Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Gaslighinting» : l’expression est entrée dans le lexique politique américain lors de la campagne présidentielle de 2016 et a probablement connu son apogée au début de 2017 lorsque le nouveau porte-parole de la Maison-Blanche a expliqué qu’une foule record avait assisté à la cérémonie d’investiture de Donald Trump. Issue d’une pièce de théâtre des années 1930 mettant en scène un mari manipulateur tentant de détruire la santé mentale de sa femme, elle désigne les manoeuvres psychologiques qui visent à créer chez ses victimes des sentiments d’anxiété et de confusion tels que celles-ci se mettent à douter de leur propre mémoire, de leur propre perception et de leur propre jugement.

Ainsi, un Américain le moindrement informé sait que l’administration Trump mène un combat féroce contre l’immigration, tant clandestine que légale. Les résidents permanents se plaignent par exemple de se buter à un système qui refuse de finaliser les procédures de naturalisation au prétexte de la COVID-19. Les critiques du système accusent l’administration Trump de vouloir réduire le nombre de nouveaux citoyens américains de façon générale et tout particulièrement avant l’élection présidentielle du 3 novembre. Une telle politique s’inscrirait dans une politique nativiste défendue par Stephen Miller et approuvée par le président.

Or, ce même président a détourné les pouvoirs de sa fonction mardi lors de la deuxième soirée de la convention pour organiser à la Maison-Blanche une cérémonie de naturalisation pour cinq nouveaux citoyens américains. Cérémonie présidée par le secrétaire à la Sécurité intérieure Chad Wolf en violation de la loi Hatch interdisant à tout employé fédéral de participer à une activité partisane.

(Ce n’est pas la seule occasion où Donald Trump a exploité la présidence lors de cette soirée partisane. En lever de rideau, il a gracié John Ponder, un voleur de banque qui a racheté sa vie en aidant les détenus. Et Wolf n’est pas le seul employé fédéral à avoir violé la loi Hatch. Mike Pompeo a prononcé un discours – médiocre – depuis Jérusalem.)

L’Américain qui ne suit pas trop l’actualité a donc pu croire, en voyant cette cérémonie de naturalisation, que Donald Trump n’était pas hostile à l’immigration et qu’il ne considère pas certains pays comme des shitholes. Même celui qui est un peu mieux informé a pu s’attendrir en voyant cette scène qui représente pour plusieurs la réalisation du rêve américain.

Le «gashlighting» ne s’est pas limité à l’immigration. Les orateurs, et notamment Eric Trump, ont vanté le bilan économique de Donald Trump en dénaturant la situation dont il a hérité et en faisant complètement l’impasse sur le fait que les États-Unis sont aujourd’hui en RÉCESSION. Ils ont par ailleurs transformé Joe Biden, un politicien modéré et centriste, en socialiste ou en pantin de la gauche radicale qui veut augmenter les impôts de tous les Américains et détruire le mode de vie américain (une vidéo narrée par Jon Voigt a même fait voir les visages de Fidel Castro et Che Guevara avec ceux d’Alexandria Ocasio Cortez et Nancy Pelosi).

L’ancienne procureure générale de Floride Pam Bondi a pour sa part expliqué à cet Américain moyen déboussolé que Donald Trump était un paragon de la vertu qui lutte sans relâche contre la corruption, alors que les Biden sont synonymes de corruption et de népotisme. Elle a même repris à son compte la théorie infondée sur les Biden et l’Ukraine qui a mené à la procédure de destitution contre le président dont elle n’a pas pipé mot. Côté «gashlighting», elle a offert une performance stupéfiante.

Melania Trump, qui a prononcé le dernier discours de la soirée, a eu le mérite d’exprimer de la compassion pour les proches des victimes de la COVID-19. Mais son appel à l’«harmonie raciale» tombe dans la catégorie du «gaslighting», compte tenu de son rôle dans la propagation de la théorie raciste des birthers concernant Barack Obama. Idem pour ce passage de son discours :

«Nous savons tous que Donald Trump ne cache pas ses sentiments. L’honnêteté totale est ce que nous méritons en tant que citoyens de la part de notre président. Que cela vous plaise ou non, vous savez toujours ce qu’il pense. Et c’est parce que c’est une personne authentique qui aime ce pays et son peuple et qui veut continuer à l’améliorer.»

P.S. : Les commentateurs conservateurs ont adoré le discours de Daniel Cameron, jeune procureur général du Kentucky qui suscite la controverse pour son immobilisme dans le dossier de Breonna Taylor, cette jeune ambulancière tuée dans son lit par des policiers. Cameron est notamment revenu sur une gaffe de JoeBiden qui avait dit qu’un vrai Noir se devait de voter pour lui :

(Photo capture d’écran)

88 réflexions sur “«Gaslighting» 101

  1. Marylap dit :

    Pathétique, tout simplement pathétique. Si j’étais les Démocrates j’utiliserais les discours donnés pendant la convention pour faire des pubs. Genre « Ils disent ceci, mais c’est ça la réalité ».
    Un autre bel exemple de gaslighting, c’est quand les républicons disent qu’il va y avoir des émeutes tout le temps si Biden est élu et utilisent des images des émeutes qui se déroulent maintenant. Pendant que Trump est au pouvoir. Et qu’il ne fait absolument rien pour les apaiser.

    1. Léo Mico dit :

      Je ne dirais pas que c’est pathétique.
      Je dirais que c’est dangereux.
      Nous assistons à plusieurs jours de diffusions de mensonges, de répétitions de mensonges, pour endormir la population, mais c’est finalement une sorte de condensé de ce que les USA vivent depuis bientôt 4 ans.

      C’est très grave ce qu’il se passe aux USA en ce moment.
      Trump est en train de détruire la démocratie, parce qu’il se rend bien compte que la démocratie va nuire à sa réélection.

      Le pire c’est l’histoire autour des votes par correspondance. Que va-t-il se passer ?
      Les votes ne seront pas reçus à temps et ne seront pas comptabilisés ?
      Trump va se battre en justice pour ne pas comptabiliser les votes par correspondance ?
      Barr va faire annuler certains résultats d’élection pour soupçon de fraude de la part des démocrates ?

      Dans tous les cas, il y a de fortes chance qu’on assiste à 2 résultats d’élection :
      un où Biden sera élu, ce qui sera diffusé sur les « fake news »
      un où Trump sera réélu, qui sera diffusé sur Fox News et dont Trump se glorifiera.

      Les citoyens américains auront-ils alors le courage de descendre dans la rue pour lutter contre les fans du président qui seront persuadés d’être dans leur bon droit et de détenir la vérité ?

      1. Sylvain dit :

        attention avant de vous en prendre aux fans de Trump, ils sont aussi membres de la NRA !!!

      2. Igreck dit :

        À toutes vos questions hypothétiques la réponse est malheureusement : Tout à fait possible !

  2. lechatderuelle dit :

    ils devaient beurrer très épais pour cacher la couche de pourriture et d ‘abus de pouvoir qui sont devenus une norme pour trump inc…..

    rarement vu autant d’aplaventrisme aussi indigne et déconnecté….

    mais si les américains se laissent berner… à qui la faute??

    ils auront ce qu’ils mériteront….

    la bêtise humaine ne se soigne pas, elle se subit.

  3. Benton Fraser dit :

    « Nous savons que Trump ne cache pas ses sentiments…. seulement ses rapports d’impôts! »

    1. Benton Fraser dit :

      P.S.: Finalement, je préfère une Melania qui copie qu’une Melania qui ment!

      1. MarcB dit :

        A la défense de Melania, elle est dans un position délicate. Je crois qu’elle aime son fils, mais que son contrat de mariage la liant avec « Le Donald » est très contraignant du genre, peut importe qui demande le divorce, il conserve la garde de Barron. Donc soit elle se soumet, soit elle perd la garde de son seul enfant et le laisse entre les mains d’un homme que sa soeur a qualifié de « cruel ».
        Peut-être que lorsque Barron atteindra 18 ans, ou au décès de Trump, Mélania nous sortira un livre du genre « J’ai serré la main du diable » (oui,elle va peut-être emprunter le titre du livre de Roméo Dallaire ;-))

      2. gl000001 dit :

        Tous ceux qui ont prononcé un discours (sauf peut-être ses fils) sont un peu dans la même position. Ils se sont faits dire de mentir pour sauver la peau de DT. Sinon …

      3. Igreck dit :

        Aussi pour sauver leur propre derrière !

      4. Achalante dit :

        @MarcB: ou elle doit rester mariée un certain nombre d’années avant de pouvoir recevoir une allocation au divorce. Une femme comme elle qui s’est (probablement) mariée pour l’argent, elle n’a pas le choix. Elle n’est pas une Jackie Kennedy-Onassis qui se retrouvera un autre mari plein aux as en un claquement de doigts; elle est rendue trop vielle pour être une femme-trophée, et elle n’a pas la personnalité pour inciter à l’amour… Enfin. C’est mon opinion; il faut de tout pour faire un monde, bien sûr.

      5. Achalante dit :

        @gl000001: Oh, ses fils sont peut-être dans la même situation: soit tu supporte papa, soit tu es rayé de son testament… Croyez-vous qu’ils soient le genre de personnes qui pourraient se trouver une job aussi bien payée, avec aussi peu de travail à faire, correspondant à leurs qualifications, dans une autre entreprise?

      6. constella1 dit :

        Benton Fraser
        👏👏👏👌👌

  4. Tiger Mulligan dit :

    ‘La procureure générale de Floride Pam Biondi…. a même repris à son compte la théorie infondée sur les Biden et l’Ukraine qui a mené à la procédure de destitution contre le président dont elle n’a pas pipé mot.  » Normal ses pipes elle les garde pour un son gourou orange de merde-a-gogo !!!

    Pour le reste non mais quelle bande de tarés !

  5. A.Talon dit :

    Tout cela démontre à quel point le Drumpf est TOXIQUE pour la population américaine. Ce ne sont pas seulement les institutions démocratiques du pays qui sont menacées mais la santé mentale même de ses habitants. Toxique et dangereux.

  6. A.Talon dit :

    «en violation de la loi Hatch interdisant à tout employé fédéral de participer à une activité partisane.»

    Qui pourrait porter des accusations en dehors de l’AG?

    1. Achalante dit :

      Il y a un ex-procureur qui le fera contre Pompeo; donc j’imagine, n’importe qui ayant les moyens de plaider la cause.

  7. Layla dit :

    Je viens d’apprendre un nouveau mot « gaslighting » Wikipedia

    Le gaslighting ou gas-lighting, connu sous le nom de détournement cognitif1 au Québec, est une forme d’abus mental dans lequel l’information est déformée ou présentée sous un autre jour, omise sélectivement pour favoriser l’abuseur, ou faussée dans le but de faire douter la victime de sa mémoire, de sa perception et de sa santé mentale2,3.

    Les exemples vont du simple déni par l’abuseur de moments pénibles qu’il a pu faire subir à sa victime, jusqu’à la mise en scène d’événements étranges afin de la désorienter.

    Les sociopathes usent fréquemment de tactiques impliquant le gaslighting. Ils transgressent constamment les mœurs sociales, enfreignent la loi et exploitent les autres, mais sont typiquement charmants et des menteurs très convaincants. Ainsi, les personnes victimes de sociopathes peuvent être amenées à douter de leurs perceptions7.

    Le but de l’abuseur est d’amener la victime à remettre en cause chacun de ses choix et de la faire douter de sa santé mentale, ce qui la rend plus dépendante vis-à-vis de l’abuseur. Une tactique qui va dégrader l’estime de soi de la victim
    e est d’ignorer la personne, de la considérer, puis de l’ignorer à nouveau, ainsi la cible va abaisser ses propres standards relationnels et affectifs et va davantage se percevoir comme non digne d’intérêt12.

    1. Toile dit :

      Passablement aussi ce qui se passe dans une dynamique de violence conjugale ou de mauvais traitements physiques. Tu ramasses la victime en miettes. Me rappelle une maman qui s’est séparée de son mari lequel a tout fait, tout fait en matière d’abus sexuels. Imaginez le pire et vous êtes dans la réalité, Toute fière de pouvoir enfin voir avec ses enfants un film avec ses enfants, elle nous fait état que ce n’est qu’au 2 eme film qu’elle réalise la présence du son. Ostie !

      1. Igreck dit :

        !?!

    2. Gina dit :

      @Layla
      Ce trait de personnalité ressemble un peu à celui de Pablo Escobar . Grand criminel devant l’ éternel . Un criminel notoire vénéré et vénéré même après sa mort . Il est devenu une sorte de saint dans son pays que les gens invoquent dans leurs prières dans les temps difficiles . Pour arriver à gracier un braqueur de banques c’est fort ou immoral . Entre bandit de grand chemin et braqueur de banques, on se reconnaît . La loi et l’ordre , hum ? Pour revenir à Escobar j’espère après la mort de trump son lieu de sépultures ne deviendra pas un lieu de pèlerinage comme Escobar . En regardant le show d’ hier soir , il m’est venu soudainement une blague qu’ on se racontait jeune : c’est celui de la création d’ une ville et je vais vous la raconter. Les premiers habitants d’une ville : au début apparaît un prêtre , suit la police , après une prostituée et à la fin un chauffeur de taxi dont son rôle est d ‘ embarquer tout ce monde-là Hier soir , j’avais l’ impression d’assister à cela. On voyait tour à tour évangéliste, voleur , procureur , etc , pour le renouveau des États-Unis. Ce sera le pays des bandits si trump est réélu .

    3. Igreck dit :

      Alors c’est donc ça la raison de cet air hébété de Junior ? Je le croyais sur la coke mais il avait tout simplement été exposé au « gaz à lacteur » ! Même chose pour Mélamine ! Et que dire de la FoFolle… elle était tellement crinquée qu’elle semblait prête à s’embraser !

  8. A.Talon dit :

    «Les orateurs, et notamment Eric Trump, ont vanté le bilan économique de Donald Trump en dénaturant la situation dont il a hérité et en faisant complètement l’impasse sur le fait que les États-Unis sont aujourd’hui en RÉCESSION.»

    Cette soi-disant convention serait-elle une sorte de Village Potemkine?
    https://en.wikipedia.org/wiki/Potemkin_village

    1. gl000001 dit :

      La convention, les 4 dernières années, ses rapports d’impôt, toute sa « carrière », sont des villages, des villes, des comtés, des MRC … Potemkine.
      Potemkine, c’est russe. Donc, c’est bon pour donald !!
      Ils vont ajouter le verbe potemkiniser dans le dictionnaire et il y aura la photo de DT à coté !!

  9. Layla dit :

    « . L’honnêteté totale est ce que nous méritons en tant que citoyens de la part de notre président. »

    Bien d’accord avec Melania nous le méritons.
    Votons Biden/Harris.

    1. Duduche dit :

      En fait, le bouffi-45 est honnête même quand il ment. Il est tellement bullshiteur que c’est s’il se mettait à dire scrupuleusement la vérité qu’on pourrait se questionner sur son intégrité.

      Ce qui est franchement triste est que des centaines de milliers de personnes se font avoir par ses boniments toxiques (parfois uniquement parce qu’il a été présenté comme républicain alors qu’il ne l’est pas du tout). Il faut qu’il perde les élections, plus il reste plus il corrompt. Et il ne corrompt pas que les USA car il sert de modèle à d’autres totalitaires.

  10. A.Talon dit :

    «L’ancienne procureure générale de Floride Pam Biondi a pour sa part expliqué à cet Américain moyen déboussolé que Donald Trump était un paragon de la vertu qui lutte sans relâche contre la corruption, alors que les Biden sont synonymes de corruption et de népotisme.»

    Encore et toujours la sempiternelle technique de la PROJECTION. Et encore une fois, c’est une AG qu’on détourne de sa fonction à des fins de propagande. Comme si Biff Barr ne suffisait pas…

    1. ProMap dit :

      Tiens, une citoyenne qui s’exprime. La loi Hatch ne s’applique-t-elle qu’aux employés fédéraux?

      1. ProMap dit :

        Il semble que oui : « …dont le principal but est d’interdire à tout employé fédéral de s’engager dans des activités politiques partisanes. »

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Hatch_Act_of_1939

      2. ProMap dit :

        Je suis dans les patates. La madame est une ancienne procureure générale. Par contre, l’autre, Cameron, est AG Kentucky, la patrie de la Tortue.

  11. Daniel dit :

    À quand la canonisation de Donald?

    1. gl000001 dit :

      Si vous parlez de le mettre dans un canon comme au cirque. Let’s go. Mais oubliez le filet !!

  12. jeani dit :

    Tellement attendrissant la sortie de Melania, main dans la main avec son amoureux, à la fin de son discours.

    Un discours « explosif » qui a presque réussi à endormir sa majesté.

    1. Ziggy9361 dit :

      Mélanome avec son visage de plastique contrôlé à distance à prononcé un discours pré enregistré en faisant du « lipsing »,elle n’est qu’un prolongement métastasique du cancer qui ronge la présidence des étatsunis,un discours sans intérêt sauf dans leurs réalité alternative.

  13. theophileraulet dit :

    Eh bien! Le président Trump a détruit, et continue de détruire, tant de choses positives relatives aux USA. Et on voit que ce n’est pas le soutien qui lui manque dans son oeuvre de destruction. Je suis pour la protection de la vie humaine: que ce soit avant la naissance, et contre les mise-à-mort, ces tragédies, que ce soit par euthanasie, par la peine de mort, par les massacres aux armes à feu dont la vente tout azimut est poussée par la NRA (et, généralement, les Républicains). J’espère qu’il ne sera pas réélu. Son élection en 2016 a été une catastrophe dont l’ampleur ne m’est pas immédiatement apparue. Avec lui, la corruption a pris charge de la présidence et s’est introduit à la Maison Blanche et tend à se disperser dans tout l’appareil gouvernemental des États-Unis. Je ne sais pas si cela touche les juges nommés grâce à sa présidence et la majorité républicaine au Sénat. Il ment tellement et ceux qui l’entourent le font en majorité. Espérons que monsieur Biden sera élu pour mettre fin à ce cauchemar.

  14. A.Talon dit :

    Au fait, le «gaslightning» n’était-il pas le propre du régime soviétique?

  15. Toile dit :

    Ouf… que j’ai bien fait pour ma santé mentale de poursuivre hier soir mon cours d’italien. C’est dur pour ton équilibre ce tsunami de « gasligthing ».

    Bon, donnons a melamine un morceau de robot: elle n’a pas plagié et offert des propos de nature compatissants aux victimes. Wow ! En soit parler du covid est avenue « rafraîchissante » dans ce délire collectif d’abrutis. Mais le contenu….. sous de belles phrases, un vomi de clichés. Ah que c’est beau le rêve americain. Quand tu travailles fort comme immigrés tu le réalises.

    Elle confond la fierté de servir son pays avec servir le dulce avec loyauté ( soumission). Hei Hitler.

    1. Alain Fournier dit :

      Dieu sait qu’elle a travaillé fort celle-là comme immigrée !!!

  16. ghislain1957 dit :

    « L’ancienne procureure générale de Floride Pam Biondi a pour sa part expliqué à cet Américain moyen déboussolé que Donald Trump était un paragon de la vertu qui lutte sans relâche contre la corruption, alors que les Biden sont synonymes de corruption et de népotisme. »

    Suvant la prise de parole de Pam Biondi, l’américain moyen non informé a pu écouter les discours de Potiche 1ère, Éric et Tiffany tRump après avoir subi le discour de Don the Con Jr et de sa greluche la soirée précédente.

    Côté népotisme, on repassera…

  17. A.Talon dit :

    «Melania Trump, qui a prononcé le dernier discours de la soirée, a eu le mérite d’exprimer de la compassion pour les proches des victimes de la COVID-19…»

    On remarque au passage que le bilan de mandat de la soi-disant First Lady est aussi mince que celui de sa tendre moitié. Aucune réalisation notable pour son fameux programme «Be Best». Que du vent.

    1. Aube 2005 dit :

      Mélamine est une poupée gonflable au botox provenant de l’ex URSS que Toupet Jaune s’est fait payé par des dons à sa campagne.

  18. A.Talon dit :

    «Daniel Cameron, jeune procureur général du Kentucky qui suscite la controverse pour son immobilisme dans le dossier de Breonna Taylor, cette jeune ambulancière tuée dans son lit par des policiers.»

    Oncle Tom ou collabo. Vous avez le choix.

  19. Dekessey dit :

    Je me suis bien préparé. J’ai fait le vide, autant mentalement que physiquement. J’ai médité pendant 15 minutes. J’ai mangé léger. J’ai éloigné tout objet cassant autour de moi. Mon grand verre de gin était en plastique. J’étais prêt à assister à ce « spectacle » sur MSNBC.
    J’avais hâte aux interventions de Rachel Maddow qui me permettait de rester sain d’esprit pour continuer le supplice. Pathétique du début à la fin. Révoltant. Ahurissant.

    Si c’est vraiment ce qu’il veut, « cet Américain moyen déboussolé » mérite Trump. Il ne représente pas tout le pays, mais il n’est pas seul. Ils sont très nombreux. Trop nombreux.

    Zéro sympathie. Zéro espoir. Ce n’est pas Biden qui sauvera ce pays gravement malade.

  20. Loufaf dit :

    Encore des discours de peur et de propagande digne de Joseph Goebbels! Et les membres de la famiglia font bloc derrière le parrain, comme on s’ y attendait.
    Monsieur  » law and order » qui cautionne ceux qui enfreignent la loi Hatch!
    Un show de télé réalité à la MB pour accueillir de nouveaux immigrants.
    On se croirait soi- même dans une télé-réalité, à voir aller toute cette bande de malfaiteurs!
    Espérons que la population ne sera pas dupe de ces discours de propagande , propice à l ‘ installation de la dictature du gros despote.

  21. Léo Mico dit :

    En parlant de népotisme, c’est assez ironique :
    https://i.imgur.com/lwOc5ol.jpeg

    1. NStrider dit :

      Réflexion similaire en regardant hier une photo annonçant la convention républicaine: Lorsque dans une convention 6 des 12 “key speakers” ont le même nom de famille, est-ce qu’on dérape tranquillement vers la Corée du Nord ?

  22. Louise dit :

    Lundi c’était « À soir on fait peur au monde » et hier soir c’était « On vous emmène au théâtre »
    Avec Trump dans le rôle du bon et Biden dans le rôle du méchant.

    Le scénario était construit pour mêler les gens et les manipuler en montrant une image idéalisée de Trump
    que tout le monde voudrait avoir comme président.
    Le seul problème c’est que tout ce qu’on a vu et entendu c’était de la « bullshit » rien de moins.

    Tout ce spectacle s’est terminé en apothéose par le discours lu par Mélania sur le ton du robot qui répond au téléphone:
    pour Trump compatissant faites le 1
    pour Trump qui aime les immigrés faites le 2
    pour Trump qui respecte la loi faites le 3
    et pour Trump le responsable faites le 0 Oup! cette ligne a été désactivée.

    1. onbo dit :

      🙂

    2. gl000001 dit :

      « On vous emmène au théâtre »
      Une oeuvre de fiction qui a pour seule fonction d’augmenter les frictions et les afflictions.

      1. Haïku dit :

        😉👌👍

  23. ghislain1957 dit :

    « L’honnêteté totale est ce que nous méritons en tant que citoyens de la part de notre président. »

    Potiche 1ère qui parle de l’honnêteté totale de Coronavirus 1er après que celui-ci l’ait trompée deux fois plutôt qu’une avec des porn stars?

    De deux choses l’une, c’est une totale idiote comme son mari ou elle vit sur une autre planète!

    1. Igreck dit :

      3e possibilité : Elle doit son « derrière » à Trompe qui l’a arrachée des mains d’Epstein. Elle a signé un con-trat de mariage qui permet à l’abo-Minable de la soumettre totalement. Si elle n’obéit pas : retour en Slovénie dans la déchéance !

  24. jcvirgil dit :

    Finalement cette élection sera une guerre de désinformation ou la vérité sera la grande perdante.

    Enfin pas seulement la vérité, le peuple américain aussi, victime d’un système complètement corrompu au bord de la guerre civile si on en juge par les événements de Kenosha où deux personnes ont été tués par balles hier et où on a vu la présence de milices d’hommes armés patrouiller soi-disant pour maintenir l’ordre.

  25. Loraine King dit :

    C’est quoi la différence entre le Gaslighting et Blame The Victim? Autre époque, autres mots, ou autre chose?

    1. colicha dit :

      Bien que dans les 2 cas l’impact sur la victime peut amener une destruction (partielle ou complète) de son estime de soi et lui faire douter de sa mémoire et de sa propre sanité, si je me base sur mon expérience personnelle (du côté victime), voici comment je décrirais la différence entre ces 2 expressions:

      Gaslighting:
      * c’est une forme d’abus psychologique qu’utilise l’abuseur pour contrôler sa victime.
      * c’est aussi utilisé comme technique de torture psychologique.

      Blame The Victim:
      * peut-être utilisé par quiconque, incluant les proches et les autorités, pour nier que la victime a été victime d’une forme quelconque d’abus.
      * peut aussi être utilisé par l’abuseur et dans ce cas ça peut effectivement (mais pas exclusivement) être fait sous forme de Gaslighting.

  26. Toile dit :

    Article interessant,
    https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/06/15/les-etats-unis-sont-maintenant-au-bord-de-l-autodestruction_6042932_3232.html
    L’enjeu de la presente campagne: le renouvellement du racisme et les peurs face à l’immigration . La conséquence si adoptée : implosion de l’etat.

    1. ghislain1957 dit :

      @ Toile

      Les zétats-zunis au bord de l’autodestruction? Je dirais plutôt que le pays tout entier a un pied au dessus du précipice et se prépare à avancer les yeux fermés.

      1. jcvirgil dit :

        @Ghislain

        Ça me fait penser aux créditistes à l’époque de Camil Samson qui disait *L,union nationale nous a amené au bord du gouffre, avec le Crédit social , on fera un pas en avant ! *

        Je sais c’est vieux comme référence. Je l’ai lu dans les archives de la politique québécoise 🙂

      2. Toile dit :

        Comme disait feu mon père, un pied sur une pelure de banane et l’autre sur la tombe.

    2. @ Toile
      ____________________________

      La lecture du début de cet article s’annonce en effet captivant. Malheureusement, il faut être abonné au Monde pour pouvoir le lire en entier. Zutt !

  27. Toile dit :

    L’assermentation: j’en pleure d’émotions…. que c’est beau ce show… attendrissant à souhait mais juste de la poudre aux yeux pour débiles.

  28. Danielle Vallée dit :

    Il faudrait expliquer à Mélania que dire tout ce qui te passe par la tête sans réfléchir ce n’est pas de l’honnêteté mais de la stupidité.

    Et quand elle raconte qu’il travaille jour et nuit, on ne peut que sourire. La madame vit avec lui depuis 26 ans et elle ne parle même pas anglais couramment. Je soupçonne qu’elle ne le voit pas assez souvent pour savoir s’il travaille ou s’il ‘follichonne’, J’imagine qu’elle le voit plus souvent à la télévision qu’en personne, comme nous tous d’ailleurs.
    Triste parce qu’elle est la seule qui a fait un effort pour offrir un discours rassembleur. Mais elle vit dans un monde parallèle la pauvre. Comme quand elle dit qu’elle comprend les gens qui souffrent financièrement….Really? Ça n’a pas dû résonner très fort chez les gens qui font la queue pour obtenir de la nourriture gratuite.

    1. ProMap dit :

      Elle a signé un NDA avec son contrat de mariage, j’imagine.

  29. Toile dit :

    Et c’est quoi le gashighing 201: « Arbeit macht frei«  ?
    Viva el dolce ou mein furher ?

    1. Loraine King dit :

      et je pousse un mein further – arbeit macht frei, je crois que vous avez mit le doigt sur le piton – la chronologie nazisme- Blame the Victim – Gaslighting . Comme on peut pas parler du nazisme, c’est mal vu, on parle de Blame the Victim pour être cool dans les années 70 et de Gaslighting pour être woke en 2020.

  30. ProMap dit :

    La First Lady joue le rôle de Second violon. Peupa a choisi fifille Ivanka pour son apothéose plus tard dans la convention.

    1. Benton Fraser dit :

      Dès le début de la pandémie, les élus républicains disait que la pandémie était derrière eux…

      Et Trump en mars qui disait que dans deux semaines, il n’y aurait plus de cas….

      Une culture des faits alternatifs chez les républicains, leur rêve américain à eux!

  31. Cubbies dit :

    Je suis profondément dégoûté de toute cette mascarade. La décence élémentaire est bafouée.

    Je prend une pause aujourd’hui. Mon état mental en dépend.

    VOTE

  32. jeanfrancoiscouture dit :

    Toute cette opération de camouflage m’a rappelé cette saison complète de la télé-série Dallas que les auteurs avaient en quelque sorte effacée avec cette fable qu’elle n’était finalement qu’un cauchemar vécu par Pamela, la conjointe du chouchou Bobby Ewing qui avait été tué dans un accident de voiture. Imaginez, une saison complète d’un an effacée par une toute petite scène de douche avec Bobby et Pam parce que cette disparition avait ulcéré les fanas de la fameuse série…

    Hier, toute cette opération du Parti de Donald Trump visait à effacer de la mémoire collective non pas une seule année mai bel et bien les quatre ans de Donald Trump à la Maison Blanche et à remplacer le tout par l’image d’un Trump attentionné, efficace, sympathique voire empathique et de transformer ses adversaires en monstres ennemis du «people» chéri du Donald.

    Only in América, cibole!!!

    https://www.mentalfloss.com/article/79815/bad-dreams-when-bobby-ewing-returned-dallas

    1. gl000001 dit :

      Si on pouvait réellement effacer les 4 ans de DT.
      Dans la série de bouquins de science-fiction, The Void, Peter F. Hamilton décrit un personnage qui a découvre qu’il a un pouvoir pour reculer dans le temps pour recommencer et influencer le futur. Le gars le fait plusieurs fois pour améliorer le sort de sa planète.
      Ca fait rêver la SF. !

    2. Igreck dit :

      Pour ma part je trouve beaucoup de ressemblances de la nouvelle Maison Blanche avec le luxueux manoir de Saint-Andrews où habite un certain Doug Montgomery, un magnat de produits de beauté. Son fils favori Brett (pas le Kavanaugh) est opposé à son frère, Brad, qui veut, quant à lui, reprendre le contrôle de la société familiale.
      La fiancée de Brett, Criquette Rockwell est victime d’une tentative de meurtre, une balle de revolver venant se loger dans sa généreuse poitrine. Surgissent alors Ashley, sa sœur jumelle jusqu’ici inconnue de tous, et Peter Malboro, un policier rebelle aux méthodes peu orthodoxes. C’est en usurpant l’identité de sa sœur jumelle lors des funérailles de Doug qu’Ashley tentera, sans grand succès, de découvrir l’identité de l’assaillant de Criquette…
      Voyez le genre !?!

  33. Encorutilfaluquejelesus dit :

    Belle parade de corsets et de faux culs!

    J’aime mieux la famille Trapp!

  34. ProMap dit :

    « …parce que c’est une personne authentique qui aime ce pays et son peuple. » Melamine

    Son peuple!? Le peuple du pays ou celui de trump?

  35. Réal Tremblay dit :

    Il y a beaucoup de matériel pour de futures pubs du Projet Lincoln. Il ne manque plus que de voir Trump recevoir l<ostie du Christ.

    1. gl000001 dit :

      La crucifixion serait bien assez. Avec les autres voleurs autour : Stone, Manafort, …
      Ca va prendre une grosse colline.

  36. Francois dit :

    Tout simplement deguelasse.ils ne méritent pas de vivre ces gens là.

    1. lanaudoise dit :

      Non. Juste de ne plus leur voir la face aux infos nous ferait le grand bien. Et surtout, surtout leur enlever les rênes du pouvoir!

  37. PROBERT dit :

    La poursuite du rêve de réussite, qui a fait avancer les USA pendant un siècle, est devenue la poursuite de la richesse, au point où le mensonge et la corruption se font à visage découvert, sans gène et sans remord, par ceux qui devraient être les leaders moraux.

  38. NStrider dit :

    M. Hétu , est-ce qu’une bonne partie des exemples que vous donnez ne correspond pas plutôt à ce qu’à la belle époque de “dubya” Bush les journalistes appelaient du “Swiftboating” ?

  39. All republican BS

  40. lanaudoise dit :

    Je disais à ma fille il y a quelques jours que John Voight est un cinglé de l’extrême droite. Un fou de la NRA. Pauvre Angélina Jolie. On ne choisit pas son père.

  41. Le festival de la boulechite et de la manipulation s’est donc poursuivie hier soir comme la soirée précédente et comme ce sera le cas ce soir et demain soir.

    La cérémonie d’assermentation était une sinistre farce lorsqu’on sait tout ce que Bunker a dit à props de l’immigration.

    Les discours de Eric Trump et de Pam Biondi étaient un tissu de mensonges et de malhonnêteté intellectuelle, ce qui ne devrait surprendre personne.

    Pendant que les Républicains essaient de nous vendre un monde qui n’existe que dans leur imagination, la violence sévit à Kenosha où la communauté noire ne décolère pas face à la tentative de meurtre contre Jacob Blake commis par deux salopards de flics probablement racistes.

    Voilà que des « goons armés » se promènent dans la ville et se mettent à tirer sur tout ce qui bouge pour supposémment « protéger la police ». Résultat: Deux morts.

    Et on dit que les Démocrates sont responsables de toute cette violence.

    Je ne pense pas que les « goons armés » soient des Démocrates et qu’ils vont voter pour Biden. Je vous laisse deviner pour qui ils vont voter !!

    Crisse de société de malades, d’enragés, de fous furieux.

    Aujourd’hui, « le pays de cul » me donne la nausée.

    En attendant, voici les « Hits » et les « Misses » de cette deuxième soirée.

  42. 430a dit :

    Et la danse des canards se poursuit, coin, coin, coin.

  43. Pierre s. dit :

    ————————-

    Eric ….

    la polide de NY te cherche ….
    p-e pour ca qu’jier tu avait la face d’une chevreuil en pleine période de chasse.

  44. Duduche dit :

    Titre dans La Presse: « Melania Trump réclame quatre ans de plus pour «Donald»  »

    4 ans, seulement? Dans un monde idéal, il prendrait une sentence à vie mais en prison.

  45. Nefer111 dit :

    Chaque peuple a ses traitres et autres renégats corrompus …
    Ça reste qu’il n’y a RIEN de pire que les sales traitres !!!!

  46. el_kabong dit :

    Sur le fil twitter de notre hôte, le wapo qui continue à faire du wapo i.e. de la complaisance malsaine, du ver-de-terrisme sans colonne face à l’administration du minable orangé : pendant que des membres de cette administration corrompue viole la loi à qui mieux-mieux, ce cher wapo trouve que cela « soulève des préoccupations »…
    Mais quand Hillary Clinton enfreignait une règle, pas très clair, du dépt d’état en utilisant un serveur personnel, c’était le scandale du siècle…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :