Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

La militante conservatrice Virginia (Ginni) Thomas, femme du juge de la Cour suprême Clarence Thomas, « a insisté à plusieurs reprises auprès du chef de cabinet de la Maison-Blanche, Mark Meadows, pour qu’il poursuive sans relâche ses efforts en vue de renverser l’élection présidentielle de 2020, dans une série d’échanges de textos urgents au cours des semaines critiques qui ont suivi le vote, selon des copies des messages obtenues par le Washington Post et CBS New », écrit le quotidien américain.

Le 10 novembre 2020, après que les médias ont confirmé la victoire de Joe Biden, Ginni Thomas a envoyé ce texto à Meadows : « Aidez ce grand président à tenir bon, Mark !!!…Vous êtes le leader, avec lui, qui défend la gouvernance constitutionnelle de l’Amérique au bord du précipice. La majorité sait que Biden et la gauche tentent le plus grand hold-up de notre histoire. »

Au total, Thomas a envoyé 29 textos à Meadows traduisant le même esprit exalté, voire disjoncté. Meadows, ancien chef du Freedom Caucus à la Chambre des représentants, lui a répondu sur le même ton messianique le 24 novembre, comme s’il tentait de ne pas contredire une interlocutrice instable : « C’est un combat du bien contre le mal. Le mal semble toujours être le vainqueur jusqu’à ce que le Roi des Rois triomphe. Ne vous lassez pas de bien faire. Le combat continue. J’ai misé ma carrière sur ce combat. Du moins, mon temps à Washington. »

Et Thomas de répliquer : « Merci ! J’avais besoin de ça ! Ceci plus une conversation avec mon meilleur ami à l’instant… Je vais essayer de continuer à m’accrocher. L’Amérique en vaut la peine ! »

Les textos démontrent que Ginni Thomas était plus impliqué qu’on le pensait dans la campagne pour renverser les résultats de l’élection présidentielle de 2020. Ils révèlent notamment que la femme de Clarence Thomas voulait que l’avocate Sidney Powell joue un rôle prépondérant à la tête de l’équipe juridique du président. Powell a formulé une série de théories du complot sur l’élection présidentielle qui ont fini par en faire une figure de ridicule internationale.

Les textos font partie des documents remis par Mark Meadows à la commission du Congrès chargée d’enquêter sur l’attaque du Capitole des États-Unis. Selon l’avocat de Meadows, « rien dans les textos ne présente de problèmes juridiques ».

Mettons qu’il a raison, il reste qu’il n’est pas rassurant de savoir que Ginni Thomas pourrait avoir une influence quelconque sur son mari. Rappelons d’autre part que la commission sur le 6-Janvier a déclaré il y a trois semaines dans un document judiciaire qu’elle avait de bonnes raisons de conclure « que le président et les membres de sa campagne ont participé à une conspiration criminelle pour frauder les États-Unis ».

La Cour suprême a par ailleurs refusé de répondre à des questions sur l’état de santé de Clarence Thomas, qui a été admis à l’hôpital la semaine dernière pour une infection. On ne sait pas s’il est toujours hospitalisé ou s’il est rentré à la maison.

(Photo Getty Images)

51 réflexions sur “La campagne de Ginni Thomas pour renverser l’élection présidentielle de 2020

  1. Caisse dit :

    C’est du délire à l’état pur, faut que la justice soit rendue, faut que cette bande d’illuminés et dangereux pour la e démocratie.

    1. J Pollock dit :

      CBS EVENING NEWS 03/24/ Justice C. Thomas:  » (…) Thank you Ginni, you’re my totally BEST FRIEND (…) ».

      Bon, Ginni Thomas a beau déliré solide. Être la femme d’un juge. Elle n’a aucun rôle éxécutif, ni aucune obligation de réserve dans son délire. Elle ne fait qu’exercer sa liberté d’expression, aussi…délirant soit-il!

      Si dans l’audition de Kentaji Brown Jackson, un sénateur GOP lui avait demandé si elle prenait souvent conseil auprès de son mari avant de rendre jugement, vous l’auriez sans doute décrié. Il en va de même pour Clarence Thomas. Cela dit, Thomas devrait se récuser pour toutes causes relatives à January 6th.

      Pour l’anecdote, l’extrait de CBS News confirme que le Juge Thomas désigne aussi sa femme comme étant:  »SA MEILLEURE AMIE ».

  2. Youno dit :

    «Justice Thomas, 73, is the Supreme Court’s longest-serving current justice and has missed oral arguments this week because of his hospitalization. He has made few public comments about the 2020 election. In February 2021, when the Supreme Court rejected election challenges filed by Trump and his allies, Thomas wrote in a dissent that it was “baffling” and “inexplicable” that the majority had decided against hearing the cases because he believed the Supreme Court should provide states with guidance for future elections.»

    Extrait d’un article intéressant du Washington Post

    https://www.washingtonpost.com/politics/2022/03/24/virginia-thomas-mark-meadows-texts/

    Le juge Thomas fût le seul juge qui aurait souhaité que la SCOTUS entende l’appel de Trump ……

    Incroyable

    1. N. dit :

      Merci! Cela prend un éclairage différent avec les révélations sur madame.

  3. « le plus grand hold-up de notre histoire. »

    Le voleur de banque veut commettre un hold-up accuse la banque de garder de l’argent dans son coffre.

    « On ne sait pas s[i Clarence Thomas] est toujours hospitalisé ou s’il est rentré à la maison »

    Je pense qu’après la diffusion de cette nouvelle il a préféré rester à l’hôpital.

    1. Benton Fraser dit :

      Réflexe républicain, on transpose ses agissements chez l’autre!

      C’est plutôt le plus grand holp-up raté que Trump et sa bande de hors-la-loi ont fait!

  4. Apocalypse dit :

    Cette histoire est absolument délirante, troublante! 😰

    On parle de la femme d’un juge de la Cour Suprême! On peut se poser des questions sur son influence sur Clarence Thomas?

    En fait, si cette histoire est véridique, ça devrait être assez pour dégommer ce juge de la Cour Suprême.

    On ne parle pas d’un petit impair, mais d’une campagne pour saper la démocratie aux Etats-Unis, ce qui devrait être vu par tous et toutes comme extrêmement grave.

    1. Youno dit :

      Ils sont en possession de messages textes remis, par Mark Meadows lui-même, au Comité du 6 janvier. Cela ne peut qu’être véridique.

      Il faut que le Comité obtienne TOUS les messages textes de Meadows et de cette femme à la limite.

  5. probert dit :

    Même la Cour Suprême va être « souillée » par la présidence Trump

    1. Toile dit :

      Elle l’est déjà à sa face même par le seul fait que désormais l’apparence de justice est torpillée. Banon et ces penseurs ont parfaitement souillés la notion fondamentale en démocratie que les 3 pouvoirs sont strictement indépendants. La constitution des etats unis le spécifie. La pensée d’un exécutif dit unitaire qui fait son chemin (1)

      Le pouvoir décide et crée donc la réalité, une réalité alternative dont le fameux prétendu vol de l’élection 2020.

      Pensons à Barr, ce super catholique le bras armé judiciaire de la bête, qui pense qu’une élection de Joe Biden à la Maison-Blanche serait synonyme d’implantation irrévocable du socialisme aux Etats-Unis, les pères fondateurs défendent un pouvoir exécutif tout-puissant. qui pense qu’une élection de Joe Biden à la Maison-Blanche serait synonyme d’implantation irrévocable du socialisme. Quand le Congrès cherche à questionner la Maison-Blanche, il y voit une limitation inacceptable du pouvoir présidentiel. A ses yeux, le président est l’exécutif à lui seul. Une vision autocratique du pouvoir qui sape les progrès accomplis après le Watergate grâce aux réformes menées par le procureur Edward Levi pour renforcer la supervision de la présidence. Une vision de la ploutocratie que celle de trump a adopté.

      Ginni c’est un cheval de Troie, un parmi un autre, dans l’offensive. Désormais, juste au niveau populaire le doute d’apparence d’indépendance est torpillée. Pour ce qui de l’indépendance elle même, ben une partie de la job est faite.

      (1) https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2019-05-27/la-theorie-qui-effraie
      https://www.ledevoir.com/societe/le-devoir-de-philo-histoire/510383/donald-trump-en-quete-du-pouvoir-souverain

  6. chrstianb dit :

    Dans tout pays normal, un juge qui a une conjointe aussi impliquée dans un tel déni constitutionnel, voir une tentative de coup d’état, aurait été forcé à démissionner.
    Mais apparemment, les États-Unis n’est pas un pays normal…

    1. Si ça pouvait permettre une nouvelle nomination à la SCOTUS… ! Les Républicains devraient devoir trouver le moyen d’être encore plus odieux qu’avec Jackson, parce que la donne changerait un petit peu.

      Mais il ne démissionnera pas, et les Républicains ne le permettraient pas. Ce n’est plus Trump qu’ils voudront défendre, ni même leur parti : c’est la majorité à la CS (bon, pour le parti, oui, pour le pouvoir, absolument).

      J’apporterais une nuance à ce que vous dites : les États-Unis ne sont pas une démocratie normale. Je ne suis pas sûr de pourquoi j’ajout « normale ».

    2. zcommezebulon dit :

      C’est plus grave !
      Dans le cadre du fonctionnement de SCOTUS, rien n’interdit un juge de faire siège, malgré un éventuel conflit d’intérêts.
      C’est hallucinant cette brèche juridique que le Congrès US n’a jamais voulu régler.
      Pour mes contradicteurs, je vous remercie de nommer les pays (en dehors de la russie) ou le conflit d’intérêts n’est pas réglé au travers de la loi.

  7. gl000001 dit :

    Clarence le lion dans Daktari voyait croche. L’épouse de Clarence aussi voyait encore plus croche : « C’est un combat du bien contre le mal. »
    Comment … comment tabar…. le monde fait pour être aussi imbécile. Ils se battent « pour la démocratie » en essayant de la tuer. On ne parle même pas d’un Sith qui embobine un jeune Jedi traumatisé. On parle d’adultes qui sont en face d’un presque-mafieux qui a un anarchiste qui le dirige vers l’abime (Bannon) !!!
    Si votre programme, les répus, ne suffit plus à vous faire élire sans que vous trichiez … le message est clair : vous ne faites plus de sens pour la majorité des gens. Changez !! Evoluez !! Déménagez en Chine, en Corée du Nord ou en Russie. Ou tirez-vous une balle dans la tête !!

    1. mazou884 dit :

      @gl000001
      Clarence le lion, vous me ramenez loin, là. Merci, ce sont de bons souvenirs. Malheureusement, quand vous dites que le message est clair, je désespère un peu. Il semble y avoir un nombre important d’irréductibles élus, ignorants ou arrivistes, avec l’appui de media propagandistes, qui devraient faire honte à cet autrefois grand pays. Grand, enfin, avant que l’ère internet nous instruise davantage. Toujours un plaisir de vous lire. Mais ces temps-ci, je prends de grandes respirations.

      1. gl000001 dit :

        Le message est clair mais ils ne veulent pas l’entendre. Ils ne veulent pas gouverner pour tous les étasuniens. Juste pour la minorité de gens qui vivent dans le passé comme eux. C’est d’une très grande malhonneteté.

      2. mazou884 dit :

        Bien d’accord avec vous. J’espère seulement que la majorité plus progressiste (dans le bon sens du terme) se fera entendre éventuellement, dans un moment crucial. Doigts croisés.

  8. Stéphane dit :

    Tout dans les textos présente des problèmes psychologiques!

    Est-ce que Mark Meadows est le psy de Ginni Thomas?!?

  9. Madalton dit :

    Le congrès devrait voter pour sa destitution. Elle ne passera pas au sénat mais au moins son dossier serai entaché.

    Dans l’histoire, il n’y a eu qu’un juge de la SCOTUS dont le congrès ait voté pour sa destitution mais le Sénat n’a pas voté en faveur.

    1. Madalton dit :

      Ça pourrait le stresser et le rendre malade. Qui sait?

  10. N’importe où dans une démocratie décente, le juge se retirerait de sa tâche et sa femme exclu de toutes ses responsabilités autant professionnelles que caritatives…
    dans les dictateurs, les 2 seraient déjà emprisonnés sinon enterrés quelque part…

    ce n’est pas rien!

    la femme d’un juge de la Cour Suprême des USA fomente pour un renversement du vote démocratique…
    c’est surréel….

    incroyable que les gens aux USA ne s’intéressent même pas à ce coup d’état raté…

    les USA occultent cette dérive hallucinante parce que la guerre, parce que le gaz coute cher, parce que l’inflation… mais un moment donné ça va finir par les rattraper et même les submerger….

    ce qui étonne demeure que les tueries sont en forte baisse…. et que les groupes d’extrême-droites qui semblaient devenir suffisamment braves pour se présenter publiquement sont retournés dans leur grotte et fond de forêt pour jouer entre eux, aux survivalistes….

    mais tout flotte et mijote dans cette soupe conspirationniste et nécessairement, ça va devenir de plus en plus indigeste….

  11. POLITICON dit :

    J’ai comme l’impression que Ginni a réussi à rendre Clarence malade au point de l’envoyer à l’hôpital. Je ne crois pas qu’elle a une quelconque influence sur son mari, du moins politiquement. Je crois plutôt qu’il a honte et qu’il constate tout comme nous qu’elle est déconnectée de la réalité et prête à tout pour renverser un gouvernement légitime qui ne représente pas ses opinions politiques. On appelle ca une insurgée, une brainwashée qui a perdu contacte avec la réalité. Une chose est certaine, l’épouse de Clarence n’est pas en faveur de perpétuer la démocratie dans son pays. C’est une dictature républicaine qu’elle veut.

    Je ne suis pas en faveur de faire un coupable par association lorsqu’il y a une disjonctée dans le groupe. Honte à elle et honte à Clarence qui ne doit pas apprécié tout ce tralala médiatique autour de lui à cause de sa femme. Il devra faire un choix. Larguer son poste de juge à la cour suprême ou embrassée sa femme sur les 2 joues lorsqu’il rentrera du travail après avoir jugé les quelques insurgés qui auront les moyens de pousser la bêtise jusque sur son bureau.

    1. Il est à l’hôpital parce qu’il l’a prise en grippe ?

      1. gl000001 dit :

        Il ne peut plus la sentir … un symptôme de Covid !!

  12. Ziggy9361 dit :

    Moi mon impression c’est que Mme.juge Ginni Thomas aurait voulu être calife à la place du calisse.

  13. Haïku dit :

    Question amicale à l’endroit de Ginni Thomas, Mark Meadows et Sidney Powell:
    —–
    « L’imbécillité est une chose universellement partagée parmi vous et vos sbires ?  »
    (Albert Brie/Haïku).

    1. NStrider dit :

      L’évolution démographique favorisera nettement et ce bientôt ( horizon 2024- 2028) l’élection de gouvernements démocrates si les élections permettent à tout le monde qui est éligible de voter.
      Les nostalgiques de la situation sociale des années 50 vont donc tout mettre en œuvre pour amoindrir les effets du 14ème amendement.
      Gini Thomas comme tous les républicains qui ont embrassé le trumpisme s’inscrivent dans cette mouvance.
      Ils vont considérer que tous les coups sont permis comme l’a clairement illustré la tentative de sa lissage au sénat de la première femme noire candidate à la SCOTUS.
      Heureusement Ketanji Brown Jackson est plus solide que Kavanaugh.
      Mais si je regarde toutes les lois et projets de loi visant à restreindre le droit de vote dans les états, il n’y a rien de sûr pour les élections de 20222 et 2024. Et si les républicains l’emportent la probabilité de voir le gouvernement fédéral défendre ce droit de vote sont nulles . Et on verra la situation des femmes, des minorités et des plus pauvres de cette société se détériorer.

  14. N. dit :

    Je me demande si les républicains savaient que ça sortirait ces jours-ci. Ça pourrait expliquer en partie leurs folies lors de la comparution de la juge Jackson devant le Sénat; lancer de la boue qui ferait en sorte que l’on prête moins attention au vrai scandale de la SCOTUS.

  15. Senorflash dit :

    Folie messianique

    1. gl000001 dit :

      ,,, qui les fera couler comme le Titanic !!

    2. Toile dit :

      Vous ne sauriez mieux dire.
      Le messianisme, cette mission quasi divine…. parlez en aux supremacistes : race, LGBT et aux extrémistes de la religion : droit à l’avortement. Ceux là même qui polluent notre vie et qui se sont faufilés au niveau du pouvoir.

  16. pendant ce temps dans la réalité….

    https://www.lapresse.ca/international/europe/2022-03-24/guerre-en-ukraine/kyiv-dit-avoir-detruit-un-navire-russe-en-mer-d-azov.php

    et échange de prisonniers entre l’Ukraine et la Russie… 10 soldats vs 10 soldats et des marins civils vs des marins civils…

    maintenant, il serait temps que 20 à 30 avions soient « donnés » à l’Ukraine… sans de détails, en gardant le tout ultra secret …. et inonder le côté russe de désinformation à ce propos, rendant le tout confus et tellement invraisemblable que les russes ne pourraient pas conformer ou infirmer l’information… leurs seules preuves seraient les dégâts à leur troupe alors que l’Occident contredit et s’insulte des mensonges russes et la propagande improductive plutôt que de s’asseoir à la table des négo…

    me semble que c’est réalisable et sans trop de difficultés….
    personne ne parle d’avions, personne ne vante cet ajout ou les dommages provoqués par des avions… laissant les russes crier au loup en emmêlant le vrai au faux…

  17. N. dit :

    « Et Thomas de répliquer : « Merci ! J’avais besoin de ça ! Ceci plus une conversation avec mon meilleur ami à l’instant…  »

    « mon meilleur ami », ça pourrait être qui? Son mari peut être? Curious mind wants to know.

    1. dynopax dit :

      Je tente une réponse: « The great eye in the sky »? Après tout, Dieu est partout! Oh, good Lord…

  18. Haïku dit :

    Intéressant reportage/chronique de CNN:

    Ukraine ou Afghanistan ?
    https://youtu.be/WVxmBwbbr7U

  19. « la femme de Clarence Thomas voulait que l’avocate Sidney Powell joue un rôle prépondérant à la tête de l’équipe juridique du président »

    Oh elle l’a eu son rôle. Ça l’a ruinée. Elle a tellement bien joué que plus personne ne veut lui donner de rôle.

  20. NStrider dit :

    Pour en ajouter une couche.
    Thomas est le seul membre de la SCOTUS à avoir voter contre la remise des « president papers » dont font parti les emails de Meadows qui incriminent son épouse et n’a rien écrit pour justifier sa dissidence. C’est un peu plus compliqué que ça, mais en gros Thomas aurait été d’accord de ne pas voir remis au comité enquêtant sur le 6 janvier ces documents.

    « Justice Clarence Thomas was the lone public dissenter. He gave no explanation, saying only that he would have granted Trump’s request to block the release while the court considered whether to take up his appeal. »

    https://news.bloomberglaw.com/us-law-week/supreme-court-rejects-trump-clears-disclosure-of-jan-6-papers

    On ajoute l’insulte à l’injure dans le cas de ce « power couple »

    1. Youno dit :

      C’est vrai, je l’avais oublié celle-là.

      Cela rend le conflit d’intérêt non pas plus apparent mais clairement réel.

      Merci du rappel

    2. Kelvinator dit :

      « Clargina » comme nom de couple?

    3. NStrider dit :

      Je viens de lire sur Twitter que la sénatrice Collins a dit que Ginni Thomas a appris de son expérience /s

  21. treblig dit :

    La femme de César doit être au-dessus de tout soupçon.

    Selon le Romain Plutarque, il s’agit en fait d’une réponse que fit César, le grand Jules, lorsqu’il cherchait à justifier d’avoir répudié sans aucune preuve sa troisième épouse Pompéia, soupçonnée de relations illicites avec Clodius

    Une leçon de l’histoire

  22. jeani dit :

    On peut mieux comprendre pourquoi thomas ne s’ouvre jamais la trappe à la CS.

    J’imagine Ginni qui doit prendre toute la place à la maison. Ta gueule Clarence c’est moi qui parle…

  23. Haïku dit :

    Aux Ukrainiens et à tous,
    je vous lance cette pause musicale…

    « Freedom » de Richie Havens, lors de sa prestation au Festival de Woodstock en ’69.

    https://youtu.be/rynxqdNMry4

  24. _cameleon_ dit :

    Permettez … complètement HS pour ce billet
    Mais tellement …

    Gracieuseté d’Infoman

    1. _cameleon_ dit :

      D’un certain Martineau …

      Eille réveille le lézard !
      Infoman y’é payé aque nos taxes, fa que … étouffe.

  25. Benton Fraser dit :

    Avec une femme pareil impliqué dans pas mal d’affaires, le juge Thomas devrait se récuser dans les 3/4 des causes présentés au SCOTUS.

    Au lieu de ça, il récuse son jugement depuis 30 ans!

    1. Haïku dit :

      @Benton Fraser
      Bien d’accord avec vous.
      C’est l’évidence même !

  26. _cameleon_ dit :

    Autre HS
    https://www.youtube.com/watch?v=ed17VfiFc4M&ab_channel=LeonardCohenVEVO

    Who is the puppet and who i the puupetier ?

    German puppets burned the Jews
    Jewish puppets did not choose
    Puppet vultures eat the dead
    Puppet corpses they are fed
    Puppet winds and puppet waves
    Puppet sailors in their graves
    Puppet flower, puppet stem
    Puppet time dismantles them
    Puppet me and puppet you
    Puppet German
    Puppet Jew
    Puppet Presidents command
    Puppet troops to burn the land
    Puppet fire, puppet flames
    Feed on all the puppet names
    Puppet lovers in their bliss
    Turn away from all of this
    Puppet reader shakes his head
    Takes his puppet wife to bed
    Puppet me and puppet you
    Puppet German, puppet Jew
    Puppet Presidents command
    Puppet troops to burn the land
    Puppet fire, puppet flames
    Feed on all the puppet names
    Puppet night comes down to play
    The after act to puppet day

  27. Kelvinator dit :

    Cruz reproche à la juge nominée Jackson la présence de livres dont il n’aime pas la teneur à l’école ou elle est membre de la commission scolaire.

    La femme du juge qui siège depuis le plus longtemps à la SCOTUS veut renverser le gouvernement.

  28. Toile dit :

    Ginni clarence
    La cour suprême est torpillée dans son essence même. Un coup fatal dans son obligation d’apparence de justice.

    Remontons à la constitution qui sépare très bien les 3 pouvoirs indépendants. Le propre d’une démocratie
    .
    Or ce qui se lit, c’est l’application de la théorie de l’executif unique prévaut (1).Un beau bravo à Banon, prêtre du chaos, et à Barr, ce défenseur de cette théorie. On nage dans la ploutocratie.

    Barr: A ses yeux, le président est l’exécutif à lui seul. Il pense qu’une élection de Joe Biden à la Maison-Blanche serait synonyme d’implantation irrévocable du socialisme aux Etats-Unis, les pères fondateurs défendent un pouvoir exécutif tout-puissant. Quand le Congrès cherche à questionner la Maison-Blanche, il y voit une limitation inacceptable du pouvoir présidentiel. A ses yeux, le président est l’exécutif à lui seul. Une vision autocratique du pouvoir qui sape les progrès accomplis après le Watergate grâce aux réformes menées par le procureur Edward Levi pour renforcer la supervision de la présidence.

    Fervent catholique, qui siège au Conseil de fondation du Catholic Information Center proche de l’Opus Dei, selon sa perception, l’Amérique subit un grave déclin moral depuis les années 1960. Il s’insurge contre le droit à l’avortement, les droits des LGBT, la «licence sexuelle». Pour lui, l’Amérique de ces cinquante dernières années trahit la vision des pères fondateurs, celle d’une nation profondément chrétienne et pieuse.
    Trouvez l’erreur quand il défend un président antipodes des stricts préceptes de la moralité chrétienne. Trump se vante de saisir les femmes «par la chatte».

    Barr est, a été un pion efficace dans l’implantation de cette théorie.
    La bête en fut aussi un excellent porte parole. Pas tant parce qu’il adhère à cette idéologie que parce que cela le nourrit dans son omnipotence, des opportunités servies sur un plateau d’argent pour mieux établir son coffre fort personnel par des magouilles: le plat de bonbons à portée de main.

    Je vous fait grâce des attaques au legislatif et au 4 eme pouvoir: les medias.

    Ginni Clarence, c’est un cheval de Troie, un autre cheval de Troie dans l’arsenal disponible, qu’elle chevauche sur le dos de son meilleur ami. Sa vision du monde tient du messianisme: le sauveur c’est la bête.

    J’ai parlé d’apparence de justice. Reste la justice. Quand l’apparence de justice est torpillée, tout doute est permis sur la neutralité de la justice rendue.

    (1) https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2019-05-27/la-theorie-qui-effraie

    https://www.ledevoir.com/societe/le-devoir-de-philo-histoire/510383/donald-trump-en-quete-du-pouvoir-souverain

  29. Gilles Morissette dit :

    Ginni Thomas est manifestement « dérangé » complètement déjanté, hors de la réalité.

    Le fait qu’elle soit la conjointe du Juge Thomas place ce dernier dans une position plutôt inconfortable en ce qui a trait à la défense de la Constitution.

    Ceci pourrait expliquer certains votes qu’il a pris, lors des contestations des résutats de l’élection présidentielle, votes qui allaient en complète contradiction avec celui de ses collègues.

    Si le juge Thomas avait un gramme d’intégrité et d’éthique, il se récuserait de toutes les causes portant sur l’interprétation de la Constitution car il y a « forte apparence de conflit d’intérêt’.

    Cependant, ça ne risque pas d’arriver car des gens comme lui, sont capables d’étirer l’élastique de la probité et de l’intégrité très très loin.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :