Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

En lançant la première campagne de financement de ce blogue en 2021, je vous ai invités à partager vos souvenirs ou témoignages concernant l’année qui vient de s’écouler, année marquante et bouleversante à plus d’un titre, en échange des miens. Et je vous ai promis de publier au moins l’un d’entre eux sous la forme d’un billet à part par jour. Voici le témoignage de MarcoUBCQ :

«La dernière année a été aussi chargée dans ma vie privée qu’elle le fut aux États-Unis, pays où je suis né. J’y trouve une partie essentielle et fondamentale de ma personne, moi qui ne suis ni francophone ni anglophone (minorité inaudible dont on ne parle pas: les gens qui vivent dans plus d’une langue au quotidien, rêvant dans plusieurs langues, ayant des murs étanches entre leurs langues, aussi à l’aise dans l’une que l’autre, ou les autres…). Je ne suis pas même vraiment Canadien ni Québécois, avec une bonne lampée d’Europe via la Belgique, le Luxembourg, la Hollande et un peu partout en Europe du Nord. Cette année s’est même terminée avec la rencontre d’une femme qui est née au Canada mais qui a vécu longtemps aux États-Unis, étant donc elle-même citoyenne du monde plutôt que d’un pays ou d’une région, ou même d’une langue. 

«Le GOP et la mouvance MAGA forment deux groupes uniformes informes, qui voudraient continuer à dominer ceux qui n’y appartiennent pas. Ils sont unilingues, mono-culturels et étroits d’esprit. Le reste des États-Uniens, formant la majorité, groupe dont moi et ma compagne faisons partie, est l’avenir du pays et de la terre. 2020 fut la victoire de la lumière sur la corruption g-o-péenne et la folie maga-enne. Ces deux derniers peuvent bien gagner quelque victoires encore dans le court terme, mais ils ont irrémédiablement perdu la guerre. Le mal qu’il représente est obscène, d’une violence inouïe et d’une inconscience totale. Telle une vieille bagnole pourrie jusqu’à sa base, les roues et le moteur ne tenant qu’à quelques bouts de tôles, le GOP et les extrémistes (MAGA) vont s’écraser dans la vaste corruption corrosive dont ils se font les champions, qui va finir elle-même de les achever. 

«Richard Hétu est lui-même membre de ces nouveaux États-Unis. Les participants de ce blogue sont aussi tenants de ce groupe multi-forme et donc riche et plaisant, le tout créant un dynamisme dont je ne me lasse pas. Ensemble nous représentons le 21e siècle par sa diversité, sa richesse et sa bonté fondamentale, certes faillible, et donc bien humaine. Donald Trump me fait pitié tellement il est sot, pathologique et pathétique. Même chose pour les McConnell, Gaetz et Green de ce monde. Leurs gestes et paroles sont immondes et toxiques. Vivement que les vidangeurs et recycleurs de l’histoire, formant un bulldozer implacable envers la sottise humaine, nettoient ce monde en les transformant enfin en leur conclusion logique: le néant.»

P.S. : La première journée de la première campagne de financement de ce blogue en 2021 tire à sa fin. Un très grand merci à tous ceux et celles qui y ont contribué, ainsi qu’aux autres qui le feront dans les prochaines heures.

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:


(Photo Getty Images)

42 réflexions sur “«La victoire de la lumière sur la corruption»

  1. Apocalypse dit :

    ‘MarcoUBCQ’ … Merci! 👍👍👏👏😍😍

    1. Haïku dit :

      Je seconde fortement !! 👌

  2. Stellaire11 dit :

    Pour la qualité de ce blogue de M. Hetu et la pertinence de ses érudits et passionnés commentateurs, dont MarcoUBCQ et tant d’autres que je salue bien bas, j’ai encore apporté ma modeste contribution 💕

  3. gl000001 dit :

    Fort beau texte !
    « maga-enne » … ma-géhenne !!
    Géhenne : Enfer (représenté comme un feu éternel). Souffrance physique ou morale atroce, douleur intolérable.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Tiens tiens… Un peu de synchronicité, dixit Carl Gustav Jung. Hi, hi, hi!

      1. jeani dit :

        Merci MarcoUBCQ pour votre excellent et inspirant texte!

    2. Sueurs dit :

      Quelle justesse dans vos paroles m,Hétu, le reste du monde continue d’avancer et c’est dommage à dire mais ça fait un bon bout de temps que les USA reculent, ils ne comprennent rien et le temps n’est pas encore venu pour voir de gros changements, sauf qu’on a un peu d’espoir avec le président Biden, tout à fait l’opposé du Toupet.
      Merci pour le travail immense que vous avez fait cette dernière année par vos reportages et vos blogues, je les lis tous.

  4. paixsible dit :

    Très intéressant votre texte bien écrit, concis en somme excellent. Je vous donne un A+++ ++

  5. chanounou dit :

    @Marco UBCQ,
    Très beau texte en effet.
    Suis par ailleurs très heureuse pour vous que cette f***ue année 2020 vous ait  » aussi » apporté la lumière d’une nouvelle relation. Au sens marin du terme,  » bon vent  » à vous et votre compagne dans votre nouvelle vie

  6. Ziggy9361 dit :

    Félicitation Marco pour ton très beau texte et ce résumé de ce quoi ta vie est faîte, tes origines ,ton parcours et probablement ta formation ton préparé à faire partie de ce qu tu appelles les ,citoyens du
    monde.On s’entend sur le fait qu’un peuple formé en général d’individualiste comme les Étatsunis est loin d’être dans la même mouvance et que pour transformer cet état de fait demandera plusieurs générations pour le moins.
    Par contre le germe de ce rêve qui semble utopique d’une société qui est sans préjugé vis àvis la différence est bien implanté sur tous les continent et on peut espérer son avènement avec vous les jeunes qui n’appartiennent a aucune nation ,aucune langue,aucun drapeau,aucune religion ni parti politique mais seulement au genre humain.

    Pour nous les plus vieux c’est trop tard mais on peut espéré que vous allé réussir.

  7. _cameleon_ dit :

    @RH

    Grace et pour des contributions exceptionnelles comme celle de MarcoUBCQ:

    Et a défaut d’avoir l’énergie pour y contribuer moi-même (enfin ce qui m’en reste après mon travail), sauf HS ♪ etc.
    je suis heureux d’apporter mon humble contribution$.

    En monnaie de singe, bien sur !

  8. Mouski dit :

    @MarcoUBCQ. Je suis très ému de votre texte, et comme vous, je souhaite que cette bande d’inconscients disparaisse du paysage de l’Amérique pour que l’avenir de nos enfants soit meilleur.

  9. Charlot dit :

    Félicitations! Quel texte bien écrit, clair, concis. Vous lire est un régal, comme l’est également la lecture journalière de ce blogue.

  10. Réal Tremblay dit :

    Il y a de l’optimisme dans ce texte. La question que je me pose est de savoir si la calme et le professionnalisme revenus à la Maison Blanche sont une parenthèse dans l’histoire de ce pays ou que l’avenir vous fera vivre le retour des Républicains motivés d’en finir avec les contre-pouvoirs, un travail commencé bien des décennies avant l’arrivée de Biden comme Président.
    Je préfère rester optimiste et votre texte m’y encourage.

    Merci.

  11. Martin cote dit :

    Tres beau texte……Merci de nous partager ce beau témoignage…..👏👏👏👏

  12. _cameleon_ dit :

    @MarcoUBCQ

    On comprends maintenant un peu mieux le suffixe (‘UBCQ’) à votre pseudo.
    Puissent vos souhaits, que je fais miens, êtres exaucés !

    Tiens pour vous et les vôtres ♪♥♫:

    Diane Dufresne et le Choeur de Trente – Hymne à la beauté du monde

  13. Quel beau témoignage. Un vent de fraicheur, de lucidité, d’ouverture d’esprit et de réalisme.

    Cela nous redonne l’espoir que ce pays a encore les ressources pour se sortir de l’obscurantisme dans lequel le GOP, les MAGA et autres réactionnaires du même acabit, l’ont plongé au cours des quatre dernières années.

    Les premiers gestes posés par la nouvelle administration Biden-Harris suscitent beaucoup d’espoir.

    Espérons que nous ne serons pas décus.

    Merci M. Marco UBCQ.

    Comme le disait si bien M. Spock (Star Trek): « Live long and prosper »

  14. Benton Fraser dit :

    Beau texte…. on vit tous sur la même planète!

  15. Haïku dit :

    -RE: ‘La victoire de la lumière sur la corruption'(billet)
    ——————-
    -« A quoi sert la lumière du soleil, si on a les yeux fermés. »(Proverbe Palestinien à l’endroit du GOP).

    Uh oh, merde;
    voici donc une citation de ‘Vlad the Bad’:
    -« Ceux qui luttent contre la corruption, devraient être irréprochables eux-mêmes. » 🤣🤣 Ouff !!

  16. MarcoUBCQ dit :

    Merci à tous pour vos mots tendres et doux: Vous confirmez ce que je pense de vous tous. Déjà qu’avoir été choisi par Richard m’a ému, alors là… J’écoutais à l’instant « Parsley, sage, rosemary and thyme » de Simon & grafunkel, une oeuvre sublime de tendresse masculine et de poésie universelle. J’aime bien les appeler Simon & Barfunkel, car j’adore me moquer de tous (ainsi que moi-même!). Vivre hors des normes et dans une solitude parfois abjecte n’a pas été de tout repos. Ce monde est parfois d’une cruauté implacable et désespérante. Et il peut aussi être si magnifique, si beau, si magique, que les mots me manquent pour décrire son côté sublime et transfiguratoire. L’amour est plus fort que tout.

    Telle la lumière d’étoiles disparues depuis longtemps, nous éclairant de leur beauté sidérale et infinie, celle de l’humanité ne fait que commencer à rayonner dans l’Univers. Je me fiche des analyses froides et sans coeur, car le monde que je vois n’a pas de limite et la vie ne connais aucune barrière qui peut l’empêcher de triompher. Hier je voyais des Mésanges voler avec vigueur dans un froid humide, et je constatais encore une fois que la vie a une puissance incroyable. Alors croire en la vie n’a pas de sens si on ne fait que réfléchir.

    L’avenir appartient à ceux qui vont nourrir la vie en eux et partout ailleurs. Les monstres humains pré-historiques sont pathétiques et laids, impuissants et grotesques. Le pauvre Donald et ses fidèles, McConnell et ses zombies, Lincoln Project et ses « écarts » représentent le malheur, le poison et l’absence d’humanité. Dans un avenir pas si lointain on en parlera en riant à gorge déployée, tellement ils font pitié et sont misérablement stupides. La vie vaincra et nous pourrons tous enfin vivre et essaimer les étoiles partout dans l’Univers.

    1. Sjonka dit :

      Un simple bisou pour vous faire savoir mon appréciation.

    2. P Lacerte dit :

      @marcoUBCQ

      Puisque vous semblez aimer Simon & Garfunkel dont Scarborough Fair de l’album dont vous faites mention, je vous propose cette version particulière d’une jeune participante à The Voice Australia il y a qq années

  17. Pierre s. dit :

    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

    Marco UBCQ

    Un exposé lucide, brillant, ouvert sur le monde, plein d’humanité ….
    Comme les USA devraient être au fond

    Ce message d’ouverture est touchant.

    Et l’importance de réagir a cette droite ignare et haineuse est pressant.

  18. leonard1625 dit :

    Bravo Marco! Que d’élégance, sagesse et profondeur. Je vous souhaite de bien beaux moments avec votre nouvelle compagne.

  19. Micheline L dit :

    Merci pour ce très beau texte Marco UCBQ!

  20. constella1 dit :

    Bravo m Marco pour votre texte rempli d’espoir et de sagesse
    A vous et votre nouvelle compagne je souhaite tout le bonheur du monde

    Mais une nouvelle de derrière heure nous rappelle que le combat contre la pandémie n’est pas terminé
    Raymond Levesque nous a quitté aujourd’hui emporté par la Covid

    1. Haïku dit :

      constella1
      RE » Raymond Lévesque RIP »
      —‘
      ‘Quand les hommes vivront d’amour’.
      ❤❤

  21. constella1 dit :

    Voici le lien concernant le décès de m Levesque

    https://lp.ca/v5X21R

  22. Samati dit :

    Marco UCBQ, ce fut un plaisir de lire votre texte où je crois que beaucoup d’entre nous s’y retrouve à des degrés divers.

  23. lechatderuelle dit :

    HS mais on devine que plusieurs en profiteront pour contester les changements climatiques…

    Une vague de froid « sans précédent » balaie les États-Unis en ce début de semaine, avec un vent de l’Arctique qui fait s’effondrer les températures, même dans des États du Sud comme le Texas, ont déclaré lundi les services météorologiques américains.

    Pluies verglaçantes, chutes de neige, blizzard : un froid polaire s’abat depuis plusieurs jours sur le pays, de la côte est à la côte ouest. Et cette situation devrait se maintenir dans les jours qui viennent.

    Plus habitué aux records de chaleur qu’à la glace, le Texas est particulièrement touché par cette vague de froid historique.

    Un manteau de neige épais a ainsi enveloppé les rues, les arbres et les voitures de la capitale de l’État, Austin. Certains endroits ont même vu la température chuter jusqu’à -18 degrés Celsius ce week-end, tandis que le mercure d’une grande ville comme Houston a atteint -9 degrés.

    Les habitants des villes texanes se retrouvent calfeutrés chez eux, les enfants ne pouvant pas sortir faute d’habits assez chauds dans cet État où la température moyenne habituelle tourne autour des 20 degrés.

    1. Samati dit :

      @ lechatderuelle

      Les vagues de froid cette année n’ont pas touché que les États Unis, l’Europe a connu des records de neige. Il y a eu des températures de moins 50 en Russie. Il a neigé en Australie et en Nouvelle Zélande en plein dans leur été.

      Les météorologistes avaient prévu ce temps froid en raison du phénomène El Nina très puissant cette année et d’un cycle solaire (great solar minimum) caractérisé par une activité réduite du soleil selon ses taches solaires en forte diminution, phénomène qui semble se reproduire à tous les 50-60 ans.

      Il semble que El Nina tire à sa fin et que l’on aura peut-être un été acceptable.

  24. AB road dit :

    Du Marco à son meilleur.
    Félicitations!!!

    On devrait obliger de faire lire ce texte dans TOUTES les écoles primaires américaines.

    Ça serait peut-être considéré comme de la propagande, mais une belle propagande d’espoir, de lucidité et de bonheur .

    Impossible d’avoir quelque chose contre ça…

  25. 430a dit :

    Merci pour ce beau témoignage Marco UBCQ. Merci également à Richard Hétu de nous l’avoir relayé. Ma modeste contribution est maintenant versée. Je souhaite longue vie à ce blogue. C’est une source de consolation en ces temps difficiles de pouvoir s’y rencontrer.

  26. Micheline dit :

    Merci M. Hétu de nous faire partager ce texte de m. Marco, ce fut un plaisir de vous lire. Entre 2 magnifiques chansons entre « l’Amérique pleure » et « Ne tuons pas la beauté du monde » malgré le paradoxe entre ces 2 magnifiques chansons, c’est tout un défi pour le futur de cet Amérique . Merci

  27. Igreck dit :

    Qu’il est bon se retrouver, depuis plusieurs années déjà, dans ce havre aménagé par Richard Hétu❗️Après avoir navigué dans les eaux troubles de l’actualité, il m’est essentiel de venir y partager mes prises de la journée et de les confronter à celles de Marco et de chacun de vous. Vos propos intelligents, structurés et aussi, heureusement, teintés d’humour, me donnent confiance dans l’avenir. Merci à vous et merci à Richard. Je contribue car vous m’êtes essentiels. 👍

  28. kintouai dit :

    Bravo pour votre texte, MarcoUBCQ mais, comme vous me l’avez vous-même déjà expliqué, vous faites partie des optimistes.

    Or, l’histoire nous montre cruellement — il faudrait être naïf pour ne pas le voir — que, contrairement à ce que le cinéma hollywoodien essaie, par exemple, de nous enfoncer dans la gorge depuis des décennies, le bien triomphe rarement et, même quand il remporte une petite victoire, elle est tellement fragile qu’elle est bientôt emportée par le mal, tellement prédominant sur cette Terre.

    « Le monde n’est qu’un égout sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fange. » Musset.

    « L’enfer, c’est les autres. » Sartre.

    « Ce qui fait et fera toujours de ce monde une vallée de larmes, c’est l’insatiable cupidité et l’indomptable orgueil des hommes. » Voltaire.

    Pour un humain qui fait le bien, il y en a des millions qui se foutent complètement d’autrui et pour qui la seule priorité est le bien-être de leur petite personne (et, à la rigueur, de leur famille immédiate).

    « Quand les hommes vivront d’amour…mais nous, nous serons morts, mon frère. » Comme le disait si bien le regretté Raymond Levesque dans cette chanson, sans doute la plus belle de tous les temps : nous serons tous morts avant qu’une telle chose n’arrive.

    Heureusement, il y a l’espoir, même quand on sait qu’au fond, tout espoir est vain.

    Encore bravo pour vos contributions, toujours pertinentes.

  29. BrunoP dit :

    Merci pour ce texte optimiste et rassembleur. Ça fait du bien. Et ça fait du bien de lire les réponses chaleureuses de tout ce groupe. C’est comme un gros gros câlin. « GROUP HUG! »

  30. constella1 dit :

    Nous ne l’avons pas envoyé là-bas pour qu’il ‟fasse la bonne chose”Ou quoi que ce soit de ce genre
    Sous entendu :on le sait qu’il est coupable et condamnable mais c’est pas le propos

    C’est assez choquant et troublant comme propos

    Autrement dit on lui demande pas d’être un digne représentant de son état ,un protecteur de la constitution ni des citoyens ni de respecter l’état de droit ni de se respecter lui-même encore moins d’avoir une conscience une morale et une âme mais bien de se prostituer se ranger et s’écraser et se prosterner devant la bête orangé
    Un être pervers complètement inutile qui ne se soucie que de sa personne
    Tout ça pour maintenir la ligne Trumpiste de m…l’aile de la drette sans aucun gouvernail
    Les avantages possibles découlant de cet avaplantriste m’apparaissent pas mal plus rares et toxiques que de continuer à respecter sa conscience lui et tous ceux qui on maintenu le cap malgré tout

  31. Michèle dit :

    Merveilleux texte, Marco. Merci!
    Et merci à Richard Hétu pour l’excellent travail qu’il partage avec nous quotidiennement sur ce blogue. Ma contribution est faite!

  32. LDJ dit :

    Très beau texte Marco UBCQ : Clair et débonnaire.
    Je transmets ma participation financière dès maintenant à Monsieur Hetu et le remercie.

  33. Lalibrtté dit :

    Bravo bien dit de la vraie vérité. Encore une fois bravo à vous!

  34. Mona dit :

    Quelle joie et quel magnifique analyse-pied de nez vous avez envoyé, @Marcoubcq, à ces « affreux » dont Mr Hetu relaie (en morceaux choisi) chaque jour les nouveaux méfaits.
    Et quel paradoxe, si humain, que cette petite communauté, à laquelle nous traduisons par nos mots notre appartenance, soit une communauté plurielle, d’esprit, de cœur, internationale et sans objectif caché. Nous sommes l’inverse d’eux, ces « affreux », dont l’union n’est que calcul, intérêt, ambition malsaine, rejet de l’autre et entresoit nécessaire pour renforcer leurs objectifs criminels que seuls, il ne pourrait pas atteindre.
    Grâce à Richard Hetu et à vous tous, j’arrive moi aussi à supporter (presque😏) sans avoir trop envie de hurler.

    J’ai connu le blog de Mr Hetu par hasard, au détour de ma sidération face à des déclarations de Trump. Celui qui était encore pour moi le Président des États-unis dont la vulgarité, la rupture grossière et malsaine avec les acquis de l’après-guerre, les transgressions à l’égard du respect des autres, des moins riches, des moins blancs, des plus faibles, dépassaient tout ce que j’avais vu dans ma vie.
    Cette chose, ce truc, qui est devenu de plus en plus orangé et malodorant au fil du temps…
    Je ne m’intéressais pas particulièrement aux États-unis, passionnée que je suis par l’art contemporain, par les créateurs, les jeunes artistes et intellectuels que j’épaule de mon mieux pour qu’ils puissent réaliser une œuvre et en vivre (vivre tout simplement) sans transiger.
    J’aime les créateurs, j’aime leurs combats, leurs résistances aux difficultés, leurs existences douloureuses et totales.
    Je ne m’intéressais pas particulièrement aux États-unis…mais le blog de Mr Hetu m’a cueillie ! J’y ai retrouvé chez lui comme chez tant d’entre vous cette belle capacité de résistance, de morale, d’humour et de ce désespoir qui ne tue pas mais qui s’autorise le droit d’exister quand il peut être partagé avec les autres, les compagnons de cœur qui partagent ces mêmes moments de rage ou d’affaiblissement.
    J’adhère à ce petit groupe car je me sens « à la maison », il fait partie de mon univers comme ces jeunes artistes dont les aspirations me réveillent la nuit.
    Et face à nous, ces affreux du GOP, du Tea party, des Proud boys et compagnie sont des « ratés de four », comme disent mes amis céramistes, des moins que rien sur l’échelle de l’humanité. Face à eux, même si ils sont très dangereux nous sommes plus forts par la force de notre esprit. Et je crois en la force de l’intelligence et de l’esprit.
    Merci tant de fois à tous, merci.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :