Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Les mots que dit un président importent, donc quand un président se lève et divise les gens tout le temps, cela va faire sortir le pire de nous. Est-ce que nous pensons vraiment que c’est le mieux que nous puissions faire? Je ne pense pas que la grande majorité des gens le pensent. Il y a probablement entre 10 et 15% des gens qui ne sont tout simplement pas de très bonnes personnes, mais ce n’est pas qui nous sommes.»

Joe Biden, ancien vice-président des États-Unis et candidat du Parti démocrate à la présidence, accusant le président de diviser les Américains, ce qu’il a promis de ne pas faire, lors d’une assemblée virtuelle avec des partisans noirs animée par l’acteur Don Cheadle. Ses propos ont été comparés, à tort ou à raison, à ceux de candidats présidentiels du passé récent, qui ont généralisé de façon négative sur une portion de la population américaine (Mitt Romney avait évoqué en 2012 les «47%» des Américains qui ne le supporteraient pas «parce qu’ils dépendent du gouvernement» et Hillary Clinton avait dit en 2016 que la moitié des partisans de Donald Trump pouvaient être placés «dans ce que j’appelle le panier des pitoyables».)

(Photo Biden for President, via YouTube)

85 réflexions sur “La citation du jour

  1. Apocalypse dit :

    Joe Biden, un 👎👎 bien mérité!

    Vous voulez devenir le président de TOUS les américains et vous nous dites que vous pensez que de 10 à 15% de CES américains ne sont ne sont de très bonnes personnes … sérieusement? 😢.

    Sur ce blogue, nous pourrions le dire et encore là, mais pas vous; c’est une chose que vous auriez dû garder entre vous deux(2) oreilles.

    Cet homme ne s’en sort bien que lorsque tout est scripté. On s’entend qu’il est toujours mieux que Donald Trump, mais nous ne sommes clairement pas dans le grand luxe. Il suffisait d’entendre Barack Obama pour voir la différence abyssale entre les deux(2) hommes.

    1. lechatderuelle dit :

      Apocalypse parfaitement raison… Biden n’a aucun instinct politique…..

      ce monsieur devra avoir une très solide équipe avec lui pour « durer » 4 ans… il semble aussi dépourvu que trump côté leadership, mais au moins il n’est pas un violent narcissique….

      Vraiment dommage pour les USA…..
      trump a tout fait depuis 4 ans pour démontrer sa petitesse et son incapacité …. et malgré les centaines de démonstrations, Biden peine à le surpasser ….

      Ce pauvre Biden se fera découper en morceaux, une fois au pouvoir, par les chacals qui le suivront à la trace….
      Le chemin des USA sera très douloureux pour le prochain mandat et les USA auraient eu besoin de quelqu’un avec des idées, une vision et du leadership….
      Mais bon, ils prendront ce que les partis leur offre….

      Face à trump, Biden demeure le meilleur choix mais face à pas mal n’importe qui avec un niveau intellectuel normal, de l’empathie et une vision sociétale, le pauvre Biden se ferait lessiver….

      Les Démocrates sont mieux de s’atteler à la tâche de se trouver une « future » étoile montante » et la faire connaitre du public afin de reprendre le collier dans 4 ans…. ça presse….

      1. Loïc Duplantis dit :

        Si Biden a aucun instinct politique, pourquoi est-il entrain de gagner cette élection?

        De plus, Biden a accompli beaucoup de choses en temps que vice président et il fut sénateur pendant 36 ans, il ne se fera pas dévoré une fois au pouvoir. En fait, il y a très peu de choses dans votre commentaire qui fait du sens.

      2. kelvinator dit :

        « Instinct politique » Rien que ça??

        Rien de mieux qu’une accusation flou qui touche l’ensemble de son travail pour vous convaincre que c’est un violeur, c’est ça?

        Mais bon, avec votre commentaire on peut voir qu’est-ce qui anime l’animosité des gauchiste envers Biden, strictement émotif. Pas vraiment de faits pour appuyer ses impressions. Le contraire de Sanders pour plusieurs de ses partisans.

      3. el_kabong dit :

        @lechatderuelle
        « Face à trump, Biden demeure le meilleur choix mais face à pas mal n’importe qui avec un niveau intellectuel normal, de l’empathie et une vision sociétale, le pauvre Biden se ferait lessiver…. »

        Il y avait pourtant pas mal de monde comme vous décrivez dans la course démocrate et c’est Biden qui les a tous « lessivés »…

    2. kelvinator dit :

      Vous auriez aimé mieux qu’il dise « Il y a de bonnes personnes des deux cotés », en parlant des racistes et des manifestants anti-raciste?!?

      J’avoue ne pas comprendre pourquoi vous vous insurgez contre quelqu’un qui pointe le problème, le 10-15% qui est raciste. Le nier ne fera pas partir le problème…
      Vous l’avouez vous-même qu’il faut le dire, pourquoi les politiciens ne le dirait pas??
      Ce 10-15% est 100% derrière Trump de toute façon, alors laissont de coté la prudence pour ne pas risquer de froisser des racistes S.V.P….

      1. nemiscau dit :

        @ Kelvinator

        En effet, pourquoi déplorer les propos de Biden alors qu’il fait preuve de leadership et de courage en osant affirmer qu’il y a 10-15% (en réalité, c’est sûrement beaucoup plus) de racistes indécrottables aux Etats-Unis?

        En tant que partisan de Bernie Sanders, j’admet que la pilule Biden est plus facile à avaler du fait que Trump en rajoute et rajoute à tous les jours. Être américain, je ne choisirais pas l’abstention quand même.

        Mon vote irait maintenant sans hésitation à Biden d’autant plus qu’il semble faire attention pour ne pas trop irriter les Démocrates plus à gauche et les indépendants.

        Si Biden se permettait de dire qu’il y aurait de « bonnes personnes » aussi parmi ceux qui nient le problème chronique de racisme aux Etats-Unis, ce serait certes insultant pour ceux qui luttent contre le racisme et qui sont souvent ridiculisés ou intimidés par les racistes.

      2. Achalante dit :

        Il y a les racistes, et puis il y a les homophobes, les transphobes, les sexistes/incels, etc. D’accord, faire partie d’un groupe augmente les chances de faire partie d’un ou plusieurs autres, mais je crois que M. Biden est généreux avec son 10-15%; c’es probablement plus.

    3. Marc dit :

      Donc la mafia, le KKK, les néo-nazis et les hillbilllies de tout acabit sont de très bonnes personnes??? Biden dit tout simplement la vérité et vous lui garrochez des roches? Hé misère…

  2. Toile dit :

    Comme il dit, les mots du président importent. A 10% de mauvaises personnes américaines, ça tout même un panier d’environ 30 millions et quelques. On comprend l’idée mais c’est peu habile d’identifier des brebis galeuses. Ce n’est ce qu’on attend du berger. (J’espère cette fois que mon ratio est bon….hihihi).

    Bon matin à tous

  3. pabosse dit :

    La vraie question est de savoir, qu’est-ce qu’ils vont faire avec de 10-15% de la population qui ne sont pas de très bonnes personnes? Les mettre en prison ? Les ostraciser? Essayer de les intégrer?

    Pour une frange de la population, les Afro-Américains, les latinos et autres minorités sont perçus aussi comme de « pas très bonnes personnes »!!

    Par ailleurs, ce 10 à 15% font-ils partie des « Boogaloo » qui sont prêt à démarrer une guerre civile aux É.-U. – ce serait d’ailleurs la dernière carte de Trump pour s’accrocher au pouvoir. Amener la haine envers l’opposition (démocrate, la presse, l’élite intellectuelle et autre) au point de créer les conditions propices à un chaos qui lui permettrait de rester au pouvoir.

    En somme, ceci ressemble de plus en plus à  » eux les méchants contre nous les bons ». Ceci fait partie de la base de la culture américaine qui a toujours besoin d’un ennemi pour justifier ses actions.

    L’inclusion des Afro-Américains, mais aussi des 10-15% dans une société plus juste est un pas dans la bonne direction.

    Enfin, qui sont ces 10-15%?

    1. pabosse dit :

      ajout: pour en savoir un peu plus au sujet des « Boogaloo » : https://www.bellingcat.com/news/2020/05/27/the-boogaloo-movement-is-not-what-you-think/

    2. lechatderuelle dit :

      pabosse y’a rien à faire…. il faut travailler pour la plus large majorité possible de gens en améliorant leur sort….

      plus les gens seront tirés vers le haut et moins le dernier groupe pataugera dans la boue…. et donc finira par s’élever lui aussi mais sans jamais parvenir à rejoindre le groupe…
      Une fois la cohésion sociale, la sécurité sociale et la justice sociale mieux organisées et mieux accessibles, les élus peuvent mettre sur pied des programmes ciblés pour ceux qui demeurent à la traine….

      Mettre le focus sur ce groupe de citoyens ne sert ;a rien quand la pays brûle…..

      La question raciale prendra probablement 20-25 ans à se régler suffisamment pour que ça devienne « respirable » dans ce pays….
      Biden n’aurait pas dû « créer » un groupe contre qui « combattre »…..

      c’est très maladroit pour un aspirant à la présidence….
      pourtant il a vu trump aller pendant 4 ans à diviser les gens et que fait Biden ?? presque la même chose…..

    3. Achalante dit :

      « Pour une frange de la population, les Afro-Américains, les latinos et autres minorités sont perçus aussi comme de « pas très bonnes personnes »!! »

      Sauf que dans ce cas, c’est basée sur des stéréotypes racistes, pas sur la réalité.

      Pour ma part, je crois que ça commence avec l’éducation; il faut déboulonner les idées racistes. Ça prend juste plus de temps que de déboulonner une statue. Mais pour ceux qui refusent d’apprendre; ceux qui considèrent les noirs et les latinos comme des sous-hommes, et qui commettent des crimes envers eux, ceux-là doivent aller en prison. Plus de Zimmermann qui chercher à « tuer du N… ». Et encore moins de policiers qui en font autant. Si tu est policier, tu est en position d’autorité. Si tu abuse de ton autorité pour commettre un acte criminel, ce doit être considéré comme un facteur aggravant.

  4. vercheres dit :

    Clinton se croyait sure de gagner en 2016 car elle avait Trump comme adversaire. Biden présente son meilleur atout: ne pas être Trump. Vraiment?

    1. Rick42 dit :

      Anyone but Trump!!!

  5. Toute vérité n’est pas bonne à dire. Un dicton bizarre. Toutefois en politique on peut trouver un sens à cette phrase. Biden a raison mais il pourrait en payer un certain prix.
    Je pense de la même manière que l’ancien vice-président hormis le pourcentage qui me semble impossible à évaluer. Condescendant vous pourrez me dire et je l’assume.

    1. chicpourtout dit :

      Reconnaissons tout de même que cela est une maladresse…
      Mais en campagne électorale prochaine, c’est plus difficile à oublier…

    2. Achalante dit :

      Sauf que ce 10-15% ne voterait pas pour lui de toutes façons.

      Honnêtement, il suffit qu’il y ait assez de Républicains qui n’iront pas voter parce qu’ils ne veulent pas voter pour ce type pour que les Démocrates fassent des gains très important. Et pas seulement au Sénat, mais aussi aux postes de gouverneurs, juges, shérifs, commissaires scolaires, etc. Ne vous demandez pas pourquoi les Conservateurs contre ce type commencent à se faire entendre; ils ont peur non pas pour la résidence (elle est déjà pratiquement perdue) mais pour les autres postes qu’ils pourraient perdre. Fini les lois anti-avortement; fini la discrimination autorisée par l’état. Et surtout, fini le gerrymandering.

  6. Louy dit :

    Et c’est ça qui va se mesurer à Trump ?
    Il va se faire bouffer tout cru !!!
    Louy

    1. Rick42 dit :

      À date, Biden s’en tire assez bien…Trump n’a pas beaucoup de prise sur lui, il a manqué sa chance avec le faux-scandale ukrainien, le faux-scandale sexuel a foiré aussi et il n’a rien d’autre à lui reprocher…si Biden continue à faire profil bas et à dénoncer les horreurs quotidiennes du simili-président, il va gagner er retenir la faveur populaire. L’Américain moyen en a son « truck » des pitreries trumpiennes.

      1. Layla dit :

        @Rick 42
        👏👏👏

  7. Pierre Lesage dit :

    pas d’accord, on dirait que la polarisation, un peu plus subtilement utilisée ici, s’avère nécessaire pour dynamiser ceux qui tendent et ceux qui sont résolument contre le régime Trump. C’est très subtil je trouve et j’avancerais assez habile. C’est un peu brasser les braises ou attiser un feu qui consume un peu plus la colère contre le régime actuel.

    1. Pierre Lesage dit :

      « C’est un peu brasser les braises ou attiser un feu qui consume un peu plus la colère contre le régime actuel. »

      J’aurais dû écrire « … qui nourrit un peu plus la colère contre le régime actuel »

    2. lechatderuelle dit :

      Pierre Lesage c’est très maladroit de donner une forme à ce qu’on veut combattre….

      Combien de gens vont se croire « faisant parti » de ce 10-15 % ??
      Qui se croira comme étant « membre » de ce groupe??

      On ne cible pas ce qui ne nous nuira pas à court terme….

      Biden devait continuer à parler de la majorité…. Plus il permettra à des gens de s’identifier à cette majorité, plus il aura le chemin plus facile pour la présidence….

      Biden ne doit pas se compliquer la vie…. mais chaque fois qu’il improvise, il se tire dans les pieds…

      on ne brasse pas des braises pour le plaisir de les brasser car le feu peut reprendre très vite ….

  8. Solaarium dit :

    Biden est à son meilleur lorsqu’on n’entend pas parlé de lui dans son sous-sol. La stratégie fonctionnait jusqu’à maintenant, pourquoi sont-ils entrain de tout bousiller?

    1. lechatderuelle dit :

      Solaarium un jour fallait bien offrir une alternative au peuple…..

      suffisait que Biden réfléchisse avant de parler…. mais bon….

  9. George dit :

    Étant donné qu’on beaucoup de racisme ces temps si,comment ne pas avoir du racisme social ? du racisme anti-pauvres ? du racisme anti qui-n’ont-qu’un-diplome-en-dessous-de-la-maitrise, c’est à dire un sous-homme si l’on en croit les journalistes (qui n’arrêtent pas de nous parler du sort des « diplomés », en entendant les diplomés du supérieur, donc les autres diplômes ne sont pas des diplômes, les gens qui ont trimé pour les avoir n’ont pas étudiés, ils n’ont qu’à fermer leurs gueules, ces « mâles électeurs de Trump », 
    Tiens çe racisme-là ils s’en foutent. pas médiatique ?Trop profondément inscrit dans les gènes du monde des directeurs de journaux ?
    C’est plus vicieux et méprisant que le racisme ethnique actuellement !
    et d’ailleurs tout racisme, si on gratte un peu se ramne à CA à un racisme de classe.
    C’est facile à découvrir. Les éléments de compréhnension sont légion. Quelques pistes : en France où j’ai vécu si un Emir plein aux as se pointe en robe et avec ses 4 femmes en bourquah dans un palace 4étoiles, vous croyez qu’on va le traîtrer avec racisme ?
    Depuis une trentaine d’année les bourgeois (qui autrefois étaient tout à fait racistes) se piquent d’anti-racisme. Tiens pourquoi ? mais avec une exception : envers les roms ils sont toujours aussi racistes qu’avant !
    Tien ! Tiens Bien oui ! depuis 30 ans dans les derniers salons où l’on cause, ils croisent entre deux petits fours, des hommes d’affaires noirs, des créateurs de mode beurs, des milliardaires homosexuels, des directrices des ressources humaines femmes ! Par contre pas d’éminents universitaires , de convives du Siècle, ou de présentateurs télé qui soient roms ! voilà vous avez l’explication ! 
    Continiezà cherchez tout y passe, aux Etats-Unis un noir était forcèment un esclave, donc un pauvre travailleur manuel à qui on donne des ordres, La cause des noirs a commencé à être défendue, à partir du moment où il y a eu des milliardaires ou des ministres noires.
    Dans le Théatre antique un esclave était forcément un personnage comique, en Angleterre un « clown » c’est une paysan mal habillé (oui c’est ça l’origine de ce mot), et racine a changé l’histoire de Phèdre parce qu’il considérait qu’un stratagème ensonger ne POUVAIT PAS venir dans la tête d’une femme de roi, mais que c’était beaucoup plus naturel que ça vienne d’un être « BAS » socialement, comme sa nourrice …..

    1. lechatderuelle dit :

      George solide délire George…. chacun son interprétation…..

    2. Toile dit :

      Ainsi donc parce qu’on dispose plus de temps en raison de la pandémie, on se met à penser plus que nécessaire surtout de choses autres que pourvoir à nos besoins de base ? Un Emir qui se pointe avec ses 4 femmes en bourquah, deux choses qui ne vont pas ensemble.

  10. Martin cote dit :

    D’après les commentaires lus sur twittter…il faut vraiment écouter l’interview au complet pour mettre çe 10% dans son contexte……seulement qu’à voir les policiers de Buffalo qui se sont attaques à un homme blanc de 75 ans hier en le faisant trébucher et en passant presque dessus. Et aux policiers à New York qui se sont attaqués aux manifestants à coups de matraques répétés……oui il y a peut-être 10% de personnes qui ne sont pas de bonnes personnes ….

    1. lechatderuelle dit :

      Martin cote c’est sans importance…. ces gens bêtes et méchants ne sont pas importants….

      ils se cacheront un peu plus si la majorité élevè sa qualité de vie d’un cran ou 2….

      C’est inutile de donner de l’importance à ce groupe de marginaux frustrés qui existent dans toutes les couches de la société…. ils ne sont pas monolithiques, donc facilement on peut les « isoler » et les « contenir » dans une société ouverte, en sécurité et qui a un plan sociétal…..

      Il y aura toujours des cons… mais quand ceux-ci ne se reconnaissent pas dans une foule, ils demeurent invisibles….
      Mais si vous leur donner une quelconque importance, alors là, vous allez les voir « s’exprimer »…..

      En ce moment, aux USA, il faut que le plus de gens possible se sentent partie prenante du mouvement qui tire les gens vers le haut….
      Une fois les choses mises en place, le gouvernement aura du temps pour cibler les cons du village et les isoler encore plus ….

      1. kelvinator dit :

        « c’est sans importance… »
        Les importante manifestation aux USA ainsi que partout dans le monde prouve le contraire.

        Pour lutter contre le racisme, il faut lutter contre les racistes. Pas faire semblant comme vous qu’ils n’existe pas et que le racisme existe en vase clos.

    2. Layla dit :

      @Martin Cote
      👏👏👏

  11. Toile dit :

    De tous les muscles dont on dispose, ceux de la bouche mériteraient plus de repos. C’est le cas avec le propos de Biden.

  12. Duduche dit :

    Ça ressemble à des propos relativement anodins montés en épingle parce qu’on s’attend à une Pureté aussi idéalisée que sans faille de la part de Biden. Ce dernier ne vise personne et affirme que la majorité des américains ne sont pas des « not very good people »; terme lénifiant, et même un peu puéril à force de ne rien signifier de clair. À cela s’ajoute le « probablement » qui indique des statistiques totalement bidonnées.

    Faudrait-il penser qu’il n’y a pas de voleurs ou de menteurs ou de racistes finis aux USA, par exemple? Tout le monde devrait être qualifié de « very good people »?

    1. MarcoUBCQ dit :

      @ Duduche (07:49): J’aime beaucoup votre « Pureté aussi idéalisée que sans faille… ». Je trouve que beaucoup ici, et les démocrates jouent largement ce jeu aussi, font la promotion de l’image de bonté, c’est-à-dire l’image de probité en opposition à la probité comme telle. C’est une attitude typique de personnes bien campées dans leur sécurité et confort, qui se permettent de commenter l’actualité dans ce qu’elle a de dérangeant pour justement leur petit confort et sécurité. La réalité, bien démontrée dans ce vidéo où un homme manifestement âgé et innofensif se fait frapper et tombe sur le dur sol puis commence à saigner abondemment de la tête: C’est ça la réalité mes pauvres petits poussins apeurés. Laissez les adultes s’occuper de la réalité et restez dans votre petit confort sécure.

  13. Jean dit :

    Je trouve particulier, dans ce blog, de lire plusieurs dire que toute vérité n’est pas bonne à dire, tout de suite après lu tant de commentaires blâmant Trudeau pour ses 21 secondes de silence.
    Dissonance, ou ce sont des personnes différentes qui ont émis ces commentaires ? Ce n’est pas un blâme envers qui que ce soit, ce n’est qu’un constat.

    1. Achalante dit :

      Au cas où vous ne l’auriez pas remarqués, certains semblent faire de très gros efforts pour cacher leurs mauvais penchants derrière un discours « acceptable ». Mais quand on sait bien écouter (lire), on reconnaît les arguments utilisés par un groupe pou maintenir un statu quo d’injustice. C’est ce qu’on appelle le « sifflet de chien » ou sifflet à ultra-sons (« dog whistle ») destiné à n’être entendu que par ceux qui savent d’avance.

  14. Apocalypse dit :

    @pabosse – 07:02

    ‘Enfin, qui sont ces 10-15%?’

    Très bonne question! Est-ce que ça veut dire que M. Biden pense qu’il y a de bonnes personnes et d’autres qui sont très bonnes?

    En ce qui me concerne, la vaste, vaste majorité de la population, que ce soit aux Etats-Unis, au Canada ou au Québec sont de bonnes personnes. Je suppose donc qu’un très, très petit nombre sont incapables de s’intégrer à notre société.

    Les partisans de Donald Trump vont se sentir visés par cette déclaration de M. Biden.

    On peut avoir des opinions différentes d’une autre personne, ce qui ne veut pas dire que ce n’est pas une bonne personne, loin de là.

    M. Biden va sans doute sortir aujourd’hui pour clarifier ses propos … comme cela arrive trop souvent.

    1. kelvinator dit :

      La question était le racisme, le président qui divise.
      Biden indique que 10-15% supporte la division du président, qu’ils sont de mauvaise personne.

      Il faut dire la vérité pour regler le problème.
      On peut difficilement combattre le racisme en disant que le racisme n’existe pas, que les racistes n’existe pas… être raciste est être une mauvaise personne. Il n’y a absolument rien d’exagéré dans ces propos.

      1. MarcoUBCQ dit :

        Non Kelvinator: Être raciste c’est avoir un mauvais comportement, mais ce n’est pas être une mauvaise personne. Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises personnes. Il y a des gens qui savent vivre et d’autres qui n’ont jamais su ce que c’était.

      2. kelvinator dit :

        Agir de manière mauvaise à répétition ne fait pas de vous une mauvaise personne? Donc il n’y a aucune mauvaise personne!?!?

        Être raciste n’est pas relatif aux actions, mais aux croyances, la croyance qu’une race est meilleure qu’une autre, ce qui en résulte les mauvais comportement, ou dans le cas de Chauvin un meurtre.

        Je suis pas mal certain que le policier Chauvin est une mauvaise personne… Cela dit, il peut être bon éventuellement, mais actuellement, il est mauvais. Ce n’est pas une bonne personne qui a fait un geste mauvais.

  15. Apocalypse dit :

    @lechatderuelle – 07:48

    ‘ce monsieur devra avoir une très solide équipe avec lui pour « durer » 4 ans’

    Oui, une solide, solide équipe et un M. Biden qui écoute!

  16. Guy Gibo dit :

    Je ne comprend pas très bien les montées de lait. Ça va dans le bon sens de dire qu’il y a des pommes pourries dans notre société. Tout le monde comprend ça et le nier serait tomber dans l’irréel d’une société. Qui sont-ils? Nous avons le choix: corrompus, mafias, les groupes extrémistes prêts à tout… Je crois au contraire que plusieurs verront en biden une personne de bon sens.

    1. lechatderuelle dit :

      Guy Gibo il y a un temps pour tout…. et avec la situation US, ce n’était pas le temps de se pencher sur ce petit groupe de gens…

      il fallait entretenir cette volonté de s’unir et de travailler ensemble…. il fallait donner un espoir…

      Il fallait parler de la majorité …de ce groupe qui veut que ça change, les valoriser, les galvaniser…. Biden devait se présenter comme un des leaders de ce groupe « progressiste »….
      Tout le monde aime faire partie de ce qui est positif….

      Biden devait simplement embarquer dans la vague et en garder l’effervescence que le 3 novembre il serait la pierre A de ce changement voulu de tous….

    2. Layla dit :

      @Guy Gibo
      👏👏👏

  17. ducalme dit :

    Je suis bien d’accord que moins Biden parle, plus il est performant.

    Enfin, on fera avec.

    Je désire souhaiter bon anniversaire à deux de nos anciens collaborateurs qui ont été des poids lourds de ce blogue.

    a) voixducentre qui, suivant mes calculs, a 98 ans aujourd’hui.

    b) ankh dont j’ignore l’âge.

    Ce serait agréable qu’ils viennent nous rejoindre de temps en temps.

  18. Lecteur_curieux dit :

    Les Américains étaient et sont déjà divisés. Trump ne fait qu’exploiter cette faille.

    Pour Biden il n’est pas un vrai rassembleur, il ne fait pas exprès de jeter de l’huile sur le feu comme Trump mais reste quoi? Gaffeur et maladroit ?

    L’élection risque d’être serrée. Pourtant… À mes yeux plusieurs valeurs disons défendues par les républicains ou par Trump devraient être très minoritaires dans une société saine et équilibrée.

  19. Danielle Vallée dit :

    Vous avez tous oublié qu’Obama avait suscité la grogne en parlant de gens avec leurs fusils et leurs bibles…..
    Et de qui on se plaint ici tout le temps sinon des obtus avec des fusils et des bibles…

    Trump a traité tous les protestataires de terroristes hier. Y a pas de comparaison. Cessez de vous scandaliser pour rien.

    1. Layla dit :

      @Danielle Vallée
      👏👏👏

      1. Michèle dit :

        Je seconde! 👏🏻👏🏻

    2. MarcoUBCQ dit :

      La technique de l’autruche est largement adoptée dans les pays riches par ceux qui ne veulent pas être dérangés dans leur confort de personnes relativement aisées. Tenir à ce point à maintenir une façade irréprochable nous amène des gens qui sont passés maîtres dans l’art de paraître. Plusieurs d’entre nous connaissent ces dirigeants qui paraissent bien mais qui magouillent par en-dessous et pervertissent leur milieu de travail en injectant leur poison pervers et invisible pendant qu’ils font semblant d’être de « bonnes » personnes.

    3. Lecteur_curieux dit :

      C’est compliqué la politique. En marketing on dit qu’il faut avoir un positionnement fort.

      Et super tu peux en avoir un et en étant dans la niche. Mais pas pour devenir PM ou POTUS.

      Sinon ce serait l’inverse de ce que dit Biden. Non pas des bonnes ou mauvaises personnes mais des clients potentiels. Ou en politique des voteurs potentiels.

      Plus dans la niche il faut plus rester local ou sinon être connu partout mais pas besoin de gagner les grands électeurs.

      Comme POTUS ou leader je veux un rassembleur mais comment rassembler un peuple si divisé?

      C’est la polarisation et l’attaque des adversaires qui permet de gagner ou de montrer ce qu’on a à offrir de mieux ? Je ne le sais pas ou plus.

  20. Benton Fraser dit :

    Beaucoup de bruits pour pas grand chose…

  21. treblig dit :

    Legogates

    Brad Parscale, le chef de campagne de Trump, accuse la compagnie Lego de retirer des tablettes des figurines de policiers, de pompiers et autres premier répondants.

    La compagnie Lego affirme pour sa part, qu’elle n’a retiré aucunes figurines des tablettes.

    110 000 victimes du virus, des émeutes raciales et une économie en pleine déconfiture et on se préoccupe des figurines Lego. Les priorités ne semblent pas aux bonnes places

    1. treblig dit :

      À propos du Legogates, l’ article sur ce sujet à entraînés 35 000 commentaires sur le site d’extrême droite Breibart

    2. MarcoUBCQ dit :

      Ça commence à s’approcher de la véritable paranoïa, trouble de santé mentale extrêmement grave.

    3. Lecteur_curieux dit :

      Pas nouveau ces théories du complot contre eux les conservateurs chez les républicains comme avec les teletubbies ou autre…

  22. Dekessey dit :

    Et il reste 5 mois avant l’élection. 5 mois!!!
    On a pas fini d’entendre des sottises de part et d’autre. Un apprenti-dictateur et un gâteux gaffeur, ça promet.
    Et pourtant, on le savait au moment même où il a annoncé sa candidature, et plusieurs se sont empressé de l’appuyer. Tant pis, WYSIWYG.

    1. kelvinator dit :

      « On a pas fini d’entendre des sottises de part et d’autre. »
      Effectivement, la ligne suivante : « un gâteux gaffeur »

      Bravo d’illustrer aussi bien votre propos avec un exemple subséquent, pour ceux qui n’aurait pas compris à quel point les gens disent des sottises…

      1. MarcoUBCQ dit :

        Burn!

      2. Dekessey dit :

        OMG! Vous m’avez démasqué!
        Vous avez raison, je dis n’importe quoi, Biden n’a jamais fait une seule gaffe.
        On a beau faire des recherches sur le sujet, on ne trouve rien.

      3. kelvinator dit :


        Le point litigieux est plutôt gâteux…
        Que de mauvaise foi!

  23. POLITICON dit :

    BIDEN, À DÉFAUT!

    Biden est tout ce que les démocrates ont pu sortir des boules à mites, malheureusement. Pourquoi fouiller dans le fond d’un garde-robe pour un vêtement usé, fripé et qui pu, lorsque tu as le choix des couleurs, de la nouveauté, de la fraîcheur des nouvelles idées sociales et politiques contemporaines. Quoiqu’il sera toujours mieux que Trump, Biden n’est pas celui qui relèvera les Américains de 4 ans d’anarchie et de chaos.

    Sorti des boules à mites, Biden n’a pas meilleur discours que Trump pour rassembler ses citoyens, il sort d’un ‘Back To The Future’ et n’arrive pas à saisir l’essence qui anime la société en 2020. C’est un bon grand-père avec ses qualités et ses défauts comme tout le monde, pas un président pour ramener un pays divisé et sur le bord d’une guerre civile.

  24. Cubbies dit :

    Je pense que le commentaire de Biden va passer dans le beurre quand on regarde la situation dans son ensemble. Il y a des problèmes beaucoup plus importants. Un Imposteur qui fait tout pour détruire la démocratie. Une non-gestion du quotidien amplifié par le Coronavirus, la chute de l’économie et le malaise causé par la discrimination raciale systémique.

    Trump se barricade dans son palais présidentiel et ne cesse d’ériger un mur autour de la Maison Blanche. Il divague sur les groupes d’extrême gauche (il y a du grenouillage à gauche et à droite). Il se met à dos les anciens dirigeants des forces armées. Il ignore tout ce qui entoure la mort de George Floyd. Il a abandonné la crise sanitaire depuis le début.

    Il veut faire croire que tout va bien.

  25. jcvirgil dit :

    Ce n’est pas ce que nous sommes..
    ****

    Encore cette phrase creuse qu’aime bien nous sortir aussi Obama ,laissant supposé le destin exceptionnel d’un peuple exceptionnel.

    Ça n’existe tout simplement pas un peuple exceptionnel. Les Américains sont la somme des individus qui composent leur nation.

    Les 15 % de* mauvaises personnes* et les *déplorables * en font partie,
    comme en font partie les cupides et les corrompus.

    Ce n’est pas avec des discours qu’ils vont changer mais en ayant la volonté de travailler ensemble pour chercher à s’améliorer.

    Ils sont telemment divisés que c’est pas pour demain.

  26. Loïc Duplantis dit :

    Ceux qui disent que Biden devrait moins parler ne semblent pas comprendre l’attrait que Biden peut avoir avec son authenticité, malgré sa propension à faire des gaffes. Il ne parle pas avec la cassette de politicien, mais comme le reste de la population parle et de plus il parle tout le temps avec de bonnes intentions. Pour la plupart des américains cela a un attrait important. Ce serait une grave erreur pour Biden de ce cacher encore plus en ce moment critique, cela enverrait un message horrible, c’est à dire que Biden n’est pas « up to the job ».

  27. Alexander dit :

    Catégoriser, profiler, généraliser, c’est rarement une bonne idée car l’ennemi se fait un devoir de récupérer et manipuler ce type d’information.

    Que ce soit les déplorables, les Yvette ou toute autre forme de généralisation simpliste, il faut effectivement faire bien attention. Au moins, 10%, ce n’est pas 40%, question de perception.

    Il y a certainement un 10% de tarés dans la population. La fameuse règle du 1 pour 10, i.e. qu’en moyenne, il y a une personne sur 10 dans une population qui pose un problème au 90% restant et qui draine toute l’énergie du groupe dans le mauvais sens.

    Ceci étant dit, Biden devra faire très attention de ne pas généraliser car les républicains sont ratoureux. Et pourtant, Trump, lui, ne s’embarrasse pas des subtilités quand il fait porter à l’ensemble des démocrates l’ensemble des plaies d’Egypte. Il généralise à excès mais on le laisse faire.

    Toujours, deux poids deux mesures.

    1. Lecteur_curieux dit :

      Oui mais le positionnement n’est pas le même…

      Tiens j’y vais comme dans Tintin où Haddock est prêt à jeter à l’eau des bandits qui eux leur ont tiré dessus.

      Justement nous capitaine ne sommes pas des bandits.

      Alors oui il faut une différenciation.

      C’est comme faire la morale à un vrai goon ou bullie au hockey… C’est inutile, il faut le sanctionner, le suspendre ou l’exclure.

      Bon alors il y a des mauvaises personnes ?

      Comme au pays de Candy… Il y a des méchants et des gentils sauf que dans le monde réel tout devient plus flou. Le méchant est parfois gentil et le gentil peut être méchant.

  28. Marc dit :

    Non mais crisse, ça va faire les niaiseries! Il y a au moins 10% de tarés dans n’importe quelle population du monde et Biden OSE en parler dans un pays où le taré-en-chef ne cesse de déverser son fiel sous les applaudissements nourris de bien plus que 10% de la population. Vous ne trouvez pas qu’il est plus que temps que les démocrates présentent autre chose que l’autre joue?

    1. MarcoUBCQ dit :

      Ils ne présentent pas l’autre joue, ils font semblant.

    2. Pierre Kiroule dit :

      👍👍👍👍👍👍👍

  29. Gina dit :

    C’est l’authenticité de Biden qui tue son message . Au moins son message n’est pas agressif , mais exclusif . Biden doit s’adresser à toute la population ; qu’on aime ces 10% ou pas , vous serez leur président si vous êtes élu .

  30. Layla dit :

    Article du Times du présent billet.
    Oui Biden a dit…
    Biden dit qu’environ «10 à 15%» des Américains ne sont «pas de très bonnes personnes»
    M. Biden, parlant à des partisans noirs de la nécessité d’améliorer le pays, a accusé le président Trump de diviser la nation et s’est engagé à l’unir.

    A lire les commentaires je suis découragée pourquoi ne pas dire clairement qu’avec Joe Biden c’est changer quatre trente sous pour une piastre alors aussi bien rester avec DT. On s’engage dans les fleurs du tapis avec ce bout de phrase sur 70 minutes.

    Dans l’article on peut lire…

    M. Trump, pour sa part, a fait des remarques dures, dénigrantes et insultantes à propos de nombreuses personnes ainsi que de groupes entiers de personnes et de pays , y compris les Afro-Américains , les immigrants mexicains , les musulmans , les femmes , les donateurs juifs , Haïti et certaines nations du monde. L’Afrique .

    Non on ne change pas quatre trente sous pour une piastres avec Joe Biden.

    Pour tout de suite l’alternative qu’on a c’est Joe Biden, et ce n’est pas en se scandalisant de ce bout d’entrevue qu’on va en finir avec DT.
    Ce n’est pas de la bonne énergie.

    Lisez le reste de l’article et dites moi que c’est de la mauvaise graine.

    La majorité du temps voire presque tout le temps on met ici tout le peuple américain dans le même panier vous ne pensez pas que c’est à ça qu’il réagit, ce serait du boniment s’il disait que tout le peuple est super bon.
    Oui il a dit qu’il y a un pourcentage qui n’est pas bon mais contrairement à DT il n’a pas ciblé de groupe, ce qui sous entend que ce ne sont pas tous les policiers qui sont pourris, pas tous les politiciens, pas tous les noirs, pas tous les blancs pas tous les hispaniques, pas tous les chrétiens pas tous les musulmans, je pense que c’est ce qu’il veut ramener à un juste milieu.

    Lisez ce qui suit…Si vous voulez l’article au complet je peux le poster mais lisez ceci…

    Mais si vous devez lire que deux parties lisez celles-ci

    1)« La haine n’a pas commencé avec Donald Trump, ça ne va pas finir avec lui », a déclaré M. Biden. «L’histoire de notre pays n’est pas un conte de fées, elle ne garantit pas une fin heureuse, mais comme je l’ai dit plus tôt, nous sommes dans une bataille pour l’âme de cette nation. Cela a été un push and pull constant au cours des 200 dernières années. »
    2) «  Je pensais que nous avions fait d’énormes progrès lorsque nous avons élu un président afro-américain, je pensais que les choses avaient vraiment changé », a-t-il déclaré. «Je pensais que tu pouvais vaincre la haine, tu pouvais tuer la haine. Mais le fait est que vous ne pouvez pas. La haine ne fait que cacher, et si vous respirez de l’oxygène dans cette haine, elle reprend vie. »

    Ce sont des paroles creuses tout ça? Pas pour moi.

    1. Layla dit :

      Ce que je lis c’est que Joe Biden en patriote à mal de voir tout son pays traîner dans la bout, il parle au peuple américain mais aussi au monde, aux alliés.

      Il dit ne nous jugez pas sur ce vous voyez de DT. Nous ne sommes pas DT.

      Il y a une pomme pourrie au sein d’une même famille qui s’appelle Pierre,Jean, Jacques et les autres souffrent de se voir étiqueté comme une famille de pourris.

      Les hispaniques, les policiers ect…exemple ont le droit de dire qu’il y a un certain pourcentage qui sont des criminels,

      1. constella1 dit :

        Layla
        Merci pour l’article
        Je ne suis pas étonnée des commentaires négatifs de certains sur cette vérité que ce peuple n’est pas parfait je m’y attendais
        Il n’a visé aucun groupe et a dit simplement qu’il sait que ça existe et qu’il ne faut pas se baser sur ça pour juger le reste du peuple américains
        Là il parle également aux autres nations en disant cela je suis d’accord avec votre analyse
        Il a quand même été vice président
        et n’était pas exactement une plante verte comme l’autre en ce moment

    2. Haïku dit :

      @Layla
      Merci pour les citations de Biden.

    3. Dekessey dit :

      « Non on ne change pas quatre trente sous pour une piastres avec Joe Biden. »

      Bien sûr! Biden n’a rien d’un dictateur.
      Son propos dont il est question ici n’est pas si grave en soi. Le problème c’est qu’il vient s’ajouter à plusieurs autres gaffes. Ça peut soulever des questionnements sur ses capacités à diriger un pays, et vous pouvez être certaine que Trump et sa bande de vampires vont en profiter à fond dans les prochains mois et lors des débats.

  31. Helene dit :

    Les faits édictent souvent la pensée, mais pas nécessairement la parole. Joe Biden a sans doute donné un pourcentage trop haut, mais il a de la misère avec les données précises, dans bien des cas. Au pays des Calinours, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil !

  32. Jean dit :

    il faut croire que je n’ai pas l’instinct politique parce que je ne vois rien de répréhensible à ce que Biden a dit. Il ne peut pas dire que tout le monde est beau, tout le monde est gentil. À l’occasion, tu dois pointer la pomme pourrie.

  33. Gilles Morissette dit :

    Je ne vois pas sincèrement ce que Biden a pu dire de mal.

    Il suffit de jeter un oeil sur la horde de fanatiques qui sont entrés armés au sein de la Législature du Michigan ou ceux qu’on voit manifester avec des cagoules blanches sur la tête ou la bande d’enragés qu’on peut voir dans les rallyes de Whiny Tiny Brain pour constater qu’il y a de « mauvaises personnes » dans ce pays.

    Les flics qui ont assassiné Georges Floyd et tous ces Afro-Américains non-armés. étaient-ils de « bonnes personnes » ou de « mauvaises personnes »?

    On dirait bien que certains « Bernie Bros » n’ont pas accepté la défaite de leur poulain et qu’ils vont dorénavant passer leur temps à « chercher des poux  » à JB.

    Le pays est dirigé par un type complètement fou qui est en train de plonger le pays dans la haine ainsi que la division et on joue les puristes devant des paroles prononcées par JB.

    Coudonc, savez-vous mettre vos priorités à la bonne place?

    JB a énoncé un constat, une réalité qu est évidente mais son « crime » aux yeux de certains, est d’avoir dit tout haut ce que pense de plus en plus d’Américains.

    Et ce sont les mêmes personnes qui dénoncent « la langue de bois « des politiciens »

    LAMENTABLE.

    1. Pierre Kiroule dit :

      Bravo ! Et même, je trouve qu’il a été généreux : 10-15% de mauvaises personnes au shithole USA. Rien qu’à savoir que 40% de tarés soutiennent encore cette ordure, cette crapule, cette merde puante qu’est le Gros Taré et nous sommes loin du 10-15% — il faudrait plutôt multiplier par deux.

      Y en a vraiment qui cherchent des poux à Biden…

  34. Apocalypse dit :

    @Loïc Duplantis – 08:40

    ‘Si Biden a aucun instinct politique, pourquoi est-il entrain de gagner cette élection?’

    M. Biden n’a rien gagné, il est en avance dans les sondages; on verra s’il gagne ou non en novemble, là où ça compte.

  35. gl000001 dit :

    Biden a bien fait. Il faut répondre aux ploucs !!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :