qu’elle peut encore être utile.

    Comme ce dernier risque de se détériorer davantage au fil des mois, des années, j’ai l’impression que les Démocrates n’auront plus le choix que de la pousser vers la sortie.

    Comme le dit si bien M. Hétu, « c’est attristant ».

    1. Gilles Morissette

      c’est attristant … mais à qui la faute?? à elle.

      être en politique ce n’est pas une peine de prison… Elle devait choisir quand quitter… là on parle d’acharnement de sa part…

      1. Capitaine B dit :

        Ne soyez pas si prompt à lui faire porter le blâme. Lorsque les fonctions cognitives déclinent, la capacité de s’autoévaluer prend le bord aussi. Sa condition l’empêche probablement de réaliser qu’elle n’est plus apte à siéger au sénat.

  6. Toile dit :

    Grand père, un homme politique, disait «  vaut mieux sortir par la grande porte que par le soupirail ».

    1. karma278 dit :

      @Toile
       » « vaut mieux sortir par la grande porte que par le soupirail ». »

      En effet, vaut mieux sortir par la grande porte que saoul, ou pire, sentant l’ail 😜😜😜

  7. Helene dit :

    Attristant! Le pays des libertés individuelles!

  8. jeani dit :

    Pertes cognitives, bien triste à vivre et bien triste pour l’entourage. L’une de mes soeurs aînées en est au début de ces moments difficiles qui ne feront qu’empirer.

    Je suis d’accord pour dire qu’à un certain moment donné il faut lâcher le morceau. De là à dire qu’il devrait y avoir un âge limite pour exercer certaines fonctions, j’exprime mon désaccord. L’âge est un facteur important, mais il est loin d’être le seul.

    Elle avait quel âge déjà la juge du blogue précédent?

  9. Stéphane dit :

    Dans le cas de Mike Lee, comme dans celui de bien de ses complices républicains, ce sont l’intégrité ET la santé mentale qui sont sérieusement compromises…

  10. Apocalypse dit :

    @Toile – 10:36

    Nancy Pelosi et Joe Biden sont sur la pente!

    Ca veut dire qu’il est grand temps de laisser la place à d’autres.

    Joe Biden n’aurait jamais dû se présenter, il est complètement dépassé par la job de président.

    Je l’entends souvent dans des vidéos et le déclin est évident si on compare à ce qu’on a déjà vu de lui pendant l’ère Obama.

    Je ne dis pas qu’ils ne sont pas alertes, je dis que les deux sont loin du 100% nécessaire pour faire leur job. 😢

    1. Kelvinator dit :

      Si vous écrivez « Je ne dis pas qu’ils ne sont pas alertes », comment pouvez-vous écrire exactement le contraire juste avant?
      Je vous demanderai des exemples, mais je sais que vous ne ferez pas suite à mon commentaire…

      1. constella1 dit :

        Kelvinator
        👌👌👏👏👏👏

    2. Toile dit :

      Si c’est le 100% qui est le critère de base…. ouf, plus personne ou les édentés sont là à vie ( quoiqu’ils peuvent donner du 110% du 5 % de base! ).

  11. NStrider dit :

    Ce déclin cognitif et son refus de l’accepter est aussi attristant que le déclin physique de RBG et son entêtement à rester en poste avec la conséquence que l’on connaît d’une domination de la SCOTUS, par des juges originalistes, membres de la “federalist society”, pour les 25 prochaines années.
    Auto-importance? Arrogance? Vanité? Syndrome du sauveur? Je ne saurais dire, mais ça me fait penser à ces athlètes de très haut niveau qui ne savent pas quand s’arrêter.

  12. jeanfrancoiscouture dit :

    @M. Hétu: «Attristant» est le qualificatif juste qui reflète chez-vous la présence d’une importante qualité humaine: la compassion.
    Malheureusement, toute la compassion au monde ne peut remplacer la faculté de jugement qui, à certaines étapes de la vie, semble avoir échappé à tant de personnes vieillissantes. Et rendus là, c’est encore l’empathie et la compassion qui nous font croire que cette absence de jugement n’est qu’une conséquence de l’âge et que les années antérieures n’en ont jamais été privées.

    On a vu les conséquences de l’obstination de la juge Ruth Bader Ginsburg à s’accrocher à son fauteuil plutôt que de sortir avec élégance et surtout, à temps pour empêcher «l’autre» de sévir encore une fois. Une faculté de jugement altérée ou plutôt une manifestation d’orgueil mal placé? Peut-on se poser la même question pour certains élus?

  13. Charlot dit :

    « Et pourtant, ils(elles) votent » ou quelque chose du genre……

  14. Steve3110 dit :

    « … lorsque j’ai été réélue en 2018 »

    Donc, les citoyens de la Californie ont réélu Mme Feinstein alors agée de 84 ans.

    S’il y a tant d’octogénaires dans le monde politique, il faut se demander où est la relève?

  15. NStrider dit :

    HS – Novorossiya, Novorussia, Nouvelle-Russie,
    C’est le réel projet de Poutine, avec comme objectif avoué d’enclaver l’Ukraine et de lui enlever une bonne partie de sa capacité de production et d’exportation.
    Ce qui me fascine c’est le drapeau que ces sécessionnistes ont adopté.
    Quand ont dit que l’histoire bégaie!
    Et cela (je mets ici mon chapeau de complotiste en papier d’aluminium) expliquerait le soutien que Poutine à de la part des républicains conspirationnistes y compris le bronzeur de testicules

    https://en.wikipedia.org/wiki/Novorossiya_(confederation)

    1. Toile dit :

      Extrait d’un post il y a qq jours en lien avec Marioupol

      « La nouvelle Russie

      La Nouvelle Russie (en russe : Новороссия, Novorossia) était à partir de la fin du xviiie siècle, une subdivision territoriale de l’Empire russe, située au sud, entre la mer d’Azov et le long de la mer Noire. Elle englobait des régions conquises par l’armée russe de Catherine II sur l’empire Ottoman, lors des guerres russo-turques de 1768 à 1774.

      Elle comprenait le Yedisan, la Tauride, et la Méotide, ce qui correspond aujourd’hui aux oblasts ukrainiens de Mykolaïv[2], Odessa, Kherson, Kirovograd, plus l’Ouest de celui de Donetsk (cette ville est non incluse), et le Sud de celui de Dniepropetrovsk, ainsi que l’oblast russe de Rostov (région du Kouban), et le Sud de la Transnistrie (Moldavie). La région est bordée au nord par la Podolie et la Petite Russie, à l’ouest par la Moldavie, au sud par la mer Noire et la Crimée, et déborde à l’est sur la Méotide.

      Aujourd’hui, dans le langage familier russe, on parle de « Nouvelle Russie » pour évoquer le Midi de la Russie européenne, qui va du Sud du Don aux confins du Caucase, avec l’ancienne Circassie et les régions de Krasnodar et Stavropol, mais dans la propagande nationaliste, l’imaginaire impérial patriotique autour de la Nouvelle Russie a, selon Les Décodeurs, servi à légitimer dans l’opinion russe la guerre contre l’Ukraine à partir de 2014[5].

      Historiquement, la Nouvelle Russie, ou Novorossia, est le nom d’un territoire de l’Empire russe formé en partie à partir du Khanat de Crimée, lequel avait été annexé plusieurs années après que le traité de Küçük Kaynarca avait conclu la guerre russo-turque en 1774. L’empire russe organisa la colonisation de la région par des colons de différentes nationalités. La région fut plus tard intégrée à la République socialiste soviétique d’Ukraine. À la suite de l’effondrement de l’URSS, le nom de Nouvelle Russie / Novorossia commença à être réutilisé dans des appels à l’indépendance des régions correspondant au territoire historique[9].
      En novembre 2013, à la suite de la non-signature d’un traité d’association avec l’Union européenne, l’Ukraine s’engouffre dans une crise majeure opposant pro-européens et pro-russes, laquelle aboutit à la destitution de Viktor Ianoukovytch de son poste de président. Des manifestations hostiles au nouveau gouvernement provisoire de Kiev, pro-européen, se développent alors dans l’est et le sud du pays, régions à forte population russophone. Au cours du mois de février, les oblasts de Donetsk et de Louhansk font sécession et proclament leur indépendance sous le nom de République populaire de Donetsk et de République populaire de Lougansk.
      Le nom de Nouvelle Russie rentra rapidement dans l’usage parmi les manifestants anti-Maïdan à la suite de l’« Euromaïdan » avec la création d’un compte Twitter « Novorussiya », lequel a gagné plusieurs milliers de followers lors de son premier week-end[9]. Au milieu de négociations à Genève sur la résolution des troubles grandissants dans le sud et l’est de l’Ukraine, le président russe Vladimir Poutine a noté lors d’une séance de questions-réponses à la télévision que les parties sud et est de l’Ukraine faisaient partie de la Nouvelle Russie et n’avaient été intégrées à l’Ukraine qu’en 1920, insinuant que cette décision était erronée[10].

      Néanmoins, selon Pavel Goubarev, la Nouvelle-Russie envisage un projet d’etat, un etat sécessionniste de l’Ukraine couvrant le territoire du Donbas mais aussi de réunir non seulement les oblasts de Donetsk et de Louhansk mais aussi ceux de Kharkiv, de Kherson, d’Odessa, de Nikolaïev, de Zaporojie et de Dniepropetrovsk, voire la République moldave du Dniestr sécessionniste de la Moldavie[27]. »

      Si le projet est mis à terme , cela équivaudrait à plus du 1/3 du territoire ukrainien à partir du littoral tout occupé.

      Source:en partie Wiki et Le Monde.

    2. ProMap dit :

      La Nouvelle-France s’étendait du Labrador jusqu’au Manitoba vers l’ouest en longeant le Saint-Laurent et les Grands Lacs, puis vers le sud en longeant le Mississippi jusqu’à son embouchure, compressant les colonies anglaises sur une mince bande côtière. Je propose donc au président Macron d’écrire subito presto un petit mémoire pour justifier l’invasion du Canada par l’est et de prolonger avec une incursion vers le sud jusqu’au Golfe du Mexique en déclarant au préalable ces territoires comme étant des Républiques françaises traditionnelles. À peu d’années près des guerres russo-turques.

      Putin ne s’opposerait même pas.

      tsé, quand tu veux écrire l’avenir de la planète selon tes lubies.

  16. monsieur8 dit :

    Je suis d’accord pour fixer un âge limite pour siéger en tant qu’élu. Autour de 75 ans me semble raisonnable. Il ne s’agit pas seulement d’éviter des situations comme celle décrite dans le billet, mais aussi de permettre à plus de «jeunes» de participer aux décisions de l’État.

    Sinon, il existe des tests cognitifs «very difficult». Pensons à cet exercice extrêmement complexe qui exige qu’un patient répète une série de 5 mots, DANS L’ORDRE !!

    «Person, Woman, Man, Camera, TV » –­­> Very very difficult !

    1. Kelvinator dit :

      Un test pour les génies d’étable : Stable Genius!!

  17. marie4poches4 dit :

    Grassley se représentera en novembre à l’âge vénérable de 89 ans et aura donc 95 ans à la fin de son mandat. Je ne veux surtout pas faire de l’âgisme, mais il y a quand même des limites!!

    1. ProMap dit :

      marie4poches4 – Vous ne péchez absolument pas par âgisme. Grassley sera probablement même réélu après sa mort. So.

      1. Benton Fraser dit :

        Les républicains réussissent a faire élire un mort, qui plus est, fut surpris dans un bordel avant sa mort!!!

  18. nefer111 dit :

    Tant que Pelosi et les autres séniles serons au pouvoir chez les Corporate Democrats … ya pas d’espoir pour ce parti !

    1. karma278 dit :

      Voulez-vous dire qu’il y a de l’espoir pour Bitch McCon et les Répus séniles???

  19. Haïku dit :

    « L’âge, cette maladie héréditaire qu’on attrape dès sa naissance. »
    (A. Brie)

  20. anizev dit :

    On peut avoir un trouble cognitif à 60, 65, 70 ans et maintenir une grande vivacité d’esprit à 90 ans. Deux personnes de 85 ans n’auront pas nécessairement la même capacité cognitive. C’est du cas par cas.

  21. Kelvinator dit :

    Il y a des gens de 35 ans qui ont des idées plus vieilles que des gens de 85 ans, surtout chez les républicains.
    Un test cognitif serait une bonne idée, mais je crois que la responsabilité incombe surtout aux électeurs. Si on applique un âge limite aux politiciens, il faudrait aussi l’appliquer aux juges! Ça serait une bonne idée, puisque ceux-ci ne peuvent démissionner que par eux-même, et tout le monde surévalue ses capacités cognitives.

  22. Pierre.s. dit :

    —————

    Elle est complètement timbrée mais elle au moins ça s’explique.

  23. ralbol dit :

    En bonne Démocrate et vu la marge de manoeuvre quasi inexistante des Démocrates au Sénat, elle va probablement rester le plus longtemps possible à son poste…

    M’étonnerais pas d’apprendre l’existence dans l’édifice, d’une armoire contenant du soluté, un défibrillateur, des bouteilles d’oxygène et différentes attaches capables de maintenir une personne assise ou debout…

  24. Gérard Séguin dit :

    Au moins ici, au Canada et au Québec. Il y a des limites d’age pour occuper des fonctions névralgique. Et une conscience individuel, qui est supérieur èa la société américaine. D’ailleurs, nomenclature de nos personnalités politique, qui ont su se retirer avant de connaitre le pire par l’usure du temps ou par la mort. Trudeau, Lévesque, Chrétien, Landry, Ryan, Castonguay et plusieurs autres. L’age a ses effets sur l’endurance et l’énergie. Ceci, n’empeche pas de devenir des éminences grises (mentor)

  25. Benton Fraser dit :

    Pertes cognitives…. elle va finir sous la bannière républicaine!!!

  26. Igreck dit :

    Lorsque je vois aller certain.e.s politicien.e.s plus jeunes je me dis que vraiment l’âge mental ne suit pas toujours l’âge de raison et ça va dans les deux sens❗️

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :