Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Trente-cinq jours après le début de l’invasion russe de l’Ukraine, le renseignement américain présente Vladimir Poutine comme un président berné par ses propres conseillers sur les ratés de l’armée russe, selon l’Associated Press, qui a publié en primeur un article sur le sujet. L’homme fort du Kremlin serait au courant de la situation, qui aurait engendré des « tensions persistantes » entre lui et les hauts responsables du ministère de la Défense russe, y compris le ministre Sergueï Choïgou, avec lequel il a entretenu jadis des relations étroites.

Selon l’AP, l’administration Biden espère que la déclassification de ces informations par la Maison-Blanche incitera « Poutine à reconsidérer ses options en Ukraine », où la guerre « a débouché sur une impasse sanglante dans la majeure partie du pays, avec de lourdes pertes et un moral des troupes russes en baisse, alors que les forces et les volontaires ukrainiens ont mis en place une défense étonnamment solide ».

Le renseignement américain estime aussi que Vladimir Poutine reçoit des informations trompeuses sur l’effet des sanctions sur l’économie russe. Ses responsables croient que les membres de l’entourage du président russe lui mentent par peur de subir ses foudres.

« L’un des talons d’Achille des autocraties est qu’il n’y a pas de personnes dans ces systèmes qui disent la vérité au pouvoir ou qui ont la capacité de dire la vérité au pouvoir, et je pense que c’est ce que nous voyons en Russie », a commenté le secrétaire d’État américain Antony Blinken lors d’un déplacement au Maroc.

À Washington, le porte-parole du Pentagon John Kirby a déclaré de son côté : « Nous sommes d’accord avec la conclusion selon laquelle M. Poutine n’a pas été pleinement informé par son ministère de la Défense, à chaque fois au cours du mois dernier. Si M. Poutine est mal ou non informé de ce qui se passe en Ukraine, c’est son armée, c’est sa guerre, il l’a choisie. Et donc le fait qu’il puisse ne pas avoir tout le contexte – qu’il puisse ne pas comprendre pleinement le degré d’échec de ses forces en Ukraine, c’est un peu gênant, pour être honnête avec vous. »

Dans un article sur le sujet, le New York Times note que les sources du renseignement américain qui pourraient se trouver au Kremlin sont un secret gardé. « Mais depuis que la Russie a commencé à renforcer ses troupes le long des frontières de l’Ukraine l’année dernière, les responsables du renseignement américain ont prédit avec précision les mouvements de M. Poutine », ajoute le journal.

Cela dit, le Times n’aborde pas la possibilité que l’administration Biden se livre elle-même à de la désinformation dans ce cas-ci.

(Photo AP)

106 réflexions sur “Poutine, berné par ses conseillers sur l’Ukraine ?

  1. Pierre Belley dit :

    En espérant qu’il ne leurs enverra pas un pétard à la farine pour régler leur cas….

  2. Paul dit :

    Faudrait lui envoyer son ami Trump pour retablir la verite.

    1. gascar53 dit :

      Bonne idée c’est le meilleur….

    2. chrstianb dit :

      Un billet aller simple, SVP.

    3. Poutine est-il sur Truth Social ?

      « Trump m’a dit que mon opération militaire était géniale. »

      Or, Trump ne va pas sur son site. C’est un faux compte qui parlait à Poutine.

  3. Loufaf dit :

    Tu veux vivre en autocrate et régner par la peur . Et voilà le résultat, personne n’ ose contredire le tsar.
    Comme on disait étant enfant: bien bon pour toi!

    1. franlabrecque dit :

      De toute façon ils finiront empoisonnés par le bonhomme Poutine boosté aux stéroïdes, avec le visage bouffi comme une pleine lune 👎

  4. Layla dit :

    Vite comme ça, je dirais qu’on lui offre une porte de sortie…pour son égo, du genre on comprend que ce n’est pas vraiment de sa faute si certains sont trop lâches pour lui donner l’ heure juste.

    Je veux bien mais son sale caractère c’est de la faute à qui? Si on a peur de lui c’est de la faute à qui?

    Toutes ces destructions de vies et matérielles c’est de la faute des lâches qui l’entourent, si c’est ce que l’on veut que je pense pour que cette guerre sanglante prenne fin, je n’ai pas de problème avec ça.

  5. Niouininon dit :

    VP va manquer de poison pour se débarrasser de tout son entourage de menteurs, lui le menteur suprême…

    Car il doit y en avoir dans la place qui veulent être « calife à la place du calife », comme ce bon Iznogoud… (bande dessinée)

  6. Pierre Lesage dit :

    « Ses responsables croient que les membres de l’entourage du président russe lui mentent par peur de subir ses foudres. »
    Tiens, tiens ça vous rappelle pas un certain géorgien moustachu tout aussi entouré de laquais que celui qui afflige actuellement ce pays

    1. griloup dit :

      C’était pas un autrichien?

  7. eh ben… la désinformation est aussi USA…

    le parallèle avec trump est facile…

    trump était informé mais il ne comprenait pas le sens et la portée des informations….

    si poiutine a su manoeuvrer pour modifier la Constitution de son pays, sans que ça ne suscite de panique ou de doutes c’est que le gars a des alliés solides autour de lui qui lui disent la température de l’eau….

    poutine sait et mesure la tension….

    on ne lui cache rien, mais a-t-il la capacité de gestion, quand il faut des résultats immédiats? ça on s’ignore….

    poutine agit dans le temps… faire empoisonner quelqu’un demande un peu de patience… modifier une Constitution demande du temps… s’allier des oligarques demande une persistance tenace et qui distille la douleur ou la mort dans le temps….

    donc il est utopique de croire que poutine est mal conseillé et informé… il l’est au moment présent….

    mais comme tout gros bateau à manoeuvrer, parfois, des « king pins » ne sont pas tout à fait à point et ça fait dériver les résultats… on l’a vu avec le système de santé Québécois… le vouloir et le pouvoir étaient 2 choses séparées….

    bref, poutine est confronté à une réalité implacable… plus y’a d’intervenants et plus l’incompétence et l’imprévu ont un rôle à jouer difficilement mesurable…

    poutine n’est pas un exalté isolé et parano…
    il n’a pas, non plus, l’intelligence qu’on lui prête….

    il est prévisible à cause de cela….

    ce retrait présumé est peut-être simplement relié aux conditions météo printanières et connues…

    Les USA extrapolent des options « faciles » pour tenter de la déstabilisation parmi la chaine de commandement hors Russie….
    mais rien n’indique que la Russie est en perte de contrôle ou encore dans un fouillis….

    c’est habile mais pas mal « gros » comme analyse….

    inversons les informations vers les USA dans un de leurs nombreux conflits des dernières années et le doute serait notre première impression sur des affirmations aussi directes…

    même avec trump à la tête des USA, on douterait de la pertinence des affirmations…

    c’est gros une unité de commandement et russes ou pas, les généraux sont des hommes qui ont le franc parler… pas sûr que tous plient le genou face à poutine… il doit se faire confronter comme tous les chefs…. sinon il ne serait pas en poste depuis si longtemps… il aurait eu un accident bien avant….

    après plus d’un mois de guerre, la Russie gère encore le calendrier et la cadence….

  8. Layla dit :

    En tous les cas DT va être d’accord, il ne manquera d’applaudir comme un pingouin que son ami a été mal informé et ce sont eux les responsables de cette guerre et que lui avait tout compris avant tout le monde.

  9. titejasette dit :

    Oh là la !

    Pour nous faire connaitre la VÉRITÉ, des connards de ce blogue nous mets des liens de la Pravda, question de nous instruire.

    D’autres connards nous disent qu’il nous faut lire la Pravda pour mieux connaitre l’ennemi.

    Yes Sirs !

    1. Cotenord07 dit :

      @ titejasette :

      Bonjour titejasette,

      Je suis heureux de vous voir participer à nouveau à ce blogue et d’y exprimer votre point de vue.

      Bon retour !

    2. Toile dit :

      Votre post : vous me manquiez. Récidivez

      1. Haïku dit :

        @titejasette
        Je seconde @Toile.
        Bon retour !

    3. gascar53 dit :

      Pravda,truth social,y a beaucoup de vérité alternative dans tout celà….

    4. Jehan Lambert dit :

      @titejasette Welcome back! 😁

  10. Pierre Lesage dit :

    pis tant qu’à y être, question d’autocratie, lors du précédent mandat, nos voisins n’ont pas à se pavaner comme un exemple démocratique à suivre.

  11. Cotenord07 dit :

    Il y a des éléments qui tendent à soutenir ce scénario : la disparition mystérieuse du ministre Sergueï Choïgou pendant une couple de semaines (il est réapparu récemment), la tension et le malaise qui semblaient régner lors de la rencontre médiatisée entre Vladimir Poutine d’une part, et le ministre Sergueï Choïgou et le général Valéri Guérassimov d’autre part, etc., etc.

    Mais il est aussi possible qu’il s’agisse d’intox visant en particulier à ébranler le Kremlin en suggérant qu’il y a une ou plusieurs taupes en son sein, ce qui sèmerait un doute important et créerait un énorme problème de confiance chez Poutine et son entourage.

    1. zcommezebulon dit :

      Professor,
      Il y a une sérieuse contradiction dans votre analyse toute personnelle.
      Vous laissez à attendre que des éléments démontrent que le scénario de l’administration Biden est correct. Jusque-là, nous sommes en accord.

      Par contre une ligne plus bas, vous affirmez :
      « Mais il est aussi possible qu’il s’agisse d’intox visant en particulier à ébranler le Kremlin »

      À ce stade, à moins d’être « hibernatus » tout le monde, y compris Vlad a parfaitement compris que ce dernier s’est fait leurrer en beauté par sa cours qui a certainement répété en boucle pour plaire :

      « Sans mentir, si votre ramage – Se rapporte à votre plumage, – Vous êtes le phénix des hôtes de ces bois. »

      C’est la leçon N°1 que vient de recevoir Vlad avec ou sans l’aide des Américains et d’autres États au travers de leurs taupes. (Il n’y a pas que les Américains sur le coup)

      La seconde leçon va arriver dans très peu de temps à mon avis et ce pourrait-il que l’adage suivant s’applique :

      « Pour avoir l’air encore plus malin il faudrait que je m’entoure de gens qui ont l’air plus con que moi mais je n’en trouve pas. »

  12. Layla dit :

    Anyway si la division n’était pas installé à la grande échelle au Kremlin avant cette sortie et bien elle va prendre de l’ampleur.

  13. Le président de l’Ossétie du Sud, une région sécessionniste de Géorgie, a déclaré mercredi vouloir entreprendre prochainement le processus de rattachement à la Russie.
    R-C.

    Le Plan poutinien se poursuit et avance selon sa vision des choses….

  14. Toile dit :

    Berner comme « Tromper quelqu’un en racontant des balivernes ; leurrer.« 

    Surement. Par question de survie? Quand on sait que sur son ordre ou regard, on reprime, on emprisonne, on empoissonne, on tue, on limoge, on ridiculise tout ce qui est contraire à la ligne, tu réfléchis à ta condition. En sus ceux là ne peuvent plaider l’ignorance, assis aux premières loges, en ligne directe ou assez direct avec le pouvoir: Vlad. Ils connaissent bien l’ours et ses capacités de destruction. On a rigolé sur les facies des militaires au bout de la longue table mais c’était que réalité. Le hic, c’est que désormais ils connaitront ses foudres.

    Je croyais voir le film « La mort de Staline « .

    1. N. dit :

      À ma première lecture j’ai cru lire Bernier et non berner. 😄

  15. jeani dit :

    Lorsque tu veux berner le dictateur, criminel de guerre, il est préférable de se tenir à l’autre bout de la très longue table.

    D’un autre point de vue, lorsque tu es un dictateur, criminel de guerre, il est préférable que tu possèdes une très longue table et que les interlocuteurs se tiennent à chaque bout. Pour le dictateur, la porte de sortie doit être très proche…

    1. Pas d’importance. Comme pour le Spectre dans James Bond, les chaises sont électrifiées.

  16. J’ai peine à croire que Poutine n’ait pas un accès personnel (et privilégié sans doute) à des media d’Europe ou d’Amérique, sans compter les media sociaux. Je veux bien croire que les chefs d’États ont des équipes qui épluchent ce qui se dit dans le monde, mais qu’il n’y jette jamais un œil de temps à autre, pour un narcissique… (prenons un exemple au hasard, Ted Cruz qui cherche son nom sur Twitter… ).
    (J’arrête de mettre des points de suspension, pour ne pas qu’on me confonde avec lechatderuelle.)

    1. Cotenord07 dit :

      @ Richard Desrochers :

      Cela est d’autant pertinent que Poutine est un ancien agent de renseignement.

      Or, un agent de renseignement est formé pour exploiter le renseignement de source ouverte, qui est très peu coûteux à acquérir, et qui peut s’avérer très utile.

    2. Toile dit :

      Pas faux. Et un bon parano serait vite informé que des « traitres de chiens » trament dans son dos.

  17. marie4poches4 dit :

    Un aperçu du speech que donnera Jeremy Fleming du Government Communications Headquarters (GCHQ) du Royaume-Uni.

    Sir Jeremy Fleming, the head of GCHQ, is set to use a rare public speech to say it increasingly looks like Russia’s President Vladimir Putin « has massively misjudged the situation » in Ukraine.

    « Demoralised Russian soldiers in Ukraine have accidentally shot down their own aircraft, sabotaged their own kit, and refused to carry out orders »

    He will list these missteps as misjudging the Ukrainian resistance, underestimating the strength of the Western response, underplaying the economic consequences, and over-estimating the abilities of his military to secure a quick victory.

    https://news.sky.com/story/ukraine-war-russian-troops-have-accidentally-shot-down-own-aircraft-and-refused-to-carry-out-orders-uk-spy-chief-to-reveal-12578490

    1. Layla dit :

      @Marie4Poches 18:01
      Ma lecture, c’est que les alliés se parlent et unissent leurs voix dans un même discours vers un même objectif.
      Bravo si c’est le cas.

  18. Cotenord07 dit :

    Si vous vous intéressez aux aspects logistiques et techniques de ce conflit, je vous recommande vivement cet excellent article du WaPo :

    « Why Russia’s military is bogged down by logistics in Ukraine »
    By Bonnie Berkowitz and Artur Galocha
    The Washington Post
    March 30, at 10:17 a.m. EDT

    https://www.washingtonpost.com/world/2022/03/30/russia-military-logistics-supply-chain/

    L’article couvre différents aspects, et décrit en particulier la composition d’un groupe mécanisé de l’armée russe, qui regroupe de 700 à 900 soldats, et environ 120 à 130 véhicules chenillés ou sur roues.

    L’article décrit aussi très bien le grand défi que constitue le transport de matériel militaire sur de longues distances, dans les vastes territoires qui caractérisent la Russie et l’Ukraine.

    « ‘The tyranny of distance’

    Many analysts say the Russians assumed they would quickly capture the capital city of Kyiv and force President Volodymyr Zelensky out of power. Whatever the strategy, that outcome did not happen, and Russia has been bedeviled by an inability to keep supplies flowing to troops in a longer ground war.

    After weeks of little success except in southeastern Ukraine, despite relentless shelling and thousands of military and civilian casualties, Moscow said during peace negotiations on Tuesday that it would “drastically reduce” military activity in the northern part of the country, near Kyiv and Chernihiv.

    After a surprisingly fierce Ukrainian resistance, “we can suspect that [Russians] did not properly organize the logistics necessary for an effective Plan B, which was to have an actual, serious fight in what is the largest country in Europe outside of Russia,” said Michael Kofman, director of Russia studies at CNA, a Virginia-based think tank.

    Russia prefers to move troops and supplies on railroads, and it is doing that now in the southeast after seizing Kherson and Melitopol and securing a crossing over the Dnieper River.

    But it doesn’t control rail hubs such as Chernihiv in the north, and because the ground has been wet and muddy, Russian vehicles have to stick to roads.

    “Trucking takes a lot of time,” said Kofman, “and the tyranny of distance becomes really, really challenging because they’re trying to push a large force down some fairly narrow roads.”

    And it’s not just one trip. Supply trucks and other support vehicles have to constantly shuttle back and forth. »

  19. richard311253 dit :

    En tout respect pour les blessés et morts Ukrainiens, c’est évidement une horreur cette guerre.

    Mais il n’y aurait pas un compte le dans l’entourage de ti-pout?

    Je dis ça parce que ça doit coûter kekchose cette guerre!

    J’ai lu est-ce vrai, que les fameux missiles hypersoniques valent au bas mots 400 millions pièces. Il en a tiré 3, on parle d’un milliard 200 millions si linfo est juste.

    Faut nourrir son monde, les payer, faut acheter du matériel de l’essence, des balles, une ou deux boîtes de missiles et que sais-je encore.

    Ça coûte combien faire la guerre et la Russie à les moyens financiers? Tout ça provoquer par la volonté d’un seul homme!

    Hé bin!

    Sur ce, assez d’accord avec le chat à 17h30.difficile d’imaginer que la propagande et la désinformation ne se fait que du bord des méchants.

    Je réitère tout mon respects au peuple Ukrainien.

    1. richard311253 dit :

      Il n’y aurait pas un comptable

    2. Kelvinator dit :

      400 M$ semble élevé. Bloomberg parle plus de 100 M$ chacun. Par contre, le programme de développement couterait 21,5 B$ pour la marine et 7 B$ pour l’armée dans le cas américain. C’est beaucoup d’argent, surtout pour une petite économie comme la Russie.
      https://www.bloomberg.com/news/articles/2021-11-12/hypersonic-sticker-shock-u-s-weapons-may-run-106-million-each

      1. richard311253 dit :

        Kelvinator, 20h04

        400 millions, je me disais aussi, à 100 millions pièces, une aubaine.

        Kelv, merci pour l’info.

        Mais d’où vient l’argent et cet argent est il infini?

        L’argent est le nerf de la guerre, ici littéralement. Je trouve curieux que cette question n’est jamais discuté, propagande ou pas.

        C’est certain, ce n’est que de l’argent, quand même.

        Tout mon respect aux Ukrainiens.

  20. N. dit :

    « Cela dit, le Times n’aborde pas la possibilité que l’administration Biden se livre elle-même à de la désinformation dans ce cas-ci. »

    Ceci est fort plausible, du moins en partie. J’ai tendance toutefois à partager l’opinion de Layla 17h25, cela peut effectivement servir de porte de sortie pour Poutine.

    Mais les deux hypothèses ne sont pas incompatbles.

    On devrait avoir des indices dans les prochains jours si Poutine pourrait se laisser tenter. Enfin, l’OTAN devrait avoir une petite idée…

    À cet égard, nos amis européens pourraient-ils nous éclairer sur les contacts entre M. Macron et Poutine? Le président français agit-il comme un électron libre ou dans le cadre d’un mandat informel de l’Otan pour garder les canaux de communication ouverts?

    1. zcommezebulon dit :

      N, c’est Z qui répond 😉

      À cet égard, nos amis européens pourraient-ils nous éclairer sur les contacts entre M. Macron et Poutine ?

      Dimanche, sauf erreur de ma part, nous sommes plusieurs à avoir répondu à la question et de son attitude à l’égard de Vlad suite aux propos de M. Biden, alors que Macron s’est mis en porte-à-faux de ce dernier.

      Je résume en quelques lignes.
      Macron subit une pression électorale à cause du candidat Z (Zemmour) pro poutine pendant que sa réélection est en jeu dans quelques jours. Macron a le rôle du gentil pour garder une ligne ouverte avec Vlad (sans succès à ce jour) durant que M. Biden joue des muscles et de la rhétorique.

      Macron intervient dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Union européenne. Un mandat de 6 mois qui va se terminer dans 3 mois.
      https://presidence-francaise.consilium.europa.eu/fr/actualites/le-bilan-a-mi-parcours-de-la-presidence-francaise-du-conseil-de-l-union-europeenne/

      Ceci n’a rien à voir avec l’OTAN (Macron avait affirmé que l’OTAN était en mort cérébrale, il y a 2 ans) ou autres.

      Je ne sais pas si j’ai répondu à votre question ?

      1. N. dit :

        Merci! Intéressant.

  21. trump disait des stupidités sans réelle conséquences mais un fait demeure, sa garde rapprochée tenait le fort….
    alors pourquoi ce serait différent pour un type aussi narcissique, mais plus mesuré et dosé dans son délire???

    il est douteux d’imaginer que poutine claque des doigts et que, tous se précipitent même si l’ordre est illogique….

    de la bureaucratie et une chaine de commandement demeurent la même affaire en démocratie ou en dictature… les fonds de pension sont moins souvent versés en dictature cependant…

    d’ailleurs l’Europe continuera de payer son gaz en dollars et en euros… comme quoi que dictateur ou pas, la réalité « drive la shotte » malgré tout…

    Bref, l’Occident par son impatience de voir des résultats, se met, par réflexe, à e créer des attentes et s’inventent des scénarios…,

    à court terme, poutine n’est pas menacé… sa guerre se poursuit pour atteindre ses objectifs…

    l’Ukraine piaffe d’impatience et met de la pression mais ça demeure une interprétation de sa part…

    L’Occident ne sait pas ce qui se passe en Russie… alors on « suppute »…. on évalue, on pense que…

    l’Occident a hâte que les effets de ses sanctions soient visibles… pour ne pas perdre l’initiative dans cette guerre qui ne lui appartient pas…

    mais prétendre que poutine est mal renseigné, isolé, frustré… en temps de guerre, 1 mois, c’est rien… la guerre se gagne par usure… par la capacité de briser l’autre psychologiquement…. poutine garde le cap et cette excitation occidentale dans les affirmations sans appui est peut-être une preuve…

    en Occident le quidam moyen garde rarement sa concentration et son intérêt si longtemps sur un sujet… d’où cette impatience occidentale dans les « preuves » de l’affaiblissement russe…

    les Ukrainiens sur le terrain ne doivent pas voir cette prétendue mésentente entre poutine et ses généraux…

  22. Gilles Morissette dit :

    Désinformation de la part des USA afin de miner le moral de la Russie?

    Tout est possible.

    Cependant, je crois sincèrement qu’il existe un fort fond de vérité dans les analyses rapportés par M. Hétu dans ce post.

    Il est assez évident, si on regarde ce qui s’est passé deuis 35 jours, que Putin n’avait pas en main toutes les informations qui lui aurait permis de prendre une décision éclairée.

    S’il les avait (ce qui est une possibilité), il a sciemment écarté celles qui n’allaient pas dans le sens de ce qu’ils voulaient entendre.

    Je pense que son idée était faite.

    Il voulait attaquer l’Ukraine et il ne tolérait pas qu’on vienne lui affirmer qu’il risquait de courir au désastre (ce qui est effectivement arrivé).

    Les sociopathes fonctionnent de cette façon.

    Comme ils ne font confiance à personne, ils ne prendront que les avis qui font leur affaire.

    L’Histoire de l’humanité est rempli de ces despotes qui nécoutaient rien ni personne, sauf quelques « lèches-bottes » qui flattaient leur vanité.

    Au risque de faire un « Point Goodwin » de moi-même, rappelez-vous Hitler dans les derniers moments de la Seconde Guerre Mondiale.

    Son armée était en déroute, le pays était pratiquement détruit.

    Pourtant, enfermé dans son bunker, il continuait à croire qu’il allait remporter cette guerre.

    Personne dans son entourage n’osait le contredire.

    On lui cachait tout simplement la réalité.

    La Russie sortira amoché de cette guerre, tant au plan militaire que stratégique.

    Elle aura perdu son influence et elle subira pendant longtemps les affres des sanctions économiques prises par l’Occident.

    On parle souvent du « Déclin de l’Empire américain » (pas le film de Denys Arcand).

    Il faudra maintenant parler du « Déclin de l’Empire russe ».

    Qui va en profiter? Pariez sur la Chine.

    1. nickoleterrible dit :

      L’abandon des sanctions fera certainement partie des conditions d’une sortie de crise. Pis de toutes façons l’Europe a besoin d’hydrocarbures.

      1. zcommezebulon dit :

        Vous allez vite en besogne !
        A ce stade l’abandon des sanctions n’est pas à l’ordre du jour et elle risque a minima de durer une décennie.

        L’Europe a commencé à mettre en place des palliatifs en ce qui concerne le gaz et les hydrocarbures russe.

        Ce serait sympa de lire la presse un peu plus en profondeur avant de faire des affirmations quelque peu péremptoires.
        Voici un exemple en ce qui concerne le gaz 👇
        https://information.tv5monde.com/info/gaz-les-27-chargent-la-commission-de-faire-des-achats-en-commun-450210

  23. Bob dit :

    Un reportage d’une journaliste neutre et objectif ( autant que faire se peu) qui laisse la parole au victime civil et au habitant du Dombass. Ça brise le coeur, je me demande vraiment pourquoi on ne verra jamais ca sur les médias occidentaux https://www.youtube.com/watch?v=b8j0tJsKltg&t=266s&ab_channel=77MegaMix

    1. chrstianb dit :

      C’est un documentaire de 2016 qui a été projeté à de plusieurs endroits en Europe.
      Une critique du film de Bonnel, ici:
      https://blogs.mediapart.fr/olivier-tonneau/blog/160322/donbass-regard-critique-sur-le-film-danne-laure-bonnel

      Plus récemment, dans une entrevue sur CNews, Anne-Laure Bonnel affirme qu’il y a eu 13 000 victimes dans le Donbass depuis 2014.
      Vrai. Au total.
      Mais elle l’affirme comme si ces 13 000 victimes étaient toutes civiles et causées par le gouvernement ukrainien.
      Or c’est au moins 3 350 civils, environ 4 100 membres des forces ukrainiennes et environ 5 650 membres de groupes armés séparatistes.
      Et pour les civils, c’est réparti des deux côtés.

      1. zcommezebulon dit :

        Christianb,

        J’ai fait trois réponses à Bob sur ce sujet dans un post précédent de M. Hétu suite à son assistance et j’ai remarqué qu’Oeufdepoussin m’a secondé.

        Au début, Bob a affirmé qu’Anne Bonnel était censurée ce qui est effectivement FAUX. J’ai pris la peine de lui donner des références.

        J’ai aussi expliqué à Bob qu’Anne a été provisoirement écartée des rédactions suite à son pétage de plomb dans un reportage d’il y a deux semaines. Elle a perdu la neutralité demandée aux correspondants de guerre afin que ses reportages dès le 24 février 2022 ne souffrent d’aucune critique.

        Bref, je dois avouer que le message ci-dessus de Bob, alors qu’il a eu des réponses de moi-même et d’Oeufdepoussin me fâche. Il revient sur le même sujet à chaque fois. Je ne sais plus qui ce matin, l’a affublé du titre de nain de jardin.

        Par contre, chapeau pour votre réponse. Les chiffres que vous donner sont complets et clairs !

        Bob, vous aurez noté que sans concertation aucune, nous sommes trois à vous avoir fait la même réponse en trois jours. Ce serait cool de ne pas relancer à chaque fois la même polémique 😉

        https://richardhetu.com/2022/03/29/lueur-despoir-a-istanbul/#comment-400648

  24. Haïku dit :

    Cher putin de président,

    « Celui qui pose une question risque cinq minutes d’avoir l’air bête.
    Celui qui ne pose pas de question restera bête toute sa vie.
    (Proverbe Chinois)

  25. gigido66 dit :

    J’y verrais seulement une tentative de semer le doute…il suffit de se mettre à douter, à ne plus savoir qui est la ou qui sont les taupes dans mon entourage pour faire du dommage…

    1. Haïku dit :

      @gigido66
      Je crois que votre hypothèse tient la route ! 🤞

    2. ctbourgeois dit :

      Putin est tellement menteur qu’il peut rejetter la faute sur ses subalternes…de toutes façons, on ne saura jamais la vérité si celle-ci vient du Kremlin, ses subalternes sont aussi menteurs que lui, c’est un monde de subterfuges plus obscurs les uns que les autres ! Je me demandes comment les uns et les autres sont en sécurité !

  26. nickoleterrible dit :

    Je trouve ça ridicule comme affirmation. Jour 35 Kiev n’est toujours pas tombé, doit bien se poser des questions. Poutine discute directement avec quelques chefs d’états, ils ont dû lui mentionner une couple d’affaires quand même. Pis mentir à Poutine à ce moment ci doit équivaloir à une peine de mort. Franchement j’y vois un gros manque de subtilité.

  27. jeanfrancoiscouture dit :

    Sans doute Putin se fait-il servir le genre de réponse comme celle-ci, tirée du livre «Un sermon sous Louis XIV.»

    Question du Roi: «Quelle heure est-il6»
    Réponse du courtisan: «L’heure qu’il plaira à votre Majesté».

    Ça n’est certainement pas avec des réponses comme ça qu’on arrive à l’heure au party et avec la bonne bouteille de vin.⌛

    1. Kelvinator dit :

      L’heure dépend de la position du Soleil tout de même!

      1. Madalton dit :

        Du Roi Soleil 😉

      2. Kelvinator dit :

        Exactement! 🙂

  28. Cotenord07 dit :

    Selon Le Monde, le conflit russo-ukrainien a fait une « victime » collatérale dans l’establishment du reqnseignement militaires français :

    « 00:52 URGENT

    Ukraine : le chef du renseignement militaire français remercié

    Le patron du renseignement militaire français, le général Eric Vidaud, va quitter ses fonctions suite notamment à ce qui a été jugé comme une insuffisance de ses services sur l’invasion russe en Ukraine, a appris l’Agence France-Presse (AFP) de sources militaires et proches du dossier.

    Une source militaire a confirmé le départ immédiat du patron de la Direction des renseignements militaires (DRM), conformément à une information du site l’Opinion. Ce dernier cite une source interne au ministère des Armées évoquant des « briefings insuffisants » et un « manque de maîtrise des sujets ».

    Selon la source militaire contactée par l’AFP, la DRM était dans le viseur de l’état-major des armées depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Mais la DRM « fait du renseignement militaire sur les opérations, pas sur l’intentionnalité », a-t-elle estimé. Les productions du service concluaient que la Russie avait les moyens d’envahir l’Ukraine. « Ce qui s’est passé lui donne raison », a-t-elle fait valoir. »

    https://www.lemonde.fr/international/live/2022/03/30/guerre-en-ukraine-en-direct-zelensky-ne-croit-pas-aux-annonces-de-moscou-concernant-une-reduction-de-son-activite-militaire-l-ukraine-accuse-la-russie-d-avoir-tire-des-obus-au-phosphore_6119755_3210.html

  29. Bob dit :

    Un bel exemple de désinformation des américains , 35 jours c’est rien dans une guerre, le temps joue pour les russes. Ils ont déjà isolé tout les poches de résistances à l’Est de l’Ukraine ( stratégie des chaudrons) ,l’Ouest Ukrainien (pauvre ,sans industries ,avec une population hostile qui a former le plus gros des troupes de pravi sector et des bataillons Azov ne les intéresses pas) .Au final priver l’Ukraine d’un accès à la mer et les laisser vivoter des aides de l’union européenne suffira à la faire tomber. Ils devront payer le gaz au prix le plus élevé ( c’est fini les prix d’amis) et la population se rendra compte que les américains une fois de plus n’a fait que les manipuler contre leur intérêt pour emmerder les Russes. C’est dommage pour les morts innocents et la destruction.

    1. MarcB dit :

      Le temps joue contre les russes.
      Les russes doivent payer leur soldats alors que les Ukrainiens sont fiers de défendre leur pays, ils ne le font pas pour l’argent.
      Les russes dégarnissent leur arsenal militaire alors que les Ukrainiens sont approvisionnés gratuitement par l’Occident. Et plus le temps avance, plus les civils russes seront au courant des mensonges de Poutine.
      Pour réussir, l’invasion devait être finie en 2 semaines.

      1. Bob dit :

        « Les russes dégarnissent leur arsenal militaire alors que les Ukrainiens sont approvisionnés gratuitement par l’Occident. Et plus le temps avance, plus les civils russes seront au courant des mensonges de Poutine. » La Russie rentre 1millard par jour seulement en gaz fek l’argent manque pas.La propagande des médias occidentaux est de bonne guerre dans cette guerre d’information , peut être que vous la croyez à 100% mais ne croyais pas que les dirigeants des gouvernements occidentaux eux même y croient ( c’est destiné au ptit peuple pas aux élites)

        « Pour réussir, l’invasion devait être finie en 2 semaines. »
        Je n’ai lu ça nul part , 35 jours c’est rien du tout dans une guerre ou l’ennemie prépare sa défense depuis 8 ans avec l’aide généreuse de tout l’occident en arme etc…

      2. el_kabong dit :

        @bob

        Merci pour ce très bel exemple de déplacement des poteaux de buts…
        (vous me faites penser à un type qui traverse un cimetière le soir en sifflotant…)

    2. gascar53 dit :

      Quand t’as rien que du gaz tu vas pas ch..r loin et du gaz celà ne se mange pas…

      1. _cameleon_ dit :

        @gascar53

        Mais oh ! Comme disent les Japonais: La Gaspacho est meilleure sans gaz Russe..

    3. chrstianb dit :

      35 jours? Heu, ce n’est pas fini. Le temps ne joue pas pour les Russes. Au contraire. Plus le temps avance, plus la population russe risque de vraiment savoir ce qu’il se passe en Ukraine et le risque de démobilisation des soldats russes augmente.
      Ça coute une fortune pour le Kremlin une invasion de cette ampleur, surtout avec la perte de matériel et humaine (encore que pour les humains, j’ai l’impression que c’est toujours la mentalité soviétique qui prime: on envoie au chaudron une quantité effarante de soldats sans égard aux pertes).

  30. Bob dit :

    Cette guerre est avant tout une guerre entre l’empire thalassocratique anglo-saxon ( et ses valets européens et l’empire terrestre eurasien. Comme disait Brzezinski l’Ukraine est un pivot mondial et il faut comprendre le concept de « Hearthland » de Mackinder pour comprendre ce qui se passe la bas. https://blogs.mediapart.fr/michel-j-cuny/blog/031214/lukraine-pivot-de-la-domination-des-usa-sur-le-monde-de-demain

    Brzezinski lui même s’est inspiré du père de la géopolitique Halford John Mackinder (Mackinder pense, à la manière de Friedrich Ratzel, que le monde doit être perçu à partir d’une cartographie polaire (et non une projection mercatorienne). D’après sa théorie du Heartland, on observerait ainsi la planète comme une totalité sur laquelle se distinguerait d’une « île mondiale », Heartland (pour 2/12e de la Terre, composée des continents eurasiatique et africain), des « îles périphériques », les Outlyings Islands (pour 1/12e, l’Amérique, l’Australie), au sein d’un « océan mondial » (pour 9/12e). Il estime que pour dominer le monde, il faut tenir cet heartland, principalement la plaine s’étendant de l’Europe centrale à la Sibérie occidentale, qui rayonne sur la mer Méditerranée, le Moyen-Orient, l’Asie du Sud et la Chine. Il illustre sa thèse en évoquant les grandes vagues d’invasions mongoles qu’a connues l’Europe au cours des xiiie et xive siècles notamment sous l’égide de Gengis Khan et de Tamerlan. La plaine ukrainienne représentait alors, selon Mackinder, l’espace de mobilité par excellence permettant des invasions rapides au moyen de la cavalerie. De fait, la devise de Mackinder serait « qui tient l’Europe orientale tient le heartland, qui tient le heartland domine l’île mondiale, qui domine l’île mondiale domine le monde ». Il reprend la devise du grand navigateur anglais Sir Walter Raleigh qui, le premier, s’était exprimé ainsi : « Qui tient la mer tient le commerce du monde ; qui tient le commerce tient la richesse ; qui tient la richesse du monde tient le monde lui-même ».)

    Cette vision de la géopolitique cristallise le rapport de force qui oppose les puissances de la mer aux puissances terrestres. Mackinder et le Royaume-Uni voient donc d’un mauvais œil l’émergence d’une Allemagne forte sur le continent, pouvant s’allier avec l’Empire russe.

    Pour comprendre l’Ukraine c’est simple :

    1) S’intéresser à ce qu’a fait l’URSS.
    2) S’intéresser aux événements en Ukraine pendant la seconde guerre mondiale.
    3) S’intéresser à la doctrine Mackinder\ Brzezinski.
    4) S’intéresser à Leo Strauss.

    Tout est dit du moins l’essentiel. Ce qui est à retenir c’est que seuls les russes veulent la tranquillité de l’Ukraine, que les yankees veulent une Ukraine russophobe et belliqueuse. L’Ukraine ne sera jamais totalement libre (impossible du point de vue géostratégique) donc vous pouvez avoir un gouvernement ukrainien corrompu et pro-russe ou un gouvernement ukrainien corrompu pro yankee, la différence c’est qu’avec le second vous aurez forcément un gouvernement génocidaire puisqu’il vous faudra éliminer de l’équation plus de 7 millions de personnes russophones. Ce qui se préparait d’ailleurs.

    1. gl000001 dit :

      « La plaine ukrainienne représentait alors, selon Mackinder, l’espace de mobilité par excellence permettant des invasions rapides au moyen de la cavalerie.  »
      Sauf un printemps !!
      Il manque de dragons dans votre histoire 😉

    2. Samati dit :

      Incroyable ce que l’on peut lire de la part de ceux qui osent défendre un régime autocratique, kleptocratique, dictatorial contre les démocraties occidentales, pas parfaites, mais qui offrent un environnement relativement libre de toute répression politique.

      C’est la Russie qui a envahi son voisin qui désirait se rapprocher de l’Europe. La Russie, dominée par des oligarques kleptocrates, avec une économie moribonde, un faible niveau de vie, peu de liberté, ne représentaient pas un modèle idéal pour l’Ukraine.

      Nous sommes en 2022, pas en 1945. Le monde a changé et les alliances économiques dominent plutôt que les alliances militaires, qui étaient moribondes avant cette guerre inutile. Les ukrainiens n’accepteront jamais la domination d’un état peu performant, où une partie importante de la population vit dans une pauvreté gênante pour un pays européen.

      Cessez de vous abreuvez à la propagande russe, ce sont des « losers ».

    3. Kelvinator dit :

      Brzezinski partage une idée assez vieille du monde, un pivot mondial dominé par des armées terrestres. Des belles formules simples pour calculer la complexité géostratégique. On peut facilement s’amuser à trouver des exemples qui contredit ces théories. Ce simplisme des débuts nous fait mieux apprécier à quel point la discipline a évolué depuis.

      Vieilles idées, vieux préjugés.

      1. Bob dit :

        En tout cas c’est cette idée que les empires anglo-saxons suivent depuis 200 ans

      2. Kelvinator dit :

        L’existence même de cet empire naval « anglo-saxon » prouve le contraire.

      3. chrstianb dit :

        @Bob
        La dernière fois qu’il y a eu des soldats des « empires anglo-saxons » en Ukraine, c’est en 1919, envoyés par Churchill pour combattre les bolchéviques. Et c’était plus sur la frontière polonaise comme tel.
        La Guerre Soviéto-Polonaise de 1919-1921.
        Ça fait plus d’un siècle. 100 ans.
        Un peu en retard dans les nouvelles, Bob.

  31. sousmarin dit :

    Le P putride est en train de se chercher un bouc-émissaire car la version du « Tout s’est passé comme prévu, l’armée ukrainienne a été réduit à une portion congrue » ne va pas garder sa crédibilité longtemps, même pour les russes…

    A priori, l’armée poutinienne va rassembler ce qui reste de ses troupes du Nord et les envoyer vers les séparatistes au sud-est et les ports au sud mais, même avec cet objectif très réduit, c’est loin d’être gagné…malgré des combats acharnés et un pilonnage en règle, ils n’ont toujours pas pris les ruines, jonchée de cadavres, de Marioupol !

    Eh oui, c’est plus facile de tuer des civils désarmés que de combattre, rue par rue, des hommes et des femmes déterminés à défendre leurs terres…

    1. Bob dit :

      @sousmarin

      Les dernières nouvelle de Marioupol par deux journalistes au coeur même de la bataille https://www.youtube.com/watch?v=EuThLVgXcrE&ab_channel=LivreNoir

  32. Toile dit :

    Ca vient juste de sonner sur ma tablette…

    Si les généraux russes meurent, un français, chef du renseignement, qui tombe pour ne pas voir suffisamment renseigné

    https://www.lemonde.fr/international/article/2022/03/31/le-chef-du-renseignement-militaire-francais-quitte-son-poste-faute-d-avoir-suffisamment-alerte-sur-le-risque-de-guerre-en-ukraine_6119862_3210.html#xtor=AL-32280270-%5Bdefault%5D-%5Bios%5D

    1. zcommezebulon dit :

      Effectivement 😉

      Mais encore une fois, l’excellence française se joue sur des chaises musicales. C’est le drame de ce pays 🙁

      « Sa nomination avait déjà été compliquée, après un jeu de chaises musicales entre différents grands postes. »

      Ci-dessous l’article original de 17:30 sur lequel s’appuie le journal le Monde dans son article de 2:00 👇
      https://www.lopinion.fr/international/le-directeur-du-renseignement-militaire-remercie-pour-cause-dukraine

  33. gascar53 dit :

    Y en a certain qui délire fort ce soir…

    1. _cameleon_ dit :

      Si peu …

  34. Capitaine B dit :

    On rapporté la semaine dernière que Poutine avait entériné une loi qui interdit le mensonge. On y voyait là une manière pour lui de contrôler le narratif des médias.

    Et si c’était plutôt pour rappeler à l’ordre ses subalternes?

    1. Bob dit :

      Tout à fait, le plus grand point faible de la Russie c’est qu’elle ne maitrise pas le narratif mondial à propos de cette guerre et est toujours derrière les américains dans la guerre de l’information. La propagande Russe n’a presque aucun effet sur la masse occidental , donc ce qu’elle peut faire est d’interdire la propagande américaine sur son sol.

      1. Samati dit :

        Vous venez d’émettre le commentaire le plus simpliste sur ce blogue, digne d’un ado boutonneux qui tripe sur les petits napoléon comme Poutine qui déborde d’hormones.

      2. Bob dit :

        @Samati Venant de la part d’un gars qui crois dur comme fer que c’est les usa sont le bien et tout les autres pas beaux qui leur résistent sont le mal , je vais prendre ça comme un compliment. De quel démocratie parlez-vous ? Moi je ne considère pas que voter tout les 4 ans pour une marionette des oligarques ( les différents lobby : des armes , sioniste, lgbt,des énergies, de la finance etc…) et qui en plus peut se permettre de ne respecter aucune des ses promesses ce soit de la démocratie.Tu n’as tout simplement aucune idée de ce qu’est la démocratie.Le seul pays au monde qui s’en rapproche le plus serait la Suisse. Aucune démocratie n’est possible quand tu as des groupes médiatiques qui fabriquent l’opinion publique. Que vaut le consentement d’un peuple dont on a fabriqué l’opinion ( Edward Bernays ) ? https://www.youtube.com/watch?v=s7W1DzZ6zzo&ab_channel=Lacha%C3%AEnequilib%C3%A8re

        https://www.youtube.com/watch?v=GWtQN2v4yzk&ab_channel=IdrissJ.Aberkane

        https://www.youtube.com/results?search_query=etienne+chouard+d%C3%A9mocratie

  35. _cameleon_ dit :

    Si « Poutine, (a été) berné par ses conseillers sur l’Ukraine »
    Faut-il conclure à un con s’il y a bulle ?

    1. onbo dit :

      @cameleon

      c’est pas faux!

      Super! 🙂 🙂 🙂

  36. Ziggy9361 dit :

    HS: Ce soir 22hrs à TV5 « La story Zelensky « 

    1. Haïku dit :

      @Ziggy9361
      Merci pour le tuyau.
      C’est très apprécié ! 👍

    2. jeani dit :

      Pourquoi pas: L’histoire Zelensky?

      Faut pas chercher l’erreur…

      Malgré tout, je l’enregistre et je me ferai traduire au besoin

  37. InfoPhile dit :

    Le passé de Poutine, notamment en Tchétchénie, nous enseigne que, berné ou pas, cet homme ne répugne absolument pas à faire couler abondamment le sang des innocent.

  38. Alexander dit :

    Biden ferait de la désinformation?

    Ben voyons donc!

    Semer la zizanie dans les sphères du pouvoir russe, avouez que ça serait un amusant (sic) retour du balancier.

    Que le Boucher de Moscou se fasse servir la même cuisine qu’il sert au reste de la planète, ce serait un juste retour.

    Ceci étant dit, on n’est pas sur le terrain pour confirmer, mais il semble bien que l’armée russe patauge et se fie sur ses puissantes bombes pour compenser ses pertes d’hommes et de matériel sur le terrain.

    Armée comme elle l’est, la Russie peut raser Mariopol à distance à coup de missiles sur toutes les cibles qu’elle veut.

    L’effet des sanctions va fort probablement avoir un impact immense, mais à plus long terme. Les économistes russes peuvent déjà entrevoir les problèmes, mais à moins d’avoir l’esprit hautement suicidaire, ils attendront avant d’alarmer le Grand Boss que ses décisions militaires peuvent engendrer une dérape économique majeure.

    Aux EU, les conseillers autour de Trump marchaient continuellement sur des œufs et évitaient de confronter le Grand Patron pour ses multiples frasques quotidiennes, un peu pour les mêmes raisons,

    Aux EU Trump dirait: « You are fired ». En Russie Poutine dirait: « you are dead ».

  39. Samati dit :

    Photo d’un soldat russe tué, sur lequel on a retrouvé des biens volés à des ukrainiens.

    https://twitter.com/AseyevStanislav/status/1509289425154588672

  40. Samati dit :

    Les soldats russes se livrent également au viol et au meurtre de civils.

    https://twitter.com/mrsorokaa/status/1509146473182679046

      1. Kelvinator dit :

        On voit la différence de cruauté entre les deux pays quant aux crimes de guerres.

        -L’Ukraine a dénoncé ces crimes et condamne les coupables.

        -La Russie est coupable de ces crimes et condamne qui les dénonce.

      2. Bob dit :

        Je vous ai dis qu’il sont meilleur en communication le camp de l’otan 😉 Quel condamnation ?? Aucune conséquence en vue et en plus un des ministres a demandé à ce que les soldat ukrainiens ne diffusent plus ces vidéos ( pas qu’ils arrêtent de torturer des prisonniers désarmés juste de ne pas diffuser leur connerie). Vous résonnez en terme de cruelle vs doux, gentil vs méchant ,bien vs mal , ça aide pas à comprendre les choses.

  41. Samati dit :

    Les russes se sont livrés à Irpin à des meurtres de masse.

    https://twitter.com/MaximEristavi/status/1509144549612036109

    1. Bob dit :

      C’est pas ce que disent les habitant de Marioupol https://www.youtube.com/watch?v=AmXTsZ9QKZ8&ab_channel=VladislavsSirins

  42. Bob dit :

    Le courage des Soldats Ukrainien du bataillon Azov https://www.youtube.com/watch?v=TsNwj-EXFBQ&t=5s&ab_channel=VladislavsSirins

    1. Kelvinator dit :

      Le seul autre vidéo de la chaine que vous n’avez pas partagé est un discours ridiculement pro-Putin qui reprend presque chaque point de la propagande russe des 10 dernières années!
      Vous croyez vraiment tout ce qu’il dit?

      1. Bob dit :

        Je ne crois jamais complètement ce qu’un camp ou l’autre dit ,je préfère écouter les deux camps et me faire mon idée , je suis agréablement surpris qu’un média mainstream est invité un spécialiste avec un avis plus balancé Eric Dénécé (Directeur du Centre Français de Recherche sur le Renseignement) https://www.youtube.com/watch?v=nJRaRYtb4ig&t=890s&ab_channel=LesGiletsJaunesvaincront

      2. Kelvinator dit :

        CNews… C’est un média mainstream qui donne souvent la parole à des gens aux opinions très peu partagé dans la société. Le discours anti-américain le démontre. Surtout lorsqu’il accuse Zelinsky d’être responsable, ça pu la propagande russe à plein nez!

      3. Bob dit :

        Autre chose quel est le rapport entre le contenu des autres vidéos et l’opinion du propriétaire de la chaine ??? Il faut fermer les yeux sur une réalité parce que celui qui l’a dit n’est pas dans notre paradigme ?????

      4. Kelvinator dit :

        Si vous vous posez la question, cela signifie que votre critique des sources est inexistante lorsqu’on vous dit ce que vous voulez entendre, lorsqu’on valide votre haine anti-américaine. C’est pourquoi vous dites ne pas croire complètement les deux cotés, mais votre critique est ridiculement unilatéral.

        Par exemple, vous vous êtes réjoui qu’on invite le membre d’un think thank. Vous acceptez aveuglément ses conclusions, son opinion, sans vous poser de question sur sa légitimité.

        Vous parlez de paradigme, je parle de factualité. Le premier est subjectif, le deuxième est objectif. Vous réfutez les faits pour croire aveuglément les opinions qui réconforte votre haine des USA et de l’Ukraine. C’est pourquoi très peu de gens vous prennent au sérieux, et trouve plutôt nauséabond cette propagande pro-Putin.

        « Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois. »

      5. Bob dit :

        @kelvinator À quel moment avez-vous une critique de vos propre sources ??? Vous ne remettez jamais en question votre propre narratif et vos sources pro-américaine. Vous avez du front tout autour de la tête.

      6. Kelvinator dit :

        Votre accusation est tellement malhonnête que cela ne fait que confirmer à quel point vous êtes profond dans le biais de confirmation. Ou vous pensez avoir des dons télépathiques qui vous permettent de deviner ce que font les autres et ce qu’ils pensent. Votre logique est d’un tel amateurisme, normal que vous soyez victime de la désinformation russe avec une telle attitude.

  43. gascar53 dit :

    Comme avec Fuckniouze la chaîne des complotistes qui est devenu pro Poutine et adepte du gros cave merci pour nous faire voir votre paradigme de pensé …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :