Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

L’administration Biden annoncera cette semaine un boycott diplomatique des Jeux olympiques d’hiver prévus à Pékin en février, selon CNN, qui dit tenir l’information de plusieurs sources anonymes. Elle se conformerait ainsi aux voeux exprimés par de nombreux parlementaires démocrates et républicains, dont la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi, qui voient dans un tel boycott une façon de protester contre les violations des droits humains en Chine, y compris la répression des musulmans ouïghours du Xinjiang qualifiée de « génocide » par Washington.

Un boycott diplomatique de la part des États-Unis n’empêcherait pas les athlètes américaines de participer aux Jeux de Pékin. Mais il ne manquerait pas d’ulcérer Pékin, qui a déjà promis des « contre-mesures fermes » face à une telle éventualité. « Les États-Unis devraient cesser de politiser le sport et d’exagérer le soi-disant « boycott diplomatique » afin de ne pas affecter le dialogue et la coopération entre la Chine et les États-Unis dans des domaines importants », a déclaré Zhao Lijian, porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinois, lors d’une conférence de presse lundi.

Au Canada, le Bloc québécois a qualifié récemment de « strict minimum » le boycott diplomatique des Jeux de Pékin.

(Photo Reuters)

58 réflexions sur “Vers un boycott diplomatique des Jeux de Pékin

  1. noirod dit :

    On devrait changer l’appellation de ces compétitions et nommer cela les jeux politiques de Pekin 2022. Certes on trouvera que les américains ont en partie raison mais ca n’ a rien a voir avec les jeux. En fait, le seul point en commun que cette décision a avec les jeux c’ est que c’ est une game hypocrite. La politique ne devrait rien avoir a voir avec ces jeux et en même temps les athlètes qui y participent ne le font tellement plus dans l’ esprit original de la compétition. Rien de nouveau la dedans la. Ca fait des lunes que ca dure le boycott. Dommage pour les VRAIS athlètes qui font d’ énormes efforts et sacrifices pour s’ y rendre mais en 2021 on est ailleurs. Peut on parler des couts exorbitants, de la commercialisation a outrance, de la bataille pour les droits de diffusion, des drogues, de la tricherie ? Ouain c’ est ca … Plus aucune raison ou intérêt a encourager cet artifice de grand fête des peuples vivant en harmonie.

    1. Pierre+Lesage dit :

      J’aime regarder le sport, surtout ceux d’endurance, je me délecte pour les courses de ski de fond, (M,ennuie d’Alex Harvey), j’aime suivre les 5 000, les 1 000 k et le marathon.
      Mais là, il y a une limite `tout, je souhaite vivement que l’on fasse notre propre boycott en les ignorant tout simplement de notre quotidien.

  2. Haïku dit :

    « Diplomatie :
    milieu où l’on trouve énormément de planqués, sur leur diplôme assis. »
    (M. Escayrol)

  3. Mona dit :

    Les USA instrumentalise une image (je ne dis pas qu’il n’y a pas de problème) à bonne conscience humanitaire pour maintenir une position de leader qu’il perde de plus en plus chaque jour.

    Voici la réponse de la presse officielle chinoise.

     » Dimanche, le ministère chinois des Affaires étrangères (MAF) a publié un rapport sur la démocratie américaine dénonçant les lacunes et les abus de la démocratie aux États-Unis, ainsi que les préjudices engendrés par l’exportation de ce genre de démocratie.
    En amont d’un sommet pour la démocratie initié par les États-Unis, la Chine a publié consécutivement un livre blanc sur le modèle démocratique chinois et un rapport sur la démocratie américaine, qui défendent ses propres accomplissements démocratiques et mettent en garde contre les effets désastreux du désordre démocratique des États-Unis sur le monde. D’après les experts chinois, ce rapport « pertinent » arrive « à point nommé ».
    « Il est à espérer que les États-Unis amélioreront leur propre système et leur propre pratique de la démocratie, et changeront leur façon d’interagir avec les autres pays », indique le rapport, selon lequel « il y va de l’intérêt des Américains, mais également des populations des autres pays ».
    Ce rapport souligne que le système des États-Unis est truffé de problèmes profondément enracinés et que la démocratie américaine est devenue « une politique politicienne basée sur l’argent », dans laquelle le principe « une personne, un vote » se traduit dans les faits par « la gouvernance d’une élite minoritaire ». De plus, les mécanismes de contrôle et les contrepouvoirs ont engendré une « vétocratie », les déficiences des règles électorales ont affaibli l’équité et la justice, et les dysfonctionnements de la démocratie ont déclenché une crise de confiance.
    Le rapport mentionne également les problèmes et les désordres caractéristiques de la démocratie américaine, incluant les émeutes du Capitole qui ont choqué le monde, un racisme profond, une gestion tragique de la pandémie de Covid-19, des écarts de richesse croissants et une « liberté d’expression » qui n’a de liberté que le nom.
    Le rapport critique aussi durement les conséquences désastreuses de l’exportation de la démocratie par les États-Unis. Les « révolutions de couleur » ont sapé la stabilité régionale et nationale, l’imposition par les États-Unis de leur style de démocratie a engendré des catastrophes humanitaires, leur usage abusif des sanctions a enfreint le droit international et le « héraut » autoproclamé de la démocratie a suscité de vives critiques à travers le monde.
    « La démocratie est une valeur commune partagée par l’ensemble de l’humanité. Il s’agit d’un droit pour toutes les nations, pas d’une prérogative réservée à une poignée de pays. La démocratie revêt différentes formes et il n’existe pas de modèle unique universel. Il serait totalement anti-démocratique de mesurer les divers systèmes politiques du monde entier à la même aune ou d’examiner les différentes civilisations politiques à partir d’un point de vue unique. Le système politique d’un pays devrait être décidé de façon indépendante par son propre peuple », note le rapport.
    Par ailleurs, le système démocratique américain découle des propres pratiques des États-Unis. « Celui-ci est unique, il n’est pas applicable universellement et il est loin d’être parfait », souligne le rapport. Or, malgré les défauts structurels et la pratique problématique de leur système démocratique, les États-Unis se sont autoproclamés au fil des années « modèles de la démocratie ». Ils n’ont cessé d’interférer dans les affaires internes des autres pays et de mener des guerres au nom de la démocratie, créant des perturbations régionales et des catastrophes humanitaires.
    Au lendemain de la publication par la Chine de son livre blanc sur le modèle démocratique du pays, la Chine a publié un autre rapport sur la démocratie américaine, qui explique ce qu’est la démocratie chinoise, mais affirme également au monde que la Chine comprend ce qu’est la démocratie américaine.
    « Les États-Unis sont loin d’être un modèle de démocratie et n’ont rien leur permettant de s’enorgueillir étant donné le chaos de la société américaine », raille Lü Xiang, un chercheur de l’Académie des sciences sociales de Chine (ASSC).
    Alors que le monde entier a besoin de s’unir pour lutter contre la pandémie, relancer son économie et prendre soin des personnes les plus vulnérables, les États-Unis ont choisi d’organiser un sommet inutile basé sur des frontières idéologiques et ciblant la Chine, la Russie entre autres pays et régions. Pour Lü Xiang, cela reflète leur mentalité de Guerre froide et montre que le pays joue un rôle de division dans le monde. »
    China.org

    1. Benton Fraser dit :

      Finalement, La Chine est une forme de démocratie!!!

      C’est le propre d’une dictature de dénaturer le sens… et d’enfermer ce qui a trop de sens, démonstration de pouvoir oblige!

      En partant, le CIO ne devrait pas accorder les jeux a une dictature….

      1. simonolivier dit :

        Le problème est qu’il n’y a que les dictatures qui proposent leur candidature. Les citoyens des pays démocrates ne veulent plus donner des milliards aux gens du CIO pour que ces derniers engraissent leurs comptes de banque Suisse. Il faut revoir l’ampleur des jeux.

    2. gl000001 dit :

      C’est très intéressant qu’ils sachent analyser la démocratie américaine mais assez troublant qu’ils puissent affirmer être en démocratie. C’est de l’arrogance pure et dure.
      « Le système politique d’un pays devrait être décidé de façon indépendante par son propre peuple » Comment le peuple peut décider quoi que ce soit en Chine sans avoir au minimum des élections libres ?
      Voila un graphique montre l’état de la démocracie l’an dernier. Les USA sont dans la catégoorie « flawed democracy » (défectueuse) !!
      https://www.economist.com/graphic-detail/2021/02/02/global-democracy-has-a-very-bad-year

      1. Mona dit :

        @gl00001 👌 votre réponse est intéressante et constructive ( en publiant le papier je m’attendais à recevoir des foudres mais j’ai pris le risque car le débat me semble intéressant).

        Ce qui justement m’a étonnée dans cet article officiel c’est ce que vous relevez : leur capacité à analyser assez objectivement la démocratie américaine. Et j’en ai moi-même été étonnée habituée à leur langue de bois.

        Maintenant ce que l’on constate est une modification des rapports de force au niveau international et une tentative américaine de faire perdurer une supériorité qu’il perde ce qu’ils n’acceptent pas. Et là, ils sont dangereux.
        Quand à la Chine, je connais un peu la société chinoise, suffisamment pour avoir observé le poids des cultures anciennes associées à des méthodes et projets de développement capitalistes redoutables. C’est un modèle très différents du nôtre à de nombreux points de vue. (Maic ce sont des concurrents des plus sérieux)

    3. M.Rustik dit :

      @Mona… il y a des propos juste dans l’analyse chinoise… c’est troublant quand un régime communiste semble mieux comprendre ce qui va mal dans la démocratie américaine que les américain eux-mêmes.

      La Chine se pense une démocratie… très loin d’accepter leur vu. Sauf que, être une démocratie ce n’est pas seulement voter aux 4 ans. C’est lutter pour le respect des règles démocratiques, du respect des traités internationaux (droits de l’Homme, traité de Nuremberg, etc) et ce en tout temps. C’est assurer que tous les citoyens possèdent les mpemes droits, etc.

      Et sur ces points la démocratie est en chute libre dans le monde depuis un moment, et c’est encore pire depuis 2019. Gilles Vigneault récemment a dit publiquement: « J’ai mal à la démocratie », il ne pouvait dire plus vrai.

      Et la dérive de la démocratie semble plaire au gens. Autant actuellement pour lutter contre covid que l’exemple suivant: en 2008 je dois passer mes « clearance NATO SECRET ». Il y a enquête sur moi, et je reçcois ma sécurité En 2018, je dois le refaire… et on me demande mes empreintes digitales. Je refuse, pour demander un tel item, pour « prouver que je suis ok », c’est qu’il doit y avoir un doute résonnable de ma culpabilité. Si je suis à prime abord innocent, personne n’a besoin de scruter mes empreintes digitales. On me dit: « Mais c’est comme cela que ça se fait maintenant » et je réponds « L’OTAN n’est-ik pas là pour protéger la démocratie? En quoi est-ce démocratique d’inverser le fardeau de la preuve et de me demander de prouver mon innoncence? ». Ma cie n’a pas aimé, le gouvernement non plus (je m’alignais vers une poursuite). J’ai échhangé pendant 8 mois avec des avocats du gouvernements, pour finalement recevoir une lettre de Ralph Goodale qui m’écrivait (et signé manuscrite): « Vous avez probablement raison sur le fond, mais si vous nous poursuivez sur cette question, vous aller « jeopardize » nos traité internationaux, svp reculez et acceptez la prise d’empreinte digitale c’est une question de sécurité nationale ». Ce qui me surprend ici, ce n’est pas la réponse du gouvernement et la peur de les poursuive à cause de cette mesure… mais que la plupart des gens me disait: « Mais si tu n’as rien à cacher »…. mais merde, je suis supposé être présummer innoncent, « je n’ai rien à montrer pour me disculper »… c’est ça le concept!!! Mais les gens s’en foutte de plus en plus de l’érosion de nos droits, de la démocratie….

      1. Mona dit :

        @M.Rustik 👌merci mille fois.
        Non seulement votre position a été courageuse et votre détermination vous honore mais votre témoignage est tellement révélateur des codifications préalables et autoritaires qui s’infiltrent dans de nombreuses démocraties au risque de les fuser de l’intérieur.
        En France l’état d’urgence anti Covid, associé à des consignes opportunistes pour se protéger du Covid, a montré la limite du fonctionnement de la démocratie. Et alimente en plus les theories du complot contre la vaccination.

      2. kelvinator dit :

        Si on parle de « clearance NATO SECRET », n’est-ce pas normal d’avoir les empreintes digitales de tous les gens qui ont accès à ces données sensible pour mieux trouver les gens qui utilise mal ces données, ou qui pourraient les exporter à l’externe? Plutôt que demander après coup, une fois le coupable potentiel en cavale? Difficile de demander les empreintes après-coup?

      3. M.Rustik dit :

        @Kelvinator et Mona, je vous ai répondu mais ne voit pas ma réponse… perdu dans les limbes ou postée au mauvais endroit… je la refais ici!

        @Kelvinator, en 2008 il n’était même pas question des empreintes digitales. Longue enquête qui remonte loin dans ta vie, et qui regarde même ton entourage. En 2018, les empreintes c’étaient du nouveau (je ne sais pas depuis quand) et la demande venait avec une notice indiquant : « elles seront détruites après l’enquête »… qui est réellement pour fouiller les bases de données ou sont fichées les criminels, donc il y a (pour moi) indication d’un doute raisonnable selon eux que ton nom soit dans ces fichiers… Comme je leur ai dit, « faite l’enquête, si vous avez un doute quelconque je les fournirai, je peux même donner un test sanguin ou génétique pour me disculper… s’il y a un doute raisonnable. » En 2028, ce sera quoi? Le test génétique obligatoire?

        @Mona, et ma cie ne m’a pas aidé. De Septembre à Novembre, je suis resté sans clearance… ce fût un peu compliqué durant ces deux mois! Je devais faire quelque chose de bien, pas juste chialer, ils m’ont toléré le temps que la situation se fixe!

  4. C’et quand même drôle que Pekin qualifie l’impact du boycott « d’exagération ».

    Mais en même temps promets des ‘ »contre-mesures fermes ».

    Pourquoi ca aurait besoin de contre mesure ferme si ca n’as aucun impact?

    1. gl000001 dit :

      Le boycott est exagéré mais ça reste une insulte pour eux. D’où les contre-mesures fermes.
      Ils ne doivent surtout pas perdre la face.

      1. simonolivier dit :

        Etre amirequin, je me dépêcherais à quitter la Chine histoire de ne pas devenir un Michael.

    2. M.Rustik dit :

      @Kelvinator, en 2008, non ce n’était pas nécessaire. Il y avait enquête complète et longue. Tu donnes tout les détails sur ton passé, depuis que tu as 5 ans (pratiquement). Et aussi tes contacts. Tu as un criminel dans ta famille (en 2008 une femme vénézuellienne était suffisant) et tu ne reçois pas ta clearance. En 2018 les empreintes étaient ajoutés aux demandes, avec le gouvernement écrit une lettre pour te dire qu’il détruira les données informatique de tes empreintes.., c’est vraiment juste pour te disculper et être capable de délivrer la clearance…. et non pas te courir après, après coups.
      PS: Après coups, par trop difficile, mon bureau est couvert de mes empreintes digitales! Je ne travaillais pas avec des gants.

      @Mona, et ma cie ne m’a pas aidé. J’ai même été 2 mois sans mes clearances, mais je devais continuer à m’occuper de 2 dossiers qui les demandaient… . À la fin, après la lettre de « Ralph », j’ai fait prendre mes empreintes… Dans 10 ans, ce sera quoi, les tests génétiques?

      NB: le plus amusant reste les discussions dans les « tanks ». Les téléphones, les ordis, et autres restent à l’extérieur (sauf ceux autorisés, et il y en a pas beaucoup) et il n’y a pas d’onde qui rentre dans le « tank ». À mon bureau le local était petit… avec Covid ce fut un plaisir… tu entres pour une journée, tu ressorts avec Covid si un l’avais! Et j’ai fait 2 réunions au bureau de LM à Ottawa, là ils ont un « tank » assez grand merci!!! Il y a une grande salle informatique, une salle de conférence et autres… impressionnant..

  5. Apocalypse dit :

    @Mona – 07:19

    Merci pour le texte! 😊

    L’analyse de la Chine sur les Etats-Unis: ‘je suppose qu’il est plus facile d’être objectif sur les autres que sur … soi-même’. 🤔

    1. Mona dit :

      @Apocalypse 👌 c’est ce qui est intéressant.
      Deux champions qui sont caractérisés par des dysfonctionnements de leurs régimes, mais pas les mêmes, renvoyés dos à dos !

      Après je n’entre pas dans les différences culturelles profondes mais avec en commun une concurrence capitalistique féroce : sujet immense !

      1. kelvinator dit :

        LE système américain est meilleur en théorie, c’est principalement la partisannerie des dernières décénnies qui mine sa crédibilité.

        Tandis que la Chine, même avec les meilleurs intentions, ne peut donner que des résultats médiocre, car la base du régime est corrompu. Donnez les pleins pouvoirs à une poignées de gens sans contre-garde ne peut qu’être néfaste.

      2. Mona dit :

        @kelvinator … je serais modérée en partant du constat que je suis française et vous êtes québécois (je pense) .
        Notre imaginaire culturel n’est fondé ni sur le taoïsme, ni sur le confucianisme et notre individualité respectée comme un tout à la fois isolé et associé au groupe.
        En Chine la relation a l’autre, a l’autorité, la responsabilité collective se vivent (historiquement) de façon très différente.
        Je m’oblige à ne pas trancher par un jugement qui ne prend pas en compte des facteurs culturels et religieux, prioritairement.
        Ce qui ne veux pas dire que je n’aurais pas d’immenses difficultés à faire ma vie en Chine 😉

      3. kelvinator dit :

        Mon analyse était plutôt structurel et ne prenait aucunement compte du facteur culturel, sauf pour la partisanerie américaine.

        La structure de la république américaine est en théorie capable d’apporter une démocratie égalitaire, avec ses système divisés et les contre-pouvoirs. La presse libre étant parti intégrale de la politique.

        La structure du Parti communiste chinois donne tout les pouvoirs: judiciaire, exécutif et législatif, au mains du même groupe, sans contre-pouvoir ou arbitre neutre. La presse muselé empèche la critique et encourage la dissimulation. Le même modèle fut utilisé à maintes reprises durant le 20e siècle, à chaque fois démontrant que les excès étaient la règle plutôt que l’exception.

  6. Gina dit :

    L’organisation des jeux que ce soit :la FIFA , la CIO , ou la Formule 1 ; tous se mettent un voile sur les yeux pour des raisons financières. La démocratie , on s’en balance pourvu que cela rapporte de l’argent aux multinationales. La FIFA par exemple ne s’occupe même pas du bien-être des athlètes en organisant la Coupe du Monde en Arabie Saoudite en plein été . Et après dit qu’elle va s’ajuster. Cela , elle devrait penser avant . Les conditions climatiques de l’Arabie Saoudite , ce n’est pas une nouveauté . Mais ,c’est un pays riche où il y a beaucoup d’opportunités d’affaires ; c’est ce qui les intéresse .

    1. Madalton dit :

      Il y a cependant la WTA qui se tient debout dans le dossier de Peng Shuai.

      Le CIO se contente de la vidéoconférence avec Shuai pour dire qu’elle va bien. Même Dick Pound ferme les yeux.

      https://ici.radio-canada.ca/sports/1842122/richard-pound-peng-shuai-coc-thomas-bach-cio-chine-olympiques?fromApp=appInfoIos&partageApp=appInfoiOS&accesVia=partage

  7. Apocalypse dit :

    @Gina – 08:28

    Pour le CIO, aussitôt qu’un pays à l’argent et que les cadeaux pleuvent sur ses membres, on se fout de tout le reste. 🤮

    On fait grand état de la soi-disante vertu de la WTA dans l’affaire de la joueuse de tennis Peng Shuai, mais cette vertu n’est qu’apparente. La WTA ne va pas en Chine à cause de la Covid-19 et peut aller dans bien d’autres marchés, alors elle ne perd pas grand-chose.

    Si les pays avaient des BALLS, il faudrait boycotter la Chine sur tous les fronts, mais obsession de croissance et argent sont les maîtres du jeu. 🤦‍♂️

    1. Gina dit :

      @Apocalyse
      Vous avez raison

    2. Mona dit :

      @Apocalypse
      Mais quel pays est vertueux au point d’avoir la légitimité d’une sanction ?
      Le Bhoutan peut-être ? 😉

      1. gl000001 dit :

        Le Bouthan est le boute-en-train des pays avec son BNB (Bonheur National Brut). !!!
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Bonheur_national_brut

      2. Mona dit :

        @gl00001 👏oui et on devrait copier sur eux 😉

  8. Apocalypse dit :

    @gl000001 – 07:58

    Bien d’accord avec vos propos!

    En Chine, le peuple n’a qu’UN choix, soit faire ce que le régime lui dit de faire! 😭

  9. Madalton dit :

    Pourtant Pelosi a demandé à Trump de discuter avec Xi Jinping de la situation des Ouïgours lors d’un sommet du G20. Il a rappelé le lendemain pour lui dire que Xi lui a dit que les Ouïgours étaient heureux dans les camps. Je ne comprends pas pourquoi elle veut toujours un boycott. 😉

    https://www.rawstory.com/nancy-pelosy-donald-trump-uighurs/

    1. gl000001 dit :

      C’est vrai qu’on doit être heureux dans une camp. Lorsque j’étais ti-cul, on allait au camp à mon grand-père à st-Profond-des-gros-maringouins. On avait la foret comme terrain de jeux. Un de mes cousins s’était pris le bout du pied dans un collet.
      Oui, le bonheur !!!

      1. chrstianb dit :

        Ben, même le Club Med de Charlevoix a le titre de camp de vacances ce qui le dispense de la taxe de 3,5% sur les frais d’hébergement…
        Oui, les camps, c’est le bonheur.

      2. gl000001 dit :

        Oui mais quelle mauvaise architecture. On dirait une grosse polyvalente des années 80 !! L’extérieur en tous cas !!

      3. Madalton dit :

        Le Club Médias a plutôt l’air d’un hôpital. Déjà la maquette nous montrait une laideur.

      4. gl000001 dit :

        Nous sommes loin de LeCorbusier et de Taillibert 😉

  10. Alexander dit :

    Tout n’est que propagande et chacun a sa propre définition de la « démocratie » selon ses intérêts et les critères qui vont avec.

    Et les EU ne donnent pas nécessairement le bon exemple par les temps qui courent. Tout n’est que tricherie et mensonge suivant le principe que « la fin justifie les moyens ».

    La Chine est plus dans l’autocratie que dans la démocratie. Pourrait-on mener un milliard de citoyens dans un vrai système démocratique? Pas sûr. Sauf que si l’intérêt de la caste dirigeante passe devant le bien du peuple, on se rapproche davantage de la dictature.

    Et la dictature mène directement aux abus et à la répression par la violence.

    Dominer par la peur plutôt que convaincre par le dialogue.

    1. Mona dit :

      @Alexander 👌 merci, c’est une des questions que je tentais de soulever avec la citation chinoise.

      Nous sommes des occidentaux donc des démocraties qui subissent de sérieux coup de canifs nous apparaissent encore comme des démocraties.
      Mais quel est le seuil, les références, les normes ?
      Le questionnement, à mon avis, n’échappe pas à une prise en compte culturelle de l’organisation d’un groupe humain. Et là on entre dans une réflexion et on évite l’accusation.
      A titre d’exemple, si on isole « l’intérêt de la caste dirigeante » comme un outil d’évaluation de la démocratie on obtient des résultats très intéressants et gênants pour les occidentaux…
      Donc la réalité est plus complexe que ce que les politiques schématisent a souhait.

    2. Toile dit :

      « Pourrait-on mener un milliard de citoyens dans un vrai système démocratique? « 

      Réponse : oui L’Inde et sur papier la plus grande et ce même si certains dirigeants l’ont organisé à leurs goûts.

      1. Benton Fraser dit :

        Modi travaille fort pour y installer une dictature en Inde….

        C’est un Trump…. mais en plus comptant!

  11. Louise dit :

    Le boycott diplomatique des jeux de Pékin est symbolique comme un petit caillou jeté dans un lac et ça ne fera pas reculer la Chine en regard du respect des droits humains.
    Les États-Unis se croient encore les gardiens de la démocratie dans le monde. Pendant qu’ils donnaient des leçons au reste de la planète, ils n’ont pas vu la dégradation de leur propre démocratie.

    Je trouve que les jeux olympiques ont été détournés de leur objectif premier soit de mettre de côté les différents politiques pour célébrer les exploits de jeunes sportifs et ainsi démontrer que les pays sont capables de s’élever au nom d’un idéal commun.

    De toute évidence, on n’en n’est plus là.

  12. kelvinator dit :

    Après que le CIO ait tenté de faire diversion avec l’affaire Peng Shuai en se mettant à plat ventre devant les exigences de Pékin, seulement pour continuer à récolter leurs millions, difficile de voir les jeux olympiques autrement que comme une guerre politique.

    D’autant qu’il n’y a pas plus politique que le chauvinisme, pratique nationaliste divisive qui a fait la popularité des jeux olympiques depuis 100 ans!

    Difficile de ne pas voir les jeux comme politique avec les récents Sotchi et Pékin. Les dictatures ont la possibilité de faire leur propagande au monde entier pendant 2 semaines. C’est pourquoi ce sont essentiellement eux qui sont encore intéressé à organisé des jeux pour cette organisation corrompu à l’os. Très peu de villes occidentales veulent de cette foire qui cause beaucoup de problèmes économiques, pour toutes les villes qui l’ont accueillis depuis 20 ans au moins.

  13. jeani dit :

    HS

    « L’amour »des armes à feu amène certains de nos compatriotes à être aussi fuckés que nos voisins au Sud.

    On n’a vraiment pas besoin de ça. À lire pour connaître les motifs qu’ils se donnent pour se procurer leur joujou « d’autodéfense ».

    https://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/2021-12-06/des-montrealais-qui-s-arment.php

    1. Haïku dit :

      @jeani
      Oui, j’ai lu l’article.
      Oufff !
      Ça ne s’invente pas.

      1. simonolivier dit :

        Un article très trompeur écrit par une journaliste qui ne connait rien au sujet et qui n’a pas « fait ses recherches ». Premièrement, pour obtenir un PPA qui est le permis de possession et d’acquisition d’armes, il faut faire le cours fédéral sur la sécurité et le maniement des armes à feu et le cours provincial Certificat du chasseur. Le PPA permet d’acheter et de garder seulement des armes de chasse comme un carabine ou un fusil de chasse avec magasin maximum de 3 balles ou 10 dans le cas d’une carabine de calibre 22. Il faut faire une demande à la GRC pour le PPA. Ca prend 6 mois parce quil y a enquête pour savoir si vous avez un dossier criminel ou une ordonnance vous interdisant de posséder une arme.

        Par la suite, pour avoir une arme de poing ou à usage restreinte (ex. AR-15 ou Glock 9mm), il faut faire une demande à la SQ pour obtenir un Certificat de possession d’armes restreintes. Ca prend une raison très précise. Collectionneur ou membre d’un club de tir, agent de sécurité ou convoyeur de fond. C’est pas mal tout. Et dans le cas du collectionneur, les armes ne doivent pas quitter la maison sauf pour ce rendre chez un armurier ou lors de la vente à un autre collectionneur. Dans le cas d’un membre de club de tir, le club doit être indentifié dans la demande et le permis n’est valide que lors du transport entre la résidence et le club et ce selon la distance la plus courte. Exemple, la madame de St-Leonard, si son club est à Joliette, elle ne peut être à Longueuil avec son arme. Elle ne peut même pas se promener dans son quartier avec son arme. Si elle le fait, elle s’expose à des accusations criminelles. Le certificat peut prendre plus d’un an à obtenir et est plus souvent refusé que donné.

  14. kelvinator dit :

    Beijing a déjà imposé des sanctions à la Lituanie qui a boycotté diplomatiquement les jeux. Les containers lituaniens sont retenus à la frontière chinoise. LA Chine joue un jeu dangereux, surtout qu’elle fait face à l’une des pires crise économique depuis le début de son boom artificiel des années 2000. Des sanctions contre elle du style russe ne pourrait que grandement lui nuire et l’isoler avec les quelques îles du pacifiques qui la supporte encore.

  15. jcvirgil dit :

    On aurait le gout de dire aux Américains *What,s new pussicat * ? Se servir du boycott des jeux olympiques à des fins politiques est vieux comme les jeux olympiques…Même les jeux olympiques de 1976 à Montréal ont été boycottés à l’époque par les pays africains et l’ile de Taiwan !

    Ce qui est dommage dans ces boycotts est lorsqu’ils touchent des athlètes qui ont mis des années d’efforts pour participer à ces jeux qui en sont la consécration. Si le boycott est diplomatique c’est déjà moins pire …pour paraphraser Yvon Deschamps :*La diplomatie qu’osse ça donne ?* , surtout de la part des Américains qui en sont quelque part les cancres en regard de la façon qu’adopte leur gouvernement pour régler les problèmes mondiaux avec les nations indépendantes de leur hégémonie.

    Pour ce qui est du génocide des ouighours ça me fait penser aux ADM irakiennes , il faut avoir la foi , ils en parlent beaucoup mais personne n’en a vu les preuves et des journalistes de médias indépendants nient qu’il existe réellement , ce qui n’est quand même pas rien pour une accusation aussi grave que celle de génocide..

    Je sais bien que la Chine est hermétique mais comme on l’a vu au Rwanda , un génocide ça laisse des traces et avec tous les moyens disponibles en ce XXl siècle ça devrait se voir quelque part, …

    1. kelvinator dit :

      Vous vous basez sur quoi pour prétendre « ils en parlent beaucoup mais personne n’en a vu les preuves et des journalistes de médias indépendants nient qu’il existe réellement »?
      Vous croyez réellement qu’aucune preuve existe?

      1. jcvirgil dit :

        Si c’est le cas , une fois de plus comme disait Yvon Deschamps * On veut pas le savoir on veut le voir !*

      2. kelvinator dit :

        Avez-vous cherchez avant de prétendre qu’ils n’existe pas?
        Quelques secondes sur Google et j’ai trouvé. Comment faites-vous vos recherches?

    2. Benton Fraser dit :

      On ne parle pas de génocide des ouighours en Chine mais d’internement dans des camps de concentrations… pour « rééducation »!

      Et les preuves, il y en a à la tonne et même le gouvernement chinois ne s’en cache plus!

      1. jcvirgil dit :

        même le gouvernement chinois ne s’en cache plus!

        ***********
        Vous avez pris ça où ? Pour ce qui est de l’internement d’extrémistes islamistes ouighours , je me souviens qu’il y en avait quelques uns internés à Guantanamo dans la prison extra territoriale américaine, où le pays des droits et libertés pratique la détention arbitraire et la torture sur ses détenus.

      2. Benton Fraser dit :

        Il y a des vidéos de ces camps et le gouvernement chinois se contente maintenant du dire que ce ne sont pas de nos affaires!

        Pour le reste, il y a une différence entre interner quelques extrémistes islamiques ouighours à Guantanamo et plus un millions d’ouighours internés dans des camps de concentration parce que le crime est de pratiquer leur religion!

      3. kelvinator dit :

        Le rapport du groupe indépendant « Newlines Institute for Strategy and Policy » est titré :
        THE UYGHUR GENOCIDE:
        An Examination of China’s Breaches of the 1948 Genocide Convention
        https://newlinesinstitute.org/wp-content/uploads/Chinas-Breaches-of-the-GC3-2.pdf

        C’est plus difficile pour les gouvernements par contre de faire des accusations de génocides, ça a pris 100 ans pour les arméniens…

  16. jcvirgil dit :

    Pour ce qui est de la vertu de ces pays phares de la démocratie , leur hypocrisie devient un peu trop visible . Dans ce billet le journaliste Loic Tassé n’y va pas avec* le dos de la main morte* comme dirait Jean Chrétien à l’égard de l’hypocrite président français Micron qui se pavane en compagnie du boucher saoudien Ben Salman dit le désosseur en vue de retombées économiques …

    https://www.journaldemontreal.com/2021/12/06/emmanuel-macron-la-putain-exigeante

    1. kelvinator dit :

      On reconnait le déchirage de chemise constant du JdM.
      L’indignation superficielle vend bien plus que les analyses poussés.

      Parce que la France vend à l’Arabie saoudite des armes, c’est directement Macron qui est responsable de collusion avec Ben Salman, on résume l’État Français à Macron uniquement, et l’État saoudien à Ben Salman uniquement… Plutôt grossier comme analyse.

      1. jcvirgil dit :

        Ben voyons donc. Micron représente la France et Ben Salman l’Arabie saoudite , ce ne sont quand même pas des vendeurs de chars usagers ! Ils sont les porte paroles de leurs gouvernements en plus d’en être les dirigeants.

        Quand Micron signe des contrats avec Ben Salman , il démontre qu’en dehors de ses discours lénifiants sur les droits humains et la démocratie ,c’est l’argent qui compte peu importe les actions du gouvernement saoudien qui exécute chaque année des dizaines de ses citoyens souvent sur la place publique de plus pour faire exemple.

        On se croirait revenu au Moyen_Age …ça prend toute une gymnastique intellectuelle pour en faire abstraction ,mais dans son cas c’est devenu normal !

      2. kelvinator dit :

        La vente d’arme n’est pas uniquement une question de préférence personnel des dirigeants, comme le simplifie l’article. Macron n’est pas le seul à prendre la décision. Il y a de multiples considérations, qui sont surement secrètes pour conserver leur pouvoir de négociation. En théorie, oui, ce serait mieux de ne pas vendre d’armes, mais d’autres pays le font aussi.

        Il y a aussi la manière d’influencer un pays à changer. Trop strict ou trop peu, la bonne manière est dans le milieu. Lorsqu’un pays est déjà allié, c’est plus facile l’influencer que s’il est refermé sur lui-même. Il y a plus d’espoir que la situation change en Arabie saoudite qu’en Iran par exemple, vu que cette dernière est isolé. C’est parfois la seule solution, comme Pyong Yang.

  17. Igreck dit :

    Le Kremlin a jugé mardi que les Jeux olympiques devaient rester « libres de toute politique »🤣😂🤣 L’humour russe (rustre) à son meilleur⁉️
    https://www.journaldemontreal.com/2021/12/06/les-etats-unis-annoncent-un-boycottage-diplomatique-des-jo-de-pekin-en-2022
    Les Chinois aussi n’aiment pas qu’on politise les Jeux mais ils les organisent à répétition dans le seul but de montrer comment ils sont beaux et puissants❗️Et le CIO, dernier refuge d’aristocrates, se fait beurrer à la soya sauce comme les vulgaires grosses nouilles qu’ils sont😡

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :