Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Tout au long de sa présidence, Donald Trump s’est plu à répéter qu’aucun de ses prédécesseurs ne s’était montré plus ferme à l’égard de la Russie. À quelques semaines de son départ de la Maison-Blanche, il a chance de confirmer ses propos ou de donner raison à ses détracteurs qui lui reprochent de n’avoir agi contre les intérêts du Kremlin que sous la forte pression du Congrès.

«Des pirates informatiques supposés avoir agi pour le compte de la Russie ont eu accès à des courriels internes des départements américains du Trésor et du Commerce», a révélé dimanche soir l’agence Reuters, précisant que les responsables américains craignaient que «les intrusions découvertes jusqu’à présent soient seulement la partie émergée de l’iceberg».

L’administration Trump a confirmé l’essentiel de ces informations, mais Donald Trump n’en a pas lui-même parlé publiquement. Des sanctions ciblées devraient pourtant faire partie des représailles envisagées par le chef de la Maison-Blanche, selon des experts, et ce, même si les États-Unis se livrent eux-mêmes à des activités d’espionnage.

«Nous ne devons pas rester assis et dire ‟bon travail”», a déclaré au Washington Post un ancien responsable de la cybersécurité au sein de l’administration Obama. «Le problème est qu’il n’y a même pas eu de condamnation du sommet. Le président Trump n’a rien voulu dire de mal à la Russie, ce qui ne fait que l’encourager à agir de manière irresponsable dans un large éventail d’activités.»

Barack Obama avait utilisé les derniers jours de sa présidence pour infliger des sanctions à la Russie en représailles à son interférence dans l’élection présidentielle de 2016. «Il s’agit d’un défi majeur pour la future administration du président désigné Joe Biden, alors que les autorités tentent d’établir quelles informations ont été volées et leur usage potentiel. Les enquêtes de ce type peuvent nécessiter plusieurs mois, voire plusieurs années, pour être bouclées», soutient Reuters.

L’agence de presse qualifie de très «sophistiquées» les méthodes des pirates informatiques. Ceux-ci ont notamment pénétré dans la plate-forme Microsoft Office 365 de l’Administration nationale des télécommunications et de l’information (NTIA) et surveillé pendant des mois les courriels du personnel de cette agence relevant du département du Commerce.

(Photo AP)

66 réflexions sur “Quelles représailles contre le piratage russe présumé?

  1. ghislain1957 dit :

    Vladimir Putin: Faut pas croire les Fake News Media Don!

    Donald: Tu a toujours raison Vlad.

  2. Pierre S. dit :

    —————————–

    Donald avait pourtant affirmé en début de mandat qu’il allait travailler de concert
    avec son ami Vladimir Poutine pour combattre efficacement le piratage informatique.
    Une affirmation qui faisait sourire après sa  »Victoire surprise » de 2016 qui n’a surement
    rien a voir avec l’influence informatique et financière Russes.

    Le résumé de 4 pages de W Barr sur le rapport Mueller à l’appuis.

  3. Léo Mico dit :

    En 2017 :
    « Putin & I discussed forming an impenetrable Cyber Security unit so that election hacking, & many other negative things, will be guarded. »

    https://twitter.com/realdonaldtrump/status/884016887692234753

    1. Achalante dit :

      Ce serait faire entrer le loup dans la bergerie avec un accréditation VIP!

    2. gigido66 dit :

      Toujours prêt à gober et endosser ce qui fait son affaire, ce qui est en concordance avec ses idées insignifiantes, ce qui pourrait lui fournir un prestige ou du cash et en plus, venant d’un leader fort à ses yeux tel que Putin, le trump s’applaventrit lamentablement.

  4. NStrider dit :

    Si on s’intéresse au sujet et qu’on lit un peu, une des premières conclusions est que la compagnie Solar Winds et son outil de gestion, genre tableau de bord tout en un: « Orion », semblent avoir été le cheval de Troie par lequel les pirates associés à un état nation (fort probablement la Russie) ont infiltrés plusieurs systèmes. Cet outil est utilisé par une large partie des grosses entreprises et organisation gouvernementales.

    https://www.theguardian.com/world/2020/dec/14/solarwinds-breach-orion-hacked-cyber-espionage

    https://www.forbes.com/sites/thomasbrewster/2020/12/14/dhs-doj-and-dod-are-all-customers-of-solarwinds-orion-the-source-of-the-huge-us-government-hack/?sh=3f66ffff25e6

    Quel sens du timing impeccable par les hackers étatiques.
    Juste au moment où le 45, ses acolytes et les zombies inféodés remettent en cause les institutions démocratiques une attaque qui vient en ajouter une couche.
    John Le Carré doit avoir commencé à écrire un autre roman à partir de sa tombe

      1. Marc dit :

        Oups, mes plus plates excuses pour mon inattention.

    1. Marc dit :

      John Le Carré est mort le 12 décembre.

      1. NStrider dit :

        Il faut lire jusqu’au bout avant de commenter

  5. Dekessey dit :

    Le Don applaudit?

    Je commence sérieusement à croire que les histoires des Peepee tapes sont vraies. Il n’y a pas d’autres façon pour expliquer l’attitude de Trump, Putin détient des informations compromettantes.

    1. Madalton dit :

      J’ai vu, il y a quelques semaines, un reportage sur la façon dont les interprètes russes, de belles femmes, accompagnent des scientifiques et autres étrangers en voyage d’affaire en Russie. On voyait comment elles opèrent. Elles rapportent tout à une agence du gouvernement. Après 5 minutes, j’étais sûr que la Russie avait de l’info sur Trump.

  6. Achalante dit :

    MS Office 365… Pourquoi ne suis-je pas surprise qu’ils s’en soient servis comme accès? Microsoft n’a jamais été très sécuritaire; leurs logiciels essaient d’en faire trop, sans rien faire de vraiment bien. Si vous avez déjà vu le code HTML généré par Word, vous aurez une idée de pourquoi leurs applications et fichiers « pèsent » tellement lourd: il n’y a pas de nettoyage de fait; tout est enregistré dans le fichier; même les corrections.

    Oui, je sais très bien qu’il est quasi-impossible de faire un logiciel 100% sans failles ni bugs, mais que ces failles n’aient pas été corrigées pendant des mois explique pourquoi j’évite les logiciels MS autant que possible.

    Mais pour revenir au sujet principal, il serait intéressant de savoir ce que contenaient les courriels interceptés. Sans entrer dans les détails, évidemment, est-ce qu’il pourraient y avoir des informations sensibles leur permettant de jouer sur les marchés en sachant avant tout le monde les décisions prises, par exemple?

    1. karma278 dit :

      Moi aussi j’évite autant que possible les logiciels pour des raisons de sécurité.
      Pourquoi?
      2 de mes frères ont travaillé chez Microsoft.

      Need I say more?

      1. karma278 dit :

        **logiciels Microsoft

      2. Achalante dit :

        Merci; mes soupçons sont donc confirmés. Je n’avais que mon expérience de programmeuse, vous m’ajoutez le point de vue de *leurs* programmeurs.

      3. simonolivier dit :

        @achalante En ce qui me concerne j’ai plus de 35 ans en informatique dont 30 ans en sécurité informatique. J’ai Windows sur mon portable mais disons que je fais pas beaucoup de transaction. J’utilise mon Macbook pour les transactions bancaires et financières.

        Vos soupcons sont plus que confirmés.

    2. leonard1625 dit :

      Ce que vous avez raison. Microsoft a évidemment été d’une énorme utilité dans la démocratisation de l’informatique, mais leur système d’exploitation est tellement vulnérable.

      De plus, une chatte y perd ses petits lorsqu’on veut gérer les composantes présentes sur un ordi. Ce n’est pas toujours évident de déterminer si elles sont essentielles ou non. Dans le doute, on les laisse.

      Microsoft a toujours développé ses systèmes d’exploitation en couches superposées. Je crois qu’ils auraient du avoir le courage de faire table rase et de développer un système de base béton. Il est encore temps.

      1. simonolivier dit :

        @Leonard Le système OS pour PC béton a déjà existé. L’OS2 d’IBM. Les banques ont utilisé ce système. Il n’était pas assez convivial pour Madame et Monsieur tout-le-monde alors il a disparu au profit de Windows.

    3. simonolivier dit :

      @achalante Il n’y a pas de OS sans faille mais le iOS d’IBM, autrfois nommé OS400, est probablement ce qu’il y a de plus près de l’infaillibilité. LEs logiciels deMS. Pas fort en terme de sécurité. Vraiment pas fort.

  7. Pierre S. dit :

    ———————

    Moi je pense que le camarade Vlad représente le plan B le plus probable de Donald l’andouille
    apres le 20 janvier 2021 … avec son éviction de ma MB, sa perte d’immunité face à la justice
    américaine et sa petite dette de 425 millions qui traine avec certaines grosse banques, l’amis
    Donald pourrait bien se tourner vers la Russie pour service rendu et aller y finir ses jours en compagnie
    de Gérard Depardieu et Steven Segal.

    1. gigido66 dit :

      Il a bien dit qu’il devrait partir s’il,perdait ses élections. Le trump devrait s’en tenir à ce plan de fuite. Ça débarrasserait le pays et sa secte le suivrait peut-être?!? On a le droit de rêver et d’espérer un miracle. Non?

  8. lechatderuelle dit :

    Les USA font exactement la même chose un peu partout dans le monde…

    pourquoi les USA feraient leur vierge offensée de surprendre les autres les imiter?

    S’il y avait plus de transparence de la part de tous les états, ce genre de « jeu d’un autre âge » cesserait…

    Est-ce encore crédible que des « secrets » soient cachés dans des trucs aussi « risqués » que des ordinateurs??
    Aujourd’hui, tout est pas mal connu et su…
    y’a des satellites et des caméras partout….

    ce qui étonne est que les USA ne puissent pas être à l’avant-garde dans ce domaine d’espionnage informatique en étant le pays de Silicon Valley…
    un peu gênant même….quand t’es pas foutu de sécuriser tes courriels…

    Les USA devraient avoir un sinon 2 coups d’avance … non? Silicon Valley, Google, Microsoft, Apple, etc… c’est USA…

    1. Benton Fraser dit :

      L’idée n’est pas de ne pas faire de l’espionnage informatique mais ce ne pas se faire prendre!

      Et lorsque tu te fais prendre, il y a un prix a payer…

  9. Apocalypse dit :

    ‘Des sanctions ciblées devraient pourtant faire partie…’

    Y en a-t-il pas depuis longtemps contre la Russie et pourtant … voici où nous en sommes, c’est-à-dire, nulle part. La vérité est qu’on ne peut à peu près rien faire contre Vladimir Poutine et c’est la même chose avec la Chine, comme on le voit avec les deux(2) canadiens emprisonnés injustement 😢.

    Comme on dit, le petit peuple pris en sandwich entre les mains des riches et puissants: ‘so what’s new’. 🤦‍♂️

    Avec des moyens informatiques de plus en plus sophistiqués entre des mains malveillantes, nous ne sommes pas sorti de l’auberge.

  10. loup2 dit :

    Microsoft office !
    Et ils se pensent en sécurité avec ce logiciel ?
    C’est pas compliqué tout ce que fait microchiotte est facile à *craquer*.

    L’autre jour je dois aller à l’hôtel de ville pour régler un problème. La fille au comptoir commence à écrire au clavier de son ordinateur.
    Je m’étire le cou et je vois qu’elle travaille sur window$ XP .
    Misère de misère.

  11. Apocalypse dit :

    @Achalante – 13:42

    ‘Microsoft n’a jamais été très sécuritaire;’

    En effet! On a encore droit à des mises à jour qui corrigent des dizaines de failles de sécurité, alors ce genre de nouvelles, on va en avoir d’autres 😢.

  12. Apocalypse dit :

    @lechatderuelle – 13:45

    ‘Les USA devraient avoir un sinon 2 coups d’avance … non? Silicon Valley, Google, Microsoft, Apple, etc… c’est USA…’

    Bon point! Les Etats-Unis ont d’immenses moyens en argent, en technologie et en ressources humaines qualifiées, sans doute bien plus que la Russie, alors on peut penser qu’ils ne s’en privent pas.

  13. Apocalypse dit :

    @lechatderuelle – 13:45

    J’oubliais la technologie quantique sur laquelle plusieurs pays, grandes organisations (ex. Google) travaillent activement; attender que ça devienne disponible, les choses vont encore empirer en terme de vol de toutes sortes.

    1. Achalante dit :

      Parlant technologie quantique… J’ai eu la chance de tester la programmation sur un ordinateur quantique d’IBM dernièrement. Just une générateur de nombre aléatoire (qui n’est pas encore parfaitement aléatoire, parce que l’ordinateur ne travaille pas à 0°K, mais au moins, il n’utilise pas une source non-aléatoire—généralement, l’heure en microsecondes comme les autres). Je me dis que je devrais explorer un peu plus, mais j’ai toujours autre chose à faire… Méchante Achalante! 😣

      1. paixsible dit :

        Vous écrivé(e) bien, très bien même.

        J’ai absolument rien compris.🤔

      2. Achalante dit :

        @paixsible: langage d’informaticienne; désolée!

        Un générateur de nombre aléatoire est un bout de code qui permet de… générer des nombres aléatoires. Exemple facile: un jeu de carte. Quelle carte est tirée parmi celles qui restent dans le paquet? On génère un nombre entre 0 et 1, on le multiplie par le nombre de carte (si il y a 10 cartes de tirées dans un paquet de 52, il reste donc 42 cartes) Le résultat est donc entre 0 et 42. C’est donc la carte qui correspond à ce nombre (les cartes sont comptées à partir de 0, c’est un standard en informatique) est celle qui a été « tirée » au hasard.

        Sauf qu’un ordinateur est incapable de choisir « au hasard », il ne sait pas faire de choix, juste suivre des instructions. Alors le petit bout de code utilise un nombre « source » qui change continuellement (l’heure, telle que calculée en microsecondes, est donc souvent utilisée), on lui fait quelques tours de passe-passe (opérations mathématiques diverses) pour éviter que les nombres choisis soient toujours croissants, et on s’assure que le résultat soit entre 0 et 1 en le divisant par la valeur maximale qu’il peut avoir (selon les opérations choisies).

        Pour un ordinateur quantique, c’est autre chose. La position des quanta (particule sub-atomique utilisée pour ces ordinateurs, d’où le nom) est pratiquement aléatoire. Sauf qu’une température supérieure au 0 absolu affecte le comportement des quanta, qui ne sont plus aussi aléatoires. Le test de programmation utilisait justement cette option de génération ne nombre aléatoire. On génère un millier (ou un million, ou…) de nombres aléatoires, on les additionne tous, et on le divise par le nombre. Un générateur de nombre vraiment aléatoire obtiendrait une moyenne d’exactement 0,5… Ce n’était pas tout à fait le cas. On parle de centièmes, voire de millième, de pourcentages de différence, ce qui peut être peu… Ou énorme, selon les applications. (En passant, comme il y a très peu d’ordinateurs quantiques, ces programmes tests sont mis dans une queue sur l’ordinateur choisi dans la liste; puis une fois exécutés, les résultats sont retournés au programmeur.)

        Si vous lisez ceci, j’espère que c’est un peu plus clair!

  14. Gaétan Julien dit :

    La pire punition pour la Russie? Leur envoyé Donal Trump en exil pour le reste de ses jours!

    1. Haïku dit :

      Excellente idée !!!

    2. Madalton dit :

      Putin le ferais disparaître assez rapidement.

      1. Madalton dit :

        Ferait

  15. Apocalypse dit :

    @karma278 – 13:57

    ‘Need I say more?’

    lol

    Dans le contexte de microsoft, c’est ce qu’on appelle une ‘rhetorical question’ 🤣

  16. Apocalypse dit :

    @Gaétan Julien – 13:59

    ‘La pire punition pour la Russie? Leur envoyé Donal Trump en exil pour le reste de ses jours!’

    Excellente idée! 👏👏

  17. Pierre S. dit :

    ——————————

    avec la fâcheuse habitude que Trump a de ne jamais fermer sa grand yeule
    Vlad finirait surement par lui servir un thé au polonium.

  18. _renaud dit :

    @apocalypse

    Effectivement, présentement tout le monde parle des dangers de l’intelligence artificielle mais les supers ordinateurs sont un danger beaucoup plus grand.

    Le jour ou des supers ordinateurs pourront décrypter facilement des clés de 256 bits ce sera comme si une armée Napoléonnienne avait affronté une armée moderne avec des portes-avions et des missiles longues portées.

  19. _renaud dit :

    Oubliez les sanctions et les condamnations d’Obama. Ça ne fonctionne pas. Toutes les fois où il a fait ça a donné zéro résultat.

    S’il y a une chose qu’on ne doit ne pas garder de la gestion d’Obama c’est sa gestion des voyous.

    1. Achalante dit :

      Au contraire. En gelant les avoirs étrangers des oligarques russes, ceux-ci ne pouvaient plus faire de blanchiment d’argent. Plus de liquidités extérieures. Il y a une raison pour laquelle Poutine a essayé si fort de faire annuler les sanctions via ce type…

  20. Apocalypse dit :

    @Pierre S. – 14:08

    ‘Vlad finirait surement par lui servir un thé au polonium.’

    Ah, quelle idée plaisante! 🤣

  21. Apocalypse dit :

    @_renaud – 14:17

    J’ai lu qu’on travaille déjà sur des moyens de se protéger contre la puissance des ordinateurs quantiques. Nous sommes sans doute encore à plusieurs années de ce type de technologie, quoiqu’on a eu des annonces de Google, les Chinois et de quelques autres qu’on avait atteint la suprématie quantique, ce dont je doute fort, mais d’ici 10, voir 20 ans, ça sera le cas.

    Effectivement, tout ce qui touche l’encryption devra être revu, car le 256 bits ne résistera pas, mais vraiment pas longtemps à une attaque de la technologie quantique.

    1. gl000001 dit :

      « la suprématie quantique » voulait juste dire qu’ils sont présentement en avance technologiquement sur les USA et sur le monde libre (!).
      Dans 20-30 ans, ils réussiront à faire quelque chose d’utile avec leur technologie. D’ici là, celui qui détiendra la pôle position risque de changer plusieurs fois.

  22. chrstianb dit :

    Petite anecdote concernant Microsoft. Dans les années 90, j’utilisais Visio un logiciel pour faire des diagrammes de flux de données, des petits dessins d’assemblage mécanique, des plans de bureaux, etc. On pouvait faire des macros commandes pour automatiser les dessins.
    Visio a été acheté par Microsoft en 2000 pour être intégré dans la suite Office. Ça n’a pas pris 2 mois pour voir apparaître les premiers virus informatiques utilisant les macros commandes de Visio… Misère.

  23. Mona dit :

    Trump ne semble pas près d’être inquiété !!

    Selon l’article en annexe l’héritage de Trump va perturber longtemps et particulièrement dans le domaine judiciaire.

    Les critères des nominations des juges fédéraux: Des juges conservateurs, jeunes et maillant le pays.

    Mcconnell à la manœuvre.

    https://www.nbcnews.com/politics/congress/final-push-judges-mcconnell-will-cement-lasting-legacy-trump-n1250950

    1. Haïku dit :

      Merci pour le lien. 👌
      Ouff, c’est très révélateur. 😨😨

  24. FBeauchamp dit :

    Je crains d’avantage les secrets que le Don possède. Les représailles seront laissés à Biden.

  25. jcvirgil dit :

    Qu’elles représailles pour punir les russes de faire ce que les agence américaines font à coeur d’années un peu partout dans le monde
    La Russie fait déjà les frais de sanctions économiques, Trump a renié le traité sur la limitation des ogives nucléaires et les troupes de l’OTAN sont aux portes du pays.

    De plus avec le *Russiagate* l’état profond et ses agences de sécurité se sont assuré que Trump ne soit pas en mesure de démontrer une quelconque ouverture pour normaliser les relations entre les deux pays .

    À part une déclaration de guerre je ne vois vraiment pas ce que le gouvernement américain pourrait faire de plus.

    1. Achalante dit :

      Saisir plus d’avoirs états-uniens d’oligarques russes proches du pouvoir? Demander le gel des avoirs de Poutine hors-Russie? Plus grand support pour l’Ukraine? Interdiction du pétrole Russe/subvention à d’autres sources, ce qui diminuerait les revenus de la Russie? Je suis certaine qu’il reste d’autres avenues à explorer.

  26. Maïs1988 dit :

    « Quelles représailles contre le piratage russe présumé »?

    Quelles représailles contre les multiples coups d’état, révolutions de couleur, renversements de gouvernement, guerres, assassinats de dirigeants fomentés par les USA et souvent réalisés par son chien enragé la CIA ou différentes ONGs?

    « L’agence de presse qualifie de très «sophistiquées» les méthodes des pirates informatiques ».

    Ouf!

    Le pays (les USA) est en faillite financière, morale, sociale. Le pays est plus divisé que jamais. Les ultra-riches se sont enrichis, même en cette période de confinement. La classe moyenne et les pauvres se sont appauvris. Les files des soupes populaires continuent de s’allonger. Ce qui fût « le phare » de la démocratie n’éclaire plus rien. Au lieu de construire il faut toujours chercher un nouvel ennemi à détruire, le spolier, faire main basse sur ses ressources, vider ses coffres. La destruction plutôt que de voir le tapis lui glisser sous les pieds.

    Le problème, c’est que malgré la propagande des médias qui servent toujours de caisses de résonnance à Langley et Arlington, la Russie n’est ni l’Afghanistan ni l’Iraq. Il y a un nœud. Il faut croire que « l’option Samson » fait aussi partie de la doctrine militaire des USA.

    1. Boileau dit :

      @ Popcorn

      L’option Samson ou l’option trump!
      Samson poussait sur les colonnes! trump pousse assis sur le trône!

  27. Pierre S. dit :

    —————

    215 Biden
    181 Trump

    reste Californie (55) N-J (14) et Hawai (4) Démocrate facile

    Biden minimum 282 même si les républicains tente un coup d’état de pacotille.

    CIAO BYE DONNY

  28. Apocalypse dit :

    @Achalante – 15:22

    Je suppose que vous avez vu cette nouvelle provenant de la Chine:

    https://sg.news.yahoo.com/china-claims-quantum-leap-machine-105126890.html

    On trouve ceci dans le texte:

    ‘Sycamore completed in about 200 seconds a calculation that would keep the fastest computer on Earth busy for 10,000 years, according to a paper published by Google researchers last year.’

    J’ai hâte de voir cette technologie sur un problème disons … plus terre-à-terre … ça viendra!

    1. Maïs1988 dit :

      @ Apocalypse 15:44

      En 1997, un ordinateur programmé par des humains, Deep Blue, a battu le champion du monde aux échecs, Garry Kasparov.

      En 2016, AlphaZero, un rejeton de DeepMind, s’est enseigné lui-même (oui, vous avez bien lu) comment jouer aux échecs en 9 heures et a battu Stockfish 8, jusque là le programme champion du Monde aux échecs et très largement supérieur à DeepBlue!
      En 100 matches : AlphaZero : 25 victoires avec les blancs, 3 avec les noirs, 72 nulles, zéro défaite!

      1. gl000001 dit :

        C’est de l’intelligence artificielle. Ce n’est pas du calcul quantique.
        Ca sera incroyable lorsqu’on pourra combiner les deux. Mais ça va prendre beaucoup d’années !!

    2. Achalante dit :

      Non, je l’ai manqué. Mais la particularité d’un ordinateur quantique est qu’il n’est pas programmé de la même façon qu’un ordinateur traditionnel; il ne traite pas l’information de la même façon. Il peut accomplir certaines tâches beaucoup plus rapidement, et être déficient pour d’autres.

      Cette particularité est décrite dans le roman « Society of the Mind » Par Eric L. Harry (en français: « l’ordinateur ») — à ne pas confondre avec l’essai du même titre par Marvin Minsky, géant de l’intelligence artificielle. (Je crois que le titre original du roman est un hommage à ce dernier.) Une des premières personnes (hors ses développeurs) à constater l’existence d’une intelligence artificielle basée sur un ordinateur quantique lui demande:
      « Combien font 2 plus 2? » La réponse: « À peu près quatre. » Celui qui pose la question rit évidemment de cette réponse, incapable de comprendre que les chiffres ne sont pas stockés de façon absolue dans un ordinateur quantique, et que l’imperfection liée à un fonctionnement qui n’est pas le 0 absolu implique une marge d’erreur. Il est noté dans le roman que le demandeur aurait pu poser une question complexe d’analyse de donnée, et que l’ordinateur quantique (et son IA) aurait alors pu donner une réponse quasi-instantanée à ce qui prendrait des heures, voir des jours, à un ordinateur standard. (Il y a longtemps que je ne l’ai pas lu; alors les détails m’échappent, mais c’était ça, en gros.)

      Bref : il ne faut pas comparer les deux types d’ordinateurs; ce sont deux machines à calculer très différentes.

  29. Il ne faut plus s’attendre à rien de cette administration de fripouilles qui a honteusement trahi son pays et la Constitution avec la requête déposé la semaine dernière devant la SCOTUS

    Ne vous attendez plus également à rien d’un président qui a été incapable de faire preuve de leadersship et de déterminiation face à la pandémie, qui a laissé les choses se dégrader au point où maintenant le pays se retrouve devant une crise nationale majeure.

    En attendant (En rappel), voyez jusqu’où la Russie est prêt à aller pour éliminer un adversaire.

    https://www.cnn.com/2020/12/14/europe/russia-navalny-agents-bellingcat-ward/index.html

    Ceux qui pensent que « Bunker Boy » va prendre des « sanctions sérieuses » face au piratage de la Russie, doivent sûrement croire au Père Noël, à la Fée des Dents et au Lapin de Pâques.

    1. Samati dit :

      Navalny est un héros pour oser s’opposer à un assassin comme Poutine.

  30. Dernière tentative puérile des extrémistes afin de perturber le processus électoral.

    Minable, comme celui qui squatte encore pour moins de 40 jours, la MB.

    https://www.cnn.com/2020/12/14/politics/michigan-state-house-and-senate-closed-threats/index.html

    1. gl000001 dit :

      Même chose en Arizona !!
      Ils ont voté d’un endroit secret !!
      https://www.cnn.com/videos/politics/2020/12/14/elector-vote-undisclosed-location-bash-intv-nr-vpx.cnn

  31. christian reny dit :

    ce sont les mots durant des mois qui me choquent y a t il un pilote dans l ‘avion ?

  32. fylouz29 dit :

    « Дорогой Дональд,
    Российские спецслужбы вместе со спецслужбами Северной Кореи подтверждают, что недавние кибератаки, проведенные против министерства финансов и торговли США, а также на почтовое отделение США, являются делом рук китайских служб по запросу Джо Байдена.
    P.S: До сих пор дорожу видео вашего пребывания в Москве в 2013 году.
    Поцелуи,
    Владимир »

    1. leonard1625 dit :

      Demandé par Joe Biden, mais financé par George Soros

    2. Haïku dit :

      @fylouz29
      аплодисменты
      (Cheers my comrade) 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :