Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Il a menti au vice-président et au FBI. Il a été viré par le président pour ses mensonges qui consistaient à nier faussement avoir parlé avec l’ambassadeur de Russie à Washington de l’assouplissement des sanctions imposées contre le Kremlin pour son interférence dans l’élection présidentielle de 2016. Il a plaidé coupable deux fois plutôt qu’une d’avoir menti au FBI. Cela fait-il de Michael Flynn un bon candidat à la grâce présidentielle?

Selon le site Axios et le New York Times, Donald Trump répond à cette question par l’affirmative. Il aurait indiqué à des membres de son entourage qu’il entendait gracier son ancien conseiller pour la sécurité nationale avant de quitter la Maison-Blanche. Cette décision mettrait fin à un feuilleton qui est entré dans une nouvelle phase lorsque le juge fédéral Emmett Sullivan a refusé d’obtempérer immédiatement à la demande du département de la Justice d’abandonner les poursuites contre Flynn, qui attendait de connaître sa peine.

Cette grâce présidentielle pourrait bien ne pas être la seule que Donald Trump offrira avant la fin de sa présidence. Le président pourrait également vouloir gracier son ancien directeur de campagne, Paul Manafort, et même sa propre personne. Mais un président peut-il s’accorder lui-même la grâce présidentielle? Celui qui a brisé à peu près toutes les normes au cours des quatre dernières années pourrait bien être tenté de vouloir créer ce précédent.

La controverse qui s’ensuivrait serait énorme. Un avis juridique du département de la Justice remontant en 1974 et précédant la démission de Richard Nixon concluait que le président ne pouvait pas se gracier lui-même pour la simple raison qu’aucune personne ne devrait servir de juge dans sa propre cause. Mais un avis juridique n’est pas une loi. Et Donald Trump aurait plusieurs raisons de vouloir se soustraire aux lois fédérales, comme je l’expliquais récemment dans ce billet.

Et s’il s’accordait la grâce présidentielle, le département de la Justice de Joe Biden pourrait-il se permettre de ne pas en contester la légalité?

(Photo Getty Images)

134 réflexions sur “Des grâces présidentielles pour Flynn, Manafort et… Trump?

  1. Salvador E. Rodriguez dit :

    Excellente photo! Le club des dindes graciées va bientôt s’élargir.

    1. Angela E Harker dit :

      Il a du front tout le tour de la tête

  2. FBeauchamp dit :

    En parlant de dinde…une vraie farce!

    1. Haïku dit :

      😉 !!
      CQFD sans précédent.

    2. franlabrecque dit :

      C’est que le poudré orange ne voulait pas être là du tout, c’était visible. La job ne l’intéresse plus.
      Comme vous dites le dindon de la farce.

  3. marylap dit :

    Je ne pense pas qu’il se pardonne lui-même car ça serait un aveu de culpabilité de sa part et son égo l’empêche d’admettre ses torts. Mais c’est Trump, alors tout est possible dans son cas. S’il le fait, j’espère que le DoJ va tout faire pour l’annuler.

    1. Math dit :

      « Je ne pense pas qu’il se pardonne lui-même car ça serait un aveu de culpabilité de sa part »
      Trump ne se soucie pas de cette logique. Il risque de dire une tonne de non sens du genre  » Je n’ai rien fait de mal mais les démocrates me détestent tellement qu’ils m’ont m’inventer des crimes. Alors je me gracie pour ces crime que je n’ai pas commis. »

      Et le pire là-dedans, c’est que sa base va embarquer dans son délire.

      1. chicpourtout dit :

        Et vous savez pourquoi, ils embarqueront dans son délire si tel est le cas.
        Cela «légitimisera» en quelque sorte toutes leurs actions précédentes

      2. igreck dit :

        Misère ! ☹️

    2. gigido66 dit :

      Il pourrait le faire, juste au cas où une poursuite ou des accusations pointeraient le bout du nez…on ne sait jamais avec ces socialistes et ces chasseurs de sorcières!

    3. Réal Tremblay dit :

      Je ne serais pas surpris que Trump essaie de se gracier. Il sait qu’il ne peut pas et son bon ami Barr le lui a confirmer. Il va inciter le nouveau procureur à intervenir et ainsi le plus mauvais et malhonnête Président de l’histoire va continuer à faire «la une». Il va encore se plaindre et faire pitié pour les crétinos de sa base. Misère!

    4. simonolivier dit :

      @marylap Vous avez raison sur un point. Pour se grâcier, il doit accepter le pardon et ainsi avouer qu’il a commis le crime. Une des conditions des pardons présidentielles est de signer un formulaire admettant qu’il est coupable et repentant. Tiny n’avouera jamais qu’il est coupable. Dans le cas de Stone, trump ne l’a pas grâcié, mais il a commué la peine évitant à Roger Rabbitt de devoir admettre qu’il était coupable. Dans le cas de Flynn, il pourrait faire la même chose.

  4. Roger Allard dit :

    I will throw some shit in the fan.

    Duce Don.

  5. ghislain1957 dit :

    « Mais un président peut-il s’accorder lui-même la grâce présidentielle? »

    C’est pas déjà fini la grâce des dindes?

    1. Boileau dit :

      @ ghislain1957

      Pourquoi la grâce présidentielle, il a tellement de graisse présidentielle! 👶

    2. igreck dit :

      🎶 “C’est le temps d’un dindE dindE… »🎶. – Hiha Tremblay

  6. noirod dit :

    C’ est un des derniers pouvoirs qui lui reste . Le gros con ne pourra toutefois se mettre a l’ abri du fisc. Ca fait longtemps qu’on le dit qu’il va finir comme Capone. Mais parions que le 21 janvier il va subitement disparaitre…

    1. garoloup dit :

      Son ami Poutine pourrait lui prêter une dacha en Sibérie, loin loin dans la fotêt, avec les ours comme lui et les loups affamés…

  7. Duduche dit :

    Non seulement il n’est pas impensable que le bouffi-45 s’auto-grâcie mais, en plus, il pourrait pousser l’indécence jusqu’à prétendre ad nauseam qu’il n’a rien fait qui mérite la grâce, qu’il le fait uniquement à cause des chasseurs de sorcières – Démocrates, médias – qui s’acharnent sur lui. Ne rien avouer mais se mettre le nez au sec, c’est son style. Ça n’est pas Roger Stone qui le contredira.

    J’espère que la Justice rattrapera ce corrupteur, menteur compulsif, parasite social, etc. Mais je doute que ça se fasse au niveau fédéral.

  8. karma278 dit :

    Je pense depuis un bon moment que Tiny va s’auto-gracier.
    Comment un si grand incompris victime des méchants fake news media pourrait-il s’en empêcher, lui the greatest ever?

    Ce faisant, l’affaire sera pendante devant les tribunaux pour en considérer la légalité suffisamment longtemps pour lui permettre de mourir avant le jugement.

    Qui d’autre accorderait un pardon à cet escroc?

  9. Pierre Belley dit :

    Grâce et Trump, deux mots qui ne devraient jamais être associés.

    1. igreck dit :

      Graisse et Trompe… ça ça jive!

  10. sorel49 dit :

    Dans la religion chrétienne, seules les fautes avouées sont pardonnées , Non?

    1. Math dit :

      Je partage votre point sur le principe mais pas sur la religion.
      *Dans la religion chrétienne – disons il y a quelque siècle – vous étiez torturé pour avouer des fautes que vous n’aviez pas commis.
      Et seulement ensuite l’on pouvait vous mettre à mort.

    2. garoloup dit :

      …dans la religion catholique.

    3. gigido66 dit :

      Il y a les « indulgences » qui sont comme un « petit coussin », une garantie, une assurance juste au cas où le sujet mourrait avant la confession!

      1. igreck dit :

        Les pierres de St-Pierre-de-Rome sont l’échos des milliards de “péchés” commis par les riches et puissants d’une certaine époque. Il y a des papes qui avaient vraiment le sens des zaffaires… terrestres ! 🙏 In nominé Patri, et Fili, et Spiritu sancti ! Eh man !

    4. simonolivier dit :

      @Sorel Idem pour le pardon présidentiel.

  11. FBeauchamp dit :

    Il devra grâcier Ivanka, Jared, Don jr et Eric.

    J’anticipe avec un enthousiasme non-dissimulée, je l’avoue ….SDNY!

    1. Mystik dit :

      @FBeauchamp Le SDNY est fédéral.

      1. FBeauchamp dit :

        Vous avez raison mais je crois que l’autorité étatique n’est assujettie à la grâce présidentielle! Mais je ne suis pas expert.

      2. simonolivier dit :

        Vous avez raison. Mais il y a une certaine Letitia James qui est aux trousses du clan mafieux Trump. Et elle représente l’état de NY où le pardon présidentiel ne s’applique pas. Et elle est féroce la madame.

  12. Gaétan Julien dit :

    Apparament ce sont les dindes qui vont graciés Trump pour souligné ses nombreuses années dans leur confrérie!

  13. Jacques dit :

    Message pour chose lá.

    Pour être gracié, faut avoir été accusé.

    On verra après ton procès.

    1. ddescarreaux dit :

      Je croyais qu’il fallait être condamné?

  14. MarcB dit :

    Se gracier de crimes fédéraux, sans jamais avoir été accusé formellement de quoi que ce soit, pourrait être un couteau à deux tranchants pour Trump. Oui il serait protéger de poursuites fédérales, mais les procureurs d’états comme New-York vont redoubler d’efforts pour faire payer l’abruti, et s’attirer les faveurs de l’électorats New-Yorkais. Beaucoup de procureurs ont des ambitions politiques, et être le procureur qui a mis la crapule Trump en prison serait une belle réussite pour les électeurs démocrates.
    Et il restera les poursuites civiles, et les poursuites contre ses compagnies.
    Bref, Trump risque de payer beaucoup de frais d’avocats! A moins qu’il choisisse l’exil… Y-a-t-il des terrains de golf à Sochi?

    Si Trump lit ce blog, voici la liste des 100 meilleurs terraiins de golf en Russie: https://www.top100golfcourses.com/golf-courses/continental-europe/russia
    😉

    1. igreck dit :

      👍🤞

  15. karma278 dit :

    @Jacques

    « Pour être gracié, faut avoir été accusé. »

    FAUX. Aux USA, le pardon présidentiel peut être préventif

    1. Benton Fraser dit :

      Hum… on ne parle pas de gracier une dinde!

    2. Jacques dit :

      Désolé,

      Dans un univers logique, ce serait la norme.

  16. kelvinator dit :

    Trump gracie les siens, pendant que chez les démocrates le blocage systémique des nominations de Biden par le squad d’AOC commence déjà…

    C’est pour ça que les républicains ont toujours un avantage sur les démocrates, ils sont plus unis derrière Trump et ne joue pas les gérants d’estrades autour de leur propre nomination de parti.

    1. kelvinator dit :

      C’est Justice Democrats qui mène la charge, le fruit du Alex Jones de la gauche, Cenk de The Young Turk, avec tout ces autres YouTubers qui attaquaient constamment le parti démocrate en les accusant d’avoir traffiqué l’élection qui a vu la défaite de Sanders.

      Ça ne s’annonce pas très bien s’il y a un tel mouvement de sape interne chez les démocrates. I

      1. Richard Hétu dit :

        Mon Dieu, de quoi parlez-vous?

      2. kelvinator dit :

        Des nouvelles d’Axios. Vous le lisez surement vous aussi :
        https://www.axios.com/aoc-ilhan-omar-block-biden-former-chief-of-staff-8e0101c5-0094-415f-af80-5583a8ff8e6f.html

      3. kelvinator dit :

        On attaque les individus plutôt que les idées.
        Si par exemple Reed a fait une chose qu’ils jugent mauvaise dans toute sa carrière, ils vont le bloquer. Ils ne tentent pas de se positionner contre cette idées, mais plutôt contre tout individus qu’ils « croient » mauvais pour leur cause…

      4. Benton Fraser dit :

        C’est sûre que défendre l’accès a des soins de santé, c’est une attaque personnelle!!!

      5. kelvinator dit :

        Benton Fraser. Vous valez mieux qu’un strawman. Je vous invite a revoir le contexte de l’époque, chose que le squad n’a évidemment pas fait, trop convaincu de leur supériorité morale. Deficit important, republicains faisant de l’obstruction, empechant quelconque moyen d’augmenter les revenus.

        Parfois c’est bien de se référer aux faits plutôt qu’au sophisme partisan.

      6. simonolivier dit :

        @kelvinator Le squad est ç la Chambre des Représentants qui n’a aucun pouvoir de nomination ou de bloquer une nomination.

      7. Benton Fraser dit :

        @kelvinator

        Il y a une marge entre vouloir défendre les intérêts des citoyens et défendre Sanders!!!

        La partisannerie, c’est d’affirmer qu’un élu qui travaille pour le citoyen travail plutôt pour Sanders!

      8. kelvinator dit :

        Brenton, j’ignore quel est votre point. Travail pour le citoyen ? Vous parlez de Reed? Ou vous prétendez qu’AOC travaille pour les citoyen en excluant les autres democrates?

        Simonolivier, pourquoi croyez-vous qu’ils font cette sortie alors? Pour faire pression sur l’administration en nourrissant l’insatisfaction par des exagérations et la cancel culture. Il serait faux de dire que puisqu’il n’ont pas le pouvoir en chambre, quel leur stratégie n’est pas néfaste pour les democrates

  17. Apocalypse dit :

    @karma278 – 7:24

    👍👍

    Donald Trump va s’auto-gracier ou laisser le place à Mike Pence qui le fera!

    Donald Trump n’admettra rien et dira que c’est pour se protéger de ses ennemis qui veulent le voir en prison à tout prix et qui sont prêts à inventer des preuves s’il le faut; ses partisans vont gober cela en applaudissant.

    1. karma278 dit :

      @Apo
      Exactement.
      Je pense qu’il fera les 2, s’auto-pardonner et demander à Pence
      de le pardonner, juste pour être certain.

      1. igreck dit :

        Ceinture et bretelles… quand tu n’as plus de taille (ou quand tu n’est plus de taille) !

  18. Jacques Bellehumeur dit :

    Il y a un élément que je ne comprend pas, Nixon avait une accusation formelle à se faire pardonner, Trump n’en a pas puisque le sénat n’a pas validé son « impeachment ». Alors il se pardonnerait quoi?

    1. FBeauchamp dit :

      Nous ne le savons pas mais lui doit le savoir! (Ancien proverbe russe)

      1. igreck dit :

        👍🤣

    2. el_kabong dit :

      @Jacques Bellehumeur

      Nixon a eu un pardon « général » qui couvrait tous les crimes qu’il aurait pu commettre durant sa présidence. Ce serait la même chose pour le minable orangé…

      1. MarcB dit :

        Dans le cas de Trump, il faudrait un pardon général qui couvre « l’ensemble de son oeuvre ». La plupart de ses crimes facilement identifiables ont été faits à l’extérieur de sa présidence: fraudes fiscale, fraude électorale (paiement à Busty DDD).

  19. PROBERT dit :

    Les américains qui liront les livres d’histoire dans 50 ans vont avoir plusieurs raisons d’être gênés de leur histoire récente. Un président qui tente de voler une élection démocratique et des leaders politiques qui restent silencieux. On va peut être comprendre mieux pourquoi malheureusement des leaders allemands sont eux aussi restés silencieux à une autre époque.

  20. Math dit :

    Là où je me question c’est : Comment peut-il se gracier de crimes dont il n’est pas encore accusé.

    Peut-on vraiment gracier quelqu’un comme on signe un chèque en blanc? Trump devra-t-il énumérer la liste de tout ses crimes pour s’en gracier? Et, s’il en oubli un (ou le cache) et qu’un juge le découvre, pourra-t-il en être accusé?

    Le tout dans la perspective où un président peut réellement se gracier lui-même. Ce qui est loin d’être une certitude encore.

    1. igreck dit :

      Ce sont vraiment des pratiques politiques complètement dindes (oups !) dingues !

  21. Tiger Mulligan dit :

    a quand une loi qui interdit de gracier qui que ce soit à compter de 30 jours avant l’élection jusqu’à l’inauguration du nouveau président ou le début du second mandat pour ceux qui ne sont pas des losers et one term simili prez !!! ?

  22. Loufaf dit :

    En effet, le despote risque bien de gracier Manafort , Flynn et d’ autres escrocs qui lui ont rendu service. Il n’ est quand même pas un ingrat le donald!!
    S’ autogracier? Il pourrait bien s’ essayer, pour des crimes qu’ il aurait commis, mais non avoué?
    Je ne crois pas que ça fonctionnerait.

  23. Guy Pelletier dit :

    Absolument rien ne l’empêcherait de faire un deal avec McConnell pour qu’après avoir gracier Flynn et Manafort il démissionnerait et laisserait sa place à Pence qui lui le gracierait « préventivement » ainsi que tous les membres de sa famille……………..Ce serait aussi une façon pour les Républicains de faire en sorte qu’il leur foute la paix pour un bon moment. De toute façon sachant qu’il a perdu son élection est-il encore intéressé a rester à la présidence qu’il devra bientôt quitter. Comme dirait l’autre…………………..on verra!!!!

    1. ERIC Le Champ dit :

      Exactement ce a quoi je pensais !!! Merci:)

  24. jfk999 dit :

    Je ne comprends décidément rien à ce système de grace. Outre le fait qu’elle devrait être appliqué qu’à des cas tout à fait exceptionnel, elle ne devrait en aucun cas être appliquée à des proches ou proches collaborateurs! Sinon, il y a conflit d’intérêt, faut avouer, que ce n’est pas ce qui effraye Trump.

    Mais, en particulier, ce que je ne comprends pas, c’est que l’on puisse gracier quelqu’un qui n’est pas encore condamner! S’il n’y a pas de jugement, pourquoi gracier! La grace par anticipation est un concept abscons.

    Pouvez-vous me confirmer que la grace par anticipation est constitutionnelle? Je pense que si la SCOTUS n’était pas autant politisée et fagocitée par le GOP, il pourrait être intéressant de porter l’affaire devant ces juges. Je ne suis pas sûr qu’il validerait l’idée de grace par anticipation. Vu le parti de ces jusges, je ne rme isquerais pas leur demander, parce que cela créerait un précédent.

  25. March dit :

    Avant de se gracier, il faudrait premièrement qu’il se déclare coupable. Jusqu’à maintenant il n’a pas été déclaré coupable de rien. Et la liste pourrait être longue.

    Agression sexuelle?
    Fraude?
    Corruption?

    De plus, si un président se gracie lui-même avant même d’être reconnu coupable de quelque chose, c’est ouvrir la porte parfaite à la corruption.
    Il se gracie pour ses crimes futur, donc il devient au dessus des lois et peut faire n’importe quel fraude. Ça n’a aucun sens, ça ouvre la porte à de la corruption massive.

  26. Benton Fraser dit :

    Gracier ne serait être une impunité.. encore moins lorsqu’on s’auto-gracie!!!

  27. lechatderuelle dit :

    cette tradition de grâce présidentielle devrait tout simplement disparaitre….

    quelle absurdité!

    Dans les 200 dernières années, les Présidents américains comprenaient le sens et l’éthique de ce geste… Aucun n’avait pensé qu’un abruti en abuserait pour gracier ses chums….

    le petit donald a encore démontré la petitesse humaine….

    il serait à point pour les USA d’éliminer ce pardon qui, malheureusement enlève le semblant de justice des sentences…

    Suffit de nommer des juges selon leurs compétences et les évaluer sur la qualité de leur jugement et sentences, en éliminant aussi le poste à vie….
    ça ramènerait un peu de crédibilité à ce système qui nous dévoile de plus en plus les failles qui le fragilisent…

  28. Mystik dit :

    Encore une fois, voici le pardon de Ford octroyé à Nixon. Notez qu’il n’y a pas de crime spécifique d’énuméré :

    « The pardon of Richard Nixon (formally known as Proclamation 4311) was a presidential proclamation issued by President of the United States Gerald Ford on September 8, 1974. By it, Ford granted to Richard Nixon, his predecessor, a full and unconditional pardon for any crimes that he might have committed against the United States as president. »

    Est-ce que Trump peut s’accorder le même luxe? Aucune idée, il est là le débat, est-ce que l’administration Biden va passer une grosse partie de son mandat à tenter de » challenger » les pardons de Trump?

    1. simonolivier dit :

      @mystik Notez bien les mots committed against the US as president. Peut-être que tiny peut se donner le même pardon. Mais je vois mal la SCOTUS accepter des termes comme any crimes he may have committed as president and before he was president. Ca devient trop vague et ne concerne pas les crimes financiers de l’organisation Trump ni les crimes quil aurait commis à l’encontre de lois de l’État de NY. Bref, comme écrit plus haut, c’est plus de Mme James qu’il devrait avoir peur que du SDNY.

      Même dans le cas Nixon, le pardon de Ford ne couvrait pas une potentielle accusation de trahison.

  29. Toile dit :

    Hum, difficile de savoir car le jeu est risqué pour lui. Mais si on considère que le risque est un défi pour celui qui ose, disons que pour un escroc sans morale, la chose est à portée de mains. Donc, contre toute logique, je serais tenté de dire qu’il va oser sinon il va louper tout l’aspect victimisation avec lequel il carbure et qui fait carburer ses sbires. Faute de prix Nobel de la paix, il sera le plussss grand président jamais privé de tout. Je table donc sur sa dynamique pathologique.

  30. Danielle Vallée dit :

    @Mystik: La réponse est dans votre citation: ‘that he might have committed against the United States as president.’
    Est-ce que Trump a commis ses fraudes en sa qualité de président, ou comme un criminel qui utilisait le couvert de la présidence. Là est la question.
    Il ne pourrait pas être poursuivi pour avoir causé la mort de Kurdes, De Yéménites, de réfugiés à la frontière.
    Mais pour avoir profité de la présidence pour s’enrichir et enrichit sa famille, je pense bien que oui.

    1. Guy Pelletier dit :

      @Danielle vallée

      Tout à fait une grâce présidentielle ne serait valable que pour ce qu’il aurait pu faire à titre de président des USA sûrement pas de ce qu’il aurait fait AVANT de devenir le président des USA encore moins pour des questions de possibles fraudes envers l’impôt ce ne serait pas une immunité totale le protégeant de tout son passé!!!!. Il lui faudrait s’assurer d’un « deal » autant avec les Démocrates que les Républicains pour gagner du temps et espérer qu’on l’oublie mais pour cela encore faudrait-il qu’il mette son ego de côté ferme sa grande gueule et cesse de Tweeter des idioties contre ces deux partis. Chose impossible dans son cas.

  31. rdnsls dit :

    Corrigez-moi si je me trompe, mais la grâce présidentielle à titre préventif ne vise que les infractions aux lois fédérales qui auraient pu être commises antérieurement au jour où cette grâce est accordée. On ne peut logiquement accordée une grâce présidentielle pour des actes futurs.

    1. Mystik dit :

      @rdnsls Le pardon couvre les actes commis lors du mandat présidentiel.

    2. xnicden dit :

      Exact.

  32. jcvirgil dit :

    Pour paraphraser notre hiha Tremblay national : *C’est le temps des dindes dindes dindes, swing la bacaisse dans boite à bois , c’est le temps des dinde, dindes, dindes , les damnés dindes de l’action de grâce 🙂

  33. richard311253 dit :

    45 a maintenant le titre de président. ll ne s’agit pas de juger sa présidence mais un constat.

    Il se dit beaucoup de chose sur la présidence, son importance relative lorsqu’il est en service et l’après service alors qu’il demeure président.

    Dans l’esprit des américains, ou se situe en % le respect due à la présidence après son terme ?

    Je pose cette question car poursuivre un ex président peut refroidir les ardeurs, même les plus vigoureuses ? Je questionne ici l’importance accordée, non pas au personnage mais au titre, encore qu’avec 45…………

    Ceci dit, ne pas dévoiler ses rapports d’impôt, si cela a bafoué une tradition pour président, ce n’est pas illégal et quoi encore. Il est paresseux et pas visionnaire, centriste et tourné sur lui, divisionniste, chicanier et rancunier, rien d’illégal sauf que, comme président, ce sont les conséquences, engendrées par ces défauts, qui peuvent être graves, pensons à la pandémie de COVID et à l’hécatombe qui s’ensuit. Y a t’il matière à poursuites gouvernementales ?

    Bon il y a bien sur les mensonges, toutes les faussetés et le « gaslighting » déversés au quotidien par ce drôle de personnage. Que dire du relais quotidien à la une par tous les médias de cette cascade de mensonges à une population, qui dépasse les frontières américaines, avide de tout connaître soit pour l’aimer ou le détester, qui en veut et en redemande. Je me dois d’admettre, à mon corps défendant, que j’ai contribué à la popularité de 45.

    Cet homme qui a passé une bonne partie de sa vie devant les tribunaux civils ne semble pas inquiet outre mesure de son avenir, qui ne sera possiblement pas différent d’avant sa présidence.

    Si je n’aime pas l’homme, sa façon de faire et d’être, je dois lui reconnaître un côté pas banal et qu’il a transformé le pays le plus puissant et démocratique au monde.

    Que retiendra l’histoire ? Que retiendra l’establishment politique américain ? Que retiendra le bon peuple ?

    Le temps seul, permettra d’avoir des réponses précises à ces questions. Possible aussi que la démocratie se portera mieux après réflexion de la société américaine, tout comme son contraire.

    Dans mon esprit, l’héritage de cet étrange personnage se résume aux décisions que prendra l’ensemble de la société américaine pour le meilleur ou pour le pire et ce tournant historique, on le doit à une personne détestable, narcissique, malade.

    Le prochain 4 ans va être passionnant à suivre !

    1. igreck dit :

      Si je portais le patronyme Trump, je contacterais la Direction de l’État civil pour le changer ! Ce nom porte désormais la honte avec lui, est synonyme de mensonge, incompétence, cruauté, misogynie, racisme… Vraiment lourd à porter ! Il y a un patronyme qui a disparu ainsi en Allemagne après la Seconde Guerre !

  34. chicpourtout dit :

    Réponse courte à une question pleine d’enjeux
    «….le département de la Justice de Joe Biden pourrait-il se permettre de ne pas en contester la légalité?….»
    Certainement pas.

  35. Emalion dit :

    La grace présidentiel c’est pas sure des condamnations formelle. Me semble gracié quelqu’un qui n’a pas été accusé c’est inutile (c’est comme un chèque en blanc)

  36. chicpourtout dit :

    Gardons le sourire malgré tout
    Clin d’oeil du matin avec Chapleau 😉
    https://www.lapresse.ca/debats/caricatures/2020-11-25/deux-dindes-seront-graciees-pour-la-thanksgiving.php

    1. igreck dit :

      🤣😂🤣

    2. Haïku dit :

      Est bonne, est bonne ! 😉

  37. stemplar dit :

    C’est Flynn ou Metaphort… pardon, Manafort sur l’autel de grâce?

  38. Apocalypse dit :

    @kelvinator – 07:51

    ‘C’est Justice Democrats qui mène la charge, le fruit du Alex Jones de la gauche, Cenk de The Young Turk…’

    Si un post n’a pas de lien avec le sujet du billet ou un lien pas évident, SPV mettre HS devant pour qu’on le lise dans cette optique.

    On lit votre post et on se gratte la tête pour comprendre de quoi vous parlez 🤦‍♂️.

  39. xnicden dit :

    De ce que je comprends, les juges de la SCOTUS qui font une fixation sur la signification originelle du texte de la Constitution devraient jeter par la fenêtre leurs règles d’interprétation pour conclure que Trump peut se grâcier.

    https://www.theatlantic.com/ideas/archive/2020/11/one-word-bars-trump-pardoning-himself/617170/

    Si Trump tient absolument à une grâce présidentielle, sa seule solution serait de démissionner pour que Pence la lui accorde.

    J’avais en tête un scénario où Trump forcerait le GOP et Pence à lui offrir cette grâce en laissant planer certaines mesures jugées suicidaires politiquement pour eux. Mais plus le temps passe et moins j’ai d’idées sur ce que cela pourrait être. Il pourrait par contre leur laisser entendre que le cas échéant, il ne pourrait pas taire certains de leurs secrets.

    Quoi qu’il en soit, si un pardon de Pence était un scénario étudié à l’heure où on se parle cela se saurait.

  40. jeanfrancoiscouture dit :

    @kelvinator, 07:51: «Des nouvelles d’Axios.» Merci pour ce lien.

    Cette possibilité d’une «opposition interne» menée par le trio AOC, Ohmar et Tlaib me rappelle les déboires des chefs du PQ et de certains chefs du NPD souvent aux prises avec des groupes internes très organisés et très volubiles. Déjà que les fidèles de Donald Trump se préparent pour les «mid-term» ainsi que pour 2024, s’il fallait que Joe Biden doive non seulement se préoccuper de tous les Mitch McConnell mais aussi de ses propres troupes, il n’est pas sorti de l’auberge. Comme l’a si bien écrit Voltaire:

    «Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m’en charge !»

  41. Apocalypse dit :

    @karma278 – 08:07

    ‘Je pense qu’il fera les 2, s’auto-pardonner et demander à Pence
    de le pardonner, juste pour être certain.’

    lol

    Tant qu’à y être, on pourrait ajouter une grace de Mitch McConnell qui ferait que Donald Trump serait intouchable même de … Dieu 🤣.

  42. Aube 2005 dit :

    La constitution états-uniennes a été écrite dans le but de former une union globale. Elle comprenait les pro-esclavagistes(sudistes et anglais) et les personnes des états du nord.
    Pour que l’union se fasse, il y a eu des compromis. Les esclavagistes dont la mentalité était très proche de la monarchie britannique ont obtenu cette article du pouvoir du Président de gracier des gens ( le roi avait le droit de vie ou de mort sur toute personne du royaume).

    Avec ce que l’on a vu et entendu depuis ces 4 dernières années, il faut absolument et urgemment que les élus modifient grandement leur Constitution.

    1. renalavo dit :

      J’en arrive moi-aussi à cette déduction. Sinon on s’enlisera dans des dédalles juridiques sans fin.

      1. Haïku dit :

        Je seconde fortement !!

  43. FlorentNaldeau dit :

    @March, 08h22 « Avant de se gracier, il faudrait premièrement qu’il se déclare coupable. »

    Comme le rappelle @Mystik a 8h30, la grâce accordée à Nixon n’a nécessité aucune reconnaissance de culpabilité. Il est vrai que la procédure administrative « normale » du DoJ – selon laquelle une personne condamnée ou accusée fait une demande officielle, celle-ci est étudiée par le Ministère et une recommandation est faite au Président – nécessite que la personne en question reconnaisse par écrit sa culpabilité.

    Mais DT a accordé des pardons « d’initiative personnelle » qui ont court-circuité cette procédure et dont les bénéficiaires n’ont pas eu à signer de déclaration de culpabilité.

    Il pourrait donc très bien tenter d’en déclarer un pour lui-même, en invoquant qu’il est nécessaire de se protéger contre une vaste conspiration ourdie par ses ennemis et fondée sur des accusations montées de toutes pièces. Cela ne le protègerait évidemment pas de poursuites au niveau des États.

    Si la nouvelle administration décidait de contester une telle décision, la SCOTUS devrait donc décider si le mot « grant » dans le texte de la Constitution lui conférait ce pouvoir, comme l’explique le fort intéressant texte affiché par @xnicden. Beau débat juridique en vue; le pouvoir de gracier du Président est souvent vu comme absolu. Évidemment, si DT choisit plutôt de démissionner la veille de l’inauguration et de confier à MP la tâche de le gracier. cette discussion n’aurait pas lieu.

    1. simonolivier dit :

      M. Nadeau. Trump a commué des peines et non attribué des pardons sans avoir à signer de déclaration. Ce fut le cas de Stone, du Sheriff raciste et de quelques autres.

  44. Pierre S. dit :

    ———————————-

    Beaucoup de réflexions intéressantes et pertinentes sur ce sujet ce matin de la part
    des intervenants sur ce blog, des points de vue qui sont probablement plus élaborés et intelligent que
    ce que Trump a en tête présentement.

    Depuis sa défaite du 3 novembre, trump est sonné, incapable de fonctionner par lui même … ses quelques
    sortie erratiques (dont celle de 64 secondes hier) démontrent que le bonhomme est à peine fonctionnel.
    Mary Trump analysait la situation de cette façon, Trump depuis sa défaite est en train de s’effondrer
    psychologiquement, il est mort de trouille, possiblement ruiné et isolé …

    Alors pour les stratégies à venir en terme de gracier les crapules qui l’on servi, c’est possiblement Jared, S Miller et
    quelques autres proches qui coordonnent la stratégie pour s’assurer que ces crapules ne se retournent pas contre eux
    une fois Trump dépossédé du pouvoir de président.

    1. igreck dit :

      Intéressant ! 🧐

    2. FBeauchamp dit :

      Tout-à-fait d’accord, malgré sa tentative de putch, Trump est devant une défaite incontournable dont il ne peut se sortir, mis-à-part la forte campagne de désinformation sur le vol bidon des élections. Son pouvoir demeure par sa force politique des presque 74M d,électeurs.
      Maintenant identifié comme un « looser », il est financièrement et judiciairement en péril.

  45. Plus rien ne devrait pourtant nous surprendre de cet enfoiré . Il réussira probablement à souiller la noble fonction de président jusqu’à la fin.

    Grâcier des bandits avant de se grâcier lui-même. Sa présidence aura été rempli de « grâces » donné à des personnes douteuses comme l’ex-shériff de l’Arizona, Joe Arpaio.

    Vivement le 21 janvier 2021 qu’on désinfecte la MB. Après les quatre années où elle a été souillé par toutes les crapules qui y ont séjourné, elle mérite un bon nettoyage.

    Ouvrir les fenêtes, laisser entrer de l’air frais, nettoyer de fond en comble le Bureau Ovale, refaire la peinture, changer la tapisserie, la décoration, etc. ne seront certes pas un luxe afin de lui redonner la noblesse perdue.

    1. chicpourtout dit :

      @Gilles Morissette
      Je seconde avec grand plaisir!
      Et, j’espère qu’ils vont enlever ces affreuses draperies choisie par Mélania… et toute ces «dorures kitch» ajoutées par trompette
      Elles sont tellement le symbole d’une résidence de dictateur… brrr…

    2. igreck dit :

      Il sera nécessaire d’aller beaucoup plus en profondeur que seulement s’en tenir à des changements cosmétiques. Les États-uniens sont guidés par une Constitution qui ne peut fonctionner qu’avec une bonne dose d’humilité, de sens du service et de l’État, d’une éthique certaine. Toutes ces conventions établies au fil des centaines de décennies de cette république et que Trompe a joyeusement trahies sont nécessaires pour donner du sens en 2021 à un consensus établi fin XVIIIe !?

      1. kintouai dit :

        Votre enthousiasme vous a fait écrire « des centaines de décennies ». Comme une centaine de décennies égale 1 000 ans, la république américaine remonterait à l’époque des pharaons, ce dont je ne suis pas sûr. 😉

        Vu que le pardon est à la mode, je suis sûr que tout le monde ici vous pardonne ce petit écart, vu la qualité habituelle de vos interventions.

      2. igreck dit :

        Merci de corriger ce « grand écart » de langage… et merci aussi pour votre appréciation. C’est un véritable plaisir de partager nos idées sur ce blogue avec vous et les autres participant-e-s… de là mon si grand enthousiasme comme vous dites ! 👍😉

    3. gigido66 dit :

      Compagnies de nettoyage après sinistre demandées!

  46. Pierre S. dit :

    ————————

    sur la photo qui coiffe le billet, j’y voit 5 dindes ….
    de ces 5, combiens seront graciés ??? C’est à voir.

    1. Jean dit :

      C’est la dinde qui va gracier Trump.

      1. xnicden dit :

        Pour un zoom dinde -Trump https://twitter.com/MrDanZak/status/1331367364399689730?s=19

        Et comme le dit un commentateur, d’un côté on a un vieux morceau de volaille ridé et dégoûtant avec une peau flasque, et de l’autre une dinde.

      2. Madalton dit :

        @xniden,

        J’aime le commentaire: A turkey and a lame duck

  47. jeani dit :

    « Hier le Dow Jones était à plus de 30 000, grâce à moi et aujourd’hui il est sous les 30 000, grâce à Biden », dixit, le plus grand président ever!

  48. Pierre S. dit :

    ———————-

    Il sera fascinant de voir dans quelques années de constater à quel point Trump aura affiché ouvertement
    afficher son profond mépris à l’égard de personnalités américaines très estimé comme John McCain
    John Lewis , Barack Obama, Alexander Vindman etc ……

    Mais en opposition il aura été extrêmement sympathique à la cause de solides crapules comme le sheriff Arpaio
    le Juge Kavanaugh, Roger Stone, Paul Manafort, Gishlaine Maxwell, Alex Jones, Roger Ailes etc …. bref la merde
    de la merde que les USA peuvent produire comme crapules.

    1. jeani dit :

      @Pierre S

      Vous me permettez d’avoir une pensée toute spéciale pour une autre vermine, Rush Limbaugh. Un grand patriote, selon le simili.

    2. Mystik dit :

      @Pierre S.

      Alexander Vindman, américain très estimé? N’était-ce de l’impeachment, 100% de la planète n’aurait jamais entendu parlé de lui.

      1. Benton Fraser dit :

        Une personne honnête est toujours une personne estimée, surtout dans cette administration foncièrement malhonnête….

        P.S.: C’est sûre que si Trump n’était pas malhonnête et menteur, on aurait jamais entendu parlé de Vindman!!!

    3. igreck dit :

      @Pierre S.
      Pour mettre hors d‘état de nuire toute cette « merde de la merde que les USA peuvent produire comme crapules » Biden devrait songer à construire un bagne à Marde-a-gogo, Floride !

  49. Pierre S. dit :

    ———————————–

    Et pendant que L’imbécile Trump met toute son énergie a trouver une façon de gracier des criminels
    comme Flynn, Manafort etc …..

    260 000 morts victime de la covid et du gâchis Trump.

  50. Madalton dit :

    S’il est gracié, il me semble que ça met en péril sa candidature pour 2024.

  51. Lecteur_curieux dit :

    Et dire que pour la grâce présidentielle l’image qui me venait avant était celle d’un condamné à la chaise électrique et dans les couloirs de la mort bien au dernier moment il reçoit le pardon du Président et peut continuer de vivre et refaire sa vie.

    Un pardon de ce genre par compassion humaine ou donnant le droit à l’erreur ou une deuxième chance à des bons candidats et non à des chums ou autres gens à qui on retourne une faveur. Non des gens ayant la chance d’être atterri sur le bureau du POTUS et qui se font pardonnés. Et voilà et des candidats recommandés ou bien un POTUS qui a vraiment fait une vraie recherche et réflexion et fait preuve de compassion pour vrai tout en sachant ne pas pouvoir le faire pour tous… Les autres ? C’est au système de s’améliorer… La grâce du Président étant là dans un système imparfait et alors faire preuve d’un peu plus de bonté. Le POTUS servant alors d’exemple.

    Trump l’exemple de ce qu’il ne faut pas faire… Et c’était déjà le cas comme homme d’affaires dans les années’80. Ou encore une part était bonne pour l’ambition et le sens de la compétition mais quand il n’y a aucun fairplay ou que l’on devient vraiment arriviste et cupide, on gâche tout.

  52. Pierre S. dit :

    —————————-

    M Vindman, sans être connu du grand public, s’est amené lors de son témoignage
    avec une réputation sans faille et un parcours marqué par l’intégrité et la rigueur, ce qui en
    faisait un témoin très crédible.

    En ce sens A Vindman était un employé sans reproche très estimé par ses supérieurs.
    Il n’était juste pas une personnalité publique, voila le sens de mon intervention

    Et les attaques vicieuse de Trump à son égard ont probablement contribué à faire
    que certains hauts dirigeants de l’armée américaine ont totalement perdu confiance
    en leur président.

    Retenez la sortie du Gen Kelly qui a publiquement affirmé que Trump était clairement unfit for the job.
    Et il n’est pas le seul …. la sortie de Trump qui est allé voler une bible dans une église en face de
    la MB en se servant des forces de la garde nationale pour son petit caprice pour sortir des manifestants pacifiques.

  53. BrunoP dit :

    Il le fera probablement, mais il ne devrait pas. S’il le fait, Biden aura l’obligation morale de contester cette grâce pour le futur des États-Unis. Alors que si Biden donne la grâce, elle sera « légitime ».

  54. Guy Pelletier dit :

    La question qui tue: Quel serait son intérêt de gracier Flynn ou Metaphort sinon pour s’assurer qu’ils continuent a se la fermer sur ses magouilles une fois qu’il ne sera plus président des USA qu’il ne contrôlera plus le ministère de la justice et son ministre qu’il ne sera plus en position de faire de l’obstruction à toute enquêtes les concernant encore moins de pouvoir les gracier……………

    Les langues sales dont je fais définitivement parti diront qu’il ne répétera pas l’erreur qu’il a fait avec Cohen et s,assurera de leur silence.

  55. lechatderuelle dit :

    Guy Pelletier L’intére^t??? simple… un chum c’t’un chum. Pas pire que ça….

    le silence ne s’assure pas aux USA… y’a toujours la possibilité de faire du cash en écrivant un livre ou passer à la télé, faire des conférences…

    aux USA tout se marchande….

    trump peut les gracier et donc ils seraient « quitte » … et rien ne les empêche par la suite de vider leur sac dans un autre procès ou dossier….

    trump ne peut pas les « attacher » à lui une fois gracié….

    et la grâce ne concerne qu’un dossier visé par un jugement…
    Qui sait ce qui pourrait sortir des futures enquêtes…..

    1. xnicden dit :

      « et la grâce ne concerne qu’un dossier visé par un jugement…
      Qui sait ce qui pourrait sortir des futures enquêtes….. »

      J’ai lu que si Flynn peut être gracié pour les crimes pour lesquels il a plaidé coupable, il pourrait alors être inculpé pour les autres accusations qui ont été abandonnées en échange de son plaidoyer de culpabilité.

      Je présume que cette difficulté pourrait être contournée avec une grace étendue tous ses crimes… Mais encore faut-il que quelqu’un de compétent rédige la grace, ce qui n’est pas garanti.

      1. lechatderuelle dit :

        xnicden vous avez raison…. ça devient joliment indécent cependant…

        et à voir la façon dont la bande de trump a géré les contestations judiciaires… votre questionnement est intéressant…

      2. gl000001 dit :

        La grâce le mettrait à risque des « autres accusations qui ont été abandonnées »
        Quoiqu’il fasse, il est cuit. C’est de la grâce de roti 😉

  56. constella1 dit :

    HS

    Décidément l’envie de vomir ne me quitte plus
    Voyez cet extrait d’article concernant Perdue
    Et c’est lui qui risque de se retrouver encore ds l’enceinte du sénat voter contre les budgets qui pourraient aider le peuple et bien sûr avec tous les autres magouilleurs de sa trempe
    Vous pensez vraiment que les choses vont changer aux USA … moi j’ai des gros doutes sauf si la majorité du sénat devient démocrate et donne un peu d’oxygène aux lois favorisant le peuple et non les élus

    Mercredi, l’Associated Press a rapporté que le sénateur David Perdue (R-GA) avait gagné des centaines de milliers de dollars sur une série de transactions boursières chez Cardylitics, une société de technologie financière au conseil d’administration de laquelle il a déjà siégé, pendant la pandémie COVID-19.

    «Le 23 janvier, alors que le Congrès se propageait à travers le Congrès selon lequel le coronavirus représentait une menace majeure pour l’économie et la santé publique, Perdue a vendu entre 1 et 5 millions de dollars d’actions Cardlytics à 86 dollars par action avant de plonger, selon les révélations du Congrès», a rapporté Brian Slodysko et Richard Lardner. «Quelques semaines plus tard, en mars, après que les actions de la société aient encore plongé à la suite d’un remaniement inattendu du leadership et de bénéfices inférieurs aux prévisions, Perdue a racheté l’action pour 30 dollars l’action, investissant entre 200 000 et 500 000 dollars. La valeur de ces actions a maintenant quadruplé, clôturant à 121 $ l’action mardi. »

    1. lechatderuelle dit :

      constella1 c’est à la limite du délit d’initiés…

      n’y a-t-il pas eu aussi un politicien de la Caroline du Nord dans le même bateau … et les gens l’ont réélu….

      Les USA abaissent toujours les standards pour les politiciens

      1. constella1 dit :

        chatderuelle
        J’ajouterais
        Les USA abaissent toujours les standards des conséquences aux actes criminels posés par les élus
        Et ça c’est très grave et dommageable pour leur démocratie
        Deux poids deux mesures
        Une loi pour le pauvre qui vole un œuf et fait vingt ans de prison ( une image ) et l’autre au pouvoir qui vole l’œuf le bœuf et le pauvre lui même et qui s’en tire avec des félicitations

      2. Benton Fraser dit :

        Tel est le filet de la justice: elle capture les petits poissons tout en laissant passer les gros!

  57. gl000001 dit :

    Trop d’auto-gracieuseté rend sourd !!

    1. treblig dit :

      @gl000001

      Et donne des boutons

  58. Pierre S. dit :

    ————————

    L’auto graciation a ceci de dansgereux qu’elle induit que le président lui même concède
    qui a commis des actes répréhensibles et criminels et qu’il s’octroi le loisir de ses soustraire lui même
    à la justice américaine.

    Ceci dit il s’auto incrimine et se met dans la même catégorie que Manafort, Cohen, Stone, Flynn, Bannon
    et compagnie dont la plupart se sont ramassé devant la justice en parti à cause de leur collaboration avec
    Trump, Leur procès respectifs ont d’ailleurs été entaché par plusieurs tentatives d’entrave à la justice et
    compromission de témoins de la part de Trump, et ce dans l’exercice de la présidence, pour acheter leur silence.

    Trump doit donc manœuvrer avec intelligence et perspicacité dans ce dossier …
    Ce qu’il est totalement incapable de faire actuellement.

    Hier une autre journée présidentielle de perdu à mentir sur twitter et à gracier une dinde.
    Ce président est présentement incapable d’assumer les responsabilités qui lui incombent.

  59. gl000001 dit :

    Le gros-gras va s’auto-gracier car ils veut aller dans les cieux … les gras cieux 😇👼

    1. Haïku dit :

      Ouch ! 😉👍👍👍

  60. M.Rustik dit :

    S’ils sont graciés, je perds toute foi dans la justice.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :