Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

On entend souvent dire que les parlementaires républicains tiennent en privé des propos très critiques à l’endroit de Donald Trump. On aimerait bien pouvoir les entendre, mais ces élus n’osent pas exprimer le fond de leur pensée en public. Or, le Washington Examiner a obtenu l’enregistrement audio d’un appel conférence du sénateur républicain du Nebraska Ben Sasse avec des électeurs de son État qui nous permet de comprendre ce qu’il pense vraiment du président. Aïe.

Passons sur le bilan négatif que Sasse dresse à propos de la façon dont le président a géré la pandémie de coronavirus. Arrêtons-nous un instant à ses critiques sur la politique étrangère du chef de la Maison-Blanche et d’autres aspects de sa présidence.

«Il y a beaucoup d’endroits où lui et moi avons des désaccords», a-t-il dit en répondant à une électrice. «Et ce n’est pas seulement une question de politique. Je ne m’excuse pas du tout d’avoir lutté pour mes valeurs contre les siennes lorsque je pense que les siennes sont déficientes non seulement pour un républicain mais aussi pour un Américain. La façon dont il embrasse le derrière des dictateurs. Je veux dire, la façon dont il ignore que les Ouïgours sont littéralement dans des camps de concentration au Xinjiang. En ce moment, il n’a pas levé le petit doigt pour les Hongkongais. Les États-Unis, sous sa direction, trahissent régulièrement leurs alliés… La façon dont il traite les femmes, dépense comme un marin ivre… Il se moque des évangéliques à huis clos. Sa famille a traité la présidence comme une opportunité commerciale. Il a flirté avec les suprémacistes blancs…»

Sasse, qui nourrit des ambitions présidentielles, s’inquiète pour l’avenir du Parti républicain.

«Qu’adviendra-t-il si les jeunes deviennent des démocrates permanents parce qu’ils en viennent à être repoussés par la nature obsessionnelle de notre politique, ou si les femmes qui étaient prêtes à voter pour le Parti républicain en 2016 décident qu’elles doivent se détourner de ce parti de façon permanente à l’avenir. J’ai passé une grande partie de l’année dernière dans un bus de campagne, et quand vous écoutez les gens du Nebraska, ils ne veulent pas vraiment plus de tweets rageurs comme nouvelle forme de divertissement. Je pense que la raison principale pour laquelle le président Trump a gagné en 2016 est simplement parce qu’Hillary Clinton était littéralement la candidate la plus impopulaire de l’histoire des sondages.»

(Photo capture d’écran)

68 réflexions sur “Quand un sénateur républicain se vide le coeur sur Trump

  1. Tout ce que dit ce sénateur est on ne peut plus vrai.

    Dommage qu’il ait fallu une fuite dans les médias pour qu’on connaisse le fond de sa pensée.

    À prévoir (comme à l’habitude): Des tweets rageurs et enflamées de Bunker Boy assortis de plusieurs épithètes (injures, attaques personnelles, etc).

    Le Gros Jambon va frapper encore.

    1. freddyf1977 dit :

      Twitter est hors service.. nous sommes sauvé!

  2. garoloup dit :

    Bravo Ben! Vous avez tout dit!

  3. Roger Allard dit :

    La nouveauté, lorsqu’elle n’est plus nouvelle, devient routine. La routine, quand elle n’offre plus rien, ni défi, ni nouveauté, devient harassante. Et la répétition du cycle devient écœurement.

    Et quand tout ça se produit avec un bandit et ses sbires non recyclés ou recyclables, ben ça donne ça: un ost.. de tabar… de jeanpeupu.

  4. nemiscau dit :

    Ce Ben Sasse semble « ben slack » au niveau de ses convictions politiques qu’il est en train de larguer par-dessus bord, on dirait. Au cours des prochaines semaines, il ne faudrait pas se surprendre que de plus en plus de rats républicains quittent le navire (trumpien) avant le naufrage attendu.

    Il me semble qu’il est bien tard pour que ce Ben Sasse devienne vertueux ou critique de Trump, soit 2 semaines avant des élections où Biden a pris une avance entre 10 et 15 points au niveau national et où tous les facteurs convergent vers une victoire écrasante de Biden et une vague bleue…Pour le courage politique, « sasse » qu’on repassera!

    1. igreck dit :

      Cette attitude on appelle ça de l’opportunisme. De trop nombreux Repu$ n’ont aucune conviction mais que de l’ambition.

  5. Duduche dit :

    Ben Sasse aurait ajouter « et pour un être humain » à républicain et américain.

    Le bouffi-45 n’a jamais été un républicain. S’il a un parti, c’est son parti: le Fringe Party For A Banana Monarchy. C’était clair dès le départ, alors Sasse aurait pu y penser plus tôt à s’inquiéter. Après 4 ans de dégâts divers par la moumoute-banane c’est un peu tard pour réagir.

  6. Loufaf dit :

    Ok , c’ est bien beau ce qu’ il dit, mais quand vient le temps de voter au sénat, il vote comme les autres. A t’ il voter pour la destitution? Non.
    Il aurait pu s’ exprimer avant, trop peur du despote probablement.
    Et va t ‘ il voter en faveur de la juge Barrett, si le sort des femmes lui tient tant à coeur, quand tout le monde sait qu’ elle est une pro -vie finie?
    Un autre qui parle des deux côtés de la bouche!

    1. constella1 dit :

      Je me pose la même question
      Car c’est lui qui l’a confronté ( Barret)au fait qu’elle ne savait pas nommer les cinq libertés du 1 er amendement

    2. Dekessey dit :

      Bingo.

      En privé ça gueule, mais quand ça compte, quand vient le temps d’agir, on entend les crickets…
      Aucune sympathie pour ces hypocrites.

    3. igreck dit :

      On ne dit pas « pro-vie », on dit « anti-choix » ce qui exprime beaucoup mieux la philosophie qui les anime. Des véritables pro-vie se préoccuperaient davantage des enfants vivants que des enfants à naître !

  7. Jean Saisrien dit :

    Wow… et comme je suis conspirationniste, je pense qu’il place ses billes SI Trump perd.

    BTW: Je l’ai entendu un peu dans les hearings et.. il me semble TRÈS hyper conservateur et TRÈS Jesus Freak..

    1. gl000001 dit :

      Peut-être qu’il a réellement une conscience. Il ne l’a pas bêtement abandonnée à son Dieu comme la plupart des Jesus Freak 😉

    2. Toile dit :

      Jesus freak ?
      À 6.34 et plus : «  gouvernement doesn’t give us rigths, God does. The nature of a gouvernement is to start projects to secure those things ».

  8. ghislain1957 dit :

    De deux choses l’une: Sasse est en réélection cette année (je ne le sait vraiment pas) et il veut se dissocier de tRump pour ne par perdre de votes. Sinon, c’est qu’il le pense vraiment, mais comme toute bonne carpette, il n’ose pas le dire en public de peur d’être rabroué par le Führer.

    1. NStrider dit :

      Il est en réélection mais, ce n’est pas la colère de Trump ou la perte de quelques points de pourcentage qui va l’énerver. Les sondages au Nebraska lui donne 66% des intentions de vote contre 30 % pour son adversaire démocrate et le site 538 lui donne 99% des chances d’être réélu. C’est donc sa position fondamentale que l’on va voir lors du vote sur Amy Coney Barrett. En passant il a voté 87% du temps dans le sens que le voulait le 45 ce qui le place dans la bonne moyenne des vassaux du 45. ( https://projects.fivethirtyeight.com/congress-trump-score/ )

  9. Paul Roux dit :

    Et vlan!

  10. Apocalypse dit :

    Oh, que le ‘Aïe’ de la fin du premier paragraphe était approprié 🤣🤣🤣.

    On peut imaginer que plusieurs républicains pensent la même chose en privé, mais on a le pouvoir et donc, on se la ferme, mais comme le dit Ben Sasse, on fait sérieusement mal à la marque républicaine.

    Disons qu’on a déjà vu le Parti Républicain plus digne que ce qu’on voit depuis plusieurs années.

    1. Toile dit :

      Même réaction avec le « aie ».

  11. Cubbies dit :

    Put your money where you mouth is.

    Le gros bouffon va capoter. On va rire.

  12. Benton Fraser dit :

    Par contre, c’est le genre de républicain qui se sert de Trump comme paratonnerre pour faire passer une juge extrémiste chrétienne à la SCOTUS….

    1. Madjinka dit :

      Oups ,Et vlan !!!

  13. constella1 dit :

    La question légitime est
    L’aurait-il fait exprès?
    J’en doute mais ça me ressemble à une erreur de débutant non ?

  14. constella1 dit :

    Ça ressemble

    1. igreck dit :

      Ou mieux… ça me semble une erreur…

  15. Carl Poulin dit :

    Lors de la demande de destitution, le gros taré était déjà tordu comme un tire-bouchon et c’est exactement à ce moment là qu’il aurait fallu que ti-Ben aurait dû intervenir en votant pour la destitution et lui signifier qu’il faut que ça cesse.

    1. Carl Poulin dit :

      Ce post n’était pas mon plus fignolé et je m’en excuse.

  16. jaylowblow dit :

    Moi ce qui m’a frappé, c’est qu’il se soucie des gens qui risquent de délaisser son parti et non de ce que son parti est devenu. C’est normal que les gens virent démocrate monsieur chose et c’est pas ça le danger. La menace, c’est la dérive de votre partie vers l’extrême droite et c’est ça qui devrait vous faire peur, non le fait que des gens fuient cette dérive, ce qui n’est que naturel.

    1. Dekessey dit :

      Bon point.
      Il est complètement déconnecté de la réalité.
      Un typique américain, nostalgique d’une grandeur révolue. Pas pour rien qu’il évoque Lincoln et Reagan.

    2. Stellaire11 dit :

      Et si les démocrates gagnent le congrès, le sénat et la présidence, il croit que les Etats-Unis vont se Venezueliser rapidement! Ouf! Bref, évoque le spectre du glissement vers l’extrême gauche, ce qui est plus farfelue que la dérive de son parti vers l’extrême droite.

    3. Stellaire11 dit :

      démocrates gagnent le congrès, le sénat et la présidence, il croit que les Etats-Unis vont se Venezueliser rapidement! Ouf! Bref, évoque le spectre du glissement vers l’extrême gauche, ce qui est plus farfelue que la dérive de son parti vers l’extrême droite.

      1. Stellaire11 dit :

        Correction : Si les démocrates gagnent le congrès, le sénat et la présidence, il croit que les Etats-Unis vont se Venezueliser rapidement! Ouf! Bref, Il évoque le spectre du glissement vers l’extrême gauche, ce qui est plus farfelu que la dérive de son parti vers l’extrême droite.

  17. AB road dit :

    Ben Sasse morpionne enfin chez les Répu…

    Il commençait à être temps…

    1. igreck dit :

      👍😉

  18. Fleshgabon dit :

    Décidément. Quel plaisir de pouvoir enfin écrire; Ouch !

  19. Micheline dit :

    Ben, ce que je ne comprends avec le fait qu’il dit (comme d’autres bien sûr), que Mme Clinton etait très impopulaire, mais pourquoi elle a obtenue 3 millions de votes de plus que celui que vous decrivez comme un foutu moron, avec raison bien sûr. Les sondages avaient raison, si ce n’est que remporter des élections avec un système archaïque.

  20. themis46 dit :

    Il est quand même curieux que l’attaque vienne d’un des sénateurs les plus conservateurs et que sa diffusion soit faite par un organe de presse également très conservatrice. Toutefois, contrairement à certains participants à ce blogue, je suis d’avis que Sasse ne fait pas la pute. Sa réélection est assurée. Le Nebraska est le plus rouge des « red states » selon Five thirty eight dont le lien suit. Il n’a pas à craindre les manœuvres de Trump pour le « virer » comme candidat du GOP et comme les électeurs républicains du Nebraska en ont ras-le-bol des facéties de Trump, il s’adresse directement à eux sans militer contre sa réélection. Il lui est redevable pour avoir nommé 3 juges à la Cour suprême du pays qui vont faire du pouvoir judiciaire une extension des pouvoirs législatif et exécutif au profit du GOP sans devoir passer par l’étape électorale. Or, la séparation des pouvoirs, dont Montesquieu, dans L’esprit des lois, a fait la promotion et qui a influencé les pères de la Constitution américaine, est mise en veilleuse pour au moins une décennie. Trump a réussi à envoyer la démocratie au cimetière d’Arlington. Tout un héritage.

    1. themis46 dit :

      Désolé j’ai oublié le lien.
      https://projects.fivethirtyeight.com/2020-election-forecast/

    2. onbo dit :

      @Thémis46

      Excellentes remarques!!!!! et toute une chute!

      « Trump a réussi à envoyer la démocratie au cimetière d’Arlington!’

      Quand on sait le manque de respect grossier que Trump éprouve pour les militaires qui sont morts au champ d’honneur, il n’est pas difficile d’imaginer à partir de ses comportements, ses tweets et ses déclarations ce qu’il pense de la démocratie. … et ce qu’il rêve de devenir!

  21. Carl Poulin dit :

    En décalage…
    @ MRustik votre post de 17:02 sur le précédent billet.
    J’ai aussi beaucoup voyagé aux États-Unis et comme vous j’ai constaté une très grande pauvreté à l’extérieur des grands centres urbains. Ce sont en bonne partie ces gens là qui votent majoritairement Républicain et je ne leurs en tiend pas rigueur puisqu’ils sont très peu scolarisés pour la plupart d’entre eux. J’en veux aux politiciens et législateurs Républichiants qui ne se servent d’eux que comme des tickets électoraux jetables après usage. Ce sont ces gens là que Trump manipule afin de garder au pouvoir les riches sans scrupules qui sont prêts à les égorger financièrement pour engraisser leur compte en banque.

    1. Haïku dit :

      Fort bien formulé ! 👌👌

  22. Toile dit :

    1 ere reaction ; lecture du billet Wow enfin
    1 ere question : A quand date cet entretien ?

    Par ses propos, on figure que c’est depuis 6 mois car il réfère à 3 1/2 ans . Il parle des tendances selon lesquelles le sénat va couler si trump perd: «  looking at a republicain blood bath at te senate ». Les démocrates vont paqueter la cour suprême. Et c’en serait fait du parti de Lincoln et de Reagan, les « hightligths «  de l’Amérique. Il ne parle pas des américains mais du devenir du parti.

    Certes, il dénonce que la maison brune est devenue une entreprise de trump, que les alliés sont reniés etc , des choses vraies, mais sa préoccupation reste le cul du parti. Et comme c’est le gouvernement qui crée des projets pour sécuriser les droits que donne Dieu, bien finalement le tout vaut ce qu’il vaut : pas grand chose. A voir comment votera le Nebraska.

    Il pourra toujours arguer que si Hilary Clinton fut le pire candidat à l’élection présidentielle de l’histoire ( son dire), bien le parti républicain l’a dépassé avec la bête et ce 2 fois. Et où était Charlie lors de la procédure en destitution?

  23. Madalton dit :

    En voici un qui n’est pas hypocrite. Un avocat du DOJ démissionne après 36 ans car il n’aime pas la manière dont Barr est devenu l’avocat et la firme personnelle de Trump. Il a publié les raisons de sa démission dans un quotidien.

    https://www.rawstory.com/2020/10/36-year-doj-vet-resigns-in-protest-over-bill-barrs-slavish-obedience-to-trump/?utm_source=&utm_medium=email&utm_campaign=5691

    1. Haïku dit :

      Bravo à cet avocat !!

  24. Ce Président est une honte pour cette nation mais ça révèle aussi quelques vérités peu chrétiennes qui motivent une parties de ce pays. Une sorte de miroir dans lequel ils ne veulent surtout pas se regarder mais quand ça arrive, détournent vite le regard.

    1. Haïku dit :

      Très bonne réflexion ! 👍👏👏
      (Sans jeu de mots).

    1. NStrider dit :

      Je viens aussi de le lire et la jeune dame est fort articulée. Çà devait être beau dans la cabane lorsqu’elle faisait du démarchage pour Clinton et ça ne sera pas plus rose aux souper cette semaine☺️

    2. Haïku dit :

      Merci pour le lien.
      Effectivement, ça me fait sourire.😉👌

    3. Danielle Vallée dit :

      How often Sasse votes in line with Trump’s position
      86.
      Real clear politics

      Il veut juste manipuler ses électeurs peut-être…

      1. Danielle Vallée dit :

        86.7% désolée

      2. Toile dit :

        Et pour les 14%, il etait absent…. volontairement ?

      3. Capitaine B dit :

        Je parierais sur l’époque où McCain avait encore de l’influence.

    4. constella1 dit :

      Apocalypse
      Merci pour le lien
      Très intéressant
      Cette jeune femme fille démontre un aplomb et un courage qui l’honore

    5. Madalton dit :

      Elle semble avoir hérité sa personnalité de sa mère et possiblement de sa beauté quand on regarde la photo avec son père.😜

  25. Toile dit :

    Ben Sasse
    2014 candidature au sénat soutenue en autre par le Tea party
    Primaires 2016: aucun soutien à un candidat républicain mais côtoie Ted Cruz et Marco Rubio. Annonce qu’il ne votera pas pour trump et maintien cette position ce qui lui vaudra plus tard d’etre identifié pas fin. Ambitionne une présidence et est Lutheranien.

    Tea party, Ted Cruz, Marco Rubio…. hum.

    1. igreck dit :

      Les Lutheranien sont-ils des ennemis des Romulaniens ?

  26. treblig dit :

    Un aggiornamento, comme sous Jean XXIII, pour se libérer de l’influence de la droite religieuse ( évangéliste certes mais pas juste elle) est désormais un incontournable au parti républicain. Parce que les femmes, les jeunes de moins de 35 ans, les minorités, les non-croyants… délaissent le parti républicain. Le vote des hommes blancs non éduqués n’ est plus suffisant pour l’emporter

  27. jeanfrancoiscouture dit :

    Comme plusieurs ici l’ont déjà souligné, c’est bien beau de se vider le cœur quand on est en privé mais moi aussi, je «juge l’arbre à ses fruits». Tous ces républicains connus ou pas qui s’épanchent en privé ou font semblant de n’être pas loin de se tenir debout en public tout en jouant les porteurs de valise quand leur geste compte vraiment, ça ne m’impressionne pas du tout.

    Mais il n’y a pas qu’aux USA que des élus ont des comportements contraires à leurs opinions. Voyez ce que quelques ministres d’Emmanuel Macron pensaient de lui avant d’être invités à faire partie de son équipe ministérielle. Je me rappelle en avoir vu quelques autres mais je n’ai pu remettre la main sur les vidéos. C’était saisissant.
    https://www.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170517.OBS9519/ce-que-disaient-darmanin-et-le-maire-sur-macron-avant-d-etre-ministres.html

  28. ducalme dit :

    Ben Sasse l’a probablement compris avant moi (et pour moi, ça remonte tout de même à 2015), mais en effet, Donald Trump ne l’a emporté parce que le parti démocrate a désigné comme candidate à la présidentielle la seule personne qu’il pouvait battre.

    On a cru que les Clinton avaient pris le contrôle du DNC, mais en cette période de conspiration, il est permis de croire que c’est Donald Trump qui en avait pris le contrôle.

    Parce que contre Bernie Sanders, c’était «Bye, Bye Donald.»

    1. Benton Fraser dit :

      Avec Bernie Sanders, c’est Trump élu… avec une majorité du vote populaire en plus du collège électoral!

  29. marcandreki dit :

    Ben Sasse a kissé le butt de Trump, le pseudo wannabe dictateur, pendant quatre ans: plus aucune crédibilité.
    Comme Romney, il votera en faveur de la nomination de ACB.
    Les paris sont ouverts?

    Pas la peine, Mc Turtle l’a confirmé, il a toutes les carpettes qu’il lui faut. Sasse est assurément l’une d’elles.

  30. jeanfrancoiscouture dit :

    Ma petite colère du jour:

    Aujourd’hui, le triste sire nommé Lindsey Graham a eu un comportement à la hauteur de son bas niveau.
    La session du comité sur la nomination de la juge Barrett était consacrée à l’audition de personnalités externes venus soit approuver soit rejeter 9ou du moins exprimer des criantes à propos de Barrett).
    Un médecin de Lansing, Michigan, le Dr.Farhan Bhatti, à la tête d’une organisation prodiguant des soins de santé gratuitement ou à faible coût à des gens sans assurance ou mal assurés a, vers la fin de son intervention a insisté sur le rôle de guide et de modèle des élus dans la promotion des mesures de protection contre la pandémie. Il a entre autres dit que les élus participant à des activités de groupe avaient la responsabilité de donner l’exemple en, par exemple, portant le masque en toutes circonstances de cette nature.

    Notre bon Lindsey Graham est tout de suite revenu avec deux sous-questions; 1- Also in mass demonstrations? Le Dr. Bhatti a répondu que le message valait en toute circonstance d’activités de groupe. Et c’est là que Graham a posé sa vraie grenade. 2- Also in riots? (Émeutes)
    En répondant, le Dr Bhatti a dit ne pas vraiment saisir le sens de cette étrange question mais a ajouté «si c’est ce que vous voulez savoir, je suis contre toute activité violente.»
    Et Graham de conclure sur un ton désinvolte: «Just wanted to make sure».
    Bien moi, à propos de ce sénateur vire-capot, il y a un certain nombre de choses «I am sure about» mais cela ne s’écrit pas dans un blogue d’aussi bonne tenue que celui-ci.

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      Correction: 3e ligne: « exprimer des craintes) (et pas des «criantes» même si, des fois, on aurait envie de crier) Pour une fois, le correcteur aurait pu me prévenir….. 🙂 🙁

      1. Haïku dit :

        Votre correcteur est criant de vérité. 😉

      2. onbo dit :

        On retrouve souvent ‘criantes » au féminin pluriel, associé avec les mots vérités et injustices.

        J’avais intérieurement applaudi à votre figure de style, (l’omission du substantif qu’on est comme obligé de chercher soi-même), afin de tenir en haleine, comme on le retrouve en poésie. C’est audacieux, mais pas à la moitié de votre talent.

        Aussi je vous dis bravo! Lindsay Graham en effet est « criantes » tant ses personnages et costumes sont nombreux et délirants et… j’arrête là pour là même raison que vous!

  31. leonard1625 dit :

    Sasse est un fanatique religieux. Il dit à 6:27 qu’un Sénat démocrate mettrait la liberté religieuse et le premier amendement à risque. Ou va-t-il chercher ca? Est-ce que Sasse a rouspété lorsque Trump a voulu bannir totalement les musulmans d’entrer aux USA?

    Il enchaîne en disant que c’est Dieu qui nous donne nos droits et non les gouvernements. Qu’il aille dire ça aux Nord-Coréens.

    Tant qu’au reste, il a raison à propos du risque à court terme pour les républicains. Je ne fais pas d’illusion à long terme. Ils vont rebondir, grâce entre autres aux radicaux démocrates.

    Il y a, plus que jamais, de la place pour un troisième parti centriste aux USA.

  32. VTS155 dit :

    Monsieur Hétu, pouvez-vous nous dire plus sur cette donation de 10 millions de dollars en 2016 à la campagne de Donald Trump de la part d’un donateur étranger, qui est restée secrète et dont l’enquête a été abandonnée en juillet dernier?
    Merci pour vos opinions éclairées et très professionnelles.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :