Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

L’Amérique d’abord. Le slogan de Donald Trump s’applique à l’approche de l’administration Biden concernant les quantités supérieures de doses de vaccins contre la COVID-19 dont disposeront sous peu les États-Unis. Pas question de les partager avec le Canada ou le Mexique tant que tous les Américains ne seront pas tous vaccinés, a fait savoir la porte-parole de la présidence Jen Psaki.

«Le président a clairement indiqué qu’il s’efforçait de faire en sorte que les vaccins soient accessibles à tous les Américains. C’est notre objectif», a-t-elle dit lors de son point de presse quotidien à la Maison-Blanche. «La prochaine étape est la reprise économique. Il s’agit de s’assurer que nos voisins, le Mexique et le Canada, auront géré la pandémie de la même manière, afin que nous puissions ouvrir nos frontières et reconstruire en mieux.»

Ente-temps, a-t-elle ajouté, «l’administration s’efforce de faire en sorte que chaque Américain soit vacciné. Et une fois cet objectif atteint, nous sommes heureux de discuter des mesures à prendre pour aller plus loin.»

Les États-Unis ont réussi à administrer 2,4 millions de doses par jour au cours des deux derniers jours, une augmentation importante par rapport à la semaine dernière. L’objectif de 3 millions de doses par jour pourrait être atteint d’ici avril avec une production accrue des vaccins de Pfizer et de Moderna, de même qu’avec l’arrivée sur le marché du vaccin de Johnson & Johnson..

(Photo AP)

44 réflexions sur “Vaccination : l’Amérique d’abord…

  1. marie4poches4 dit :

    Serait-il trop gêné pour le dire publiquement?

    Jennifer Jacobs
    @JenniferJJacobs

    Asked if US will send coronavirus vaccines to Mexico that AMLO wants, Biden tells the press pool during their virtual meeting that he and
    @lopezobrador_ will talk about it.

    Biden’s press sec earlier today said no.

  2. christian reny dit :

    on je sera pas en sécurité que lors la planète sera vacciné alors Biden pourrait partager

    1. treblig dit :

      C’ est une réaction normale : les nôtres avant tout. Et le Canada, dans la même situation réagirait de la même manière : imaginez vacciner un américain avec un vaccin canadien dans un contexte d’épidémie, le scandale.

      L’erreur a été de fermer les grands laboratoires canadiens (comme canaught) dans les années 2000. Des laboratoires capables de produire des millions de doses. Mais c’était moins cher de se fournir chez des laboratoires pharmaceutiques étrangers. Sauf , qu’en cas de pandémie, c’est chacun pour soi.

      Le Canada a une expertise reconnue dans ses universités pour faire de la recherche et du développement , pas de problèmes de ce côté là. D’ailleurs le gouvernement Trudeau y travaille pour rebàtir de gros laboratoires. Pas de bon sens qu’un pays de 37 millions d’habitants moderne et industriels ,soit à la merci des autres pays.

  3. lechatderuelle dit :

    «La prochaine étape est la reprise économique. Il s’agit de s’assurer que nos voisins, le Mexique et le Canada, auront géré la pandémie de la même manière, afin que nous puissions ouvrir nos frontières et reconstruire en mieux.»
    Jen Psaki. a un sacré sens de l’humour..

    Les USA n’ont rien géré….

    ils se rabattent sur le vaccin pour « gérer »…. ah les Amaricains… toujours leurs gros sabots…

    1. Guy LB dit :

      @ lechatderuelle : 👍👏👏
      Bravo pour votre perspicacité! J’ai lu la même phrase que vous, mais la grossièreté de l’affirmation de Psaki sur la pseudo gestion de la crise m’a complètement échappé. Quel culot, comme vous le faites remarquer ! J’aurais bien aimé que vous soyez présente dans la salle pour remettre à Psaki son affirmation sur le nez. Ça aurait été drôle…

  4. Encore heureux que ce ne soit plus l’administration du 45, sans quoi non seulement les Américains n’auraient pas encore assez de vaccins de distribués, mais ils s’arrangeraient pour voler ceux du Canada et du Mexique.

  5. Louis dit :

    Ya tu quelqu’un qui est surpris ?

  6. ghislain1957 dit :

    « Il s’agit de s’assurer que nos voisins, le Mexique et le Canada, auront géré la pandémie de la même manière, afin que nous puissions ouvrir nos frontières et reconstruire en mieux. »

    Une maudite chance qu’on a pas géré la pandémie de la même manière que les zétats-zunis, on serait bien rendu à 150-200,000 morts.

    1. Soyons quand même objectif. Notre nombre de morts au Québec 121 par 100,000 habitants est presque l’équivalent ce celui des américains qui est de 155. Nous avons de graves problèmes chez nous aussi et il faut se regarder le nombril. Une chance que nous avons géré la pandémie mieux qu’eux car je n’ose imaginer le nombre de mort que nous aurions eu.

  7. Toile dit :

    HS

    Bien aujourd’hui, c’était le vaccin de maman à 10h10. Sommes arrivés à 9h25. Une file monstrueuse avec un beau 90 minutes de retard.Tous des 85 ans et plus, mobiles faut il le dire, vu qu’ils sont présents. Mais pas un c… de chaise! Allez supportez votre poids et votre âge! Elles sont venues comme 45 minutes plus tard. Et là la file déjà monstrueuse avait doublé. Ca traine leurs chaises. Un grand bout assis, pour ceux qui en avaient, un petit déplacement. Délai total : 2 heures. Voulait arreter chez Ikea au retour. Une autre file. Niet, merci, on a donné. Vaccin Pfizzer. On a fait comme à Paris, assis toi là ( banc rembourré avec beau dossier) et moi je fais la file. A l’epoque, elle avait 81. Maintenant 93.

  8. NStrider dit :

    C’est super plaisant de se retrouver dans un climat de normalité politique.
    Un gouvernement démocrate ça veut dire traditionnellement des politiques sociales s’éloignant de la droite de l’échiquier politique.
    Mais ça veut aussi dire que leur position traditionnellement plus protectionniste que celle des républicains (sauf pour la folie des quatre dernières années) va aussi celle qui sera en vigueur.
    Alors pourquoi l’identifier comme étant la position du 45 ? Ce protectionnisme vaccinal n’est pas désincarné de la posture habituelle des démocrates.

  9. garoloup dit :

    Avec la gang de tarés à Trump, qui pour plusieurs se nourrissent de faux-news concernant la vaccination, il sera peu probable que la vaccination dépasse les 60 à 70% de la population…donc, des vaccins, ils en auront beaucoup trop… ils pourraient commencer à en fournir à leurs voisins du ,nord et du sud. Ce serait dans leur intérêt.

  10. loup2 dit :

    Boucar le clairvoyant.
    https://www.lapresse.ca/debats/opinions/2021-02-27/virus-mutants-et-vaccins-payants.php
    Qui va faire la piastre les pays riche ou les pharmas ?
    Les deux cibole.

    1. Haïku dit :

      loup2
      Merci pour le lien. 👌
      —-
      Cré Boucar ! 😉👏

    2. _cameleon_ dit :

      @loup2 Merci pour ce superbe texte de Boucar !

      Sa conclusion:
      « Espérons que les pharmaceutiques accepteront de faire passer les êtres avant les avoirs ou, du moins, pas trop loin en arrière.  »

    3. monsieur8 dit :

      Boucar écrit: « …tant qu’il restera des pays non immunisés, les possibilités d’émergence de variants adaptatifs qui pourront éventuellement miner nos acquis ne seront jamais loin. […] Imaginez si chaque année, un variant venu d’une lointaine contrée devait forcer les pays du G20 à sortir leurs chéquiers pour se payer une nouvelle campagne de vaccination.».

      Notre égoïsme pourrait nous péter dans la face.

      1. loup2 dit :

        Regardez en Abitibi-Témiscamingue

        -Douze cas positifs au variant sud-africain sont donc liés à l’éclosion à l’école Notre-Dame-de-Fatima de Landrienne, a précisé la Dre Omobola Sobanjo, médecin-conseil à la Direction de santé publique de l’Abitibi. L’école primaire est fermée depuis le 12 février dernier en raison de cette éclosion.

        Dix-huit personnes ont été déclarées positives à la COVID-19 dans cette école, dont 16 élèves et deux enseignants.

        La présence de cette nouvelle souche du virus dans la région force les autorités à resserrer le dépistage. « On informe plus de contacts », illustre en exemple Dre Sobanjo. Les contacts qui étaient considérés à « risque faible » sont aussi invités à se placer en isolement préventif pendant 14 jours. Si une personne a fréquenté un lieu même en respectant les consignes, nous allons quand même aviser l’établissement, a-t-elle ajouté.

        « On constate que la transmission se fait plus rapidement et plus facilement », assure-t-elle. Par exemple, dans les foyers où une personne est contaminée presque tout le monde va l’avoir ce qui n’était pas nécessairement le cas avec la souche initiale du coronavirus, a vulgarisé Dre Sobanjo.
        – – – – – –
        C’est sérieux.
        Dr Boucar Diouf a tellement raison.
        Mais ça il nous en parlait il y a 8 mois.
        C’est pas juste un clown intelligent et subtil ce gars.

    4. jeani dit :

      Boucar a écrit une vérité que trop de dirigeants et citoyens de pays riches refusent d’entendre.

      Merci Loup2!

    5. Igreck dit :

      @loup2
      L’homme est un loup pour l’Homme❗️

  11. titejasette dit :

    HS – Barack Obama en entrevue, il parle de son livre

    1. Haïku dit :

      titejasette
      Ah, que c’est rafraîchissant !!

    2. Carl Poulin dit :

      @ titejasette
      GROS MERCI pour avoir partager ce lien.
      C’est la meilleure entrevue que j’ai vu sur Obama. Belle complicité avec Jimmy Kimmel. Humour, intelligence et sensibilité étaient au rendez-vous. Et que dire du passage incluant une femme qui était littéralement sous le choc émotionnel d’étre sur la même émission avec son idole.
      Que du plaisir cette interview.

  12. Ziggy9361 dit :

    Vont-ils tentés de vacciné ceux qui se fient à leurs instincs et qui vivent dans des cavernes au Wisconsin, ceux que que l’ont appellent les sur vivalistesdes saints des derniers jours
    qui attendent la venue des Élohims qui vivent sur la face pile de la terre.

  13. xnicden dit :

    Les derniers chiffres que j’ai vus sont à l’effet que le Québec recevra autour de 600 000 doses en mars de Moderna et Pfizer. Une retour à la normale des échanges avec les USA sera pas pour le printemps.

  14. claude400 dit :

    Un tiers de la population américaine va refuser le vaccin, alors tôt ou tard ils vont les envoyer à d’autres pays.

    1. gl000001 dit :

      On en veut pas de ceux qui ne se font pas vacciner 😉

    2. Ziggy9361 dit :

      Pas avant de savoir la durée de l’immunité Pfizer qui a flairé la bonne affaire évalue l’inoculation d’une troisième doses pour contrer les variants de la covid.

  15. Madalton dit :

    Réaction normale. Souvenez-vous comment ont étaient fâchés, au printemps dernier, d’apprendre que le Canada avait envoyé des milliers de masques N95 à la Chine avant d’en manquer quand le virus est arrivé au Canada.

    Le Canada a réservé 9,5 doses de vaccins par personne auprès de plusieurs fabricants, soit le plus de doses par personne dans le monde. Le Canada va prendre tout ce qu’il peut avant les pays du tiers-monde pour ensuite libérer les doses des compagnies dont le vaccin est approuvé. On pourrait dire que le Canada empêche indirectement l’accès à des vaccins à d’autres pays aussi.

    1. loup2 dit :

      @Madalton
      Allez lire le billet de Boucar Diouf que je donne en lien plus haut. À 18h35

  16. Personne ne devrait blâmer le président Biden de faire passer les Américains avant les autres pays.

    C’est une réaction on ne peut plus normale.

    Osez me dire que le Canada ne ferait pas la même chose à leur place.

    S’il reste des vaccins de disponible après le programme de vaccination, soyez assuré que les USA se dépêcheront de les vendre aux autres pays …à fort prix.

    Le capitalisme dans toute sa splendeur !!

  17. Ziggy9361 dit :

    Il n’y a pas juste leCanada ou le Québec qui ne doivent pas se fier à la solidarité internationale un concept qui semble dépassé. Le Canada n’a que lui à blâmer, un pays riche qui n’est pas capable de prendre SES responsabilités et de s’assurer qu’il a la capacité de répondre par lui même à ces pandémies en raison de sa pingrerie et qui préfére spolier les pays pauvres en essayant de passer en avant de tous pas intentionnellement mais par négligence.

    OMS devra dorénavant prendre le leadership et prendre des arrangements pour avoir ses propres usines pour faire face à toutes éventualités pour le bénifices des pays défavorisés et ça au dépend des pays riches. En cas de pandémie les recettes des vaccins devraient être partagés entre les producteurs pour activer la réponse et les profits partagé au deux tiers pour celui qui a faîtes la découverte de la formule et le dernier tiers pour les autres qui produisent seulement.

    1. lechatderuelle dit :

      Ziggy9361

      c’est un peu gros d’affirmer que le Canada n’a pas pris ses responsabilités…. en 2020, on parlait de vaccination en septembre 2021… et on y sera…

      Ce n’est pas par pingrerie que le Canada s’est tourné vers le programme pour les pays démunis… mais bien à cause de la chaine d’approvisionnement de Pfizer qui ne parvenait pas à livrer…

      Faut pas en mettre plus que le client en demande….

      Fort probablement que la vaccination sera bien avancée avant les premières chaleurs estivales….

      Les USA ont fait ce qu’ils font toujours… une énorme pression de lobbying sur les entreprises comme avec les masques, les blouses et autre….

      1. Ziggy9361 dit :

        Oui ça se discute,le point que je voulais surtout mettre en lumière c’est qu’il n’y a pas si longtemps on avait la capacité de répondre rapidement ou au moins répondre. La pingrerie viens du fait que les gouvernements rechignent tout le temps à injecter de l’argent pour ce qui n’est pas tangibleet payant dans l’immédiat,la recherche et le développement,l’innovation et jecrois bien que les mentalités vont changer dans le futur sous la pression des vrais  » boss  » les électeurs qui ne tolérerons pas l’improvisation dans l’avenir.c’est tout de même pas banal l’année que l ‘ont viens de passer.

      2. Igreck dit :

        J’ai cru comprendre que le GrosPasDallureOrange serait responsable de toute cette m**de (comme beaucoup de ses décisions imbéciles qui ont mis le monde cul par dessus tête). En effet, il y avait une équipe de spécialistes états-uniens dans la ville même de Wuhan (ground zero de la pandémie) depuis plusieurs années, qui surveillait justement les signes avant-coureurs d’épidémies, mais que l’Abruti a démantelée après la prise de retraite du directeur de l’équipe⁉️ Bravo, champion… on t’en doit une maudite😡

      3. Ziggy9361 dit :

        Petit rajout quand on n’hésite pas à investir six milliards et certainement la moitié de plus pour un pipeline,les prochaines décisions post-covid seront scrutés à la loupe et la prévisibilité pour d’autres catastrophes pandémiques est déjà annoncée.

  18. brady4u dit :

    Pendant longtemps, la RAMQ (c’est à dire les citoyens) remboursait le médicament d’origine qui était évidemment plus cher que le générique.

    Le motif était que cela allait aider à la R&D pour les produits pharmaceutiques chez-nous et plus particulièrement dans l’Ouest de l’île de Montréal.

    Est-ce que la RAMQ (qui a abandonné cette pratique) a dilapidé l’argent des contribuables ?

    1. treblig dit :

      @brady4u

      La RAMQ achète désormais, lutte au déficit oblige, des médicaments génériques produits ailleurs à l’étranger. ( le Canada s’ approvisionne surtout en Inde ou sont installés la plupart des grandes compagnies pharmaceutiques). Ce qui pose un autre problème celui de copies inefficaces, périmés ou trafiquées.

  19. Haïku dit :

    -RE: L’Amérique d’abord….
    ———————-‐-
    -« Il n’y a pas de vaccin contre la stupidité. »(Einstein).

    -« Face au câlin à la botte, l’anti-dot est le vaccin du larcin que l’on se dote. »(S. Zeller).

    1. S’il y avait un vaccin contre la stupidité, les Républicains s’empresseraient de lui trouver des effets secondaires dangereux.

  20. sousmarin dit :

    Ce qui est à toi est à moi et ce qui est à moi et à moi…bienvenue aux égotiques réunis.

    Bon, après il ne faudra pas se plaindre du retour de bâton dans la gueule parce que les virus, ils n’ont pas de papiers et ne se font pas refouler à la frontière ; porte ouverte aux mutations, Mesdames et Messieurs, demain on meurt gratis ; culture de virus garanti à l’étranger, merci beaucoup.

    Donnez du foin aux politiciens, ils le méritent bien.
    Reine Bêtise gouverne notre planète.

  21. InfoPhile dit :

    Un véritable allié et ami aiderait en fournissant à ses voisins assez de vaccins pour les travailleurs de la santé et les gens les plus vulnérables avant de vacciner ses jeunes, très peu affectés par la COVID-19.

    J’espère que le Canada aidera ses amis (Haïti, Mexique, Cuba (?) et quelques autres) et leurs plus vulnérables même si ça retarde quelque peu l’immunité collective.

    La préservation des systèmes de santé me semble une étape cruciale.

  22. Daniel Legault dit :

    Ce qui se passe avec les vaccins produits en Europe est connu. Quand on modifie une usine, il y a un temps d’essai requis pour les nouveaux équipements et pour la formation du personnel avant que la production augmente.

    Présentement, la production augmente et un rythme de croisière va être atteint et la production de vaccins sera au maximu.

    Le Canada va atteindre ses objectifs.

    Trop de monde ne font pas la distinction entre la réalité et la fiction. Dans un film tout se passe en 90 minutes, il n’y a pas de délai pour les analyses, les autos démarrent toujours du premier coup, etc.

  23. Pierre Belley dit :

    Ils ont recommencé à bombarder leurs «ennemis». Les choses reviennent à la normale. Celle de ceux qui se sont approprié l’Amérique comme ils le disent. Faut pas rêver en couleur avec eux. On doit se compter chanceux que le 45 soit hors d’état de nuire point à la ligne. Il va falloir s’accommoder de la normale. Il faudra prendre nos affaires en main.

  24. March dit :

    Dans cette lutte contre la pandémie mondiale, chaque pays pense à son propre peuple avant les autres pays.

    Les pays producteurs de vaccin vaccine leur peuple avant d’envoyer des vaccins à l’étranger.
    Les pays riche non producteur de vaccin comme le Canada arrivent en deuxième.
    Les pays pauvre passent en dernier.

    Est-ce que le Canada et le Québec est meilleur que les USA, Non.
    Que diriez vous si Legault et Trudeau diraient. Nous avons l’argent pour acheter des vaccins, mais nous aimons mieux qu’ils soit distribué en Afrique donc rester chez vous jusqu’en 2022? Les gens seraient contre l’idée, donc nous ne sommes pas mieux que personne.

    La réalité est que tant que toutes la planète ne sera pas vacciné, nous ne pourrons pas voyager et nous ne serons pas hors de danger. Par contre, si a court et moyen terme, nous sommes vacciné et nous pouvous recommencer à visiter nos proches, moi, ça me va. On recommencera à voyager en 2022.

    Cette approche n’est pas le capitalisme, c’est l’instinct de survie et le chaque pays pour soi.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :