Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Pendant les 90 minutes de l’assemblée citoyenne diffusée jeudi soir sur CNN, Joe Biden est resté debout, ignorant la chaise qui lui avait été assignée. Dans des circonstances semblables l’avant-veille, Donald Trump était resté assis du début à la fin. L’ancien vice-président a également démontré une agilité verbale et mentale qui a parfois semblé faire défaut au locataire de la Maison-Blanche l’autre soir sur ABC.

Joe Biden a attaqué Donald Trump à plusieurs reprises sur sa gestion de la pandémie de coronavirus, qualifiant de «quasi criminel» son refus de dire la vérité sur la gravité de la crise sanitaire au début de l’année. Il a également exprimé son indignation en réponse une question sur la déclaration du procureur général William Barr établissant un lien entre les mesures de confinement imposées pour contrer la COVID-19 et l’esclavage.

«Vous avez perdu votre liberté parce [que Donald Trump] n’a pas agi. La liberté d’aller à un match de baseball. La liberté de votre enfant d’aller à l’école. La liberté d’aller voir votre mère ou votre père à l’hôpital. La simple liberté de marcher dans votre quartier parce qu’il a échoué à agir de façon responsable», a-t-il dit. «Je n’aurais jamais pensé voir une administration aussi profondément et totalement irresponsable», a-t-il ajouté

L’ancien vice-président a par ailleurs démontré une bonne connaissance des mesures nécessaires pour le transport et l’entreposage des vaccins et répéter qu’il ne se fierait pas à la parole de Donald Trump sur l’efficacité d’un vaccin annoncé avant l’élection du 3 novembre.

«Je ne fais pas confiance au président sur les vaccins. Je fais confiance au Dr Fauci. Si le Dr Fauci dit qu’un vaccin est sûr, je prendrais le vaccin», a-t-il dit.

L’assemblée citoyenne s’est déroulée en plein air, dans un terrain de stationnement, en Pennsylvanie. Les spectateurs se trouvaient dans leur voiture ou sur des chaises pliantes, et les électeurs qui ont posé des questions à Joe Biden l’ont fait en montant sur une plateforme située à une bonne distance de la scène. Malgré cette distance, le candidat a pu démontrer sa capacité d’empathie en consolant ceux qui avaient connu des pertes personnelles ou économiques en raison de la COVID-19.

Il a profité de plusieurs questions pour parler de l’économie, un des rares thèmes où Donald Trump le devance.

«Je vois vraiment cette campagne comme une campagne entre Scranton et Park Avenue», a-t-il dit en faisant allusion à sa ville natale de Pennsylvanie et à une des artères les plus cossues de Manhattan. «Il ne pense qu’à la bourse», a-t-il ajouté en parlant de Donald Trump.

Il s’est dit en faveur d’une proposition qui fournirait aux familles, à l’exception des plus riches, une subvention annuelle au revenu à hauteur de 3000$ par enfant (pour les enfants de moins de 6 ans, la subvention s’élèverait à 3600$). Il s’agirait ni plus ni moins d’un revenu garanti, objectif de nombreux progressistes.

La morale de cette histoire : Donald Trump et les républicains ont peut-être commis une erreur en dépeignant Joe Biden en vieillard atteint de démence. Ils ont placé la barre tellement basse qu’une performance simplement adéquate de la part du candidat démocrate à l’occasion du premier débat, une performance semblable à celle qu’il a fournie jeudi soir en Pennsylvanie, par exemple, pourrait le faire passer pour un gagnant.

(Photo Getty Images)

96 réflexions sur “Pas mal pour un candidat atteint de démence…

  1. marylap dit :

    Si c’est vrai que Trump refuse de se préparer pour son débat avec Biden, il va se faire démolir. Et va voir lequel des deux souffre vraiment de trouble cognitif. Ça m’étonnerait que se soit Biden.

    1. Igreck dit :

      Je vais me répéter mais… la Bêt(is)e est blessée ! Elle n’en est que plus enragée, dangereuse et vicieuse ! Je dis aux gens bons : « Attention au gros jambon ! » !!!

  2. Emalion dit :

    M. Hétu, j’ai entendu ce matin que les preneurs aux livres de Las Vegas donnait Trump en avance largement devant Biden dans des États que les sondages donnent en avance. Certains prétendent que ce serait plus fiable que les sondages parfois biaisé, Qu’en penser vous? Je ne connais rien dans les paris le site « bwins » donne une cote de 1.85 a Biden et 1.95 a Trump (me semble que logiquement plus c’est bas plus les probabilités de gain son élevé?

    1. Richard Hétu dit :

      Si les sondages ne sont pas toujours fiables, les preneurs aux livres le sont encore moins.

    2. March dit :

      Ça veut juste dire que c’est le temps de miser sur Biden.

    3. Marc Caruso dit :

      Quand même complètement fou que l’on puisse parier sur les élections.

      1. Igreck dit :

        Cela montre le sérieux que prennent plusieurs Amers envers un geste aussi important pour la collectivité, et à plus forte raison cette année. Bande de ploucs !!!

    4. Verchères dit :

      @Emalion Si la cote est de 1,85 sur Biden contre 1,95 sur Trump, c’est Biden le favori… ou il y a plus de gens qui misent sur Biden. Le multiplicateur est toujours plus élevé pour les négligés (genre 100 pour 1). Dans l’exemple que vous donnez, même si la différence est minime, l’avantage est à Biden.

  3. gl000001 dit :

     » Malgré cette distance, le candidat a pu démontrer sa capacité d’empathie en consolant ceux qui avaient connu des pertes personnelles ou économiques en raison de la COVID-19. »
    Coronavirus 1er ne l’a pas fait encore. On se lasse de le répéter !!
    Et super bonne tactique de montrer sa confiance au Dr Fauci. En fait, ce n’est même plus une tactique parce que c’est la seule bonne. Il n’a pas le choix, c’est lui l’expert.

    1. xnicden dit :

      « Et super bonne tactique de montrer sa confiance au Dr Fauci. »

      Bien vu. C’est quand même incroyable, partout dans le monde on a pardonné aux politiciens beaucoup d’erreurs dans leur réponse à la pandémie lorsqu’ils essayaient au moins de s’appuyer sur la science. Que l’entourage de Trump ait été incompétent au point de ne pas le remarquer en dit beaucoup.

  4. ghislain1957 dit :

    « Il a profité de plusieurs questions pour parler de l’économie, un des rares thèmes où Donald Trump le devance. »

    Comment Coronavirus 1er peut encore devancer qui que ce soit par rapport à l’économie? Il a 6 faillites à son actif pour des milliards de dollars, il a scrappé l’économie aux zétats-zunis, il y a encore environ 20 millions d’américains sans emploi suite à sa négligence et 200,000 morts qui s’y rattachent.

    Ça leur prend quoi pour comprendre que tRump est un incompétent sur TOUTE la ligne?

    By the way, la plus longue période de croissance économique que les zétats-zunis aient connu a débuté sous la présidence d’Obama et Biden était son vice-président.

    1. NStrider dit :

      Ce mythe du 45 génie économique est selon moi ( et donc ça ça vaut ce que ça vaut😉), un simple construit médiatique (the Apprentice, émission de réalité alternative) et comme les Kardashian, il est populaire parce que…il est populaire.
      Donc pas surprenant qu’il réussisse à faire avaler des couleuvres à ses partisans, ce qu’il fait depuis que son père a financé sa carrière. Il a même réussi à faire croire à sa base qu’il est la quintessence du « self made man » alors qu’il a reçu des dizaines et des dizaines de millions de papa.

      1. Martin dit :

        Je crois que le mythe viens plus de l’image cultivé par le parti républicain depuis les années 80, avec Ronald Reagan, qui veut que diminué les taxes des riche est toujours le mieux pour l’économie.

    2. Igreck dit :

      Et Biden (avec la confiance de Obama) a sauver les fesses du pays lors de la crise de 2008 ! Où en serait le pays si Trompe et les oligarques avaient conduit à ce moment-là !? God nose !

  5. Madalton dit :

    L’ancien vice-président a également démontré une agilité verbale et mentale. Trump va demander un test anti-dopage.😉

    1. treblig dit :

      En écoutant Trump, nous étions convaincus que l’on verrait un vieillard en jaquette d’hôpital relié à un soluté balbutiant des inepties incohérentes.

      Le contraste était flagrant.

      Encore une fois, Trump à exagéré sinon carrément menti.

    2. Boozadvisor dit :

      J’ai entendu à CNN que c’était effectivement le cas. Le clan orange à évoquer la possibilité de demander un test antidopage pour le débat.
      C’est n’importe quoi.

      1. Madalton dit :

        C’est pour ça que je rappelais la citation de Trump suite à la performance de Biden lors de sa convention.

        C’est son fils Eric qu’il aurait fallu tester lors de la convention du GOP. Il était gelé comme une balle.

    3. Capitaine B dit :

      Pas besoin d’un test anti-dopage pour trump. Je me contenterai de la liste des médicaments qui lui ont été prescrits!

  6. Toile dit :

    Il y avait certes des argumentaires préalablement élaborés mais il me semble bien que Biden ne les lit pas ni les déboulent pas machinalement. De ce que j’ai vu, il ne s’enfarge aucunement. Un exercice passablement plus facile quand tu dis vrai et avec le coeur, un organe qui manque chez les ripoux.

    Il a bien fait de souligner en quoi tout est chacun est privé de libertés en raison de l’incompétence crasse de cet administration.

    Biden a bien performé. En effet pas mal pour un sleppee joe.

  7. Maïs1988 dit :

    Honnêtement, Biden a donné une très bonne performance. Je n’avais pas d’attentes particulières. Il m’a surpris.

    Pour moi le problème majeur de Biden, l’éléphant dans la pièce, demeure sa carrière politique. Il est entré en politique en 1972. C’était il y a près de 50 ans. Ses réalisations pour le plus grand bénéfice du peuple américain sont minces, très minces, l’épaisseur d’une feuille de papier.

    Quelles sont ses réalisations positives?

    S’est-il battu pour rapatrier à la maison les prisonniers de guerre au Vietnam?

    A-t-il voté contre la guerre en Iraq?

    A-t-il voté contre l’une ou l’autre des multiples guerres des USA?

    Est-il toujours opposé au « busing », véhiculer des élèves noirs vers des écoles « blanches » pour mettre un frein à la ségrégation?

    S’est-il excusé pour tous ces collages, « pelotage » de type « mononcle » dont il était toujours très friand auprès de la gente féminine?

    S’est-il excusé auprès d’Anita Hill? A-t-il fait son mea culpa? Lui a-t-il demandé pardon à genoux?

    Est-il toujours en faveur de bannir Medicaid pour les femmes de milieux défavorisés qui désirent se faire avorter ou a-t-il changé d’idée?

    Pourquoi a-t-il autant soutenu, voire écrit, la loi « tough on crime » de 1994 pour l’incarcération de masse d’afro-américains?

    Je pourrais continuer comme cela pendant des pages et des pages.

    Ce que j’écris ci-haut n’exonère d’aucune façon D. Trump. Il faut que les lecteurs sur ce blogue finissent par comprendre que l’électorat américain a le choix entre deux médiocres. Arrêtez de vous imaginer que Républicains = mauvais; Démocrates = bons. Les deux sont également médiocres. Regardez ce que sont devenus les USA depuis l’élection de Bill Clinton. Ça prend une troisième voie.

    1. Madalton dit :

      On vote souvent pour le moins pire que le meilleur, même ici au QC et au Canada.

    2. Alexander dit :

      @ maïs1988

      On ne peut changer le passé. On n’a de contrôle que sur le présent, en espérant pour le futur.

      Et on a le droit d’évoluer.

      Cesser d’évoluer c’est un peu mourir.

      Tant mieux si Biden évolue.

      1. Igreck dit :

        Et Trompe n’a pas évolué d’un iota en 4 ans de présidence ! Manque de neurones sans doute ! Il brasse beaucoup d’air mais n’avance pas !

    3. Louise dit :

      Maïs 1988

      Vous revenez sur la carrière de Joe Biden pour en faire ressortir tous les côtés négatifs. C’est évident qu’il n’a pas eu un parcours parfait mais à sa décharge il faut mentionner qu’il a traversé plusieurs époques et il a agi selon la mentalité qui prévalait alors. D’ailleurs il n’a pas essayé de faire croire aux citoyens qu’il n’a jamais fait de faux pas.
      Moi je regarde l’homme qu’il est devenu avec ses failles et ses bons coups et compte tenu de l’époque que nous traversons je pense qu’il est à la bonne place au bon moment parce qu’il comprend la lourdeur de ce que les gens vivent actuellement et je ne doute pas une seconde qu’il va mettre toutes ses énergies à régler les problèmes même s’il ne peut pas tout régler en quatre ans, un(e) autre prendra la relève.

      Des fois je trouve qu’on a des attentes irréalistes envers les politiciens, on voudrait qu’ils fassent des parcours sans faute alors qu’on sait très bien que ce n’est pas possible de plaire à tout le monde.
      Personnellement la première qualité que j’attends des dirigeants c’est l’honnêteté.
      Dis-moi la vérité, dis-moi ce que tu fais pour régler le problème, admets tes erreurs et reprends-toi.
      À ces conditions je te ferai confiance.

      1. Maïs1988 dit :

        @ Louise 09:06

        Bonjour Louise,

        Je réponds très rarement aux commentaires des différents intervenants. Je vais faire une exception ici.

        Je vous lis à l’occasion. Votre ton est toujours mesuré, posé, respectueux. Vous amenez souvent des arguments pertinents. De plus, vous écrivez bien, très bien. Vous ne sombrez jamais dans les ad hominem, les attaques gratuites, faciles, les invectives, le lançage de boue. Vous faites des phrases complètes, fluides, intelligibles, dans un français toujours impeccable. Honnêtement, vous êtes un rayon de soleil parmi les intervenants sur ce blogue. Les textes de monsieur Hétu, vos interventions et celles de 4-5 autres intervenants font que je reviens encore à l’occasion sur ce blogue. De moins en moins.

        Les intervenants sur ce blogue me prêtent souvent des intentions que je n’ai pas. Je déteste ce que les démocrates sont devenus sous B. Clinton et depuis. Cela ne veut pas dire que j’aime les républicains. Je ne suis pas dans ce manichéisme primaire. Je déteste à la fois autant B. Clinton, B. Obama, H. Clinton, J. Biden, K. Harris que GW Bush, D. Cheney, D. Rumsfeld, J. Bolton, P. Wolfowitz, John McCain (dcd), D. Trump, M. Pompeo.

        Ça ne veut pas dire que je déteste tout le monde. J’ai adoré JFK (dcd), RFK (dcd), MLK (dcd), Malcolm X (dcd). De la même façon, j’ai adoré Ezra Pound (dcd) et H. Zinn (dcd), deux très grands penseurs du XXième siècle.

        Je verrais bien une troisième voie se former aux USA avec les B. Sanders, T Gabbard, B O’Rourke, R. Ojeda, RFK Jr, et aussi des libres penseurs comme conseillers ou dans des postes clés : N. Chomsky, R. Nader (ostracisé, jeté aux oubliettes, pour avoir osé se présenter à la présidence), James W. Loewen, Chris Hedges, Max Blumenthal, Matt Taibbi, Diana Johnstone (incidemment, le meilleur livre que j’ai lu en 2020 est celui de D. Johnstone – Circle in the Darkness – je le recommande fortement à qui veut tenter de comprendre comment le Monde fonctionne réellement), Rania Khalek, Anya Parampil, etc. La liste est longue.

        Je ne suis pas naïf. Un troisième parti aux USA, surtout progressiste, relève de l’utopie.

        Pour le moment, les USA ont le choix entre Satan ou Satan. Dans un cas comme dans l’autre, le pays sera dirigé par Satan.

      2. chrstianb dit :

        @Maïs1988
        Gabbard, sérieux?
        Kennedy est un anti-vaccin.
        Diana Johnstone est-elle toujours en accord avec Thierry Meyssan?

      3. Louise dit :

        Maïs 1988

        Je vous remercie pour les compliments, ça me touche beaucoup.
        Je comprends que vous soyez blasé de la politique parce que nos dirigeants nous déçoivent souvent mais comme je l’ai écrit précédemment, nous devons avoir des attentes réalistes, pauvres humains que nous sommes.
        Votre dernière phrase me laisse perplexe. Si vous croyez vraiment cela, c’est dommage.
        Si vous me lisez quelquefois vous avez compris que je ne partage pas cette vision pessimiste de la vie et de la politique. Quoique….. avec Trump je ne suis pas loin de vous croire.

      4. Louise dit :

        Maïs 88

        J’ai oublié de mentionner que je trouve qu’il y a beaucoup plus que 4 ou 5 intervenants qui ont des propos intéressants, pertinents et bien écrits. Je vous trouve bien sévère pour les participants de ce blogue.
        Personnellement je lis tous les commentaires et je suis toujours curieuse de découvrir comment le même événement peut susciter des points de vue aussi divers. C’est ce qui maintient l’intérêt de nos échanges.

      5. Layla dit :

        @Louise 9:06
        💯excellent💯.Layla.

      6. Haïku dit :

        @Louise
        Je seconde Layla !
        Exquis ! 👏👏👏

    4. Benton Fraser dit :

      Ce que vous nommez les mauvais de Biden sur 50 ans de carrière politique, Trump le fait dans une seul journée!!!

      Sans doute pour vous c’est un choix entre Biden le mal de tête et Trump le cancer du cerveau… et vous ne focussez que sur le mal de tête!!!

      Bravo mon champion!

      Il n’y aura pas de troisième voie… a moins que votre objectif de la troisième voie serait que Trump installe une dictature pour que les américians se révoltent et amène cette troisième voie! C’est d’ailleurs la stratégie de Bannon!!!

      Bannon, sort de ce corps!

      1. constella1 dit :

        Benton Fraser

        Circle in the Darkness
        je le recommande fortement à qui veut tenter de comprendre comment le Monde fonctionne réellement

        Je crois comprendre par ce conseil
        que vous et bien d’autres sur ce blog sont des ignorants bien naïfs

        J’ignore si vs faites partie des 4-5 blogueurs lus si oui attendez la suite sinon inutile de répondre à l’avenir car vous ne serez ni lu ni répondu

      2. Igreck dit :

        Ce n’est pas plutôt Maïs88 qui proposait cette lecture !?

      3. constella1 dit :

        Igreck

        Oui bien sûr je sais c’était de l’ironie. Sa suggestion de lecture étant pour nous pauvres ignorants
        Relisez les posts en question

      4. Benton Fraser dit :

        @constella1

        Ce commentaire s’adresse à Mais88… qui ce résume comme commentaire naïf qu’entre deux maux, il faut choisir le moindre…

      5. constella1 dit :

        Oui je sais à qui vous écriviez et je vous répondais en lien à votre reaction à ce qu’il écrivait et moi je vous réécrit son commentaire ou conseil si vous préférez
        Beaucoup de suffisance je pense bien si vous le relisez

      6. constella1 dit :

        Et en passant moi je vous lis souvent et toujours avec un plaisir renouvelé 😉

      7. Samati dit :

        Ce Maïs 88, il se prend pour qui. Voila un bel exemple de narcissisme. Il est tout mélangé dans ses concepts et idées.

        Il défend des opinions de la droite profonde (ex. sur la Federal Reserve américaine), supporte des tyrans dégoutants (Poutine, Assad, Maduro), exprime un anti-américanisme primaire (à l’exemple de Greenwald), fait l’éloge de Gabbard (la démocrate la plus utilisée dans la propagande de Fox News), bref un individu dont l’opinion n’a de valeur que pour sa petite personne.

    5. ghislain1957 dit :

      @ Blé Dinde 1988

      « Ses réalisations pour le plus grand bénéfice du peuple américain sont minces, très minces, l’épaisseur d’une feuille de papier. »

      Pouvez-vous seulement nous nommer une seule réalisation de Coronavirus 1er?

      J’attends votre réponse

      1. Igreck dit :

        Je me permets de répondre pour Naïf 88. Les réussites de Trompe :

        – Gestion de la pandémie 2020
        – Gestion des manifestations dans les rues
        – Gestion des migrants
        – Con-struction d’un mur à la frontière sud
        – Sommet Pumpkin (Trump-Kim)
        – Renégociation de l’ALENA
        – Négociation économique avec la Chine Mr Xi
        – Sommet Trum-P-outine
        – Liens avec les Alliés (OTAN, G7)
        – Retrait des Boys d’Afghanistan
        – Amélioration de la sécurité liée au nucléaire iranien
        – Accord de paix (éJared) au Moyen-Orient
        – …
        Voulez-vous que je continue !?

      2. constella1 dit :

        Ca me surprendrais que vous en ayez une réponse si vous ne faites pas partie des 4-5 blogueurs qui valent la peine d’être lus selon ses dire

  8. Loufaf dit :

    Je me demande pourquoi les gens se déplacent pour aller écouter le gros débile en personne, pour l’ entende débiter ses élucubrations . Ah! Oui c’ est vrai, un  » freak » show c ‘ est meilleur  » life ».
    Une bonne performance de Biden et s’ il continue sur sa lancée, il devrait planter le gros despote dans les débats et dans tout ce qui est exprimer sur la place publique.

  9. Pierre Lesage dit :

    N’oublions pas que les sondages déterminent une probabilité et une tendance.

    Le spectre du cafouillage dans le décompte et l’annulation des votes me hante.

    1. xnicden dit :

      Sans compter que les systèmes de liste électorales et de machines à voter ont loin d’avoir démontré qu’ils étaient impénétrables.

  10. Gina dit :

    @Madalton
    Comme d’habitude , trump va continuer à dire des niaiseries au lieu de faire une débat intelligent . Depuis quelques jours , on le voit toujours avachi sur son lutrin . Ce n’est pas l’ image de l’ homme fort qu’ il prétend . Tout ce que j’ aperçois c’est un homme obèse , arrogant , un peu perdu parfois qui dit n’importe quoi pour plaire à des idiots de sa base .

  11. Louise dit :

    Ce qui m’a frappé hier soir c’est la vulnérabilité des personnes qui lui ont posé des questions.
    Biden a senti cette vulnérabilité et y a répondu avec sensibilité. Chaque fois, il commence par manifester son empathie et enchaîne sur une réponse qui a du sens et qui peut donner espoir à ces gens.

    Le contraste avec Trump est frappant. Alors que Trump mise sur les apparences et les mensonges pour se faire valoir, Biden parle avec son coeur et son expérience. L’un est faux alors que l’autre est vrai.
    Les électeurs qui ne se rendent pas compte de cela choisissent le mirage plutôt que la réalité et après quatre ans on voit le chaos que ça donne.

    1. gl000001 dit :

      trump essaie de se montrer « fort » en étant distant. Mais c’est justement quand on est capable de parler avec ses émotions qu’on parait et qu’on est le plus fort.

    2. constella1 dit :

      Louise

      Biden a senti cette vulnérabilité et y a répondu avec sensibilité.

      On appelle ça l’intelligence du cœur

  12. Madalton dit :

    En parlant d’empathie, Vanity Fair nous rapporte le comportement de Jared lors d’une réunion, en mars, avec des manufacturiers pour faire face au manque d’équipements médicaux. Le marché libre va régler la surenchère entre les États qui se battent pour obtenir des masques, ventilateurs, etc.

    https://www.politicususa.com/2020/09/18/jared-kushner-reportedly-didnt-want-federal-response-to-coronavirus-free-markets-will-solve-this.html

    *https://www.vanityfair.com/news/2020/09/jared-kushner-let-the-markets-decide-covid-19-fate#intcid=recommendations_vf-trending-legacy_bf918455-bdd3-4cf9-ac4a-ffb813bd774a_popular4-1

  13. xnicden dit :

    Je suis toujours tentée de répondre aux fausses équivalences mais je vais passer mon tour encore ici…

    Bonne performance de M. Biden qui va sans nul doute inquiéter le clan de la chose pour le premier débat. Je suis convaincue que l’on travaille déjà très fort à trouver des excuses pour ne pas participer aux deux autres.

  14. Alexander dit :

    @ Louise

    « … Donner de l’espoir aux gens… »

    Vous avez touché le cœur.

    Trump propage la peur. Il est en déni, ment et se fout de sa population.

    Biden montre de la lucidité, de l’empathie et suscite l’espoir.

    En ces temps difficiles, Biden est tout à fait approprié dans son approche, sauf pour les insensibles.

    Combattre la peur par l’espoir, tout en demeurant réaliste.

    1. treblig dit :

      HS

      J’adore ce genre d’histoire qui démontre que  » Karma is a bitch ».

      Un militant anti masque, Paul Van Non un pasteur intégriste de l’Idaho, est aux soins intensifs pour cause de covid19

      1. xnicden dit :

        Herman Cain voudrait un peu plus de compagnie en enfer.

      2. Layla dit :

        @Treblig 9:17
        Je viens de lire sur le WAPO son histoire. Lui et sa femme et d’autres de leur entourage ont été touché par le COVID, il sortira bientôt des soins intensifs, on verra bien ce qu’il dira, mais sa femme a reconnu son erreur.

        Cette histoire nous démontre clairement que DT a eu tout faux de minimiser cette pandémie pour ne pas créer de panique. Son entêtement a empêché beaucoup de gens de prendre ça au sérieux. En tant que pasteur reconnaissant que DT était un élu de Dieu je ne vois pas pourquoi il n’aurait pas pris cela au sérieux, et n’aurait pas prêché en faveur du port du masque.

        DT a failli à son devoir de protéger son peuple. C’est clair net et précis sauf pour lui et sa secte.

      3. ghislain1957 dit :

        @ treblig

        Moi je n’ai plus aucune pitié pour ces covidiots, just too bad!

      4. Madalton dit :

        Quand j’ai lu cette nouvelle hier ou avant hier, je me suis dit qu’il méritait ce qu’il lui arrivait. aucune pitié.

  15. Apocalypse dit :

    ‘… une performance semblable à celle qu’il a fournie jeudi soir en Pennsylvanie, par exemple, pourrait le faire passer pour un gagnant.’

    J’ai peut-être été un peu dur envers Joe Biden dans des commentaires précédents, mais pas besoin de sa performance d’hier pour dire que c’est un gagnant; toute sa carrière montre que c’est un gagnant qui n’a pas eu besoin de tricher, mentir et magouiller pour réussir de très belle façon en politique et servir le peuple américain pendant des décennies.

    Pour ce qui est de l’autre, si tu passes ton temps à mentir, tricher et magouiller pour arriver à quoi que ce soit, tu es un PERDANT!

    Go Joe Biden Go! 😊

    1. Igreck dit :

      Malheureusement, les (faux)gagnants sont au pouvoir et modèle le monde dans lequel nous vivons et les (faux)perdants n’ont que leurs larmes pour influencer les événements.
      Si ce sont les « bad boys » que préfèrent les femmes, le monde ne se peuplera pas de « bons gars » !

  16. Danielle Vallée dit :

    La performance était bonne.
    Il y a deux points extrêmement importants où je crois qu’il n’a pas répondu assez fortement. La question d’un policier à la retraite aurait mérité une réponse plus forte, ce sujet étant le cheval de bataille de Trump. Il a dit clairement que tous les crimes devaient être punis, ceux des extrémistes de gauche, ceux des policiers et ceux des suprémacistes blancs. Il aurait pu montrer plus de support pour les policiers.

    Il a aussi commencé un exposé extrêmement intéressant avec une fermière agressive, et ce qu’il a donné comme exemple pour exploiter les fermes tout en réglant les problèmes de pollution était original et bien exposé. Ça s’est arrêté trop tôt à cause du temps.
    Comique que cette femme là n’a pas mentionné que les pires problèmes des fermiers venaient de la dispute commerciale de Trump avec la Chine, mais bon elle avait un agenda. Leur permettre de rejeter leurs déchets dans les cours d’eau n’enrichira personne.

  17. Guy Gibo dit :

    Merci M. Hétu pour votre synthèse. Pour ma part j’étais content de voir un autre Biden, celui qui est capable de passer à l’attaque et de se détacher d’une image professorale. Bravo!

  18. Legault Daniel dit :

    Pour la fermière, se elle pollue plus, elle ne pourrait pas vendre ses produits au Canada car on fait plus attention à l’environnement ce qui a un coût. Le dumping de produit moins cher mais plus polluant n’est pas acceptable.

  19. Layla dit :

    « une performance semblable à celle qu’il a fournie jeudi soir en Pennsylvanie, par exemple, pourrait le faire passer pour un gagnant. »

    Le faire passer pour un gagnant, encore faut-il gagner?

    Juste passer proche ce n’est pas gagner.

    On parle toujours du 40 % de DT mais l’autre 60% doit aller voter.

    On peut bien parler de Comey, de l’impopularité d’HC, mais les vrais coupable se sont ceux qui n’ont pas voté.

    On a bien compris que 3 millions de plus du vote populaire n’a pas suffit. Les gens doivent comprendre que le résultat doit être hors de doute.

    Les états dits états clés doivent comprendre qu’ils devront porter l’odieux de l’élection de DT. C’est ma perception .

  20. treblig dit :

    L’agriculture est en crise de surproduction. Trop de production donc maintenu par les subsides gouvernementaux qui représente jusqu’au tiers du revenu d’ un fermier moyen. Ce n’est pas en polluant les rivières, pour baisser encore les coûts de production, qu’on réglera ça. Au contraire.

    La solution est toute simple : se réorienter pour le fermier ou faire faillites. C’est la loi du capitalisme pure et dure que les républicains évoquent tout le temps.Ce

    So be it

  21. Danielle Vallée dit :

    @treblig: Justement Biden a parlé d’emplois qui ont été créés en ouvrant des usines qui transforment les déchets des fermiers en biomasse. Ça devenait très intéressant mais le temps a manqué encore une fois.

  22. Pierre s. dit :

    ————————–

    47 années en haute diplomatie.
    8 ans comme V-P d,une des présidence les plus apprécié internationalement
    à l’écoute des citoyens
    à l’écoute de ses conseillers (compétents)
    Présentant des valeurs éthique et morales à la hauteur du poste qu’il vise
    Argumentaire basé sur la science les faits et la réalité

    et bien c’est ca que ca donne.

    1. Igreck dit :

      La question est de savoir si c’est quelqu’un comme lui que les électeurs veulent comme leader !?

  23. Pierre s. dit :

    ——————————

    Pour info … dans la journée d’hier …

    Trump a été accusé formellement d’agression sexuelle (encore une fois)
    Il a publiquement discrédité ses experts en santé sur le port du masque
    et son ripoux à la justice s’en est pris aux mesures de confinement , qui auraient pu
    sauver des dizaines de milliers de vie américaines.

    grosse journée au bureau ovale mon Donald ?

    1. Igreck dit :

      Dommage que ce bureau soit ovale. Pour ceux qui ne font que déplacer de l’air il est Fort pratique De pouvoir tourner en rond !

  24. Cubbies dit :

    Biden a avancé des idées de politiques applicables pour l’agriculture. Il a parlé du tournant de l’économie vers une approche plus verte. IL propose des approches de solution. C’est déjà mieux que d’entendre le Bully déblatérer des stupidités et des mensonges à répétition.

    Sérieusement, Trump est incapable de débattre quoi que ce soit: il est incapable de faire une phrase cohérente. Sujet + Verbe + Complément.

    Trump est le Roi de la Bullshit. Le King du n’importe quoi.

    J’ai l’impression qu’il va se trouver une raison pour faire seulement un débat. Il va tellement avoir l’air fou qu’on va lui trouver des raisons pour ne pas l’humilier davantage.

  25. FlorentNaldeau dit :

    @Louise, 08h48 « Ce qui m’a frappé hier soir c’est la vulnérabilité des personnes qui lui ont posé des questions.
    Biden a senti cette vulnérabilité et y a répondu avec sensibilité. Chaque fois, il commence par manifester son empathie et enchaîne sur une réponse qui a du sens et qui peut donner espoir à ces gens. »

    C’est effectivement un de ses grands talents dans un contexte comme celui d’hier soir. Reste à voir si cela sera suffisant pour que la portion de l’électorat qui peut voter d’un côté ou de l’autre décide que c’est l’attitude et la démarche intellectuelle qu’ils recherchent dans un Président et le choisissent donc plutôt que de réélire DT. Le choix peut paraître facile pour ceux qui, comme moi, croient que l’image projetée par JB et confirmée hier soir démontre un caractère bien plus présidentiel que tout ce qu’a fait DT dans ses presque 4 années de mandat.

    Ce fut effectivement une très bonne assemblée citoyenne, où il a démontré son expérience et sa capacité à traiter du cœur d’une question, même si elle est hostile ou contraire à ses positions, plutôt de que se réfugier dans le registre des insultes ou de la goujaterie immédiate comme le fait DT. Il a d’ailleurs résumé comment il en est arrivé à cette attitude grâce à l’anecdote qu’il a racontée à la fin du débat, décrivant un conseil que lui avait donné un de ses nouveaux collègues lorsqu’il est entré au Sénat. J’ai trouvé l’histoire intéressante et révélatrice, mais elle était toutefois un peu longuette, dépassant la capacité d’attention des électeurs et des journalistes qui sont habitués aujourd’hui à la clip de 5 secondes et à la réplique assassine en 7 mots maximum. Mais c’est un bémol mineur et heureusement cela s’est produit à la toute fin et non à répétition, ce qui aurait permis aux Républicains de dire qu’il radote et s’égare dans ses propos. Je suis certain toutefois qu’il trouveront quand même matière dans sa performance d’hier pour continuer de mettre en doute ses facultés mentales, en choisissant de petits extraits ici et là, hors contexte il va sans dire, où il hésite un peu ou cherche le mot exact, ce qui nous arrive à tous. On est loin des divagations méandreuses et sans véritable structure qui font le succès de DT auprès d’un certain public.

    @Maïs1988, 08h34
    Toute vie professionnelle et professionnelle peut prêter le flanc à des critiques sur tel ou tel aspect, telle ou telle décision ou déclaration, etc. C’est vrai en politique comme dans n’importe que domaine, surtout si on est très sélectif dans le choix des exemples. Cela s’applique à ma carrière et il y a fort à parier que ce serait vrai pour tous les participants à ce blogue. C’est le prix à payer pour ceux qui ont décidé de faire des choses concrètes, notamment en matière de service public.

    1. Igreck dit :

      « C’est le prix à payer pour ceux qui ont décidé de faire des choses concrètes, notamment en matière de service public. »
      Tout à fait juste ! Ceux qui ne font rien ne font pas d’erreur. Par contre, les erreurs doivent permettre de nous améliorer. Les imbéciles et les narcissiques, eux, ne peuvent y arriver !

  26. Je ne suis pas un grand spécialiste de la politique américaine mais je crois que Biden a marqué des points lors du Town Hall de Pennsylvannie.

    Le contraste avec la performance de Bunker Boy était frappant.

    Bunker Boy avait l’air de se demander ce qu’il faisait là. Il donnait l’impresssion du gars qui se fichait des gens. Il avait manifestement envie d’être ailleurs (sur un terrain de golf ?). Il était amorphe, avachi sur sa chaise, incapable de répondre aux questions des gens.

    Biden, au contraire, avait l’air convaincant, passionné et préoccupé par les problèmes des personnes présentes.Ses attaques contre l’actuel administration de racailles étaient incisives, mordantes et bien ciblés. Même sur les questions d’ordre économique, qui n’est pas censé être sa matière forte, il a visé juste.

    Comme M. Hétu le souligne bien, les attentes envers Biden étaient basses, très basses. C’est peut-être ce qui explique que nombre d’observateurs sont « surpris » de sa performance.

    Il avait l’air présidentiel, chose que Bunker Boy n’a jamais démontré en 4 ans de pouvoir.

    Reste à voir si Biden saura démontrer la même prestance lors des débats qui auront lieu au cours des prochaines semaines. Cette fois-ci, les attentes seront plus élevés et il aura face à lui, un salopard qui ne reculera devant aucun mensonge, aucune attaque personnelle, aucune bassesse pour le déstabiliser.

    Vaut mieux qu’il soit prêt car la partie s’annonce rude et « ça va jouer du coude dans les coins de patinoire. »

    1. Igreck dit :

      Il sera face à un maître en « coups fourrés » !

  27. PATkamerun dit :

    « La morale de cette histoire : Donald Trump et les républicains ont peut-être commis une erreur en dépeignant Joe Biden en vieillard atteint de démence. Ils ont placé la barre tellement basse qu’une performance simplement adéquate de la part du candidat démocrate…. »

    Cette sorte d’auto-croyance qui à force d’être répétée et entretenue finit par posséder pour les plus naïfs d’entre-nous un accent de vérité. Tout fonctionne de la sorte chez TRUMPeur, une sorte d’incantation prophétique qui ne s’établirait sur rien de concret si ce n’est la répétition à l’infini de la même trompeuse assertion.

    Prétendre par exemple qu’on a été le meilleur des présidents pour la communauté afro-américaine repose précisément sur cette stratégie; une aberration, une de plus, par elle-même si dénuée de tout fondement qu’il devient presque impossible de la dénoncer.

    Si je prétends que j’ai des cheveux magnifiques alors que je suis chauve, à force de l’affirmer, j’en viendrais à convaincre un grand nombre que je dis la vérité. Voilà où nous en sommes rendus.

    L’avènement de TRUMPeur a marqué le crépuscule de l’Amérique. Sa réélection serait….l’apocalypse.

  28. Danielle Vallée dit :

    Comme les Républicains n’ont rien à dire de positif pour Trump, ils investissent$25 millions pour des publicités négatives sur Biden.

    Preserve America is set to begin running a trio of TV commercials savaging Democrat Joe Biden as Republicans express growing alarm over the president’s absence from the airwaves.
    Politico

  29. FlorentNaldeau dit :

    Petit intermède humoristique: Trevor Noah et son équipe du « Daily (Distancing) Show » ont lancé les Pandemmy Awards, pour récompenser les performances les plus ridicules ou pitoyables de cette pandémie. On peut aller voter à l’hyperlien ci-dessous; les choix sont parfois déchirants ;-). Les résultats seront annoncés lundi soir, au lendemain des vrais prix Emmy.

    https://www.pandemmyawards.com/

    1. @FlorentNaldeau (18/09/202 à 11:30)

      Merci pour l’info.

      J’ai voté. Certaines catégories sont carrément hilarantes (ex.Best Cure, Best Bullshit, Best Karen, Best Kevin, Best Picture, etc)

      Un petit exercice sympathique en ce début de fin de semaine.

      Si on faisait la même démarche pour le Québec, je suis certain que Lucie Laurier, Josée Turmel, Alexis Cossette-Trudel ainsi que certains animateurs-jambon des radios-vidanges de Québec et d’ailleurs (Jeff Fillion, Éric Duhaime, etc) recevraient de nombreux votes.

      Comme quoi, le ridicule n’a pas de frontière.

  30. Pierre s. dit :

    ————————

    Biden, même vieux et diminué à l’air d’un prix Nobel à coté de l’andouille Trump.

  31. HS

    Affaire Navalny.

    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/monde/navalny-le-kremlin-regrette-la-disparition-dune-pi%c3%a8ce-%c3%a0-conviction/ar-BB19aJkz?li=AAayzNa

    Le Kremlin « regrette » surtout de ne pas avoir eu le temps de trafiquer les preuves de l’empoisonnement du dissident russe.

    1. Pierre s. dit :

      ———————–

      les  »regrets » du Kremlin …..

      Ouais ouais.

  32. Pierre s. dit :

    ———————–

    À la place de Biden je refuserait tout débats avec Trump en prétextant que
    la santé mentale de L’andouille est trop fragile pour supporter ca et que, by the way
    il y a tant à faire que vaut mieux commencer à se comporter comme président
    immédiatement et ne pas attendre bêtement la confirmation de la victoire le 3 novembre.

  33. Pierre s. dit :

    —————————

    ou p-e plus simple ….

    Biden en bon chrétien, peut faire valoir qu’il n’a pas a débatre avec un agresseur sexuel
    un menteur et un incompétent unfit for the job.

    1. Igreck dit :

      Ne serait-ce pas faire ce que les organisateurs de Trompe souhaitent plus que tout. Leur poulain étant bête à manger du foin !?

  34. La pandémie est loin de s’essoufler aux USA. Elle semble même reprendre de la vigueur.

    https://www.cnn.com/2020/09/18/health/us-coronavirus-friday/index.html

    Que va dire Bunker Boy? Probablement que ce sont des « Fake News », que « les données sont erronées », « qu’il en sait plus sur le coronavirus que les experts et la science en général »

    Et il y aura toujours quelque part, des morrons, des abrutis, des ignorants, des incultes pour avaler, sans poser la moindre question, toute sa « bullshit ».

    DÉSOLANT

  35. el_kabong dit :

    « La morale de cette histoire : Donald Trump et les républicains ont peut-être commis une erreur en dépeignant Joe Biden en vieillard atteint de démence. »

    Il faut se rappeler que les ripoux-libans ont piqué cette « idée » à la frange radicale des bernie-bros, ces « sympathiques » ratés qui préfèrent voir le minable diriger les usa plutôt que n’importe quel autre candidat que leur messie…

  36. Igreck dit :

    HS
    Une fois n’est pas coutume, sage décision : il ne veut pas faire rire de lui par le Monde entier comme la dernière fois !?
    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2020-09-17/donald-trump-ne-se-rendra-pas-a-l-assemblee-generale-de-l-onu.php

    1. Pierre s. dit :

      ————————-

      possiblement trop lâche et trop imbécile pour comprendre l’enjeu d’une tel rencontre.
      Anyway présentement. confus et angoissé comme il est, que fait il de ses journées ?

      Sérieusement ? Aucune idée.

  37. Excellente analyse des performances de Bunker Boy et de Biden lors de leur « Town Hall » respectif.

    Le contraste est frappant et illustre bien la différence de stratégie entre les deux candidats.

    https://www.cnn.com/2020/09/18/politics/joe-biden-donald-trump-town-halls-election-2020/index.html

  38. Le « Trump Plan » vu par Lincoln Project.

    Ça frappe fort, c’est percutant et ça risque de faire mal à Bunker Boy

    1. Haïku dit :

      Bravo Lincoln Project ! 👌👌

  39. Pierre s. dit :

    ————————-

    Trump plan …

    assez simple, se garder à l’abris de la justice et détourner de l’argent publique
    dans les coffres de la trump organisation …

    La pire fraude présidentielle de l’histoire des USA.
    et ca se passe aux vues et aux sues de tous.

  40. Layla dit :

    @Maïs1988 8:34

    Je ne vais pas reprendre votre post au complet, mais ce simple passage qui m’interpelle énormément.

    « S’est-il excusé auprès d’Anita Hill? A-t-il fait son mea culpa? Lui a-t-il demandé pardon à genoux? »

    Oui il s’est excusé, oui il a fait son mea-culpa. Mais…

    « Lui a-t-il demandé pardon à genoux? » il s’est excusé et il a fait son mea culpa, vous trouveriez plus sincère qu’il le fasse en plus face contre terre?

    Pour ma part je ne saurais respecter un homme qui me demande pardon à genoux. Qui suis-je pour qu’on se mette à genoux devant moi?

    Que ce soit une preuve de loyauté et/ou de profonds regrets est à mes yeux d’un autre âge et en aucune façon une preuve de sincérité. Non je ne saurais respecter un homme à genoux devant moi. Layla

    1. constella1 dit :

      👌👌👏

  41. Boozadvisor dit :

    J’ai vu une annonce du clan orange avec un vidéo de Joe Biden qui parlait…en 1987.
    Franchement, ils ne savent plus où s’arrêter pour creuser des inepties.
    Tant qu’à sa performance d’hier à Joe je l’ai trouvée rafraîchissante à souhait! Que c’était bon d’entendre des réponses claires et intelligentes!

    1. Madalton dit :

      L’équipe de Biden devrait répliquer en montrant des vidéos de Trump il y a 25 ans. On verrait comment il était sharp dans le temps et qu’il est presque sénile aujourd’hui. Faites le test. C’est aberrant.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :