Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Le sondage a été réalisé avant les nouvelles sanctions annoncées par Joe Biden contre la Russie, sa promesse d’une « réponse » à l’utilisation d’armes chimiques en Ukraine et son souhait d’exclure la Russie du G20. Mais il y a lieu de se demander si ces mesures changeraient l’opinion d’une forte majorité d’Américains (56%) selon laquelle la réponse du président américain face à l’invasion russe de l’Ukraine n’est « pas assez ferme ».

Ce sondage mené par NORC pour l’Associated Press indique que seuls 36% des Américains estiment que la réponse de Joe Biden face à la Russie est adéquate. Il ne donne aucune indication de ce que les Américains considéreraient une réponse ferme face à la Russie. D’autres baromètres ont démontré que ceux-ci sont largement opposés à des actions pouvant entraîner les États-Unis dans un conflit militaire contre la Russie.

Cela dit, de fortes majorités d’Américains approuvent le train de sanctions imposées par les États-Unis contre la Russie (68%) et l’embargo américain sur le pétrole russe (70%), selon le sondage NORC/AP.

Pour autant, la plupart des Américains n’ont pas confiance dans la capacité de Joe Biden à gérer efficacement une crise, à diriger efficacement l’armée ou à promouvoir la position des États-Unis dans le monde.


Autre donnée tirée du sondage : seuls 43% des Américains sont satisfaits de sa performance à la Maison-Blanche.

(Photo AP)



55 réflexions sur “Sondage : Biden « pas assez ferme » face à la Russie

  1. gl000001 dit :

    Bah ! Le manque d’éducation et la fermeture sur l’extérieur est bien démontrée par ce sondage. Encore plus pour les républicains. Exemple : 5% des répus pensent qu’il travaille en vase clos sans se préoccuper de ses conseillers. C’est de la mauvaise fois au cube !!

  2. Loufaf dit :

    Malgré toutes les sanctions , les État- Uniens trouvent que Biden n’ en fait pas assez. A part un conflit armé, que peut- il faire de plus? mais le bon peuple n’ en veut pas…. Des suggestions peut- être?
    J’ aimerais bien voir le gros fêlé dans la situation de Biden, probablement neutre pour ne pas déplaire à son idole.
    Alors Biden est au diapason de l’ OTAN , que le peuple ouvre les yeux à la fin!!!

    1. Le gros fêlé aurait accepter d’envoyer des troupes envahir l’Ukraine à la place des Russes. Parce qu’il y a des wokes.

      1. Il appelle ça l’Wokraine.

      2. Haïku dit :

        @Richard Desrochers
        Est bonne ! 😂👌

      3. Loufaf dit :

        @Richard Desrochers. J’ approuve!

      4. gigido66 dit :

        « Si Poutine l’a dit, ça doit être vrai! » (La Chose)

    2. Achalante dit :

      Il faut mettre ce sondage dans son contexte : c’est un sondage de gérant d’estrade. Est-ce qu’on voudrait que nos dirigeants prennent toutes les mesure coercitives possibles? Bien sûr! Êtes-vous prêts à en payer le prix? Euh… Oui, bien sûr! Même si ça veut dire une guerre atomique mondiale? *Regarde partout, s’imagine en Mad Max ou autre* Si c’est ça qu’il faut…

      Mais que M Biden prennent des mesures supplémentaires, et que ça fasse monter le prix de l’essence, du pain, ou autre, et ils protesteront.

      Je parie que l’immense majorité des personnes qui ont répondu à ce sondage ne connaissent rien à la politique internationale, ignorent la portée réelle des sanctions prises jusqu’à maintenant, et ne s’imaginent même pas comment ils pourraient être affectés si des mesures plus fermes devaient avoir des résultats catastrophiques. Tout ce qui compte, ce sont les images qu’ils voient à la télé.

      1. Alain Larivière dit :

        En effet… on parle d’usa-ein. Je vis au canada, en amérique et je m’offense perpétuellement qu’ils soient LES américains.

  3. Toile dit :

    »l’opinion d’une forte majorité d’Américains (56%) selon laquelle la réponse du président américain face à l’invasion russe de l’Ukraine n’est « pas assez ferme ».

    Ainsi donc Spleepy Joe ne serait pas assez ferme. Difficile à suivre comme raisonnement quand la presque moitié des américains supportait le Potus le plus mou du monde et l’idole encore. Bon, on retourne au 🍷….

  4. Layla dit :

    « Pas assez ferme », c’est normal l’autre a mis la barre assez haute que ça prendrait deux présidents réunis pour dépasser la fermeté du président le plus ferme ever

    L’autre aurait dit je lui ai demandé s’il avait envoyé des bombes au phosphore et il m’a dit non et je le crois.
    Je lui ai demandé s’il voulait détruire l’Ukraine et il m’a dit non et je le crois.
    Il a dit une c’était des faxe News idem pour les rumeurs qu’il veut envahir la Moldavie et la Georgie donc en ma qualité de meilleur président ever je vous dis très fermement que je ne lui infligerai pas des sanctions. Pour la bonne entente de nos deux pays il m’a promis de m’envoyer de gentilles lettres.

    1. Haïku dit :

      @Layla
      💯excellent 💯

  5. Toile dit :

    À son arrivée à maison blanche Biden avait 2 objectifs
    -à l’intérieur, la relance de l’économie de son pays, dévastée par la pandémie de Covid-19 ;
    -à l’extérieur, la maîtrise de la rivalité sino-américaine, grand enjeu géopolitique du XXIe siècle.

    Mais bang, l’actualité a brassé les cartes et les priorités, de la Chine à la Russie.

    Cette guerre est comme du pain béni pour la géopolitique des usa. Le choc est si brutal qu’en l’espace d’un mois, le monde s’est retrouvé en équilibre instable – dangereusement instable. Biden, par cette tournée vient consolider ce qui peut l’être face à la Russie, éviter les fissures dans le bloc transatlantique sur le plan européen. Comme membre important de l’OTAN, une place privilégiée à assumer. Ca vous redore une image. Mais pas assez finfinaud pour le réaliser ces américains qui le trouvent pas assez ferme.

    J’en suis toujours au même verre, le premier.

  6. probert dit :

    Personnellement, je ne vois pas d’autres politiciens américains qui seraient mieux préparé que Biden pour faire face à la situation actuelle.

    1. Helene dit :

      Ils auraient sans doute préféré celui qui se donnait une image de champion, mais aussitôt les pieds tournés, il changeait d’idée et reniait ses paroles.

  7. N. dit :

    Je suis un peu déçue des chiffres pour les indépendants, même si une majorité supportent M Biden autour de 55 % versus 45 %.

    La propagande du GOP semble avoir un impact non négligeable chez eux.

    1. Haïku dit :

      @xnicden
      « La propagande du GOP semble avoir un impact non négligeable chez eux. »
      ——-
      Très bonne hypothèse !

    2. zcommezebulon dit :

      Je partage totalement votre avis.
      Ce chiffre me surprend et me déçois en ce qui concerne les indépendants.

  8. POLITICON dit :

    ‘…seuls 43% des Américains sont satisfaits de sa performance à la Maison-Blanche.’

    J’ai l’impression que les Américains s’en foutent de la politique s’il n’y a pas de grabuge, d’insultes sur les médias sociaux, de mensonges etc. De toute facon, j’ai aussi l’impression que 57% des Américains ne suivent pas la politique, sauf peut-être rivés sur FoxNews pour se laisser brainwasher par des réalités alternatives. Pour une trop grande majorité d’entre-eux, les armes sont une garantie de liberté et la plupart ne savent pas trouver l’Amérique sur une mappe Monde. Les sondages alors, c’est pratiquement une blague.

  9. Caisse dit :

    Quel drôle de peuple ces Américains, prêt à renverser un gouvernement élu démocratiquement, en prétendant que l’élection à été truqué, le 6 janvier 2020, et là il trouve que le président n’est pas assez sévère contre la Russie? Comme disait le vieux philosophe! L’ignorance et le mensonge est le moteur des menteurs et des populistes.

  10. Mona dit :

    Il est vrai que des aboiements testostéronés associés à un cynisme autocrate dévastateur, … c’est très ferme !
    Et surtout tellement efficace.
    😉
    Si les américains n’étaient pas dans mon camp occidentale je dirais : (excusez-moi) trop c… qu’ils se démer….!

  11. Cotenord07 dit :

    Globalement, le président Biden et son administration se débrouillent plutôt bien dans ce dossier très sensible et complexe.

    Joe Biden ne veut pas commettre de geste brusque qui impliquerait une intervention directe des forces armées des États-Unis et de provoquer une escalade nucléaire, il semble consulter adéquatement ses alliés européens et réconcilier les souhaits des Polonais et ceux (plus modérés) des Français et des Allemands, etc., etc.

    Il serait intéressant de savoir ce que ses détracteurs souhaitent qu’il fasse de différent.

    1. gigido66 dit :

      Justement, dossier très sensible et extrêmement complexe…c’est là que le bât blesse.
      Qu’auraient été le développement des événements si La Chose avait été élue?

      1. zcommezebulon dit :

        Soyons encore plus clair !
        Si la chose était toujours au pouvoir, vous et moi, ne serions plus là pour digresser sur cette problématique.

    2. zcommezebulon dit :

      Professor,
      Il me fait plaisir de lire pour une fois vos sages paroles. Nous sommes enfin en symbiose. Je vous ai mis une étoile pour votre effort !
      Je constate que les événements vous poussent à la sage raison, malgré que la semaine dernière vous avez laissé à entendre que le vieux sénile ne sait pas ou il va !
      Biden, lors de son arrivée en Europe hier à 21h00 a montré, un homme énergique et clair dans ses attentes, malgré le poids de sa fonction et du décalage horaire !
      J’admire cet homme de 79 ans qui a toujours la niaque !
      Serions-nous mêmes en aussi bonne forme à son âge ?

    3. jeanfrancoiscouture dit :

      @Cotenord «Il serait intéressant de savoir ce que ses détracteurs souhaitent qu’il fasse de différent.»

      Je ne suis absolument pas un «détracteur» de Joe Biden. Bien au contraire, je frémis quand je pense à ce qu’aurait été la situation si le perdant de 2020 avait continué à squatter la Maison Blanche.
      Par contre, la mollesse, les atermoiements et les ratiocinations de l’OTAN continuent à me désoler voire à me faire honte. La guerre par procuration n’a jamais été mon fort. Et je continue à penser que face à un bully de ruelles sombres comme Putin, seule la force, la vraie, est efficace.
      Quand il a prétendument mis en alerte ses forces dites de «dissuasion», je lui aurais lancé au visage un DEFCON 2.
      Au contraire, on a plutôt choisi de le «rassurer» en affirmant que toute intervention directe était exclue. Et Putin, sans gêne, y est allé gaiement.

      Alors qu’il a plusieurs fois affirmé que les diverses mesures prises par l’Occident sont, dit-il «des actes de guerre» il ne fait rien d’autre que taper davantage sur l’Ukraine. Pourtant, il sait fort bien que les drones d’attaque viennent de Turquie; que les Javelin viennent des USA , que d’autres pays, notamment européens donnent un bon coup de main et ainsi de suite, sans parler des mesures économiques qu’il considère aussi comme des «actes de guerre».
      Et là. on s’attend à l’utilisation d’armes chimiques ou biologiques et on va riposter selon «l’ampleur de l’attaque». Ça veut dire quoi, ça «l’ampleur de l’attaque»? Que la défense de la démocratie va continuer à être confiée par procuration à l’Ukraine mais avec une «intensification» des mesures habituelles? À la place du président Zelenski, je serais en bocal vert.

      1. Haïku dit :

        @jeanfrancoiscouture
        Vous présentez un argument très fort pour vos convictions. 👌

  12. _renaud dit :

    Le sentiment qu’il n’en fait pas assez tout en étant opposé à des actions pouvant mener à un conflit me semble être le sentiment général présentement. On se sent tous un peu comme ça.

    Par contre le 43% d’insatisfait est assez surprenant. Honnêtement je ne crois pas qu’on puisse blâmer Biden pour beaucoup de choses depuis le début de son mandat. Rien de vraiment majeur.

    Jusqu’à la Covid Trump a probablement eu le mandat le plus facile de tous les présidents US et il se mettait dans le trouble aux deux jours.

    Biden a probablement eu les deux premières années les plus difficiles de l’histoire et il fait assez bien dans les circonstances.

    En fait son dossier le plus controversé c’était l’Afghanistan et il n’était même obliger de s’en occuper. C’est quelque chose qu’il a fait seulement parce qu’il en avait le guts. Il aurait pu laisser ça sous le tapis et personne ne l’aurait blâmé.

  13. MarcB dit :

    un peu H.S.

    Trump poursuit H. Clinton, le parti démocrate , James Comey, et multitudes d’autres « wokes » qui se sont unis pour salir sa réputation en fabricant des liens mensongers entre lui et la Russie.
    https://www.cnn.com/2022/03/24/politics/trump-sues-hillary-clinton/index.html

    Une chance que le Donald et ses complices n’ont jamais fait la même chose avec le Birthgate, Benghazi, le Pizzagate, le emails de Clinton, Ted Cruz dont père aurait participé à l’assassinat de JFK, etc… 🙂

    1. Toile dit :

      Il parle de diffamation? Sortez les vidéos….
      Je ne sais pas qui est la lumière de frigo qui y a pensé ni qui va le représenter. Chose certaine une telle poursuite ouvrait une belle boîte de pandore pour la bête. Trop crétin.

      1. MarcB dit :

        « qui va le représenter »
        Only the best, Sidney Powell! (ce serait trop drôle 🙂 )

    2. gl000001 dit :

      Yéééé !! On va revoir Sidney Powell, Lin Wood et Rudy Giuliani.

    3. gl000001 dit :

      Déclarez-le plaideur quérulent !! Ca en veut la peine 😉

    4. La poursuite sera rejetée, et si elle ne l’est pas, il va la perdre. Ses avocats sont tellement bons, surtout quand ils l’écoutent. Ça c’est s’ils ne sont pas poursuivis pour intenter des poursuites futiles.

      Où croyez-vous que Cruz (ou Nunez, et à bien y penser Powell, Lindell, qui entament des poursuites contre des poursuites) a appris à faire un show pour faire croire qu’il est innocent ? C’est le vrai motif. Comme De Santis qui fait des lois qui seront rejetées par les tribunaux. et qui le sait, mais qui le fait pour montrer qu’il agit pour sa base, et qui peut poser en victime ensuite quand les juges décident contre lui.

  14. Samati dit :

    Des soldats américains faisant partie de la Légion internationale ont reprise un village ukrainien occupé par des russes. Les résidents ont fait état de pillage et de meurtre de la part des envahisseurs russes.

    Les soldats américains mieux formés sont facilement venus à bout des soldats russes plutôt amateurs et pas préparés au combat.

    Le lien montre deux vidéos où les soldats s’expriment en anglais.

    Une bonne nouvelle et espérons qu’il y aura d’autres succès pour l’Ukraine.

    https://twitter.com/nexta_tv/status/1507087571452579841

    1. chrstianb dit :

      Selon mes contacts au 22e, dans le nord de l’Ukraine, les soldats russes sont moins bien préparés, beaucoup de conscrits.
      Alors qu’au sud, ce sont des soldats de métier et les miliciens tchétchènes à Marioupol.

    2. P Lacerte dit :

      Le compte twitter de ce soldat US est intéressant à suivre…. pour ceux que ça intéresse…

      James Vasquez
      @jmvasquez1974

  15. monsieur8 dit :

    C’est quand même étonnant, il gère plutôt bien la situation. Il avait averti de ce qui allait arriver, de ce qu’il ferait. Il a passablement uni la communauté internationale. Il est ferme sans être fanfaron.

    Les seuls qui peuvent être déçus sont les va-t-en guerre. Mais je doute qu’il y ai autant de gens suicidaires pour que ça influe les sondages.

    C’est dommage parce qu’une crise, en général, c’est bon pour l’unité autour du chef. Voyez Macron qui s’en va en élection les doigts dans le nez, sans faire campagne.

    Ce serait peut-être le temps de donner un peu plus de visibilité à Kamala Harris. Où est-elle?

  16. Samati dit :

    Une caricature que spritzer n’aimera pas, mais qui reflète la réalité sur le terrain en Ukraine.

    https://twitter.com/perryjefferies/status/1507109274706755589

    1. On pourrait tenter un amalgame de Tien An Men et du « Cuirassé Potemkine » : un tank devant un landau.

  17. Samati dit :

    Ce que les enfants ont à dire sur les conséquences pour eux et leurs proches de cette guerre injustifiée qui bouleversera leurs vies pour le reste de leur existence.

  18. Apocalypse dit :

    ‘… une forte majorité d’Américains (56%) selon laquelle la réponse du président américain face à l’invasion russe de l’Ukraine n’est « pas assez ferme ».’

    Ah bon! Et cette majorité ferait quoi si c’est ELLE qui décidait? 🤔

    Les sanctions pleuvent et on fournit du support matériel aux Ukrainiens, alors il ne reste plus grand-chose autre que de s’impliquer directement dans le conflit, une chose que l’Occident veut éviter à tout prix.

  19. Apocalypse dit :

    @Cotenord07 – 18:13

    ‘Globalement, le président Biden et son administration se débrouillent plutôt bien dans ce dossier très sensible et complexe.’

    Tout à fait d’accord!

    Sur la présidence de M. Biden, je mettrais des bémols, mais sur la gestion de cette crise – du moins jusqu’à maintenant – il s’en sort bien! 🙏

    Plusieurs le critique, mais ne comprennent pas les enjeux; entre autres, il faut éviter à tout prix une confrontation qui pourrait mener à une 3ième guerre mondiale. 😰

  20. Madalton dit :

    HS, Biden pourrait devoir nommer un autre juge à la SCOTUS. La femme du juge Thomas a comploté pour renverser les résultats des élections. Le juge Thomas ne devrait plus avoir le droit de siéger si c’est vraiment le cas.

    https://www.politicususa.com/2022/03/24/text-messages-bust-ginni-thomas-in-plot-to-overturn-the-election.html

    1. Si ça pouvait permettre une nouvelle nomination à la SCOTUS.

      Les Républicains devraient devoir trouver le moyen d’être plus odieux qu’avec Jackson, parce que la donne changerait un petit peu.

      Mais il ne démissionnera pas, et les Républicains ne le permettraient pas.

  21. Haïku dit :

    HS, quoique…

    Réflexion philosophique en forme de citation à l’intention des braves Ukrainiens
    qui subissent les atrocités commisent par Vlad et ses sbires :
    ————–
    “A quoi bon fuir ? Oui, à quoi bon ? Puisque nul ne peut se quitter lui-même.
    Toute la sagesse de vivre tient là-dedans:
    savoir qu’il faut en sortir mais qu’on ne peut pas partir…”
    (Réjean Ducharme).

  22. Geneviève LeBel dit :

    Je ne me fierais pas sur le jugement de 56% d’américains pour savoir s’il faut démarrer ou non une 3ème guerre mondiale…

    1. Haïku dit :

      @Geneviève LeBel:
      Moi non plus !

    2. Mona dit :

      @Geneviève Lebel 👌
      Je seconde @Haïku

  23. gerard lamontagne dit :

    Selon Scot Ritter, ancien inspecteur de sites d’armements, officier d’intelligence, connaissant de la Russie, la Russie a déjà gagné la guerre. La Russie ne se bat pas pour conquérir et occuper.un territoire. La Russie veut d’abord éliminer les nazis qui font la pluie et le beau temps, qu’ils ont combattu pendant la guerre. Il ne comprend pas, ou plutôt il comprend très bien pourquoi. Zelenski, un juif, supporte les nazis dans son pays contre les russes, les ancêtres des dits nazis étant responsables de l’olocauste de ses ancêtres. C’est que les nazis qui infiltrent son gouvernement le menace de mort et sa famille.. ..

    1. zcommezebulon dit :

      Vous pourriez calrifier vos propos ?
      Je n’ai pas compris, malgrès 5 relectures.
      Merci !

    2. Guy Pelletier dit :

      Est bonne est bonne, c’est pour cela qu’ils ont mis à la rue tous ces russophones de l’est de l’Ukraine qui comme les « nationalistes » Ukrainiens dit des nazis par Poutine et ses pantins ont dus fuir les bombardements intensifs des russes. Faut dire que pour Poutine l’Ukraine et le peuple Ukrainiens n’existent pas alors………………….Allez demander à ces russophones ce qu’ils pensent maintenant de Poutine et sa pseudo « dénazification » de l’est de l’Ukraine vous allez être bien surpris!!!!!!! C’est étonnant comme Poutine a bien réussi son intoxication des esprits de passablement d’occidentaux.

  24. Alexander dit :

    Bah. Faut arrêter d’écouter les sondages et agir. Et écouter les professionnels du combat, pas les politiciens en manque d’attention.

    Le bon peuple américain se plaint, mais que dirait-il si Biden s’engageait directement dans le conflit présentement. Il engagerait des troupes, des vies humaines seraient perdues et on dépenserait une fortune? Biden serait blâmé bien plus que présentement.

    Les américains ne sont pas des militaires et il faut tenir compte de la puissance de l’arsenal de chacun. Et il faut faire un profilage de Poutine pour anticiper ses réactions. Ça reste un meurtrier.

    Je pense que Vlad se fout éperdument de ses soldats et sa population. Seul son pouvoir et sa vision comptent, peu importe les pertes. Et il semble entouré de fanatiques dans son cercle rapproché.

    Probablement que l’utilisation d’armes chimiques, biologiques ou, pire, nucléaires, seraient tellement dévastatrice que l’OTAN n’aurait d’autres choix que de s’en mêler. Mais le dommage serait immense, déjà. Vaut peut-être mieux s’en tenir à la guerre conventionnelle.

    On assiste à une guerre de nerfs pure. Donc, c’est pas le temps de lire les sondages.

    Imaginez juste si Trump était président présentement. Il n’aurait aucune idée comment agir sans déplaire à son pote. Il serait complètement paralysé par la peur.

  25. Gilles Morissette dit :

    Les foutus Amerloques sont durs à suivre.

    Ils approuvent, en grande majorité les sanction ainsi que l’embargo sur le pétrole russe mais ils estiment qu’il n’en fait pas assez et qu’il doit se montrer plus ferme.

    Je ne vois pas, à part déclencher une guerre contre la Russie, ce que le président Biden peut faire de plus.

    Il n’a peut-être pas fait un « sans faute » mas c’est 100 fois mieux ce que LA CHOSE aurait fait s’il avait été au poivoir.

    Les Amerloques, par ce sondage, viennent encore une fois de démontrer toute l’étendue de leur ignorance en matière de politique internationale, de leur stupidité, de leur manque d’éducation.

    Ils sont tellement habitué à contempler leur petit nombril qu’ils sont incapables d’évaluer les enjeux et les conséquences d’un conflit nucléaire à la grandeur de la planète.

    Tout ce qu’il voit de cette sale guerre ce sont des clips à la télé, bien installés dans leur « piaule », à prendre « leur grosse bière, « bouffer leurs nachos », à polluer l’environnement avec leur gros « pick-up et à astiquer leurs « guns ».

    Ne vous demandez pas pourquoi 40% d’entre eux seraient prêts à renvoyer LA CHOSE à la MB.

    Bienvenue dans le « shit hole country ».

  26. claude400 dit :

    56% n’est pas une forte majorité dans un pays normal, mais en sachant que la grande majorité des républicains vont rejeter tout ce que Biden fait, de toute façon, ce type de sondage est complètement inutile.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :