Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

À en croire ce reportage de NBC News, Joe Biden voudrait éviter que le département de la Justice se lance dans des enquêtes sur les agissements de Donald Trump dans les dernières semaines de sa présidence, y compris toute tentative éventuelle d’offrir l’immunité judiciaire aux membres de son entourage avant de quitter la Maison-Blanche. Le président désigné voudrait pouvoir tourner la page et se consacrer à sa mission d’unifier son pays. Mais le meilleur moyen d’atteindre cet objectif ne serait-il pas tout simplement de gracier le 45e président?

Michael Conway, ancien conseiller juridique de la commission judiciaire de la Chambre des représentants pendant l’affaire du Watergate, répond à cette question par l’affirmative dans ce texte. En mai dernier, Joe Biden a lui-même écarté cette possibilité. Mais Conway estime qu’il devrait se raviser. «Avant tout, l’acceptation de la grâce par Trump – en vertu de l’avis de la Cour suprême de 1915 dans l’affaire Burdick contre États-Unis – est un aveu de sa culpabilité pour les crimes pour lesquels il a été gracié. La grâce est peut-être la seule façon pour Trump de reconnaître implicitement qu’il a fait quelque chose de mal», écrit-il.

Et bien qu’il soit susceptible de lui gagner la reconnaissance des partisans de Donald Trump, un tel geste de Joe Biden ne signifierait pas la fin des ennuis juridiques du président sortant. Ce dernier ne serait à l’abri ni des poursuites civiles dont il fait ou fera l’objet ni des enquêtes sur ses finances menées par les procureurs de Manhattan et de l’État de New York, entre autres.

S’il n’est pas gracié, l’«individu-1», comme le New York Times Magazine appelle Donald Trump dans un article sur sa responsabilité pénale potentielle, pourrait être inculpé pour divers crimes fédéraux. Ceux-ci incluent les possibles entraves à la justice détaillées dans le rapport Mueller sur l’affaire russe ainsi que des infractions aux lois sur le financement électoral, dont les versements effectués à Stormy Daniels et Karen McDougal.

Les Américains avaient réagi de façon très négative à la grâce offerte par Gerald Ford à Richard Nixon en 1974. Avec le temps, cependant, l’opinion publique a fini par rejoindre celle de Ford sur le sujet, à savoir que les enquêtes sur Nixon n’auraient fait qu’accentuer les divisions politiques et prolonger le cauchemar engendré par le Watergate aux États-Unis.

En revanche, la décision de ne pas inculper Nixon pour les crimes qu’il a commis à la Maison-Blanche a pu laisser croire à ses successeurs qu’il jouissait de l’immunité judiciaire. Donald Trump, en tout cas, semble en être convaincu.

Les Américains peuvent-ils se permettre de continuer à agir comme si leur président était au-dessus des lois fédérales?

(Photo Getty Images)



159 réflexions sur “Biden doit-il gracier Trump?

  1. chicpourtout dit :

    La réponse est Non. Quelle genre de message cela enverrai-t-il auprès de nos dirigeants…
    La question est complexe (je sais) mais il serait impardonnable qu’il soit gracié. Auront-il le courage de tenir la barre de l’éthique, de l’intégrité et de l’honneur pour ce faire?
    A suivre…

    1. M.Rustik dit :

      Je rejoins Chicpourtout, le gracier envoi le message que tu peux tout faire et t’en sortir sans la conséquence de tes actes. De plus, cela donne l’image d’une justice à deux vitesses: une pour le peuple et une autre pour les gens puissants (politiquement et économiquement)… dejà qu’avec le système actuel et les jeux d’avocats s’est déjà souvent le cas…

    2. Benton Fraser dit :

      Je serais pour, en autant que Trump reconnaît tous ses torts comme président. C’est le minimum que pour être gracié, il faut reconnaître sa culpabilité!

      Cela refroidirait sa base et les divisions, le type qui reconnait d’avoir travaillé dans son intérêt personnel à la présidence…

      1. Achalante dit :

        Oooh! J’ai une idée! Un décret le graciant seulement pour les crimes [de niveau fédéral, bien sûr] qu’il admet avoir commis! *insérer un rire de savante folle* Comme il n’admettra jamais avoir fait quoi que ce soit de mal, il ne sera pas gracié!

      2. chicpourtout dit :

        M.Fraser, je rappellerai à votre attention qu’à ce jour, un quart de million d’américains sont décédés avec la Covid19. Ai-je besoin d’ajouter les autres « entourloupettes » de ce monsieur…
        Il a largement fait abstraction de sa responsabilité comme

      3. Stemplar dit :

        @ Benton Fraser
        18/11/2020 à 17:08

        Exact.

  2. chicpourtout dit :

    PS. Et j’ajouterais pas seulement nos dirigeants mais auprès de toutes les générations à venir…

  3. NStrider dit :

    Non, non et non. S’il gracie le 45, il cautionne les quatre années de mensonges, de non respect de la constitution, d’insultes, de fraudes et de politisation de l’administration. Il cautionne indirectement les magouilles de Barr, McConnell, Graham et compagnie.

    1. NStrider dit :

      Quatres années d’incitation à la violence, de terrorisme stochastique, d’appel à l’insurrection, de déni du droit des femmes et des minorités, de rejet de la décence, des règles de base de la démocratie,

      1. chicpourtout dit :

        @NStrider
        Sans compter l’abus de pouvoir…

      2. MarcB dit :

        Je peux comprendre que ce ferait du bien pour le moral de voir Trump habillé en Orange. Orange is the new Trump?
        Cependant pour citer Michelle Obama « When they go low, we go high », parfois il faut tourner la page, et se démarquer des années Trump. N’oublions pas qu’il y a beaucoup de gens qui n’accepteront pas de voir « leur taxes utilisées pour poursuivre le plus meilleur président de l’univers ». Parfois, il faut faire des concessions pour gagner la paix.

      3. NStrider dit :

        Si vous êtes un habitué de ce blog vous devez avoir une bonne idée du nombre de fois oùj’ai fait référence à cette phrase de Michelle Obama. Cependant, il ne s’agit pas là d’une phrase déplacée ou d’un surnom idiot donné à un adversaire, il s’agit de porter un jugement sur l’héritage de « l’homme le plus puissant de la planète », de cautionner quatre ans de comportements déviants, antisociaux, misogynes, racistes, anticonstitutionnels, d’appels à la violence contre les minorités, les institutions et contre tout ceux qui émettaient des objections.
        Il ne s’agit pas ici de se montrer bon prince et chevaleresque compte tenu de la portée des gestes que le 45 a posé.
        Qu’on l’amène devant la justice, qu’on lui fasse un procès juste et équitable et qu’il fasse face aux conséquences de ses gestes.
        Sinon une bonne part des 73 000 000 de personnes ayant votés pour lui, vont continuer à voir en lui un honnête homme.
        Quant à ses irréductibles rien, rien ne les fera changer d’idée. Alors que justice se fasse, je dis bien justice et non pas vengeance.

  4. Martin cote dit :

    Avec son refus d’accepter la victoire de Biden et en faisant en sorte d’augmenter le clivage dans le pays et surtout en posant des gestes qui rendront plus difficile le début de la présidence de Biden…il ne mérite d’aucune façon d’être gracié……..

    1. A.Talon dit :

      Qui sait, peut-être cherche-t-il en ce moment à se négocier une sortie en douceur à l’abri de la justice? Dans un tel cas de figure, «immunité complète ou guerre civile» pourrait être son argument massue.

  5. Apocalypse dit :

    On va demander aux gens qui sont en prison pour ce qu’on pourrait qualifier de crimes sans gravité et aux Etats-Unis, ils sont légion; il suffit de penser à la possession de drogue?

    Autrement dit, on récompenserait les agissements CRIMINELS d’une ordure. Si Joe Biden fait cela pour une raison ou une autre, mon respect pour lui serait le zéro absolu!

    Si cette question se pose, on va voir si Joe Biden a une colonne vertébrale ou non.

    Il faudrait voir comment Kamala Harris, apparemment une acharnée pour envoyer en prison des gens pour possession de drogue, viendrait nous justifier cette décision…

    1. Denis Dallaire dit :

      @apocalypse
      Et si dans la grace il était fait mention de ces ’crimes’ et fes ’exactions’, et si en plus il était mentionné que c’est conditionnel a ce qu’il se la ferme a tout jamais, et qu’en plus il promettait de ne plus jamais se représenter…..mecsemble que s’il signait un papier comme ça, ça fermerait la gu…le de ces ouailles…..

      ca permettrait aussi à Biden et Harris et Cie de se concentrer à tout rebâtir et a sauver des vies…..et non de pousuivre cette ordure…..ce qui ne donnera strictement rien….

  6. christian reny dit :

    pas de pitié pour les escrots

  7. Apocalypse dit :

    @chicpourtout – 16:05

    ‘Quelle genre de message cela enverrai-t-il?’

    Que le président, choisi par le peuple pour le représenter, est au-dessus des lois; en effet, quel beau message 🤦‍♂️.

    1. chicpourtout dit :

      Vous voyez un peu… 🧐

    2. Aube 2005 dit :

      Et la prochaine étape suite au pardon accordé a Toupet Jaune, serait d’encourager un autre huluberlu d’apporter la dictature. Il ne reste qu’un pas a franchir.
      Si Obama aurait commis le centième de ce tdc; aurait-il eu le pardon ces ripoux?
      Vite un mur au sud de notre frontière!

  8. Paul Gr dit :

    Et pourquoi pas le gracier seulement pour les éléments pour lesquels il devrait avouer d’abord et publiquement que ses actes sont la conséquence tout autant de son incompétence que de sa malhonnêteté avec impossibilité de revenir sur ses déclarations par la suite sous peine de retrait de la grâce?

  9. MarcB dit :

    Que le président Biden gracie Trump permettrait effectivement de tourner la page au nivieau fédéral, et potentiellement d’aller chercher des sympathies du côté républicain. Surtout quand Trump a crié pendant 4 ans: « Lock her up » ou « Lock them all up ». Ca redonnerait un peu de lustre et de magnanimité au poste de président. Peut-être que les évangélistes y verraient un geste inspiré de la bible: « Jésus dit: Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font. » — Luc 23:34

    Cependant, je ne crois pas que le cas soit semblable à Ford/Nixon qui avait suscité la grogne populaire. Dans leur cas, c’était deux républicains, et les deux faisaient partie de la même administration, Ford étant le VP de Nixon.

    Et pour ceux qui veulent voir Trump en prison, bien il reste l’état de New-York. 🙂

  10. Mystik dit :

    Trump va s’arranger pour se gracier lui-même avec sa gang. Pourquoi diable il laisserait ça entre les mains des démocrates?

    Cela dit, Joe Biden, qui semble avoir son lot d’affaire croche avec son frère Jim et son fils Hunter, ne veut sûrement pas commencer la joute de lancer des enquêtes sur des anciens POTUS puisqu’il pourrait se retrouver dans la même situation assez rapidement.

    1. Guy Pelletier dit :

      @Mystik

      Vous croyez sérieusement que si Donald Trump et ses larbins avaient eus le moindre doute sur la probité de Joe Biden avaient eus la moindre preuve de malversations de sa part il ne se seraient pas arrangés pour que des enquêtes soient lancées contre lui et en passant il n’est pas responsable et n’a pas a répondre des actes qu’auraient pu commettre son fils Hunter et son frère Jim des adultes responsables devant la loi de leurs actes.

  11. Danielle D. dit :

    Pensez-vous vraiment que Trump foutrait la paix à Biden une fois gracié?
    J’ai un petit doute… 😉

  12. Dekessey dit :

    100% d’accord avec vous tous.

    Sauf que…

    Comme l’explique M. Hétu, il n’y a pas que Trump.

    Biden doit considérer près de la moitié de la population. Il doit y penser sérieusement avant de s’aliéner les zombies armés, avec tous les dérapages que ça pourrait entraîner.

    Pas évident…

    1. el_kabong dit :

      @dekessey

      Un pardon au minable orangé n’apportera pas une once de sympathie à Biden par les membres du culte.
      Ça aurait probablement plutôt pour effet, comme le montre le commentateur mystik ci-haut, de les confirmer dans leurs « soupçons » que Biden doit avoir quelque chose à se reprocher, qu’il se sent coupable d’avoir « volé » l’élection, ou que sais-je encore (les membres du culte sont très imaginatifs dans les complots)…

    2. Danielle D. dit :

      Pensez-vous vraiment que la base de Trump, ces zombies armés comme vous les nommez, foutrait la paix à Biden une fois leur dieu gracié?
      J’ai aussi un petit doute… 😉

      1. Dekessey dit :

        @Danielle D

        C’est possible.
        En faisant ce geste, Biden pourrait s’attirer la sympathie des plus modérés. Mais si Trump est inculpé (comme il le mérite), on est tous d’accord pour dire que les déplorables irrécupérables risquent de ne pas apprécier et passer aux actes.

        En tout cas, ça mérite réflexion.

  13. Fred dit :

    Mais ce pardon a nui à Ford qui a ensuite perdu les élections..

    1. Benton Fraser dit :

      C’est que Ford était non seulement républicain comme Nixon, mais il faisait parti de son gouvernement!

    2. marmus777 dit :

      Son plus grand crime ne serait-il pas trahison envers son pays? N’est-ce pas ce dont il s’est rendu coupable en demandant à l’Ukraine d’enquêter sur son rival pour l’élection de 2020? Sans compter qu’il a demander publiquement à la Russie et à la Chine d’interférer dans le processus électoral. Il pourra toujours dire que c’était une boutade lancée à la blague mais le métier de président n’est pas pour les clowns 🤡.

  14. Lucien Dionne dit :

    Le gracier seulement pour les crimes (et les publient « tweets » tous les jours) qu’il avoue. Mais attendre un an pour la grâce. Il change trop souvent d’avis. C’est un criminel (le plus grand) envers la constitution des USA.

  15. el_kabong dit :

    @mystik
    « Cela dit, Joe Biden, qui semble avoir son lot d’affaire croche avec son frère Jim et son fils Hunter,… »

    « Semble » est le mot-clé dans votre affirmation gratuite; il n’y a RIEN dans les dossiers trouvés sur le « laptop » (quelle blague) de Hunter Biden qui permet de relier Joe Biden à quoi que ce soit…

    D’ailleurs, on attend toujours une quelconque démonstration de quoi que ce soit de justement « croche » (par qui que ce soit) dans ce dossier…

    1. Mystik dit :

      @El_Kabong « Semble » sera assez pour qu’un futur Président républicain nomme un « Special Counsel » pour fouiller là-dedans si le Président Biden a ouvert la porte à entamer des enquêtes sur un Président sortant.

      J’ose croire que Biden ne fera pas la même erreur qu’Harry Reid à croire que son parti sers au pouvoir pour toujours.

      1. el_kabong dit :

        @mystik

        « Fouiller » ne veut pas dire trouver… que croyez-vous qu’ils font déjà frénétiquement depuis des mois en trouvant « que dalle »?…

        Vous pensez qu’un « Special counsel » aurait plus de succès?…
        (Rappel : 8 enquêtes des ripoux-libans de la chambre sur Benghazi n’ont mené à RIEN)

      2. Mystik dit :

        @El_Kabong Le but c’est de vous placer sous enquête, les millions de dollars en frais d’avocat, les autres histoires qu’ils peuvent trouver qui n’ont rien à voir avec le sujet principal de l’enquête ( Voir Paul Manafort). Si un Président commence à jouer à ça, ça va devenir monnaie courante à chaque changement de gouvernement.

      3. Benton Fraser dit :

        @Mystik

        C’est déjà monnaie courante chez les républicains!!!

        Et mettre sous enquête des républicains ont plus de chances d’aboutir que des démocrates. L’escroquerie chez les démocrates est l’exception alors qu’elle est la norme chez les républicains!

  16. Miss Taire dit :

    Je comprends l’option de la paix sociale, mais ce que ce président a fait pour détruire la démocratie ne peut pas et ne doit pas être pardonné, surtout qu’il veut se présenter à nouveau dans 4 ans. Lui pardonner serait lui dire qu’il peut faire encore pire, il n’aura aucune conséquence. Il est dangereux et un pardon le rendrait encore plus audacieux dans sa démagogie.

    1. Stellaire11 dit :

      Bien dit, Miss Taire (joli nom, en passant). Et je pense qu’on n’a pas fini de déterrer toutes les turpitudes de l’escroc en chef.

      Le département de la justice et les médias vont en avoir plein les bras avec toutes les violations de la loi de lui et de son administration, qui vont ressortir.

      Comme dirait M. Hetu, je serais prête à manger mon chapeau si cela ne se réalise pas 😁👒

  17. kintouai dit :

    Si les Dems pensent que grâcier le Gros Taré apaisera sa gang de lobotomisés, ils rêvent en couleur.

    Quand une infirmière du Dakota du Sud raconte que des tarés atteints de la covid ont, jusqu’à leur mort, tab… — autrement dit, que les dernières paroles de ces cons ont été remplies de haine et de déni –, il faut être foutrement naïf pour croire que ces dizaines de millions de décérébrés seront « apaisés » par une grâce accordée à leur Trouduc-in-Chief.

    Ils vont nous crier aux oreilles pendant quatre ans : STOP THE STEAL ! BEST PREZ EVER ! et continuer d’agiter leurs pancartes MORONS FOR TRUMP !

    1. kintouai dit :

      Oups! Ma deuxième phrase est mal construite. Voici la version révisée :

      « Quand une infirmière du Dakota du Sud raconte que des tarés atteints de la covid ont, jusqu’à leur mort, tab…, refusé d’accepter la réalité du virus — autrement dit, que les dernières paroles de ces cons ont été remplies de haine et de déni –, il faut être foutrement naïf pour croire que ces dizaines de millions de décérébrés seront « apaisés » par une grâce accordée à leur Trouduc-in-Chief. »

  18. FlorentNaldeau dit :

    JB tournerait-il vraiment la page en graciant DT?

    Certainement pas du point de vue des membres de son parti et de tous les citoyens qui se sont mobilisés et ont travaillé d’arrache-pied pendant la campagne présidentielle pour bouter 45 hors de la MB. Le ressac provoqué chez ces gens un tel geste pourrait nuire au parti pour des années à venir et entraîner une forte démobilisation des militants et électeurs.

    JB dispose d’un bon capital de bonne volonté à l’aube de sa présidence, mais celui-ci ne doit pas être gaspillé et un pardon en goberait une très substantielle portion.

    Je ne lui vois donc aucun intérêt à poser ce geste. Et les allégations fantaisistes de certains sur les « affaires croches » dans lesquelles sa famille et lui-même auraient trempé (@Mystik, 16h18) ne sont que fariboles sans véritable pertinence ni conséquence.

  19. Sjonka dit :

    Réponse à la question: Noooonnnnnn !

  20. Layla dit :

    Je n’ai pas lu l’article de CNN…mais je le ferai plus tard.

    À la question « Mais le meilleur moyen d’atteindre cet objectif ne serait-il pas tout simplement de gracier le 45e président? »

    Premièrement, je répondrai ceci, le président n’a rien fait de mal, il a fait seulement de bonnes choses😉
    Deuxièmement pour gracier quelqu’un, soit lui accorder un pardon, il faudrait que ce quelqu’un même si ce quelqu’un est le président, en fait …encore plus si ce quelqu’un est président, qu’il en fasse la demande express par voie légale, comme il se doit.

    Comment voulez vous qu’il fasse cette demande s’il n’a rien fait de mal.S’il ne se reconnaît aucune faute.
    Donc zéro pertinence pour moi de le gracier.

    Un autre point la séparation des pouvoirs.
    « Joe Biden voudrait éviter que le département de la Justice se lance dans des enquêtes sur les agissements de Donald Trump. »
    C’est commencer du mauvais pied d’interférer dans les plate bande du DOJ. Point barre. 

    Il devrait s’en tenir à ce qu’il a dit en campagne dans mes mots, ce n’est pas très joli de poursuivre un ancien président pour des gestes posés durant sa présidence, mais je ne vais pas m’en mêler, ça appartient au DOJ. Point barre. Idem pour « l’immunité judiciaire aux membres de son entourage avant de quitter la Maison-Blanche »

    A la dernière question: « Les Américains peuvent-ils se permettre de continuer à agir comme si leur président était au-dessus des lois fédérales? »

    Non, non et encore non…le message doit être clair…et ils doivent s’attarder très sérieusement à légiférer très sérieusement pour corriger les abus des quatre dernières années. Personne n’est au-dessus des lois surtout pas un président des «  Law and Order »

    Attendons de voir si le grand Kid, le super homme, le plus fort de tous, va oser se MENDIER une grâce présidentielle.

    1. Madalton dit :

      D’accord à 100 %.

      Joe Biden n’a pas à donner des directives au DOJ. Il est temps que les américains voient que c’est un ostie de crosseur et peut-être même un pédophile avec le témoignage de Ghislaine Maxwell à venir.

      S’il veut être gracié, que Trump s’arrange avec Pence. Les démocrates n’ont pas à aider ce bandit à s’en sortir indemne.

    2. kintouai dit :

      @Layla Excellente analyse. Bravo !

    3. gigido66 dit :

      Une analyse pleine de bon sens! 👏👏👏

    4. Stellaire11 dit :

      CQFD, merci Layla! 💡

  21. Normand dit :

    La question se pose-t-elle ? Comment T. pourrait-il accepter la grâce d’un président illégitime, dont il ne reconnaît pas l’élection ? Probablement qu’il la refuserait en même temps qu’il nierait toute malversation.

    Probablement que le président-élu VOUDRAIT bien le gracier, pour toutes les raisons évoquées par M. Hétu, mais le président-sortant ne voudrait jamais sabaisser à cela.

    La question va plutôt se poser à un autre niveau, comme dans l’état de New-York… espérons-le.

  22. Apocalypse dit :

    @Mystik – 16:18

    ‘Trump va s’arranger pour se gracier lui-même avec sa gang.’

    On peut se demander si Donald Trump pourrait pas se gracier lui-même, ou par l’entremise de Mike Pence, en ratissant plus large que ce que Joe Biden pourrait faire, c’est-à-dire se gracier pour éviter TOUTES les enquêtes ou poursuites pouvant le toucher?

    1. Lecteur_curieux dit :

      Il est encore meilleur pour se graisser.

    2. Mystik dit :

      @Apocalypse Exactement, comme le pardon que Ford a octroyé à Nixon.

      1. Madalton dit :

        Osera-t-il démissionner, lui le courageux, le winner and the best POTUS ever?

  23. Apocalypse dit :

    @Dekessey – 16:24

    ‘Il doit y penser sérieusement avant de s’aliéner les zombies armés…’

    Petit rappel: ‘la peur est mauvaise conseillère’.

    1. Dekessey dit :

      Je ne le vois pas comme un geste motivé par la peur, plutôt comme une tentative de réconciliation… le pays est pratiquement sur le bord de la guerre civile.

      Je rêve de voir le gros abruti derrière les barreaux, mais cette option mérite quand même d’être discuté. En tout cas ça fait réagir! 😉

  24. marylap dit :

    Donner un pardon à Trump n’empêcherait pas les enquêtes et les accusations pour ses complices et ses enfants. Surtout si le pardon ne couvre que les 4 dernières années.

  25. Louis dit :

    La grace est un geste d’humanité dont la fonction est de corriger certaines injustices ou défaut du système judiciaire. On gracie normalement des gens qui ont commis des actes illégaux mais humanitaires, ou des punitions injustes.

    Gracier des voleurs et fraudeurs qui ne sont même pas repentis est totalement improductif et augmenterait le sentiment que les présidents sont au-dessus des lois.

    Trump devrait être clairement condamné pour entrave à la justice si c’est prouvé etc.

    1. Guy Pelletier dit :

      @Louis

      Bien dit, comment gracier un criminel qui refuse d’avouer ses crimes d’en prendre la pleine responsabilité et de faire repentance. Le faire c’est d’ouvrir la porte à d’autres criminels qui commettront les mêmes crimes sans remords. JAMAIS Donald Trump n’avouera honnêtement avoir commis quelque crime que ce soit donc impossible de le gracier……………….

  26. el_kabong dit :

    Je verrais un pardon au minable orangé dans les mêmes conditions que celui à Nixon : qu’il reconnaisse ses fautes dans une lettre…
    (comme ça n’arrivera jamais – il ne reconnaîtra même jamais sa défaite – il n’y aurait donc pas de pardon)

    1. Richard Desrochers dit :

      Il reconnaîtra ses fautes dans une lettre quand il pourra reconnaître des lettres dans ses fautes !

  27. ghislain1957 dit :

    De deux choses l’une: ou tRump continue à crier à la fraude électorale et just too bad pour le pardon, ou il accepte de se retirer avec le peu de dignité qu’il lui reste en acceptant la défaite et en concédant le victoire à Biden, et il obtient le pardon présidentiel.

    Connaissant le gros clown orange, il va plutôt chercher à s’auto-gracier pour éviter l’humiliation de s’avouer vaincu et pouvoir continuer à manipuler ses adorateurs inconditionnels.

  28. Hope Baker dit :

    N – O – N = NON !

  29. Bartien dit :

    En prison avec la famille de mouettes au complet sti

  30. Layla dit :

    De plus au nom de quoi on lui accorderait cette grâce? En vertu de ses bons et loyaux services envers le peuple. Misère je me retiens de dire un mot pas joli comme « tab**** » mais je ne le dirai pas😉

    1. xnicden dit :

      Je l’ai prononcé pour vous.

      1. Haïku dit :

        Idem ! (£¥%#₩).

  31. Loufaf dit :

    Je ne crois pas que le gros despote accepterait de se faire gracier par Biden, à la rigueur par Pence ou essayer de s’ autogracier?
    Mais ce n’ est pas certain, car dans sa tête de malade, il n’ a pas besoin d’ une grâce présidentielle , vu qu’ il a fait croire à tout le monde qu’ il était blanc comme neige et qu’ il a été victime de complots de la part des démocrates.
    L’ administration Biden prendra t’ elle des recours judiciaires contre l’ escroc? Je l’ espère! Après tous les dégâts qu’ il a causé à tous les niveaux et sur le point d’ installer une dictature aux states, il mérite de payer pour ses crimes.

  32. Daniel A. dit :

    BIDEN DOIT-IL GRACIER TRUMP?

    Je pense que non. Ses partisans seraient mécontents. Et les partisans de Trump ne s’en souviendront pas. Pas winner comme résultat. C’est mon opinion et je la respecte.

  33. freddyf1977 dit :

    Moi je ne le gracierais pas, mais ne le poursuivrais pas non plus. Je lui négocierais une entente du genre : Tu te la fermes et ont te laisse tranquille, tu gazouilles ont te poursuis… le 23 janvier les poursuites commencerait probablement, mais bon.

  34. marcandreki dit :

    «La grâce est peut-être la seule façon pour Trump de reconnaître implicitement qu’il a fait quelque chose de mal».

    Ne reconnait jamais rien, dénie, attaque. C’est sa devise. Trump n’accepterait jamais cela de Biden, ce serait lui donner le beau rôle et ruiner sa rhétorique sur les élections truquées, les fake news, le deep state et bla bla bla. Nah! impossible.

    La seule issue légale pour Trump, c’est la démission. Pour la grâce, c’est Pence qui se chargera de l’affaire.

    1. Benton Fraser dit :

      D’un autre côté, dans le cas de la démission d’un président lors qu’il y a déjà un président élu, le mandat de Pence serait court et la priorité numéro un serait la passation du pouvoir au président élu!.

  35. Drumpf dit :

    C’est la pire idée que j’ai jamais entendue de ma vie. Je peux comprendre de ne pas chercher activement à le poursuivre et à laisser la décision dans les mains du prochain AG, mais le gracier? Cet homme qui tente d’invalider le vote? Sans compter toutes les autres choses que l’administration Trump a fait depuis 2016? Oh que non.

  36. Layla dit :

    La seule solution c’est que 👿Tiny la terreur👿 démissionne et que Mike Pence le gracie. En d’autres mots leur permettre de mettre le nez dans leurs cacas.

  37. Kiki de La Prairie dit :

    Donald Trompe a bafoué la Constitution des États-Unis et plusieurs lois. Il s’est considéré au-dessus des lois. Il a même dit que le pouvoir présidentiel était absolu. Pour ces manquements et crimes, il mérite d’être puni. Il doit servir d’exemple au peuple américain que le président de leur pays n’est pas au dessus des lois. Il doit servir d’exemple pour empêcher d’autres politiciens de vouloir faire de même. J’espère que Joe Biden aura assez de colonne vertébrale pour s’assurer que Trompe soit poursuivi au criminel.

  38. Je comprends les réticences de Biden mais le fait de ne pas lancer des enquêtes sur les agissements de Bunker ou le grâcier n’enverrait-il pas un mauvais message à l’effet qu’un président est au-dessus des lois et qu’il ne peut agir à sa guise sans en subir les conséquences.

    La reconnaissance de ses fautes en échange d’un pardon pourrait être acceptable mais on sait que ça n’arrivera pas.

    Biden se berce d’illusions s’il croît que les fefans de Bunker Boy vont lui être reconnaissant pour avoir grâcié l’Escroc-En-Chef.

    Ces gens là sont des morrons fanatisés qui se comportent comme dans un secte. Ils vont supporter leur gourou envers et contre tous, peu importe toutes les « crosses » et les magouiles qu’il a fait durant sa présidence.

    De toute façon, il y a suffisamment de « stock » contre Tiny Brain pour tenir la justice occupé pendant des années.

    1. constella1 dit :

      Cette question me fait rêver… je dois l’avouer
      Rêver qu’il sera poursuivi le reste de sa vie tant il y a matière
      Alors doit-on le gracier ? Absolument pas
      Biden ne pourra pas avoir la sympathie des lobotomisés car il n’y a rien mais absolument rien à faire avec ces gens
      Comme le,mentionnait un blogueur plus haut et comme je l’avais déjà rapporté ici quand un être à l’article de la mort continue de nier l’évidence que la covid le tue et bien cela en dit long sur leur incapacité à admettre la réalité
      Et si Biden le graciait , il deviendrait en quelque sorte son meilleur et plus important allié de toute sa présidence lui ,qui refuse d’admettre sa victoire en plus
      Ce qui serait très ironique n’est-ce pas….

  39. G. Labouze dit :

    Biden doit-il gracier trump ?

    Un Nobel avec ca ?

    En ce qui me concerne la seul chose a donner a trump est de la marde.

  40. jeanfrancoiscouture dit :

    Il devrait le gracier et ainsi obtenir la collaboration pleine et entière de Mitch McConnell faisant du sénat son allié dans la réparation des dégâts infligés aux USA par Donald Trump que le sénat a soutenu à contrecœur durant quatre ans.

    P.S. L’explication de ma position écrite se trouve ici: https://fr.wikipedia.org/wiki/Antiphrase

    1. Madalton dit :

      Ouf! Vous m’avez fait peur.

  41. Toile dit :

    « La grâce est peut-être la seule façon pour Trump de reconnaître implicitement qu’il a fait quelque chose de mal», écrit-il.« 

    C’est peut être vrai mais c’est assez abstrait comme concept pour l’ordinarius humus. Ça me donne plutôt la vague perception que si il est gracié, c’est que la chose était pardonnable, pas grave. Au diable, qu’il puisse être poursuivi et condamné dans des instances civiles ou criminelles. Ce que l’on retiendra c’est que le potus 45 fut ok. Et ça, c’est le contraire de la vérité. Dans mon livre, no f.. way.

    Dans l’intention d’apaiser….faudrait pas faire un Chamberlain de Biden

  42. Niouininon dit :

    Pourquoi le gracier? Il est coupable de ces fraudes et crimes. Mais on pourrait clore les enquêtes et accusations, pour que cela coûte moins cher en frais juridiques et en enquêtes. Ce serait plus approprié pour ce malfaiteur à cravate et cela laisserait des traces sur son CV… Le gracier: NO!

    1. Toile dit :

      Un cv ! Mais qu’est ce qu’il en a foutre. Il a déjà ses lettres de créances tout partout dans l’univers et les créances suivent aussi.

  43. jeani dit :

    Je vais sortir mon meilleur français pour m’exprimer: No way!

  44. Pierre s. dit :

    ——————————-

    Tu lui laisse croire que oui, il concède la victoire et il sort de la MB et du portrait politique …
    et tu attends, tu attends, tu attends, tu attends …..

    Y a vraiment des gens qui pensent que ce traitre, cet irresponsable, ce saboteur, ce corrompu
    mérite d’être gracié ???

    Ce débile a tenté pendant 4 ans de saboter la démocratie et les institutions américaines en plus
    de causer la mort de dizaines de milliers d’Américains par son dénis de la réalité …. un moment donné
    y a des limites a ce que peut permettre le statut de POTUS.

  45. loup2 dit :

    Si j’avais lu le titre de ce billet à bonne ce matin mon écran aurait été maculé de café.
    La c’est d’la bière, en pouffant.

    Écoutez, j’ai toujours l’image des enfants en cage dans la tête.
    Ce gars il mériterait un procès pour crime contre l’Humanité.

    1. Haïku dit :

      Je partage votre point de vue !

  46. Pierre s. dit :

    ———————

    le gracier ferait perdre combien de votes aux démocrates sur le 80 millions de 2020 ?
    ca aussi faut y penser

  47. Apocalypse dit :

    @el_kabong – 16:34

    ‘@dekessey … Un pardon au minable orangé n’apportera pas une once de sympathie à Biden par les membres du culte.’

    Vous avez bien raison et en plus, M. Biden et les démocrates se mettraient à dos bien des gens qui ont voté pour eux. La haine de nombreux démocrates pour Donald Trump est visible dans les commentaires sur les vidéos de Youtube, comme on dit au Québec: ‘on le déteste pour s’en confesser’.

  48. philippe deslauriers dit :

    Je vois une grande différence entre Nixon et Bunker Boy.
    Le faits reporocher a Nixon se sont produit sur un évènement, alors que Trump… c’est la totalité de sa présidence, c’est des centaines d’évènements étaler sur toutes sa présidence et la période d’electiond e 2016.

    1. Pierre s. dit :

      —————————

      effectivement, Nixon un minimum a été un président digne de ce nom et n’a pas travaillé
      à saboter les institutions de son pays pour son profit personnel et n’a pas non plus été l’ami et
      l’esclave des régimes les plus pourris de la planete.

    2. A.Talon dit :

      «c’est la totalité de sa présidence, c’est des centaines d’évènements étaler sur toutes sa présidence et la période d’electiond e 2016.»

      Et même avant, en campagne électorale, comme en témoigne éloquemment le rapport Mueller. En fait, il y a tellement d’actes délictueux au cours de sa déplorable «carrière» politique qu’on ne sait même plus par où commencer.

  49. Jaylowblow dit :

    Il y a quelque chose d’autre à prendre en considération avant de le gracier et de le laisser libre comme l’air. Explications de Normand Lester:

    https://www.journaldemontreal.com/2020/11/18/trump-une-sortie-sans–tambour-ni-trumpette

    1. A.Talon dit :

      Raison de plus pour mettre ce criminel en état d’arrestation dès le 20 janvier 2021 à 12h01.

      Extrait révélateur: «Comment empêcher Trump de trahir et de fuir ? Les autorités vont devoir rapidement l’arrêter dès qu’il aura perdu son immunité présidentielle. Il est l’objet d’enquêtes de la Ville et de l’État de New York pour des allégations de fraude bancaire et fiscale.»

    2. constella1 dit :

      Jaylowblow

      Merci pour cet article
      J’adore la dernière phrase du texte de Lester

      Je suggère qu’il soit détenu à Guantanamo en attendant son procès

      1. Haïku dit :

        Effectivement, la dernière phrase est un bijou !!

    3. Madalton dit :

      Je pense qu’il jouerait avec les poignées de sa tombe. Lui qui disait s’ennuyer du temps où l’on savait comment on traitait les traîtres. Il pourrait connaitre une fin abrupte.

  50. CBT dit :

    Trump a gracié des criminels comme Roger Stone, ce qui a soulevé l’indignation parmi la population honnête. Selon cette logique, il ne devrait pas être gracié, il ne mérite que la déchéance, tant pis pour ceux qui pleurent, ils s’en remettront et trouveront un autre gourou moins méchant s’ils ont compris et une bonne leçon à certains illuminés qui voudraient reproduire le même tort que Trump a fait subir aux EU et ailleurs.

  51. A.Talon dit :

    «Le président désigné voudrait pouvoir tourner la page et se consacrer à sa mission d’unifier son pays.»

    Noble intention mais il faut tout de même que justice se fasse. Peux-t-on imaginer la fin de la Seconde Guerre Mondiale sans les procès de Nuremberg et de Tokyo? Ces procès étaient pourtant nécessaires pour éliminer le nazisme… et pour tourner définitivement la page sur cette période sombre de l’Humanité. Inversement, l’absence de tels procès (et d’une claire condamnation) envers les traîtres armés esclavagistes des états du Sud a ouvert la voie à plus d’un siècle d’inégalités sociales et de ségrégation raciale, souvent violentes. Et la page n’est toujours pas tournée comme en témoigne l’existence du trumpisme de nos jours.

    1. igreck dit :

      Bon point ! 👍

  52. Racza dit :

    Quelle aurait été la question s’il s’agissait de B Obama ? Avec plus ou moins les mêmes accusations que truc45?

  53. A.Talon dit :

    «Les Américains avaient réagi de façon très négative à la grâce offerte par Gerald Ford à Richard Nixon en 1974.»

    Et Gerald Ford en a payé le prix deux ans plus tard en perdant les élections présidentielles. Est-ce quelque chose comme ça qu’ont en tête les trumpistes revanchards? Implorer maintenant la bonté du président Biden pour mieux la lui reprocher quatre ans plus tard… ouais, beau piège à cons.

    1. Madalton dit :

      Il faut dire que Ford a été le seul président jamais élu. Il a été nommé vice-président suite au départ du vice-président Agnew. Ensuite, il a été nommé président suite à la démission de Nixon. Mettons qu’il n’aurait pas dû être candidat en 1976. Il a affronté Bob Dole à la convention républicaine.

      Il était gaffeur et malheureusement, il a fait l’objet de 2 tentatives de meurtre en 17 jours. Il ne l’avait pas eu facile.

    2. Stellaire11 dit :

      Le scénario tordu serait que Virus 1er démissionne pour que Pence le gracie, mais que finalement Pence ne le gracie pas pour préserver ses chances de devenir président un jour.

      On peut rêver 😜

  54. A.Talon dit :

    «En revanche, la décision de ne pas inculper Nixon pour les crimes qu’il a commis à la Maison-Blanche ont pu laisser croire à ses successeurs qu’il jouissait de l’immunité judiciaire. Donald Trump, en tout cas, semble en être convaincu.»

    Ainsi que Roger Stone, Crazy Giuliani, Darth Bannon et le tutti quanti des milieux d’extrême-droite. C’est ça qui se passe quand on néglige de faire le ménage après les abus de pouvoir d’un président dévoyé.

  55. Apocalypse dit :

    @Jaylowblow – 17:39

    Merci pour l’article de M. Lester; inquiétant à souhait!

    Pour l’avoir vu au cours des quatre(4) dernières années, il n’y a absolument rien à l’épreuve de Donald Trump, alors en liberté et dans le pétrin jusqu’au cou: DANGER, DANGER, DANGER!

    1. Benton Fraser dit :

      Trump est trop fainéant pour lire et même s’approcher d’un document. Il y a plus a craindre de sa famille, plus particulièrement Jared et Ivanka…

  56. lechatderuelle dit :

    Il serait plus rentable dans tous les sens de gracier trump et de passer le plus vite possible à autre chose….

    de toute façon, ça va durer, s’étirer, tirer dans tous les sens et tout le monde sera déçu avec le résultat final….

    aplanir les différences est nettement plus rentables que de se payer un plaisir de planter trump… qui de toute façon, en étant gracié, portera toujours cette marque avec lui…

    pour la suite des choses, si les électeurs ne veulent pas que les futurs présidents s’estiment au-dessus des lois, ils n’ont qu’à réfléchir avant de voter….
    c’est le meilleur antidote…

  57. Dan Lebrun dit :

    Ma réponse est non. La somme de toutes les choses qu’il a fait est trop importante. De plus, dès le lendemain d’un pardon, il continuerait à faire comme avant. Cet homme est irrécupérable.

  58. A.Talon dit :

    «Les Américains peuvent-ils se permettre de continuer à agir comme si leur président était au-dessus des lois fédérales?»

    NON. Je dirais même que le rapport existant entre le président et la législation existante (incluant la Constitution) doit maintenant être clairement balisé dans un amendement distinct de la Constitution des États-Unis de façon à ce que de telles abus de pouvoir ne puissent jamais se reproduire dans l’avenir.

    1. Carl Poulin dit :

      @ A. Talon
      Avouez que ça va être crissement difficile de faire passer ça au sénat.

  59. chicpourtout dit :

    P.s. (suite à M.Fraser le message est parti par inadvertance…)
    Il a largement fait fi de ses obligations, de son devoir et ses engagements envers la population comme président, il a déshonorer la Constitution.

    .

    1. A.Talon dit :

      «il a déshonorer la Constitution.»

      Cette chose a également déshonoré l’institution présidentielle… ainsi que l’ensemble de son pays par son comportement abject et son refus de respecter la parole donnée.

      1. chicpourtout dit :

        Très certainement.

  60. F Cantin dit :

    Biden devrait organiser un grand rally et faire comme César au Colisée de Rome.
    Si la foule crie « Lock him up », Biden pointerais son pouce en bas et c’est la prison pour Trump.

  61. POLITICON dit :

    Il faudrait être stupide pour gracier cet énergumène et son entourage qui travesti la Justice à leur fin. N’oublions pas les 250 000 morts de la covid ou il a laissé les gens mourir et accusé les gouverneurs démocrates. Cet homme a divisé le pays comme jamais et il faut envoyer un message clair: Nul n’est au-dessus des lois. On le gracierait aujourd’hui et on retrouverait d’autres crimes impardonnable lors de sa présidence et tout serait foutu. Il aurait baisé tout le monde. Non, par de pardon pour les politiciens milliardaires. Et surtout pas lui!

  62. Cubbies dit :

    Je vais résumer ma pensée:

    ‘NO F****ING WAY!’

  63. gl000001 dit :

    Il devrai le gracier mais avec de terribles conditions :
    – Admettre qu’il a voulu devenir un dictateur
    – Admettre qu’il a agi contre la démocratie
    – Admettre qu’il a agi contre la Constitution
    – Admettre qu’il n’est pas pratiquant et qu’il n’a rien contre l’avortement
    – Admettre qu’il s’en est mis plein les poches et combien !
    – Admettre qu’il a agi pour le profit de ses amis et le sien
    – Admettre qu’il se fout des gens qu’ils l’ont élu et qu’il n’a jamais travaillé pour eux
    – Admettre qu’il se fout des républicains. Il s’est servi d’eux pour arriver à ses fins
    – Admettre qu’il est la marionnette de Poutine
    – Nommer tous les gens qui l’ont aidé à faire tout ça
    – Tout faire en son possible pour que ces gens démissionnent (je pense à McTurtle)
    – Renoncer à se faire appeler « Mr President » comme les autres anciens
    – Renoncer à tweeter ou faire des déclarations publiques.
    – Promettre de travailler avec le comité bipartite qui va faire des recommandations pour que la Constitution soit changée pour ne plus permettre ce genre de « high jacking » de la présidence
    Sinon les portes de l’enfer juridique vont s’ouvrir devant lui et il va rester en prison tout le temps que ses multiples procès se concluent !!!

    On lui mets ça devant lui et il va mourir d’une crise d’apoplexie !!

    1. Madalton dit :

      J’ajouterais qu’il doit aussi renoncer aussi à un passeport à vie.

  64. constella1 dit :

    gl000001

    A ces seules je suis partante
    👌👌

    1. constella1 dit :

      Oups! seules conditions

    2. gl000001 dit :

      J’ai failli ajouter « Se faire infecter par la COVID pour vrai pour voir s’il est vraiment immunisé et s’excuser auprès de toutes les victimes ».
      Et s’excuser en premier, au cas ou la COVID le tuerait avant qu’il puisse s’excuser !!

  65. Pierre Lesage dit :

    un gambit, pour rester dans l’air du temps

  66. Layla dit :

    Je viens de prendre connaissance du reportage de CNN et du point de vue de Michael Conway.
    Dans le premier oui je comprends que Joe Biden veut avancer et unifier le pays.

    S’il veut avancer et unifier le pays il doit rester en dehors du DOJ, je comprends le point de vue de Michael Conway, mais si Joe Biden va vers cette voie il est foutu. De plus je lis qu’en mai il a promis que « s’il était élu, il ne pardonnerait pas à Trump . » il doit s’en tenir à sa promesse.

    Il ne doit pas le faire mais pour avancer il doit être ferme et ne pas se laisser déconcentrer et affirmer aux médias qu’il ne répondrait pas au question sur ce sujet et les diriger vers le DOJ.

    S’il commence à répondre non il ne va pas avancer dans les autres dossiers. Il doit respecter l’autorité de chacun des pouvoirs.

    Gracier DT ne va pas unifier le pays, le pays a besoin de justice.travailler pour tous les américains oui mais dans l’intérêt général. Faire clairement comprendre que la loi est pour tous que l’on soit républicain,ou démocrate. Qu’il ne refuse pas le pardon à DT parce qu’il est rėpublicain mais parce qu’il a commis des crimes punissables par la loi. DT a accumulé les fautes on ne parle pas d’une ou deux fois mais plusieurs et à répétition, il est carrément un déviant, il doit être neutralisé. Et comme disait N. Lester il en sait trop, il est trop endetté,il pourrait vendre des informations qui mettraient en péril la sécurité nationale on parle de DT et DT c’est un être amoral. Donc il doit être traité en conséquence .

  67. Carl Poulin dit :

    Je n’ai pas lu les réponses des intervenants de votre blogue M.Hétu et je m’en excuse car d’habitude je le fais pour élargir ma conscience en réfléchissant plus longuement avant de répondre ou de réagir à vos interventions.

    Mais là crisse j’suis câlicement en beau maudit que vous ameniez cette interrogation débilitante vers ma conscience pragmatique face à la démocratie et la justice.

    Le Watergate c’est un conte pour enfants comparé aux atrocités que ce débile personnage aura fait subir aux Américains depuis les quatres dernières années. Le plouc en chef avait dit lors de sa campagne électorale de 2016 qu’il pourrait tuer un passant sur la 5iéme avenue de New-Yotk et qu’il s’en tirerait sans accusations criminelles. Batinse! Il a fait pire en laissant mourir 250,000 de ses concitoyens sans appuyer sur la gâchette mais en refusant de prendre ses responsabilités constitutionnelles de président élu par un bon nombre d’entre eux.
    Et ça c’est sans compter tout les amendements de la constitution américaine qu’il a violé.
    En d’autres temps cet infâme personnage aurait été guillotiné ou pendu, la prison n’est qu’un bien petit châtiment pour cette ordure, ce criminel de grands chemins.

    1. Haïku dit :

      Fort bien formulé !
      Chapeau ! 👌👌

  68. Gaétan Julien dit :

    Comme c’est l’action de grâce, au lieu de gracier une dinde comme le veut la coutume Donald Trump devrait se gracier lui même et ensuite retourner dans son enclos en dehors de la maison blanche et ne plus en ressortir une dinde où l’autre, le geste aurait exactement la même signification!

    1. Carl Poulin dit :

      @ Gaétan Julien
      Gracié un porc n’est pas une coutume chez nos voisins du sud.

    2. gl000001 dit :

      « retourner dans son enclos en dehors de la maison blanche » avec du goudron et des plumes, il aurait l’air d’une dinde. L »illusion serait parfaite.

    3. Madalton dit :

      Pourquoi une dinde innocente lui laisserait sa place?😁

  69. Richard Desrochers dit :

    L’argument de ne pas diviser plus la population ne repose pas sur une lecture réaliste. Les ÉU peuvent difficilement être plus divisés qu’ils le sont actuellement. Les QAnon et les groupes racistes, suprémacistes, d’extrême-droite ne vont pas se calmer à cause d’une quasi-bénédiction de l’administration précédente. Trump leur a ouvert la porte, ils ne verraient dans un pardon que la preuve d’un président faible et effrayé. Maintenant, les réseaux sociaux comme les chaînes de télé d’extrême-droite ont le champ libre pour répandre les pires conspirations, et la liberté d’expression sans retenue et sans conséquence va leur laisser tout le loisir de harceler et menacer ceux qui les contredisent.

    Le pire des crimes de Trump, et Dieu sait qu’il en a commis qui s’apparentent à de la trahison, n’est pas d’abord politique : c’est son indifférence criminelle envers la pandémie, pour ne pas dire qu’il l’a favorisée ou encouragée, que ses raisons aient été politiques ou personnelles, et cela seul justifierait une mise en accusation — car il ne l’a pas fait uniquement par erreur ou mauvais calcul politique, ce qui pourrait être vu comme pardonnable, mais par malice, c’est-à-dire conscient des conséquences — et devrait exclure tout pardon. Je ne sais pas si, le fédéral refusant de le poursuivre pour son inaction, les états eux-mêmes ne pourraient pas le mettre en cause pour les (dizaines ou centaines de) milliers de morts et de victimes à plus ou moins long terme de son incurie.

    Je pense à la bombe atomique, qui sur le coup n’a pas fait de centaines de milliers de morts, mais à plus long terme, a fait plus de victimes. La destruction de villes entières est plus spectaculaire, parce qu’elle est soudaine, mais les dommages infligés par Trump, si on excepte les bâtiments et les infrastructures, est bien plus considérable.

  70. AB road dit :

    Pour le moment, il n’est absolument pas question de devoir penser à gracier le Meilleur Président de l’Histoire des USA.
    Mais c’est plutôt LUI qui se demandera s’il devrait gracier Biden à compter du 21 janvier prochain pour tentative de voler l’Élection Présidentielle 2020.

    « Ne vendez pas la peau de l’ours avant de l’avoir t…. »

    Donald J. Trump sera encore le Meilleur Président de l’Histoire des USA pour au moins les 4 prochaines années.

    (Ce n’est pas moi qui dis ça.
    Ce sont ses irréductibles supporteurs dont particulièrement les très influents Sénateurs Républicains.
    Comment ça va finir cette saga-là ???)

    1. Richard Desrochers dit :

      À une certaine époque, on aurait dit « ne vendez pas la peau de l’URSS… »

      1. Haïku dit :

        Ouch ! 😉

    2. Gaétan Julien dit :

      Ouf! heureusement que j’ai lu le dernier paragraphe, vous remonter dans mon estime lol!

  71. xnicden dit :

    Que le département de la justice enquête point final. S’il y a matière à accusation qu’ils procèdent.

    1. A.Talon dit :

      N’excluons pas non plus les enquêtes des différents département de justice des états de l’Union, voire même de la justice militaire du pays.

  72. Stephane Grenier dit :

    Si Biden le gracie, il ne récupérera pas la sympathie des membres de la secte de Trump et il va perdre le respect de ceux qui ont voté pour les Démocrates.
    Il prouvera, encore, que les Démocrates sont du papier avec lequel les Républicains peuvent s’essuyer.

  73. Carl Poulin dit :

    De toutes façons même si Trump était grâcié il contredirait les actes criminels pour lesquels il le serait.
    Un osti d’fou qui n’a aucune expérience politique et qui veut éviter par dessus tout ternir sa fabuleuse image de vendeur de rêves qui ne rapportent qu’aux plus riches de sa garde rapprochée.

    1. Constella1 dit :

      Carl Poulin

      sa fabuleuse image de vendeur de rêves
      Permettez que je remplace vendeur de rêves pour vendeur de chars…😉
      Ça lui va tellement bien

  74. Pierre s. dit :

    ———————

    et franchement, le gracier de quoi ??? de toute une vie de mensonges de fraudes d’abus sexuels
    de corruption, d’entrave à la justice, de vol, de délits d’initiés, de crimes contre l’humanité etc etc etc ?????

    1. Carl Poulin dit :

      @ Pierre s.
      Allez consulter la constitution américaine et relisez tout les articles de M. Hétu depuis le début de son blogue et vous serai en mesure d’ établir vos propres chefs d’accusations.

  75. A.Talon dit :

    HORS SUJET

    «Informer à l’ère de Trump — Le piège du mensonge»
    par Agnès Gruda, du cyber journal La Presse.ca
    https://www.lapresse.ca/debats/editoriaux/2020-11-18/informer-a-l-ere-de-trump/le-piege-du-mensonge.php

    INTRO: «Le « déclin de la vérité » qui a marqué la présidence de Donald Trump ne disparaîtra pas du jour au lendemain avec la relève de la garde à la Maison-Blanche.»

  76. Rick dit :

    On pourrait lui offrir un pardon pour les crimes avoués par écrit et dont il viendrait déclarer la teneur à Fox News par la suite.
    Par contre, tous crimes dont il taierait la commission autoriserait le DOJ à le poursuivre pour ces crimes.
    Oui, c’est un peu machiavélique car cela amènerait le fautif à réfléchir sur ses crimes. S’il ne les déclarait pas tous, il aurait toujours une épée de Damoclès au-dessus de la tête, se demandant à chaque jour quand la Justice lui mettrait la main au collet.
    Comme j »imagine Trump, il serait trop orgueilleux pour accepter un tel marché…il se retrouverait alors très rapidement derrière les barreaux . C’est ça qui est ça!

    1. Carl Poulin dit :

      @ Rick
      Vous rêvez en 3D, le gros naze n’avouera JAMAIS sa culpabilité en regard de quelconques crimes dont on l’acuserait.

    2. Madalton dit :

      Peut-être que son avocat personnel, Giuliani, lui recommanderait d’accepter une si belle offre.

      Tout un deal pour l’auteur de The art of the deal.

  77. Carl Poulin dit :

    Depuis quelques mois le correcteur de mon application se fourvoit de façons incidieuses. Blogueurs de ce site, avez-vous ce problème?

  78. Nefer111 dit :

    Le simple fait de poser cette question est pour moi TOTALEMENT indécent !!!!! Cet assassin de masse, cette sale vermine doit être BOMBARDÉ par les poursuites judiciaires jusqu’au jour de sa pitoyable mort !!!!!

  79. Ziggy9361 dit :

    @gl00000118hrs25….oui ça prend des conditions contraignantes et que la demande vienne de lui après qu’il est fait acte de contrition sinon un a vu ce qu’un pardon sans condition fait avec l’exemple de Stone l’instigateur de la contestation de l’élection en inventant le fait que l’élection à été volé.
    Réformer des bandits des voleurs des fraudeurs mission impossible.

  80. Pierre s. dit :

    —————————–

    250 000 américains morts du COVID …..

    Pendant ce temps le petit président remplis twitter de mensonges et de pleurnichages.
    Et ne fait strictement rien pour son pays a part tenter de saloper le résultat d’une
    élection honnête ou les américains lui ont clairement indiqué la porte.

  81. gl000001 dit :

    Plus sérieusement que ce que j’ai écrit plus haut, si il admettait d’avoir méga-fraudé les USA et s’excusait auprès de ses concitoyens, je crois que 90% de ses déplorables ne le croiraient pas quand même. Ils diraient qu’il l’a fait sous la contrainte (sauf qu’ils ne l’auraient pas dit comme ça car ils ne connaissent pas ce mot 😉 😉 ). Le reste des USA ne sont pas sortis du bois. Ca va prendre du temps pour défaire le méga-brainwash !!

  82. Madalton dit :

    En parlant de grâce, Putin va faire adopter une loi pour son immunité judiciaire et celle de sa famille, et ce, à vie à part pour cause de trahison. Pourquoi maintenant?

  83. Haïku dit :

    RE: ‘…Gracier…’
    ———
    -« Pardonner, gracier est un acte de foi et d’espoir, un pari sur le repentir et donc sur le progrès de l’homme. »(Susan Collins).😉

  84. Slyderv dit :

    we don’t negociate with terrorists.

  85. karma278 dit :

    En termes Universitaires:

    NON, OSTI NON!

    Pas de pardon pour la racaille. C’est la loi du karma…

  86. P-o Tremblay dit :

    Quel est le message que cela enverrai?

    Sérieusement ?

  87. Boozadvisor-bongsandfeet dit :

    No way. On a vu l’effet qu’a eu sur lui qu’il survive à la procédure de destitution. Personne n’a envie de voir ce qu’un pardon l’amènerait à faire.

  88. Citoyen dit :

    pour éviter que le judiciaire se même du politique et que le politique se même du judiciaire, il devrait y avoir une chartre démocratique à respecter pour éviter que la partisanerie politique contrôle les deux éléments.

    1. Tommy dit :

      Que c’est déprimant, tout ça ! Des mois et des mois durant, nous avons supporté toutes les frasques de 45, nourris par l’espoir qu’un jour justice serait faite ! Mais, non… Il n’y aura JAMAIS de justice pour le petit peuple. La justice à deux vitesses, un concept à jamais INCREVABLE…
      Semble-t-il…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :