Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Aucune fuite radioactive n’a été détectée autour du site de Zaporijjia après les tirs russes sur la plus grande centrale nucléaire d’Europe, située au centre de l’Ukraine, selon un communiqué l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), qui a relayé l’information fournie par le régulateur ukrainien. Selon l’AIEA, l’incendie sur le site n’a pas affecté les équipements « essentiels » et a été maîtrisé par le personnel de la centrale, qui est désormais occupée par les troupes russes.

Les tirs russes sur le site de Zaporijjia ont évidemment suscité les plus grandes craintes dans le monde. Tout en appelant la Russie à cesser ses attaques sur la centrale, Joe Biden et Boris Johnson se sont entretenus avec Volodymyr Zelensky. Le premier ministre britannique a également réclamé la tenue d’une réunion d’urgence sur le sujet au Conseil de sécurité des Nations unies.

Le président ukrainien a accusé la Russie d’avoir recours à la « terreur nucléaire ».

« Nous alertons tout le monde sur le fait qu’aucun autre pays hormis la Russie n’a jamais tiré sur des centrales nucléaires. C’est la première fois dans notre histoire, la première fois dans l’histoire de l’humanité. Cet État terroriste a maintenant recours à la terreur nucléaire », a-t-il affirmé.

« L’Ukraine compte quinze réacteurs nucléaires. S’il y a une explosion, c’est la fin de tout. La fin de l’Europe. C’est l’évacuation de l’Europe », a-t-il poursuivi.

La Russie a pour sa part attribué à des « saboteurs » ukrainiens l’attaque contre la centrale nucléaire, dont les six réacteurs produisent près de 6 000 mégawatts d’électricité. En comparaison, les quatre réacteurs de la centrale nucléaire de Tchernobyl pouvaient en produire 3 800.

(Photo Reuters)

118 réflexions sur “Aucune fuite radioactive détectée

  1. Roger Allard dit :

    Ça donne froid dans le dos

  2. marylap dit :

    Des saboteurs ukrainiens, ben oui toi chose. Plus des soldats russes qui ont eu l’ordre d’attaquer une centrale nucléaire pour faire peur à la population.
    Zelensky a raison, on dirait que Putin veut commettreun génocide.

    1. Laurent Pierre dit :

      En fait ce sont des lasers venus de l’espace qui ont frappé la centrale en Ukraine exactement comme ça c’est passé en Californie pour les feux de forêt, lasers contrôlés par le deep steak démocrate et la gaspacho faschissse de gauche socialo communissse. Marjorette Taylor Greene Peace

      1. lanaudoise dit :

        🤣🤣🤣. Vous oubliez de dire que ces lasers étaient juifs.
        https://globalnews.ca/news/7607501/marjorie-taylor-greene-jewish-space-laser/
        Zelensky est juif: est-ce un hasard? Non! Faites vos recherches. Je retourne dans mon trou de lapin.🤪🤪🤪

  3. Duduche dit :

    Des saboteurs ukrainiens? L’hypothèse d’extraterrestres anti-humains serait à peine moins crédible. Poutine ment tellement facilement qu’il pourrait prétendre que l’armée étrangère en Ukraine est formée de troupes congolaises, que la Russie n’a rien à voir là-dedans.

    1. Guy Pelletier dit :

      Surement un coup des membres d’Antifa, BLM, du FBI, la crook Hillary Clinton, des socislisssssssssssss, gauchisssssssssssssssss, communissssssssssssssssssss Démocrates un complot mené et dirigé par Hunter Biden qui on s’en souviens tous travaillait en Ukraine. Un complot qui vise clairement à discréditer Poutine mais surtout moi-même « the best ever » l’homme le plus intelligent du monde juste après mon pote Poutine, pour m’empêcher de me représenter à la présidence des USA et libérer les États-Unis et le monde des socialissssssssssssssssssss!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Suivez moi sur mon nouveau site là ou je dits les vrais affaires, la vérité sur tous ces complots contre la race supérieure. Contribuer généreusement$$$$$$$$$$.

      DJT

      1. Haïku dit :

        Ouch !! 👌

  4. Toile dit :

    A lire ce billet, ca fait ouf dans ma tête, une échappée belle comme on dit. Pour cette fois ci … dans la mesures ou bien sur les « équipements essentiels » tiennent le coup. Mais ma connaissance de ce volet est aussi vaste que mon russe. Je ne pourrai qu’être un père Ovide en la matière.

    Ce que je retiens: l’importance du nucléaire, sa gravité m’avait échappée. L’Ukraine compte 15 réacteurs nucléaires. Je sais pas si c’est moi qui m’énerve inutilement mais ca fait tout un potentiel dangereux dans le cadre d’une guerre totale. Dans un tel contexte, on ne peut éliminer la possibilité que de façon tout à fait involontaire un irréparable, un catastrophique survienne auquel cas on en mange tous une maudite.

    Quelqu’un peut m’éclairer ? Comme un besoin et non un désir de me faire rassurer.

    1. marylap dit :

      Poutine se sert probablement des installations nucléaire pour faire peur au gouvernement ukrainien. Je sais qu’il est fou, mais je ne pense pas qu’il soit aussi fou que ça. Il devrait gérer les retombées nucléaires sur la Russie s’il en détruisait une.

      1. lanaudoise dit :

        Poutine utilise probablement une tactique créée par Richard Nixon.
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_du_fou?wprov=sfti1
        Il en a été question tôt ce matin à RDI. Mais le commentateur a ajouté que cette façon de sortir du Vietnam n’a pas fonctionné.

      2. oeufoulepoussin dit :

        Putin n’a pas hésité à sacrifier son fou pour récupérer une tour.
        En plus, il s’est donné l’avantage en jouant les blancs lorsqu’il a envahi l’Ukraine.

  5. Toile dit :

    « La Russie a pour sa part attribué à des « saboteurs » ukrainiens l’attaque contre la centrale nucléaire« 
    —-
    Ben oui chose…. ils vont se saborder eux mêmes! Ils veulent vivre pas mourrir.

    Sur la question de la desanazification

    « Les faits en question sont largement mythologiques. Ils partent d’une exagération du rôle des groupes nationalistes néonazis dans la politique ukrainienne. En réalité, ces groupes ont obtenu moins de 2% aux dernières élections en Ukraine et ne sont pas représentés au gouvernement. Poutine semble considérer que toute affirmation nationale ukrainienne relève du fascisme ».
    Guillaume Sauvé, spécialiste de la Russie et de l’espace soviétique, chercheur au CÉRIUM, chargé de cours au département de science politique de l’UQAM et auteur du livre Subir la victoire.
    Mon rôle père Ovide.

    1. Guy Pelletier dit :

      Il s’est servi de cela pour évidement gonfler la crise « culturelle » de l’est de l’Ukraine ou vit la plus grande concentration de russophones pour amplifier ces tensions en y envoyant des mercenaires et armes puissantes dans le but évident de semer le chaos la pagaille installer la peur prétendant à un pseudo génocide organisé par des fachistes nazis qui aurait été orchestré par un président d’Ukraine juif et russophone voulant supposément nazifier cette région en éliminant les russophones.

      Il est de plus en plus évident que toute cette histoire un false flag de grande ampleur et bien orchestré a été montée depuis un bon moment déjà dans le but d’étendre le territoire de la Russie englobant ainsi tout l’est de l’Ukraine et pas seulement les régions du Dunbass et Lougansk et la Crimée là ou se trouvent comme par hasard de grandes villes industrielles, industrie de la métallurgie, mines……………..

      1. Toile dit :

        Oui parfaitement. Un mot réthorique provocatrice.

    2. lanaudoise dit :

      Sont bons en crime. Peuvent appeler des missiles directement de Russie.

  6. On vient de commencer à faire les inventaires des abris de la protection civile de manière plus active, ça commence à grenouiller.
    Un citoyen, une place !
    https://www.swissinfo.ch/fre/a-chacun-son-bunker/7485678

    En ce qui concerne les comprimés d’iode actuellement 50% de la population a déjà reçu sa réserve.
    Pour le restant, la distribution peut-être effectuée en quelques heures.
    https://www.bag.admin.ch/bag/fr/home/gesund-leben/umwelt-und-gesundheit/strahlung-radioaktivitaet-schall/radioaktivitaet-in-der-umwelt/radiologischelage_in_der_schweiz/comprimeiode.html#108808567

    Il y a encore peu de temps, une partie de la population était critique en ce qui concerne l’ensemble des dépenses pour la protection civile. En quelques jours, la situation s’est totalement inversée 😉

    Cette paranoïa des autorités issue de la guerre froide, je ne la regrette pas à l’heure de ces lignes.

    1. oeufoulepoussin dit :

      Si nous devions choisir la confrontation avec les russes, j’espère que l’Europe aura le dernier mot sur cette décision, car bien que le Canada et les E.U. ne soit pas à l’abri d’une guerre nucléaire, il y a tout de même 3 puissances nucléaire en Europe. (Russie, France, GB)

      P.S. Je crois toujours aux négociations, même si nous ne sommes plus en position de force.

      1. @oeufoulepoussin
        🙏

  7. philippe deslauriers dit :

    Putin Says Russia has “no ill intentions towards its neighbours” and calls for international cooperation to return, for relations to normalize.

    Alors? On bombarde la Russie pour normalisé les chose?

    1. philippe deslauriers dit :

      En gros ca veut dire que les sanction fonctionne et que ca lui fait mal!

      Tout ce que j’espère c’est que les sanction ne tomberont pas tant que putine seras au pouvoir.

      Pour tout ceux qui pensait qu’il s’arretterais a l’ukraine… maintenant il parle des pays balte.

    2. Toile dit :

      Machiavel aurait pas mieux fait. On devient «officiellement » l’agresseur et lui la victime éplorée.
      L’agresseur victorieux qui respire encore.

      1. chicpourtout dit :

        @Toile
        «…On devient «officiellement » l’agresseur et lui la victime éplorée.»…

        Très juste. Les manipulateurs agissent toujours de la sorte en invoquant qu’ils sont «victimes» des autres. Ce sont des gens faibles.
        Sauf erreur, il faudra donc «contre manipuler» Poutine pour neutraliser sa démesure.
        Autrement, il aura la planète entière par la terreur et tiendra tout le monde «par les c******s» avec cette possibilité de guerre nucléaire.
        Eh oui, il faudra des psychiatres dans l’équipe de gestion de crise….

        P.S.: Désolée pour ceux qui n’apprécient pas ce genre d’analyse, on ne se refait pas. J’ai à la base une formation psychosociale (et ne suis pas clinicienne car je n’aurais pas le droit de commenter).

      2. oeufoulepoussin dit :

        On pense et on commente en fonction de notre expérience.
        C’est toujours agréable de vous lire.

      3. chicpourtout dit :

        Merci! J’hésite parfois a transmettre

      4. oeufoulepoussin dit :

        Il ne faut surtout pas. Je sais qu’il y a certaines personnes qui exigent une extrême rigueur, mais l’heure n’est pas à la censure. Bien au contraire.
        Bonne journée.

      5. chicpourtout dit :

        Merci!
        J’hésite parfois à transmettre mes réflexions. J’ai trois domaines universitaires. Il est donc certain que cela viens teinter mes partages.

    3. lanaudoise dit :

      Ben oui. On a vu ça en Tchétchénie.

  8. Toile dit :

    Je reprends mon dernier post du précédent billet, mes excuses.
    —-
    Ma réflexion

    Aucun pays de l’OTAN n’a envie de se lancer dans une guerre ouverte avec une puissance nucléaire comme la Russie et ça c’est une équation que Vlad a bien assimilée. Les faits lui donnent raison.

    On palabre, on discute, on vote, on amende, on exige, on sanctionne un peu, pas mal, ou pas.Le temps file mais lui il avance ses pions.

    Puis-je souligner que les lois, les traités et toutes ces affaires là ne sont que l’aboutissement de la volonté de l’homme, louables, légitimes, morales, immorales, ce que l’on veut. C’est l’homme qui les rédige. En apparence immuables, elles peuvent être changées et elles changent. C’est pas juste une question de contenu, c’est une question de vouloir.

    On ne peut pas intervenir sans provoquer un conflit mondial est notre lecture. Ainsi pourrait-on voir l’OTAN décider d’intervenir, non pas parce qu’un de ses membres a été attaqué, mais pour sauver le peuple ukrainien?

    La réponse est oui. Il y a un précédent. Quand l’OTan est intervenue de manière préventive à l’encontre de la Serbie en 1999 pour empêcher un génocide au Kosovo. Mais la Russie n’est pas la Serbie, on en convient. Retour case départ existentiel.

    Mon délire matinal.

  9. Louise dit :

    La Russie a attribué l’attaque à des « saboteurs » ukrainiens.

    Ce n’est pas étonnant. Poutine n’est jamais responsable de rien, ce sont toujours les autres les coupables.
    Ça fait partie de son délire mégalomane. Avec ce genre de personnes il n’y a rien qu’on puisse faire pour les changer puisqu’ils sont convaincus qu’ils ont raison.
    La seule possibilité pour les arrêter c’est de les mettre hors d’état de nuire et dans son cas ce ne sera pas facile.
    Cependant je ne crois pas qu’il soit complètement fou. Il va peut-être changer de tactique mais il va le justifier en disant que ça fait partie de son plan.
    Le seul qui est convaincu qu’il dit la vérité et que c’est un homme honorable, c’est lui-même.

    1. Aube 2005 dit :

      Poutine a été ensorcelé par Toupet Jaune 45. Il fait maintenant partie des 50 millions qui suivent et donnent de l’argent à cet extra-terrestre qui est tanné de gagné.

  10. Chanounou dit :

    Je remets ce lien: si l’info est véridique, c’est presque un début de bonne nouvelle….
    La traduction fonctionne

    https://www.n-tv.de/politik/Selenskyj-soll-drei-Attentate-ueberlebt-haben-article23172962.html

    1. Haïku dit :

      @Chanounou
      Merci pour le lien.
      Oufff !!!

    2. Toile dit :

      De comment ça fonctionne. J’y arrive pas.

      1. Madalton dit :

        Voilà!
        Apparemment, deux troupes sont en mouvement à Kiev pour remplir une mission importante du président russe : tuer Volodymyr Zelenskyj. Jusqu’à présent, ils ont échoué à plusieurs reprises, selon un rapport de Grande-Bretagne. Ironiquement, l’ennemi supposé devrait avertir les dirigeants ukrainiens.

        Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy a peut-être survécu à trois tentatives d’assassinat la semaine dernière. Le Times rapporte que la Russie a envoyé deux troupes différentes pour tuer le chef de l’Etat ukrainien , sans préciser d’où provient cette information.

        Les assassins seraient le groupe de mercenaires russes Wagner et une unité paramilitaire dirigée par le chef tchétchène Ramzan Kadyrov . Au cours des derniers jours, il a été signalé à plusieurs reprises qu’ils avaient été envoyés en grand nombre à Kiev pour éliminer Zelenskyy. Son retrait est l’un des objectifs de guerre les plus importants du président russe Vladimir Poutine.

        Selon le Times, cependant, les forces de sécurité de Zelenskyy étaient « terriblement bien » préparées aux plans de Wagner. Le journal rapporte que les mercenaires ont perdu plusieurs membres dans leurs tentatives d’assassinat. Les proches des mercenaires disent que la connaissance des plans par les dirigeants ukrainiens est « étrange ».

        Samedi dernier, une tentative d’assassinat par des tueurs tchétchènes aurait été déjouée dans la périphérie de Kiev. On dit qu’ils ont été « éliminés » avant d’atteindre Zelenskyy.

        Des espions russes avertissent Kiev

        Selon les dirigeants ukrainiens, ce sont les Russes eux-mêmes qui poussent à travers les plans d’assassinat de l’ennemi présumé. Des agents des services secrets russes du FSB ont averti l’équipe de Zelenskyy, a déclaré Oleksiy Danilov, secrétaire du Conseil ukrainien de la sécurité nationale et de la défense. « Ils ne veulent rien avoir à faire avec cette foutue guerre », a déclaré le politicien à la télévision ukrainienne. « Grâce à vous, nous avons pu éliminer les forces spéciales de Kadyrov. »

        En conséquence, les quelque 400 mercenaires wagnériens sont à Kiev depuis plus de six semaines. Selon le Times, ils ont une liste de 24 cibles ukrainiennes de haut rang que Moscou leur a demandé d’éliminer. Selon le rapport, le plan était d’utiliser la capture russe de Kiev comme diversion pour exécuter les ordres. Le convoi russe destiné à cet effet progressant lentement, les mercenaires n’avancent pas, au grand dam du Kremlin.

        Plus récemment, les dirigeants russes auraient accru leur pression sur les troupes de Wagner. Selon le « Times », elle s’attend à ce que les mercenaires obtiennent rapidement un succès comptable. On peut supposer qu’ils commenceront à travailler sur leur « kill list » dans les prochains jours.

    3. lanaudoise dit :

      Encore le groupe Wagner. Évidemment.

  11. Cotenord07 dit :

    D’après le bulletin de nouvelle de Radio-Canada diffusé à 22 heures hier et d’après cet article tout récent de Radio-Canada :

    « L’organisme de l’État ukrainien chargé de l’inspection des sites nucléaires indique que les Russes occupent le territoire de la centrale, mais que le personnel opérationnel s’assure du bon fonctionnement des installations, situées à environ 550 kilomètres de la capitale, Kiev.

    Aucun changement sur le plan de la radioactivité n’a été constaté, a-t-il précisé.

    Selon les responsables de la centrale, un bâtiment pour les formations ainsi qu’un laboratoire ont été touchés. L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) confirme qu’aucun équipement essentiel n’a été affecté et que le niveau de radiation est demeuré normal.

    L’attaque n’a fait aucune victime, ont indiqué les secours ukrainiens sur Facebook. »

    Source : « L’armée russe occupe Zaporijia, la plus grande centrale nucléaire d’Europe », Radio-Canada, le 4 mars 2022, hyperlien :

    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1866467/ukraine-nucleaire-centrale-feu-incendie-combats-russe

    1. Toile dit :

      Bien heureux pour cette fois ci et pour cette centrale là … pour l’instant. Il y en a 14 autres et le conflit prend de l’ampleur.

      1. Cotenord07 dit :

        @ Toile :

        Il faut être prudents avec les chiffres.

        L’Ukraine compte un total de 4 centrales nucléaires opérationnelles, qui fonctionnent à l’aide d’un total de 15 réacteurs nucléaires.

        De ces 15 réacteurs nucléaires, 6 se trouvent à Zaporijjia.

        https://en.wikipedia.org/wiki/Nuclear_power_in_Ukraine

  12. Loufaf dit :

    Si la centrale nucléaire saute en Ukraine, le résultat sera la destruction de l’ Ukraine ET de la Russie , alors où est l’ intérêt d’ attaquer la centrale.

    Je pensais que le gros fêlé remportait la palme en fait de menteur, mais je pense que Vlad a une coche au- dessus. Des saboteurs Ukrainiens! Les soldats russes sont en Ukraine pour des vacances tant qu’ à faire!

    1. Toile dit :

      Bien oui pour les bienfaits que procure la mer et pour une virée de magasinage à Kyiv. Le tout dans une atmosphère festive de franche camaraderie, entre salves on se comprend bien.

  13. Que dire de plus??

    les uns accusent les autres….

    Poutine avance selon son plan….
    le monde le regarde en serrant les dents…

    la guerre face à l’Ukraine sera toute aussi inutile que les précédentes … Afghanistan, Syrie, Irak, Yémen, Bosnie, Vietnam… et on pourrait continuer la liste…
    mais on continue…. on invente des bombes plus grosses, plus meurtrières… on invente des armes plus « efficaces »… les actions en bourse sont robustes…

    on a mondialiser les profits et externaliser les effets collatéraux….
    une vie humaine ne vaut pas chère… elle n’a jamais valu chère depuis la nuit des Temps….

    il y a toujours un dictateur quelque part… un plus fou que l’autre…

    on le sait tous qu’une fois l’Ukraine à genoux, rien n’est gagné….
    mais on fera comme si… on regardera ailleurs, on se dépêchera à faire autre chose….

    aujourd’hui c’est l’Ukraine… demain ce sera un autre pays…. et ça continue, faut faire virer l’économie…
    faut se faire croire que ça va ben aller…

    Depuis que Poutine attaque l’Ukraine on cherche des solutions pour l’énergie pour l’Europe..
    le réflexe? retour aux énergies fossiles… pas le choix, faut aller vite…. pas le choix l’Europe ne produit pas assez d’électricité pour se convertir aux transports électriques…
    les changements climatiques? plus tard….

    en attendant, la communauté internationale se prépare à accueillir les réfugiés de la guerre en Ukraine… c’était sidérant d’entendre que les accueils étaient « temporaires »… avec un maximum de 18 mois….
    euh….

    dans 18 mois, qui croit que les réfugiés ukrainiens pourront retourner chez-eux ???

    Faut se rappeler que les russes ont pas mal tout pété…. maisons, rues, ponts, infrastructures, usines, les fameuses chaines d’approvisionnement… en bref, l’économie totale du pays…

    y’a pas beaucoup de gens qui retourneront en Ukraine dans 18 mois… surtout sous la poigne des russes…. avec l’économie russe pour les soutenir….
    si le Canada reçoit 100 000 Ukrainiens, ils ne repartiront pas…
    Pourquoi retourner dans la misère, le mensonge russe, le doute et cette rancoeur qui sera palpable à chaque coin de rue rénovée….

    Haïti n’est même pas reconstruit du tremblement de terre de 2009-10….
    La Nouvelle-Orléans n’est même pas reconstruite de Katrina…
    l’Ukraine mettra combien de temps à se reconstruire….?? 18 mois?? come on….

    L’Ukraine sera à éviter pour des décennies… surtout si ce sont les russes qui gèrent ça…

    ailleurs en Russie, ils vivent en 1924…. y’a que dans les grandes villes qu’ils sont dans les années 2000…
    Comment se porte la Tchétchénie??
    La Syrie, ça va?
    Ben l’Ukraine ce sera quelque chose de semblable…. des millions de réfugiés qui passeront devant d’autres réfugiés qui sont entassés dans des camps, ici et là-bas et d’autre par là….

    on va réentendre que les réfugiés coutent cher… à cause de n’importe quoi… mais surtout « des pas comme nous »…. « des voleurs de jobs »… « ça arrive et ça se met sur le bs… » on les a entendus des centaines de fois….

    et ce sera en attendant la prochaine fois… car, il y a déjà 3 ou 4 autres « interventions militaires » quelque part, qui se préparent…

    et on n’ose même pas penser aux opportunités incroyables que tout ça met en place pour le virus… tsé le coronavirus qui nous a tenu en otage pendant 2 ans…

    1. Madalton dit :

      Il ne faut pas oublier les changements climatiques qui vont générer des déplacements de populations.

      1. Madalton il y en a déjà des centaines de milliers, voire des millions ici et là… en Asie, en Afrique… bientôt en Australie…et en Amérique du sud…
        On peut même envisager cette situation pour les USA et le Canada sur la côte ouest…. eh oui…

  14. titejasette dit :

    Maintenant que les Russes ont le contrôle de la centrale (1), on voit très bien que les autres (USA, l’UE….) sont les faibles et seront écrasés sous les bottes de Putin. Putin est maintenant le SEUL véritable Boss de la bécosse et il utilisera la centrale comme monnaie de négociation.

    Je ne savais pas que l’Ukraine a une centrale de cette envergure laquelle est une véritable menace à la paix et la sécurité de l’Europe et de la planètre.

    Comment se fait-il que les USA et l’OTAN n’ont pas vu venir cette menace ? Il est trop tard pour les USA et l’Otan d’intervenir dans cette guerre car aux moindres gestes, Poutin menacera de tirer sur la goupille et ce faisant, il fera sauter la centrale.

    Les sanctions financières ont lamentablement échouées, face à ce nouveau développement.

    —————————————–

    (1) « L’organisme de l’État ukrainien chargé de l’inspection des sites nucléaires indique que les Russes occupent le territoire de la centrale, mais que le personnel opérationnel s’assure du bon fonctionnement des installations, situées à environ 550 kilomètres de la capitale, Kiev. » – Cotenord07

    C’est pas clair c’est qui qui contrôle la centrale…

  15. Cotenord07 dit :

    Si les communiqués officiels de la Fédération de Russie mentionnent des « saboteurs ukrainiens » (sic), il est possible alors selon moi qu’il y ait eu des résistants ukrainiens (militaires, miliciens ou civils armés) sur le site de la centrale, peut-être à l’intérieur du bâtiment pour les formations et du laboratoire, qui sont situés à une certaine distance des six réacteurs nucléaires, ce qui aurait incité les forces militaires russes à lancer des roquettes sur ces deux bâtiment (le bâtiment pour les formations et le laboratoire).

    Il est très difficile de déduire ce qui s’est passé exactement, à partir des communiqués officiels des deux belligérants et de ce qui circule dans la tweetosphère.

    On ne peut alors que spéculer.

    1. titejasette dit :

      HS

      Je vais prendre congé de ce blogue pour un certain temps. Pas d’autres commentaires

      1. P Lacerte dit :

        Exactement la raison pour laquelle je n’intervient pratiquement plus…

        Mr. HETU… à quand une fonction « ignorer/bloquer »..??

      2. Bob Inette dit :

         » …Nous ne sommes tous ici que des prisonniers volontaires de nos propres intrigues

        Et dans les chambres des maîtres Ils se réunirent pour le festin

        Ils la piquent avec leurs couteaux d’acier Mais ils ne peuvent tout simplement pas tuer la bête

        La dernière chose dont je me souviens Je courais en direction de la porte

        Je devais trouver le chemin du retour vers l’endroit où j’étais avant

        Restes calme me dit un gardien de nuit Nous sommes programmés pour accueillir

        Tu peux régler ta note quand tu veux Mais tu ne pourras jamais partir.  »

        https://music.youtube.com/watch?v=KZ1RP84QLdY&list=RDAMVMKZ1RP84QLdY

    2. Christophe de Suisse dit :

      @Cotenord07,

      Je suis abasourdi par votre post.

      Vous ne réalisez vraiment pas le traumatisme que cela provoque actuellement en Europe en regard d’une situation déjà vécue avec Tchernobyl.

      Ce matin toutes les chaînes (France, Suisse et Européenne) ont rappelé ce point et combien M. Putin se joue de nos peurs.

      SVP cessez de croire ou d’utiliser le terme : « selon moi ». Il y a des experts pour ceci, ce que vous n’êtes pas !

      1. titejasette dit :

        Bonjour Christophe,

        Contente de vous lire… Je suis très occupée dans mes affaires. Je vais continuer de vous lire, vous tous.

      2. oeufoulepoussin dit :

        On ne peut plus exprimer nos propres opinions sur ce blog sans avoir à citer un  » expert  » ?
        L’humanité vit actuellement une situation dans laquelle elle ne s’est jamais retrouvé. Nous sommes en terrain inconnue. Je suis intéressé à entendre l’opinion des IRMA (voyantes), car elles m’amènent à réfléchir et à entrevoir des possibilités qui m’avait échappé.
        Alors, SVP….
        En passant, la plupart de vos interventions m’apportent beaucoup.
        Bonne journée.

      3. Bob Inette dit :

         » On ne peut plus exprimer nos propres opinions sur ce blog sans avoir à citer un » expert  » ?

        Toutes les opinions ne sont pas égales ni même valables !
        Certaines sont beaucoup plus robustes et sophistiquées que d’autres
        car elles s’appuient sur la logique, un raisonnement éclairé,
        de la recherche et une solide argumentation intellectuelle.

        Une opinion sans substance qui ne s’appuie que sur l’ignorance,les préjugés, l’idéologie ou le dogme/agenda religieux est difficilement défendable et ne peut constituer qu’une simple affirmation qui ne libère pas son propriétaire de la critique, du ridicule ou même du mépris !

        Et même si nous devons essayer de respecter la personne… nous n’avons pas
        à accorder le même respect à toute opinion avec laquelle nous sommes en désaccord.

        Personne n’a le droit d’avoir une opinion…
        Tout le monde a droit à une opinion éclairée sans préconceptions.

      4. oeufoulepoussin dit :

        C’est un peu drastique, mais je me fie sur votre grande sagesse afin de filtrer les opinions éclairées sans préconceptions.
        Vous pourriez ensuite rejoindre l’équipe Putin qui sont en recrutement présentement pour dénicher les
        gens qui ont sombré dans la noirceur en propageant de fausses nouvelles sur le conflit.

        Fiat lux et facta est lux

    3. Toile dit :

      Plutot tordu votre affaire. D’après moi, certain que les ukrainiens ont eu le réflexe de protéger leurs sites. Par conséquence logique, les protéger du mieux possibles avec du monde. Donc il y a du monde à l’intérieur pour protéger et d’autres pour assurer un bon fonctionnement. Logique de guerre : faut occuper et neutraliser. Dans un tel contexte l’usage de lance roquettes ou « whatsoever » s’explique bien. Ça n’excuse pas. Ca fait juste bien s’expliquer dans une stratégie de contrôle.

      Vous avez une neutralité de type suisse épatante, elle qui a modifié tout dernièrement son statut neutre en matière bancaire, une première.

      1. @Toile,
        Tout s’explique aussi simplement au vu de vos explications. Nous sommes bien stupides, vous avez raison, c’est logique !

        Je fais usage de ne plus être neutre (comme mon pays) en regard de l’attitude actuelle de la Russie. C’est une guerre, pas une promenade de santé.

        Pour clore, je vais ignorer la dernière phrase qui me semble totalement déconnectée de la réalité et de votre méconnaissance du sujet.

  16. gascar53 dit :

    On savait que Trump était un super menteur mais là on voit que son maître à penser est une coche supérieure dans ce département alors prend des notes mon Trump car lui y connaît çà le mensonge et la désinformation et en plus il a le pouvoir et le contrôle sur sa population car la télé d’état c’est lui qui a le contrôle enfin ce serait le rêve de Donald de devenir un dictateur comme Poutine….

  17. Toile dit :

    C’est clair pour moi d’après le texte cité

    « que les Russes occupent le territoire de la centrale, mais que le personnel opérationnel s’assure du bon fonctionnement des installations ».

    Je décode les russes sont dans la centrale et/ ou dans l’enceinte du territoire et le personnel ukrainien est toujours en poste, sous bonne garde.
    —-
    Donc qui oserait nous y déloger ?

  18. Alexander dit :

    Tirer froidement sur une centrale nucléaire, c’est pas un peu tirer une bombe nucléaire? Volontairement?

    Si oui, il y a quelqu’un qui a donné l’ordre de tirer. Comme Hiroshima. Mais en encore plus violent et meurtrier.

    Il est peut-être temps que les proches de Poutine se réveillent.

    1. Alexander

      de 2 choses l’une…

      ou bien il s’agit d’une roquette perdue qui a tombé miraculeusement à la bonne place…

      ou bien cet attentat ciblait parfaitement le point atteint qui a détruit des salle de formation et autres sans lien avec le fonctionnement vital de la centrale…
      Bref, un truc prévu et bien exécuté pour en prendre le contrôle…

      les russes sont sanguinaires et de bonnes bêtes à amener à l’abattoir, mais ils savent y faire….

      fallait frapper une zone assez près du réacteur pour créer la terreur, mais assez loin pour en garder le contrôle….

      car, si ça sautait, on le sait… TOUT le monde sur des dizaines de kilomètres crevait sur-le-champ…. sans distinction de nationalité….

      c’était un moment « délicat » de la stratégie russe…. et ça doit se taper dans le dos, actuellement, en Russie, pour le succès de la mission…

      les Ukrainiens n’auront plus d’électricité aussi « facilement »… considérant que les fils doivent être arrachés un peu partout… mais sans la gestion de l’énergie, le pays perd sa force vitale…

      le printemps sera russe en Ukraine….

      1. Gilles Morissette dit :

        @lechatderuelle (04/03/2022 à 08:07)

        J’opterais pour la seconde option.

        Un tir ciblé qui touche des endroits non-essentiels qui n’affecte pas les structures vitales de la centrale.

        Toutefois, c’est « jouer avec le feu » ou si vous préférez à « la roulette russe ».

        Cette fois-ci, cela a fonctionné mais la prochaine fois…

        Voilà où en est rendu la folie meurtrière du sociopathe et le peu de considération qu’il a pour la vie humaine.

        Comme on dit « Arrêtez le quelqu’un avant qu’il ne comette l’irréparrable « !!!.

    2. Dekessey dit :

      Les proches de Poutine ou… l’OTAN?

      On ne peut pas laisser ce pyromane déjanté jouer avec ça.

  19. Toile dit :

    @Cotenord 07

    Ben ben d’accord avec exercer une rigueur. Je me basais sur le texte du billet. Mon erreur… de bonne foi. Mais ça change heuh rien à mon propos quant au potentiel de dangerosité en cas d’erreur humaine bien involontaire vu l’escalade en cours. En cas d’intention claire, la question est d’office disposée. Ca soulève aussi la question sont ils là pour sécuriser la ( les) centrales ou que pour celle ci serve de moyen d’intimidation ou de moyen de négociation ?

    1. Cotenord07 dit :

      @ Toile :

      De façon tout à fait logique, la prise de contrôle des moyens de production d’énergie fait partie des premiers objectifs militaires lors de l’invasion d’un pays que l’attaquant souhaite gouverner ou dont il souhaite assurer le fonctionnement après la capitulation de son adversaire.

      En prenant le contrôle de sites de production d’énergie, on empêche qu’ils soient sabotés par l’adversaire et on évite ainsi des coûts de reconstruction considérable.

      En ayant le contrôle des moyens de production d’énergie, l’attaquant a aussi un levier pour faire fléchir un adversaire récalcitrant.

      Ainsi, près d’une centrale électrique, il y a habituellement une station de distribution d’énergie qui est le lieu de départ d’une ou plusieurs lignes de transport d’électricité.

      Si les villes ou régions qui sont en aval des lignes de transport d’électricité refusent de capituler et de se rendre à l’attaquant, alors l’attaquant n’a qu’à interrompre la livraison d’électricité à ces villes ou régions.

      Quant au personnel technique ukrainien de la centrale de Zaporijjia, même si la centrale est sous contrôle russe, je suis quant à moi confiant que ce personnel va s’efforcer de bien faire fonctionner la centrale, de façon sécuritaire, car ne pas procéder ainsi pourrait avoir de graves conséquences pour leurs concitoyens ukrainiens (entre autres).

      1. Toile dit :

        Je vous parle du potentiel de dangerosité pour la vie et vous répondez en termes de stratégie de guerre. On a pas le même langage.

      2. Cotenord07 dit :

        @ Toile :

        Le potentiel de dangerosité pour la vie dépend fondamentalement de la technologie de la centrale, de la qualité de son entretien, de la compétence et du professionnalisme de son personnel, etc., etc.

        En ce qui concerne la centrale de Zaporijjia, ses cinq premiers sont entrés en service entre 1985 et 1989 (période soviétique), et le sixième a été mis en route en 1995.

        La technologie est donc celle des réacteurs nucléaires soviétiques des années 1980, ce qui signifie que les réacteurs sont probablement basés sur une technologie plus moderne que celle des réacteurs de la centrale de Tchernobyl (design datant du début des années 1970).

        Après les accidents de Three Mile Island et de Tchernobyl, je crois qu’on a mis l’accent un peu partout sur des mécanismes « fail safe » qui font en sorte que la réaction nucléaire dans les réacteurs va être automatiquement réduite, si un phénomène anormal se produit dans un réacteur.

        Enfin, en principe, l’exploitant de la centrale a aussi des comptes à rendre à l’AIEA quant aux enjeux de sécurité de fonctionnement.

        Dans le cas de la centrale de Zaporijjia, le gouvernement des États-Unis doit avoir d’excellentes connaissances à propos de cette centrale, puisque c’est l’entreprise américaine Westinghouse qui approvisionne cette centrale en combustible nucléaire depuis au moins 2014.

        En conclusion, il n’y a pas de risque zéro avec cette centrale comme avec les autres centrales nucléaires, mais il n’y a pas nécessairement lieu de paniquer.

  20. POLITICON dit :

    ÉCHEC ET MAT

    Poutine a tout simplement commandé une frappe chirurgicale sur cette centrale. Il a voulu communiquer un message clair à l’UE, à l’OTAN et à l’ONU qu’il avait les moyens d’éradiquer l’Ukraine et terroriser l’Europe si jamais la communauté internationale prenait la décision d’aider militairement Zelensky sur le terrain. Poutine tient donc l’Europe à la gorge. Il a tellement à perdre actuellement, qu’il n’hésitera pas à passer à l’étape suprême s’il se sent moindrement menacé d’agression.

    Je ne suis pas un spécialiste militaire mais cette menace est le cauchemar annoncé depuis Hiroshima. Le sort du Monde est pris au piège de Poutine et il a le doigt sur le bouton rouge. Trop tard, il aurait fallu que la communauté internationale s’implique plus tôt afin d’assurer la sécurité de l’espace aérien, empêcher que la Russie atteigne la frontière ukrainienne et repousser les troupes russes jusqu’à Moscou. Les É.-U. ont tout le matériel sophistiqué nécessaire pour empêcher l’apocalypse. Malgré tout, Poutine a réussi à isoler l’Ukraine du reste du Monde. C’est donc 2-0 pour le régime Poutine. Malheureusement, il a mis le Monde échec et mat en une semaine. Il s’assure de tenir les pays qui supportent l’Ukraine loin du conflit et loin du territoire. Qui osera avancer un pion sur l’échiquier militaire contre Poutine aujourd’hui?

    1. Dekessey dit :

      Poutine vient d’ajouter une énorme pression sur l’Ukraine mais il n’avait pas besoin de contrôler cette centrale pour brandir la menace nucléaire.

      1. POLITICON dit :

        Je suis d’accord avec vous mais il l’a fait! Ce sera maintenant l’assaut final sur Kyiv mais avec la carte nucléaire en poche, il faudra maintenant calmer l’Ours. Poutine s’assure un combat sur le terrain entre lui et Zelensky et la communauté internationale n’a qu’à bien se tenir. Nous connaissons déjà qui ressortira gagnant de cet affrontement à court terme. Trop tard pour assurer la protection des centrales nucléaire maintenant, c’est Poutine qui en a la clef. Trop peu trop tard!

    2. Madalton dit :

      HS, un baume pour Biden. 678 k emplois ont été créés en février, dépassant les prévisions.

      1. Madalton dit :

        Oups! Ce n’est pas en réponse @ POLITICON

    3. Toile dit :

      Votre lecture me semble plutôt juste, clairvoyante sur l’ensemble des constats. A ma très grande horreur.
      Reste l’audace domestique ou   »otanienne »

      Redessiner complet de la géopolitique en 1 semaine.

  21. oeufoulepoussin dit :

    Au-delà de la menace nucléaire, la capture de la centrale nucléaire de Zaporijjia fait que les russes contrôlent maintenant 20% de la production en d’électricité de l’Ukraine.

    La centrale de Zaporijjia produit 37 à 38 milliards de kWh par an, soit un cinquième de la production d’électricité ukrainienne.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_nucl%C3%A9aire_de_Zaporijjia

    1. Guy Pelletier dit :

      L’objectif est assez clair en effet l’envahisseur cherche a contrôler toutes les sources d’énergie que ce soit le gaz, pétrole ou l’électricité nécessaires et essentielles pour le fonctionnement des villes dans le but de forcer la population à faire directement pression sur leurs décideurs pour qu’ils abdiques et démissionnent pour céder leur place aux Russes. Du moins les dirigeants Ukrainiens non encore ciblés par les mercenaires de Poutine à être neutralisés morts ou vif.

      1. oeufoulepoussin dit :

        Si Putin veut minimiser les pertes de son côté, il voudra éviter d’affronter les ukrainiens en menant une guerre urbaine. En encerclant les grandes villes, en leur coupant les vives et électricité, avec des bombardements ici et là, les citoyens finiront par en avoir assez et se rendront.
        Les bombardements peuvent causés des pertes humaines, c’est vrai, mais ce n’est pas le premier but recherché. L’effet psychologique produit par ceux-ci est énorme. Le bruit des sirènes, le sol et les murs qui tremblent , le bruit d’une explosion d’obus au loin. C’est terrible…..personne ne veut vivre cela.

  22. Gilles Morissette dit :

    Une frappe chirurgicale qui, cette fois-ci, a bien fonctionné mais qu’arrivera-t-il un jour.

    C’est comme jouer à « la roulette russe ». Les probabilités que la chance finisse par tourner sont très grandes.

    Il est à peu près temps que l’Occident réalise ce que nous savions depuis toujours.

    Putin est un sociopathe dangereux en pleine crise psychotique.

    De plus en plus isolé, il s’enfonce de plus en plus dans son délire

    Il n’a AUCUNE conscience, des dommages qu’il est en train de causer notamment des morts parmi la population civile de l’Ukraine..

    Il est temps avant qu’il ne soit trop tard (peut-être l’est-il déjà), que l’OTAN envisage des solutions plus radicales afin d’arrêter cette folie.

    Je suis très conscient de ce que cela implique mais on en est peut-être rendu là.

    Avec Putin, la raison n’existe plus. Une réponse plus « musclée » serait peut-être la seule façon de le stopper.

    Je ne pensais JAMAIS un jour, devoir écrire une tel commentaire.

    J’espère que ma courageuse petite-fille Florence, là où elle se trouve, saura me pardonner.

    1. Haïku dit :

      @Gilles Morissette
      Fort bien dit !!!

    2. Aube 2005 dit :

      Monsieur Morissette,
      Avec ce qui se passe en Ukraine aujourd’hui, je ne serais pas surpris que Déchet Juteux 45 aurait fournit des informations stratégiques à son idole russe; et c’est le pourquoi, il se défend bec et ongles pour ne pas fournir ses communications présidentielles sur l’enquête qui le concerne.
      Avec ce qui se passe présentement aux USA, la division de la population en ce qui concerne la politique, Poutine doit penser que cet empire est en train de se saboter de l’intérieur et que lui rêve de le remplacer.
      C’est réellement triste ce qui se passe aujourd’hui en Ukraine.

  23. sousmarin dit :

    Les hydrocarbures étant exclus des sanctions alors qu’ils représentaient déjà 46% des exportations russes en 2021, avant la montée des prix, l’Occident continue donc indirectement de facto à financer la guerre de la Russie.
    Il nous faut intervenir immédiatement, notamment en envoyant une aviation capable de renvoyer l’aviation russe chez elle, ou à terre, et de détruire les missiles qui ciblent de plus en plus les villes, sans parler des centrales nucléaires…
    Et le convoi de 60 km de long pendant qu’on y est, histoire d’entraîner nos pilotes au tir sur cibles fixes…

    Le P puant ne reculera pas et ne prendra pas sa retraite, il mourra ou l’Ukraine sera un territoire occupé et dévasté pendant tout son règne et quel pays ensuite, la Géorgie, la Moldavie ?
    Ensuite, certains pays de l’Otan peut-être ?
    Jusqu’où le laisserons-nous faire avant d’intervenir militairement ? Jusqu’à ce qu’il soit trop tard ?
    Renoncerons-nous à défendre l’Allemagne parce qu’il nous menacera encore de l’arme nucléaire ?

    Avec ce genre de psychopathe, on ne prévient pas, on ne négocie pas honnêtement, on ment, on triche, on agit dans l’ombre en préférant l’action souterraine efficace aux effets d’annonce pour faire le beau devant le peuple, afin de soigner son image d’élu potentiel, puis, dès qu’on le peut, on le poignarde dans le dos.
    C’est là, encore une fois, que l’on voit la stupidité de nos dirigeants qui ne réfléchissent pas à la capacité d’autarcie d’une nation, comme Merkel qui, en se séparant de toute ses centrales nucléaires, a mis sa nation sous la puanteur du gaz P, sans parler de l’état pitoyable de son armée.

    Quant à l’arme nucléaire, il est certes fort probable que le P puant ne l’utilisera pas pour l’Ukraine mais ne pas s’y préparer est carrément stupide (un « accident » pourrait arriver dans une centrale ukrainienne par exemple), autant que, pour de soi-disant « dirigeants » européens », de laisser la sécurité de leurs peuples entre les mains, pas très propres, des étasuniens…
    Avec de la chance, peut être verra-t-on enfin un changement des politiques énergétiques et de défense ayant du sens et qui sait, l’esquisse d’un vrai projet politique…

    1. Toile dit :

      « I had a dream ». Là, c’est le cauchemar éveillé.

  24. Madalton dit :

    La Russie isolée plus que jamais par une résolution du Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Même Cuba et le Vénézuéla se sont abstenus au lieu de voter contre. Évidemment, la population russe ne sera pas informée.

    https://lp.ca/f4W2us

    1. Alexander dit :

      Ce sont les sanctions qui vont alerter la population russe, malgré la propagande Poutinienne.

      Quand les roubles et la bourse vont s’écraser, que les jobs d’employeurs étrangers disparaîtront et que les pénuries seront sur les tablettes, ils vont se poser des sérieuses questions.

      Le peuple russe n’est pas solidaire de ses dirigeants, il subit sa dictature et se tait.

      Si j’ai bien lu, le peuple se méfiait de ses dirigeants durant la pandémie et se méfiait des vaccins russes. En fait, les gens n’ont pas confiance dans leurs dirigeants.

      Le vrai pouvoir en Russie est entre les mains des généraux et des oligarques qui entourent Poutine. Ce sont eux qui vont décider du sort de leur chef.

      Plusieurs sont corrompus, mais ils carburent davantage à l’argent qu’à un quelconque Dieu ou Allah. Ils faut les attaquer de front avec les bombes les plus violentes, celles qui attaquent leur portefeuille.

      Au moins, ces bombes là ne tuent pas directement, elles.

      À court terme, l’Ukraine devra hisser le drapeau blanc pour sauver sa population de la ruine. Mais le dommage est fait et irréversible. Poutine sera un paria aux yeux de la planète pour toujours.

      Il a déjà perdu la guerre et il ne le sait pas. La guerre de la crédibilité.

      On l’a souvent utilisé comme épouvantail aux EU, mais je commence sérieusement à penser qu’il y avait un sérieux fond de vérité derrière la propagande américaine.

      Et une série de républicains sont tombés dans le piège de la complaisance à son égard.

      La planète exige la paix et la mérite. Surtout en sortie de crise épidémique.

      1. Alexander

        ce n’est pas aussi linéaire que ça….

        la bourse s’est déjà effondrée…
        le rouble est pratiquement une monnaie de singe….

        la grande partie des usines et commerces de firmes étrangères sont fermés ou en rupture de stock sauf quelques uns dont Couche-Tard et Magna Canada… entre autre…

        Les russes voient et subissent déjà les impacts … mais la propagande du Kremlin est forte et bien structurée et ce, depuis 20 ans…

        on a vu aux USA, en l’espace de 4 ans, comment un peuple peut se faire manipuler et entuber… imaginons ce même exercice pendant 20 ans…

        la crédibilité ça s’achète quand on est dictateur…
        suffit de voir les oligarques russes qui ont profité du système et qui blanchissent leur argent dans des équipes sportives et des grandes entreprises…. comme West Jet…. entre autre….

        la planète n’a jamais été en paix….

        Poutine a 70 ans… il se coulera des jours tranquilles en Russie … loin des tribunaux… sans aucun remords… paria?? même pas…

        Désolé mais les pourritures humaines s’en sortent toujours….

        de temps en temps, en fin de vie, un pourri se fait ramasser et finit en prison… mais ce sont des exceptions….
        Poutine utilise simplement la corde qu’on lui a donné depuis 20 ans… une corde que son Peuple s’est dépêché de lui offrir en modifiant 2 ou 3 fois leur Constitution….

        Poutine, le peuple russe et l’Occident l’ont créé…

        il est le rêve des uns et le cauchemar des autres….

      2. Dekessey dit :

        « Le peuple russe n’est pas solidaire de ses dirigeants, il subit sa dictature et se tait. »

        Certains estiment que près de deux tiers appuient leur dirigeant avec l’aide de la télévision d’état qui leur cache la vérité, et blâme l’occident pour tous leurs malheurs.
        J’ai l’impression que ça va prendre plusieurs années pour déprogrammer ces gens.
        Un exemple:

  25. Toile dit :

    Et que dire de l’Inde qui n’a pas publiquement condamné explicitement l’offensive russe en Ukraine et qui par 3 fois s’est abstenue lors du vote du Conseil de sécurité de l’ONU sur une résolution en ce sens.

    Alliée de la Russie, son principal fournisseur de matériel militaire, elle l’est également des Etats-Unis et de la France dans l’Indo-Pacifique.

  26. Loufaf dit :

    HS. Lindsay Graham qui appelle ouvertement à assassiner Putin. Déclaration faite dans une émission de télé et une série de tweets .
    Hon! Son maître ne sera pas content.
    Finies les parties de golf gratuites!

    1. cotenord07 dit :

      @ Loufaf :

      C’est une déclaration totalement irresponsable de la part d’une personnalité politique.

      Personne n’empêche les personnalités politiques de rêver à cela et même d’en discuter en privé.

      Mais faire une déclaration publique à ce sujet, c’est tout à fait irresponsable.

      Si les politiciens américains se mettent à exprimer publiquement des souhaits semblables, qu’est-ce qui va empêcher des politiciens russes proches de Poutine d’exprimer publiquement le souhait de voir quelqu’un attenter à la vie de personnalités politiques des États-Unis ?

      1. Dekessey dit :

        Heu…. irresponsable?
        On parle d’un républicain ici, Lindsay Graham en particulier..

    2. Loufaf

      incitation au meurtre n’est-ce pas criminel ??

      1. Putine de reculeras JAMAIS et JAMAIS il donneras sa démission en tant que chef d’état – si il le fait c’est qu’il y placeras une marionette qu’il controleras a 100%.

        Et jamais la vie de Zelenski seras hors de danger tant que putine seras vivant.

        Le seul sortie de crise possible et le seul moyen d’avoir la paix dans cette région est la mort de putine.
        On ne parle pas ici d’incitation a la violence contre quelqu’un qui a rien fait de mal.
        On parle d’arretter quelqu’un qui est prêt a tuer des million de gens.

        En aucun cas ont doit etre  »le good guy with a gun ». Cela empireras la situation.
        Cela doit venir de l’intérieur de la russie.

        Putine a, en autre, attaqué l’ukraine pour freiné la monté de la démocratisation. J’espere que le résultat seras son accélération et la fin de la dictature en Russie.

      2. lanaudoise dit :

        Pas chrétien, ça. Pourtant tellement près du petit Jésus…

    3. Gilles Morissette dit :

      @loulaf (04/03/2022 à 09:13)

      Graham vient de nous démontrer, encore une fois, son manque de jugement et de discernement.

      Putin a beau être un salopard de la pire espèce, une ordure, un sociopathe dangereux, un « meurtrier », avoir du sang sur les mains, etc,

      Ce n’est pas une raison pour mettre sa tête à prix.

      On n’est plus au temps du Far West, à l’époque du lynchage public ou des chasseurs de prime (Bounty Hunter), même si ces derniers existent encore aujourd’hui mais sous une forme différente.

      On est dans une société de Droit, où une personne accusé d’un crime, si horrible soit-il, doit répondre de ses actes devant la Justice.

      Une incitation au meurte, surtout si elle provient d’un élu, constitue une infraction criminelle passible d’une peine d’emprisonnement.

      Je comprends que certains aimeraient voir Putin subir le châtiment ultime.

      Réaction « normale », eu égard à ce que cet enfoiré sans foi ni loi est en train de faire subir aux Ukrainiens.

      Cependant, ce genre de discours n’est tout simplement pas acceptable dans notre société, notamment lorsqu’il est tenu par de quelqu’un qui occupe une fonction élective.

  27. Christophe de Suisse dit :

    Oups, il va falloir modérer nos propos à partir de maintenant, ou ce sera 15 ans de Goulag !

    Les députés russes ont adopté vendredi un texte qui prévoit de lourdes peines de prison et des amendes pour toute personne publiant des «informations mensongères» sur l’armée, en pleine invasion de l’Ukraine par les forces de Moscou. Cet amendement, adopté en troisième lecture par la Douma, prévoit diverses peines de prison pouvant aller jusqu’à 15 ans si des «informations mensongères» entraînent des «conséquences sérieuses» pour les forces armées. Un amendement adopté vendredi prévoit aussi des sanctions pour les « appels à imposer des sanctions à la Russie».

    1. MarcB dit :

      Des peines de prison pour informations mensongères… 🙂
      Ce serait ironique si cette loi servait à envoyer Poutine en prison pour 15 ans par mensonge grossier qu’il a dit à propos de cette guerre. Peines consécutives bien sur.
      1) Zelensky est un néo-nazi… 15 ans!
      2) Les Ukrainiens accueillent les Russes comme des libérateurs… un autre 15 ans
      3) etc…
      On devrait être débarrasé de Poutine pour quelques millénaires.

      On s’entend qu’en ce moment, les peines seront distribuées aux opposants de Poutine, mais je persiste à croire que le règne de ce dernier approche la fin. Sa position est intenable, les sanctions mondiales resteront aussi longtemps qu’il y aura des forces russes en Ukraine, et maintenir des forces militaires pendant des années pour mater 40M d’Ukrainiens n’est pas viable.

      Le successeur de Poutine pourrait utiliser ces lois pour le mettre en prison!

      1. Madalton dit :

        Il est immunisé à vie à part pour haute trahison ou crimes graves. Pas fout le bonhomme. Il a fait changer la constitution.

        https://www.leparisien.fr/international/russie-poutine-signe-une-loi-donnant-une-immunite-a-vie-aux-anciens-presidents-22-12-2020-8415666.php

      2. MarcB dit :

        @MaDalton

        WTF!
        Donc Poutine pourra se promener sur la Place Rouge et tuer un passant quelconque sans se faire importuner. Je comprend maintenant pourquoi Trump envie et admire Poutine.

  28. Duduche dit :

    « Le Kremlin appelle les Russes à « s’unir autour » de Vladimir Poutine » (La Presse, https://www.lapresse.ca/international/europe/2022-03-04/guerre-en-ukraine/le-kremlin-appelle-les-russes-a-s-unir-autour-de-vladimir-poutine.php)

    Mais pas trop serré, maintenez-vous à une distance minimale de 100m du Tsar. Et ne gobez que les prétextes justifiant la guerre donnés par le Kremlin. Ne croyez pas qu’on a des troupes en Ukraine, nous ne faisons que nous défendre contre une infâme agression. Si vous ne comprenez pas ça, c’est que vous ne comprenez pas ce qui se passe. Rappelez-vous qu’il reste de la place en Sibérie alors pas trop d’indépendance de pensée. On vous aime quand vous nous soutenez docilement. Bisous!

    1. Haïku dit :

      @Duduche
      En plein dans le mille ! 👍

    2. Toile dit :

      @Christophedesuisse

      Permettez moi de vous souligner que exprimer un jugement sévère à mon endroit. Je sais parfaitement que ce n’est pas une marche de santé. C’est une guerre avec un potentiel énorme de répercussions immédiates qui peuvent s’étendre comme la misère sur le pauvre monde et plus long terme est inclus vu le brassage du géopolitique qui se fait actuellement. Ca m’effraie. Comme nous tous.

      1. Christophe de Suisse dit :

        @Toile,
        Vous avez raison et je vous présente mes sincères excuses après vous avoir relu le fil des discussions.

        Il arrive des fois que vous ne précisiez pas à qui vous répondez et j’ai effectivement mal interprété des réponses.

        Je suis sincèrement désolé pour cette confusion et je suis aussi un peu fatigué et tendu par des journées de 16h a 18h de travail, car pour en ajouter une couche, nous sommes en campagne électorale actuellement sur le canton de Vaud.

        On a d’ailleurs décidé de faire un cesser le feu !
        https://www.watson.ch/fr/suisse/ukraine/329163546-les-partis-politiques-vaudois-font-une-treve-pour-l-ukraine

  29. Toile dit :

    @cotenord07

    Voici comment je vois les choses. Le potentiel de dangerosité envers la vie est au final entre les mains humaines de nos bons décideurs politiques et/ ou pourvues de bien des pouvoirs . Ce sont elles qui decident. On a tous très peur, offusqués, résignés, tous. Pour moi c’est tout le contraire de «  sont fondamentalement entres les mains de la technologie … ». Ces mains là ne décident pas.

    1. cotenord07 dit :

      @ Toile :

      Malgré les meilleures intentions, la meilleure formation et la meilleure technologie, l’être humain ne peut jamais réduire à zéro le risque technologique.

      La catastrophe de Fukushima a bien démontré cela.

      1. gl000001 dit :

        Toile vous parle de « décideurs politiques » qui pourraient causer une catastrophe. Il ne parle pas de « risque technologique ».

      2. Toile dit :

        Ca je le sais. Et ca arrive malheureusement. Ces mains là sont des exécutantes du vouloir pas décisionnelles. Elles administrent la bonne exécution du vouloir. Et sur le terrain là bas, surement qu’elles feront de leur mieux pour du « contrôle damage ».

      3. cotenord07 dit :

        @ gl000001 :

        Et alors ?

        Des décideurs politiques qui pourraient causer une catastrophe, il peut en avoir un peu partout.

        Il y en a même un qui a été président des États-Unis du 20 janvier 2017 au 20 janvier 2021.

        En ce qui concerne la centrale nucléaire de Zaporijjia, Poutine n’a pas plus intérêt que Zelensky à ce que la balloune pète à cet endroit.

        Le plus grand risque humain qui affecte les centrales nucléaires, c’est celui posé par des groupes terroristes qui pourraient déclencher une attaque afin de déclencher une catastrophe de grande envergure.

      4. Christophe de Suisse dit :

        @cotenord07

        Vous avez raison et les seuls terroristes connus à cette heure et un bataillon composé uniquement de soldats russes qui a tiré sur une centrale nucléaire.

        Par chance, les terroristes ont touché un bâtiment de formation et une autre cible de peu d’importance.

        Par contre, ce groupe terroriste russe pourrait la prochaine fois faire mouche et c’est inquiétant.

      5. Benton Fraser dit :

        @cotenord07

        Le problème est que Poutine est assez intelligent pour allumer le feu, mais pas assez pour l’éteindre!

        Envahir et bombardé a l’outrance un pays qui possède 10-11 centrales nucléaires, ce n’est pas bien brillant.

        Mais il faut croire qu’en plus de la résilience russe, il y a aussi la pratique de la terre brûlée russe!!! (et de la roulette russe!)

  30. Suivant le lien de Chanounou

    Putin a placer des mercenaire dans le pays depuis longtemps.
    L’attaque généralisé du pays a pur but de généré le chaos pour donner une chance a ces mercenaire d’assasiné Zelensky.

    Mais, apparament, les propre services secret de putine avise L’ukraine de ces attaque car il sont contre cette guerre.

    Putin fait bien de se garder loin de tout le monde. Ce n’est qu’une question de temps avant qu’ils se fassent assasiné (DSL, mais il n’y as pas d’autre alternative avec ce genre de type.

  31. Boileau dit :

    Pour tous ceux qui pensent que l’Otan est un peu responsable de ce qui arrive ou qu’ils ont raté l’occasion d’accepter la Russie à l’époque de Gorbatchev … le dentifrice aurait été difficile à remettre dans le tube si le putin de Poutine avait pris le pouvoir dans l’OTAN.
    Pour les mêmes raisons que l’OTAN ne peut mettre le pied en Ukraine, un OTAN incluant la Russie aurait été une bombe à retardement et la menace du pluss gros bouton rouge aurait rapidement fait éclater cette pseudo-coalition !!!
    Le chaos actuel serait probablement apparu beaucoup plus rapidement, c’est mon humble opinion !!!

  32. marie4poches4 dit :

    Un tweet rassurant, un peu….

    Jennifer Jacobs
    @JenniferJJacobs

    Nuclear authorities in several countries saying no reason for concern that Ukraine nuclear power plant attacked by Russia would be a Chernobyl, where radioactivity spread due to graphite fire caused by safety systems being turned off—Zaporizhzhia has automated safety systems.

    https://twitter.com/JenniferJJacobs/status/1499696512259043333?s=20&t=g2-hVorbaj2mX22vRPhksA

  33. Toile dit :

    @Cotenord07

    « Le plus grand risque humain qui affecte les centrales nucléaires, c’est celui posé par des groupes terroristes qui pourraient déclencher une attaque afin de déclencher une catastrophe de grande envergure ».

    Je lis. Donc pour le plus grand risque humain, on revient à l’humain extérieur au personnel d’entretien.Parfait. Maintenant qui sont ces groupes terroristes ? Qui identifiez vous dans le conflit comme groupes terroristes? Est-ce qu’un commando, genre troupe Wagner, rentre dans votre définition de groupes terroristes ? Et finalement ces dits terroristes sont ils des électrons libres ? Des mains décisionnelles ou exécutantes?

    C’est pour mieux comprendre.

    1. Cotenord07 dit :

      @ Toile :

      Je ne crois pas que le groupe Wagner, malgré sa réputation terrible, fasse partie de ces groupes terroristes potentiels.

      Selon ce qu’on connaît de lui, le groupe mercenaire Wagner répond aux ordres ou aux désirs de Moscou, et Moscou n’a aucun intérêt à créer une catastrophe nucléaire ou radiologique sur le territoire de l’Ukraine.

      Les groupes terroristes les plus susceptibles de vouloir tenter de profiter de la situation sont des groupes terroristes djihadistes, dont les membres sont susceptibles de participer à des attentats-suicides, et qui seraient heureux d’engendrer la dévastation dans des pays de tradition chrétienne.

      1. Christophe de Suisse dit :

        @Cotenord07,

        Vous avez trouvé ou cette information ou cette crainte qui a certainement fait l’objet d’un article ou a minima d’un mémo ?

        C’est fou, je n’ai rien vu en ce qui concerne ce risque, ce qui démontre que je suis très mal renseigné et ça va barder !

        Vous persistez @Cotenord07 à faire le jeu d’une communication malsaine de la part de la Russie.

        La Russie est le seul pays à avoir soufflé cette idée grotesque et vous l’avez relayée à quatre reprises aujourd’hui.

        Je continue à m’étonner que des personnes qui ont la chance de vivre dans une démocratie s’acharne à relayer ce type de « fake news ».

        Comme déjà expliqué plus avant, les seuls terroristes connus à cette heure, ce sont des soldats Russes qui ont tiré sur cette centrale. Vous n’allez pas à vous tout seul réécrire les événements de la nuit dernière, largement documenté.

      2. Toile dit :

        Ok. Si je comprends bien votre définition de groupes terroristes dans la guerre actuelle, ceux qui auraient un intérêt sont des groupes externes au conflit.

        Et où situez vous les troupes de Ramzan Kadyrov? Terroristes ou pas ? Kadyrov a annoncé au lendemain de l’annonce de l’offensive russe l’envoi de troupes pour aider les soldats de Vladimir Poutine. Ils sont actuellement présents.
        Ces soldats, appelés les « Kadyrovtsy », sont connus pour leur brutalité et leur soutien indéfectible à Vladimir Poutine.Torture, enlèvements, meurtres… Les « Kadyrovtsy » sont régulièrement accusés de graves violations des droits envers les opposants politiques, les femmes et les personnes LGBT.

      3. Benton Fraser dit :

        @Christophe de Suisse

        Cotenord07 a un biais anti-américanisme, biais qui se reflète sur sa prise d’information et son analyse…

        Je ne suis moi-même pas un pro-américanisme mais je me garde d’être anti. J’ai pour mon dire qu’entre choisir un mal de tête ou un cancer, je préférais toujours le mal de tête américain qu’un cancer Poutinien!

      4. Christophe de Suisse dit :

        @Benton Fraser,

        Merci pour cette précision, je l’ignorais.

        Ceci explique cela !

      5. cotenord07 dit :

        @ Benton Fraser :

        Je crois que votre conclusion est hâtive et erronée.

      6. cotenord07 dit :

        @ Toile (4/03/2022 à 13:49) :

        Le groupe Wagner est une entreprise russe de mercenaires qui emploie majoritairement des anciens commandos des forces spéciales russes, les Spetsnaz.

        À leur retraite, qu’ils prennent souvent au début de la quarantaine et parfois plus tôt, les vétérans des forces spéciales des pays occidentaux ont aussi tendance à travailler pour des entreprises de sécurité qui, dans certains cas, ont une « business line » dans les services de mercenaires.

        Ainsi, un certain nombres d’anciens commandos britanniques et israéliens ont offert des « services de sécurité » aux narcotrafiquants de la Colombie, dans les années 1970-1980 au moins.

        Les troupes de Ramzan Kadyrov forment une milice armée qui est vouée à servir les intérêts de Ramzan Kadyrov et du clan familial tchétchène des Kadyrov.

        Ils terrorisent sûrement des citoyens afin d’arriver à leurs fins, mais je ne perçois pas cette milice comme un groupe terroriste. D’ailleurs, je ne crois pas que cette milice apparaisse sur la liste des groupements terroristes que maintient le Département d’état, et sur celle que maintient Affaires mondiales Canada (le ministère des Affaires étrangères du Canada).

        Il y a aussi en Ukraine des milices ou groupes qui, comme la milice de Kadyrov, recourent à la violence contre leurs adversaires, et qui sont généralement associés au fascisme et au nazisme : groupe S14 ou C14 ou Sich; bataillon Azov, organisation des Patriotes d’Ukraine; l’organisation Secteur droit; etc. etc.

        Personnellement, je souscris à l’approche conventionnelle qui effectue une distinction entre les milices armées et les groupes terroristes, tout en reconnaissant que les milices armées peuvent elles aussi terroriser la population.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :