Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Le mairesse de Rochester a annoncé ce jeudi la suspension (avec salaire) des sept policiers impliqués en mars dernier dans la mort de Daniel Prude, un Noir de 41 ans, lors d’une arrestation filmée par la caméra corporelle d’un des agents. Diffusée par une chaîne de télévision locale mercredi après avoir été obtenue par la famille du défunt grâce à la loi sur la liberté de l’information, la vidéo a suscité l’indignation au sein de la communauté noire de la ville du nord-ouest de l’État de New York ainsi que sur les réseaux sociaux.

«Je suspends les agents en question aujourd’hui contre l’avis du Conseil municipal, et j’invite le procureur général à terminer son enquête», a déclaré la mairesse Lovely Warren, une élue afro-américaine, lors d’une conférence de presse. «Je comprends que le syndicat pourrait poursuivre la ville pour cela, qu’ils se sentent libres de le faire – j’ai déjà été poursuivie auparavant. »

«M. Daniel Prude a été trahi par notre service de police, notre système de santé mentale, notre société et, il a été trahi par moi», a ajouté la mairesse, qui est au courant de l’existence de la vidéo depuis le 4 août. «La mort de Daniel Prude a prouvé une fois de plus que nombre des défis auxquels nous avons été confrontés dans le passé sont les mêmes que ceux auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui.»

Selon son frère Joe, Daniel Prude souffrait de troubles mentaux et était en visite à Rochester le jour de son arrestation. Il habitait Chicago. Comme le montre la vidéo ci-dessous, les policiers l’ont menotté, lui ont passé une cagoule sur la tête au prétexte que l’homme avait dit qu’il était atteint de la COVID-19, et l’ont cloué sur l’asphalte, où il a perdu conscience. Daniel Prude ne portait pas de vêtements au moment de son arrestation.

En décrivant la vidéo, qui présente seulement une partie de l’arrestation, Joe Prude a déclaré à des journalistes : «Il est sans défense. Il n’a pas de foutus vêtements… Ils traitent mon frère comme un foutu animal. Tu es assis là à le taquiner, à rire et à faire des blagues.»

Le rapport d’autopsie officiel a conclu à un «homicide», incluant comme cause de la mort l’asphyxie causée par l’application d’une contrainte physique. Le rapport indique également la présence de traces de PCP dans le système du défunt.

Des activistes de Rochester ont réclamé le licenciement et l’inculpation des policiers. La mairesse de la ville a exprimé le regret de ne pas avoir agi plus tôt dans le dossier. Elle a déclaré que le chef de police de Rochester La’Ron Singletary, un Afro-Américain, lui avait dit que Prude était mort d’une surdose.

«Je n’ai appris les actions de ces agents que le 4 août, lorsque le [responsable du Conseil] a examiné la demande de la famille de M. Prude pour obtenir la vidéo. À aucun moment avant le 4 août, M. Singletary ou quiconque ne m’a informée des actions des officiers concernant la mort de M. Prude», a-t-elle dit.

La procureure générale de l’État de New York a ouvert une enquête sur cette affaire.

(Photos AP)

68 réflexions sur “Suspension des policiers impliqués dans la mort d’un Noir à Rochester

  1. Roger Allard dit :

    7 pour 1. Difficile à battre, dans tous les sens du terme….

  2. Apocalypse dit :

    ‘«Je comprends que le syndicat pourrait poursuivre la ville pour cela, qu’ils se sentent libres de le faire – j’ai déjà été poursuivie auparavant. »’

    Les syndicats policiers, voilà tout le problème que la société a avec les policiers.

    Ces gens n’auraient jamais dû avoir le droit de se syndiquer; en étant syndiqué, nous n’avons pas de ‘leverage’ contre eux et ils nous tiennent en otage.

    Pour tous les autres syndicats, il y a un rapport de force, mais nous n’en avons aucun avec les syndicats de policiers. Le rapport de force est uniquement de leur côté.

    Maya Wiley, une excellente commentatrice sur MSNBC, le disait, le problème, ce sont les syndicats!

    1. Benton Fraser dit :

      Le Problème n’est pas syndicale….

      1. stemplar dit :

        @Benton Fraser

        Vous avez évidemment raison. Le racisme systémique n’a rien à avoir avec le syndicalisme.

        Mais être suspendus avec salaire avec des preuves irréfutables, ça donne la nausée.

        #BlackLivesMatter

    2. jcvirgil dit :

      Le problème c’est pas le syndicat .Le syndicat est chargé de défendre ses membres point. C’est beaucoup plus un problème de formation chez les policiers américains qui semble faire défaut.
      Encore une fois on voit dans cette video des policiers embarqués à genoux sur un individu et l’empêcher de respirer avec une cagoule en plus !.
      Il n’y a pas d’ambulances dans ce pays pour intervenir rapidement et prendre en charge les prévenus qui sont en crise ou en difficulté?

      1. gl000001 dit :

        Mais souvent le syndicat défend l’indéfendable. L’ordre des médecins fait parfois pareil. Le syndicat des joueurs au hockey aussi. Etc. Plutôt que de faire de l’éducation auprès de leurs membres.

      2. Benton Fraser dit :

        @gl000001

        Les syndicats sont tenus par la loi de défendre ses membres, c’est une obligation.

        J’ai connu un cas où un type qui avait abusé sexuellement ses deux enfants fut renvoyé par la compagnie pendant qu’il était en attente de son procès. Le type a été voir son syndicat pour qu’il soit ré-intégré. Bien que le syndicat a essayé de lui faire comprends que ce n’est pas une bonne idée, ils ont pas eu le choix de le défendre contre la compagnie… et celle-ci n’a pas eu le choix de le ré-intégré, étant présumé innocent tant qu’il n’est pas condamné. (Mais l’entreprise ne s’est pas gêné de clamer que le syndicat l’avait forcée à le ré-intégrer!)

        Épilogue: Le type parti de lui-même parce que ses « confrères » de travail voulaient le battre et suite a son procès, il fût condamné….

    3. Madalton dit :

      Il y a pire. C’est immunité des policiers que les démocrates ont voulu retirer lors d’un projet de loi qui a été rejeté par les sénateurs républicains en juin dernier.

  3. Salvador E. Rodriguez dit :

    C’est d’une horreur terrible… pourquoi?

    1. chicpourtout dit :

      @Salvador E. Rodriguez
      Moi aussi je trouve cela horrible… On entend la souffrance de cet homme. Et eux, il ne semblent pas s’en soucier. Il est traité comme « un objet », lui enfilent cette cagoule… quelle fin de vie. C’est affreux.

  4. lechatderuelle dit :

    ça va prendre quoi de plus pour que l’administration qui est supposée gérer ce pays agisse?

    ça en devient ridicule tant les exemples sont quotidiens et plus aberrants les uns des autres….

    que trump hausse les épaules, c’est idiot mais ça arrive… mais les autres? Les gens grassement payés et nommés par trump font quoi pour justifier leur salaire? Les Sénateurs? Les Représentants? Les fonctionnaires?

    le mot Américain est synonyme d’inhumain…..

    ça va prendre quoi pour que les citoyens de ce pays se réveillent??

    Ça ne date pas d’hier ce genre de comportement…. il y en a eu des hypocrites au pouvoir dans ce pays…. et ce, des 2 côtés !

    ça lève le coeur de voir tous ces abus occasionnés par une ignorance crasse et de la stupidité…..

  5. Yolande C. dit :

    @Apocalyse

    Je suis tout à fait d’accord avec vous.

    Idem avec la SQ et le SPVM ici. Des états dans l’état.

    La GRC est beaucoup mieux contrôlée.

    Sur le sujet précédent, il ne faut pas oublier que jamais les USA n’ont reconnu la compétence du TPI et de la CPI pour juger l’un de ses ressortissants.

    Un mandat avait été émis en Belgique contre l’ex-président George W.Bush, la législation belge autorisant les poursuites devant les tribunaux belges pour crime contre l’humanité et crime de guerre.

    George W.Bush n’a jamais été inquiété a ce sujet, mais je doute fort que s’il avait été arrêté en Belgique, Barack Obama aurait obtenu sa libération dans les heures qui auraient suivi.

    1. jcvirgil dit :

      Pas sûr . W »Bush tout comme Kissinger avant lui ne voyagera pas de crainte qu’un mandat d’arrêt soit émis contre lui comme c’est arrivé au dictateur Pinochet à la fin des années 90 alors qu’il se trouvait en voyage en Espagne.

      1. constella1 dit :

        J CVirgil
        Tout à fait

  6. POLITICON dit :

    La liste des noirs américains assassinés en pleine rue par des policiers s’allonge et leur dernier souffle en images est sans équivoque. Les malades mentaux pour moi ce sont ces policiers qui ont agi comme des animaux. Une cagoule sur la tête et le rapport d’autopsie coince l’asphyxie comme cause de la mort. PCP ou pas, on s’en calice! Il était tout nu. On compte bien au moins 4 policiers sur les lieux et il a fallu qu’on humilie cet homme de la sorte. Rien de différent avec le dernier siècle si on compare les images des noirs pendus avec une cagoule. M. Prude n’a pas été immolé du moins. Mais quel scandale, vite en prison et qu’on fasse l’enquête pendant qu’ils ont en dedans. Imaginez si ces hommes-là ont des enfants à la maisons, sont bien capables de ne pas intervenir si l’un de leurs jeunes s’étouffe avec la tête prise dans un sac de plastique. Sur le plan politique, Trump vient d’en manger toute une.

    1. Michèle dit :

      « La liste des noirs américains assassinés en pleine rue par des policiers s’allonge…»
      Je pense qu’on ne fait qu’entrevoir une toute partie de cette longue liste.
      La différence maintenant c’est que grâce à la loi sur la liberté de l’information qui donne accès aux vidéos de caméras de policiers, et grâce surtout à tous ces citoyens qui filment ces agissements, ces horreurs sont maintenant étalées au grand jour. Malheureusement, on n’a pas fini d’en voir. D’une tristesse incommensurable!

    2. MarcoUBCQ dit :

      Aucun animal ne s’abaisserait à faire ce que certains êtres humains font. Et en passant, pour être violent comme ça, il faut justement avoir perdu sa nature humaine: Seuls ceux qui déshumanisent auparavant sont capables de tels méfaits.

  7. Apocalypse dit :

    @Yolande C. – 18:30

    Effectivement, nous avons le même problème au Québec.

    Ils sont quasiment intouchables. On a créé une équipe d’enquêtes indépendantes pour essayer de nous faire croire qu’on aurait droit à de vrais enquêtes sur les policiers, mais oublier ça, rien ne va changer.

    Vous vous rappelez la période où ils s’habillaient en clown, cela a duré un long moment et les politiciens ne pouvaient rien faire. Nous n’avons tout simplement pas de ‘leverage’ contre les syndicats policiers.

    André Pratte, avant qu’il ne quitte La Presse pour devenir sénateur, l’avait dit: les policiers n’auraient jamais dû pouvoir se syndiquer.

  8. Danielle Vallée dit :

    @Apocalypse: je me questionne beaucoup sur cette histoire de policiers et je me dis que si chaque policier avait le devoir de contracter une assurance responsabilité personnelle ça aiderait.

    En ce moment ils commettent des crimes et c’est la ville qui est poursuivie et les contribuables paient la facture.

    S’ils sont poursuivis personnellement et qu’après par exemple 2 ou 3 poursuites avec responsabilité, leur assurance responsabilité n’est plus en vigueur, alors ils ne peuvent plus travailler dans le métier.

    C’est la procédure avec toutes les autres professionnels. Ils ont trop de pouvoir et n’assument aucune responsabilité.

  9. Robert Seymour dit :

    C’est ce qui arrive quand des white supremacists peuplent les forces de l’ordre. Ils tuent avec la protection de leur syndicat et l’extreme droite politique (ce qu’est devenu le GOP). Il n’y a pas d’autres explications a ces crimes abominables que le racisme puisque jamais ils ne tuent un blanc dans la meme situation. Le seul moyen d’en finir est de mettre un terme a l’immunite dont les policiers blancs dispose. Seule la peur de tout perdre et de passer des annees en prison peut frener leur reflex raciste.

  10. gigido66 dit :

    HS
    Je m’excuse d’arriver avec un HS par rapport au billet , mais il y a quand même un lien qui concerne les manifestations sur la violence policière face aux Afro AMéricains.
    Ni La Chose, ni Biden n’étaient les bienvenus à Kenosha.
    On sait que quand La Chose s’est présenté à Kenosha, il y a eu des manifestants de la « gauche et de la droite ». On voyait bien l’énergie haineuse suscitée par cette visite.
    Y a-t-il eu le même phénomène avec Joe Biden? Si non, on voit, comme le nez dans la face, qui est l’allumeur d’incendie et de haine, il me semble.🤷‍♀️

  11. Jean Saisrien dit :

    En mars… calisse… et on s’indigne des vitres brisées…
    Noir, blanc, vert, la victime fur torturée et tuée…
    …ces chiens là vont s’en tirer avec de belles vacances payées…

    Trump USA MAGA!!!!!

    1. Toile dit :

      Je soutien fortement votre calice…. et davantage. N’eut été de la famille… ni vus ni connus. En toute impunité, en toute criminalité. Et l’avenir de ces imbéciles est loin d’être derrière les barreaux.

      A penser à tous ces gens de couleurs qui furent brutalisés, torturés, pillés, tués pour des peccadilles, incarcérés sous de fausses preuves, pendues, injectées. A ces gens sans défense à qui l’instruction était passible de morts. A toutes ces humains à qui on interdit de respirer depuis la sécession. Un chiffre immense. Et cela se poursuit toujours en 2020 ! Insupportable leurs comportements et ce même si la mort n’était pas survenue. Mais quand la raison va t elle prendre le dessus. C’est le même sang. Je dois vivre sur une autre planète.

  12. gigido66 dit :

    En ce qui concerne cet événement…Encore un de plus, ils sont bouchés des 2 bouts, ça ne se peut pas! Ne rien comprendre et ne pas vouloir changer!
    Ça m’a fait penser aux tortures infligées aux prisonniers dans la prison d’Abou Ghraib…

    1. NStrider dit :

      « Ni La Chose, ni Biden n’étaient les bienvenus à Kenosha. »
      Je n’ai pas cette impression en ce qui a trait à Biden. Il me semble même qu’une rencontre est prévue avec la famille. On verra bien en fin de soirée ce qui ressort de la journée.🤔

  13. jcvirgil dit :

    Le problème aux États-unis est beaucoup plus la disparition des syndicats qui a comme par hasard coincidé avec l’augmentation incessante de l’écart de richesses et la lente disparition de la classe moyenne depuis les années 80.

    Les syndicats malgré leurs défauts permettent un rapport de force avec l’employeur , assurent que les employés sont traités équitablement, une certaine rigueur dans l’application des normes de sécurité et des pratiques de gestion qui profitent aussi à l’entreprise.

    D’ailleurs cet article de presse ce matin nous apprend comme par hasard ,que les pays du nord de l’Europe où l’État providence et le taux de syndicalisation sont le plus poussés sont ceux qui se sortent le mieux de la crise du Covid.
    Comme ce sont aussi ceux qui trônent chaque année aux premiers rangs des pays où il fait le mieux vivre selon le coéficient GINI de lONU , il y aurait avantage à suivre leur modèle au lieu du capitalisme pur et dur du modèle américain qui croule de toute part sauf pour les plus riches…

    https://www.journaldemontreal.com/2020/09/03/covid-19–les-pays-nordiques-limitent-la-casse-economique

    1. jcvirgil dit :

      Oups, mon commentaire s’adresse à Apocalypse…pour ouvrir la discussion sur les syndicats dans la société américaine. Pour ce qui est des syndicats de policiers, ils ont aussi leur utilité. Ce qui faisait défaut lors des accusations de bavures policières c’était beaucoup plus le fait que les enquêtes sur les événements étaient faites par un autre corps policier , ce qui n’avait évidemment pas d’allure.

      Maintenant avec le Bureau des enquêtes indépendantes on a une instance neutre pour faire le travail. On va voir à l,usage ce que ça va donner.

  14. xnicden dit :

    « Elle a déclaré que le chef de police de Rochester La’Ron Singletary, un Afro-Américain, lui avait dit que Prude était mort d’une surdose.

    «Je n’ai appris les actions de ces agents que le 4 août, lorsque le [responsable du Conseil] a examiné la demande de la famille de M. Prude pour obtenir la vidéo. À aucun moment avant le 4 août, M. Singletary ou quiconque ne m’a informée des actions des officiers concernant la mort de M. Prude», a-t-elle dit. »

    Le chef de police a des comptes à rendre manifestement. Genre, il a interprété librement le rapport d’autopsie ou il ne l’a pas lu avant de répondre à la mairesse? Il a vu la vidéo quand, à moins qu’il ne s’y soit pas intéressé plus tôt?

    On peut bien décrier avec raison une certaine culture policière mais si cela se perpétue ça commence avec la direction.

  15. Apocalypse dit :

    @jcvirgil – 18:43

    ‘Le problème c’est pas le syndicat.’

    Sérieusement? Vous êtes un ancien policier?

    Si les syndicats avaient le moindrement l’intérêt public en tête, on ne tolèrerait pas les pommes pourrites, les comportements criminels, les racistes, etc … qu’on retrouve parmi les policiers. Ces derniers ont beau faire n’importe quoi, le syndicat n’acceptera jamais de dire, c’est la porte, on les garde parce que personne ne peut rien faire contre ces syndicats.

    Imaginer, ce qu’on a vu aux Etats-Unis comme comportements de policiers et les syndicats n’y voient pas de problème.

    Qu’on donne du pouvoir à un individu, un groupe d’individus, s’il n’y a pas un rapport de force pour empêcher d’abuser de ce pouvoir, 100% du temps, on va en abuser.

    1. jcvirgil dit :

      @Apocalypse

      Je ne suis pas un ancien policier mais je connais bien le rôle des syndicats. Le syndicat est payé par ses membres pour les défendre , ce n’est pas son rôle de faire de la discipline parmi ses membres .
      Quand ils font face à des accusations s’ils sont prouvés coupables c’est à l’employeur d’exercer la sentence appropriée. Je ne sais pas pour les États-Unis mais au Québec,les policiers sont soumis à des règles et un code de déontologie , quand ils l’enfreignent ils peuvent être accusés et disciplinés quand ils sont trouvés coupables.

      Aux États-Unis les policiers semblent avoir une formation et un encadrement qui leur laisse beaucoup de latitude lors de leurs interventions. J’ai vu une séance de formation où l’instructeur disait qu’aussitôt que le policier estime être en danger il doit exercer la force nécessaire pour ne pas devenir la victime de l’événement où il intervient.

    2. jeani dit :

      @Apocalypse

      Depuis quand les syndicats ont le mandat « d’avoir moindrement l’intérêt public en tête ». Que ça nous plaise ou non, ce n’est pas aux syndicats de protéger le public.

      Les ordres professionnels ont ce mandat et, à ce que je sache, les policiers n’en ont pas.

      Encore là, c’est à se demander si les ordres professionnels ont toujours le public « en tête ». On peut se poser cette question lorsqu’on voit agir parfois le Collège des médecins…

      Par exemple, la FMSQ et la FMSQ, font très bien leur travail en protégeant leurs membres.

  16. Carl Poulin dit :

    Au mois de mars au nord de New-Yotk il ne devrait pas faire très chaud, d’autant plus qu’on croit percevoir des flocons de neige sur la vidéo. Belle bande de mal éduqués et de sans coeur. L’homme était tout nu et n’avait pas d’arme, ils auraient pu l’envelopper d’une couverture et l’assoir dans un de leur véhicule. Grosse bande de cro-magnons!

  17. Apocalypse dit :

    @jcvirgil – 18:43

    Que les syndicats défendent leurs membres, et cela inclut les policiers, contre des injustices, des abus des employeurs, je suis partant, mais défendre l’indéfendable comme on voit trop souvent chez les policiers, alors là, on abuse gravement de son pouvoir.

    1. jcvirgil dit :

      Pour finir là-dessus… Le syndicat n’a pas le choix de défendre son membre comme l’avocat qui défend son client ! Un syndiqué que son syndicat refuse de défendre peut le poursuivre en cour (ça s’est d’ailleurs déjà vu) pour ne pas avoir rempli une obligation qui fait partie de l’entente passée entre les deux parties et pour laquelle le syndiqué paye des cotisations chaque semaine !

  18. gl000001 dit :

    Gros HS : Un nouveau montage du Parrain 3 pour mieux respecter la vision de l’auteur Mario Puzo.
    Moi, j’ajouterais quelques scènes ou on voit trump et son père 😉
    https://www.lapresse.ca/cinema/2020-09-03/un-nouveau-montage-de-the-godfather-3-au-cinema.php

  19. Layla dit :

    C’est arrivé en mars on est le 3 septembre, le rapport du coroner a confirmé quand que c’était un homicide?

    Maintenant il y a 7 témoins vivants, de ces 7 il y a un ou deux meurtriers et des complices. L’enquête va être longue.

    Ceci étant dit après lui avoir mis la cagoule j’ai décroché, le voyant paniqué. Avant cette action le gars exécutait les ordres à la lettre et il est mort.

    Cette semaine certains reprochaient à Jacob Blake de ne pas s’être conformé, la preuve est faite pour moi conforme toi ou pas il y a de fortes chances que tu sois abattu.

    Un autre constant combien de Daniel ont été assassinés sans impunité parce que la famille les amis ont eu peur de poursuivre les policiers.

    La famille a sûrement commencé à pousser sur les élus après avoir lui le rapport et visionné la vidéo, mais pas avant de ce que je comprends peut-être pensaient ils qui pouvaient être mort d’une surdose et il n’avait qu’une petite quantité.

    Je ne sais plus quoi dire, quoi penser.
    Le chef de police est un afro américain, la mairesse aussi. Ils ont peur eux aussi, et finalement sans le consentement du conseil, une fois la vidéo en ligne elle ne pouvait plus reculer. Bien sûr qu’elle a eu peur que ça dégénère comme avec G. Floyd, je peux le comprendre.

  20. Alain Comtois dit :

    Les noirs devraient former un tribunal pour les policiers qui assassinent les noirs sans armes et sur culpabilité procéder a leur exécutions. Les policiers assasinent sans tribunal cela serait encore plus juste que les exécution sans tribunal des policiers

  21. Layla dit :

    Ça ne va pas bien pour DT… 7 de plus qui ont choké.
    Je dis ça sans rire croyez moi tellement c’est triste cette autre histoire. Est ce qu’il va y avoir des manifestations qui vont virées en émeutes… belle façon de ramener ça à son « avantage » avec son Law and Order, lui qui rêve au pluriel d’aller brasser de la merde à NY.

  22. titejasette dit :

    @Apocalypse 18:22

    Vous refilez le problème aux syndicats. Les syndicats sont une partie seulement du problème. L’autre partie des problèmes se trouve dans les 7 policiers.

    En fait le problème se trouve dans notre société dans laquelle il y a l’homme qui exploite l’homme (exemple: les riches vs les pauvres, les forts contre les faibles, les hommes contre les femmes, etc…)

    La Police est supposée nous protéger. Elle représente la force, le pouvoir et l’autorité. Dans le cas qui nous concerne, elle s’est abusée de ses pouvoirs pour écraser un plus faible que soi (faible et malade mental en plus).

    7 contre 1 couché, menotté et nu comme un ver. Leur vie est-elle en danger ? Non

    Ces policiers vivent dans leur monde bien spécial. Il faut qu’ils descendent son prochain pour pouvoir y trouver son « lunch ». Ils doivent ressentir une sorte de feeling qui motive leur geste. C’est comme un agresseur sexuel qui s’arrange pour se faire embaucher comme entraîneur sportif pour les jeunes.

    Il y a des policiers qui sont attirés dans ce métier par la vocation, d’autres par l’odeur du sang.

  23. Réal Tremblay dit :

    Quand ça prend presque 6 mois pour que la patronne puisse voir la vidéo de la tragédie que lui ont cachée ses employés en quelque sorte, je me dis que ce corps-syndicat policier est une ville dans la ville.
    Combien de dossiers litigieux sont fichés dans une application hautement protégée et cryptée? Difficile d’avoir confiance dans un organisme qui se protège en premier au détriment de ceux qu’il est supposé protéger.

  24. Bidulen dit :

    Des malades mentaux au pouvoir…

  25. lechatderuelle dit :

    dans tout ce qui se passe aux USA avec la police, pointer le doigt sur les syndicats est futile….

    la formation… l’empathie et le jugement absents…. la violence latente… l’impunité assurée pour les fautifs… le manque de courage politique de tous les élus à tous les niveaux… l’indifférence sociale face ;a ces lynchages modernes….la paranoïa étatsunienne face à l’humain en général…. les inégalités sociales…. bien avant les syndicats…. sont les problèmes de ces assassinats….

    C’est à croire que le critère premier pour être flic aux USA est le crétinisme….

    ça dure depuis toujours et jamais personne en autorité n’a osé nommer ce problème….
    ou bien ce peuple est idiot ou ce peuple est raciste.
    Et dans les 2 cas, c’est insoluble…..

  26. gambitduroi dit :

    Je vais être bref; dégueulasse!

  27. Haïku dit :

    Pause musicale…
    Ce n’est pas hors sujet, oh que non !

    Strange Fruit/Billie Holiday…..

    https://youtu.be/wHGAMjwr_j8

    1. Haïku dit :

      En complément, voici la version d’Annie Lennox…

      https://youtu.be/j_cGtRMK-7Y

      1. constella1 dit :

        Haïku
        Dans le mille!Après tant de billets aussi déprimants aujourd’hui et nouvelles aussi désolantes les unes que les autres ,j’avais un grand besoin de beauté …quelque chose qui réconforte
        L´immense Annie Lennox que j’adore est ce qui me fallait
        Un grand merci

  28. Lucien Dionne dit :

    L’Amérique de Trump

  29. Cubbies dit :

    C’est horrible, du même calibre que George Floyd. Ça a pris tout ce temps avant de sortir au grand public.
    L’horreur à tous les niveaux. Un énorme pavé dans la marre du Bully et de son Law and Order.

    Ils acceptent de vivre comme ça. C’est vrai que ça touche surtout les noirs. Le reste de la population s’en fiche pas mal. Voyons donc!

    Pays de fous.

  30. Carl Poulin dit :

    En décalage…
    DÉTRITUS DUMP et sa bande d’ordures méritent la plus douloureuse soirée électorale de l’histoire des USA.

  31. martin_c dit :

    vous croyez que les latinos au sud sont a l’abris de telles « bavures  » policières ? Sont-ils moins ciblés ?

  32. titejasette dit :
    1. Haïku dit :

      Merci. C’est superbe !

  33. Richard Desrochers dit :

    Il va être temps de changer le nom de ce pays. The DSA. The Divised States of America.

  34. Ce vidéo est absolument hallucinant.

    Comment peut-on traiter un être humain de la sorte même lors d’une arrestation ?

    Il semble assez clair pour quiconque possède un minimum de jugement et de discernement (ce qui ne semble pas être le cas pour ces flics) que Daniel Prude avait des problèmes de santé mentale.

    Il se promenait nu à l’extérieur alors qu’il faisait froid et qu’il neigait. Est-ce le comportement d’une personne qui est dans un état normal?

    Cette fois-ci, on ne pourra pas invoquer comme dans les cas de Georges Floyd et de Jacob Blake, que « le suspect a fait preuve de résistance ».

    7 flics armés contre un homme nu, menotté qui ne représentait AUCUN DANGER. Les flics, comme c’est souvent le cas dans ce genre de situation, se sont montrés de vrais couillons.

    Le chef de la police et la mairesse n’ont pas pris leurs responsabilités lorsque c’était le temps. Ils savaient depuis le début que quelque chose ne tournait pas rond dans cette affaire. Ils auraient dû agir plus tôt et avec plus de fermeté.

    La seule chose honorable qu’il leurs reste à faire est de remettre leur démission sur-le-champ.

    Une « suspension avec salaire » est non seulement une farce mais une insulte à la mémoire de cette autre victime de la violence policière.

    La Justice doit agir dans une affaire qui a toutes les apparences d’un cas flagrant de négligence criminelle ayant causé la mort.

    Pendant ce temps, Bunker Boy avec la complicité des enfoirés de Faux News, continuent à passer en boucle le vidéo de Nancy Pelosi au Salon de coiffure.

    MAGA

    Make
    America
    Garbage
    Again

  35. Madalton dit :

    Pendant ce temps, Trump se plaint des pailles en papier qui remplacent celles en plastique. Il pourrait inclure l’interdiction des pailles en papier dans son programme à moins qu’il passe un décret.

    https://www.politicususa.com/2020/09/03/unhinged-and-sweating-trump-goes-off-on-a-tangent-about-fast-food-eating-utensils.html

    1. Richard Desrochers dit :

      J’ai bien hâte de voir ce qu’on va écrire sur sa pierre tombale. Lost more American deaths that any other president. And never won any trade war. And made prisoner after four years for facing nothing.

      1. gl000001 dit :

        « facing nothing »
        Ca me fait penser à la série Seinfeld « A show about nothing » !!! A partir de 0:50.

        A show about a president that does nothing !!

    2. Madalton dit :

      Vous m’avez devancé. Voir l’article de The Atlantic. Beaucoup de matériel pour le groupe Véterans against Trump. Il ne veut pas voir des vétérans handicapés lors de parades de vétérans.

      https://www.theatlantic.com/politics/archive/2020/09/trump-americans-who-died-at-war-are-losers-and-suckers/615997/

      1. constella1 dit :

        Justement Lincoln Project
        a fait cette vidéo auj

        True American Heroes

        https://lincolnproject.us/news/pow/

      2. gl000001 dit :

        Toutes les choses affreuses qu’il dit sortent un jour ou l’autre. Il reste 2 mois. Une énormité comma ça par semaine. Il va dropper dans les sondages !!
        C’est qui le looser ?

  36. Apocalypse dit :

    @Richard Desrochers – 21:36

    ‘J’ai bien hâte de voir ce qu’on va écrire sur sa pierre tombale.’

    Généralement, lorsque les gens partent pour … l’au-delà, on n’a que de bons mots pour les disparus, mais il y a toujours la fameuse exception qui confirme la règle.

    Je vais vous dire ce que moi j’écrirais: ‘BON DEBARRAS’.

    Il ne méritera pas mieux.

  37. Apocalypse dit :

    @constella1 – 21:49

    Personne ne doute que les soldats morts sont des héros.

    Pour ce qui est de Donald Trump, si on cherchait la personne la plus lâche sur la PLANETE, il serait sur la ‘short list’ des plus lâches.

    Le président des Etats-Unis qui s’en prend à de simples citoyen(ne)s américain, personne n’aurait jamais cru voir cela un jour, mais vint … Donald Trump 😢.

  38. A.Talon dit :

    PAUSE MUSICALE

    La belle Israélienne Yuval Salomon est de retour ce soir avec la Fantaisie-Impromptu de Frédéric Chopin en do dièse mineur, Op. posth. 66. Pas meilleure preuve de virtuosité que la performance sans faille d’une œuvre aussi difficile à maîtriser.

    1. spritzer dit :

      @A.Talon

      Saesong va être jalouse. 😉

  39. Haïku dit :

    @A.Talon
    Merci.
    Anecdote :
    La mère d’un de mes amis a dit que cette musique n’était que de la ‘Chopine’.😉

  40. Daniel Legault dit :

    Le gros problème que minus trump a avec ses paroles que les soldats morts sont des losers, c’est que c’est cohérent avec toute sa vie.

    Pour lui, un gars intelligent:

    – ne fait pas ses derniers paiments de projets surtout si ce sont de petits fournisseurs;
    – pait un médecin pour avoir des excuses pour ne pas faire son service militaire;
    – ne pait pas ses impôts en fraudant;
    – fait failite tout en cachant son argent pour que les autres paient;
    – etc.

    En bref, il prend le meilleur parce qu’il est riche et laisse les problèmes et les pertes aux autres.

  41. lechatderuelle dit :

    Le candidat démocrate à la Maison-Blanche Joe Biden a dénoncé jeudi le « racisme sous-jacent » qui ronge les États-Unis, tout en martelant son « optimisme » pour l’avenir après s’être entretenu avec Jacob Blake, un homme noir grièvement blessé par la police.

    ça ressemble à « Nos prières vous accompagnent » après une tuerie …

    ça passe bien à la télé mais ça ne règle jamais rien…

    la « nouveauté » est que Biden a nommé le problème… mais il manque la suite…

    Après les tueries les gens disent « Plus jamais » mais ca ne change pas… alors pourquoi ca changerait maintenant parce que Biden après plus de 40 ans de politique active sans résultat notable dans ce dossier, ferait progresser ce dossier?

    C’est là qu’on voit que ce problème social est majeur et que ça va prendre pas mal plus que de belles paroles… et de la façon dont la politique américaine est faire, il sera simplement impossible de changer quoi que ce soit…

    Comme tous les gains sociaux et les changements sociaux, ça se fera dans les rues… et les politiciens suivront par après…. non sans avoir matraqué quelques manifestants ici et là….
    et compte tenue de la prolifération des armes aux USA, les rues seront sanglantes….

    On devine aussi que lors des 4 prochaines années, rien ne se fera à ce niveau… la priorité ou les priorités seront ailleurs…
    Les USA devront réparer les dégâts du tsunami trump…..

    et ensuite, tout en bas de la pile, le dossier du racisme systémique….

    Faudra aussi réfléchir à la façon de manifester… On le sait que les marches sont improductives et récupérées par toute une bande de groupes qui en profitent pour créer le chaos…..

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :