Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« La cyberattaque est bien plus importante dans les médias ‟Fake News”. Tout est sous contrôle. Russie, Russie, Russie, c’est le slogan prioritaire quand n’importe quelle chose arrive [même si] ça pourrait être la Chine (c’est possible !). »

Donald Trump, président des États-Unis, minimisant l’opération de piratage informatique sans précédent dont plusieurs agences du gouvernement fédéral sont toujours la cible et contredisant le secrétaire d’État américain Mike Pompeo qui a affirmé que la Russie en était « très clairement » la responsable.

(Photo Getty Images)

89 réflexions sur “La citation du jour

  1. Pierre Belley dit :

    Pourrait il être jugé pour traitrise? Le peloton?

    1. lanaudoise dit :

      Eh, eh, eh. C’est pas lui qui regrettait le traitement réservé aux traîtres?

      1. gigido66 dit :

        Pure projection…

  2. P-o Tremblay dit :

    Bha oui c’est pas la Russie évidemment…

    1. Réal Tremblay dit :

      Rien ne sert de vous cacher Monsieur Ex. Nous saurons un jour l’objet de votre tendre amour pour Poutine.

    2. jcvirgil dit :

      On pourrait aussi dire le contraire . Ben oui c’est la Russie évidemment , même sans preuves…

  3. Salvador E. Rodriguez dit :

    Putin le tient clairement par les couilles (Grab) …

    1. Dekessey dit :

      C’est indéniable.
      Les fameux « P-P tapes » ?

      1. igreck dit :

        Auxquels il faut ajouter de Gro$$eS dette$ sans doute !?!

  4. sorel49 dit :

    Je crois plus Pompeo que Trump quand il s’agit de la Russie.

    1. A+ dit :

      D’accord avec vous… sauf que quand on en est rendu à croire Pompeo plus que Trump, c’est que ça va vraiment mal au sud de la frontière!

  5. Layla dit :

    Pompeo a dit hier soir une chose et ce matin DT minimise voire dément. Ça va très bien.

    1. igreck dit :

      Le jupon du Gros Sans-dessein dépasse par derrière autant que sa cravate par devant ! Es*** de Grospasd’allure !

  6. Senorflash dit :

    J’ai encore fait l’erreur de regarder son tweeter… c’est vraiment extrêmement troublant les messages de ses partisans.

  7. Pierre s. dit :

    ——————————–

    Pour info, à ceux qui l’ignorent encore ….

    Trump est un crétin, un imposteur qui dit n’importe quoi …
    Encore quoi ? 32-33 jours de ce délire et ce sera fini ….

    Pendant ce temps 314 000 vies américaine emportées par la COVID.
    Et l’imbécile de président badine et dit n’importe quoi.

  8. marylap dit :

    Pompeo, toutes les agences de renseignements et les élus GOP : c’est la Russie et nous devons répondre à cette attaque.
    Trump : Fake News! C’est les Chinois! C’est pas si pire que ça, etc.
    C’est comme s’il voulait rester dans les bonnes grâces de son ami Poutine pour être certain d’avoir un endroit où se refugier au cas où.

    1. CBT dit :

      Surtout que cette cyberattaque ne contribue pas à sa réélection, il se fout des conséquences aux EU, c’est plus important pour sa personne de protéger la Russie et accuser la Chine. Son opinion n’a plus aucune importance à ce moment-ci de sa déchéance, quelques balbutiements de dernière minute.

      1. igreck dit :

        La CON-struction de sa datcha doit être assez avancée !? 🏚💰🪆

    2. gigido66 dit :

      L’agent orange ne fait que son « job » .

  9. FBeauchamp dit :

    James Lredell, juge à la cour suprême des U.S. sous Georges Washington avait écrit « La probabilité qu’un POTUS puisse commettre un acte de trahison contre son pays est très faible…mais il n’est pas exempté d’un procès s’il devait être présumé coupable… » (trad.libre)

    Je fais ici cette présomption!

    1. igreck dit :

      James Lredell pourrait-il être l’arrière-arrière-arrière petit-fils de Nostradamus !? 🧐

  10. Dan Lebrun dit :

    Faut toujours respecter l’intelligent avis de la personne qui a « MAGA 2020 » comme mot de passe de son compte Twitter

    1. lanaudoise dit :

      Il l’a changé pour MAGA 2024

    2. ProMap dit :

      Me Am Going Away 2020

      Il a ben de la misère à se relire.

    3. igreck dit :

      Maintenant, lorsqu’il voit une affiche de la campagne démocrate « BIDEN2020 » il lit « BYEDON2020 » et il 🤬 ! 👍🤣

  11. Marilyne dit :

    « La cyberattaque est bien plus importante dans les médias ‟Fake News”.
    Même chose que ke virus hein??? Fake news?

  12. lechatderuelle dit :

    Désorganisation à la Maison-Blanche… tout simplement….

    trump ne comprend rien des mémos et des mises à jour que les fonctionnaires tentent de lui passer…

    Est-ce vraiment la Russie? Aucune preuve pour le moment…. le ou les responsables de cette attaque secoue Silicon Valley d’aplomb… Si ce sont effectivement les Russes, ils viennent de faire un solide pied de nez aux USA en les ridiculisant sur leur propre territoire … Mais pour le moment, personne ne sait qui a produit cette attaque…

    la cyberattaque est-elle grave? trump ne voit pas d’effets à la bourse, pas d’effet avec son cellulaire, pas d’effet sur twitter… donc, tout va bien…

    il aurait sans doute aimé relier cette cyberattaque et l’élection perdue… mais bon…

    1. Michèle dit :

      « il aurait sans doute aimé relier cette cyberattaque et l’élection perdue… mais bon..»: à suivre!…

      1. Haïku dit :

        😉 !
        Vous m’avez devancé.

  13. Cubbies dit :

    Une autre déclaration prévisible et insignifiante à ajouter au dossier de Trump.

    (Réaction personnelle: Oui oui. J’ai une poignée dans le dos…)

    MAGA: Make A**hole Go Away.

  14. Mabuse dit :

    Russie, Russie, Russie, toujours la Russie! Psst! Don, qui a pu trafiquer les machines à voter pour transférer tes votes à Joe, dans tous les États où t’as perdu et les autres républicains ont gagné? T’as dû déplaire à Vlad qui s’est rapproché de Mitch, pcq les deux t’ont fait dans les mains et reconnu Joe comme POTUS élu.

  15. Apocalypse dit :

    Encore une fois, la même question: ‘pourquoi cet acharnement à ne pas vouloir accuser la Russie?’

    On a beau ne pas croire aux théories de complots, il risque qu’avec l’accumulation du nombre de fois où Donald Trump a refusé de pointer du doigt la Russie, même parfois la défendre, on se pose la question.

    Vladimir Poutine dit quelque chose et c’est lui qu’on croit au détriment de ses propres agences de renseignements, chercher l’erreur?

  16. Louise dit :

    Trump est en contradiction avec ses principaux conseillers qui identifient la Russie comme étant à l’origine des cyberattaques. Presque tout le gouvernement exige de graves conséquences contre la Russie à l’exception de Trump qui continue de nier l’évidence.
    Y a pas à dire, il le protège son « pote ».
    Je me demande quels avantages il pourra en tirer après son départ de la Maison Blanche.
    J’ai plutôt tendance à penser que Poutine va le laisser tomber comme une vieille chaussette qui n’est plus utile. Ouch ! Le choc risque d’être brutal.

    1. renalavo dit :

      J’en viens exactement à la même conclusion que vous, si je ne me fie seulement qu’à mon intuition.

    2. Alexander dit :

      @ Louise

      Je suis convaincu que Trump est sous influence. Et dangereusement à part ça.

      Mais Poutine doit se garder de trop se rapprocher de Trump, ni de trop garder ses distances, car la vie continuera avec Biden et il sait qu’il devra s’ajuster.

      Le choc pour Trump se fera dans la plus grande discrétion. Rien ne sortira au grand jour. Trop dangereux pour les deux partis. On va mettre le scandale dans le placard.

      Les EU n’ont rien à gagner à montrer que leur président est un traître. Question de sécurité nationale.

    3. AB road dit :

      Une vieille chaussette dégueulasse qui ne sent pas bon, en plus…

  17. Sjonka dit :

    M*rde que j’ai hâte que les liens entre Dumb et poutine soient prouvés. Là, on pourra parler de procès pour trahison. Et entre vous et moi, mon dieu, quelle jouissance j’aurai.

  18. Gaétan Julien dit :

    Trump n’a plus aucune crédibilité, jusqu’au 20 Janvier il devrait se contenter de répondre au téléphone et prendre les messages pour son successeur, quand à Pompeo il doit sûrement pomper du rage de se voir ainsi ridiculiser à la fin de son mandat!

    1. igreck dit :

      Pompeo est déjà au 7e sous-sol de la crédi-débilité quant à moi !?!

  19. Madalton dit :

    Moi qui croyait que la Chine s’occupait que des virus🤔

    1. jeani dit :

      Virus … informatiques!

    2. gigido66 dit :

      Il confond virus informatique et virus covidique!
      Covfefe!

  20. ghislain1957 dit :

    Loyal à Vlad jusqu’au dernier jour. Un chum c’t’un chum.

  21. MarcoUBCQ dit :

    À force de côtoyer un ami Facebook pro-Donald je constate ceci: Ils ne s’informent que là où on chante la suprématie des États-Unis. Ils ne sont pas de mauvais bougres, mais ils ont acheté le crédo qui dit que faire de l’argent est divin, et a précédence sur tout. Ils en ont marre d’être méprisés et humiliés par les démocrates et détroussés par les républicains. Ils sont du côté de la force, alors pro-police et pro-armée. Ils sont attachés à un monde plus simple, au passé jusqu’à un certain point, et refusent de se mettre dans les souliers d’autrui puisque les autres refusent de se mettre dans les leurs. Ils se sentent beaucoup plus vulnérables que la moyenne, et aiment les armes pour leur pouvoir anxiolytique. Ils ne tolèrent pas beaucoup la critique, et assimilent un bon citoyen à une personne qui idolâtre le drapeau et tout le tra-la-la qui entoure les apparences de patriotisme. Ils sont très émotifs et se sentent attaqués par tous ceux qui ne sont pas maga. Tout ça va faire une soupe explosive dans les prochaines années. La Russie est loin pour eux, et ne représente rien dans leur quotidien. Comme le disait le jeune Black dans la vidéo présentée sur le précédent billet: Tant que leur dignité ne sera pas respectée et qu’on ne discutera pas civilement et respectueusement avec eux, rien ne changera.

    1. igreck dit :

      Sauf qu’ils sont tellement 🤬 qu’ils n’écoutent plus leur raison ! Et comment rejoindre des gens qui ont perdu la raison, qui ne s’arrêtent plus à réfléchir, qui sont pris dans leur « chambre d’écho » !?

      1. MarcoUBCQ dit :

        Réponse éloquente ici: https://www.youtube.com/watch?v=GezAd0qRueM&feature=emb_title
        Il faut garder contact, leur parler respectueusement et remettre en question non pas les faits, mais leur raisonnement.

  22. christian reny dit :

    c est son ami Poutine et celui ou il pourra se réfugier si il est poursuivi

  23. dzojean dit :

    Où le retrouvera-t-on lorsqu’il ne servira plus à la magouille (mafia) russe ? Une fois l’utilisation terminée, vous savez ce qu’on réserve?

  24. Aube 2005 dit :

    Les États-uniens n’ont jamais espionné ni intervenu dans aucun autre pays. Le pays modèle quoi!

    Hiroshima et Nagazaki c’est la Russie ou la Chine.

    Kennedy, c’est un chum d’une russe qui l’a tué avec une carabine 22.

    God is American comme dit la chanson.

    1. leonard1625 dit :

      Encore un relativiste ultra naïf. Qu’un pays ayant la puissance les détruire puisse possiblement crasher les systèmes vitaux de défense ne devait pas inquiéter les Américains. Est-ce bien ce que vous voulez dire?

      1. Samati dit :

        Bel exemple de pensée binaire de la part de l’internaute Aube 2005

  25. Pierre s. dit :

    ————————-

    le covid existe pas, les cyber attaques ca existe pas, le racisme non plus ….
    Et pis, by the way , j’ai gagné l’élection by a lot …..

    Donald J (hallucine) Trump.

  26. PROBERT dit :

    James Comme a déjà fait part que Trump lui avait demandé d’enquêter sur la rumeur voulant que la Russie avait une vidéo compromettante sur lui! Toute l’inaction de Trump vis à vis de la Russie, et ses louanges envers Poutine, ajoute à la crédibilité, sinon la certitude, de l’existence d’une telle vidéo. Au premier chef, pourquoi faire une telle demande à Comey si Trump ne se serait jamais mis dans une situation compromettante ?

  27. Boozadvisor-bongsandfeet dit :

    Faut lui donner ça pareil, avec lui, un t’chum c’t’un chum!

    1. Layla dit :

      @ Boozadvisor-bongsandfeet
      «  avec lui, un t’chum c’t’un chum! »

      Oui mais en autant que c’est lui qui contrôle la date d’expiration.

  28. « DiaperDon » est uin sale traîte, en plus d’être complètement cinglé.

    Sa dernière trouvaille,( voir le billet de M. Hétu à props de Me Powell) démontre que sa démence l’a rendu encore plus déconnecté de la réalité.

    Il représente un danger pour la sécurité nationale et les élus doivent prendre leurs responsabilités afin de le neutraliser même si son règne achève.

    Plus que 31 jours !!

  29. AB road dit :

    « Fake news ».
    Quand ça vient du Plus Grand Menteur que les USA n’aient jamais connu de leur Histoire.

    C’est très évident qu’il est bien placé pour parler de « fake news ».

    Il n’y a que des idiots finis qui preuvent encore croire cet énergumène…

  30. treblig dit :

    Sidney Powell est une avocate complotiste paranoïaque qui veut révéler la très mythologique pieuvre qu’est le Kraken. En fait si complètement déjantée que même Giuliani à dû l’expulser du caucus des avocats défendant Trump pour ses théories loufoques. Elle a été jetée sous le proverbiale autobus comme une malpropre.

    Ben voilà que Trump songe à la nommer responsable d’ une commission d’enquête sur les  » fraudes » commises durant l’élection de 2020. On râcle les bas-fonds avec cette administration.

    1. ProMap dit :

      Pourquoi chercher si loin? Son jar ferait très bien l’affaire.

    2. Jaylowblow dit :

      Et elle va faire quoi? Assigner Hugo Chavez à comparaître par ouija? Bout de viarge il est vraiment rendu complètement cinglé.

      1. Haïku dit :

        🤣🤣 !!

    3. Madalton dit :

      Elle est revenue dans le cercle de l’amitié tout d’un coup. C’est sûrement sa dernière carte.

  31. InfoPhile dit :

    Quand je vois ces deux-là, je ne peux m’empêcher de penser à leur entretien avec pour seuls témoins les deux interprètes.

    Trump est antonyme de transparence.

  32. xnicden dit :

    Et Trump qui n’a pas pu s’empêcher d’accuser les médias de ne pas parler de la Chine pour des raisons financières (for mostly financial reasons).

    Si ce n’est pas encore de la projection, je suis la soeur de Melania.

    Par ailleurs, quelqu’un devrait lui demander qu’est-ce qui est arrivé avec les pourparlers entrepris en 2017 avec Poutine pour une unité conjointe contre les cyberattaques.

    1. ProMap dit :

      👍👍👍 Oh que je l’aimerais cette question venant d’un journaliste.

  33. jcvirgil dit :

    Il n’y a présentement aucune preuve pour étayer l’affirmation que la Chine ou la Russie sont à l’origine de cette cyberattaque. C’est pas grave , le New-York Times l’affirme en interprétant une déclaration vague de Pompeo comme étant factuelle , alors qu’il a passé tout son mandat à dire à peu près n’importe quoi tout comme son boss Trump…

    Bah c’est surement les russes. Qui donc se soucie maintenant d’avoir des preuves solides au New-York Times. Si c’est pas eux on s’excusera de s’être encore une fois *trumpés* 🙂

    1. InfoPhile dit :

      N’empêche qu’entre Pompeo et Trump, il y en a un qui fabule. Ça, ce n’est pas une invention ni une exagération du NYT.

      Si c’est celui auquel je pense, il ne s’excusera pas, lui. De quoi a-t-il de toute apparence peur ?

      Cela dit, on ne peut nier que le New York Times, c’est le journal qui a toujours refusé à Noam Chomsky le moindre espace pour s’expliquer. Ce qui à mes yeux restera toujours très suspect.

      À part ça, surmontez-vous l’oppression-frustration ambiante avec la sérénité souhaitable ? Très amicalement, je l’espère; ne serait-ce qu’en partie, ce serait toujours bien ça de pris. Portez-vous au mieux ! 🙂

      1. jcvirgil dit :

        Merci de vous soucier de moi ,. Je me porte aussi bien qu’on peut avec ce qu’on a. Pour ce qui est du New-York Times c’est devenu selon moi une espèce de pravda au service du parti démocrate et de la CIA , mais ça évidemment c’est mon opinion et je la partage avec moi-même.

        Mes meilleurs voeux pour ces fêtes confinées, Prenez soin de vous 🙂

    2. Samati dit :

      @ jcvirgil

      « …Il n’y a présentement aucune preuve … »

      Si des preuves existent, l’information détaillée ne sera JAMAIS donné au grand public. Si Pompeo affirme que ce sont les russes, c’est que les preuves existent. Les américains n’ont pas à étaler sur la place publique la technologie et les moyens pris pour obtenir les preuves. C’est un type d’information « Top Secret » pour le personnel autorisé uniquement.

      1. jcvirgil dit :

        Ce que Pompeo a déclaré c’est :*“I think it’s the case that now we can say pretty clearly that it was the Russians that engaged in this activity,”

        I think et Pretty clearly c’est pas tellement fort comme preuve, surtout pour un menteur pathologique qui a déjà déclaré :Quand j »étais à la tête de la CIA, nous avons triché, nous avons menti, nous avons volé *

        Mais évidemment s’il accuse les russes c’est une preuve béton…

    3. NStrider dit :

      Une petite nuance quant à l’état de la preuve.
      Pas de « smoking gun » mais un ensemble de preuves indirectes (origine des coupes feu, outils utilisés, lignes de code spécifiques déjà attribués exclusivement à un groupe, etc.)

      Les gens de l’industrie ont clairement indiqués que ce sont des gens associés à la Russie, même ceux qui ne sont pas absolument affirmatifs disent que ce sont probablement des russes
      « Sources speaking with the Washington Post linked the intrusion to APT29, a codename used by the cyber-security industry to describe hackers associated with the Russian Foreign Intelligence Service (SVR).
      FireEye wouldn’t confirm the APT29 attribution and gave the group a neutral codename of UNC2452, although several sources in the cyber-security community told ZDNet the APT29 attribution, done by the US government, is most likely correct, based on current evidence. »

      https://www.zdnet.com/article/microsoft-fireeye-confirm-solarwinds-supply-chain-attack/

      En complément:

      https://www.zdnet.com/article/microsoft-was-also-breached-in-recent-solarwinds-supply-chain-hack-report/

      https://www.politico.com/news/2020/12/17/nuclear-agency-hacked-officials-inform-congress-447855

      Comme pour la pandémie, j’ai tendance à méfier aux experts de ce milieu, plutôt qu’aux déclarations fantaisistes des politiciens.

    4. simonolivier dit :

      La division Cybersécurité de IBM a fait également cette affirmation. Mettons que je connais le domaine pas mal plus que vous. Et cette division d’IBM est probablement la plus efficace au monde. Elle est basée en Israel et compte pami les plus brilliants spécialistes en cybersécurité de la planète. IBM, les services de renseignement US, les services de cybersécurité des US. Me semble que ca devrait vous convaincre. À moin que vous viviez au pays des licornes…

  34. Guy Gibo dit :

    Trump a sûrement raison… C’est un autre coup monté par la CIA pour faire mal paraître la Russie avant l’arrivée de Biden. Ils ont réussi une première fois en faisant tomber les tours jumelles de New-York comme on le sait tous… Trump s’en souvient! Au fait personne n’a encore vu Elvis ces derniers mois… Ne désespérons pas car ça va venir. Mais il sera probablement trop tard car nous serons tous contrôlé par le vaccin de Bill Gates. La liberté fout le camp rapidement. Ok… je vais récupérer mon masque et je vais prendre l’air.

  35. jcvirgil dit :

    Alors pourquoi s’exciter soudainement le poil des jambes et monter en épingle ce qui de toute évidence était une cyber-intrusion assez astucieuse dans le seul but de collecter des informations.

    À ce qu,on sache jusqu’à date l,’intrusion n’a atteint aucun système sur les réseaux «secrets» spécialement protégés. C’était une opération d’espionnage normale. Le gouvernement américain pirate les réseaux gouvernementaux étrangers à grande échelle chaque jour. C’est admis . Ils ne peuvent pas espionner les autres pays et se plaindre ensuite quand ils font quelque chose de similaire.

    La seule faon d’arrêter ça serait de signer un traité que chaque pays signe et qui définit ce qui est inadmissible. .

  36. POLITICON dit :

    Il est difficile, voir impossible pour Donald de condamner Poutine pour quoique ce soit. D’abord, parce que c’est à Vlad qu’il doit son élection en 2016. Ensuite parce qu’il représente un mentor pour Donald en terme d’instauration d’un régime autocrate ou de dictature. Enfin, lorsque Donald se verra les foufounes chauffées par la Justice américaine et poursuite de tous genres devant les tribunaux, la Russie est à peu près la seule qui acceptera de lui offrir asile. Donald, ayant brûlé tous les ponts avec les alliés de son pays, renier les institutions internationales que les États-Unis ont contribué à construire pour maintenir la paix et instaurer l’égalités et les droits humains dans le monde.

    Donald est un pauvre con, un menteur que ses mensonges finissent toujours par rattraper. Pour lui, son image est impeccable, mais toutefois maculé de sang par plus de 300 000 morts laissés à eux-mêmes pendant cette pandémie. Je souhaite que la Justice et les poursuites l’amènent au fond d’une cellule. Sans ses milliards, comment fera-t-il pour se pencher par en avant sans mentir?

  37. NStrider dit :

    « Alors pourquoi s’exciter soudainement le poil des jambes et monter en épingle ce qui de toute évidence était une cyber-intrusion assez astucieuse dans le seul but de collecter des informations. »
    Parce que cette attaque à court depuis mars et que par la porte qu’ils ont ouverte, ils ont probablement créé d’autres « backdoor » par où ils pourront éventuellement s’infiltrer et probablement installés d’autres virus non encore détectés.
    Il faut se souvenir que ça ne fait que quatre jours que Microsoft et Fireyes ont fait connaître cette intrusion. Ils sont loin d’avoir fini l’investigation (forensic) et il y aura encore bien des mauvaises nouvelles à venir.

  38. Bartien dit :

    Étonnante absence que celle de spritzer !!

    1. Benton Fraser dit :

      spritzer est sans doute entrain d’éplucher ses sites de réalités alternatives…

  39. titejasette dit :

    Brad Smith, le Président de Microsoltf a partagé avec nous ce qu’il a obtenu comme renseignements au sujet de l’attaque de la Russie.

    « Le président de Microsoft, Brad Smith, a déclaré jeudi sur un blog que la cyberattaque russe présumée visant plusieurs agences gouvernementales et entreprises américaines est en fait « une attaque contre les États-Unis et leur gouvernement et d’autres institutions essentielles, y compris les sociétés de sécurité ».

    Pourquoi c’est important : Smith a déclaré que l’attaque « représente malheureusement une attaque large et réussie basée sur l’espionnage à la fois sur les informations confidentielles du gouvernement américain et sur les outils technologiques utilisés par les entreprises pour les protéger ».

    Il a également déclaré que « pendant que les enquêtes (et les attaques elles-mêmes) se poursuivent, Microsoft a identifié et s’est efforcé cette semaine d’informer plus de 40 clients que les attaquants ont ciblé plus précisément et ont été compromis par des mesures supplémentaires et sophistiquées ».

    Contexte : La société de cybersécurité FireEye a déclaré la semaine dernière que ses systèmes avaient été piratés par des acteurs d’État-nation et que ses clients, dont le gouvernement américain, avaient été mis en danger.

    SolarWinds, qui fournit des logiciels au gouvernement et aux entreprises, a également découvert une brèche dans ses systèmes cette semaine, permettant aux pirates d’accéder aux informations de plusieurs agences et entreprises – dont les départements du Trésor, du Commerce et de la Sécurité intérieure.
    Ce qu’il dit : « Plus que tout, cette attaque fournit un moment de réflexion », a déclaré M. Smith.

    « Il faut que nous regardions avec les yeux clairs les menaces croissantes auxquelles nous sommes confrontés et que nous nous engagions à ce que le gouvernement et le secteur technologique des États-Unis jouent un rôle plus efficace et collaborent plus étroitement afin d’être le fer de lance d’une réponse mondiale forte et coordonnée en matière de cybersécurité », a-t-il ajouté.
    « Il ne s’agit pas d’espionnage comme d’habitude, même à l’ère du numérique. Il s’agit plutôt d’un acte d’imprudence qui a créé une grave vulnérabilité technologique pour les États-Unis et le monde ».
    Smith a déclaré que les hackers, en incluant des entreprises privées dans leur attaque contre les agences gouvernementales, ont « mis en danger la chaîne d’approvisionnement technologique pour l’économie au sens large » et ont affaibli « la fiabilité de l’infrastructure critique du monde ».

    Pour répondre à l’attaque, M. Smith a déclaré que les gouvernements et les entreprises privées devraient partager plus souvent leur analyse des menaces et renforcer les règles internationales afin de tenir les États-nations responsables des cyberattaques.
    « Il sera essentiel que la nouvelle administration Biden-Harris agisse rapidement et de manière décisive pour faire face à cette situation ».

    Source

    https://www.deepl.com/Translator#en/fr/Microsoft%20president%3A%20Cyberattack%20%22provides%20a%20moment%20of%20reckoning

    1. Haïku dit :

      titejasette
      Merci pour l’info. 👍

      1. titejasette dit :

        La Deutsche Bank a annoncé publiquement qu’elle en a marre de la mauvaise publicité qui entoure les liens d’affaires qui les relient avec Trump. Elle envisage … »plans to end the bank’s relationship with the Trump Organization and Donald Trump after the U.S. elections. The Trump Organization owes the bank about $340 million. The loans are against Trump’s golf course in Miami and hotels in Washington and Chicago. »

        The truth is, a lot of people booking rooms in Chicago don’t like Trump anymore. In 2015, his Windy City hotel generated $16.6 million of net operating income, according to documents obtained by the Washington Post. But in 2016, the year Trump won the presidency, that figure declined to $9 million. By 2018, it had fallen all the way to $1.8 million. And that was pre-pandemic. At a meeting earlier this year, the hotel’s managing director sounded the alarm: “It’s going to be very, very tough to keep the boat afloat,” he said, according to the Post.

        https://www.forbes.com/sites/danalexander/2020/12/02/trumps-deutsche-bank-loans-appear-to-be-in-trouble/?sh=25604edb1e1f

        De plus son hotel de Washington qui valait 500 M, ne vaut plus grande chose aujourd’hui… Faced with a $100 million loan from Deutsche Bank on the property and continued losses, the Trump Organization may end up either having to subsidize the business for years to come, or default on the loan and hand back the property, according to industry executives.

        “At this point, they could either just turn over the keys, or keep it and make it part of whatever media company the President decides to create,” said Brian Friedman of Friedman Capital, which bid on the hotel and owns several hotels and properties in the DC area. “I just don’t think they’re going to get the price they expected.”

        A spokesperson for the Trump Organization said, “There are absolutely no plans to default on the loan, nor have we ever missed a payment.” As for the stalled sales effort, the spokesperson said, “We have had offers north of $350M which would have been the most expensive price ever paid for a hotel in Washington D.C. and we have rejected those offers in full. Trump International Hotel, Washington D.C. is one of the finest hotels in the country as rated by Conde Nast and so many others…..

        Trump admits to overpaying for the property

        ….Hotel executives and advisors say that given the lease terms, any bid to purchase the hotel today would have to be around $150 million to $175 million — less than the Trump Org.’s $200 million investment. That leaves the Trump Organization with the options to sell the property at a loss, default on the Deutsche Bank loan and turn over the keys, or try to keep the property and eventually turn a profit.

        Bidders say the Trump Organization also required any buyer to keep the Trump name on the hotel, which helps the Trump brand but could be problematic for any buyer.

        https://www.cnbc.com/2020/11/19/trump-international-hotel-washington-dc-sale-put-on-indefinite-hold.html

        Si la Deutsche Bank le laisse tomber, Vlad le ramasserait à la cuillère ?

        Bof ! Il peut toujours compter sur les Proud Boys et sa Base.

      2. karma278 dit :

        @titejasette

        « Bidders say the Trump Organization also required any buyer to keep the Trump name on the hotel, which helps the Trump brand but could be problematic for any buyer. »

        J’accepterais cette condition: j’appelerais l’hôtel le « NO LONGER trump HOTEL ».

  40. Patrice dit :

    Trump a dit « grab them by the pussy » Poutine lui « grab Trump by the tiny »

  41. Benton Fraser dit :

    Je l’ai dit voilà 4 ans et le redit aujourd’hui, pour échapper à la justice, Trump va finir en Russie….

    1. Bartien dit :

      Je me demande si vlad le veut en Russie…le citron achève d’être pressé et je me demandais ce qu’il pourrait en tirer d’autre. En plus qu’il n’est pas très reposant le bonhomme !!

      1. Benton Fraser dit :

        Humilier les USA…

  42. spritzer dit :

    La conversation téléphonique interceptée de Poutine est la seule preuve de la culpabilité russe dans ce qui est arrivé à Navalny, mais on ne peut pas exclure que la conversation soit un montage. J’aimerais l’avis de Bartien et Benton.
    https://twitter.com/Moderate_Rebels/status/1309219236468924416

  43. igreck dit :

    🤣 ah ah ah … le « Putin de vaccin » nommé Spoutnik V (V ce n’est pas pour 5e mais pour Vlad) vient de recevoir tout un coup de jarnac ! 😂 Les médecins russes recommandent aux vaccinés de se priver d’alcool 🥃😱 pendant 2 mois 👊 ⁉️ après leur injection… 🤣 Et le « Putin de président » qui se ventait d’être en avance sur les États-uniens… 🤣 Conclusion, les Russes les plus susceptibles d’attraper la Saloperie-19, à commencer par les nombreux alcooliques de ce pays dysfonctionnel, ne vont jamais vouloir se priver de leur antidépresseur habituel ! Bravo Vlad 👏👎

    1. Robert Giroux dit :

      MORONAVIRUS-45 leur dirait de s’injecter la Moskovskaya (vodka),
      boire le contenu de la seringue et ‘ca va bien aller’ !!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :